Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Répondre au sujet
En route ! [#Lola Greber]
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 9 Mai - 23:54
Une fois de plus, je me dirigeais le long des routes menant à Nemerya, mais cette fois, je ne ressentais ni fatigue ni colère. Je repartais avec quelques plans pouvant mener à bien cette expérimentation de Thunderball, un concept que la SYLPHE tente de mettre au point depuis maintenant deux ans. Si ce projet peut sembler long, il n'en est pas moins colossal puisque tous les détenteurs de Pokémon de type électrique se jetteront sur les prototypes... qui à eux seuls, financeront l'entièreté des coûts matière jusqu'alors investis. L'idée est simple, surcharger une Pokéball d'électricité pour que le Pokémon qui soit à l'intérieur puisse utiliser des attaques de foudre encore plus puissantes. Mais tout ceci n'est pour le moment qu'illusoire, nous devons d'abord mettre les choses en pratique.

J'empruntais de nouveau un chemin que j'avais pu parcourir deux jours plus tôt. La Route 6, qui m'avait menée à Kishika, embouchait sur la Route 5 sur laquelle je me remémorais ce tragique accident de Chinchidou. Voltorbe, quant à lui, semblait plutôt apaisé et heureux d'avoir parcouru toute cette aventure : il s'agitait dans ma poche, malgré mes nombreux avertissements lui indiquant de se calmer. Je n'avais que faire de sa joie, s'il pouvait être zen et silencieux, ce serait bien mieux.

Alors, du coin de l'œil, j'observais le paysage. En comparaison à la route 5, la route 6 est déserte. Peut-être n'est-ce qu'une question d'heure et que la matinée n'est pas propice à la rencontre de cyclistes. Toutefois, dans ce paysage quasiment désert de Pokémon et de dresseurs, j'arrivais à distinguer, au loin, une petite fille aux cheveux bleus. De loin, je croyais reconnaître Nathanaël, que j'avais rencontrée à Nemerya. Levant ma main bien haut, j'attirais son attention d'un cri de ralliement.

"Ohé ! Tu te rends à Nemerya ?" lui envoyai-je amicalement, sans me rendre compte que je me trompais, m'adressant à une personne que je confondais par la distance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Mer 10 Mai - 4:08


cast and lola
« haut les coeurs»

la victoire.
lola n'avait que ça en tête depuis un moment. oui, elle était devenue obsedée à l'idée de gagner son premier ruban. parce que gagner, ça lui permettrait de prouver à vitaly qu'elle pouvait le faire. qu'elle aussi elle comprend la beauté du froid. qu'elle aussi elle pouvait en être capable d'atteindre la célébrité de ses propres moyens. et puis ça l'aidera peut être à gagner son coeur.
elle avait espoir.

en plus, frigg, sa grelaçon fraichement capturée, montrait un potentiel incroyable en un temps record. ajouté à cela la beauté de freja, sa goupix d'alola de toujours et lola avait les cartes en mains.
elle pouvait gagner. elle pouvait le faire.
elle devait juste s'entrainer un peu. un tout petit peu.

mais la discipline n'était pas basée que sur le produit de l'effort des entrainements mais aussi grandment sur le superficiel. après tous, la coordination en soit est l'art de mettre en valeur la beauté des pokémons. et si la beauté intérieure est primordiale et est définitivement la beauté qui compte le plus, la beauté extérieur avait son importance. une grande importance. car après tout, on voit d'abord avec les yeux, puis avec le coeur.
cruelle véritée.

lola décida donc de se rendre à voltapolis. là bas, il y'avait un grand marché où on pouvait trouver toutes sortes de choses: des parfums, des bijoux, des petits gadgets, des fleurs ou encore des fruits frais, tout y passait. elle pourrait donc y trouver des accesoires assez sympathiques pour ses petites princesses et pour elle même. histoire de briller sous les feus des projecteurs et de les illuminer tous de sa belle lumière.

elle se mit donc en route, la tête tranquille, le coeur en fête, ses pokémons marchant près d'elle. lola fut surprise lorsqu'elle fut interpeller chaleureusement par un grand homme blond à la peau dorée. il était mignon...

«ohé ! tu te rends à nemerya ?»


mais était complètement à l'ouest.

« n-non non. je vais à voltapolis. ne-nemerya c'est de l'autre coté monsieur. »

tout à coup, un rattata sorti d'un buisson et s'accrocha à la jambe du bel homme. freja, prise de peur, lanca l'attaque poudreuse... sur la jambe du jeune homme, la gelant. lola se figea de honte avant de lancer un :

« oh. mon. dieu. pardonnez moi monsieur ! vous allez bien ?   »

c'est mignon les marques d'affections des pokémons.

(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 10 Mai - 7:59
Sa réponse me fit hausser un coin de lèvre, découvrant une fossette. Cependant, je ne reconnaissais pas le timbre de voix de Nathanaël, m'étais-je trompé ? En m'approchant légèrement, je me rendais compte que oui. Ce n'était pas elle, c'était une autre jeune fille aux cheveux bleus. Aaaah, y'a-t-il une mode aux cheveux teints ces temps-ci ?

Si elle optait pour un chemin menant à Voltapolis, le hasard fait bien les choses. Alors que j'imaginais l'accompagner dans son périple, une créature me saisit la jambe en appuyant sur ses petites griffes. Alors que je serrai mon poing, prêt à dégommer ce Rattata d'un énorme coup de poing, je sentais cette même jambe se frigorifier, remarquant le Pokémon qui se tenait aux côtés de la demoiselle user d'une compétence. Soudain, je fusillais du regard le renard de glace en lui adressant mes plus noires pensées.

Sans attendre, je quittais le Rattata du regard et agrippai le Goupix d'Alola par la gorge à mains nues avant de l'étrangler, hargneux, enfonçant mes doigts dans sa chair tout en fixant le regard de la petite fille médusée. Si elle osait moufter, elle subirait le même sort. Alors, sentant le corps sans vie du Pokémon, je le lançai à terre comme un bout de viande puis-... Non. C'était bien trop méchant. Mon esprit divaguait et m'offrait de bien trop sombres pensées que je préférais oublier pour me contenter d'une réponse simple.

"Ce n'est rien. Ton Pokémon n'a pas voulu me prendre pour cible. annonçai-je en me frottant la jambe pour la réchauffer et pouvoir la bouger de nouveau. Je me rend aussi à Voltapolis, je dois retourner à la SYLPHE qui se trouve à côté de la Centrale. Nous pouvons faire le chemin ensemble si tu veux ! offrais-je cette fois tout en remarquant que je me trompais bel et bien sur l'identité de mon interlocutrice. Ce n'était pas Nathanaël, il me fallait donc faire une nouvelle fois les présentations. Je me nomme Cast. Ravi de faire ta connaissance."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Sam 13 Mai - 17:45


cast and lola
« haut les coeurs»



« ce n'est rien. ton pokémon n'a pas voulu me prendre pour cible»


il avait beau lui dire ça, le sentiment de culpabilité de la bleue ne voulait pas s'en aller. pourquoi était-elle un nid à catastrophe ? pourquoi la chance lui faisait toujours des doigts avant de s'en aller en riant comme une garce ?
qu'est-ce qui n'allait pas chez elle ?

«je me rend aussi à voltapolis, je dois retourner à la SYLPHE qui se trouve à côté de la centrale. nous pouvons faire le chemin ensemble si tu veux ! je me nomme cast. ravi de faire ta connaissance.»

bien que l'homme avait déjà frotté sa propre jambe, lola, elle voyait bien qu'il l'avait mal fait et que son état pouvait empirer à cause de son manque d'attention.
et lola, elle ne voulait pas que ça arrive.

elle soupira légèrement et sortit un doux pull de son sac. puis, la jeune femme s'approcha du blond, lui lançant un joli regard bienveillant voulant dire "ne t'inquète pas je gère, tout va bien je ne vais pas te faire de mal". elle se mit à genoux devant lui afin d'atteindre le membre gelé du bel homme.

la bleue se mit donc à frotter énergiquement la jambe de cast en utilisant son pull dans le but de la réchauffer plus rapidement et plus facilement. lorsqu'elle fut complètement sûre que son membre était entièrement dégelé, lola remonta le pantalon du blond pour exposer sa jambe bleuté par le froid.
la jeune femme frotta encore mais cette fois-ci tendrement et avec précaution, jusqu'à ce que la peau du bel homme reprenne des couleurs. après avoir fini son boulot, la jeune femme leva la tête, le sourire aux lèvres :

« ce sera plus facile d'atteindre voltapolis comme ça vous ne croyez pas ? »

lola se redressa et s'étira légèrment. elle replaça son pull dans son sac; dans une pochette isolée étant donnée qu'il était trempé. elle replongea timidement son regard dans celui de cast avant de dire gentillement:

« moi c'est lola. vous travaillez pour la sylphe, si j'ai bien compris n'est ce pas ? c'est bien comme job ?   »

les questions maladroites, tout le monde aime y répondre n'est ce pas ?

(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 13 Mai - 23:37
Je remarquais la jeune demoiselle s'approcher. Dans un premier pas, je ne mouftai pas, me contentant de la regarder de plus près. Elle était plutôt mignonne; mais avant même que je ne puisse analyser ses traits, la jeunette se laissa tomber à genoux, face à moi. Un sentiment mêlant malaise et intérêt m'envahit, alors qu'elle dénudait progressivement ma jambe. Je voulais lui répondre, mais elle semblait presque fonctionner comme par automatisme, frottant ma jambe avec engouement.

J'avais presque envie de lui dire de cesser, que je n'avais pas plus froid que ça, mais il fallait avouer que c'était agréable. Alors, je me laissai faire, jusqu'à ce qu'elle cesse d'elle-même. "Merci", ajoutai-je par politesse, avant de l'écouter me questionner.

"Je suis en effet Concepteur Projet à la SYLPHE. Mon métier est de mettre au point des formats de Pokéball qui puissent aider les dresseurs dans leur quête, soit de collection, soit de puissance. Quel qu'en soit le choix, tout a un prix. Nous travaillons sur les matériaux et les méthodes d'utilisation d'une ball prédestinée aux amateurs de la foudre. Je n'en disais pas plus pour le moment, la jeune fille ne comprendrai peut-être pas; ou ne s'y intéressait peut-être pas. De plus, oui, c'est un bon boulot. Je suis bien payé, je voyage et je rencontre des gens. Que demander de plus ?" demandai-je rhétoriquement à Lola.

"Et toi, que fais-tu dans la vie ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Ven 19 Mai - 22:22


cast and lola
« haut les coeurs»



« je suis en effet concepteur projet à la SYLPHE. mon métier est de mettre au point des formats de pokéball qui puissent aider les dresseurs dans leur quête, soit de collection, soit de puissance. quel qu'en soit le choix, tout a un prix. nous travaillons sur les matériaux et les méthodes d'utilisation d'une ball prédestinée aux amateurs de la foudre.
plus, oui, c'est un bon boulot. je suis bien payé, je voyage et je rencontre des gens. que demander de plus ?
»


les yeux de lola scintillèrent en entendant la profession du jeune homme. elle avait devant elle l'homme qui lui aurait certainement servi de patron si elle avait poursuivi son intérêt pour les études et la mécanique. elle avait devant lui l'homme à la carrière qu'elle aurait pu avoir si elle n'avait pas tout lâcher sous un coup de tête pour se lancer dans la quête des matchs concours et de la célébrité.

cependant, il n'y avait pas de regrets dans son coeur. il n'y en avait aucun.
non, elle ne regrette pas d'être la nouvelle idole à la place de la future allie kury

(hrp rapide: allie kury = marie currie mais version pokémon tu vois)

lola fronça légèrement les sourcils, pensive. son idée avait un truc louche, pas finie, pas aboutie. bien sûr elle a compris qu'il y travaillait encore et que c'est normal qu'il y ait des failles sur le projet et qu'il gardait surement un paquet d'infos confidentielles mais elle voulait savoir.
ce n'est pas parce qu'elle brille sous les podiums que sa curiosité s'est réfugiée dans l'ombre.

« une pokéball pour les amateurs de la foudre ? pouvez-vous m'en dire plus ? cette idée m'intrigue car elle est remplie de bonne volonté mais n'est ce pas un peu... inutile ? enfin non inutile n'est pas le mot juste, je dirais plutôt...peu productive ?

comment comptez vous la faire ? je veux dire les pokéballs tels que les filets balls et les scuba balls ont été sacrément bien pensées car les robots utilisés possédaient un moyen de rendre le système d'osmolarité et de gradient hydraulique possible, facilitant ainsi la capture. ces pokéballs permettent également aux pokémons de se sentir dans des conditions similaires à leur environnement naturel pour leur plus grand confort. c'était du pure géni et c'était productif. et je me sens presque mal de ne pas parler de la soin ball mais je suppose que vous savez ses biens faits mieux que moi.
»

lola se tu un instant avant d'inviter, du regard, l'initiation de la marche vers leur destination commune; voltapolis.

« dans le cas d'une pokéball pour les pokémons électriques, j'ai du mal à saisir comment vous allez la rendre différente d'une pokéball simple. en essayant par un quelqu'moyen d'augmenter la puissance en volts des robots pour booster les pokemons ?

ah je suis bête j'ai presque oublié de répondre à votre question. je suis dans la coordination mais je bosse également dans un petit salon de thé à artiesta. vous y serez la bienvenue ! 
»

elle n'avait aucun regret.
(c) chaotic evil


click (t-c) Pink heart

graci et naika les plus belles Pink heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 20 Mai - 21:50
J'haussais progressivement le sourcil en écoutant la tirade de la jeune demoiselle. Si elle tenait des propos précis et techniques, une grande partie de ses indications étaient erronées. Ce n'était pas anormal, il lui était quasiment impossible d'en savoir autant sur la création de Pokéball sans faire d'erreurs liées à leur conception, cependant, elle affichait un énorme savoir quant à la composition de ces objets. Je me permis de corriger son erreur.

"Ton idée et tes propositions sont viables, mais sont toutes sujettes à une erreur : tu parles de robotisation. En fait, la transition de l'état "solide" à l'état "énergétique" des Pokémon n'est pas mécanisé ou robotisé, il est fait par transmutation. Ce petit laser rouge est, si je devais expliquer la chose de manière simple, une défragmentation moléculaire. Toutes les parties solides du Pokémon, son corps en soit, est décrypté et reformaté de façon énergétique pour en faire une sorte de copier-coller sans consistance. À l'intérieur d'une Pokéball ne se trouve pas le corps d'un Pokémon, mais au final, une sorte de "code barre" de son invocation. Son esprit cependant, lui, est captif de la Pokéball. C'est d'ailleurs ce paramètre qui fait que la Luxe Ball rend les Pokémon heureux, le code barre ─ gardons cette métaphore ─ est légèrement modifié de façon à ce que l'esprit du Pokémon soit captif d'un lieu encore plus beau. Je marquais une courte pause, observant la jeune demoiselle pour savoir si elle réussissait à saisir. Apparemment oui, mon discours imagé aidant partiellement. Je repris de plus belle : Néanmoins, dans le cadre d'une Thunderball, il faut déformer ce code barre pour y insérer une fragmentation de foudre. Comme si tu prenais plusieurs papiers de couleur que tu découperais en petit bout pour au final les mélanger et avoir un seul paquet, avec une petite pigmentation de chaque couleur... Si seulement c'était aussi simple pour la création de Pokéball ! Dans le cas de cette ball, tu dois savoir au micro-ampère, au micro-volt près la quantité de foudre à insérer dans les capteurs pour qu'elle ne soit pas volatile, qu'elle ne soit pas non plus effacée par la transmutation, ou qu'elle ne soit pas trop violente et ne prenne le dessus sur la transmutation du Pokémon; ce qui entraînerait inévitablement sa mort."

Une fois de plus, une courte pause. Cette fois, je me rendais compte que j'avais énoncé un sujet très technique. J'observais la jeune fille et attendait avec patience une réponse : l'incompréhension était tout à fait compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Dim 21 Mai - 18:36


cast and lola
« haut les coeurs»


lola buvait chacune des paroles du blondinet, haussant parfois un sourcil comme pour marquer son désacord en se demandant parfois : "pense t'il que je suis complètement stupide ?"

elle attendu cependant qu'il est complètement fini ses propos pour clarifier calmement certains points.

« lorsque je parlais de robots, monsieur, je parlais des nano-robots nécessaires à la transmutation. enfin, on m'a toujours apris qu'un essaim de nano-robots, le laser rouge si vous préferez, lévite grâce à un incroyable jeu d'aimant au centre de la pokéball. la pokéball se fend en deux, et chaque nano-robot va recevoir l'ordre de se déplacer et de se fixer sur le pokémon (ou objet) ayant rompu l'équilibre d'une série de capteur sur la paroi extérieure de la pokéball. en quelques secondes, toute la surface du pokémon est recouvert par cette colonie dopée au volt. la défragmentation se fait et la transmutation se produit. j'ai également appris que le "niveau" de la Pokéball est déterminée par le perfectionnement des robots, ce qui differencie une pokéball d'une hyperball ou encore d'une masterball, bien que cette dernière n'est qu'un mythe.

est-ce faux ?
»

freja, la goupix d'alola de lola se mit à caresser la jambe du blond. la bleue ne put s'empecher de rire

« elle vous aime bien on dirait. au fait vous avez demandé l'avis du professeur baobab ? je suis sure il pourra vous aider dans ce projet ! »

(c) chaotic evil


click (t-c) Pink heart

graci et naika les plus belles Pink heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 21 Mai - 18:58
Une fois de plus, j'affichai un sourire haussé. Si elle avait le corps d'une fillette de quinze ans, elle avait la mentalité d'un vieillard de la cinquantaine. Bon, il fallait avouer qu'une fois de plus, quelques petites incohérences étaient notamment présentes dans son discours par les propos métaphoriques qu'elle tenait, mais je ne pouvais lui en vouloir. Elle venait d'en dire plus qu'une grande majorité de mes collègues, mais n'avait même pas l'âge légal pour en exercer la fonction. Plutôt que de la contredire, je soulignai ses propos.

"C'est tout à fait vrai. Toutefois, puisque tu as compris le principe de la Pokéball en règle générale, il te faut savoir que ces nano-technologies ne sont pas détruites ou vulnérables à l'électricité. C'est la raison pour laquelle nous pouvons créer une Pokéball dont la charge électrique serait saturée, ce qui permettrait une efficacité accrue de tout Pokémon de type foudre à l'intérieur. Une forme d'entraînement pour Pokémon interne à la Pokéball, si tu préfères.

Je remarquai cette fois la petite créature bleue se coller à moi, cette même petite peste qui avait trouvé le moyen de me givrer la jambe quelques instants plus tôt. Je ne souhaitais pas lui faire de mal cette fois-ci, je tentais de me repentir et me réformer; néanmoins, son comportement était étonnant.

"Tu dois te tromper sur ce point, par contre. Les Pokémon ne m'aiment pas, c'est réciproque. Au risque de te blesser ─ car tu es encore jeune, murmurai-je de façon inaudible ─, je fais partie de ceux qui considèrent les Pokémon comme des expériences. Des projets, des schémas, des outils. Je ne désire pas avoir de Pokémon pouvant faire office de partenaire, d'équipier ou d'ami. J'ai déjà les humains pour ça. envoyai-je avec mon tact légendaire qui pouvait faire pâlir de jalousie l'élégance d'un coup de batte de baseball dans la tronche.

Alors, je déplaçais ma jambe pour repousser le Goupix d'Alola sans le blesser, comme pour lui faire comprendre que si sa présence n'était pas indésirable, je préférais qu'il ne s'attache pas à moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Lun 22 Mai - 0:07


cast and lola
« haut les coeurs»


comme si freja n'avait pas compris le rejet du jeune homme, elle se rapprocha encore plus de lui et essaya d'enlacer la jambe du blond.

« freja le monsieur ne veut pas jouer avec toi ! arrête ! »

la goupix continua d'essayer de caliner le pauvre cast. elle s'en cognait des ordres de sa dresseuse et continuait inlassablement de se frotter à la jambe du voyageur. lola soupira et fit revenir sa pokémon dans sa pokéball.

« à défaut de ne pas vous aimez, elle adore votre jambe. » dit lola, un sourire poli aux lèvres.

bien sûr, elle n'était pas du tout du même avis que le blondinet. pas du tout. pour elle, les pokémons étaient bien plus que des rattatas de laboratoires ou des choses à modifier, des patins, des jouets...
non, ils étaient bien plus car comme les humains, ils avaient, une âme, des sentiments, un coeur.
et sans coeur, les hommes (avec un grand h) ne seraient que des machines.

« m'empêche sans les pokémons, nous serions bien embêtés. je ne vois pas un monde sans eux exister. tout est bien plus simple en leur compagnie ! plus besoin de se prendre la tête avec des problèmes d'énergie ou de moyen de transport. et puis ils offrent de l'amour, ils ont des sentiments et... ah je sais ! vous voyagez avec au moins un pokémon n'est ce pas ? »

au même moment, un papillusion fit son apparition et s'amusa à jouer avec la chevelure dorée de l'homme.
lola eut un petit rire amusé.

« vous êtes sur que ce sentiment est réciproque ?   »

(c) chaotic evil


click (t-c) Pink heart

graci et naika les plus belles Pink heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 22 Mai - 18:45
Une fois de plus, le Goupix d'Alola avait décidé de se frotter à ma jambe pour montrer son affection; la réciproque était loin d'être vraie. Cette fois-ci, je poussais littéralement le Pokémon de façon à lui faire comprendre que sa présence n'était clairement pas désirée. Ce dernier me lança une petite moue boudeuse, mais qu'importe. Je n'aimais pas ces bestioles, malgré son allure douce et élégante, cette femelle renarde azur était liée aux mêmes règles.

"Je ne sais pas ce qui leur prend. Peut-être est-ce mon parfum. Tu vois mon regard ? C'est de l'énervement. Je hais la tendresse, je hais la douceur que peut apporter un Pokémon. Je les hais. Tu comprends ?" envoyai-je avec colère en défigurant la jeune dresseuse.

Certes. J'exagérai mes traits et mes mimiques, mais je ne souhaitais pas la blesser à la faire rejoindre le côté sombre des "réalistes", si je pouvais employer ce terme. Je ne désirais pas briser sa candeur d'enfant, car après tout, le monde sera ruiné le jour où les enfants ne croiront plus à la magie que peut apporter la naïveté. Alors, ressentant la présence d'un papillon géant dans mes cheveux, s'agissant d'un Papillusion, je mettais mes menaces à exécution et vint à frapper d'un coup de poing l'aile du Pokémon. Bien évidemment, mon mouvement était faible dû au positionnement mais aussi au fait que ce dernier avait usé d'un battement d'aile pour s'échapper, mais mes intentions étaient désormais claires.

"C'est bon, tu as compris ? Tes petits airs de génie sont agréables, mais comprend que nous sommes différents. Ça fonctionne pour toi aussi." envoyai-je aussi au Goupix qui regardait mon poing fermé avec un air médusé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Lun 22 Mai - 22:48


cast and lola
« haut les coeurs»



« je ne sais pas ce qui leur prend. peut-être est-ce mon parfum. tu vois mon regard ? c'est de l'énervement. je hais la tendresse, je hais la douceur que peut apporter un pokémon. je les hais. tu comprends ?
»


non, lola, elle ne comprenait pas. ça voulait pas imprimer, ça voulait pas s'enregistrer. elle ne voulait juste pas comprendre. elle ne pouvait juste pas comprendre.

ne pas aimer les pokémons, c'est comme ne pas aimer le soleil ou l'eau ou encore la terre. ne pas aimer les pokémons, c'est comme ne pas être un minimum reconnaissant envers ceux qui rendent la vie possible ou du moins bien plus facile. c'est comme pisser sur la bouffe que l'on mange.

et puis, pour oser ne pas aimer la douceur et la tendresse, cet homme devait surement ne jamais en avoir véritablement reçu. oui, peut être bien que s'il en avait, il pourrait comprendre, il pourrait apprécier. il pourrait sortir de son état d'aveuglement, il pourrait voir à quel point c'est beau, à quel point c'est précieux.

il pourrait peut-être reconnaitre qu'il est humain et qu'il a un coeur. et de fil en aiguille, il verra que les pokémons en ont un aussi.

lola se mit en face du blond et, tout doucement, elle l'enlaça. elle le tenait dans ses bras comme s'il était un trésor précieux, comme s'il était un messager des cieux.

lola, elle savait que sa haine n'allait pas disparaitre comme ça, d'un simple calin et qu'il allait surement la recaler elle aussi. mais elle s'en moque.
elle veut essayer.
et ce qu'il a dit ensuite, elle s'en cogne.

la bleue se mit sur la pointe des pieds pour sursurer au creux de l'oreille du jeune homme:

« et la douceur humaine elle vous dérange aussi ? si non, en quoi est-elle différente de la douceur offerte par un pokémon ? »

(c) chaotic evil


click (t-c) Pink heart

graci et naika les plus belles Pink heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 23 Mai - 12:59
De la douceur humaine ?

J'aurai du m'en douter lorsqu'elle insistait pour réchauffer ma jambe. Les pensées de cette petite fille sont torrides, mais ça ne me plaît pas. Je ne joue pas dans cette cour, je préfère les femmes mûres, m'annonçai-je à moi-même dans un premier temps. Cependant, je pris un instant de réflexion pour me rendre compte qu'au final, je me trompais peut-être lourdement. Je préférais ne pas faire de jugements hâtifs, connaissant mon habileté à me gourer en beauté. Ainsi, je préférais ne pas tiquer et lui répondre avec un esprit bien placé.

"Les humains sont faits pour aller avec les humains. Les Pokémon, eux, sont faits pour se joindre à d'autres Pokémon. Ils ne comprennent pas le langage humain, se contentent simplement d'analyser la gestuelle et le ton employé par leurs "maîtres", si je puis dire. Donc non, je n'apprécie pas les Pokémon et oui, j'apprécie les humains. Du moins, certains." martelai-je en repensant à ce Professeur que j'avais cherché durant des heures et je ne préférais pas repenser au chemin que j'avais parcouru pour me rendre à sa rencontre.

... aaah, il fallait l'avouer. J'étais particulièrement instable dans mon comportement, remarquant l'immense fossé d'attitude qu'il y avait entre ma rencontre avec cette demoiselle et le moment présent. Alors, je glissais ma main derrière ma tête, frottant l'arrière de mon crâne en ébouriffant maladroitement ma longue chevelure, afin de me proposer avec une gêne certaine.

"Excuse-moi, j'ai eu une très longue journée et la route n'est pas encore finie. Je dois avouer ne pas être de la meilleure des humeurs", confirmai-je d'un sourire qui cette fois, était sincère. Après tout, pourquoi tentais-je de me la mettre à dos ? Elle était éduquée, agréable, candide et naïve. Son Pokémon respectait les mêmes traits. Je devais me rendre à l'évidence : peut-être étais-je simplement invivable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : village kishika
Groupe : le meilleur
Messages : 286
Stardust : 663
Sam 27 Mai - 0:03


cast and lola
« haut les coeurs»



« les humains sont faits pour aller avec les humains. les pokémon, eux, sont faits pour se joindre à d'autres pokémon. ils ne comprennent pas le langage humain, se contentent simplement d'analyser la gestuelle et le ton employé par leurs "maîtres", si je puis dire. donc non, je n'apprécie pas les pokémon et oui, j'apprécie les humains. du moins, certains.
»


lola lacha le blond puis haussa un sourcil. elle se demandait ce qui avait pu arriver à cet homme pour penser ainsi. quel était la raison qui la pousser à avoir cette idée si tranchée de ségrégation pokémon-humain. comment des gens pouvaient penser ainsi dans un monde comme le leur ou tout le monde (enfin presque) vit en parfaite harmonie avec ces bestioles aux capacités extraordinaire ?

peut-être que c'était un extraterrestre, ou alors un de ses activistes terroristes faisant partie d'une organisation malveillante telle que la team plasma ou encore la team rocket.

lola réfléchit une seconde. devrait-elle songer à prévenir la police ? devrait-elle prétexter vouloir retourner à nemerya ?
naan. accuser les gens sans preuves et les juger par rapport à leur croyance.
c'est de l'intolérance et l'intolérance c'est le début du conflit et ça, c'est pas joli.
elle décida donc de se taire et de continuer à marcher.


« excuse-moi, j'ai eu une très longue journée et la route n'est pas encore finie. je dois avouer ne pas être de la meilleure des humeurs.»


lola fouilla encore une fois dans son sac non plus pour prendre un pull et frotter le jeune homme d'une façon douce, mais pour sortir sa boite à biscuit. dans cette boite, il y'avait deux compartiments, une pour les poffins et une pour les biscuits humains. lola se mit à rire légerement. c'était peut-être comme ça que le blondinet voyait le monde. comme une et une seule boite divisée en deux parties. certains s'en foutent complet des divisions et lui il avait choisi de voir la différence et choisir une partie favorite, celle qui correspondait à son espèce.
et c'était logique.

« je comprends. vous voulez un biscuit ? il parait que manger réduit le stress. ou alors une fois que vous êtes à voltapolis, accordez vous une scèance massage chez divina. vous savez ce célèbre salon de massages humain et pokémon au centre ville... »

(c) chaotic evil


click (t-c) Pink heart

graci et naika les plus belles Pink heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 29 Mai - 13:18
La chaleur était insupportable. C'était peut-être l'une des raisons de mon comportement : ça ne l'excusait pas mais l'expliquait, me convainquais-je tout en fixant la jeune demoiselle aux cheveux colorés, avant de soupirer une fois de plus. Ainsi, je déposais ma main sur son visage pour la faire taire, avant de refuser ses deux avances.

"Je ne comprend pas pourquoi vous, les jeunes, n'arrivez jamais à comprendre que certaines personnes ne sont pas faites pour en apprécier d'autres. Apprenez à différencier les trois cœurs : les jeunes, naïfs, candides, comme toi. Vous possédez un cœur d'artichaut, tentant constamment d'en offrir des feuilles à des personnes comme moi, dures, froides, malsaines : les cœurs de pierre. Nous n'offrons pas notre cœur, ne savons ni aimer ni sourire, nous n'avons jamais été élevés pour agir de la sorte. Rencontrez plutôt les troisièmes personnes, ceux au cœur d'or, qui nous suivront toujours. Alors que vous, les gosses insouciants, offrez constamment des feuilles que nous sommes aptes à déchirer, eux vous suivront à la trace pour récupérer chaque débris de feuilles de votre cœur. Ainsi, lorsque vous n'aurez plus rien à la place du cœur et que vous serez épris d'un profond chagrin, eux, vous offriront une jolie boîte contenant votre cœur en morceaux et, plus encore, vous aideront à recoller chaque partie de votre cœur déchiré." annonçai-je dans un premier temps alors que mon visage se renfrognait.

Alors, je frappais d'un coup du revers de la paume la boîte à biscuits de la jeunette en lui arrachant un regard noir. Ses friandises s'étalaient sur le sol, alors que son Pokémon hésitait à se servir ou à rester statique pour aider la gosse. "Je ne veux ni de tes biscuits, ni de massages, ni de tendresse, ni d'amour humaine. Je veux être riche, seul et suffisamment égoïste pour en profiter convenablement." insistai-je, alors que mon visage s'apaisait enfin, comme si le plus dur avait été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération