Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Où suis-je ? Pourquoi il n'y a jamais personnes ? [Amaryllis]
avatar
Team :
card : card
Origine : Jotho
Groupe : Pulsar
Messages : 72
Stardust : 45
Lun 22 Mai - 13:48
Où suis-je ?
Pourquoi il n'y a jamais personnes ?



Je déambulais ... Encore et toujours. J'allais où me menait mes pas sans vraiment savoir où cette fois-ci j'allais atterrir. Mais là je vous avouer que j'avais un peur de savoir où j'allais arrivée. Non pas que j'avais peur de l'inconnu, mais j'avais comme l'impression de déjà connaitre cette route. J'avais comme la vague illusion de l'avoir déjà pratiqué lorsque je m'étais rendue dans le désert, sauf qu'il y a un hic : je ne voulais absolument pas y retourner. Cet endroit était bien trop chaud, et il y avait trop de sable, et puis Gumy ne risquait pas d'y survivre de nouveau, et puis j'aime pas le désert !

Je soupirais à l'idée de tout ce sable. Il ne restait plus qu'une chose à faire pour moi : faire demis tour. Je vous avoue que ce n'était pas une idée qui m'enchantait beaucoup, mais je n'avais pas beaucoup le choix. Je m'arrêtai donc, soupirai de nouveau et je me retournai. La route sur laquelle je marchai semblait sans fin. Est-ce que cela faisait si longtemps que je marchais ? Je n'avais pas fait attention. La route serait donc longue avant de retrouver un endroit où dormir et surtout de croiser quelqu'un. J'avoue que la solitude commençait à me peser. Bien sûre, je pouvais faire sortir mes pokemons, mais ils avaient déjà bien marché durant la journée. Il fallait qu'ils se reposent.

Puis, il me vint une idée : pourquoi ne pas couper à travers champs. Ou du moins, aller à l'encontre de la route. Peut-être que j'arriverais plus vite à un endroit descend ? C'est avec cette idée en tête que je quittais la route, en direction d'un centre pokemon ou quelque chose y ressemblant. Bien sûre, je ne manquais pas de trébucher sur tout et n'importe quoi lorsque je descendis de la route. Je n'avais pas imaginé qu'il y aurait autant de caillasses dès qu'on quitterait le chemin praticable. Je tombai une fois, deux fois et même trois fois, me faisant ainsi des égratignures sur les genoux mais aussi sur les mains. Mais ce n'était pas grave, j'avais l'habitude. Ne désespérant pas, et surtout, essayant de ne pas retomber, je me dirigeai dans une direction au hasard, espérant surtout ne pas rencontrer du sable.

...

Après presque une heure à marcher, le sol avait quelque peu changer. Il avait moins de rocher et un peu plus d'herbe. Ouf, j'étais dans la bonne direction pour mettre le plus de distance possible entre moi et cette saleté de chaleur. Mais ce n'était ce qui m'inquiétait le plus, non, c'était de voir que le soleil commençait déjà à se coucher. Quoi déjà ?! Quelle heure était-il ? Je sortais mon téléphone de ma poche. Bien sûr, il n'avait plus de batterie. Il fallait que je me dépêche avant de trouver au beau milieu de nul part dans le noir ... Mais j'étais déjà au milieu de nul part ! Je commençais à paniquer et voila que du coup, je commençais même à courir vers un endroit inconnu. Et bien sûr, je tombais une nouvelle fois dans ma précipitation, faisant tomber mes lunettes.


    -Mais laissez moi juste trouver un endroit pour dormir ...

Oui, je commençais à perdre pied et je sentais même mes larmes monter. Non, je n'allais pas pleurer, pas cette fois-ci ! Et puis où était mes lunettes ?  

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Nomade
Groupe : Météore
Messages : 280
Stardust : 982
Lun 22 Mai - 15:29
Où suis-je? Pourquoi il n'y a jamais personne?
Amaryllis x Hannah

J'avais marché depuis un bon moment déjà, on m'avait dit que je pourrai prendre le train à Sunyria pour aller à Nemerya et j'avais la ferme intention de m'y rendre pour retrouver mon équipe, ils doivent s'inquiéter les pauvres, en même tant ils sont partis sans moi quand même! Je me retrouvais donc sur la route 9, un espèce de désert caillouteux. Je n'avais pas croisé âme qui vive depuis quelques heures et je m'étais complètement perdu. J'avais beau l'habitude de la chaleur mais il n'y avait aucun point d'ombre et en plus de porter Durandal sur mon dos ça m'épuisait carrément. Je traînais mes pieds par terre sous le poids et la fatigue mais j'étais déterminé à sortir de ce fichu endroit. Si j'avais su j'aurai pris une carte pour trouver mon chemin, idiot que je suis.

Déjà que je voyais la nuit tomber peu à peu et je n'avais que de l'eau, pas de nourriture... Les goélises à Port-Corail avaient tout manger ses garnements. En plus, j'ai cru bon de marcher tout droit, erreur de ma part quand on se trouve dans un désert. Mais il doit bien avoir un fin au bout d'un désert quand même! Soudain des pleurs au loin attirèrent mon attention. Je fixe les alentours, c'était bien un humain qui avait besoin d'aide, enfin je crois. Me dirigeant vers la provenance je vis une jeune fille qui était à quatre pattes en train de chercher quelque chose et ne me vit pas. Elle parle de lunettes. Ah, ok, elle est myope. Je l'attrape et la met sous mon bras afin qu'elle arrête de se couper la paume des mains sur les cailloux. Et non dans mon dos puisque j'ai mon monorpale qui chope la place

- Je vais les retrouver tes lunettes.

Je commence à marcher dans un petit périmètre, les yeux rivés au sol. Bon ça va être dur avec l'obscurité, je devrais pourtant voir des reflets... AH, là! Je dépose la petite demoiselle sur le sol et ramasse les lunettes.

- Bouge pas.

Je tente de les nettoyer un peu et les dépose sur nez de mademoiselle, puis je me mets à passer quelques coups de main sur ses vêtements et ses cheveux pour enlever la poussière.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Jotho
Groupe : Pulsar
Messages : 72
Stardust : 45
Lun 22 Mai - 21:08
Où suis-je ?
Pourquoi il n'y a jamais personnes ?



je tâtonnais à droite et à gauche, et il n'y avait rien, simplement des caillasse qui me coupaient les mains un peu plus. Mon dieu, dans quel état elles allaient finir. J'allais encore être bonne pour avoir des pansements. C'est à se demander quand je n'en ai pas ... Mais quand même, elles n'avait pas pu aller bien loin ?!

[lis]-Mais allez, vous êtes où petites lunettes ?[/list]
Voila que je me mettais à leurs parler, comme si cela allait vraiment aider ... Bah on ne sait jamais. Mais pas sûre que ça aide vraiment. Je sentais mes larmes me montaient de plus en plus, il y en eu même une qui m'échappa. Non, j'avais dit que je n'allais pas pleurer ! Et pourtant ... C'était ce qui se passaient en ce moment. Et puis zut, je craquais véritablement. Je ne savais plus quoi faire. J'étais au milieu de nul part, des égratignure partout et sans lunettes. Il me faudrait un prince charmant sur son galopa pour venir me tirer de là !
En parlant de prince charmant, ou plutôt d'un truc improbable, voila que j'entendis une voie au loin venir à me secour. Etait-ce mon imagination ? Apparemment non vu que je me sentis quitter le sol avant d'être reposée doucement avant de sentir qu'on me remettait mes lunettes. J'avais retrouvé la vue !

    - Merci ! Merci beaucoup, vous me sauvez la vie monsieur !

Et ce n'était pas peu dire. Bon peut-être un petit peu. Mais sans lunettes, je ne pouvais rien faire.
Je regardais la personne : un garçon aux cheveux rouge avec un cache-oeil. Bien loin du chevalier servant sur son galopa blanc. Mais vous savez quoi ? Je m'en fichais, il avait toute ma gratitude. Mais quand même, il n'avait pas du tout l'allure d'un prince. En fait, il semblait être aussi paumé que moi.

    - Vous êtes comme un servant ... Mais je ne rien à vous donner ..

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Nomade
Groupe : Météore
Messages : 280
Stardust : 982
Lun 22 Mai - 21:34
Où suis-je? Pourquoi il n'y a jamais personne?
Amaryllis x Hannah

Je finis d'enlever les derniers grains de sable et des brindilles sèches de ses cheveux.

- Et voilà tout propre!

La gamine me regardait avec des grands yeux, les larmes aux yeux. Voyons faut pas, ça arrive à tout le monde de se prendre des gamelles non? La pauvre, si je serai pas arrivé elle serait encore là à se rouler dans la poussière et en plus il fait nuit, quel pokémon serait venu pour la dévorer toute crue? Je lui souris et tente de me mettre à sa haute - parce qu'elle est drôlement petite quand même - et je voulais pas l'effrayer. Euh, quelque chose à me donner? Nope. Moi je vais très bien, enfin, ok je suis perdu dans un désert que je ne connais pas à la recherche de mon groupe religieux.

Je lui prends les mains afin de vérifier ses égratignures, ça va c'était de petites plaies sans aucun danger. Au moins elle avait pas mis ses mains sur un rapion ou autre pokémon du désert, genre je sais pas moi un méchant crocorible? Je sors ma bouteille d'eau et en verse un peu pour dégager la poussière et essuie le sang avant d'appliquer un bandage. Oui j'en porte souvent avec Durandal comme pokémon. Je lui parle en même temps pour pas qu'elle s'inquiète.

- Je n'ai besoin de rien, après tout c'est mon travail d'aider. Fais quand même attention à toi.

Je range mes affaires et me lève, bon elle semblait n'avoir rien d'autre comme blessure c'est plutôt bien. J'avais pas envie de la porter sur mon dos en plus de mon monorpale jusqu'à un centre pokémon ou un hôpital. Et puis euh... Ok... J'avoue.

- Je suis pas de la région et je cherche à retrouver mon équipe... Du coup euh... si tu connais le chem.. Ouais en fait si t'es là c'est que t'es aussi perdue...

Bravo mon grand, bravo. J'aurai dû réfléchir plus vite, une gamine en plein désert la nuit qui est à la recherche de ses lunettes sans rien, elle doit pas être d'ici. Et zut.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Jotho
Groupe : Pulsar
Messages : 72
Stardust : 45
Mar 23 Mai - 17:33
Où suis-je ?
Pourquoi il n'y a jamais personnes ?



Comment ça c'était son travail d'aider ? Je ne comprenais pas. Est-ce qu'il était véritablement un chevalier servant, comme ceux qu'on trouve dans les histoires ? Non, mes grands frères m'ont toujours dit que cela n'existait que dans mes rêves. Alors j'étais dans un rêve ? Mon dieu, je n'arrivais à rien comprendre de ce qu'il se passait. D'ailleurs, est-ce qu'il était bien réel ? Après tout, si j'étais dans un rêve, il ne pouvait l'être. C'est alors d'un geste un peu maladroit que je poquais le bras de l'inconnu ... Il était palpable !

    - Pourquoi vous êtes solide ? D'après Ro-chan et Ken-chan, les chevaliers servants ne sont que dans mes rêves ... Alors pourquoi, vous vous êtes sorti de mes songes ?

Bon quand même pour un chevalier, il n'avait pas l'air ultra futé. Mais ne le répétez pas, je ne voulais pas qu'il le prenne mal. Mais quand même, il ne fallait pas être une lumière pour comprendre que j'étais moi aussi perdu. Donc on était deux crétins à être complètement paumé à la lisière d'un désert ... C'était la catastrophe ! Pourquoi il fallait que ça tombe sur moi ? Je sentais mes larmes remonter. Non ! Je ne voulais pas encore pleurer. Un jour, j'allais finir avec des trous dans les joues à cause de mes larmes. J'essuyai d'un revers de manche mes yeux et j'essayai de prendre une mine plus sérieuse et courageuse ... Enfin, si cela était possible.

    - je crois qu'il ne faut pas aller par là ... Je pointais la direction derrière mon dos. Ou bien est-ce dans l'autre sens le désert ...

Je ne savais plus. J'avais tourné tellement en rond à chercher ma paire de lunettes que je ne savais même plus par où je devais aller. Tristesse et désespoir. J'étais vraiment irrécupérable !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Nomade
Groupe : Météore
Messages : 280
Stardust : 982
Mar 23 Mai - 18:08
Où suis-je? Pourquoi il n'y a jamais personne?
Amaryllis x Hannah

Hein? Moi? Un chevalier servant? Je regarde mes vêtements et puis y'a aussi Durandal dans mon dos. Je pointe un doigt sur moi, perplexe quand même. Puis euh... Et me frappe sur bras. NON MAIS "Aïe" pourquoi elle fait ça quoi? Je suis réel hein, lâche moi.

Non je suis vivant! M-mais arrête de me frapper ça se fait pas!

Je recule un peu. Si ça aurait été un garçon je me serai pas gêné pour frapper mais là c'est tout le contraire et battre une femme c'est pas bien, sauf si elle me cherche vraiment. Mais la jeune fille là je la sentais pas, juste voir ses yeux mouillés me disait que c'était une pleurnicheuse. Oh, allons faut pas hein. Et puis elle avait un peu raison pour un chevalier.

Et oui, si tu veux je suis un chevalier mais pour les pokémons légendaires.

Vu de cette manière ça m'avait l'air un peu correct. J'aidais à protéger les temples et à garder l'équilibre d'Arceus dans le monde avec ma tribu, ça s'appelle comme ça non? Je fixe la gamine, elle semblait vraiment perdue la pauvre et la voir tourner sur elle-même pour trouver le chemin semblait encore plus la stabiliser. Bon il va falloir que je mette en pratique ce que j'ai appris étant petit, je m'agenouille prêt d'elle et la fait tourner vers la lune.

Tu vois la lune? Près d'elle il y a une grosse étoile qui brille plus que les autres. Elle forme un astre avec d'autres, là c'est celui de Kyogre.


Je laisse une pause. C'était très compliqué à expliquer tout ça à une jeune fille et surtout qu'elle ne doit pas être habitué alors que moi j'ai parcouru pleins de régions avec ma famille et les autres. Je la fais retourner dans l'autre sens.

Du coup je pense que tu viens du sud et donc on va devoir monter vers le nord...est.


Je fixe le ciel à la recherche des autres astres. C'est très compliqué surtout avec mon seul oeil et je n'avais pas le reste de mon équipe pour m'aider. Surtout que de base ce n'est pas moi qui fait la carte. Ah...

Là! Il y a l'astre de Dialga, on va par là!

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Jotho
Groupe : Pulsar
Messages : 72
Stardust : 45
Mar 23 Mai - 19:00
Où suis-je ?
Pourquoi il n'y a jamais personnes ?



Un chevalier pour pokemon légendaire ? Comment ça ? Et puis ça existait vraiment ce genre de personne ? Normalement, les légendaires, ils étaient si puissants qu'ils pouvaient se défendre tout seul. Non ? Du coup, son métier de chevalier de pokemon légendaire, il ne servait à rien. Autant même dire qu'il était autant un vagabond que moi. Bon, sauf que lui avait l'air un peu équipé que moi ou plutôt, plus à l'aise à se retrouver au milieu de nul part. Même si cela ne l'empêchez pas de se retrouvé paumé ...

    - Et cela consiste en quoi de protéger des pokemons légendaires ? Après, faut les trouver pour pouvoir les protéger ... Comment on trouve un pokemon légendaire ?

C'est vrai ça, certains m'étaient même en doute l’existence de tel pokemon. Alors pour en voir un, il fallait soit savoir où chercher, soit avoir beaucoup de veine. Peut-être qu'ils se trouvent aussi uniquement dans nos rêves, comme les princes charmants. Bon, je devrais arrêter avec ces chevaliers et princes ... Après je vais encore me plaindre qu'on me prenne pour une gamine.
En attendant, voila que l'inconnu me faisait un peu tourné comme une toupie pour me faire regarder le ciel. Oui, je voyais la lune ainsi que la grosse étoile à côté. Mais après, j'avoue que j'étais perdue. Quelle autre étoile. Un astre ? C'était quoi ? Je ne comprenais pas ce qu'il me disait. Mais absolument rien. J'étais tout aussi paumée au milieu de nul part que dans ses explications de constellations. Je savais que l'on pouvait retrouver son chemin grâce aux étoiles, mais je n'ai jamais compris comment. Après tout, le ciel, il bouge tout le temps, les astres aussi. Même la Terre aussi, elle bougeait. Alors comment pouvait-on se fier à carte d'étoile ? En tout cas, il indiqua tout de même vers où il fallait aller. Vers le nord est. Bien ! Mais c'était par où ?

    - Par là ? répétais-je d'un ton pas sûr. [color:7ff9="ff99ff] Vous êtes sûr qu'on ne finira pas dans le sable ? Non, parce que je ne voudrais pas que mon pokemon meurt de déshydratation ...


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Nomade
Groupe : Météore
Messages : 280
Stardust : 982
Mar 23 Mai - 19:21
Où suis-je? Pourquoi il n'y a jamais personne?
Amaryllis x Hannah

Et zut, elle commence à poser beaucoup de questions la gamine là! Calmos je suis pas un dictionnaire hein, même si j'ai appris les mythes de notre univers. Je soupire, il fallait que j'explique tout ça en marchant. Et puis elle s'inquiétait pour son pokémon, c'est normal. Je souris, elle avait du mal à réfléchir la pauvre. Je lui tends la main voir si elle veut bien me faire confiance.

Tu sais, il y a des pokémons qui vivent dans le désert et ils doivent bien se déshydrater quelque part.

Et je savais que j'allais devoir fixer l'astre qui nous guidera vers la ville la plus proche. Et si je me trompais? J'emmènerai cette pauvre petite à la mort avec moi... Non, stop pas de pensées négatives! Il faut positiver dans la vie! Je lève mon bras vers le ciel pour me donner du courage, un large sourire sur mon visage. D'ailleurs comment elle s'appelle?

Sinon c'est quoi ton nom? Moi Amaryllis...

Non, retiens toi de ne pas dire ton nom en entier ou elle va encore faire une crise d'incompréhension et je ne veux pas me faire encore frapper. Je marche sur le sable et les cailloux, faisant bien attention de lever les pieds pour pas trébucher. Et pourvu que la gamine s'écrase pas sur le sol par maladresse ou fatigue s'il vous plaît. Il fait assez tard comme ça et je suis crevé. Mais il ne faut pas qu'on s'arrête pour passer la nuit ici car si demain on est encore là on mourra de soif sans aucun doute. Puis je me souviens de sa question précédente pour les pokémons légendaires. Comment expliquer...

Et bien... Disons que je descends d'une très grande lignée choisie par Arceus pour le protéger ainsi que ses disciples. Si l'un d'eux subit le mal des humains... comme la team magma...


je laisse un blanc. C'est très compliqué...très... Moi qui à vécu dans ces histoires de légendes et autres, j'étais bien plus cultivé sur tout ça que certains qui apprennent à devenir maître de la ligue par exemple.

On ne les voit presque pas mais ils ont des temples avec des objets précieux et si l'une de ces choses tombent entre les mains de gens mal intentionnés il peut y avoir de très grandes catastrophes. Donc, on se doit de protéger ces pokémons.

J'espère que je n'ai pas été trop compliqué... Si?
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Jotho
Groupe : Pulsar
Messages : 72
Stardust : 45
Mer 24 Mai - 22:17
Où suis-je ?
Pourquoi il n'y a jamais personnes ?



Ça, je le savais qu'il y avait des pokemons qui arrivaient à s'hydrater dans le désert. Sauf que moi, je ne suis pas une native de ce genre d'endroit. Moi, j'ai toujours vécu à côté de la mer. Là-bas, il a toujours fait doux et il y a toujours du vent, même quand il fait beau. Mais dans le désert, il n'y a rien, soit on meurt de chaud pendant la journée, soit on meurt de froid dans la nuit. Pas une seule fois une température tempérée. Donc non, pas de désert un point c'est tout !

    - Mais je ne suis pas un pokemon ... Et puis Gumy ne connait pas encore l'attaque danse-pluie ...

Pourtant, cela serait tellement plus simple. Peut-être quand il aura apprit cette attaque, je m'aventurerais de nouveau dans le désert. Mais en attendant, il était mon ennemis juré. Vaderetro Satanas !
Puis d'un coup, il me demanda mon nom. C'est vrai ça, je ne lui avais pas dit et je ne lui avais même pas demandé. Je crois que j'étais tellement en mode panique et surprise par sa présence miraculeuse que j'en avais oublier les politesses, ce qui n'était pas étonnant venant de moi. Il était rare que j'arrive à faire deux choses à la fois. Et lorsque je tentais, il y avait au minimum un truc qui allait clocher ... Si ce n'était pas les deux choses. Alors autant s'abstenir.
Il disait qu'il s'appeler Amaryllis. Mais c'était un nom de fille. Ça me faisait rappeler la demoiselle au nom masculin que j'avais vu juste après avoir débarquer ici. Sauf qu'elle, elle avait un nom masculin. Du coup je me pauser la question : est-ce qu'il était une fille ? Bon dieu, pourquoi les parents décident de donner des noms masculins ou féminins qui ne conviennent pas au sexe de leur bébé ?

    - Je suis Hannah, enchanté ... Mais ... Heu ... Tu es alors une fille ?

Et voila, la question était posée ! J'avais osée, et j'avoue que je m'étais empourprée de honte à le faire. Pourtant, il avait tout l'air d'un homme. Mais parfois, on ne sait jamais.
Il m'expliqua ensuite qu'il était un descendent d'une grande famille protégeant et choisi par le grand Arceus lui même. Je fis une tête d'étonnement. Je ne savais pas que ce genre de famille existait? Du coup, est-ce que cela voudrait dire qu'il avait déjà pu rencontrer un pokemon légendaire ? Il m'indiqua ensuite le rôle qu'il avait à jouer. Autant vous dire, je ne compris pas tout, voir quasiment rien. Cela avait l'air complexe comme boulot au final ...

    -En fait, vous êtes une sorte de gardien de musé, c'est ça ?

Je n'avais pas trouvé d'autre comparaison possible et j'espérais ne pas l'insulter en disant cela. Après tout, j'avais déjà vu des gardiens super balaises en allant au musé avec ma classe !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Nomade
Groupe : Météore
Messages : 280
Stardust : 982
Mer 24 Mai - 22:50
Où suis-je? Pourquoi il n'y a jamais personne?
Amaryllis x Hannah

Je pouvais voir que la fillette avait du mal à suivre. Et moi je ne savais pas comment expliquer. Mon père l'aurait mieux fait lui mais il m'aurait traiter de gamin, d'immature. J'ai vingt-et-un ans quoi mais apparemment je suis encore idiot d'après ma mère. J'y peux rien, la vie est si drôle! Hannah, prénom à retenir au moins. Pas comme le mien au moins. Puis, Gumy... C'était son pokémon? Il était de type eau? Soudain ce qu'elle me demanda me choqua un peu. Moi une fille? Eh, je chiale pas moi!

Quoi...? Moi? Une fille? Tu veux tâter?


Dis-je à moitié furieux, moitié amusé. J'enlève mon manteau et mon t-shirt en dessous, laissant découvrir un torse nu musclé avec quelques cicatrices de mes entraînements avec ma "tribu". Je me retourne vers elle, la dominant de toute ma hauteur. ET LA? J'AI L'AIR D'UNE FILLE? Je tente de reprendre un sourire un peu idiot.

C'est en rapport avec mes cheveux mais si ça te dérange, appelle moi Aiden, c'est comme ça que m'appellent mes amis.

Bah oui, c'était pas de ma faute si mes cheveux avaient la couleur d'une fleur mais moi j'aimais bien, ça faisait un petit côté doux. D'ailleurs j'étais le seul de ma famille a posséder cette teinte de cheveux au naturel. Ma mère adorait les caresser et moi je détestais qu'elle me touche. Comme je commence à avoir chaud je remets juste mon manteau le laissant ouvert et rangea mon t-shirt dans mon sac. Je fais toutefois attention que mon Monorpale ne me blesse pas en le reposant dans mon dos. Ensuite Hannah me demanda quelque chose que je ne connaissais pas vraiment. Musée... J'ai beau en entendre parler mais je n'étais jamais rentrer dedans. Puis euh...

Si on veut mais avec des pokémons vivants et très importants. Et je suis obligé de voyager à travers le monde.

Pfff. Elle m'épuise avec ses questions là. Je me demande si il faut mieux que je la laisse toute seule dans le désert mais étant de bonne foi, non je ne pouvais pas là laisser pourrir. Je soupire puis reprends.

Et toi tu fais quoi dans ta vie?

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Jotho
Groupe : Pulsar
Messages : 72
Stardust : 45
Lun 29 Mai - 0:56
Où suis-je ?
Pourquoi il n'y a jamais personnes ?



Mais que faisait-il ?! Je me sentis devenir aussi rouge qu'une baie tomato à le voir ainsi sa chemise pour me montrer son torse. Je gesticulai bêtement les mains devant moi pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas besoin de cela pour me prouver son sexe. Je finis même par mettre mes mains devant mes yeux afin de ne plus voir cette nudité si soudain. Je n'étais vraiment pas préparé à ce genre de chose en partant de chez moi.

    - Pardon pardon ! Je me suis trompée, pardon ! Rhabilles-toi s'il te plait !

Comment pouvait-il ainsi se montrer ! Mes papas m'ont toujours dit qu'il ne fallait pas se dévoiler autant devant des inconnus et qu'il fallait avoir une très grande confiance envers la personne devant qui on hôte ses vêtements. Mais lui, il n'avait pas l'air de savoir ce genre de chose. A moins que je l'ai rendu tellement furieux qu'il en avait oublié la raison.
J'écartai doucement les doigts afin de m'assurer qu'il s'était bien revêtu et c'est uniquement qu'à ce moment là que je dégageai ma vue. Mais quelle idée aussi. Il me parla alors que c'était à cause de la couleur de ses cheveux qu'il avait un tel nom. Je comprenais alors pourquoi il avait un nom si étrange pour un garçon. Cela ne devait pas être facile de porter un tel nom tous les jours.

    - Aiden ? Je ne vois pas beaucoup le rapport mais d'accord, je t'appellerais comme ça si tu veux.

Non, je ne lui demandais pas pourquoi il voulait que je l'appelle comme ça. Après tout, il avait donné la raison par lui même, tout le monde l'appeler comme ça, alors pourquoi ferais-je exception ?
Bon en tout cas j'étais contente d'une chose, j'avais réussi à plus ou moins comprendre son travail, ce qui n'était pas chose facile apparemment. Donc il voyageait beaucoup, cela devait être chouette, en plus il avait dû en voir du pays. Je l'enviais un peu. Moi, mis à part ma ville, je ne connaissais aucun endroit. Et encore, je m'étais contenter que d'une partie du centre ville et un peu du port ... Et c'est tout. Ha si, il y avait aussi l'école que je connaissais plutôt bien, je crois.

    - Moi ? Je voyage pour devenir maître drag ...

Je n'avais pas réussi à finir ma phrase que voilà que je me retrouvais une fois face contre terre. Apparemment, je ne pouvais pas faire un pas sans regarder où je m'étais les pieds.
Un peu honteuse, je me relevais comme si de rien n'était, dépoussiérant mes vêtements. Zut, j'avais fait un trou dans mon collant. Ou plutôt un nouveau trou. Je soupirais un peu à l'idée de devoir en acheter un nouveau. Déjà que je n'avais pas beaucoup d'argent.

    -Est-ce que c'est vraiment une bonne idée de marcher dans la nuit ? Je ne dis pas cela pour te décourager. Non, bien sûr que non ... Je me demandais simplement si on va arriver au centre pokemon en entier ...


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Nomade
Groupe : Météore
Messages : 280
Stardust : 982
Mer 31 Mai - 11:24
Où suis-je? Pourquoi il n'y a jamais personne?
Amaryllis x Hannah

Hannah était encore plus troublée que tout à l'heure, en même temps elle l'avait cherché en disant que j'étais une fille. C'était l'une des choses que je n'appréciais pas beaucoup, dans mon peuple les femmes s'occupent principalement des soins où des tirs, elles sont rarement en première ligne. Ooh, je dois devenir comme mon père, tss pas bien. Je leva ma tête vers les étoiles pour vérifié si on allait toujours dans la bonne direction et je ne pus que me réjouir qu'on avait pas dérivé autre part. Avec un peu de chance, il ne nous restait pas beaucoup de marche à faire... Ah moins que... J'entendis un fracas derrière moi et me retourna pour voir la fille étendue par terre, la tête dans la poussière. Tout ce que j'avais entendu d'elle était "Maître Drague". Alors non je ne l'ai pas dragué ou sinon c'est elle mais ça marchera pas comme ça avec moi, elle est trop jeune et je ne suis pas intéressé par l'amour.

Si tu veux draguer, fais le avec quelqu'un de ton âge.

Je m'approche d'elle, la ramasse et la pose sur mon épaule gauche tel un sac pour continuer à marcher. Si je la repose par terre, elle va encore nous ralentir. Et même, en arrivant au centre pokémon se ne serait pas ses mains écorchées mais tout son corps qui devra être soigné. Alors autant que je m'en occupe, après tout j'avais l'habitude de porter des choses lourdes. Je fis quand même une grimace parce que je ne me voyais pas voyager ainsi.

Si tu veux je te laisse dans le désert et j'avance tout seul hein.


Après quelques minutes, je me rendis compte que le corps ne donnait plus signe de vie, enfin, Hannah s'était en réalité endormie sur mon épaule, sûrement exténuée par ce voyage dans le désert. Moi aussi d'ailleurs j'étais crevé et je remarque qu'au loin il y avait de la lumière avec un logo. Je plisse les yeux, c'était une sorte de pokéball, très connue. Un centre pokémon! Sauvés! Enfin certes il soigne plutôt les pokémons mais il servait aussi d'auberge pour les voyageurs.

Je rentre dans le bâtiment, une petite cloche annonçant notre arrivée et une jeune femme ne tarda pas à venir nous accueillir.

Bonsoir, avez-vous deux chambres de libre? De plus, la jeune fille a besoin de quelques soins, je l'ai trouvé dans le désert.
Ou-oui bien sûr! Vous pouvez la déposer dans la chambre 7! Vous pouvez prendre la 8. Je vous accompagne.

Je la remercie d'un signe de tête. On monta à l'étage et l'infirmière me montra une chambre avec le chiffre sept, j'y déposa la jeune Hannah, vérifiant la femme qui commença à penser correctement ses blessures. Quant à moi j'allais me coucher. Je pris tout de même soin d'écrire un mot à son intention "Ravi de t'avoir rencontré, soigne toi bien et fais attention la prochaine fois, je ne serai pas là pour te sauver!"
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» •Crows Zero•
» Je t'aurais bien amené des fleurs, mais il n'y avait plus d'orties chez le fleuristes (miniDB)
» Déplacement de mon personnage [résolu]
» Pourquoi personne ne me laisse jamais tranquille ? (terminé)
» La vie est trop longue pour ne pas en profiter ! [pv : Akira]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération