Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
J'aurais pas survécu longtemps dans un film d'horreur (PV Lynx)
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 477
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 7:19
Pulsar
Ne pas avoir peur, ne pas flipper. Il n'y pas de danger ici, rien du tout. Je m'imagine juste des choses, toute est dans ma tête. Un bruit de branche qui se casse... AAAAAAH ! C'était quoi ça !? Je sursaute en pâlissant à vue d'oeil. Je sens à travers mes Pokéball, mes Pokémons soupirer de mon courage à deux sous. Oui ben c'est pas ma faute hein ! Et vous n'avez rien à dire, vous êtes à l'abri dans vos Balls ! Je regarde les alentours avec crainte, la face grimaçante, et les jambes tremblantes. Pourquoi est-ce que je suis venue ici déjà ..? Arceus que je regrette tellement ! Déjà que j'ai eu ma dose avec la Route 2, mais si en plus je dois subir Fort-des-Songes, ça va plus le faire ! J'ai un kokoro fragile, vous savez ? J'en peux déjà plus de cet endroit ! Qu'est-ce qui m'a pris de venir seule ici ? Arf... Prions pour que je ne tombe pas sur des Pokémons Spectres. J'ai la trouille de ce type, like really.

Je ferme les yeux et respire profondément. On inspire et on expire. Aller. Et on réitère l'action. Voilà... J'étais limite sur le point de me calmer, lorsque les bruits aux alentours se font de plus belles. J'ouvre les yeux pour voir une ombre voler juste en face de moi à toute vitesse. Et ce qui devait arriver, arriva.

Je pousse un cri avant de fuir à toutes jambes tel une actrice dans un film d'horreur, avant... De me cogner contre un arbre, aïe. De me met en pls en malaxant ma face encore très dans la douleur. Ca n'arrive qu'à moi les trucs comme ça. Enfin il semblerait que la douleur fait passer la peur... Je sais pas trop si c'est une bonne chose mais bon. Je sens un Pokémon qui sort de sa Pokéball et qui me pat pat. C'est Sally, la Mélo que j'ai attrapé il y a peu. Ce petit bout est trop gentil et trop adorable pour son propre bien. Je me retiens de la prendre dans mes bras et de chouiner comme une gamine en demandant pourquoi la vie est aussi sale avec moi pour le coup.

Mais... De nouveaux bruits se font entendre. Des pas.
Et comme toute personne rationnelle, j'ai demandé :

" E-E-E-E-Est-ce qu'il y a quelqu'un ..? "

Oui.
J'aurais pas survécu longtemps dans un film d'horreur.




Fiche 」「 T-Card 」「 Journal
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Lun 22 Mai - 8:59
Invité
La mort est une journée qui mérite d’être vécue.lynx & hime
Ça faisait quelques jours maintenant. Lynx avait eu le temps de se doucher, à mainte reprises, de frotter jusqu’à s'en irrité la jambe et pourtant, il n'arrivait toujours pas à atténuer cette puanteur que le Tadmorv lui avait si « gentiment » laissait sur la route 1. Il avait contribué a la capture de Meriden, certes, mais son odeur semblait avoir imprégné le cuir de ses vêtements, ses cheveux, jusqu'à sa peau. Lynx avait l'impression d'être devenu un vieux Moufflair...

Il puait la mort.

La vraie, celle qui faisait flipper, qui donnait à la peau des frissons en paquets de douze. Lynx était devenu la parfaite personnification olfactive de la Faucheuse. Remington s'était d'ailleurs prudemment éloigné de lui, et marchait contre le vent. Seul Meriden, le Venipatte, qui ne semblait pas indisposé, gambadait à ses côtés.

Lynx reprit calmement son souffle, non pas sans une grimace répugnée. Ses pas étaient alors devenus beaucoup plus lourds, beaucoup plus grands. Le flic avait envisagé de rebrousser chemin, de retourner vers le volcan et y plonger sa jambe jusqu'au mollet en plus d'y jeter ses fringues dans l'espoir de mettre un terme à ce parfum morbide.

Mais c'était une bonne chose que Fort-de-Songes est été une ville aussi habituée aux émanations du trépas. Aucun regard suspicieux ne vint se coller sur le dos de Lynx. La cité était d'ailleurs si familière aux lamentations déroutantes que personne n'afficha inquiétude quand un cri surgit des tréfonds d'une rue voisine. Trop peu impressionné, Lynx s'engouffra dans l'obscurité de la ruelle, mains dans les poches. Ses doigts jouèrent avec son briquet, tandis que Remington cavalait sur les murs et que Meriden suivait péniblement le rythme de ses nouveaux compagnons.

Puis il l'a trouva, la raison de tout ces hurlements. Petite, fragile et tremblante, la voix de la jeune fille parvint à peine aux oreilles de l'agent de police qui, plus taquin que responsable, alla se tapir dans l'ombre. Il suinta les murs noirs et comme un Seviper se faufila dans le dos de la demoiselle. Ses mains en serres de rapace, allèrent lui saisir en une frappe rapide les épaules.

▬ Bouh.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Pulsar
Messages : 278
Stardust : 477
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 10:18
Pulsar
L'odeur de la mort me vient aux narines et des mains se posent brusquement sur mes épaules.
Qu'ai-je fais ? J'ai à nouveau crié bien sûr. Vous croyez quoi ?

Mais évidemment je le regrette bien vite, car j'ai fais peur à Mélo en criant. Et vous savez ce qui se passe quand Mélo a peur ? Elle pleure. Longtemps, très longtemps. Et bruyamment, très bruyamment. Eeeeeeet, c'est ce qui est en train de se passer. Je vois les larmes perler les yeux du Pokémon rose avant d'éclater en grosse crise de larme. Oh shit, oh shit. Je berce le bébé qu'est Mélo en lui sortant des petits 'je suis désoléeeeee' paniqués. Des grimaces ? Niet. Euh.. Euh... Un gros câlin ? Nuuuup. Raaaaah je dois faire quooiiiii ?! Je gesticule dans tous les sens dans le but de calmer Sally.

Bon, j'ai arrêté d'avoir peur, mais ça ne veut pas dire que mon cas c'est arrangé, loin de là ! Je continue de tenter de calmer la boule rose, mais je galère vraiment trop. J'ai pas le choix de le sortir hein, je fais sortir Dee Dee (la terreur) de sa Pokéball. Et, il semble avoir plus ou moins compris ce qu'il devait faire. Après quelques grimaces du Dedenne, Sally se calme et se met limite à rire. Je soupire lourdement. Enfin ! (Et oui Dedenne, tu auras le droit à de la bouffe en plus grâce à ton aide... Quel Rattata, celui-là !)

Une fois la situation calmée, je me retourne vers l'individu. Faisant certainement 2 têtes de plus que moi quasiment. Je fais une moue avant de lui dire, peu sûre :

" C-ce n'était pas très cool de faire ça ..! "

Et pourtant j'ai Mélo et Dedenne qui saluent lui et ce qui semble être ses Pokémons joyeusement. Je soupire, vous êtes sérieux les gars ? Néanmoins je me reprends, non sans continuer à bouder, en me présentant :

" J-Je.. Je suis Hime du Village Kishika... V-Vous êtes ..? "

Ah et non sans grimacer de l'odeur aussi.




Fiche 」「 T-Card 」「 Journal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, ...
» « Dans la vie tu as deux choix le matin : soit tu te recouches pour continuer à rêver, soit tu te lèves pour réaliser tes rêves »|| COLOMBE.
» Il y a longtemps, très longtemps, dans une galaxie lointaine, Cal' et Aby étaient amoureux.
» Kiara ¤ J'aurais aimée naître dans un conte de fées. Au moins tout se termine bien dans ces histoires. [100%]
» dans un film vous seriez ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Nord :: Fort-des-Songes-
Répondre au sujet
Outils de modération