Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Répondre au sujet
La méchante du coin | Ekaterina
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 246
Stardust : 497
Mer 10 Mai - 22:10

La méchante du coin

Ekaterina & Lowenn

Lowenn respirait le grand air de Sunyra, encore une fois il revenait dans cette ville afin d'explorer tout ça sous un nouvel œil, se dirigeant doucement vers la mâchoire de faire afin d'essayer de capturer un débugant pour complété son équipe. Il se promenait dans la cité, il retrouvait le café ou Nathanaël l'avais invité à prendre un café pour la première fois. Il restait imaginatif, se revoyant face à la table en commandant un sandwich avec Salem qui as l'époque était un petit férosinge tout mignon et faiblard. Désormais il avais bien grandit son pokémon devenu un Colossinge au allure fière.

Pris d'une envie de nostalgie il décida de prendre un sandwich pour emporté, tout comme celui qu'il avait commandé auparavant. Il se remit à marché dans la rue en écoutant Salem faire des petits bruits de joie, car il avait eu droit à sa gâterie de la journée lui aussi. L'embarcadère n'était plus très loin, ça serais pas si mal s'ils retournaient la-bas, même s'il savais qu'il finirait par s'ennuyer de sa maman.

Il fit quelques pas et quelqu'un le bousculait, avec ou sans intention, et son pauvre sandwich se retrouvais au sol de nouveau, l'histoire était condamnée à se répété. Il soupirais en le fixant presque triste.

Dit, t'aurais pu faire attention, n'empêche j'en mangerais jamais un sandwich dans cette ville a chaque fois j'me fais avoir.



Il se retournais et la personne l'avais complètement ignoré, faisant légèrement bouillir son sang, et ce lui de salem qui frappait au sol de colère.

Oh face de barpaud, ça te dirais de faire attention ou tu marche ? À moins que tu sois aussi douer qu'un magicarpe peut-être ?



DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse.
Messages : 665
Stardust : 1327
Jeu 11 Mai - 0:48

Séviper était un véritable cas social. Le serpent avait durant quelques jours désiré attenter à la vie de sa propre dresseuse, manquant par deux fois de s'en aller avec un bras ou de l'empoisonner gravement avec sa queue-lame. Finalement, le serpent avait peu à peu abandonné l'idée, appréciant la ténacité de sa dresseuse et son impassibilité face à toutes ces attaques. Ekaterina avait même peu à peu développer une espèce d'affection pour le serpent qu'elle n'éprouvait pas pour ses autres Pokémon ; si un lien particulier la reliait à Skelenox, les autres n'étaient pas dans son cœur. Ils étaient ses armes, ses moyens (sauf éventuellement Matoufeu). Pourtant la donne était différente avec Séviper qui lui renvoyait un genre de reflet. Une fragile image d'elle-même. Et finalement, les deux arrivaient à marcher et ramper côte à côte. L'immense et large serpent de plus de trois mètres ondulait aux côtés de sa dresseuse, ses prunelles rubescentes plissées en un air profondément mesquin. Par ailleurs le Skelenox chromatique n'arrangeait guère la chose et Ekaterina avait la possibilité de se déplacer en toute quiétude.

Du moins, ce fut jusqu'à ce qu'un être ne lui rentre dedans. Ekaterina ne s'en formalisa cependant pas plus que cela, se contentant d'amplifier son épaule dans celle de l'autre afin de le bousculer comme il le fallait. Séviper laissa échapper un sifflement mauvais en même temps que sa dresseuse et le trio reprit son allure. Mais alors, un choc sourd fut audible suivit d'une ridicule voix qui piaillait quelques bêtises à son oreille. Ekaterina se stoppa et racla un peu sa gorge, levant le menton pour scruter les cieux un instant, l'air pensive, dos au blondinet. Séviper siffla de colère, détournant un peu sa tête vers le dresseur et son singe. Skelenox tourbillonna un instant autour de sa dresseuse qui, lentement, se détourna alors. Les pans de son long manteau ouvert volèrent un instant sous le vent qui venait dans son sens et elle eut alors un sourire en coin mauvais. Ses prunelles mordorées luisant d'un dédain les assombrissant nettement.

« Un problème, gamin ? C'est toi qui a parlé ? J'ai cru entendre quelques moineaux piailler. » Elle baissa alors le regard vers le sandwich tombé, haussant ses épaules, lasse. « En tout cas, je t'invite à revoir tes piques, c'était d'un ridicule ahurissant. » Termina t-elle, prête à tourner les talons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 246
Stardust : 497
Jeu 11 Mai - 1:11

La méchante du coin

Ekaterina & Lowenn

Alors là, cette démarche cette manière désinvolte de s'adresser à lui, ce sentiment de surpuissant face au autre comme si elle était d'une naissance noble comparé au pauvre paysans, ça ne lui plaisait pas du tout. Piqué à vif le jeune homme plissais des yeux en mettant sa main face au Colossinge afin qu'il ne fonce pas face première dans la gueule de la gamine à langue venimeuse. Il fallait jouer sur le même ton qu'elle c'était le seul moyen avec ces êtres démunis d'humanité, trouver la faille et exploiter.

Oh mais regarde qui sait, madame plus forte que tout, mais c'est qu'en plus il y as un serpent avec elle, ça m'étonne pas trop après tout, une vipère comme sa maîtresse. Qu'est-ce que t'as a me parler comme ça, tes parents ton pas appris les bonnes manières ? Ou peut-être qu'ils n'ont pas voulu de toi ? C'est ça petite enfant démuni qui se cache derrière cette image de méchante fifille ?



Il s'arrêtait un instant crispant la mâchoire il ne voulais pas de cette conneries tout ce qu'il voulais c'était pouvoir manger son sandwich en paix et explorer la région mais il fallait qu'une snob sortie direct d'un film adulte se présente face a lui et face tombé son repas en le blâmant lui, c'était elle qui était d'un ridicule. Les deux pokémons semblait se juger l'un l'autre, Salem n'hésitait pas à émettre un grincement à son tour, énervé de pas pouvoir juste en venir au poing, si seulement son dresseur pouvais être plus fragile sur la détente.

Et puis gamin, tu rigole t'as l'air à peine plus âgée que moi, mais j'imagine que ça doit te rassurer d'appeler les gens ainsi, un sentiment de puissance peut-être ? Une manière de compensé ce que t'as pas ? J'ai pas chercher à t'faire chier moi, c'est toi qui m'as rentrer dedans avec mon sandwich, j'voulais manger en paix, si j'voulais voir des rebus d'la société j'aurais été à la poubelle du coin, alors j'te laisse le choix, tu t'excuse ou tu m'achète un sandwich, peu m'importe, tant que tu fais ton petit devoir d'adulte et que tu mature un peu.



Il soupirait en secouant de la tête, la vermine était partout désormais, ce n'était qu'une question de temps avant de voir les même gang des autres régions se pointer et essayer de faire leur loi.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse.
Messages : 665
Stardust : 1327
Jeu 11 Mai - 1:28


Ekaterina croisa alors ses bras, un genou un peu plié et les sourcils froncés, écoutant le plaidoyer du pauvre sujet qu'il était. La jeune femme arqua un sourcil et le toisa de bas en haut, le coin de sa lèvre supérieur légèrement arqué tandis qu'il poursuivait sur sa lancée, infatigable petite teigne, virulent petit moustique qui s'entêtait à piquer tant bien même il était repoussé. Poussant le vice, Ekaterina porta une main devant sa bouche pour faire mine de bailler, le minois franchement ennuyé. La chercheuse releva un peu le menton et soupira doucement.

« Les bonnes manières ? Tu veux dire, celle que tu m'as démontré tout à l'heure en m'insultant à tout va ? » Fit-elle dans un faux rire, rejoint par la Séviper qui siffla dangereusement à l'encontre du singe. Le reste, elle le balaya d'un revers de main, les mâchoires serrées par l'irritation.

« Étrange, je ne me souviens pas d'avoir demandé une consultation chez un psychologue. » Souffla t-elle d'un air faussement pensif, les sourcils froncés, le menton coincé entre deux doigts et le minois baissé. Puis, dans un sourire carnassier, elle braqua ses prunelles félines en direction de Lowenn. Quel était donc ce deal qui sonnait fort ridicule à ses oreilles ? Transpirante de sarcasmes, la jeune femme leva ses deux mains en l'air, comme si elle s'apprêtait à sincèrement s'excuser de quelque chose.

« Est-ce que tu aboies tout le temps, petit Rocabot, ou est-ce que tu mords ?  » Ah, il l'avait chauffé, à présent, Ekaterina était prête à soulever des montagnes pour lui faire déguster le bitume en toute beauté. « Je te propose autre chose. Tu te la fermes, tu fais gentiment demi-tour, tu t'achètes un autre sandwich ou je te fais regretter maintenant d'être venu au monde. »

Cela avait le mérite d'être clair.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Nova
Messages : 246
Stardust : 497
Jeu 11 Mai - 2:01

La méchante du coin

Ekaterina & Lowenn

Lowenn soupirais, ils se lançait la balle comme des gamins car elle ne savais que faire ça de sa langue. Épuiser de toute ces âneries il relançait inlassablement une pique, sachant pertinemment que c'était que comme ça que les gens de son espèces communiquait.

Arrête de froncé des sourcils comme ça tu vas avoir des rides. Et de toute façon t'as pas besoin d'aller voir de psychologue, aucun d'eux ne voudrais de toi à voir comment tu es tordu. Mais vas-y je t'en pris, fait moi regretter d'être né avec ce petit cure dent qui te sert de compagnon.



Il laissait Salem tombé au sol qui se mettait déjà en position de combat, si c'était que ça qu'elle comprenait il n'hésiterais pas à lui faire ravaler son caractère de cochon mal nourris.

Amène tes fesses vipères que j'te montre que j'peux mordre. Bien sûr c'est si tu tient ta parole et que ce n'était pas que des vulgaires insulte jetée en l'air, car tu me semble douée pour ça, formuler sans pour autant faire aucune action. T'as déjà penser à être romancier ? Avec toute les idées que tu te fait sur le fait que tu es forte, capable de me faire regretter mes paroles et tout ce tralala, tu pourrais devenir riche tu sais. M'enfin, c'est si les gens sont intéresser par la merde qui sort de ta bouche.



Question d'agir plus effrontément il s'avançait d'un pas et tendais la main.

J'peux aller me l'acheter sinon mon sandwich, donne moi d'l'argent et j'te lâche la grappe, le meilleur des deux mondes, non ?.



DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :

card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse.
Messages : 665
Stardust : 1327
Jeu 11 Mai - 19:11


« Blablabla, cesse de gaspiller ta salive, gamin. » Fit-elle dans un rictus profondément agacé, balayant toutes les paroles du blondinet d'un revers de main. Ce n'était au final par ses mots qui finissaient à toucher la corde sensible qu'était l'irritation d'Ekaterina mais bel et bien le fait qu'il ne cessait de bavasser. Cessant brusquement son sourire hautain et son regard prédateur, Ekaterina paraissait soudainement profondément lassée et Séviper l'était tout autant, balançant dangereusement sa queue de gauche à droite. Skelenox vint se placer aux côtés de sa dresseur, immobile, son orbe dorée qu'était son œil restait entre ses deux orbites vides et le seul mouvement provenait du tissu sombre qui s'agitait sous la légère brise. Le dégoûtant singe, lui, semblait complètement surexcité.

« Oui, oui tu as finit ? » Soupira t-elle en faisant mine de bailler, ne lui accordant pas même un simple regard. Alors, du mouvement se fit et elle remarqua que le jeune blondinet s'était un peu avancé, une main tendue vers elle. Le toisant, Ekaterina plissa un peu plus ses mires mordorées, posant une main sur le corps écailleux de Séviper qui sifflait avec plus de colère, appréciant peu la proximité - bien qu'il ne s'introduisait pas tant que cela dans leur cercle personnel - du blond.

« Séviper. » Le serpent se retourna soudainement et envoya dangereusement un coup de sa lame-sabre en direction du jeune homme afin de le mettre en garde ; s'il restait si proche, sa main tendue finirait par lui tomber et le poison qui suintait de la lame du serpent n'augurait rien de bon. La jeune femme entrecroisa alors ses fins doigts et les fit craquer avant de se passer sa main droite dans le cou, baissa sa nuque, elle craqua également. Lorsqu'elle rouvrit ses prunelles, se fut pour laisser apparaître une drôle de lueur au fond de ces dernières.

« Skelenox.. Apprenons-leur à rester à leur place. » Le Spectre disparut un fugace instant avant de réapparaître devant sa dresseuse, silencieux comme à son habitude, obéissant, évidemment.

« Feu Follet et Onde Folie. » Le Spectre chromatique se mit alors à agiter ses membres de tissus, en cercle, comme s'il effectuait quelques rites sataniques. Des petites boules mauves firent peu à peu leur apparition avant de se glisser en direction du Colossinge afin de le brûler. Sans attendre davantage, Skelenox recommença ses gestes bien qu'ils étaient sensiblement différents. Alors, il écarta ses deux membres de tissus et un rayon coloré de violet, de mauve et de couleurs un peu plus clairs fila droit en direction du singe enragé dans le but de le rendre complètement confus.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Le bon coin
» Mighty Sparrow fè yon bèl chante: Barack the magnificent
» Un oiseau qui chante....
» Georges Chelon chante Beaudelaire
» Colline de coin de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération