Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
EXCLU ! L'HOMME LE PLUS SEXY DE LUMIRIS NOUS DEVOILE SES 5 SECRETS POUR ETRE AUSSI BEAU ! LE 3 IEME EST REVOLUTIONNAIRE (tim)
avatar
Messages : 239
Stardust : 588
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 21:19
Pléiade
ma rencontre avec l'homme le plus beau du monde
Are you high enough without the Mary Jane like me?
Do you tear yourself apart to entertain like me?
Do the people whisper 'bout you on the train like me?
Saying that you shouldn't waste your pretty face like me?
tim grayson, 42 bis allée des peupliers, fort des songes. à côté du francprix et en face du bar "le spinda".

alala tim. quel homme ! quel homme !

c'est l'idéal masculin que tu vois que dans les films ou dans les publicités. c'est l'homme parfait qui donne un coup de chaud à toutes les femmes qu'il croise, faisant accessoirement passer tous les autres messieurs pour des pédales de la pire espèce.

tim, c'est un bel homme. c'est pas possible de ne pas aimer le regarder. grand, l'air mature, les cheveux noirs soyeux et brillants, le sourire colgate, les tablettes de chocolat... mais pas celles qui sont à l'intérieur. oh non. monsieur a le corps que les journaux masculins décrivent comme le corps parfait pour l'été. et il le conserve tout le long de l'année.

bref, tim c'est le gars qui a été élu l'homme le plus sexy de lumiris en 2017 et dont les posters se sont vendus comme des petits pains. et c'est même pas sûr qu'il le sache.
voyez vous à quel point il est classe ?

42 bis allée des peupliers.

c'est donc déterminée que marie se rendit à cette adresse. parce que d'après la boulangère, il paraît que monsieur était actuellement chez lui. et il paraît qu'il se tape anja. et il paraît qu'il a 52 ans en vrai mais que pour rester jeune, il boit du jus de baie framby tous les matins.

du coup, marie elle voulait savoir.
tout comme les autres habitants de lumiris, et le reste de la twittosphère... et peut-être le monde entier. qui sait.

pour avoir la "fame" facile et assurée, marie, elle avait besoin de deux choses : une interview improvisée du monsieur et éviter les problèmes avec la police pour "blablabla intrusion et harcèlement"
en plus, y'a même pas de wi-fi disponible en garde à vue.

bref, marie, il lui fallait un alibi.

prétendre être le livreur de pizza ? pourquoi pas. mais sans pizza et sans l'uniforme de "POKEBALL PIZZA", c'est pas du tout crédible.

prétendre d'être le facteur ? peut-être mais c'était difficile sans les lettres. et les facteurs ils ne passent pas en début de soirée.

prétendre être l'huissier de justice... autant venir avec une pancarte avec écrit en grand "JE SUIS UNE SALOPE". limite ça marcherait mieux. beaucoup mieux. si la blonde avait du papier et un feutre, elle aurait reconsidéré l'idée.

le cerveau de marie fusait. elle n'était pas habituée à réfléchir à ce genre de choses. à vrai dire, elle n'était même pas habituée à réfléchir tout court.

fuck it.

elle inspira donc une bonne bouffée d'oxygène, recoiffa ses longs cheveux blonds et appuya sur la sonnette.

la porte s'ouvra et le jeune homme aux yeux gris-bleus -on ne sait réellement jamais - se tenait face à la jeune femme.

"COUCOU TIM ! MOI C'EST MARIE ! PARAIT QUE TU FRÉQUENTERAIS UNE CERTAINE ANJA ET QUE CE SERAIT PLUTOT SAUVAAAGE ENTRE VOUS DEUX DANS LES CIMITIÈRES ! C'EST VRAI ? TU VEUX BIEN ME LAISSER ENTRER QU'ON DISCUTE DE TOUT ÇA ?"  dit elle d'une façon énergique et surtout bruyante. tellement que la voisine d'à côté pouvait facilement entendre les dires de la demoiselle

oui marie passait pour une témoin de deoxys. oui la chance qu'il accepte est proche du 0 absolu.
mais qui ne tente rien n'a rien...
et au pire, une fenêtre se verra casser. et une nuit en taule, c'est rien en vrai.
surtout pour une cause aussi noble que la sienne : rendre service à la communauté.
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 20:34
Éclipse

Obscurité totale au quarante-deux bis allée des peupliers. Volets fermés. Porte fermée. Source de luminosité quasi nulles si ce n'est le petit point rouge sur son téléviseur et allez, soyons généreux, l'horloge digitale sur le micro-ondes. Le gaillard voulait être peinard, après une rude journée. Il avait bloqué toutes les sources dérangeantes pour son petit confort personnel, et le voilà à présent sur son canapé en boxer, torse apparent, les doigts de pied en éventail. La base. La fatigue couplé à la boisson, et le voilà déjà dans les bras de Morphée. Amen.

Tandis que la nuit et ses émissaires envahissaient les ruelles sombres de Fort-Des-Songes, l'homme le plus beau de Lumiris 2017 était confortablement installé, peinard, dormant comme un sac. Par deux fois, il s'était réveillé tâtant l'autre côté de son grand et confortable canapé. En vain. Il n'y avait personne à part lui. Replongé dans le sommeil des plus profonds cette fois-ci, il terminait sa courte nuit lorsque la sonnette retentissait dans l'appartement.

Généralement, il n'attendait pas de monde à cette heure-ci. Enfin, rectification. Généralement, il n'attendait pas de monde du tout. Les cheveux en pétard, la tête dans le cul, il passe quelques temps à réfléchir avant de finalement se mettre debout. Dieu que la terre est basse. Un sentiment de fatigue l'oppresse, il flanche lors des premiers mètres, mais arrive tout de même à rester droit. C'est bon. Stabilisé, l'homme peut enfin continuer sa route jusqu'à la porte. Il en avait presque oublié qu'il était en boxer. Il en avait presque oublié l'heure qu'il était. Il s'en fichait. A ce moment précis, il ne pensait qu'à une chose : ouvrir la porte, saluer le facteur - puisque ça allait être forcément un courrier recommandé qui arrivait chez lui puisqu'il ne recevait personne - et refermer la porte. Aussi simple que ça.

La suite va vous surprendre.

Tim, il était pas prêt. Mais vraiment. Déjà, recevoir une fille avec cet accoutrement, c'était mauvais pour son image. Mais, après avoir entendu ce qu'elle débitait, il écarquillait une seconde fois les yeux. Comment un si petit être pouvait être au courant d'autant de choses. Il y avait forcément anguille sous roche, anchwatt sous grolem, ce que tu veux sous ce que tu veux.

Sa première réaction ? Vouloir fermer la porte. Il commençait légèrement à la pousser avant de s'arrêter net. Il regarde l'interlocutrice, qui à côté de lui semblait haute comme trois pommes. Puis, il s'exprime enfin.

▬ Laisse-moi dix secondes.

Il ferme la porte, allume la lumière, ouvre les volets, et surtout, le plus important, enfile un bas de survêt histoire d'être plus "présentable". Il lui ouvre la porte par la suite. Galant, il l'invite à rentrer et lui désigne le canapé, l'air de dire "installe-toi". Encore une fois, il était légèrement sur le cul de ce qu'il avait entendu. Le temps de se remettre les idées en place, et le voilà enfin réveillé, presque frais. Un bol de café, et le voilà dans le feu de l'action. Tim Grayson était fin prêt à en découdre.

▬ Discutons de tout ça, Marie. Déjà, on va commencer par éclaircir un petit point. C'est pas "Sauvaaaaaage" dans un cimetière. C'est sauvage là, juste ici. Dit-il en pointant le morceau de canapé où elle était assise.  Tu vois, avec la tête là et moi comme ça là. Mais je t'en prie, c'est qu'un détail, continue.

A ce moment, il ne voulait plus savoir d'où elle tenait ce genre d'informations ou quoi que ce soit.
Il voulait juste rentrer dans son jeu, parce qu'au fond, ça lui plaisait grave. Cette meuf était culottée, avait un sacré sang-froid pour venir l'importuner directement chez lui, et surtout, elle avait ce que les autres n'avaient pas, une sacré paire de couilles pour venir balancer des trucs comme ça ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 239
Stardust : 588
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 1:31
Pléiade
ma rencontre avec l'homme le plus beau du monde
Are you high enough without the Mary Jane like me?
Do you tear yourself apart to entertain like me?
Do the people whisper 'bout you on the train like me?
Saying that you shouldn't waste your pretty face like me?
"laisse-moi dix secondes."

il avait fermé la porte...
et les "laisse-moi dix secondes", marie, elle connaissait très bien ce que ça voulait dire. ouais. elle savait que ça voulait dire "attend bouge pas laisse moi le temps d'appeler les flics tout va bien, bouge suuurtout pas".
marie elle connaissait cette phrase que trop bien. elle soupira donc avant de regarder sa main. puis, la blonde sortit lentement une corde et une pokéball de son sac.

elle se ferait bien une manucure après que tout cela soit fini. après tout elle risquait forcément de se casser un ongle en essayant d'attacher le bel apollon qui se trouvait derrière la porte.

marie fut cependant surprise lorsque la porte s'ouvra à nouveau, elle remit tout son matériel aussi vite que possible à l'intérieur de son sac pour ne pas être prise pour une tarée -même c'était sans doutes probablement le cas depuis 1987- et afficha un grand faux sourire de la "gênance".

la blonde entra donc reconnaissante mais surprise dans la maison/appartement -elle n'a jamais su faire la différence entre les deux marie- . c'était simplement très joli bien que plutôt moderne ce qui choqua encore la demoiselle parce qu'après tout tim, il vit dans un quartier qui date de l'avant guerre. genre un quartier très vieux, plus vieux que le film twillight, plus vieux que la comédie dirty dancing, plus vieux que l'internet même ! genre y'avait encore des dinosaures que ce quartier était déjà là !
peut-être que c'est pour cela qu'il est dans le groupe éclipse... à vérifier.

"SCOOP > LES ECLIPSES LA CORRUPTION TIM ET LES DINOSAURES ?"

ouais. à vérifier.

la jeune femme s'affala sur le canapé au calme comme si c'était le sien et écouta les dires du plus bel homme de l'univers.
elle aurait bien voulu qu'il reste sans t-shirt pour le coup. ou même sans vêtements tout court. même si elle se serrait probablement évanouie en ayant un tel spectacle.
bref.

"discutons de tout ça, marie. déjà, on va commencer par éclaircir un petit point. c'est pas "sauvaaaaaage" dans un cimetière. c'est sauvage là, juste ici. "

il pointa le canapé et marie eut un coup de chaud bien que la clim était allumée.

"tu vois, avec la tête là et moi comme ça là. mais je t'en prie, c'est qu'un détail, continue"

"tu veux bien me montrer, toi moi là  maintenant ?" pensa t'elle à haute voix.

le rouge monta au joues de la blonde. ELLE VENAIT VRAIMENT DE DIRE ÇA SÉRIEUX ?
elle nota vite les dires du jeune homme sur son application keuNoteor avant d'essayer de rectifier le tir:

"ahahah je plaisante. BIEN SUR !"

elle se gratta la tête en riant comme un mustébouée sous LSD comme le veut son éternel tic nerveux. la blonde dit ensuite :

"hum.. alors... ah oui ! bah merci de m'accorder cet interview. alors euhhh... attends... anja c'est ça ! vous êtes bons amis ? c'est quand le mariage ? elle t'a dit qu'avec andrej il s'était passé quelque chose et que peut-être elle se remettra avec ? c'est quoi ta couleur favorite ? moi j'adooore le rose pêche mais on est pas là pour parler de moi hein !"

l'art de la subtilité et marie. aah. on aime.
#love4real

©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 13:09
Éclipse
"tu veux bien me montrer. toi. moi. là. maintenant."
rouge pivoine fut la couleur de ses joues, puis progressivement, de sa tête au complet. elle semblait avoir pris un coup de chaud, directement. c'était peut être le fameux effet Grayson, l'effet "homme le plus sexy de lumiris 2017". possible. fort possible même. du coup, le bougre, remarquant l'ouverture, ne pouvait pas s'empêcher de rentrer dans le jeu. parce que finalement ça lui plaisait des masses.

▬ je sais pas pour toi, mais j'ai un sacré coup de chaud.

il tombe le haut. direct. sa musculature saillante fut à découvert, rien que ça. il avait un physique de gymnaste le type, assez maigre mais plutôt bien entretenu, bien musclé, taillé un peu partout, bref, un bogoss.

en y pensant d'ailleurs, elle disait vouloir une interview. mais elle n'avait jamais mentionné le moindre papelard. elle bossait pour qui du coup ? le canarticho déchaîné ? ketchum hebdo ? ou genre une autre connerie moins connue ? lui ce qu'il voulait, à vrai dire, c'était être en première page. que sa tête soit placardée un peu partout. qu'il gagne quelques points de notoriété, car le reste n'en sera que plus aisé par la suite. si elle pouvait lui offrir ce genre de statut, alors, ils allaient pouvoir coopérer sur le long terme. tim n'était pas contre le fait de s'exposer aux médias, tant qu'il y avait quelque chose à la clé. c'était le genre de chien qui n'hésitait pas à courir derrière les voitures, s'il pouvait en attraper une.

▬ dommage que ça soit qu'une plaisanterie, j'aurais pas dis non à un p'tit tuto.

clin d’œil, sourire colgate extra white, emballé c'est pesé. même s'il savait que finalement, ça allait probablement être déformé et amplifié. tim jouait gros sur le coup, et il allait certainement devoir quelques explications à sa dulcinée. marie, c'était un drôle de spécimen. elle parlait pas, enfin, techniquement si. mais elle gueulait la plupart du temps. elle avait beau avoir une voix féminine assez belle à écouter, finalement, ça lui brisait les tympans parfois. a croire qu'il était pas encore totalement réveillé. habitué aux silences des grands espaces vides, tim attrapait son bol de café et continuait la grande descente. puis, ce fut le hors piste. bons amis. mariage. andrej - d'ailleurs c'est qui lui ? - sa meuf avec un autre mec, et couleur préféré rose pêche. lui qui pensait que la pêche était de couleur pêche, il s'était mit un profond doigt dans l’œil. ah putain. il était pas prêt le bougre en fait. vraiment pas prêt du tout.

▬ attend c'est qui andrej ?

il marque un temps de pause, s'allume une clope, passe la main sur son torse pour jouer avec son physique de bellâtre puis reprend.

▬ alors, dans l'ordre. je pense qu'on est déjà plus que bons amis, si tu vois ce que je veux dire. le mariage n'est pas prévu. et pour la couleur je dirais le noir nuit foncé. à mon tour maintenant. tu bosse pour quel journal ? y'aurais moyen qu'on devienne associé si j'arrive à tr trouver des potins croustillants ? t'a un 06 ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 239
Stardust : 588
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 20:46
Pléiade
ma rencontre avec l'homme le plus beau du monde
Are you high enough without the Mary Jane like me?
Do you tear yourself apart to entertain like me?
Do the people whisper 'bout you on the train like me?
Saying that you shouldn't waste your pretty face like me?

ça:
"je sais pas pour toi, mais j'ai un sacré coup de chaud."

puis plus de t-shirt sur le beau torse saillant de tim ou l'homme exceptionel, la grande perle rare qui se trouvait en face d'elle. puis ça :

"dommage que ça soit qu'une plaisanterie, j'aurais pas dis non à un p'tit tuto."

ok, c'était officiel, c'était à mettre dans le journal : l'homme le plus beau de lumiris voulait assassiner marie; mais d'une manière douce. car en la tuant comme ça, il voulait sans doute l'emmener au paradis ou dans un truc grave similaire.

la blonde manquait de s'évanouir. il était vraiment sérieux là ? pourquoi son corps était en surchauffe ? pourquoi était-elle comme ça ? qu'est ce qui ne va pas ? aaaaaaah !

"t-tu n'aurais pas de l'eauuu par hasard ?"demanda marie au magnifique apollon, les joues de la même couleur que la partie supérieur d'une pokéball.

la belle n'osa plus regarder l'homme à la chevelure noir de jais dans les yeux et elle se contenta de prendre note des réponses obtennues. le noir ? ouais c'est une jolie couleur. un peu trop d4rk mais jolie quand même. anja plus qu'une bonne amie ? intéressant mais, dangereux ! après tout, nul ne sait comment peuvent réagir les fans de tim auprès de la pauvre blondinette...et c'est parfait. car c'est du bon gros buzz comme on les aime alors marie, elle sait qu'elle divulgera cette information en majuscule et en première page. obligé.

cependant, avant la publication de l'article, elle ira à l'église de giratina pour prier. histoire de ne pas avoir la mort "accidentelle" de la "plus que bonne amie" de tim sur la conscience.

"tu bosse pour quel journal ? y'aurais moyen qu'on devienne associé si j'arrive à tr trouver des potins croustillants ? t'a un 06 ?"

wow. wow. wooow.
TIM GRAYSON EN RECHERCHE D'EMPLOI ? TIM GRAYSON CHRONIQUEUR DU "RUMBOMBELLE ACTUELLE" ? TIM GRAYSON ASSOCIÉ DE MARIE ? TIM GRAYSON VEUT LE NUMÉRO DE MARIE JANNA ALORS QU'IL SE PORTE BIEN AVEC ANJA SA "PLUS QU'AMIE" ? QUE CACHE DONC SON COUPLE ? WOW !

le pauvre cerveau de marie était en surchauffe. c'était trop de choses en un coup pour elle là.

marie bomba le torse comme un poichigeon male essayant de draguer une femelle.

"alooors sache que je suis la rédactrice -et fondatrice- en chef du "rumbomnelle actuelle" et qu'on va bientot le renommer en "le sovkipou". on accepterai ton aide volontiers -surtout que t'es genre une super-star - mais on ne recrute pas les gens comme ça. on cherche des gens curieux, aux sources fiables et surtout qui savent comment le buisness marche. es tu prêt mentalement et tout à essayer une période d'essai avec une petite épreuve a la clé ?"

marie, rougissante, marqua une petite pause avant de poursuivre :

"e-et je ne donnes pas mon 06 comme ça même au plus belle homme de lumiris. je ne suis pas une reporter facile ~
et pour ce qui est d'andrej, c'est... ah bah tu le seras en lisant le prochain article !"


un sourire bête s'afficha sur son visage....
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Sinnoh
Groupe : Éclipse
Messages : 208
Stardust : 881
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 10:20
Éclipse
ah ouais, la violence à l'état pur. elle avait soif la petite, elle semblait encore avoir des bouffées de chaleur. marie enceinte du saint esprit de giratina ? va savoir. il notait ça dans un coin de sa tête, histoire de ne pas oublier, puis s'était levé pour aller chercher un verre d'eau pour la gosse histoire qu'elle clamse pas sur son beau canapé. mais bon, d'un côté c'est ça aussi la vie de journaliste. on va sur le terrain, on se fait kidnapper et on clamse. enfin, là y'avais pas vraiment de kidnapping. quoi que. il pouvait très bien la garder ici contre son gré. c'était totalement envisageable.

elle parlait enfin de son magazine. le sovkipou. le titre simpliste à souhait était quand même plutôt accrocheur. lui était une superstar, du coup il avait plus ou moins de facilité à avoir une place au sein de sa rédaction. même si par la suite, il avait plusieurs épreuves à dégoupiller pour pouvoir avoir le poste. ça allait être plus ou moins compliqué - certainement - mais bon. si c'était comme ça qu'on pouvait devenir célèbre, alors, pourquoi pas ? de toute manière, tant qu'il ne faut pas coucher pour avoir une promotion, lui ça lui allait parfaitement.

▬ ouais, je veux bien tenter ta période d'essai, mais c'est dommage pour le 06.

il boit son café, se décontracte, s'installe de manière "posée" sur son canapé sans rien dire. a présent, il attend de voir ce qu'elle avait à lui faire faire comme épreuves. espérons que ça soit pas des trucs trop ardues, même s'il avait généralement une facilité déconcertante pour réussir là où le commun des mortels échouait.

▬ j'ai hâte que ton magazine sorte, ne serait-ce que pour avoir des informations sur ce "andrej".

après avoir prononcé ce prénom, machinalement, il craquait ses poings l'un contre l'autre, comme pour marquer le début d'une guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» « Un homme qui n'est pas prêt à se battre pour ce qu'il veut ne le mérite pas » || Captain Hook ♥
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Nous ne sommes pas là pour vous faire du mal - Feat Laurelin
» Pour une occasion très spéciale !
» [TUTO] Peindre la fig de WAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Nord :: Fort-des-Songes-
Répondre au sujet
Outils de modération