Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
ARIANE CAVENDISH'S BOOK
avatar
Team :
card : card
Origine : KALOS
Groupe : PLEIADE
Messages : 61
Stardust : 186
Jeu 1 Juin - 18:11



âge 17 ANS
née le 28 AVRIL
sexe FEMININ
origine KALOS • ROMANT-SOUS-BOIS
groupe PLÉAÏDE
métier ÉTUDIANTE

ARIANE CAVENDISH

Little Witch Academia • Diana Cavendish


Description

Belle et élancée, Ariane était une enfant agréable à regarder. Elle était aussi gracieuse que proportionnée, elle possédait l’élégance naturelle des Cavendish et bien sûr cette chevelure souple et soyeuse qui retombait en cascade le long de son dos, symbolique du sang qui coulait dans ses veines. Sa nictation distinguée avait charmé plus d’un garçon et son regard bleu perçant dissimulait l’immense douceur de son coeur lorsqu’on s’attardait à les fixer. Il fallait enfin soulever qu’elle avait pratiqué de nombreux sports, allant de l’équitation à dos de Ponyta  au patin sur glace de Blizzaroi, en passant par le tennis de Togedemaru et jouissait donc du maintien qui seyait à sa noblesse.

Héritière d'une grande maison de la noblesse de Kalos, l'animadversion du commun des mortels contre ceux que l'on nomme « les privilégiés » a façonné sa personnalité. En effet, très jeune, les précepteurs de la fillette lui avaient appris à ne pas se mélanger aux autres et à garder une certaine hauteur sur les événements. On lui avait inculqué la conduite qu’une femme de son rang devait tenir et possédait donc, en outre, tout ce qu’on pouvait attendre d’un membre de l’aristocratie. Elle était aussi jolie qu’elle n’était mièvre et pouvait se targuer d’une éducation bien supérieure à celles des autres enfants de son âge, ayant un penchant pour la littérature et soif de savoir.  Toutefois, même si son entourage espérait qu’elle s’imprègne de ces principes et qu’elle ne ressente pas d’empathie pour les autres, il ne s’agissait pour la jeune fille que d’une personnalité de façade. Elle était profondément gentille et généreuse envers les autres, bien qu’elle doive le dissimuler derrière des remarques acerbes et cérémonieuses. C’est pourquoi, malgré la défiance que l’on pouvait ressentir à l’égard de la noblesse, elle espérait pouvoir un jour se faire des amis sans que ne doivent peser sur ses relations le sang qui coulait dans ses veines. Ariane devait donc concilier les traditions centenaires d’une famille dont elle était fière et la modernité d’une société dans laquelle la noblesse n’avait plus la même influence et dans laquelle elle ne se retrouvait pas. Pour finir, il n’était pas nécessaire de souligner qu’elle affectionnait énormément les pokémons et que c’était pour toutes ses raisons réunies qu’elle avait décidé de convaincre ses parents de partir étudier à Lumiris. Désormais seule, bien qu’accompagnée par son majordome, elle se sentait bien plus libre et moins prisonnière du carcan familial.   



   

   

Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Ariane. [Validee]
» 05. A book club ? Yes sir !
» Book 102
» The Book. [Eva, Sonata, Requiem]
» draft book

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération