Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat [Tim]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 0:17
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja
Et pourquoi pas ? De quoi vous me demanderez. Et bien de retourner dans cette caverne rocheuse. Et non je n'étais pas folle du tout. Je savais que je risquais gros à retourner dans cet endroit, surtout avec le mustéflotte qui y trainait. Mais justement, je voulais le voir, ou plutôt la voir. La dernière fois, je n'avais pas eu le temps de faire grand chose face à elle. Il faut dire que l'inconnu aux cheveux écarlates m'avait tiré de là par le col sans même que je puisse lui dire quoi que ce soit. Au moins, cette fois-ci je n'allais avoir personne pour tirer d'ici avant que j'ai terminé ce que j'avais à faire. Bien sûre, je n'étais pas non plus maso, j'avais demandé à quelqu'un de m'accompagner et qui de mieux que Tim pour me seconder. Non, ne cherchez pas à savoir comment j'avais réussi à le convaincre car je n'en avais pas eu vraiment besoin. Je lui avais tout simplement demandé en lui expliquant un peu les choses par rapport à ce mustéflotte lui indiquant que je pensais qu'il était la mère de mon petit mustébouée. Cela faisait depuis quelques jours que j'avais envie de retourner voir ce pokemon, même en sachant que je risquais de m'en prendre plein la gueule car j'avais osé capturer ses pokemons.

Nous n'avions pas fait énormément de chemins pour arriver à la caverne, ou du moins c'était mon impression. Peut-être du fait que j'étais déjà venue dans cet endroit. En tout cas, l'endroit me semblait toujours aussi sombre. Je fis sortir Fischer de sa pokeball. Je me rappelle encore du moment où je l'avais capturé, il avait un patte blessée. Est-ce que sa mère l'était également ? Peut-être que cela expliquerait pourquoi elle était si enragée. Bien sûr, le fait de vouloir protéger son petit en était une très bonne aussi.

    - Fait gaffe à tes fesses, d'après ce que j'ai vu la dernière fois, elle peut être plutôt rapide et si elle fait comme la dernière fois, elle va certainement surgir d'un point d'eau.

 
Sous-titre
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 2:20
Éclipse
Une caverne. Après le cimetière, les bois, des ruines, voilà qu'il voyageait aujourd'hui dans une caverne rocheuse. Encore. Un peu comme celle de la dernière fois. Mais bon, cette fois-ci, ce n'était guère pour une expédition pour l'académie. Académie d'ailleurs, qu'il comptait lâcher assez tôt. Les découvertes étaient réquisitionnées pour ladite école, et ça l'emmerdait foncièrement. Même si en échange de ses découvertes, il jouissait du statut d'étudiant - au même titre que du statut de chercheur - touchait une bourse, et avait des promotions qui valait le détour. Au lieu de ça, il préférait tout plaquer pour bosser, toucher plus, et pouvoir garder ses trouvailles. C'était déjà plus intéressant. Il allait gagner une certaine stabilité, parce qu'au final, le seul débouché qu'il avait avec les études, c'était devenir professeur dans son domaine. Et cela ne lui plaisait que très peu voir pas du tout.

Mais aujourd'hui, ne parlons pas de cours ou de fouilles. Il était venu pour lui apporter un soutien. De base, il n'avait rien prévu pour la journée. Du coup, lorsqu'elle l'avait appelé pour lui parler de son "problème" à la caverne, il avait rapidement accepté. Ils pénétrèrent tout deux dans la grotte humide, le gaillard avait les mains dans les poches et une cigarette collée entre ses lèvres, comme à son habitude. Il jetait quelques coups d’œils aux environs, tout en se laissant guider par la douce. A point nommé, elle lui offrit quelques explications supplémentaires.

▬ Pas de souci. Mais je suis là pour surveiller tes arrières, donc, techniquement, pour faire gaffe à TES fesses et non pas les miennes.

Une à une, il lâchait ses pokeballs au sol pour libérer son équipe. Ils avaient l'avantage du surnombre. Peut être que ça calmera les ardeurs de la mère aquatique, même s'il n'en était pas vraiment certain. A dire vrai, si les choses tournaient mal, ils devront certainement s'occuper de son cas.

▬ En tout cas, content que tu ai fais appel à moi. J'te manquais?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 11:13
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Je ne pouvais m'empêcher de rire à la remarque de Tim. Surveiller mes fesses, j'avais comme l'impression que cela ne le gênait de les regarder. Malheureusement, nous n'étions pas là pour ça. Peut-être plus tard. Mais pour le moment, il fallait garder l'oeil ouvert. Et arrêtez de regarder mon postérieur ! Lui, a le droit.
Je le vis sortir ses pokemons. Tient, il en avait un nouveau et cela était étonnant, ce n'était pas un type spectre. Il était même loin de là vu qu'il s'agissait d'un héricendre. Il était mignon ! Mais j'irais m’exalter plus tard sur son nouveau compagnon. Chaque chose en son temps. Bon où était donc ce Mustéflotte. Je jetais un regard à Fischer. Peut-être qu'il avait une idée, mais à la voir regarder à droite et à gauche et être près à se défendre, il semblait tout aussi perplexe que moi sur l'endroit exacte où pouvait se trouver sa mère.

    - Si tu me manquais ? A ton avis ? Et pourquoi poser des questions si tu connais déjà la réponse ?

Je lui fis un sourire un coin qui voulait dire que oui, il m'avait manqué. Et que non, je ne le lui dirais pas. Oui, j'étais quelqu'un de franche, certes, mais je n'aimais avouer ce genre de choses. Tant que j'étais franche avec moi même sur ce sujet, cela m'allait parfaitement. Et puis, vu comment il me l'avait demandé, je savais pertinemment qu'il connaissait ma réponse. Il voulait juste me l'entendre dire. Mauvaise pioche mon coco, il faudra me sortir les vers du nez pour que je te sorte de genre de chose. Dire ce que je ressens n'a jamais été l'une de mes priorités, surtout sur le point affectif. Mais je n'avais pas forcément de le dire vu que mon comportement le disait à ma place.

Un bruit se fit entendre enfin dans la grotte. Le même vrombissement que la dernière fois où la belette d'eau était apparu. Elle nous avait entendu et comme la dernière fois, elle avait mis le temps pour venir. Je fis signe à ma loutre de se tenir près. D'ailleurs, vous vous demandez certainement pourquoi je n'avais sorti que lui et non Tesla qui aurait pourtant l'avantage face à un pokemon eau. La réponse était simple, je voulais que ce soit Fischer qui prouve à sa mère qu'il n'avait pas eu tort de me suivre. Je pensais qu'utiliser un autre pokemon ne servirait à rien, ce serait comme parler à un mur. Et oui, je savais pertinemment qu'il y aura un grand écart de puissance entre les deux pokemons. Mais je comptais sur les émotions que peut porter une mère à son enfant pour qu'elle ne se donne pas à fond. Oui, c'était risqué, mais il fallait tenter le coup.

    - Elle arrive, tient toi prêt Fischer !


Un geyser au niveau du lac, comme la dernière fois et la voila. Bordel, elle avait une expression encore enragée que la dernière fois, à moins que c'était que mon imagination. En tout cas, je peux vous dire que je ne faisais pas la fière. Mais il fallait garder la tête haute. Mon regard croisa celui de Mustébouée. Il était prêt pour la confrontation, je voyais de la combativité dans son regard. Sauf qu'avant de faire quoi que ce soit, il alla tout simplement à la rencontre du montre aquatique calmement, comme s'il voulait la convaincre que cela n'était pas la fin du monde qu'il soit parti. Mais à peine fut-il à porté du pokemon qu'il se prit une attaque hydroqueue. Il vola dans les airs mais se réceptionna magistralement. Bon ok, la manière douce n'avait pas fonctionner, il ne restait plus qu'à combattre !

    - Utilise rugissement suivit de sonicboom !

Je mis mes mains sur mes oreilles afin d'éviter d'entendre son rugissement qui sembla ébranler la femelle et qui se prit l'attaque offensive de plein fouet. Enfin, ça c'était ce que je pensais. Elle avait fait gonflé sa bouée afin de se protéger de l'attaque. Ce combat allait être difficile, même peut-être plus que je ne le pensais ...
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 14:32
Éclipse
Il avait les réponses à ses questions. Il eu un air satisfait quelques secondes. Le gaillard avait laissé la belle blonde prendre les opérations en main, il n'était là que pour couvrir ses arrières. Par ailleurs, c'était pour cette raison qu'il s'était placé derrière la demoiselle. Enfin. On va dire que c'était une des raisons. L'autre, vous vous en doutez, c'était également pour pouvoir la reluquer. Son petit jean lui allait comme un gant. Outre ceci, il regardait la scène avec impatience d'en découdre. Non pas qu'il était pressé d'être seul avec la blonde - quoi que... - et non pas que ça le faisait chier d'être ici, mais Tim avait une forte envie de voir comment la scène va se dérouler. Une mère contre sa progéniture, l'enjeu était plutôt excitant ! Elle semblait légèrement sur la défensive. Aussi bien vis-à-vis de ses pokemons que vis-à-vis de lui. Enfin, c'est ce qu'il lui semblait.

▬ Je voulais juste en avoir le cœur net.

Avouait-il à la belle blonde qui, aujourd'hui, ne semblait pas porter ses lunettes. Puis avant même qu'il puisse ajouter quoi que ce soit d'autre, ce fut le début des emmerdes. Un premier geyser d'eau, et voilà que les deux types feu commençaient à flipper. L'un, apparemment, bien plus que l'autre. Ajani n'était pas tellement friand des combats dans ce style là. C'était plutôt logique, même s'il avait déjà plongé dans le grand bain en affrontant le spectre, lui aussi de type feu, dans un élément aqueux qui pouvait les tuer à tout moment. Bien évidemment, Tim avait été maître de la situation, et tout s'était déroulé sans accrocs.

▬ Scyla, Ajani, vous vous occupez de la défense d'Anja coûte que coûte. Thal' tu sais ce qu'il te reste à faire.

Alors que les deux petits êtres se mirent devant Anja afin de la protéger d'un éventuel coup qui serait mal parti, Thalia quant à elle, s'était mise en position. Flottant dans les airs, elle envoyait un rayon d'énergie à destination de la Mateloutre adulte. Une onde folie, afin de perturber les sens de la belette aquatique. Par la suite, des attaques afin de l'affaiblir. Danse-Flamme et Feu Follet. A présent, Mustebouée et Mateloutre étaient plus ou moins au même niveau. Tim analysait chaque mouvement, chaque instant. La Funécire s'était mise en retraite, attendant de voir comment le combat allait se dérouler à présent. Tim posait sa main droite sur l'épaule de la douce.

▬ Sacré combat. Ton petit bonhomme lâche pas l'affaire, c'est un tenace! Je suis plutôt rassuré de voir que ton équipe peut te protéger lorsque je ne suis pas là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 17:29
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Juste pour avoir le coeur net ?! Sérieusement ?! Bordel, il m'énervait. Et je le savais, s'il voulait me faire dire certaines choses dont je voulais taire, il allait savoir comment s'y prendre et c'est ça qui m'énervait. Se sentir nue devant quelqu'un et ne pas savoir comment se couvrir, c'était un sentiment que je n'aimais pas. Pourtant, ce n'était pas comme si c'était la première fois que je ressentais cela car c'était exactement la même chose quand j'avais été avec Andrej ... Sauf que dans un sens, cela était totalement différent. Maintenant, quand je voyais sa tête blonde, j'avais envie de gifler, rien de plus. Bon dieu que cela m'avait fait un bien fou la dernière fois ...

Mais revenons au moment présent ! Ce n'était pas comme s'il y avait une mustéflotte enragée devant nous. D'après ce que je pouvais voir, Tim semblait bien plus protecteur que je n'aurais cru. Qu'est-ce qui me faisait dire ça ? Tout simplement l'ordre qu'il avait donné à ses deux pokemons pour qu'ils me servent de bouclier. Et bien, je ne m'attendais pas à autant, mais cela serait mentir que de dire que n'appréciait pas. J'avais même un petit sourire aux lèvres. Mais il fallait que je reste concentrée sur ce qui se passait devant. Le moindre faux pas et cela en serait fini pour Fischer. Je ne pouvais me permettre de le laisser perdre se combat, même s'il fallait que je saute par dessus ma protection personnelle, quitte même à me faire engueuler par Tim : jamais je ne laisserais un de mes pokemons se faire massacrer.
En tout cas, Tim n'avait pas l'intention de rester sans rien faire non plus. Il avait fait en sorte que son funécire affaiblisse la grande loutre qui semblait complètement confuse par toutes ses attaques dont elle n'avait vu venir. Parfait, cela était alors en autre faveur. Je fis alors comprendre à Fischer qu'il fallait en profiter, un pokemon brûler se voit sa défense ainsi que son attaque diminuée, tout comme sa vitesse. Donc il fallait frapper ! Ma petite loutre fonça droit sur le pokemon tout en préparant une nouvelle attaque sonicboom qui cette fois-ci toucha bien la musteflotte qui recula de quelques pas. Je la voyais qui semblait vouloir frapper, mais elle ne toucha qu'un rocher qui éclata sous sa patte. Cela faisait tout de même froid dans le dos.

    - Ce petit m'a donné autant de fils à retorde que ta bougie pour le capturer. Et puis, il fallait bien que je sache me défendre des types comme toi avant que tu n'arrives.

Je lui tirais la langue du coin de la bouche d'un air espiègle. Oui, j'étais de bonne humeur et cela pouvait se lire sur mon visage. Après tout, je n'ai jamais réussi à cacher mes émotions et ce n'était pas demain la veille que ça changerait. J'étais heureuse qu'il soit là et, chose que je ne pensais pas, mais ce combat m'exaltait bien plus que je l'aurais cru. Voir ainsi mon pokemon se dépasser, c'était quelque chose !
Le pokemon sauvage se voyait subir des dégâts d'un peu partout, dont une bonne partie était dû à sa confusion ainsi qu'au dégât de feu du funécire. Bien sûr, il avait droit aussi aux attaques de ma belette qui ne cessait de l'attaquer et de courir autour du pokemon. Puis, d'un coup, la mustéflotte décida de retourner dans le lac, suivit de près par mon propre pokemon. Non, je ne voyais plus rien ! Mais en même temps je vis quelque chose : la mustéflotte avait une sorte de fléchette plantée dans son dos ! Cela expliquait beaucoup de chose sur son agressivité.

    - Je crois que tu vas être plus qu'un simple protecteur aujourd'hui, Lui dis-je avec un grand sourire. Tu sais ce qu'est une mission suicide pour une infirmière ? Je crois que tu vas pouvoir en voir une aujourd'hui.

Je rigolais nerveusement sachant ce que j'allais devoir faire. Pour faire simple, immobiliser au maximum le pokemon sans l'endormir, lui retirer ce qu'il avait dans le dos et le soigner et au vu de mes pokemons, aucun n'allait pouvoir immobiliser la grande loutre. Bien sûre, je pourrais utiliser les capacités électriques de Tesla pour la paralyser, le hic, c'est que mon soins serait moins efficaces si le pokemon avait un autre problème de statue en plus de la brûlure, qu'il n'aurait certainement plus quand il ressortirait du lac. En tout cas, tout ce que j'espérais c'était que Fischer s'en sortait sous l'eau.

Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 19:37
Éclipse
▬ Te défendre des types comme moi ?

Il arquait un sourcil. Qu'est-ce qu'elle entendait par "des types comme lui". Étrange, ça lui plaisait pas vraiment. Peut être une faute de formulation. Ou peut être pas. Quoi qu'il en soit, cette étrangeté n'allait pas rester anodine. Peut être au niveau de la carrure, mais bon, Tim n'était pas si "effrayant" que ça. Quoi que...

Elle venait de lui tirer la langue. Sa petite bouille malicieuse avait donné un autre ton à son visage. Il lui sourit avant de reprendre le "focus" sur la scène de combat. A la base, il était ici pour assurer sa protection coûte que coûte. Et il n'avait guère le temps de se laisser distraire. De plus, les deux tiers de son équipe actuelle possédait une faiblesse à l'eau. Par ainsi, chaque attaque pouvait leur être fatale. Et ce, même s'il était en compagnie d'une infirmière. Enfin, ça craignait plus pour le Funécire. La légende raconterait que la bougie mourrait si sa flamme unique venait à s'éteindre. Un peu comme la salamandre orangée.

Et effectivement, lui aussi l'avait vu. Il lâchait un soupir, sachant directement ce qu'elle entreprenait par les mots "mission suicide". Sans dire un mot, il enlevait ses pompes et son haut qu'il déposait à terre. Ses mains vinrent attraper les poignets d'amour de la blonde, qu'il tirait en arrière vers lui, quelques secondes. Il déposait sa tête sur l'épaule droite, tout en regardant vers l'horizon.

▬ Mission suicide hein ? Alors, ce sera un suicide de groupe. J'te laisserais pas tomber !


Un clin d’œil, un baiser sur la joue, et le voilà en train de plonger lentement dans les profondeurs, préparant son entrée quelques secondes, histoire de pas crever ici d'hydrocution.

▬ T'es infirmière, tu t'occupe de la mère. Je m'occupe de retrouver Fischer !

Tête sous l'eau, les yeux ouverts, il vit la belette galérer à nager. Quelque chose entravait ses pattes. Une grosse pince bleutée. Un Flingouste apparemment, qui voulait "s'amuser" avec un copain qui, semblait ne pas être enclin à jouer avec lui tant il se débattait avec férocité. Tim était remonté à la surface pour ordonner à ses compagnons, notamment au hérisson, de venir le rejoindre. Éteignant les flammes sur son dos, la bête bondi dans la flotte afin de prêter main forte - ou patte forte - à son dresseur. Même soumis aux conditions aquatiques, il n'en restait pas moins une bête acharnée. Il usait de plusieurs vives-attaques pour essayer de renverser le Flingouste, pendant que Tim tentait de tirer la belette, à la fois fatigué du combat et blessé physiquement par la langouste bleue. Il remontait à la surface en bonne compagnie, laissant la créature sous l'eau. Il reprit son souffle, cherchant Anja des yeux.

Trouvé !

Il replongeait afin de lui prêter main forte, cette fois-ci, dans le but de venir en aide à une femelle enragée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 19:09
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Mais bordel qu'est-ce qu'il foutait encore ? Il se déshabillait ! Non pas que cela me gênée, bien au contraire, je crois que je ne me lasserais pas de le voir torse nu. Sauf que là, ce n'était pas du tout le moment ! D'ailleurs, il réussit même à me faire rougir en me prenant ainsi par les hanches. Peut-être que je m'attendais à autre chose mais certainement pas à ce qu'il me dise qu'on se suiciderait à deux. What ! Non, il n'allait quand même pas plonger ?!

    - Fait pas le con Tim ! Je ...

Mais il avait déjà plongé, me disant qu'il me laisser maman Mustéflotte. Je soupirais à l'idée qu'il ait ainsi mouillé sa chemise pour moi. Malheureusement, je ne pouvais me permettre de rester les bras ballants alors qu'il avait la tête sous l'eau. Je retirais également mes chaussures ainsi que la chemise de bûcheron que je portais. Mais pas que. Contrairement à lui, je retirais également mon pantalon histoire qu'il ne me ralentisse pas pour nager. Et puis, c'est connu, les jeans, c'est pas hyper pratique pour se mouvoir dans l'eau. C'est ainsi en mode débardeur et bas de sous-vêtement que je plongeais à mon tour dans l'eau. Et bordel, elle était froide ! Sauf que je n'avais pas le droit de m'arrêter pour si peu.

Je mis ma tête sous l'eau et je vis rapidement le ténébreux venir en aide à mon mustébouée qui était au griffe d'un autre pokemon. Ça me faisait chier de le laisser s'occuper de lui, malheureusement, j'avais d'autre chagripan à fouetter. En l'occurrence, la mustéflotte. Je la voyais un peu plus loin, elle se débattait avec elle même pour essayer de se défaire de la pointe dans son dos, essayant de l'enlever soit en se frottant le dos contre des rochers ou à l'aide de ses deux bras trop courts pour atteindre le milieu de son dos. Je m'approchais doucement d'elle, mais cela n'était pas des plus facile, surtout qu'elle avait des mouvements que je ne pouvais prévoir à cause de la confusion qui faisait encore effet.
J'arrivais parfois à m'approcher suffisamment de la loutre, mais jamais assez que pour pouvoir l'effleurer. De plus, elle était rapide et je n'avais pas une grande résistance sous l'eau. De se fait, je dus retourner reprendre une fois de l'air avant de repartir aussitôt à la rencontre de la maman. Puis, après plusieurs tentatives à me rapprocher d'elle, je réussissais enfin à agripper ! Je vous dis pas le rodéo sous marin d'un coup. Déjà qu'elle ne semblait pas très heureuse, mais là ! Elle était complètement enragée. Je me cramponnais bien dans son dos et essayai de faire en sorte qu'elle retourne à la surface, mais ce n'était pas une chose simple à faire, c'est qu'elle avait de la force ! Il fallait persévérer !

Sauf que voila, cela faisait presque deux minutes que je n'étais pas remontée à la surface et je peux vous dire que c'est très long deux minutes dans ces moments là ! Je décidai de la lâcher afin de pouvoir aller reprendre de l'air frais, mais à peine je l'avais lâchée, que ce fut elle qui m'attrapa de ses bras puissants. Bordel ! Je me débattais mais rien n'y faisait, je n'arrivais pas à me dégager. De plus, mes poumons commençait à me faire mal ! Bientôt, je serais dans l'obligation d'avaler de l'eau, d'ailleurs, je crois que ça avait déjà commencé, tout comme le fait de ne plus avoir assez de force. Et c'est avec des yeux à peine entrouverts que je vis une silhouette plonger, suivit de près par une deuxième plus petite. Je le savais, c'était Tim ! Par contre, depuis quand il brillait ainsi ?
Evolution de mustébouée ou mustéflotte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 0:41
Éclipse
Il y a des moments, comme aujourd'hui, ou la précipitation et la rapidité peuvent faire bon ménage. De temps en temps, il fallait laisser son cerveau de côté et se recentrer sur l'action. Faire ce qui semblait le plus juste possible. Et là, aux côtés de la belette qui venait de s'entourer d'un halo de lumière, il avait très rapidement fait son choix. La progéniture allait s'occuper de sa génitrice. C'était presque dans la logique des choses. Lui, avait fait la promesse tantôt de s'occuper des miches de la belle gosse. Du coup, c'était tout à fait logique qu'elle fut sa priorité sur l'action.

Par contre, lui, n'avait pas enlevé le bas. Ses mouvements étaient moins amples dans l'eau. Mais avec l'adrénaline lui filant un sacré coup de boost, Tim n'avait que faire de sa lourdeur. Immergé, yeux écarquillés, il tentait d'avancer dans cette surface aqueuse pour rejoindre sa bien-aimée. Ni une ni deux, il attrapait la blonde, pieds au fond de l'eau, il prit appui pour se projeter en avant. L'opération était la suivante : Sauver Anja, et on verra pour le reste.

Opération réussie lorsqu'elle pu prendre enfin une bouffée d'air. Il plaçait la belle tel un sac à patates sur son épaule, et le voilà en train d'essayer de rejoindre la surface. Ne serait-ce que pour la déposer quelques instants sur la terre ferme. Histoire qu'elle reprenne son souffle, et qu'elle puisse se remettre les idées au clairs. Tim, quant à lui, fronçait légèrement les sourcils, presque l'air mauvais.

▬ Tu me refais ça encore une fois...


Il marquait un temps de pause, avant de retourner tête sous l'eau pour rejoindre les deux belettes qui.. Avaient disparus. Parce qu'entre temps, elles étaient remontées à la surface elles aussi. Et Tim lui, cherchait comme un idiot pendant quelques secondes. En vain. Il remontait prendre sa respiration, lorsqu'il vit la mère et l'enfant sur la terre ferme. Crevé à la fois de la bagarre, mais aussi de cette épopée sous-marine. Puis, vint le moment où lui aussi s'approchait de la terre ferme. Légèrement vidé de son énergie, à son tour. Ses yeux fixaient les prunelles d'Anja, et il ne daignait pas lâcher du regard jusqu'à rejoindre enfin le reste du groupe. Trempé de la tête aux pieds. Son froc avait subi les outrages de l'eau, il était bon à sécher.

Il s'était allongé, quémandant à ses pokemons feu de le réchauffer. Funécire fut la première à s'approcher, mais voyant que sa petite flamme n'y arriverait pas, elle commençait à s'énerver toute seule. Et de plus en plus. De plus en plus. Pour finalement, s'entourer d'un halo de lumière elle également. Comme le pokemon d'Anja en fait. Après quelques secondes, la voilà toute changée.

▬ Oh.. attends !

Tim fouillait ses poches, c'est vrai qu'il se trimbalait toujours avec un peu tout et n'importe quoi. Mais récemment, il avait mis la main sur une pierre. Et cette même pierre pouvait faire évoluer un Mélancolux, si sa mémoire était bonne. Et effectivement. Encore un halo de lumière. La bonne nouvelle, c'est qu'il y avait un Lugulabre maintenant, dans l'équipe de Tim. La mauvaise nouvelle, c'est que ses flammes ne brûlaient pas. Enfin, pas physiquement. Du coup, pas de sensation de chaleur. Fort heureusement, le Héricendre remédiait à tout ça.

Il tournait son regard vers Anja. Pour le moment il ne disait rien, cherchant en vain ses clopes par terre. Certain de les avoir posés les sapes qu'il avait laissé au sol. Et effectivement, c'était bel et bien dessus. Il s'en allume une, grâce au Héricendre encore. Taquin, le gaillard récupérait les fringues de sa dulcinée pendant qu'elle s'occupait de la figure maternelle de Fischer. Il s'approchait, une fois qu'elle semblait avoir terminée, puis cette fois-ci, il daignait enfin parler.

▬ Toi, soit t'es complètement folle, soit t'es complètement inconsciente d'être restée aussi longtemps sous la flotte comme ça sans respirer.

Premier temps de pause. Puis il continuait sur la même lancée. Mais avec un ton bien plus calme, plus doux. Il jouait parfaitement son jeu.

▬ A la base, je voulais réquisitionner tes fringues jusqu'à ce que tu t'excuse mais... La folie est un trait qui me plaît chez une nana.

Fit-il, en l'embrassant soudainement, avec une certaine élégance il faut le reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 12:28
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Que s'était-il passé sous l'eau ? Je n'en savais trop rien à vrai dire. Certes, j'avais vu l'aura vive qui m'obligea à fermer les yeux, et ce fut tout. Je n'avais réussi à les rouvrir après ça. Tout ce que je sentais, c'était la douleur dans mes poumons mais également ma gorge qui voulait lâcher prise. Sauf qu'il m'y était interdit. Il fallait encore que je me batte ! Mais cela était tellement difficile, j'avais utilisé tellement d'énergie face à cette mustéflotte qu'il ne m'en restait plus beaucoup pour remonter. Note pour plus tard, penser à garder de l'énergie pour aller respirer ... Enfin, s'il y a une prochaine fois.
Les yeux clôt, je sentis une puissant courant passer juste à côté de moi qui me permit d'être relâcher par la maman loutre. C'était donc le moment de reprendre mes esprits et ainsi remonter. Mais l'information n'arriva pas à mes jambes qui n'avait décidé de pas bouger. Et merde ! Je me sentais simplement couler jusqu'au fond de ce lac caverneux. Il ne me restait plus qu'à lâcher prise ...

La douceur et la force en même temps, c'est ce que je sentis en premier. Puis ce fut une drôle de pression qui me faisait remonter. Je n'ouvris pas tout de suite les yeux et je n'en avais pas besoin pour reconnaître l'étreinte du ténébreux. Puis enfin de l'air ! Réflexe, je me mis à tousser afin d'évacuer le peu d'eau qui avait infiltré mes poumons. J'avais mal physique, mais pas seulement. Mon coeur se serra lorsque je vis son regard. Ho bordel, il n'était pas content. D'ailleurs il me le fit savoir et il n'avait pas besoin de finir sa phrase. Je n'osais même pas le regarder, uniquement quand il replongea alors que les loutres revenaient à la surface.
Attendez, comment ça les deux ?! Oui, je reconnaissais parfaitement la maman mais l'autre. Je l'examinai de ma position et remarquai une petite chose, les yeux plissés : une cicatrice sur l'une de ses pattes arrières. Fischer ! Il avait évoluer ?! Et bien, en voila une nouvelle. A croire que Tim était un aimant à évolution. C'était la deuxième fois que cela se produisait en sa présence, c'était tout de même pas anodin ! Les deux pokemons aquatiques se livraient un combat dantesque, chacun ne voulant plier sous le poids de l'autre, malgré la fatigue des deux qui pouvait se lire sur leur visage. Les attaques s'enchainèrent, les vives-attaques ou encore les hydro-queues de maman ou les aqua-jets de Fischer, sans compter les grognements de douleur qui s'y accompagnaient. Dans un sens, la scène était assez insoutenable pour moi. Voir deux pokemons de la même famille se battre ainsi, pour, c'était inconcevable. Mais en même temps, il s'agissait aussi là de nature et je ne pouvais pas vraiment intervenir.

Pendant ce temps là, Tim était remonté sur la terre ferme. Lui aussi avait l'air exténué. Je voulais lui tendre la main afin d'avoir un geste affectueux envers lui, mais je me retins à la dernière minute. Je me sentais honteuse. Après tout, c'était à cause de moi qu'il était dans cet état. Je lui fis alors qu'un simple sourire timide. Je préférais le voir allongé et exténué dans d'autres circonstances, si vous voyez ce que je veux dire. Lui, ne semblait pas vouloir me quitter des yeux alors que moi, je fuyais son regard de temps en temps prenant l'excuse que je surveillais les deux mustéflottes. D'ailleurs, il y eu un énième grognement de douleur et l'appelle de Fischer pour que vienne. Ça y était, il avait réussi à immobiliser la femelle. J'attrapai mon sac en me levant, pas sans mal et j'allais à la rencontre des deux pokemons. Bordel que mes jambes me faisaient mal aussi. Mais la douleur serait pour plus tard. Pour le moment, il fallait finir le travail que j'avais commencé.
Je grimpais une nouvelle fois que le dos de la maman mustéflotte, me mettant ainsi à califourchon sur elle, juste en dessous de là où se trouvait la pointe.

    - Fischer tient la bien, elle risque de pas aimer.

Et c'était peu de dire : a peine j'avais empoigner le pic que la loutre se mit à brailler de douleur. Mais il ne fallait pas lâcher ! Fischer s'était carrément affalé sur sa matrone pendant que j'utilisais mes dernières forces pour retirer la pointe. Bordel, mais elle était si longue que ça ?! je mis facilement presque une minute entière à retirer le morceau de métal du pauvre corps du mustéflotte. Puis enfin, je le jetais par terre dans un bruit sourd. Sans perdre un instant, j'ouvris mon sac et en sortis une bombonne avec afin de nettoyer la plaie ainsi que de la désinfecter. Cela fait, je lui mis un pansement que je coupais avec les dents, n'ayant toujours pas récupérer mon canif, il fallait utiliser le système D. Je descendis enfin du dos de la loutre et je m'approchais de la tête de maman. Elle ne semblait toujours pas heureuse de me voir. Tu m'étonnes vu ce que je venais de lui faire. Je sortis une nouvelle bombonne de mon sac et y mis une sorte de bec avant de le mettre dans la gueule du pokemon sauvage. Elle ne voulait pas avaler le médicament, pourtant il fallait bien. J'appuyai un bon coup sur ma bouteille pour lui envoyer une bonne quantité du liquide curatif avant de laisser tomber mon contenant et de maintenir fermement les deux parties de sa mâchoire pour ne pas qu'elle recrache. Je dus rester un petit moment comme ça, le temps de la sentir déglutir. Enfin ! Je la lâchai et me mis vite sur le côté tout en faisant signe à Fischer de la lâcher. Ses liens ainsi rompus, elle accourut jusqu'au bord de l'étendu d'eau, et juste avant de plonger en eau troubles, elle jeta un dernier regard à son fils.

Ça y était, on allait pouvoir souffler. Dans un nouveau réflexe, je me laissai tomber assise, dans une synchronisation parfaite avec celle de mon pokemon. Lui aussi était exténué. Je le savais tenace mais pas à ce point là. On peut dire qu'avec tesla, ils allaient faire la paire tous les deux. Je lui souris et lui grattouillais le haut du crâne. Oui, j'étais fière de lui.
Puis je vis Tim arriver vers moi. Je me relevais difficile histoire qu'il n'ait pas trop à se baisser. Et voila c'était partie pour l’engueulade ... Je ne savais pas quoi lui répondre à tout ça. Bien sûre que je savais que j'avais été inconsciente. Bon après tout, je ne lui avais pas parlé pour rien d'une mission suicide. Je connaissais les risques en plongeant ainsi. Bon d'accord ... Peut-être pas à 100% je vous l'accorde. Mais je tairais cette information à mon compagnon.

    -Je ... Ça ne devait pas se passer comme ça.

C'était la seule chose qui m'était venue en bouche. Bin quoi ? Vous vous attendiez peut-être à ce que je m'excuse ? Fallait pas trop rêver non plus. Et puis vu ce qu'il me dit juste après ça, je ne pouvais que retrouver mon sourire, encore plus lorsqu'il m'embrassa ainsi. Je ne pouvais résister à telle baiser. Je l'enlaçais avec le peu de force que j'avais afin de répondre au mieux à cette douceur.

    - Après tout, tu dois l'être aussi un minimum pour être venu me sauver. Je ne te savais pas chevalier au grand coeur. Mais ça me plait bien l'idée du chevalier un peu fou.

Je vous présente une déclaration par Anja ! Et non, je crois pas qu'un jour je pourrais faire mieux. Je suis déjà assez franche sur beaucoup de chose, il faut pas trop m'en demander non plus.
Je me mis alors à rigoler doucement en prenant mes affaires. Je repensais tout simplement le nombre de fois où j'avais fini trempé depuis mon arrivé dans cette région : bien trop de fois. C'était à croire que j'avais passé la moitié de mon temps mouillée. D'ailleurs en y pensant, je ne crois pas avoir passé une seule journée avec Tim sans qu'on finisse trempée.

    - Promis, la prochaine fois que l'on se verra, ce sera uniquement que si on prendre une douche à deux que l'on se retrouva trempée.
    Ho fait ... Je sais que j'ai du prendre un coup dans le lac, mais c'était bien un funécire que tu avais avant et pas un lugulabre ?!

C'est vrai ça ! D'ailleurs, il me semblait que s'en était toujours un quand il m'avait ramené sur la terre ferme. J'essayais de me remémorer tout ce qu'il s'était passé depuis ce moment là. Mais il s'était passé tellement de choses ... Après un instant de réflexion, il était vrai que je me rappelais d'une lumière vive que j'avais pu voir du coin de l'oeil pendant que je retirais la pic du dos de la maman. D'ailleurs en parlant de ce bout de ferraille, je devrais peut-être le récupérer afin qu'il ne traine plus par ici.
Sous-titre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 14:15
Éclipse
Le temps semblait s'arrêter pendant quelques secondes, puis, il revint à la normale. Et puis au final, il lui avait même rendu ses affaires. Regrettable. Dire qu'à la base il avait eu pour projet de les garder précieusement avec lui, ne serait-ce que pour avoir le plaisir de l'emmerder. Qui aime bien châtie bien. Et il faut dire que niveau châtiment, Tim était plus ou moins porté sur le sujet. Puis, ce qu'elle lui avait dit, avait eu comme l'effet d'un grand coup sur le dessus de la gueule. Tim Grayson, chevalier au grand cœur. Il n'en revenait presque pas. Il en était presque gêné en réalité. C'était peut être la première fois qu'on le considérait ainsi. Généralement, c'était plutôt : Tim Grayson, l'enflure de base. Ou Tim Grayson, le mec bizarre. Mais jamais, Ô grand jamais, on ne l'avait considéré comme étant un type au grand cœur. Chevalier à la rigueur, ça lui collait comme un gant. Il menait une espèce de croisade religieuse contre l'église standard et ses croyances envers Arceus, tel un chevalier de l'ancien temps.

Il n'avait pas répondu à sa phrase. Préférant lui déposer un énième baiser sur ses lèvres pulpeuses. Ayant toujours choisi les actes à la parole jusqu'à présent. Ce qu'elle disait par la suite avait du sens. C'est vrai qu'ils s'étaient rencontré que très peu de fois. Mais à chaque fois, ils terminaient complètement trempés. Que ce soit au cimetière de l'âme, par ce temps diluvien la dernière fois. Ou encore aujourd'hui dans la caverne à Feranium. Tout tournait autour de cet élément, l'eau. A croire qu'ils étaient liés par de la flotte, en quelques sortes.

▬ Une douche ? Sachant que j'ai une grand baignoire, ça serait dommage de pas en profiter !

Fit-il, lui adressant un regard plein de malice.

▬ Et oui, c'était bel et bien une Funécire. A présent, elle est magnifique, tout comme toi !

L'art de la punchline facile. Puis fatalement, il avait remis ses fringues, une fois bien sec grâce au Héricendre. Sacré petite bête, un maillon important dans l'équipe du gaillard, petit par la taille mais grand par le talent et ce qu'il pouvait apporter au groupe. Toujours le premier à mettre les mains dans le cambouis pour dépêtrer les autres d'une mauvaise passe. Il était comme ça Ajani, si c'était un être humain, ce serait forcément un type bien qui vivrait pour aider autrui, une sorte d'humaniste quoi.

Puis, vint le moment fatidique.

▬ D'ailleurs, en parlant de bain, de douche et tout ce qui s'en suit, ça t'intéresserais pas de venir à Fort-Des-Songes avec moi ? Par venir, j'entends à la fois "venir" là, tout de suite, mais aussi, d'y déposer tes bagages.


ça passe ou ça casse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 15:51
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

On peut dire qu'il ne perdait pas le nord et cela avait pour don de me faire rire. Je voyais très bien ce qu'il voulait dire par là, contrairement à Fischer qui nous regardait avec sa tête sur le côté. Qu'il reste donc innocent, il valait mieux parfois.

    - Effectivement cela serait dommage de ne pas profiter d'un bon bain chaud et moussant, lui dis-je en lui rendant son sourire malicieux.

Bin quoi ? Vous pensiez encore que j'étais innocente ? Faut arrêter de voir midi à quatorze heure. Et puis, ça avait été comme ça avec lui depuis le début, pourquoi ça changerait ?
Il me fit doucement sourire avec sa comparaison de son lugulabre avec mon physique. Pour certains, ils trouveraient cela déplacé, mais venant de Tim qui semblait avoir une fascination pour les pokemon spectre, cela était un compliment et il fallait le connaître pour ne pas se fâcher. Et puis dans un sens il avait raison, ce pokemon était plutôt beau par la lumière qu'il dégageait, même si elle n'avait rien de chaleureuse. Je trouvais qu'elle était tout de même apaisante. Mais cela n'est que mon jugement.

Le vent qui s'engouffrait dans la caverne me fit frissonner, me faisant rappeler par la même occasion que j'étais toujours mouillée et surtout avec avec pas grand chose sur le dos. Allez, j'allais encore lutter pour ne pas attraper froid, cela commençait à devenir une habitude lassante. Bon au moins cette fois-ci j'avais mes vêtements secs. Mais avant toutes choses, je me débarrassai de ce fichu débardeur trempée qui ne me servirait à rien, à part de me tenir fraiche, sous ma chemise. Mine de rien, j'avais bien fait d'avoir garder ce vêtement des chutes. Je ne savais pas à qui elle avait dû appartenir, mais elle me servait bien en plus d'être confortable.
C'est lorsque j'étais en train de mettre mon pantalon que Tim me proposa de venir chez lui. Parfait ! Je n'avais pas à lui demander de squatter chez lui et ainsi je ne me sentirai pas mal comme la dernière fois à lui piquer sa salle de bain.

    -Tu sais très bien que ça rendrait plus qu'heureuse de venir chez toi. Attend ... Quoi ?!

Attendez, j'avais bien entendu ce qu'il avait dit. C'est vrai que sur le coup j'avais répondu du tac auc tac sans vraiment fait attention à sa proposition. Mais maintenant que tous les mots avaient atteint mon cerveau, tout était chamboulé si bien que j'en partis l'équilibre en mettant mon bas. C'est donc sur le cul, et c'était le cas de le dire, que je regardais avec de grands yeux le jeune homme. Je n'en croyais mes oreilles : il venait de me demander d'habiter avec lui ?! Il était tombé sur la tête en nageant dans l'eau trouble de la caverne ? Autant vous l'avouer, j'étais complètement troublée et je ne savais pas quoi répondre à ça. Il faut dire que jamais on m'avait fait une telle proposition. Et puis, c'était pas une décision anodine. Ça demander un temps de réflexion ...

    - Là, tu me prends au dépourvu ... Mais je te préviens, j'ai des pokemons énergiques qui n'aiment pas forcément rester toujours dans leur pokeball et je ne sais pas très bien faire la cuisine.

Vive le temps de réflexion de trois secondes ! Et oui, cela était effectivement ma réponse positive. J'avoue ne pas y avoir réfléchit bien longtemps. Après tout, j'avais plongé dans l'eau une fois aujourd'hui. Pourquoi pas une seconde fois ?
Je repris mon équilibre et j'enfilais enfin mon pantalon et y rangeai le bas de ma chemise à l'intérieur. Une fois fait, je récupérai mes affaires de soins qui trainaient encore un peu partout, je récupérai également la fameux pointe que je rangeai avec mes affaires. Puis je me plaçais devant les trois pokemons du ténébreux avec un grand sourire, Fischer m’imitant.

    - Promis, je fais bien mieux la nourriture pokemon que celle des humains, alors vous n'avez pas à vous en faire.

C'était ma façon à moi de les remercier d'avance d'accepter que je débarque ainsi dans leur vie. M'enfin, je crois qu'ils n'allaient pas avoir vraiment le choix. Mais si je pouvais faire quelque chose pour adoucir ce changement, je le ferais.
Sous titre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 18:16
Éclipse
Ouais. Il y avait bien eu le "Attends, quoi?" qui lui mis la puce à l'oreille. Il n'avait rien dit, ni réagi. C'était peut être un peu soudain, peut être pas. En tout cas, pas pour lui. A vrai dire, ça allait parfaitement dans sa manière de faire et de penser. Pour être certain de chopper le plus gros poisson, il fallait le plus gros des appâts. Et pour le ferrer, il fallait y mettre les formes. A présent qu'il avait ferré - même s'il se considérait pas vraiment comme un pêcheur à proprement parlé, c'est juste une métaphore de narration - il y avait toujours une "chance" que le poisson retombe dans l'eau chez ses semblables. Et ça, il ne le souhaitait pas. Mais alors pas du tout. C'est d'une part pour ça, qu'il lui avait fait une demande aussi tôt. Il se sentait bien à ses côtés, il n'avait guère envie qu'elle aille papillonner ailleurs, et puis, dans sa baraque tout seul, c'était l'ennui total. Alors qu'à ses côtés, il y avait toujours quelque chose à faire. Elle était pleine de ressources, pleine de vie, pleine d'énergie. Quasiment tout le contraire de lui au quotidien. Et finalement, même s'il l'a prenait au dépourvu, il semblait tenir le bon bout d'après sa réponse.

▬ J'ai des pokemons énergiques aussi, qui ne restent jamais dans leurs pokeballs. Et puis, en vrai, je m'en fous que tu sache pas faire la cuisine. Je t'ai pas demandé de venir dans le but de me préparer un petit plat à la maison, de me border le soir et passer un brin de ménage. Là n'est pas mon but.

Il marquait un temps de pause, elle s'adressait à l'équipe du mauve. Comme quoi elle savait bien leur préparer à manger. Lui, y voyait comme une sorte d'acceptation. Mais Anja avait toujours été très spéciale là-dessus. Un peu comme lui, en son sens. Elle détournait les mots en sa faveur. Changeant un "j'accepte de venir chez toi" par un "promis, je vous préparerez un bon repas" en s'adressant à d'autres auditeurs. De leurs côtés, Scyla ne bronchait pas, scrutant Tim. La Lugulabre semblait dépité à l'idée que ses flammes n'aient rien pu faire. Et le Héricendre, glouton comme pas deux, s'imaginait déjà des bons petits plats préparés à la maison. Tim lui, préférait rester silencieux. Et c'est avec ce calme olympien, et sa discrétion légendaire, qu'il avait saisi la douce par surprise, la soulevant du sol pour l'attraper dans ses bras, la placer sur son épaule et commencer à quitter la grotte. Ses seuls mots furent les suivants.

▬ Allez, j't'embarque avant que tu ne change d'avis belle gosse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 20:18
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Et bien, une chose était sûre, on allait pas s'ennuyer pour deux sous et étrangement, je crois que son petit logement allait subitement devenir étroit, car même si je n'avais pas beaucoup d'affaire, voir quasiment rien, ce n'était pas le cas de mon équipe. Mon équipe était entière. Heureusement que je n'avais pas des pokemons immenses, autrement ce ne serait plus une petite maison qu'il devrait avoir mais un manoir ! Bref en tout cas, les pokemons de Tim ne semblait pas tous ravis par ma proposition de nourriture pokemon. Seul le petit héricendre semblait charmé. Bon, il y en avait déjà un sur trois, c'était mieux que rien après tout.

    - Oui j'espère pour toi car autrement je peux te dire que t'es mal tombé. La seule chose que j'accepterai serait de te border.

Je lui refis un petit sourire malicieux.
Je me remis droite sur mes jambes et alors que j'allais me retourner vers lui voila que je me retrouvais littéralement nez à nez avec lui. Et avant que je puisse dire ouf, voila qu'il me fit quitter le sol pour me mettre sur son épaule tel un sac à patate. Mais what ?! Qu'est-ce qui lui prenait. Et de deux, comment faisait-il pour encore avoir de la force pour me soulever ? J'avais moi même du mal à marcher tranquillement à force de m'être débattu dans l'eau. Sauf que cela n'était pas une raison pour me porter ainsi. Et comment-ça avant que je ne change d'avis ? Pourquoi je voudrais en changer ? Oui, je pourrais me donner un peu plus de temps réflexion, qui durerait encore que quelques secondes, mais je ne pensais que cela change réellement quelque chose. Après tout, n'étais-je pas impulsive ? Oui je sais, je devrais l'être un peu moins pour ce genre de chose. Que voulez-vous, je n'allais pas changer d'un coup.
Toujours sur le dos de monsieur, je me débattais un instant avant de laisser ballants mes membres. Pourquoi se débattre, je savais qu'il n'allait pas me lâcher si je le faisais. Même si je ne le voyais pas, j'étais sûre qu'il était en train de sourire tout en se foutant intérieurement de ma force de mouche. Faut dire qu'à côté de lui, niveau muscle, je faisais pâle figure ! Je me laissais donc porter, bon pas comme une princesse, mais c'était plutôt pas mal quand même.

    - Tu as si peur que ça que je change d'avis ? Faut pas, quand je dis un truc c'est pas pour rebrousser chemin juste après. Ho fait, avant d'arriver chez toi, enfin nous maintenant, va falloir juste passer au centre pokemon en bas de la montagne. J'y ai laissé mon gros sac de voyage.

Mon fameux sac de Marie Poopin's, je crois que dedans il y avait toute ma vie : autrement dit, pas grand chose. Juste de quoi me changer, des affaires de toilettes et un sac de couchage. Et oui, quand on est une nomade comme moi, on laisse tous ce qui est matériel et dispensable derrière soit. Et non, je n'avais rien de vraiment personnel dans mes affaires, si on oubliait mon canif, ou alors un carnet dans lequel je prenais mes notes. Sauf que ce dernier se trouvait toujours dans mon petit sac.

    - Dit, tu voudrais pas me faire descendre, promis, je vais pas m'enfuir.

D'ailleurs, qu'est-ce que j'y gagnerais ? Pas grand chose.
Sentant qu'il ne maintenant plus, je me laissais glisser le long de corps, lui volant par l'occasion un baiser, et j'atterris sur mes pieds. Mes jambes tremblèrent sous le choc. Bordel, je ne m'étais pas encore remis. Bah, on verra ça plus tard. Pour le moment, elles me portaient encore, alors autant en profiter. Nous descendions la montagne silencieusement, non pas par manque de discutions. Non, je pense qu'on était tout simplement fatigué et qu'il nous tardait de pouvoir s'affaler sur le canapé du salon. Bien que je gardais son idée de bain en tête, bien que je ne savais pas si j'avais encore envie de me retrouver dans de l'eau ... Allez, là ce serait pour le plaisir !
Après plusieurs dizaines de minutes, nous arrivâmes enfin aux pieds de la montagne et surtout aux portes du pokecenter. A la base, ne sachant pas si Tim allait me répondre ou non, j'avais prévu le coup en m'installant pour le nuit dans cet endroit. Maintenant, cela ne servait plus à rien.

    - Tu n'es pas obligé de rentrer avec moi, j'en ai à peine pour deux minutes, juste histoire de récupérer mon sac.

Lorsque j'allais dans ce genre d'endroit pour dormir, j'avais pour habitude de ne rien sortir de mon sac, que le stricte minimum lorsque j'en avais besoin. Cela me permettait le matin de ne pas perdre de temps, contrairement aux jeunes dresseurs qui passaient facilement deux à trois heures au centre avant de partir. Non, moi il me fallait quinze minutes, tout au plus, juste le temps de prendre une douche et un café et de mettre mon sac sur le dos.
Je saluai vite fait l'infirmière du centre pokemon et lui indiquai alors que je ne resterais pas finalement ici. Je ne lui en dis pas plus, après tout, elle n'avait pas besoin de savoir le pourquoi du comment. Elle me demanda tout de même si ma mission s'était bien déroulée et si j'étais sûre de ne pas vouloir restée ici pour me reposer. Avais-je une si petite mine que ça ? Sûrement. Je lui dis rapidement que tout était ok pour le mustéflott sauvage et que plus personne n'avait à s'en faire. Puis, je partis vite récupérer mon sac situé dans l'un des chambres avant de sortir du pokecenter.

    - Bon ok, ça fait cinq minutes. On y aller maintenant, en route vers notre chez nous !

Cela me faisait vraiment bizarre de dire cela. Je n'avais pas l'habitude. En fait, depuis que j'avais commencé mes études d'infirmière, je n'avais plus vraiment eu d'endroit fixe. Entre mes allés retours à mon école et chez mes parents et mes voyages de fin d'années pour mes stages, je n'avais pus vraiment considérer comme étant un "chez moi" à quelque part.
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 2:33
Éclipse
Au moins, ils étaient d'accord sur un point. Tim détestait cette manie qu'avaient les hommes, de voir en leurs meufs, une espèce de femme-objet qui ne serait à la maison que dans des buts très précis. Faire à manger. Récurer. Les border. Écarter les cuisses. Les border. Pour cela, il y avait les femmes de ménages et les filles de joies. La seule chose qu'elle accepterait serait de le border. Elle avait du répondant, c'est principalement l'une des qualités qu'il préférait chez elle. Couplé avec son brin de folie, et sa joie de vivre.

Et non, il n'avait pas peur qu'elle change d'avis. Mais ça lui permettait d'économiser quelques précieux pas. Il avait bien remarqué, dans la grotte, qu'elle était aussi crevée et exténuée que les deux loutres. A dire vrai, ça pouvait facilement se comprendre. Tim encaissait mieux, ce qui était logique. Une grande préparation, comme à son habitude. Quelques exercices matinaux, après s'être levé, juste avant de casser la croûte et cela, depuis près de dix ans. Forcément, ça paie un jour. Elle tentait de se débattre - en vain - et sa seule réaction fut de poser son autre main, la seule de libre, sur la nuque et de la lui masser histoire de la détendre. Puis finalement, lorsqu'elle lui demandait de descendre, il s'exécutait, la laissant retomber à terre avec une délicatesse féline. Au passage, il avait fortement apprécié le baiser volé, exactement dans le même style qu'il pratiquait.

Le temps qu'elle récupère son sac, le damoiseau s'était posé quelques minutes, assis sur un banc devant le pokecenter. Il en profitait pour regarder son équipe, qui grandissait plutôt bien. Scyla volait dans les airs, montrant toute sa grâce par la même occasion. La Lugulabre semblait bouder, de ne pas avoir réussi ce que son dresseur lui avait demandé, et le hérisson semblait fatigué à force. Tim s'était approché de lui pour lui grattouiller le ventre quelques secondes, profitant du temps libre qu'il disposait pour le moment, afin de se rapprocher de son nouvel allié, déjà si important dans la structure de son équipe.

Puis, la belle quittait le pokecenter, avec son fameux sac.

▬ Attends, laisse-moi deux secondes !


Il y entrait à son tour. En fait, ce qui était bien dans les pokecenters, c'est qu'ils vendaient quelques trucs généralement. Et puis là, Tim ressentait le besoin de boire quelque chose. Même s'il avait été pas mal hydraté pendant son passage à la grotte, il n'avait pas bu une seule goutte d'eau, contrairement à la belle qui avait bu la tasse pendant son épopée sous-marine. Il avait acheté aussi un truc à becter, histoire de pas rester le ventre vide pendant le trajet. Il y avait un peu de route jusqu'à Fort-Des-Songes. Et ça lui permettait de pouvoir discutailler un peu avec elle pendant le chemin.

▬ J'ai pris de quoi manger. Avec le ventre vide, tu va t'épuiser jusqu'à Fort-Des-Songes ! Oh. Et je sais pas si je t'en ai déjà parlé. Mais j'arrête bientôt les études.

Il marquait un temps de pause, attrapant de quoi manger et incitant la blonde à faire de même.

▬ J'ai eu des soucis avec le prof, et je crois que notre collaboration va toucher à sa fin. De l'autre côté, je vais avoir un poste intéressant comme Gardien au Cimetière de l'Âme. Et c'est juste parfait, puisque c'est rempli de spectres et que j'adore ça. Je pourrais continuer de les étudier de près, pis c'est à côté de la maison, donc pas trop loin de toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 11:21
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Me voila à peine sorti que lui il rentre dans le pokecenter. Pourquoi ? Je regardais Fischer qui haussa les épaules pour le faire comprendre qu'il n'en savait pas plus que moi. Puis très vite je le vis ressortir avec quelques victuailles. En voila une bonne idée. J'avoue que je pensais manger uniquement quand on serait arrivée à bon port. Mais manger sur le chemin, cela nous ferait certainement du bien en plus nous amener un peu d'énergie, juste assez pour ne pas flancher. De plus, je ne crois pas qu'on aurait eu la fois de faire quoi que ce soit une fois effondré sur le canapé ... Enfin, si je crois qu'aurait certainement la force pour certaine choses mais pas pour faire à manger, ça j'en étais sûre.
Il me tendait un encas en même temps qu'il me disait qu'il allait arrêter ses études ... What ?! Sérieux ! Moi aussi j'avais fait une pause dans mon geste en entendant cette nouvelle si étonnante. Je secouai la tête, histoire de tout remettre en ordre dans ma tête, et continua mon geste pour récupérer la nourriture.

    - Il n'a pas aimé tes études sur Giratina ? Ou bien vous vous êtes pris le chou sur autre chose ?

Les deux hypothèses étaient plausibles. Après tout, beaucoup pouvait voir du mauvais oeil le fait que l'on puisse étudier un tel pokemon. Moi je dis, pourquoi pas ? Après tout, on fait des études sur tout et n'importe quoi. Je ne voyais pas en quoi cela serait donc un problème de faire des recherches sur un pokemon, aussi sombre soit-il. Et puis, je trouvais ça normale que Tim veuilles défendre ses recherches. Après tout, il avait dû passer du temps là-dessus. Là dessus, il s'agissait là d'une nouvelle hypothèse. Mais s'il était comme moi lorsqu'il entreprenait un truc, j'étais sûre qu'il ne le faisait pas à moitié.

    - Bon au moins ça c'est coll pour le boulot. Normalement, je pense que je pourrais me faire une place dans le centre pokemon de la ville. Peut-être pas à temps plein, mais ce sera déjà pas mal. Après tout, ça reste une petite ville.

Bon au moins niveau finances, on s'en sortirait sans soucis, là dessus je n'avais pas de bile à me faire. Et au pire des cas, j'avais quelques pierres évolutives dans mon sac que je pouvais vendre. Bon contre, il y avait tout de même quelque chose qui me chiffonnait. Et pour sa maison ? De ce que j'avais compris, c'était grâce à ses études qu'il pouvait vivre dedans. Alors quoi ? Ne me dites pas qu'il venait de m'inviter à venir sous un pont ?! Non, ce ne serait pas son genre quand même. Il m'aurait quand même dit s'il avait déménagé. A moins qu'il veuille me faire une surprise ... Non, il me l'aurait dit. Vous imaginez autrement, moi un jour venir toquer à sa porte et qu'au final c'est quelqu'un d'autre qui ouvre : bonjour la honte !

    - Et pour ton logement, tu gardes le même ou bien il le reprenne ? Parce que s'il faut cherche un nouveau logement, il va falloir s'y mettre vite.

Ha ça, chercher un logement, je connaissais, surtout quand c'était dans la précipitation. Le nombre de fois où j'ai dû trouver un logement pour mes stages de fins d'années et que le proprio me disait que c'était plus possible à la dernière minute, je crois que j'étais devenue assez efficaces en ce qui concerne les histoires de logements. Bien que là, le seul hic qu'il y aurait c'était que, certes j'avais de l'argent, mais certainement pas assez pour avancer un mois entier de loyer.
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 13:04
Éclipse
▬ Y'a divergence d'opinions entre lui et moi. J'arrive pas à considérer le fait qu'il s'approprie toutes mes recherches alors que c'est moi qui risque ma vie à traverser des déserts et escalader des montagnes sans équipement.

Il est vrai que Golberg s'appropriait tout les exploits de son étudiant. A tel point que Tim finissait généralement numéro deux ou numéro trois sur ses propres trouvailles. Pareil pour sa thèse. Lorsque le rendu était parfait, Golberg avait énoncé que c'était grâce à ses travaux, en coopération avec un petit étudiant nommé Grayson, que ladite thèse fut validée. Et quand la thèse était minable, c'était juste Grayson, étrangement il ne posait pas sa patte là-dessus. Un sacré type. Tim le haïssait. C'est assez rare qu'il haïsse quelqu'un, mais vis-à-vis de lui c'était mérité.

Sentant qu'elle semblait légèrement angoissée à l'idée qu'il puisse perdre son appart, Tim lui offrit son plus beau sourire. Elle n'avait guère à s'inquiéter puisque de toute façon, le quarante-deux bis allée des peupliers allait rester son domaine habitable. Enfin. Leurs domaines habitable.

▬ T'a pas à t'en faire ! On garde le même. Il est bien trop sympathique pour que je l'abandonne aussi facilement.


D'autant plus qu'il avait de sacré souvenirs là-dedans, et qu'il serait fort regrettable de devoir déménager. Surtout que ce n'était pas vraiment une de ses passions, devoir changer de domicile assez souvent. Déjà, lorsqu'il avait quitté Sinnoh, le fait d'avoir un peu vagabondé à droite à gauche l'avait complètement saoulé. Tim était du genre à aimer avoir un pied-à-terre rapidement. Être trimbalé de foyers d'étudiants en foyer d'étudiants, c'était clairement pas son truc. Maintenant qu'il était à Fort-Des-Songes, il ne comptait plus bouger, du moins, pas tant qu'il n'en voyait pas l'intérêt. L'appartement était proche de son boulot, ça lui plaisait d'être dedans, à quoi bon changer ?

S'hydratant au passage, grâce à la bouteille préalablement achetée, Tim en déversait également un petit peu sur son crâne histoire de se rafraîchir les idées par la même occasion. Le soleil tapait, il restait un peu de marche jusqu'à Fort-Des-Songes. A peu près un quart d'heure, vingt minutes. Puis par la suite, une petite dizaine de minutes pour rejoindre le quarante deux bis allée des peupliers. il décida de faire une petite pause, à l'ombre. Le rythme effréné de cette journée l'avait certainement un peu claqué, mais il fit cette pause surtout pour que la petite puisse récupérer. Elle était, avec certitude, ressortie la plus crevée dans cette histoire.

▬ Du coup, je me demandais. T'a de la famille ici, ou ils sont tous restés à Sinnoh ?

Essayer d'en apprendre un peu plus sur cette personne pouvait le mettre dans l'embarras, si elle lui retournait la question par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 20:44
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Tient, étrangement je connaissais ce phénomène de piquer le travail des gens. Non pas que cela m'était arrivée personnellement, et heureusement. Mais une ancienne collègue de classe s'était vu piquer ses travaux de thèse sur les méga-évolution par son maître de stage lors de sa dernière année. A cause de cela, elle n'avait pas pu être diplômé. Je crois qu'elle voulait l'amener devant la justice pour usurpation de travaux, sauf que cela n'avait mené à rien face au professeur contre qui elle se battait. Et oui, malheureusement dans ce genre de circonstance, ce n'est que rarement le gentil qui gagne mais celui qui pèse plus lourd dans la balance. Alors que Tim me sorte ça ne me surprenait pas beaucoup et qu'il ne veuille pas se battre pour récupérer ses papiers, je le comprenais. Non pas que j'étais défaitiste sur ce sujet, j'étais simplement réaliste. Le monde n'est pas fait que de nounoursons, mais plutôt de chelours qui semblent si doux, mais au moment de vous faire un câlin, ils vous broieraient les os.

    - Normal, je crois que je réagirais de la même façon si on venait à piquer le fruit de mes recherches.

Car oui, j'en faisais également. Ce n'était pas pour rien que j'avais un carnet avec de nombreuses choses griffonnés dedans. Et heureusement pour, même si on venait à me le piquer, pas sûr que quelqu'un puisse le lire vu comment je pouvais très mal écrire lorsque je ne m'appliquais pas. Un jour, je devrais penser à mettre tout ça au propre, même pour me relire. Cela serait plus facile ... Bah, j'y songerais sûrement lorsque mon carnet serait plein.

On ne changeait pas d'appartement ?! Ouf ! J'aimais bien celui là. Bon, il était vrai que je m’accommodais de pas grand chose, il faut l'avouer. Tout de même, celui qu'il avait était plutôt bien foutu. Certes, il n'était pas très grand, mais il avait son charme en plus d'être assez moderne, ce qui voulait dire qu'il allait tenir dans le temps. Enfin, normalement. Ha oui une chose à rajouter sur la liste que je ne savais pas faire : bricoler. Bon, je sais tout de même changer une ampoule, je reste encore une blonde avec cerveau, mais avec deux mains gauches parfois. En tout cas, cela était un soulagement. Vous imaginez même pas le stresse que ça peut apporter de devoir choisir un logement à la va vite. Et puis, on est obligé de choisir le premier logement venu sans même regarder s'il est assez grand et surtout s'il tombe en ruine ou non.

    - En voila une bonne nouvelle ! J'ai eu peur un instant. En tout cas je suis bien d'accord avec toi, cet endroit est sympa et encore plus avec de la vie dedans.

Pour moi, cela était important d'avoir de l'animation dans une maison, cela prouvait qu'elle avait une âme. Bien sûre, de la bonne animation comme des rires, pourquoi parfois des pleures si c'est pour faire revenir les sourires encore plus beaux.

En attendant, bordel que mes jambes me faisait mal. Sauf que je ne devais pas flancher maintenant autrement jamais j'atteindrais la maison. Je faisais comme si de rien n'était. Après tout, j'étais une fille forte et fallait que j'assume mes conneries avec la loutre sauvage. Après tout, comment aurais-je fait sans Tim ? ... Bon ok, je serais certainement morte noyée. Oubliez cette question ! Et puis ce n'était pas ce que je voulais dire. Bref !
Je jetais un coup d'oeil au grand gaillard. Il se déversa de l'eau sur la tête à croire qu'il n'en avait pas eu assez dans la grotte. Mais c'était vrai, le soleil tapait quand même bien malgré que la fin d'après-midi arrivait. Combien de temps nous restait-il avant d'arriver à bon port ? Je ne savais pas, normalement pas énormément de temps. Tout de même, je le vis faire une bifurcation sur le côté pour se placer à l'ombre. Une pause ? Pas sûre que ce soit une réelle bonne idée ... Et puis merde ! Après tout, le studio n'allait pas s'envoler. Je laissai tomber mon gros sac au sol, m'asseyais et je me laissais tomber en arrière, toujours en synchronisation avec mon pokemon, jusque dans notre soupire. Bordel ! Que ça faisait du bien. J'en fermais même les yeux.

    - Ma famille ? Si t'as peur de la rencontrer, t'as pas à t'en faire. Ils sont bien trop occupés par leur travail que de venir jusqu'ici. Ma mère gère le centrepokemon de Frimapic et mon père et capitaine de police, toujours dans la même ville.

C'était le genre de personne à ne jamais prendre de vacances, surtout depuis que j'étais grande. Avant, il faisait des efforts pour qu'on puisse se voir en famille. Mais du moment où j'étais arrivé en âge de me gérer toute seule, byebye les vacances en famille et bonjour seulement les week-ends, lorsque aucun des deux n'avaient pas une urgence, ce qui était rare. Ce n'est pas parce que j'avais habité dans une petite ville qu'il ne s'y passait rien. Bien au contraire. Le seul hic, c'était que tout le monde était au courant de tout. Je parierais même que tout le monde savait ce que j'étais devenue, bon pas exactement tout vu que je ne disais pas tout à mes parents. Et heureusement. Ma mère était du genre miss potints, donc dès qu'elle avait un truc à raconter, elle le faisait. Comment dire que je n'avais pas très envie de dire à ma mère sache tout ce qu'il se passait dans ma vie maintenant que je n'étais plus là, et encore moins qu'elle sache pour Tim. Elle serait folle !

    - Et de ton côté ? Ils sont aussi resté à Sinnoh ?

J'avais mis ma main devant ma figure et avais simplement ouvert à moitié un seul oeil. C'est qu'il tapait le soleil !
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 0:39
Éclipse
Peur de rencontrer sa famille ? Non.
Le soleil était à son zénith, et il fit bien de prendre une petite pause. Anja semblait plus décontractée, même si elle semblait grandement fatiguée. Entre l'escapade sous l'eau, le fait que ses jambes semblaient la tirailler et le gros sac qu'elle portait, cela pouvait se comprendre. Lui avait simplement très chaud. Voir même, beaucoup trop chaud. Son corps était limite brûlant, tant le soleil tapait aujourd'hui. Mois de Juin, aucun nuage à l'horizon. Assis sur un banc, il passait sa main derrière Anja pour la plaquer contre lui.

▬ De mon côté c'est un peu plus... compliqué.

Et encore, les mots étaient faibles. Il s'allumait une cigarette, fixant l'horizon, avant de déposer un baiser sur la tête de la blonde assis à ses côtés. Sa petite bouille était plaquée contre lui, et c'est fou comme ça pouvait lui faire du bien. Mais le fait de penser à un truc aussi triste, lui avait presque coupé son élan de bonne humeur. Il fallait prendre le taureau par les cornes. Tim avait deux choix. Commencer à installer une relation de confiance avec elle, et par ce fait, lui dire la vérité. Ou l'exact contraire. Sachant qu'un couple fonctionnait sur une relation de confiance, s'il commençait à lui mentir, ce serait le début de la fin. Et il était bien conscient de ça. Ceci étant, pour une fois que quelque chose de bien pouvait arriver dans sa vie, l'unique Grayson préférait être franc avec elle.

▬ J'ai plus vraiment de famille à Sinnoh, ni même nulle part ailleurs.


Un second temps de repos. Cette fois-ci, il fermait les yeux. Des images défilaient à toute vitesse. Cela lui avait presque donné la gerbe. Il restait silencieux, quelques temps, avant de déballer son sac.

▬ Mon père à eu l'excellente idée de nous emmener dans un bar moi et mon frère jumeau, pour fêter notre majorité. On est resté tout les trois à boire comme des trous pendant toute la soirée, puis il a pris le volant. Je me souviens du crissement des pneus lorsqu'il a raté son virage, ainsi qu'un gros choc. Je me suis réveillé à l'hôpital, on m'a appris que j'étais le seul survivant de l'accident. Ma mère n'a plus jamais adressé la parole à qui que ce soit après ce jour. C'est ce qui m'a donné le déclic pour partir à l'autre bout du monde. C'est certainement aussi pour ça, que je compte plus vraiment mettre les pieds à Sinnoh. Et puis, maintenant que j'ai trouvé une fille super comme toi, je compte pas te lâcher de sitôt.

Un clin d’œil, un baiser, et le voilà déjà debout prêt à reprendre la route. Par ailleurs, il attrapait le sac qu'il plaçait en bandoulière sur son épaule. Cela lui ferra une charge en moins à la petite. Déjà qu'elle semblait avoir un peu de mal à avancer, c'était le moins qu'il puisse faire. Tim était un homme galant au fond. Vraiment tout au fond. Il suffisait de creuser un peu dans le personnage pour y trouver des qualités. C'était certainement pas donné à tout le monde, mais elle arrivait à en tirer du bien, de ce type.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 10:14
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Je le sentis me faire venir contre lui avant qu'il ne réponde. Il n'avait pas besoin de dire quoi que ce soit pour que je sache que la réponse n'allait pas être des plus joyeuses. Et merde, j'aurais peut-être pas du lui renvoyer la balle. Mais en même temps ... Allez, je n'avais rien à me reprocher. Par réflexe, je serrais un peu plus contre lui, déposant ma tête sur son épaule, peut-être pour lui apporter le réconfort dont il allait avoir besoin pour me répondre. Ses gestes ne pouvaient le tromper ainsi que les pauses qu'il prenait entre chaque phrase. Avait-il peur de parler ? Peur de quoi ? Que je fuis ? Non, il m'en faudrait beaucoup pour que je prenne mes jambe à mon cou. Et même s'il m'avouait qu'il avait tué sa famille, bin quoi ? Ne me regardez pas comme ça, dans ce monde tout est possible. Bref, s'il m'avouait un truc dans ce genre là, c'est qu'il avait dû avoir une bonne raison de le faire. Et puis, c'était derrière lui, s'il regardait suffisamment devant lui, il allait pouvoir surmonter cela.

Sauf que là, j'avoue que je ne m'étais pas attendu à ce genre de révélation. Et non, je n'avais pas pensé sérieusement qu'il avait tué sa famille. faut être barjo pour y penser sérieusement ! Par contre là, j'avoue qu'en apprenant qu'il n'avait plus de famille, enfin si, une mère qui jouait elle aussi la morte, je ne savais pas comment réagir. J'avais même enlevé ma tête de son épaule pour le regarder dans les yeux. Il y avait tellement de chose dans son regard à ce moment, mais je n'arrivais pas à trouver la moindre trace de sa malice habituelle. Timidement, je lui pris la main que je serrais dans la mienne afin de lui faire comprendre que j'étais là. Cela se comprenait qu'il ne voulait en aucun cas retourner dans la région de Sinnoh et je crois bien que moi même je ne l'empêcherais pas de rester ici si je dois y retourner un moment. En tout cas, je vous avoue que cette révélation ne m'avait pas aider à retrouver mes forces, contrairement à Tim qui se levait d'un bond. A moins que c'était sa façon à lui de montrer qu'il ne voulait pas vivre dans le passé. Il avait raison, il ne fallait garder son regard derrière soit mais regarder bien devant soit. Je lui fis un sourire serein et je me levai à mon tour. J'attrapai mon petit sac et fis signe à mon pokemon qu'il était temps de repartir.

    - Alors faisons en sorte de recréer une famille digne de ce nom.

Je lui fis un baiser sur sa joue et lui fit un clin d'oeil tout en souriant.
Non, il ne fallait pas prendre cela au pied de la lettre : non je ne comptai pas tomber enceinte ! Vous êtes malade ou quoi ?! Ok, je l'aimai bien le p'tit père, mais vous ne croyez pas que c'est mettre la charrue avant les tauros ? D'abord, il faut voir comme ça se passe entre nous deux, et surtout la vie à deux. Perso, je n'ai jamais vraiment vécu avec quelqu'un, alors il allait me falloir un petit temps d'adaptation. Bien qu'étrangement, et vu nos activités, je pense que cela ne serait pas bien compliqué. Et remarquez une chose, rien qu'à deux, on pouvait déjà en former une.

    - Allez, si je me souviens bien, il y a bon bain moussant qui nous attend à la maison, dis-je en l'attrapant par le col baque avant de l'embrasser comme jamais. Et je n'ai pas l'attention d'uniquement barboter dedans.

Un nouveau sourire malicieux s'affichait sur mes lèvres avant que je file un peu en avant. Après tout, il fallait bien qu'on s'entraine avant que ne vienne le moment d'agrandir cette famille de deux ... Non, cette famille de onze membres, après tout, il ne fallait pas oublier nos pokemons. En fait, on était déjà une famille nombreuse. On n'avait pas forcément besoin de l'agrandir tout de suite, vous ne pensez pas ?
Sous-titre
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 0:38
Éclipse
Never look back.
Toujours avancer, regarder vers le futur et ne pas se prendre la tête avec le passé. Toujours penser à ce qu'on pourrait faire plus tard, et pas ce que l'on aurait pu faire avant. C'était une manière de penser plus ou moins noble. C'était celle qu'il avait choisi. Par ailleurs, il avait récupéré le gros sac de la demoiselle, et à présent ils allaient avancer jusqu'à Fort-Des-Songes. Puis, qu'entendait-elle par "récréer une famille digne de ce nom" ? Allez savoir. La fougue qui animait Anja était, parfois, difficile à comprendre. Des fois, ses phrases ne voulaient pas dire ce qu'elles voulaient dire. Et d'autrefois, elle utilisait certains mots bien spécifiques pour donner une réponse, sans véritablement donner la réponse. Comme lorsqu'elle avait accepté le marché de venir vivre chez lui, enfin, chez eux à présent. Elle ne lui avait pas dit "J'accepte" ni même "Je refuse". Anja s'était retournée vers son équipe, pour leur expliquer qu'elle allait faire de son mieux afin de les nourrir convenablement.

Encore une fois, elle utilisait toute son énergie pour le sortir de sa torpeur. Faut croire qu'elle y arrivait. La simple vue de son visage angélique suffisait pour lui redonner le sourire, ne serait-ce que temporairement. Elle faisait allusion au bain. C'est vrai que l'idée de se décrasser n'était pas mauvaise. La sueur, la flotte dans la grotte, la sueur encore une fois sortie de là-bas, ce soleil écrasant. Puis, après l'avoir embrassé fougueusement - ce qui était plutôt rare puisque généralement c'est Tim qui préférait arriver par surprise - la belle demoiselle prit un air malicieux et lui envoyait un peu de "rêve" avec ses belles paroles.

Ses yeux fixaient à présent, la petite créature qui marchait à quelques mètres de lui. Les prunelles azures scrutaient chaque petite parcelle, chaque petit détail. A la fois sa chevelure dorée, mais également sa large chemise de bûcheron typique des Sinnohïtes qui vivaient dans les endroits polaires. Puis ses yeux descendirent plus bas. Deux protubérances bien rondes, bien moulées, qui montaient et descendaient au rythme de ses pas. Il fut quelques temps comme hypnotisé, avant de reprendre ses esprits. Ouais. L'homme pouvait être facilement distrait par ce genre de choses. Il eu un petit sourire, elle ne le voyait pas, et puis quand bien même elle tournait la tête pour lui jeter un regard, il gardait un air sérieux, fixant l'horizon, clope au bec.

▬ Il reste un peu de route. Si t'a mal aux pattes, j'peux te porter sur mes épaules ! Et pas comme un sac à patates cette fois-ci !

Il devait facilement rester une quinzaine de minutes à marcher. Rien de bien méchant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 10:46
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Je marchais joyeusement, oubliant ma fatigue pour le moment et faisant la sourde oreille mes jambes qui me disaient de me rassoir. Oula non mes petites, il faudrait attendre d'être à la maison pour ça, autrement jamais je ne pourrais me délecter de ce bain qui me faisait rêver, et pourquoi aussi d'une bière fraiche tant qu'on y était. Avec ce soleil qui tapait sur nos tête, cela passerait certainement crème.
Je me retournais vite fait pour jeter un coup d'oeil au ténébreux. Il semblait avoir retrouver le moral, peut-être pas entièrement, mais bon, il fallait pas trop lui en demander après qu'il ait ainsi déballer son triste passé. Tout de même, j'étais contente qu'il me dise ce genre de chose, cela prouvait qu'il avait confiance en moi, et il pouvait. Je n'ai jamais été le genre de personne à parler dans le dos des gens et encore moins à divulguer ce genre d'informations. Quand quelqu'un s'ouvre à toi, il faut savoir écouter et aussi être une tombe.

    - Me porter de nouveau, tu portes déjà mes affaires. Je sais que tu veux garder la forme mais t'en fait pas, mes jambes me tiennent encore.

Autrement dit, je n'étais pas en sucre ! Et cela les musclerait d'avantage ces petites gambettes. De plus, je pense qu'on en avait plus pour longtemps, allez un peu plus d'une dizaine de minutes avant d'arriver en ville je dirais. Allez, haut les coeurs les amis, j'allais survivre à cette journée et promis, demain je dors jusqu'à pas d'heure.
Je continuais à marcher devant lui, voulant lui montrer que je gérais comme une grande. Oui, j'étais butée quand je le voulais et vous ne me changerez pas cela. Tim avait fait déjà bien des choses pour moi aujourd'hui, comme me repêcher dans un lac caverneux et d'avoir aussi aidé mon pokemon à se sortir des pinces d'un autre. Il avait droit aussi de souffler. Certes, je le voyais un peu comme mon chevalier aujourd'hui, mais il restait pas moins un humain qui a aussi ses limites.
Après plusieurs minutes sans dire grand chose, histoire d'économiser mon énergie, nous arrivâmes enfin dans la vie. Je me stoppais. Bordel ... C'était par où déjà ? Je n'étais venue qu'une fois, en plus de nuit et sous un orage. Alors non, je n'avais pas vraiment fait attention aux pâtés de maisons. Et pas vraiment non plus quand j'étais partie le lendemain. Faut dire que j'avais eu Tesla qui avait couru à fond dehors, histoire de se défouler. Et moi, comme une con je l'avais suivi sans vraiment réfléchir.

    - Heu ... Je crois qu'il va falloir que tu repasses devant. Je ne me souviens plus de par où il faut aller.

Je disais cela avec un petit rire nerveux. Oui, c'était un peu la honte de ne pas se souvenir d'où j'habitais. Allez, vous moquez pas ! Promis, cette fois, j'allais graver le chemin dans ma tête pour ne pas me retrouver dans cette situation.
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin - 0:35
Éclipse
Elle n'avait pas totalement tort. Avec cette chaleur, et même si elle pesait guère lourd, le surmenage n'allait emmener de que mauvaises choses. A commencer par des courbatures demain au réveil. Même avec la plus grande détente possible, il allait lui être impossible de contrer ce phénomène musculaire. Et pour bosser, c'était pas fameux fameux. C'est donc par la présente qu'il renonçait à porter la demoiselle, ce qui aurait été néanmoins assez chevaleresque encore un fois, jusqu'au quarante-deux bis allée des peupliers.

Par ailleurs, plus personne ne fermait la marche derrière lui. Se succédant les uns aux autres, Scyla et Ajani furent ramenés vers un monde meilleur, celui qu'une pokeball pouvait leur offrir. Digitalisés puis transportés vers une destination inconnue - dont le processus échappait totalement à leurs utilisateurs, aussi nombreux puissent-ils être - ils allaient pouvoir retrouver la forme dans les jours à venir. Il n'y avait plus que Tim, Anja, les pokemons de la blonde et Sia. La Lugulabre. Par moments, la spectre se plaçait juste derrière son dresseur, se cachant derrière lui pour profiter de l'ombre. Cela apportait au maître, une douce aura violacée qui lui allait comme un gant.

Un large sourire lorsqu'ils se croisent, à l'arrêt en plein milieu de la route, parce qu'elle ne se souvenait plus du trajet. L'allée des peupliers portait son nom pour une raison bien particulière. Une raison très simple : c'était la seule allée où ils avaient plantés des peupliers. Des grands trucs verts posés à la verticale, défiant les astres de par leurs tailles. Assez rapidement, ils mirent le cap sur la bonne voie. Restait plus qu'à marcher jusqu'au quarante-deux. Le cimetière, son futur boulot, allait être à "quelques pas" d'ici. Bien plus près que son ex-académie !

▬ Alors comme ça tu sais pas faire à manger ? J'veux bien t'filer quelques cours particuliers, si tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 11:03
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Une allée avec peupliers ?! Bordel, pourquoi n'y avais-je pas songé ? Tout simplement parce que parfois les rues avaient des noms sans vraiment y avoir une quelconque logique avec l'endroit. Bon au moins là, ce serait facile de ne pas se tromper. Je suivais le ténébreux, regardant un peu à droite et à gauche afin de de rentrer dans mon crâne ce qu'il y avait autour de moi afin de mémoriser le chemin à prendre pour la prochaine fois. Car non, je ne comptais pas appeler Tim pour savoir comment rentrer chez nous. ce serait cocasse, je vous l'accorde, mais surtout je crois qu'après ça, j'irais me cacher dans un tour de rattata.
Des peupliers arrivèrent dans mon champ de vision au bout de plusieurs minutes. On y était presque ! Nous allions enfin pouvoir souffler et s'affaler comme des merdes sur le canapé. Je ne savais même pas si j'allais avoir la force de m'y lever pour aller me décrasser. Et pourtant, il allait bien falloir.

    - En fait ce n'est pas que je ne sais pas faire à manger, c'est juste que j'ai jamais pris le temps d'apprendre ... Mais si insiste, je ne suis pas contre quelques cours.

Je savais que ce n'était pas une honte de ne pas savoir cuisiner, mais tout de même. Maintenant qu'on allait habiter ensemble, il allait falloir que je fasse un effort là dessus. Après tout, je n'allais pas lui laisser tous faire non plus. Certes, moi j'avais l'habitude d'acheter des plats tout fait depuis bien longtemps, mais pas sûr qu'il apprécie d'en manger tous les jours. Au pire, j'allais apprendre et puis, j'étais sûre que cela serait similaire que d'apprendre à faire des médicaments, non ? Au pire, j'irais chercher des recettes sur le réseaux ou dans des magazines ... Bordel ! Arrêtez moi, voilà que je commençais à penser comme une gentille petite femme ! Non, il fallait que j'arrête tout de suite. Cela ne me ressemblait en aucun point ! Même si je sais que cela n'est d'aucun mal à vouloir apprendre à cuisiner, surtout pour quelqu'un.

Le numéro quarante et voila le quarante deux, avec le bis juste à côté. Nous y étions. Je regardai la façade de la petite maison. Etrangement, elle avait un tout autre aspect que la dernière fois. Etait-ce du fait qu'il faisait nuit et qu'il pleuvait ? Pas vraiment, c'est juste que mon regard avait tout simplement changé sur cette habitation. Pour moi, ce studio était qu'une sorte de passage éclair et surtout de squattage, certes qui reviendrait de temps en temps, mais pas mon logement. Je l'avoue, je ne pensais pas me pauser si tôt. Pour dire vrai, j'aurais cru que je serais en vadrouille pendant encore quelques mois avant de m'installer dans un pokecenter avant de vraiment me trouver mon chez moi. Non pas que je n'aimais pas cette situation, si c'était le cas, je lui aurais dit bonnement non. C'était juste que cela arrivait plus vite que prévu. Et oui, cela me faisait un peu peur. Est-ce que cela allait m'empêcher de vivre comme je l'entendais ? Non, je ne pensais pas. Il fallait juste que je pense à certaines choses différemment, rien de plus. Comme quoi la vie nous réserve toujours des surprises et Tim en était une que je voulais pas passer sous mon nez.
Je le laissai ouvrir la porte de la baraque avant d'y entrer. Le dressing sur le côté gauche en entrant, la tablette à droite ainsi que les portes manteaux, tout comme la déco : rien n'avait changé de place mais étrangement, tout me semblait différent, comme la façade. Il m'était vraiment difficile de me dire que j'allais maintenant vivre ici. Je pris une grande inspiration et fis mon premier vrai pas chez moi suivit de Fischer qui semblait aussi gêné que moi. Il était vrai qu'il n'était jamais venu ici. Le voir aussi nerveux me fit rire doucement. Je savais que ce pokemon avait les mêmes mimiques que moi, mais avais-je vraiment la même figure ?

    - Allez fait pas cette tronche, personne ne va te manger ici !

Je ne pouvais retenir un nouveau rire, me rendant compte que je disais ça surtout pour moi que pour lui.
Je déposais mon sac en bandoulière juste à côté de la tablette de l'entrée et je me dirigeai un peu plus vers la grande pièce avant de me tourner vers mon compagnon. A partir de maintenant, j'allais pouvoir tous les jours, ou presque. Après tout, je n'allais pas arrêter d'aller à droite et à gauche pour mes propres recherches ou pour aller en mission sauvetage. Promis, je ferais en sorte qu'elles soient moins suicidaire que celle qu'on venait de faire. De plus, je savais que lui aussi n'hésiterait pas à bouger pour ses recherches sur Giratina, ce que je pouvais comprendre.
Je regardais du coin de l'oeil ma pauvre belette qui semblait éreinté de sa journée et ce ne fut s'en surprise que je le vis se laisser tomber comme une crêpe à deux centimètres du canapé. Là encore, je ne pus retenir un petit rire. Bon après tout, je pouvais le comprendre, entre le combat contre sa mère, son évolution et cette marche, il avait eu une sacrée journée mon petit. Je m'accroupis à côté de lui en lui fit une caresse sur la tête.

    - Tu as bien bosser aujourd'hui mon grand, allez, va te reposer, lui dis-je avant de le rappeler dans sa ball. Puis je me tournai vers le ténébreux. Toi aussi tu as bien réussi ta mission de protéger mes fesses.

Je m'approchais vers lui, le sourire aux lèvres et je vins lui déposer un baiser dans son cou.
Sous-titre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 4:41
Éclipse
Home sweet home.
Après une énième péripétie, le duo était enfin de retour au bercail. Ce havre de paix était synonyme à la fois de confort et de réconfort. Terminé le soleil en pleine face. Terminé les grottes, la flotte, la faim et la soif. A présent, à bon port, le binôme pouvait enfin respirer, se détendre, profiter. Presque l'exact contraire de ce qu'il s'était passé dans cette grotte. Il déposait le gros sac qu'il portait au niveau de l'entrée face au canapé d'angle. Par la suite, il ôtait ses pompes pour se mettre à l'aise. Dans la tablette de droite, il récupérait quelque chose d'un tiroir afin de le glisser dans sa poche.

Un rapide coup d’œil à droite, à gauche, puis le voilà affalé sur le canapé, telle une loque complètement ramollie et vide d'énergie. Anja s'occupait de réconforter ses pokemons, qui devaient avoir l'habitude tout comme elle, de vadrouiller un peu partout. La vie à la maison allait être complètement différente. Déjà de par le fait que tout le monde ou presque vis en dehors de sa pokeball, et que par ainsi, cela met un poil d'animation supplémentaire à la baraque. Et surtout que la dresseuse était à présent accompagné, et vice-versa. Certains pokemons pouvaient être jaloux de l'affection que son dresseur pouvait avoir envers une autre personne que lui. C'était déjà comme ça, avant, pour Scyla. Refusant le funécire, puis le héricendre. Avant de se mettre enfin en tête qu'elle n'était pas un petit flocon de neige unique et merveilleux.

▬ Et dire que si tu m'avais pas balancé un truc à la gueule, on se serait jamais rencontré.

Fit-il, riant de bon cœur à son tour. Il se remémorait la fois où ils s'étaient vus. La dernière fois, il y avait eu un temps de merde, bien moins sympathique à supporter qu'aujourd'hui. Mais il y eu une similitude, ils avaient terminés trempés de la tête aux pieds la dernière fois également. Aujourd'hui, c'était en plongeant dans la rive intérieure de la grotte. La pluie torrentielle lorsqu'il s'agissait du cimetière. Qu'est-ce que l'avenir leur réservera avec cet élément aqueux ? Allez savoir.

Tout ça pour dire, que si elle n'avait pas jeté un truc vers lui ce jour là, il n'aurait certainement même pas prêté attention à cette personne dans le cimetière. Il ne lui aurait sans doute pas adresser la parole, ne l'aurait pas abordé non plus. Rien. Nada. Comme quoi un détail aussi insignifiant pouvait tout changer.

Sia aussi était exténuée. Les deux autres avaient très rapidement rejoint leurs sphères respectives, mais elle était restée pour prêter main forte à son dresseur. Ne serait-ce que par sa présence réconfortante. La belle lumière qu'elle dégageait mettait du baume au cœur de Tim, même si elle n'apportait aucune chaleur corporelle. Sia avait drôlement changée, en bien. A présent, elle pouvait également rejoindre sa bille blanche et rouge afin de pouvoir se reposer.

Il bâille, puis ferme les yeux temporairement histoire de se les reposer. Sans même qu'il puisse dire ou faire quoi que ce soit, elle l'avait remercié pour avoir protéger ses miches comme c'était convenu. Il eu un petit sourire satisfait. Puis, avant même qu'il puisse dire quoi que ce soit, deux lèvres vinrent accrocher son cou avant d'y déposer un doux baiser. Assis sur le côté le plus long du canapé, jambes allongées, Tim semblait être enfin en paix avec lui-même. Le visage serein, aucune émotion négative.

Fallait qu'il se réveille et s'énergise le coco. Parce que là, en position jambes allongées, il allait forcément trouver le sommeil, surtout s'il avait quelqu'un à ses côtés qui arrivait à l'apaiser sur tout les plans. Alors, il prend la télécommande de sa radio, pour y mettre un peu de rock. Ne serait-ce que pour le booster à peine. Et voilà. En quelques secondes, il fut comme métamorphosé. Cette fois-ci, c'est lui qui "escaladait" la blonde pour se mettre à califourchon sur elle, espérant au passage ne pas l'écraser.

Sa voix était plus douce, plus suave qu'à l'accoutumée.

▬ Ce fut un plaisir, belle gosse. N'hésite pas à faire appel à moi, si jamais, ce sera avec un grand plaisir si je peux t'être d'une quelconque utilité pour ton boulot !

Puis, plus séducteur par la suite.

▬ Sinon, ça te tente toujours, toi, moi, "barboter" dans un bain ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Frimapic
Groupe : Eclipse
Messages : 298
Stardust : 1101
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 14:17
Éclipse

「 Soit une gentille maman et je te donnerai du chocolat 」

Tim & Anja

Je ne pouvais rire aussi de sa remarque, mais il avait raison. Si je n’avais pas lancé cette balle sans regarder, je crois qu’on ne se serait jamais rencontrer. Après tout, lorsque j’étais en pleine recherche, je ne faisais jamais très attention à ce qu’il pouvait se passer autour de moi, si on oublie l’orage. Certes, je n’aimais pas cette petite balle, synonyme du passé de mon élecsrpint, mais il fallait que je reconnaisse une chose, je lui en devais une à cette fameuse balle.

    - Si tu veux je te balancerais autre chose à la gueule, lui dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Et cela en pouvait être des choses, mais rien qui ne pourrait le blesser, enfin normalement … Après tout, pourquoi voudrais-je lui faire du mal ? Bah après s’il est maso, peut-être que je ferais un effort de ce côté-là …
Mais en attendant, c’était mission se détendre ! Et quoi de mieux que de s’installer sur ce canapé. Ho bordel ! Je crois que je ne me lèverais pas de sitôt d’ici. Je ne me rappelais pas qu’il était si confort dans mes souvenirs. Je me rappelais bien d’autres choses par rapport à ce canapé, comme par exemple quand j’ai failli me couper plus d’une fois lorsque j’épluchais mon aloès pour faire mon pansement sur mon poignet. Mais pas que … Je crois que ce sofa en avait vu des choses en seulement une soirée et ce n’était pas terminé. Dieu sait ce qu’il allait bien pouvoir voir encore …
Pausée ainsi sur le canapé, juste après mon baiser dans le cou du ténébreux, je me sentais bien. La fin de journée arrivait et le poids du reste se sentait encore plus dans mes jambes et dans tout mon corps. Je me sentais lourde et sans aucune énergie. On aurait dit deux grosses locks sur ce divan. Ereintés par tout ce qui s’était passée dans la caverne, personnellement, là tout de suite, je ne souhaitais qu’une chose, me laisse m’endormir ici, me servant de Tim comme d’oreiller s’il le fallait.
Heureusement que ce dernier eut la brillante idée d’allumer la musique et surtout pas quelque chose de doux car là, vous m’auriez perdu pour de bon. Et apparemment la musique ne fit pas que réveiller que moi. Je sentis le garçon s’installer sur moi. Je ne pus m’empêcher d’avoir le sourire en coin. Cela me faisait rappeler pas mal de chose cette situation.

    - Ce serait avec plaisir monsieur, en espérant que ce sera pas pour me sauver d’une quelconque noyade.

J’eus un petit rire nerveux en repensant à cela. Je lui devais tout de même la vie aujourd’hui. Il allait falloir que je me rattrape par rapport à ça. Mais pour le moment, il n’y avait rien dans ma tête qui puisse suffire pour le remercier convenablement. Bah, je trouverais bien au moment venu.
Pour le moment, je me contentais juste de passer mes bras autour de son coup et de plonger mon regard dans l’océan de ses yeux. Il me fit de nouveau sourire lorsqu’il parla d’aller barboter. Il était vrai qu’on avait parlé de ça. Après tout, nous avions besoin de nous décrasser après avoir passé du temps dans les eau troubles de cette grotte.

    - J’avoue que cela est très tentant.

Je lui déposai un nouveau baiser, cette fois-ci sur la joue puis je le lâchai pour dégager de sous lui de la même manière que ferait un abo. Je lui fis un nouveau sourire, certes peut-être plus coquin tout en me levant. Comme quoi, le rock, ça motive ! A moins que ce soit lui qui me motivait … J’entrais alors dans la pièce d’eau et commençais à faire couler de l’eau chaude dans la baignoire. Pendant ce temps-là, j’enlevais ma chemise que je jetais à travers la porte de la salle de bain, faisant ainsi comprendre au ténébreux dans quelle tenue je me trouvait et ainsi l’inviter à me rejoindre.
Sous-titre

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» Décès de la maman de papa Brixhe
» [Mission] Maman, ya un monstre sous mon lit !
» Une gentille personne pour me faire un bel avatar
» (choquant) Un soit disant artiste ...(choquant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Nord :: Feranium :: Caverne rocheuse-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération