Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Sinistre ? Pas pour tout le monde [Tim plus capture]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 14:40
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Le cimetière. Ce n'était pas la première fois que j'y m'étais les pieds. Mais je vous avoue une chose, ce n'était pas pour rien que je n'y étais qu'une fois. Et je vous que je n'avais pas vraiment un bon souvenir. Et pourtant, j'y avais fait une très belle rencontre. Après tout, c'était ici que j'avais fait la connaissance de Tesla. J'espérais que cette fois-ci je n'allais pas retomber sur un pokemon abandonné. Je sais que j'essaierais de nouveau de prendre soin du pokemon abandonné, mais je n'avais pas pour but dans ma vie de récupérer les pokemons mis en à l'écart de leur dresseur. Certes, je trouvais cela horrible, sauf que moi, je n'ai pas un sac extensible.

Bref, vous vous demandez certainement qu'est-ce que je fous de nouveau dans ce lieu si sordide. Et bien vous savez quoi, j'étais encore une fois à la recherche d'une plante. Oui, encore et toujours. A croire que ma vie se résumait par partir à la recherche de plantes. A croire que j'aurais dû être botaniste et non infirmière pokemon ... Bon, pour une fois, ce n'était pas pour un centre pokemon au moins. Non, c'était pour ma pomme. Depuis que j'avais capturé Valériane, et que j'étais surtout tombé sur mon poignet, j'avais très mal à ce dernier. Je vous vois tout de suite avec vos grands airs, non je n'irais pas voir un médecin. Et puis, j'étais sûre que ce n'était pas cassé ni même fissuré, autrement jamais je n'aurais pu endurer la douleur ... Enfin, je crois ... Bref, je cherchais une plante pour soulager la douleur. M'enfin, oui et non, elle allait surtout me guérir de l'intérieur. Pour être précis, je cherchais un aloé arborescent. Avec cette plante, je ferais une sorte de potion avec du miel, de la gnaule et d'autres ingrédients dont je ne vous dirais rien. Parfois il faut garder certaines choses secrètes. Et pourquoi chercher ici ? Car l'endroit était idéal pour le développement de cette plante. Et je crois même que j'en avais vu plusieurs lorsque j'étais venue la dernière fois.

Contrairement à ma première venu, il ne faisait pas nuit, mais il ne faisait pas très clair non plus ... Il pleuvait, et il pleuvait comme vache pisse ! Bordel, je choisis toujours mes moment. Le sol était glissant, surtout à cause des feuilles mortes jonchant le lieu. Au moins, cette fois-ci j'avais prévu le coup : j'avais pu emprunter un imperméable au centre pokemon du coin. Ce qui m'éviterait d'avoir la crève.
L'endroit était toujours aussi sinistre. Mais il me donnait moins la chaire de poule. Est-ce du fait qu'on était en journée ? Allez savoir. Moi je dirais tout simplement parce que j'étais déjà venue et que l'angoisse de la première fois avait disparu. Et puis, comme disent certaines personnes : ce n'est pas des morts qu'il faut avoir peur mais des vivants ...

Je commençais donc ma recherche, fouillant à droite et à gauche. Il y avait beaucoup de plantes qui poussaient ici, dont beaucoup pourrait servir pour des médicaments ou d’anesthésiants. Pourquoi est-ce que je n'étais pas surprise de trouver ça ici. En fouillant, je retrouvai même quelque chose qui m'étonnai beaucoup : la balle de mon dynavolt. Lorsque je l'avais trouvé, il avait voulu que je joue avec lui avec ce jouet. Sa couleur était maintenant délavée et elle s'était un peu dégonflée, mais je la reconnaissais bien. Je croyais pas la retrouver et puis, je ne pensais pas que ce soit une bonne chose que Tesla la revoit. M'étant ainsi inutile, je la jetai derrière moi ... Mais elle n'émit aucun son pour dire qu'elle était tombée sur le sol ...
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 16:31
Éclipse

Il souffle sur la dernière bougie de son candélabre, et la lumière ne fut plus. Il quittait son sanctuaire, où mysticisme et spiritualité ne faisaient qu'un. L'encens terminait de se consumer, laissant flotter avec lui, une petit filet de fumée dont l'odeur était un mélange entre des accords boisés et fruités. Vêtu d'un simple gilet noir, d'un jean plus que standard et d'une paire de pompes légèrement écorchées au bout, il fut surpris de voir l'averse se lever. Il ajoutait une casquette à son attirail, enfilait sa capuche par dessus, et quittait la pièce avec sa fidèle posée sur son épaule.

Il devait être dans les alentours de dix-sept heures, peut être même dix-huit heures. A dire vrai, Tim n'était pas quelqu'un d'obnubilé par le temps. C'était une notion qui l'importait très peu. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il ne regardait jamais vraiment l'heure. Malgré qu'il est vrai que, généralement, il passe plus de temps dehors lorsqu'il faisait nuit, que jour. Ce qui avait légèrement décalé son horloge interne. Mais bon. Ce n'était pas si important à ses yeux, puisque de toute façon il n'avait rien de très spécial à faire de ses journées lorsque le soleil était debout. Si ce n'est faire un tour au cimetière. Sauf qu'aujourd'hui, il avait laissé son petit rituel de côté pour se mettre à fond dans la recherche historique. Et toute la matinée, il fut le nez plongé dans les bouquins à la bibliothèque.

Sa Plumeline Scyla, une femelle entre deux âges, s'envolait après avoir entendu un éclair. Non pas qu'elle fut terrifiée par cela, mais elle aimait bien prendre de l'altitude pour côtoyer ce phénomène de plus près. A croire que ce type vol n'avait guère peur de ce qu'il craignait le plus au monde. Au contraire, elle se nourrissait de ses propres peurs et ça lui donnait un courage et une force de volonté qu'elle n'avait guère à envier aux autres.

Malgré la pluie qui faisait rage dans le coin, tout en s'approchant du grand grillage du cimetière, Tim allumait une cigarette et fit un signe de tête au gardien. Celui-ci ne fut guère étonné de voir – encore une fois – le jeune homme de vingt-six ans pénétrer dans le cimetière sans réelle raison. Il n'avait guère de famille ni de pokemon décédé dans la région. Il ne déposait pas de fleurs. Généralement, il restait là, agenouillé en plein milieu des tombes, les yeux fermés, pensif. Jamais le gardien ne l'avait perturbé pendant son «recueillement», s'il on peut dire. Et même s'il s'était souvent posé la question du «pourquoi du comment» et bien jamais il n'avait osé dire quoi que ce soit. Tim était un garçon mystérieux, qui ne parlait pas beaucoup, et qui venait assez souvent ici. Pire même, il claquait souvent quelques billets pour aider à la rénovation et à l'entretien des locaux. Dans quel but ? Allez savoir. Et si jamais la question venait à être posée, Grayson avait une réponse déjà toute prête. Il dirait que, il possède une sacrée vocation à devenir lui aussi, par la suite, gardien de cimetière. Et même s'il semble assez jeune, étant très lié avec les morts et les spectres, c'est un havre de paix qu'il apprivoiserait avec une aisance déconcertante. Ça en tout cas, c'était ce qu'il dirait. Était-ce une vérité ? Allez savoir.

Aujourd'hui, il n'était guère seul. A vrai dire, il y avait souvent de «l'animation» ici. Plutôt étrange pour un cimetière. C'était surtout les Spectres qui venaient ici. L'endroit possédait un charme bucolique qui devait leur plaire, leur correspondre. Scyla aimait bien l'endroit. Elle s'envolait généralement, et faisait le tour des arbres et des cimes. Rencontrant parfois quelques Cornèbres. Une espèce pas si loin de la sienne, si on enlève le fait qu'ils ne partageaient pas vraiment le même type. Intrinsèquement, ils étaient liés. C'était des oiseaux de malheur. Alors qu'il s'approchait de ce qui semblait être une silhouette féminine, quelque chose arrivait à toute vitesse dans sa direction. Une balle. Et il eut comme réflexe, de l'attraper en plein vol d'une poigne ferme et leste. Il s'approche gentiment, ôte sa capuche et sa casquette.

«Vous devriez faire attention, mademoiselle. Si je n'avais pas fait attention, je l'aurais prise en plein dans la tronche !» Il ajoutait un petit rire amusé, avant de reprendre. «Vous cherchez quelque chose ? Je peux vous aider peut-être ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Mai - 5:25
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Pourquoi cette foutue balle n'était pas tombée au sol ? Pourquoi il n'y avait-il pas eu de bruit ? Est-ce que par hasard elle serait en train de flotter dans l'air ? Donc cela voudrait-il dire que cet endroit était réellement hanté ?! Voila que je commençais à paniquer toute seule et surtout à me faire de films. Mais non, je devais me rassurer. J'étais sûre qu'elle avait dû tomber sur un tas de feuilles mortes, qui avait donc amorti la chute de la fameuse balle. Mais il n'en était rien. Et vous n'imaginez même pas le bond que je fis lorsque j'entendis une voie derrière moi. Heureusement pour moi, j'avais réussi à garder mon cris de surprise, ou de peur au choix, pour moi. C'est alors avec un sourire crispé que je me relevai et que je me tournai vers l'inconnu, en espérant que ce soit vraiment quelqu'un d'humain.

    -Bordel, vous m'avez foutu les boules ! Je ne m'attendais pas à trouver quelqu'un ici avec cette pluie. Je suis désolée pour la balle, c'était pas mon intention de vous l'envoyer dieu sait où.

Un garçon, un vrai. Il n'avait pas l'air d'être transparent ni même de flotter dans les airs. Comme c'était rassurant. Même si je dois avouer qu'il avait un petit côté sinistre ... Bah c'était surement que mon imagination. Après tout, c'était normal de trouver quelqu'un ainsi quand on le rencontre dans un tel endroit, vous ne pensez pas ?

    -Heu oui, je cherche une aloé arborescente. C'est une plante aux grandes vertus médicinale et cicatrisantes. La dernière fois que je suis venue ici, j'en avais vu. Mais je n'ai pas pensée à en prendre, il faut dire que cette plante n'a aucun effet si elle est fanée. Ho pardon, je pars dans mes explications, alors que vous êtes sûrement venue ici vous recueillir.

Voila que je jouais mes impolies. Il devait certainement du calme s'il venait voir un pokemon défunt. Cela doit être dur d'avoir perdu l'un de ses compagnons. Je n'ai jamais connu cette épreuve et j'espère que cela m'arrivera le plus tard possible. J'imagine même pas dans quel état je serais si je devais perdre Gilgamesh, ou ne serait-ce qu'un seul autre de mes pokemons.
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Mai - 12:54
Éclipse
Il faisait face à une petite tête blonde. Inconnue au bataillon. Enfin, à vrai dire, Tim n'avait pas rencontré grand monde par le passé. Quelques connaissances encore dans différentes régions, mais depuis qu'il vivait ici, il préférait son mode de vie très solitaire. Même s'il s'était dit qu'à partir de maintenant, il allait devoir peut être s'ouvrir un peu plus aux autres. Non pas par politesse ou gentillesse. Ce genre de choses ne l'intéresse pas - à moins que la personne en face soit réellement spéciale. Mais disons que ça pouvait lui ouvrir certaines portes. Ici, il n'était personne, et il ne connaissait personne et ne devait des comptes à personne. Cela dit, s'il pouvait se faire quelques alliés, ça lui faciliterait la tâche grandement pour ses aspirations futures.

Apparemment elle cherchait une aloé arborescente. Un espèce de plante qui poussait dans ce coin précis de la carte. Pour quelles obscures raisons ? Allez savoir. Certainement parce qu'elle avait des vertus thérapeutiques, d'après la jeune blonde dont les lunettes lui renvoyait, de temps en temps selon son positionnel, son propre reflet. Puis, vint le moment où elle eu comme pensée, celle que Tim serait ici pour se recueillir. Que nenni. C'était juste un mec au comportement très bizarre, qui venait souvent ici pour des raisons très personnelles.

«Ah non non, vous inquiétez pas ! Je ne suis pas venu ici pour me recueillir.»

Il approche légèrement sa tête de la petite tête blonde, lui susurrant à l'oreille après avoir vérifié que Scyla était un peu plus loin.

«En fait, ma Plumeline est assez bizarre. Elle adore danser dans ce genre d'endroits. Faut croire que les spectres sont des pokemons fascinants de par leurs caractères très.... Étranges.»  

Puis il se retirait, faisant mine de rien.

«Je peux, peut-être, vous filer un petit coup de pouce ? Ce serait un plaisir pour moi, de pouvoir aider une jeune, et séduisante, femme !»


Extérieurement, il laissait transparaître un sourire charmeur. Intérieurement, il sentait qu'il y avait quelque chose à creuser aujourd'hui. Et que sa venue ici, au cimetière, pouvait lui apporter quelque chose à terme. Allez savoir. Cela pouvait très bien fonctionner comme ne pas fonctionner. C'était la première fois qu'il s'hasardait à ce genre de comportements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 5:38
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Il n'était pas là pour se recueillir ? Alors qu'est-ce qu'il foutait ici ? N'allez pas me sortir que c'était ce genre de type glauque, à s'habiller en noir et à prier je ne sais quel dieu et que leur endroit préféré, c'était justement le cimetière, afin d'être en meilleur communication avec l'au delà ... Non, oubliez, en fait, je ne voulais pas le savoir. Tout de même, l'inconnu voulu se justifier de sa présence sur les lieux.
Il se rapprocha, même trop près. Il était assez déroutant ... Il me parla alors de son pokemon, un Plumeline. Je quittais un instant son visage du regard pour le pauser sur le pokemon violet un peu plus loin. Effectivement, l'oiseau semblait danser. Mais je n'eus pas vraiment le temps de bien le regarder car je reportais mes yeux sur l'homme. D'aussi près, il m'était impossible de ne pas être comme hypnotisé par son regard bleuté. Ouf, heureusement qu'il ne resta qu'un court instant ainsi penché sur moi. Je me raclai doucement la gorge et remontai mes lunettes qui avaient légèrement glissé sur le bout de mon nez.

    -Je vois, après tout, chaque type de pokemon est attiré par son élément naturel. Votre Plumeline c'est le cimetière, mais si je prends l'exemple de mon pyronille, il s'agit du désert. Mais je dois avouer que je n'irais pas vivre là-bas. Je crois que je mourrai de déshydratation.

Vivre dans le désert ? Il faudrait être fou ou alors être un cacnéa. Et encore. Ou bien alors j'étais bien trop habituée à la montagne. Peut-être pour cette raison que je ne me voyais pas vivre dans un endroit où la pluie est inexistante, ainsi que les températures négatives.
Bref, je m'écarte du sujet. Mais quel était-il ? Bien sûr, cet inconnu si intrigant. Et ma plante ? Ha oui c'est vrai. Il m'avait presque fait oublier le pourquoi j'étais venue ici. Heureusement qu'il m'avait parlé de m'aider, dieu sait ce que j'aurais eu mal encore plus longtemps à mon poignet.

    -Vous me comblez de compliment très cher, ce qui m'oblige à accepter votre proposition.

Tout comme lui, je lui fis un sourire charmeur. S'il voulait jouer sur ce terrain là, pourquoi pas ? Et puis, un peu de séduction n' jamais fait de mal à personne. Bon bien sûr, avec modération. Après tout on ne sait jamais sur qui on peut tomber.

    -La plante que je cherche ressemble à un genre d’arbuste avec de longues feuille verte assez fine mais rebondit à la fois. Si elles sont en période de fleuraison, les fleurs sont rouges orangers et se rassemble en une sorte de grappe. Mais pour dire vrai, je me fiche de la fleur. C'est la sève des feuilles qui est importante.

Et voici l'art de passer du tout au tout. J'avais laissé mon côté charmeuse pour reprendre mon côté sérieuse. Et avec mes lunettes sur le nez, je vous dis pas le changement un peu brusque que cela peut donner. Heureusement que je ne les porte pas tout le temps.

    -Ho fait, moi c'est Anja Schneider. Et vous ?

J'avais détourné mon regard de l'inconnu et j'avais même recommencé ma recherche de ma fameuse plante médicinale. Je sais à quel point cela peut être mal poli de ne pas regarder son interlocuteur lorsqu'on lui pause une question. Mais je ne voulais pas m'éterniser ici. Non pas que le cimetière ne me plaisait pas. Mais c'était surtout la pluie. A croire que depuis mon arrivé dans cette région, je finissais toujours trempée les trois-quart du temps. Aujourd'hui, j'aimerais tout de même éviter.
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 9:59
Éclipse
La femelle dansait au pied des cimes, Tim levait légèrement ses deux perles azurées et remarquait que le temps commençait à se gâter. Le noircissement des nuages alentours signifiait qu'une chose : La pluie torrentielle allait certainement s'intensifier avec, en prime, quelques orages. Du coup le jeune homme s'assurait que sa casquette était bien vissée sur le crâne, afin de protéger sa chevelure noirâtre. Il inspectait légèrement les environs, pendant l'espace de quelques secondes, avant de se recentrer sur sa "quête principale".

«Il va s'en dire que je n'irais pas vivre dans un cimetière pour faire plaisir à ma charmante danseuse spectrale. Néanmoins, il existe beaucoup de moyens pour s'hydrater dans un désert, autre que boire de l'eau. Manger des plantes par exemple. Certaines apportent assez d'eau pour pouvoir tenir un jour supplémentaire.»

Il notait dans un coin de sa tête la description qu'elle lui avait faite de ce qu'elle cherchait ici. Cependant, il n'avait toujours aucune idée de ce qu'elle comptait en faire. Une tisane peut être ? Ou un onguent cicatrisant ? Cette plante avait des vertus médicinales, ça, il le savait que trop bien. Tim cachait plutôt bien son jeu, il avait par le passé, appris beaucoup de choses afin de pouvoir vivre de manière complètement autodidacte. La botanique, le jardinage, la survie en territoire inconnu, la cuisine.. Puis, vint les présentations. De manière assez impromptue d'ailleurs. Sans même daigner lui adresser un regard. Il gardait dans un coin de sa tête, le fait qu'elle semblait complètement obnubilée par la trouvaille de sa plante. On aurait dit Tim lorsqu'il avait trouvé une page d'un vieux manuscrit, il arrivait à être tellement détaché de tout le reste.

«Et moi... Et bien, je m'appelle Tim. Tim Grayson. Ravi de faire votre connaissance Anja.»

La tempête approchait à vitesse grand V. Et par la même occasion, il décidait de, peut être, augmenter la cadence de recherche afin de pouvoir rapidement se mettre à l'abri.

«Voilà ce que je vous propose Anja. On essaye de trouver rapidement cette fleur, et par la suite, on va se réchauffer autour d'un bon chocolat chaud histoire de faire plus amples connaissances, enfin, si le cœur vous en dit.»
Citation :
Et du coup première capture ici.
May the luck be with me.

Edit → Exactement celui que je voulais, du premier coup :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2148
Stardust : 8202
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 10:21
PNJ
Apparition d'un pokemon sauvage !

Une petite lumière éclaire votre chemin, de loin on crois voir une bougie. Ha mais en fait c'est bien une bougie ... Un pokemon bougie !

Que vas-tu faire ?
Funecire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2148
Stardust : 8202
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 10:21
PNJ
Le membre 'Maitre du jeu' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 11:32
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Il n'avait pas tord, il y avait effectivement de nombreux moyens de s'hydrater dans un désert. Mais c'est juste que cet endroit, ce n'était vraiment pas pour moi. Rien que lorsque j'y étais, j'avais cuit sur place. Bon au moins je n'étais pas reparti les main vide vu que j'avais pu y capturer ma Munna. Comme quoi, parfois il faut se faire du mal pour avoir quelque chose en échange. N'appelons pas cela l'échange équivalant ? Je crois bien que oui. Mais je m'éloigne de nouveau du sujet.
L'inconnu se présenta à son tour. me regardait-il en le faisant ? Je n'en avais aucune idée, j'ai bien trop prise dans ma recherche. Mais par réflexe, je fis tout de même un grand sourire en entendant son nom : Tim Grayson. Allez savoir, je m'étais attendu à un nom plus ... Comment dire sans être méchante ... Plus badass ! Bah, on ne choisit pas son prénom après tout.

    -De même Tim. Par contre ça te dérange si on se tutoie ? Perso je préfère, tu semble avoir à peu près le même âge que moi. Et pour tout te dire, je trouve qu'on a pas besoin de vouvoyer quelqu'un pour lui montrer du respect.

Et surtout, ça me faisait chier. J'avais l'impression d'être une dame de la haute, ou bien que j'étais en âge d'être mère de famille. Sérieux, faut pas déconner non plus. Bon, manquerait plus que je me plante royalement sur son âge et qu'en réalité, il fasse bien plus jeune que son âge. Je serais bien gênée. Mais en même temps, cela serait un beau compliment pour lui, cela prouverait qu'il se conserve bien !
Le vent commençait à souffler plus fort, ne faisant plus tenir ma capuche en place et faisant venir mes cheveux dans mon visage. Bonjour la pratique ! Un de ces jours je les couperais, comme ça, il me ferait plus chier ! La pluie se fit aussi plus violente et le ciel plus noir. Vous le voyez l'orage arriver ? Moi oui et bordel, je ne voulais pas revivre la même chose qu'avec Rin. Une fois, pas deux. Je m'en étais fichu que le jeune coordinateur m'ait vu en mode gamine, mais là, je ne sais pas pourquoi, c'était différent. En tout cas, Tim semblait avoir lu dans mes pensées vu qu'il me proposa de trouver au plus vite l'aloè. Je dis un grand oui !

    -J'approuve presque totalement. Si tu me proposes plutôt un café à la place du chocolat chaud, je suis jusqu'au bout du monde.

Je disais cela en rigolant. Un peu d'humour me fera, j'en suis sûre ou presque, oublier ce que le temps nous préparait.
Je repris alors ma fouille plus intensivement. Je ne voulais en aucun cas me retrouver recroqueviller sur moi-même une nouvelle fois. Bah, au moins, là ça passerait moins inaperçu vu que j'étais déjà agenouiller en quête. Je faisais en sorte de ne pas m'appuyer sur le poignet droite, ou même de l'utiliser tout court, ce qui fut assez difficile pour moi qui était droitière. De temps en temps, je faisais une grimace de douleur lorsque je poussais certaines plantes pour voir ce qu'elles pouvaient cacher derrière. C'est dans ce contexte là que je vis une petite lumière sous un bosquet.

    -Hey Tim vient voir par là. Je crois que j'ai trouvé un petit truc qui devrait t'intéresser.

Je lui fis un sourire tout en lui faisant signe de venir vers moi. Je savais qu'il devait s'agir d'un pokemon spectre. Mais de ce que j'avais compris, le jeune homme semblait s'y intéresser bien plus que moi. Alors faisons lui profiter de ma découverte.
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 21:40
Éclipse

Il prêtait un poil plus d'attention à son interlocutrice cette fois. Essayant de détailler chaque parcelle de son visage. Non pas pour faire des comparaisons avec d'autres, mais pour essayer de s'imprégner de la personne avec qui il parlait. Elle faisait une petite tête de moins que lui. Bon en même temps, c'était plus ou moins logique. Tim était un grand gaillard issu d'une famille où ils étaient tous grands. Que ce soit son père ou bien sa mère, son unique frère également l'était. Ils faisaient tous, en général, au minimum un bon mètre quatre-vingt. Sans chaussures, ni talons hauts, précisons-le. Elle possédait de longs cheveux blonds comme les blés, qui avaient la particularité d'être assez ondulés. Et puis, avant même qu'il puisse continuer à établir un portrait physique de la demoiselle, celle-ci coupait son élan par quelques paroles à propos du tutoiement et du vouvoiement.

«Baaaaaah... Non ça ne me dérange pas ! Et oui, certainement à peu près le même âge. Mais je mettrais ma main à couper que tu es plus jeune que moi.»

Et sans le savoir, le garçon avait raison. Que ce soit le hasard ou l'expérience de la vie, Tim avait eu un avis tranché sur cette douce et charmante jeune femme. Elle semblait être une personne intéressante, captivante, et à la fois, beaucoup trop sympathique et tendre. Non pas qu'il n'aimait pas ce genre de personnes, bien au contraire. Tim est un fin stratège qui apprécie s'entourer de bonnes personnes. Le problème, c'est son égocentrisme et son détachement légendaire. Il lui est arrivé par le passé, de laisser tomber ses meilleurs alliés, pour des fins très personnelles. Parce qu'il avait quelque chose à y gagner derrière. Puis, il eu une ouverture. Anja lui fit part de sa préférence pour le café. Cela leur faisait un point en commun. Là où généralement les autres préfèrent un bon chocolat chaud, elle avait su y répondre de la meilleure des façons.

«Jusqu'au bout du monde ? Si pour toi le bout du monde s'appelle Sinnoh, alors ça me va. Je te ferais découvrir ma terre natale. Bon, c'est pas bien mieux qu'ici, mais il y a quelques coins vachement beau là-bas.»

C'est alors que contre tout attente, il fut interpellé par autre chose. Qui n'avait rien à voir. L'arrivée d'une présence spectrale avait le don de pouvoir l'émerveiller. Tim adorait – ou plutôt idolâtrait – cette espèce toute particulière de pokemons. Les Spectres. D'une manière ou d'une autre, ils étaient liés à lui. Et ce, depuis un certain temps.

Directement, il plaçait Scyla entre lui et l'altruiste petite bougie spectrale. Histoire, déjà, de pouvoir l'éloigner de toute confrontation physique. C'était déjà arrivé, et ça pouvait arriver encore. Par la suite, au moment où ils se jetèrent tout les trois mutuellement quelques regards, Tim levait un bras vers les cieux, pour faire comprendre à sa partenaire qu'elle pouvait jeter son dévolu envers la bougie fantomatique. Et, lors de cette petite interlude, le ciel commençait à gronder. Tout les éléments s'étaient éveillés. Comme s'il s'agissait d'un combat d'anthologie. Alors qu'en réalité, le temps était complètement pourri depuis le début de la journée, et il n'y avait pas vraiment fait attention. Son regard se portait vers la douce petite, qui semblait guère apprécier la météo actuelle. Puis, ses yeux fixèrent quelque chose à ses côtés.

«Si je dis pas de conneries, et si tu regarde derrière-toi, là-bas, c'est pas la plante que tu cherche ? D'ailleurs, on devrait se grouiller. Je crois que le ciel va pas tarder à nous tomber sur la tête!»

Fit-il en laissant Scyla se battre alors qu'il arme et jette une premier petite sphère rouge et blanche en destination de la bougie.

Citation :
Tim lance une première pokeball sur la bougie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2148
Stardust : 8202
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Mai - 8:04
PNJ

Tentative de capture !

Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
...
...
Échec ! Le Pokémon ressort de la pokéball.
Que vas-tu faire ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Mai - 11:04
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Qu’il soit légèrement plus vieux que moi, cela ne m’étonnait pas du tout. Il avait un visage quelque plus mature que le mien. Bah je dirais peut-être trois quatre ans de plus, pas plus. Mais je me voyais mal lui demander de but en blanc son âge. Déjà parce que cela ne se fait pas. Et puis, parce qu’en réalité, je m’en foutais un peu. Je sais que c’est très grossier de penser ainsi, mais que voulez-vous, je ne vais pas tourner autour du pot dans ma narration.

    -Ne t’en fait pas, je suis effectivement sûre que tu garderas ta main. Et puis ce serait bête d’en perdre une pour si peu.

Il parlait de Sinnoh. Quel drôle de coïncidence. De ce qu’il me disait, je compris vite qu’il venait de cette région, tout comme moi. Comme quoi le monde est petit. Bon, par contre j’étais sûre qu’il ne venait pas du même village que moi car je ne l’avais jamais vu, ni même entendu son nom. Et oui, à Frimapic tout le monde se connait. Ce qui peut être une bonne chose comme une mauvaise. Je vous dis pas la réputation que j’ai réussi à me faire là-bas depuis le début de ma « transformation », comme les gens avaient tendances à dire. Tu parles, j’avais juste appris à profiter de la vie, rien de plus. Comme les gens de cette ville peuvent être coincés parfois.

    -J’ai grandi à Frimapic, donc on est originaire de la même région. Mais je serais tout de même heureuse de voir quel coin tu veux bien me montrer. Je t’avoue que je n’ai pas eu le temps d’explorer ma propre région avant de venir ici.

Oui, honte à moi qui préfère aller à l’autre bout du monde avant de voir ce qu’il y a chez elle. Mais je préférais cela que d’avoir mes parents constamment sur le dos, me disant de revenir à la maison pour une bouffe, ou tout simplement pour me dire de me poser dans une ville. Mouais, et bien ce n’était pas pour aujourd’hui.

Puis d’un coup, un grondement et le réflexe qui va avec … Et merde ! Je m’étais d’un coup crispé de tout mon corps tout en sursautant, mais cette fois-ci j’avais réussi à garder mes mains le long de mon corps, et non sur mes oreilles, pas comme la dernière fois. Il fallait pourtant s’en douter. Depuis le départ, le temps était menaçant. Et je ne parlais pas que de la pluie. D’ailleurs, à cause d’elle, je ne voyais plus rien à travers le verre de mes lunettes que je retirai pour les mettre dans la poche de mon imper. Bon, je ne voyais plus très bien de loin, mais ce n’était pas très grave, au moins je voyais quelque chose. Si je pouvais voir le combat entre la Plumeline et le Funecire, c’est que ce n’était pas le mort pour mes yeux.
Pendant un moment, je perdis le sens de ma recherche pour justement regarder le combat des deux pokemons. L’oiseau spectre semblait savoir ce qu’il devait faire, devant la petite bougie qui semblait un peu paniquer. Il faut dire qu’avec ce temps, il n’était pas très avantagé : le pauvre petit. Mais je laissais faire, ce n’était mes affaires. Puis je sursautai de nouveau, cette fois-ci pas à cause du ciel, mais par la voie du ténébreux qui me fit remettre les idées en place. Instinctivement, je portai mon regard vers l’endroit qu’il me montrait. Je fronçais légèrement les yeux afin de faire la mise au point.

    -Mais oui, tu as raison, c’est bien une aloè arborescente.

Sans plus tarder, j’allais à la rencontre de la plante. Elle était en fleur, ce qui avait dû être plus simple à la trouver. Enfin, apparemment non vu que j’avais dû passer devant plus d’une fois sans m’en rendre compte. Etais-je si aveugle ou bien c’était Tim qui me distrait trop ? Allez savoir. Je laissai ce dernier à son combat pendant que moi je tâtai la base des feuilles de la plante : elles étaient bien rebondies. Parfait ! Elle refermait donc une bonne quantité de sève. J’ouvris mon sac et sortis tout un attirail que même moi je me demandais comment j’avais fait pour tout faire tenir dedans. J’avais sorti plusieurs boite en plastique, un petit canif et du fils étirable. Je commençai à couper quelques feuilles précieusement afin de ne pas blesser la plante, et chaque feuille, je les emballais dans le fils étirable pour garder un maximum de la sève dans la feuille. J’en pris ainsi une bonne trentaine.
Je finissais ma récolte lorsqu’un éclair éclaira le ciel. Et voilà, on y était ! Le ciel gronda quelques secondes plus tard pendant que moi, je me retrouvais en PLS devant la plante, tremblante comme une feuille. Et merde ! J’avais dit que je ne voulais pas me retrouver dans cette même situation. Les mains plaqué sur mes oreilles, je ne faisais plus vraiment attention à rien. Est-ce que Tim avait terminé son combat ? Allez savoir. A vrai dire, je préférais, à ce moment-là, me concentrer sur moi-même afin de réussir à bouger un tant soit peu. Histoire que j’ai l’air un près normal quand il reviendra vers moi.
sous-titre

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 7:40
Éclipse
Le ciel aboyait, s'illuminait par moments, crachait des gerbilles d'eau qui fusèrent à toute allure. Des petites pellicules d'eau s'écrasaient sur le sol avec fracas, le martelait. Il ne faisait plus réellement attention à quoi que ce soit. Sa veste était déjà trempée, ses cheveux protégés par la casquette, il n'allait guère tarder à se barrer d'ici et se mettre à l'abri. On y était. Le déluge. Le tonnerre, la pluie, les éclairs. Après quelques avertissements sonores, un faisceau lumineux transperça le ciel, le déchirant en tout point. Puis, un impact. Le sol tremble légèrement. Le bruit semble lointain. Le vent se lève à l'encontre de Tim, les larmes du ciel lui fouettait le visage pendant quelques instants, a tel point qu'il fut presque obligé d'incliner légèrement la tête vers le sol pour éviter de s'en prendre plein la tronche.

«Quel temps de merde!»

Affirmait-il envers lui-même. Par moment, ça se calmait et par moment ça reprenait de plus belles. Il continuait de regarder les deux spectres se battre. A un moment, il s'était dit que ça devrait faire l'affaire. Mais le Funécire n'était guère assez affaibli, et il avait prit ça pour un jeu. Il quittait la sphère pour retrouver sa partenaire de jeu, et ce, malgré la pluie qui l'affaiblissait au plus haut point.

En jetant un œil sur la direction où était parti la demoiselle aux allures de bibliothécaire, il avait remarqué qu'elle semblait presque immobile depuis quelques secondes. Ses yeux tentèrent de faire un focus, il plissait légèrement pour avoir une image stable - mais avec la pluie qui lui arrivait dans la tronche, c'était un poil bien trop compliqué pour lui. La véritable question était : pourquoi était-elle immobile ? Tant de suppositions, qu'à la fin, il préférait se recentrer sur le combat et attendre de le terminer pour le lui demander.

Il serrait la sphère dans sa main, et la projetait en direction de la bougie une seconde fois. Puis, sans bien même regarder la scène au loin, il s'approchait de la demoiselle. A présent, ils allaient devoir se grouiller pour rejoindre Fort-Des-Songes et la protection qu'elle pouvait lui apporter, notamment un toit au-dessus de la tête, et surtout, de quoi se réchauffer un peu, et se sustenter.

«ON VA DEVOIR SE MAGNER !»

Beuglait-il pour que sa voix se fasse entendre, entre le bruit de la pluie qui s'abattait à toute allure sur le sol et les éclairs, il fallait mettre la barre assez haute pour être le plus audible au possible.

Citation :
Tim s'énerve et jette une deuxième pokeball à la manière d'un lanceur au baseball ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2148
Stardust : 8202
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 10:55
PNJ
Tentative de capture !

   
Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
   ...
   ...
   Échec ! Le Pokémon ressort de la pokéball.
   Que vas-tu faire ?


   

   

   


Le Maître du Jeu est le compte fondateur/pnj principal.
Il effectuera vos modérations. Privilégiez
les MP aux comptes des membres du staff. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 12:13
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Le temps était de pire en pire. Il ne pleuvait plus, c'était un véritable déluge ! Déjà que ma capuche ne tenait plus en place, mais vous imaginez même pas à quel point cela peut être désagréable de sentir des goutes d'eau couler les longs de la nuque pour ensuite descendre le long de la colonne vertébrale. Je peux vous dire que ça réveil, autant que les éclair et le vrombissement du ciel. Allez, je ne devais pas me laisser aller. Après tout, j'avais déjà pu gagner contre l'orage une fois, alors pourquoi pas deux ? Certes, il était plus féroce que celui de la dernière fois. Mais il fallait se dire que j'étais au niveau supérieur, donc plus difficile à passer ...
Heureusement que Tim était là. Je ne sais comment, ou bien parce qu'il avait du beuglé, mais sa voie avait réussi à parvenir à mes oreilles, ce qui me fit reprendre mes esprits. M'enfin ... Tous, pas vraiment. Juste assez pour relever la tête et me dire qu'il ne fallait pas que je reste là autrement j'étais bonne pour me retaper une bonne crève. Mais pour le moment, je m'empressais de ranger mes boites ainsi que tout mon attirail dans mon sac de Marie Poppin's. Puis, je me levais. Et j'avoue : je n'étais pas hyper fière avec cet orage. Et puis, j'avais l'air d'un fantôme ainsi trempée jusqu'au os ...

    -Allez mon grand, capture donc ce pokemon. Tu me dois toujours un café !

Et pas que ! Il allait me devoir aussi des vêtements secs et une bonne douche chaude tant qu'on y est. Autrement, sûre que pour une fois, je lui partagerais mon coup de froid. Comment me diriez-vous ? Allez je suis sûre que vous savez comment, soyez juste imaginatif.
Bref, en tout cas, maintenant que j'avais réussi à me remettre sur pied, je pouvais enfin voir ce qu'il se passait derrière mon dos. La plumeline du garçon était en plein combat avec la bougie, qui semblait ne pas vouloir se laisser faire, et encore moins se faire capturer. Et bien, il était tenace ce petit pokemon aussi tenace que ma peur de l'orage qui refaisait surface de plus en plus. Si bien, que s'en m'en rendre compte, et sûrement pour me trouver un peu de réconfort, je m'étais placée aux côtés du jeune homme et lui avais pris le main que je serrais plus ou moins fort lorsqu'il y avait du tonnerre.

sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 20:42
Éclipse
La petite flammèche quittait le cylindre, encore une fois.
Avec un air de défi, il jetait un regard envers le dresseur, arborant un sourire, fier. Il ne le savait pas encore, mais il allait devoir céder. A un moment où à un autre, il allait devoir se plier à la volonté de Tim. Parce qu'il n'allait guère laisser passer une chance ainsi. Non. Jamais. Le dernier des Grayson, l'unique descendant de la lignée, n'était pas du genre à baisser les bras. Il ne reculerait jamais devant l'adversité. C'était une marque de fabrique. Une certaine façon de faire qui lui tenait tant à cœur. A ce moment présent, il était insatisfait. La pluie le trempait jusqu'aux os et lui glaçait le sang. Ses godasses prenaient la flotte à vitesse grand V, à tel point que ses chaussettes étaient mouillés. Et vous savez autant que moi, quel sentiment de déplaisir cela pouvait infliger.

«J'aimerais bien. Je crois qu'il cherche à m'impressionner. Fais chier que ces pokeballs soient à usage unique...»

Ouais, ça aussi, parlons-en. L'inventeur de la pokeball était un parfait arnaqueur. Parce qu'il fabriquait cet objet à très grande quantité. Et l'obsolescence de l'objet était parfaitement programmé. Un lancer unique. Et il ne fonctionnait plus par la suite. D'où le fait qu'il fallait toujours en avoir plusieurs sur soi. D'où le fait qu'il fallait en acheter une pléthore à chaque fois. D'où le fait qu'il soit aussi riche à l'heure qu'il est. Tim n'en avait plus que trois. Cela pouvait être long, cela pouvait échouer. Pourtant si près du but.

Ceci étant, quelque chose le marquait. Elle venait de s'installer à ses côtés, et lui avait prit la main. Non pas que ça lui déplaisait. Mais Tim n'avait pas vraiment l'habitude de ce genre de réactions. Non pas que c'était un gros dur qui détestait tout les gestes affectueux, loin de là. Mais c'était tellement rare, qu'à chaque fois, ça lui faisait un espèce de choc. Il ne disait rien. Il eu un petit sourire en coin, comme pour cacher la gêne de cet acte chaleureux.

Scyla tentait de mettre toute sa hargne dans le combat. Serres, bec, ailes, crâne. Elle utilisait tout l'arsenal de son corps pour essayer de mettre au tapis son adversaire. Enfin, au tapis. Pas trop quand même. Fallait qu'il puisse mettre "un pied" devant l'autre. Façon de parler. De l'autre côté, à chaque fois que le tonnerre grondait et qu'un éclair pointait le bout de son nez, Anja essayait de lui éclater les ossements de la main en serrant dessus. Bon, contrairement à ce qu'il avait connu par le passé, la demoiselle avait une force de mouche. C'était une bonne chose pour ses paluches.

Il lançait une énième sphère cylindrique, avec une certaine désinvolture cette fois-ci. L'air de bien faire comprendre qu'il en avait ras-le-cul. Mais vraiment. Ses pensées allèrent vers un endroit chaud. Comme son "appartement". Oui. Appartement avec des guillemets. Lui, considérait que c'était un taudis miteux. Trop petit. Mal placé. Pas dans le bon coin de Lumiris. Mais bon. Il donnait un avantage. Pas trop loin du cimetière, ni du bois hurlant. Du coup, il avait tout sous la main. L'idée de prendre une bonne douche bien chaude, l'idée d'avoir des sapes propres, pas trempées.

«T'inquiètes pas pour le café, j'te ferais même une cafetière !»

Citation :
encoooooore un lancer de pokeball o/ (reste : 2)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2148
Stardust : 8202
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 9:16
PNJ
Tentative de capture !

   
Tu lances une pokéball, celle-ci se tortille de gauche à droite...
   ...
   ...
   ...
   Félicitations ! Funecireest capturé.
   

   

   
Tu dépenses 3 pokéball et 25 stardusts.

   

   
Funecire

   
   

   Il fait semblant de guider ses victimes à la lueur de sa flamme, mais c'est pour mieux aspirer leur énergie vitale.


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 11:14
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Une cafetière, il faudrait au moins ça pour me réchauffer de l'intérieur ! Je n'avais jamais été aussi trempée par une pluie avant aujourd'hui. J'avais même l'impression d'avoir replongé dans le lac ... Bon, je sens que devrais lui piquer un ou deux vêtements aussi en plus de son café. Bah, c'était pas le mort et vu sa carrure, j'étais sûre que j'allais pouvoir rentrer de-dans.
M'enfin, pour le moment, il fallait se contenter de la pluie ainsi que des ses éclairs qui pourfendaient le ciel et sans oublier le combat intense entre les deux pokemons spectres. Ni l'un ni l'autre ne voulait céder, encore moins le jeune homme qui semblait capturer coute que coute cette bougie. Et bien, elle ne voulait pas se laisser faire. Mais apparemment, la plumeline non plus. Au bout d'un moment, Tim lança une énième pokeball et j'espérais que ce soit la dernière. Non pas que je ne trouvais pas le combat intéressant, mais voyez-vous, sentir l'eau s’infiltrer à travers de mes chaussettes, cela ne l'était pas du tout ! La pokeball tomba au sol et se mit à gigoter comme les deux autres, mais plus longuement. Est-ce que cette fois-ci ? ... Oui ! Enfin le funecire restait dans la sphère. Ce n'était pas trop tôt. On allait enfin pouvoir partir et se mettre à l'abri.

Je laissai donc le garçon récupérer son nouveau pokemon et faire ramener son volatile. Puis sans plus attendre, nous partîmes de là en courant. Mais pour aller où ? A Fort-des-Songes. C'est ce qu'il m'avait indiqué dans notre course folle sous cette pluie battante. La pluie si fort qu'il m'était presque impossible d'entendre ses indications pour aller jusqu'à chez lui. Il faut dire que le bruit de l'orage n'aidait pas non plus. D'ailleurs, je n'entendis même pas lorsque Tesla, mon dynavolt sorti par lui même de sa pokeball. C'est la lumière qu'émit sa ball qui m'alerta. Mais bon dieu, qu'est-ce qu'il lui prenait d'ainsi sortir tout seul ? C'était la première fois qu'il faisait ça. Je m'arrêtai alors d'un coup.

    - Tim attend juste une seconde. Tesla bordel qu'est-ce que tu fous ? C'est pas le moment d'aller se balader !

Mais j'avais l'impression de parler à un mur. Mon pokemon n'écoutait pas. Il semblait absorber par l'orage qu'il regardait avec avidité. C'était la première fois réagir ainsi. Je me rapprochai de lui afin de le faire réagir, et s'il le fallait, je le prendrais dans mes bras pour poursuivre ma route vers l'abri. Mais lorsque je fus à une distance suffisamment courte pour l'attraper, il me grogna dessus et recula de plusieurs dizaines de mètres. Mais bordel ! Il avait perdu la tête avec cet orage ! Je lui criais dessus pour qu'il revienne, mais rien n'y faisait. Fallait-il que j'envoie l'un de mes autres compagnons aller le chercher ? S'il le fallait, je le ferais. D'ailleurs, j'étais sur le point d'envoyer Valériane, afin qu'elle puisse aller l'endormir, mais voila qu'un éclair tomba pile poil à l'endroit de mon chien électrique. La lumière m'aveugla, si bien que je dus protéger mes yeux par mon bras. Quant au bruit que l'éclair produit, il me fit perdre facilement l'ouïe pendant un bon moment.
Et Tesla dans tout ça ? Dès que je pus, mon regard se porta sur l'endroit où devait se trouver dynavolt. Il n'y était plus, ou du moins si, mais il était entouré d'une lumière qui empêcher de voir son corps. Non ... Ne me dites pas que ?! Peu à peu la lumière diminua pour laisser apparaître Tesla avec une nouvelle couleur et surtout une nouvelle forme : il avait évoluer ! Je n'en croyais pas mes yeux. Je connaissais la capacité spéciale de certain dynavolt qui était paratonnerre, mais jamais je ne m'étais imaginé que cela pouvait les faire évoluer. Je restai un moment bouche bée devant ce qu'il venait de se passer. Je ne sais pas si ce fut la présence de Tim ou bien de mon elecsprint qui revient vers moi qui me fit réagir.

    -Imbécile ! Me refait plus jamais un truc pareil !

Oui je criais sur mon pokemon, mais dans le fond j'étais rassurée qu'il n'ait rien. Et puis, j'étais heureuse qu'il ait évoluer. Bon, j'avoue que j'avais pas imaginé le voir évoluer dans de telle circonstance, mais je n'allais pas m'en plaindre ... Quoi que, j'aurais préféré ne pas avoir à faire à un déluge.
Mon pokemon me donna un coup de tête affectueux pour se faire pardonner et je lui donnai tout de même une caresse sur la tête. Non, je ne pouvais vraiment pas lui en vouloir. Mais maintenant, il fallait vraiment partir. Tim attendait et lui aussi devait avoir hâte de se retrouver au chaud. Je me tournais alors vers lui avec un sourire gêné.

    -Désolé pour ce contre temps, je te suis.

Sans plus tarder, nous reprîmes la route, cette fois-ci avec Tesla qui gambader plus qu'il ne courrait vraiment. Il semblait se délecter par ce temps. Je crois que c'était bien le seul.
Après plusieurs minutes, nous arrivâmes dans la ville et quelques minutes plus tard, devant une toute petite maison. Etait-ce celle du garçon ? Apparemment vu qu'il ouvrit la porte. Sans attendre une seconde de plus, on entra tout les deux. Enfin au sec ! De ce que je pouvais voir, l'endroit avait l'air aussi grand que vu de l'extérieur : une seule et unique grande pièce avec cuisine et certainement un salon/chambre. Un peu sur le côté, deux portes, l'une certainement pour la salle de bain et l'autre peut-être un placard. Mais a vrai dire je ne fis pas vraiment attention à grand chose et je restai figée au niveau de l'entrée, tout comme mon pokemon, ne voulant pas mettre de l'eau partout.
Evolution de dynavolt en elecsprinte
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 13:29
Éclipse

Un sacré beau bordel.
Entre le fait que le temps se gâtait à chaque seconde qu'ils passaient dehors. Puis aussi du fait que le combat s'éternisait. Mais pas que. Alors qu'il récupérait la pokeball - qui contenait enfin le petit spectre - et avait décidé de rentrer chez lui au pas de course, il fallu qu'ils perdent encore du temps. Cette fois-ci, c'était un pokemon qui appartenait à Anja. Allez savoir ce qui lui était passé par la tête. Peut être qu'il se délectait d'un aussi "beau" temps à ses yeux. Enfin bon. Tout ça pour dire qu'ils avaient encore perdu du temps et que Fort-Des-Songes, même si c'était pas très loin, y'avais un peu de marge avant d'être au chaud. Chaque minute comptait.

Un contre-temps qui ne l'arrangeait pas vraiment. Parce que passer de la course à subitement, un arrêt brusque, ça lui avait déclenché un petit point de côté. Rien de bien grave. Mais c'était chiant, entre ça et le fait qu'il était trempé jusqu'aux os. Et même si l'idée d'être bientôt à la maison pour boire un bon gros café arrivait à s'immiscer dans un coin de sa tête, là sur le coup, il avait beaucoup de mal à se projeter. Bon. Finalement, il s'était passé quelque chose d'intéressant. Le pokemon de la blonde avait évolué. C'était pas tout les jours qu'on pouvait voir ce genre de scène, surtout dans un cimetière. Au moins, ça lui laisserait un beau souvenir de la journée. Mais bon. Là, il pensait à autre chose.

«Pas de souci. Par contre, là, on fonce.»

Puis, après l'effort, le réconfort. Enfin Fort-Des-Songes. Enfin sa rue. Plusieurs bâtiments, collés les uns aux autres. Chez lui, c'était au quarante-deux. Il mit les clés dans la serrure, tournait deux fois, et comme par magie, ses yeux s'illuminent de mille-feux lorsqu'il arrive enfin à la maison. Après avoir essuyé ses pattes au sol, il virait ses pompes et ses chaussettes pour entrer dans des chaussons moelleux. La demoiselle et son allié furent les seconds et troisièmes à entrer. Ils attendaient sur le pas de la porte, pendant qu'il était parti chercher quelque chose dans la salle d'eau. Une serviette pour éponger la flotte qu'ils avaient pris. Mais pas que.

«Alors, ça c'est pour t'éponger, et ça c'est une serviette de bain et des fringues propres. Va t'prendre une douche, te changer, pendant ce temps j'prépare la cafetière et j'irais à mon tour quand t'aura fini.»

Il coinçait une cigarette entre ses lèvres, et avant même de l'allumer, il brûlait un bâton d'encens afin que l'odeur se diffuse et stoppe l'odeur de la nicotine qui pouvait y avoir dans la maison. Une habitude pour son bien-être. Par ailleurs, il rejoignit la cuisine qui était non-loin de l'entrée. Une cuisine équipée, très simpliste, avec une cafetière, un micro-onde, deux plaques électriques et un frigo... C'est tout. Aucun robot, ni mixeur et encore moins de four traditionnel. Non pas que sa situation était précaire, l'Académie lui finançait ses recherches et lui payait son loyer sous forme d'une bourse d'étudiant. A côté de ça, il arrivait toujours à se faire un petit billet à droite à gauche, histoire de pouvoir survivre. C'était surtout que Tim s'en fichait totalement. Pire même, même s'il était plutôt bon cuisinier, il passait plus de temps dehors que dedans. Du coup, ça ne lui servirait pas forcément.

A côté de la cuisine, il y avait le salon-chambre. Toujours simpliste au possible. Un canapé face à une télévision, et derrière le canapé, son lit. Un petit espace bureau, lorsqu'il avait besoin d'être sur son pc pour rentrer des données - qui généralement parlaient de ses recherches - et c'était tout. Quelques tableaux ci-et-là histoire que ce soit un peu plus sympathique pour l'ambiance. Le premier était une représentation de la "Grande Vague de Kanagawa". C'était pas l'authentique, bien trop cher, mais une copie à bas prix, imprimée. Le second était un paysage.

Le café coulait lentement mais sûrement. Le garçon avait viré sa veste trempée, qu'il avait accroché au-dessus de la porte. Les gouttes d'eau allaient se mourir contre le paillasson, c'était pas un souci. Pour le reste, il fallait attendre. Il avait sorti quelques gâteaux histoire d'avoir quelque chose à becter, qu'il laissait sur la table.

Au fond, quelque chose le dérangeait légèrement. Enfin, déranger était un grand mot.
Mais Tim n'avait pas l'habitude de changer sa façon de faire. Jamais. C'était une marque de fabrique. Un type assez solitaire, qui ne parlait jamais de son passé, et qui n'avait encore jamais invité qui que ce soit chez lui. Et à ce moment il s'était demandé pourquoi aujourd'hui,
il avait changé ses habitudes ? Simplement pour casser une routine certaine ? Parce que ça lui semblait être une bonne idée sur le coup ? Allez savoir. C'était bizarre, selon lui. Et de toute façon, son Antre était fermée à clé, et cadenassée. Du coup, il n'y avait rien de compromettant sur lequel elle pouvait tomber. Elle sortait, il allait enfin pouvoir y aller à son tour. L'idée de prendre une bonne douche, se décrasser, être propre, et surtout, sec. Il en avait presque des étoiles plein les yeux.

«Pile à temps. J'ai le café qui est bientôt prêt. Si t'a faim ou quoi que ce soit, fait comme chez toi !»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 14:41
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Comment dégouliner sur le sol de quelqu'un en deux leçons. La première, restez dehors sous un orage. La seconde : se faire inviter, ou se taper la squatte, au choix, chez la personne qui vous accompagne. Et bingo, vous voila en train de goutter fortement sur son paillasson. Rien de plus simple !
Non, pour être plus sérieuse, on avait tous les deux une de dégaine à être ainsi trempés. A croire qu'on avait pris une douche tout habillé. Bon c'était un peu le cas vu comment il flottait. Bref, maintenant on était au sec et bon dieu que ça faisait du bien. Même si vu la tête de Tesla, il aurait aimé profiter un peu plus de l'orage ... bah une autre fois. Pour le moment, nous d'abord avant qu'on chope la crève.
Je regardais Tim faire sa petite vie pendant que moi je restais là, ne sachant vraiment que faire. Bon, déjà je pourrais faire comme lui et enlever mon imper ainsi que mes chaussures et chaussettes. En voila une bonne idée ! Je mis mon manteau sur le porte manteau de la porte, quand à mes chaussures, je les laissai à l'entrée, histoire de ne pas pourrir le sol du garçon. Le temps que je fasse cela, il me tendit un tas de linge en me disant d'aller prendre une douche la première. Vraiment ?! Il ne pouvait pas savoir à quel point il me faisait un cadeau que de m'offrir ça. A ce moment là, c'était ce dont je rêvais le plus.

    - Merci mon grand, je crois que ça va me faire le plus grand bien.

je lui affichai un grand sourire et filai dans par la porte menant à sa salle de bain, suivit de près par Tesla. Et bien décidément, il ne me lâchait plus, à croire qu'il se sentait coupable pour tout à l'heure. S'il savait, c'était déjà pardonné, surtout pour nous avoir donné un tel spectacle.
Là, nouvelle surprise : c'est qu'elle était grande sa salle de bain ! J'aurais cru entrer dans une pièce minuscule, mais pas du tout. Il y avait même la place de mettre baignoire. Si ça c'était la classe ultime ! Plus tard, chez moi, j'aurais une baignoire ! Mais trêve de baliverne, je me dépêchais. Je ne voulais pas le faire poireauté pendant trois heures. Déjà parce que ça me gênée un peu de lui piquer sa salle de bain ainsi que ses affaires. Et de deux, il devait mourir de froid à être trempé, alors faisant en sorte qu'il ne chope pas la crève. Je me débarrassai vite de mes vêtements que je mis dans un coin et hop, je me mis illico sous l'eau chaude. Ho bordel ! Comme ça faisait du bien ... Je serais bien restée des heures sous l'eau chaude. Mais il ne fallait pas non plus abuser. Au vu de la taille de son logement, il ne devait pas avoir un grand ballon d'eau chaude. Cela serait bête u'il finisse avec de l'eau froide, cela reviendrait à revenir sous la pluie.

Je dus prendre ma douche en cinq minutes top chrono. Je l'avoue, c'était frustrant de prendre si peu de temps. Mais ce n'était si grave, je profiterais plus longuement une prochaine fois. Et puis il y avait autre chose qui m'attirait à sortir vite de la salle de bain. Et non, je vous venir d'ici, je ne parlais pas de Tim ! Mais plutôt de la bonne odeur de café qui arrivait jusqu'à mes narines. Café ! Je me séchais rapidement et lorsque je n'eus plus besoin de la serviette, je la mis sur le dos de mon élecsprint histoire de le sécher aussi un minimum, même si je savais que lui, il sécherait bien plus facilement moi. Quel veinard. Puis au moment de m'habiller, je remarquai une chose : impossible de remettre mes sous-vêtements car bien trop mouillés. Bon pour le soutif, je m'en fichais pas mal, mais pour l'autre bout de tissus ... Et bien tant pis, je ferais sans pour une fois, je n'allais pas mourir. Je m'habillai donc et comme prévu, tout était bien trop grand pour moi. Mais au moins, j'avais des vêtements secs. Je pus tout de même utiliser la ceinture de mon pantalon pour faire tenir celui de Tim. Une fois descente, je sortis de la salle de bain.

    -Tu peux y aller, en tout cas je t'en dois une.

Et cela n'était pas des paroles en l'air. Et puis, j'ai toujours tenue paroles. Par contre, je ne savais pas vraiment quoi faire pour me racheter ... Bah au pire, je trouverais bien plus tard.
Il partit à son tour dans la salle de bain, me laissant seule dans son salon et unique pièce de la maison. Je me sentais d'un coup assez gênée. Je l'avoue, c'était la première fois que je me retrouvais chez quelqu'un, ou plutôt, c'était la première fois que je me retrouvais dans cette situation. D'habitude, quand je vais chez quelqu'un, je suis presque toujours avec la personne ... Certes, il m'avait dit de faire comme chez moi, mais j'avoue que c'était assez délicat. Par contre Tesla lui, il le prit très bien, si bien qu'il alla se caler à coté du canapé et s'il coucha pour y piquer un somme. Apparemment, cela lui avait demandé pas mal d'énergie d'évoluer.

Je tournais un peu en rond pendant quelques secondes avant de me décider à faire quelque chose. Et puis merde, il m'avait de faire comme chez moi et l'odeur du café qui avait fini de couleur me faisait saliver. Alors je fouillais et trouvais une tasse, même deux. Après tout, il allait aussi en prendre. Mais au moment de prendre la cafetière, forcément de la main droite, la douleur revint subitement. Je l'avais oublié celle-là. Après tout c'était pour ça que j'étais aller dans le cimetière. Je regardais un court instant mon poignet. Et bin, j'avais un joli bleu hématome. Il était vraiment temps que je m'en occupe. Mais d'abord, café ! Oui, je sais, j'ai de drôle de priorité. Mais vous n'allez pas me changer là dessus. Je pris la cafetière, cette fois-ci de la main gauche et me servi une tasse. Pourquoi pas la seconde ? Tout simplement car le café aller vite se refroidir si je le versais maintenant. Il n'y a rien de pire qu'un café tiède. Je bus une gorgée : bonheur ! je sentais le liquide me réchauffer de l'intérieur.
Maintenant que cela était fait, je posais le tasse sur la table basse et allai récupérer une boite de plante dans mon sac. Puis je remis à farfouiller pour trouver quelque chose ressemblant à des bandages. Bongo ! Trouvé dans une des porte de placard de la cuisine. J'avais également pris mon petit canif dans mon sac. Une fois tout ça, je me m'installai sur le canapé et je commençai à enlever la "peau" d'une tige de l'aloès. Je crois que c'est à ce moment que Tim sortit à son tour de salle de bain.

    -Je t'ai sorti une tasse si tu veux. En tout cas ton café est très bon, en plus de faire bien. Lui dis-je toujours avec un grand sourire, tout en relevant ma tête vers lui.
blablabla
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 16:31
Éclipse
Il contenait un fou rire lorsqu'elle était débarquée avec ses sapes trop grandes. C'était un beau spectacle. Bon. Il allait peut être devoir chercher de vieilles sapes de l'époque où il était un peu plus petit. Il devait certainement avoir ça puisqu'il conservait à peu près tout. Dans un carton, certainement quelque part dans la baraque. Faudrait qu'il y jette un œil parce que niveau vestimentaire, là, ça laissait fortement à désirer.

Du coup il filait à la douche. Remarquant au passage qu'elle avait laissé ses fringues ici et notamment ses... Hein ? Il marquait un temps d'arrêt, arquant un sourcil - le droit - devant ce qu'elle avait déposée ici. Ah ouais. Il récupérait le tout et balançait ça dans la machine à laver. Au moins, en repartant, elle allait avoir des vêtements propres. Mais en attendant, fallait qu'elle revoit sa tenue vestimentaire. En attendant, il laissait l'eau brûlante couler le long de son torse. Il en profitait pour se masser la nuque. L'eau chaude, à très haute température à tel point que ça provoquait directement beaucoup de buée, c'était ce qu'il préférait. Aussi bien l'été que l'hiver. Après tout, ça collait bien a celui qui avait le sang chaud. Après quelques minutes, il sortait, s'était changé et quittait la pièce laissant la porte à demi-ouverte afin que la buée puisse s'estomper.

Un rapide coup d’œil d'ensemble, Anja sur le canapé, dans ses fringues trop grandes, son Élecsprint allongé au sol. Il s'approchait de la fenêtre pour regarder dehors. C'était de pire en pire. On se serait crû dans un verset de "La divine tempête".

«Excellent ! Je me suis permis de prendre tes fringues et les mettre dans la machine. Oh, et met ça plutôt, ça devrait t'aller normalement.»

Des fringues qu'il avait lorsqu'il était plus jeune. Il pointait la salle de bain pour lui dire d'aller se changer là-bas. Enfin, elle l'avait certainement compris dans tout les cas. Perturber l'équilibre de Tim pouvait être quelque chose de plutôt dangereux. Lui qui n'avait quasiment jamais ressenti le moindre petit sentiment positif depuis près d'une dizaine d'années. Il n'avait eu que des rapports "haine-désintérêt" envers les gens. Du coup, un poil plus sociable aujourd'hui, Grayson tentait de redoubler d'efforts. Enfin, pas trop non plus.

Café. Une première gorgée pour se déshydrater. Une seconde pour l'apport en caféine, et une troisième dans la foulée parce que bon sang, qu'est-ce que ça pouvait être bon !

«Au fait, je me posais une question. Pourquoi tu cherchais cette plante tout à l'heure ? T'es herboriste ou quelque chose dans le genre ?»

C'est vrai que par nature, lorsqu'on va chercher une plante c'est dans un but bien précis. Que vous alliez chercher de la menthe pour faire une infusion ou un cocktail, que ce soit des roses pour offrir, ou une plante plus médicinale pour guérir de quelque chose.

«En tout cas ça fais plaisir de voir du monde qui viens de Sinnoh, ça reste rare dans le coin !»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 18:31
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Me changer ? Pourquoi donc ? Je ne comprenais pas vraiment sa demande. Bon ok, je l'avais vu sourire quand j'étais sortie de la salle de bain. Il faut dire que j'étais très sexy avec ses vêtements. Mais quand même, je ne voyais pas pourquoi il voulait que m'habille autrement. Moi j'étais bien comme ça. Ce n'est pas parce que j'avais l'habitude de porter des vêtements près du corps que je n'aimer pas les habits amples. Au contraire, j'adorais en mettre les jours de glandouille. Il devait y avoir une autre raison à cela. Petit sourire de nouveau taquin, je pensais connaître la réponse mais je voulais en avoir être sûre. Je déposai alors mon petit canif sur la table basse et me pencha de manière à ce que le col du tee-shirt que je portais, face un magnifique décolleté. Bon pas trop non plus, histoire de ne tout dévoiler non plus. Il faut quand même pas pousser le bouchon trop loin.

    - Et bin alors, on serait gêné par quelque chose ? lui demandais-je d'un ton légèrement aguicheur.

Oui, je voulais m'amuser un peu, tout en restant raisonnable tout de même. Après tout, il m'avait retiré une bonne épine du pied en me laissant prendre une douche et surtout en me laissant rester ici jusqu'à ce que mes vêtements soient secs. Là dessus, je devais également le remercier. Mais je le ferais plus tard. Il ne fallait juste pas que j'oublie.
Je me levai tout de même et vint vers lui et lui pris les vêtements de ses bras. Rien qu'en le prenant, je compris tout de suite qu'ils étaient plus petits. Mais où est-ce qu'il avait déniché ça. Est-ce que c'était à lui avant ? Bah qu'importait, si ça lui faisait plaisir.

    - Allez tu préfères, je ne vois pas de raison de refuser.

Je retournai donc dans la salle de bain pour me changer.
Effectivement, la machien à laver tournait bien, et il n'y avait plus de trace de mes affaires au sol. D'ailleurs est-ce qu'il les aurait vu par hasard ? Oui certainement ... Mais ne pensons pas au fait qu'il soit au courant que je ne les portais pas, même si dans un sens c'était logique. Bref, je me changeais donc en quatrième vitesse, et oui effectivement, ces vêtements m'allait beaucoup mieux, même si le pantalon restait encore un peu grand. Bas tant pis, au moins j'avais un décolleté un peu plus descend. Avant de revenir dans la pièce de vie, je pliai tout de même les premiers vêtements qu'il m'avait prêtés et je les déposai sur le canapé en revenant. Et comme si de rien n'était, je me reposai sur ce dernier et repris ma découpe de plante. j'avoue que ce n'était pas des plus simple avec la douleur au poignet. Mais je faisais avec.

    - Je ne suis pas vraiment herboriste, je suis infirmière pokemon. Mais ce n'est pas vraiment pour en soigner un que je cherchais cette plante. Pour une fois, c'est pour moi. Je lui montrai en même temps l'hématome sur mon poignet droit. La sève de cette plante va me permettre de guérir plus rapidement si je ne force pas trop dessus. Je vais d'abord me faire un cataplasme que je vais garder jusqu'à ce qu'il n'y ai plus sève. Après, je peux en faire une sorte de potion qui améliore les défenses immunitaires si on en boit tous les jours, mais elle aide aussi à cicatriser plus vite.

Je posais un nouvelle fois mon couteau. Bordel que la douleur faisait mal. Je ne l'avais plus senti quand j'étais dehors .. Certainement parce que j'étais trop focus sur l'orage. D'ailleurs, en parlant de lui, cela faisait un moment que je l'avais pas entendu gronder. Certes, la pluie fouettait toujours la fenêtre, mais c'était tout. Ouf, là dessus j'étais rassurée.

    -Je te retourne le compliment. Je t'avoue que tu es la première personne de Sinnoh que je rencontre depuis que je suis arrivée dans cette région. Ça fait un moment que tu es arrivé ici ? D'ailleurs, pourquoi avec quitté notre si belle région ?
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 20:47
Éclipse
Un long café, bien chaud, dégageait avec une certaine puissance ses arômes voluptueux jusqu'aux narines du ténébreux. La douce amertume qu'il ressenti lorsqu'il prit son inspiration, était tout bonnement divine. Il en faisait rarement des caisses, mais s'il y avait bien une boisson qu'il mettrait en valeur, c'était celle-ci. Ce qui était un début d'après-midi nuageux et pluvieux s'était transformé en début de soirée dont la tempête s'abattait sur la ville et ses habitants tel un jugement divin. Pourquoi pas. Cependant, Tim n'était pas prêt à ce qui se passait. Sérieusement ? Anja cachait bien son jeu derrière sa paire de lunettes qui lui donnait cette apparence studieuse. Comme quoi, il ne fallait pas juger un bouquin à sa couverture. Il eu un léger sourire en coin. Elle s'était donc lancée sur ce terrain là. A présent,
c'était à son tour.«Moi gêné ? Tu parle bien au type qui t'a proposé une douche et qui à remarqué que t'es à poil sous ses fringues ? Ce serait plutôt à toi d'être gênée ma p'tite!» Parce que si elle voulait jouer à ce petit jeu avec lui, se considérant comme un as de la répartie et du bon mot, Tim allait forcément entrer dans le jeu. Cela faisait longtemps d'ailleurs, qu'il n'avait pas pris un peu de temps pour lui. Toujours ses quêtes, ses recherches. Il lui arrivait de plier, parce que la fatigue s'accumulait et qu'il ne faisait pas de trêve. Mais il ne rompait pas. Du moins, ça ne lui était pas encore arrivé.

En tout cas, ce petit jeu l'amusait. Tim Grayson était un personnage très étrange, assez contradictoire envers lui-même. Et finalement, son ancienne vie le rattrapait de temps en temps. Finalement, elle était partie se changer pour mettre des vieilles fringues qui ne lui allait plus. Quelle idée aussi de grandir subitement et faire beaucoup de musculation. Non pas pour la frime ceci étant. Uniquement pour ce que ça apporte sur le plan technique et mental. Le surpassement de soi-même. Pouvoir se débrouiller avec une certaine aisance lorsque les situations sont compliquées. Comme la fois où il dut escalader une paroi verticale à plusieurs mètres de haut. S'il n'avait pas musclé et taillé son corps au préalable, comme une loque, il se serait écrasé au sol tel un moucheron et sa vie ne serait plus qu'une ligne mortuaire dans un journal local.

«Infirmière pokemon ? C'est intéressant ça ! Faudrait que j'en profite pour prendre ton numéro, si jamais j'ai besoin de soins sur l'un de mes pokemons... Ou pour jouer au docteur.»

Deuxième punchline. Café terminé. Il s'était levé pour rejoindre son frigidaire. Celui-ci avait un bac à bières. Parce que oui. Les gens normaux disent bac à légumes. Mais en réalité, ça fini toujours en bac à bières. Et il en sorti deux. Il disposait le tout sur la table, terminant d'écouter son récit.

«Longtemps... Hmm... Un petit moment, j'ai plus la date en tête. Et en fait j'ai quitté Sinnoh pour des raisons assez particulières. Mes travaux mon emmenés ici. J'ai la forte déduction que la dernière partie du puzzle se trouve là.»

Il décapsulait les deux bières avec son briquet, prit une goulée, avant de reprendre.

«Les travaux que je mène sont assez longs à expliquer. En gros, je suis étudiant en science des religions. Et mon but est de prouver par A plus B que certains Divins - notamment Giratina et Arceus, les deux qui m'intéressent le plus - ont laissés quelques fragments de leurs histoires en commun, ici, à Lumiris.»

Puis, il s'était souvenu qu'elle s'était permise de l'attraper par la main tout à l'heure. Alors, sans vraiment demander son consentement, il lui prit la main pour examiner de plus près sa plaie sur le poignet. Comment elle avait pu se faire quelque chose de la sorte ? Une bagarre qui aurait mal terminé ? Généralement les crêpages de chignons se terminaient pas de la sorte. Une charge lourde qui lui était tombée dessus ? Peut être bien. En tout cas, cet hématome était bien "moche" en son genre. Puis, il lui relâchait le bras pour pas la mettre trop mal à l'aise, remarquant qu'elle jetait assez souvent des coups d’œils dehors.

«Sale temps hein ! T'inquiètes pas, si t'a besoin d'attendre que l'orage passe, y'a pas de souci. Mon lit sera tien pour la nuit, j'aurais qu'à prendre le canapé ! Puis, au fait, tu m'a toujours pas dis... Comment ça se fait que t'ai un hématome de cette taille sur le poignet ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 5:33
Éclipse

「 Sinistres ?
Pas pour tout le monde 」

Tim & Anja
Ainsi, il voulait me suivre sur ce terrain. Très bien, cela risquait d'être très intéressant et surtout très amusant. Jusqu'ici, il n'y avait pas eu beaucoup de personne à venir sur ce jeux avec elle. Et Aslan ? Non pas vraiment, ce n'était pas du tout la même chose. Etrangement, à côté de lui, Tim n'avait pas vraiment l'air innocent et je crois que ça me plaisait bien. Je pense qu'il était comme moi, à ne pas vraiment avoir de limite à la connerie sur ce sujet. Mais je suis sûre, il savait se tenir ... Enfin j'espérais. Au pire des cas, je savais qu'il y en avait un qui ne dormait que d'un oeil. Car oui mine de rien, Tesla surveillait tout ce qu'il se passait. En tout cas le jeune homme n'avait pas tort sur un point : oui j'étais assez gênée de me balader sans sous-vêtements. Mais je faisais mine de rien. Tout de même, je peux vous dire que ce n'est pas ce qui est des plus confortable.

    -Cela n'est pas plutôt logique que d'être nu sous des vêtements, surtout quand tout le reste est trempé ?

Je souriais. Cela m'amusait beaucoup. Il ne fallait pas être devint pour le deviner.
En tout cas, ça avait l'air de l'intéresser que je sois une infirmière, comme beaucoup de personne vous me diriez. Il était vrai qu'à chaque fois que j'indiquais mon travail, tout le monde me faisait la même remarque. Sauf que là, lui, il me sortait une réponse plutôt intelligente, enfin je trouve. Il ne m'avait pas dit un truc du genre "woua génial !" ou encore "c'est super ça". Non, il était pragmatique et il voulait prendre mon numéro pour soigner ses pokemons en cas de besoin. Je crois que c'était le premier qui me demander ça. Mais attendait une minute, vu qu'il s'était mis sur le même terrain que moi, est-ce que c'était vraiment que pour soigner ses pokemons ? Mouais ... C'était bien ce qui me semblait.

    -Pas de soucis, je te le donnerais si tu es sage.

Je ne pus m'empêcher d'avoir un petit rire. Etre sage, tout dépendait ce qu'on avait comme définition du mot "gentil" dans son dictionnaire personnel.
Mais passons, je finissais mon café lorsqu'il me parla du pourquoi de sa venue dans cette région. Ainsi, il serait une sorte d'historien. Intéressant. Avoir la preuve du passage sur terre de divinité comme Giratina ou Arceus, j'avoue que je ne serais pas contre d'en voir, en plus de les étudier. Après tout, ne ditons pas que c'était le grand Arceus qui avait créer notre monde ? Je n'étais pas forcément friande de cette histoire. J'étais plutôt quelqu'un qui prônait l'évolution scientifique. Mais si un jour on me prouvait par A plus B que les créationnistes avaient raisons, alors je fermerais mon clapet.

    - Je serais très curieuse de voir le fruit de tes recherches. Je t'avoue que je n'ai pas beaucoup étudier la religion pokemon. Mais je suis tout de même curieuse de ce que tu peux trouver. En tout cas, je te conseille d'aller faire un tour aux ruines d'Akeos. C'est à l'opposé d'ici, mais tu pourrais peut-être y trouver ton bonheur.

En fait, je crois que cet endroit pouvait être intéressant pour n'importe quel scientifique qui se respecte, même s'il n'y trouve pas de réponse à ses questions. Après tout, il était toujours bon de fouiller dans des ruines anciennes.
Puis, sans que je le remarque sur le coup, il me prit à son tour la main. Cela me surprit au premier regard. Mais après tout, c'était moi qui lui avait parlé de ma blessure au poignet. Cela était donc normal qui la regarde. Mais il ne dit rien dessus, ou du moins, pas tout de suite. Non, il préféra plutôt à m'inviter à dormir dans son lit, si le temps ne s'arrangeait pas. Quoi ?! Lui piquer son confort. Alors là, il en était hors de question. Je squattais déjà bien assez son canapé, alors autant que je continue sur cette lancée. Je pouvais bien lui laisser son lit.

    - Nop, je prendrais le canapé et tu garderas ton lit. Je m'impose déjà, manquerait plus que je bave sur ton oreiller.

Oui, vous la voyez vous aussi ma sublime image de moi en train de dormir comme un sac ! Moi si. Mais c'était surtout un argument car en réalité, je ne crois pas que je bavais dans mon sommeil. Remarquais, je ne m'étais jamais vu dormir donc bon ...
Bref, apparemment, il était venu le temps de lui expliquer l'origine de ma blessure. Et voila, premier rire gêné. J'avoue, j'avais un honte. Faut dire que cela s'était fait d'une façon tellement débile. Mais autant ne pas mentir et tout lui dire. Après tout, qu'est-ce que je gagnerais si je mentais ? Et au pire, il allait bien se foutre de ma gueule, ce qui ne m'étonnerait pas.

    - Ha ça, tu vas rire. C'est juste qu'en explorant la mâchoire de fer, je me suis fait surprendre par un balignon, et lui s'est fait surprendre aussi, et du coup il m'a envoyé ses spores en pleine face et je suis mal tombée. Mon poignet à du cogné contre une petite pierre quand je suis tombée.

Allez, maintenant, je m'attendais à l'entendre rire.
sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 14:17
Éclipse
S'il était sage ? Tim était le type le plus respectable dans le quartier ! Bon, en même temps, il ne connaissait personne d'autre dans le quartier. Les fêtes de voisinages, tout ça tout ça, ça lui donnait la gerbe. Et puis, c'était pas quelqu'un de casanier, loin de là. Toujours en vadrouille pour le travail, pour le plaisir de chercher, parce que ça le passionnait.

▬ La curiosité est un vilain défaut mais... Ce serait avec grand plaisir de partager avec toi mes découvertes !

C'était une façon polie et courtoise de dire qu'ils comptait, déjà, la revoir dans un futur aussi bien proche que lointain. Finalement, c'était peut être pas une si mauvaise personne ce bougre d'agneau mal luné. Juste qu'il avait un caractère pas très facile à cerner, capable de dire un truc et d'en penser un autre. Capable d'être joyeux et en un éclair, énervé. Elle lui parlait des ruines d'Akeos. C'est vrai qu'il devait absolument passer par là-bas. Mais traverser le désert, c'était quelque chose de difficilement réalisable. Parce que même s'il était prêt, c'était pas le cas de Scyla. Qui n'appréciait guère les trop fortes températures, il en avait déjà fait les frais. Néanmoins, l'intention était bonne. Il se jurait intérieurement d'y faire un tour dès qu'il en aurait l'occasion. Cet endroit, ainsi que les mâchoires de fer étaient ses deux priorités.

▬ Bah c'est dommage pour toi, je prendrais le canapé également.

A présent, il commençait à avoir un poil chaud. Non pas que la température était subitement montée, mais entre le chauffage, la bière, le fait qu'il sortait d'une douche brûlante, le natif de Sinnoh avait le corps tellement brûlant, qu'on pouvait s'y réchauffer les mains par temps d'hiver ! Ou du moins, quelque chose dans le style. Par la suite, du coup, pour aller avec les intentions, il ôtait son haut pour se mettre à l'aise. Puis, il lui fit un petit clin d’œil complice. Maintenant que la machine était lancée, il ne comptait plus s'arrêter.

▬ Tu peux faire pareil hein ! Faudra que nous raccoutrassions avant que ça parte dans tout les sens par contre.

Puis, vint ensuite les explications quant au "pourquoi du comment" au sujet de l'hématome mystérieux. Et l'histoire - si rocambolesque fut-elle - avait presque absorbé l'orateur. Comme si, ce comte, ce récit, l'avait absorbé. Sacrée histoire tout de même. En tout cas, elle aussi, semblait intéressée par la mâchoire de fer. Comme quoi. Ils auraient aussi bien pu se croiser là-bas, que dans les ruines, qu'au cimetière de l'Âme. A croire que le hasard, ou le destin, avait décidé de les prendre, et les mettre sur le même chemin. Même si Tim ne croyait pas du tout en ce genre de choses. Les facteurs hasardeux et lui, c'était une grande histoire. De haine, principalement.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il n'avait guère rit. Son expression faciale était neutre. Son regard azuréen plongé dans les iris marrons qui viraient à un noir aussi noir que le café qu'il venait de boire. Puis vint le moment fatidique où il déposait les armes - sa bière sur la table - pour approcher avec une certaine vivacité, ses lèvres de la blonde, venant attraper l'une d'entre-elles avec les deux siennes. Tel l'envie soudaine qui vous prenait aux tripes certaines fois, sans même penser aux répercussions futures. C'était à peu près ça, l'esprit Tim. Beaucoup de mythologie, un poil lunatique, mais toujours imprévisible. Le premier baiser volé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» AUSTIN ▼ il faut de tout pour faire un monde, il me faut toi pour faire le mien.
» Pnj pour tout le monde!!
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» Tout le monde s'en fout...
» Il y a un temps pour tout [Pomona]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Nord :: Fort-des-Songes :: Cimetière de l'âme-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération