Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Devoir Civil - Ft Fang.
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Devoir Civil




- Vous serez donc condamné à 15h de travaux civil. Pour l’agression de M. Thomas Devin.

Le jeune adulte soupirais en s’écrasant dos contre le mur blanc de l’édifice. Il pouvait encore entendre clamer la voix grave du juge, puisque Monsieur Thomas avait marché sur Pluton et que Lewis l’avais mal pris au point d’en venir au poing, celui-ci devait faire des heures de travaux civil. Et quoi d’autre de mieux que de venir se faire chier dans le coin. Il en avait déjà complété douze, il n’en restait que trois et il devait remplacer un professeur pour un cours dont il ne savait rien. Au moins il aurait le droit à un camarade de travail afin de gérer les élèves. Le garçon se demandait comment son futur camarade s'était mit dans ce pétrin, peut-être avait-il fait la même chose que Lewis, peut-être que c’était du .. bénévolat..

Le dresseur s’avançait dans l’allée après s’avoir fait averti du concierge que le flânage était interdit, décidément c’était une académie chiante. Pluton suivait le personnage de petit bond mignon, celle-ci chantonnant de sa voix mélodieuse. Il restait une journée complète à s’occuper avant que le cours débute, et le voici pris dans un endroit qu’il ne connaissait pas du tout et rien à faire.

Sa démarche l’avais fait bousculé quelqu’un qui semblait tout aussi distrait que lui. Il s’excusa rapidement avant de continuer son chemin tel un fantôme incertain de savoir ou aller. L’académie avait une bibliothèque, peut-être pourrais t’il s’informer sur Pluton et sa manière de vivre, après tout il avait décidé de devenir un éleveur sur un coup de tête mais ça demandait de réelle connaissance tout ça. Un banc se présentait face à lui, sans demander permission il s'écrase dessus, Pluton sautant sur son estomac afin de se faire une petite couche temporaire. Le jeune homme faillit se laisser tomber dans les bras de morphée et s’endormir si ce n’était que le dérangement d’un bruit près de lui, une voix, calme, féminine, il était intrigué.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Trouver l'Académie de Lumiris a été un peu plus difficile que tu ne le croyais. On t'a demandé d'aider à faire un cours en l'absence d'un professeur pour accompagner un jeune délinquant et tu as accepté. Par le passé, tu as été toi-mêmes turbulente, mettant le feu sur ton passage. Littéralement. Aujourd'hui, après cette époque troublante, tu t'es enfin remis sur le droit chemin et tu as décidé d'aider à ce que les autres encore dans cette position puisse s'en sortir. Tu as réussis à laver ton nom suffisamment pour qu'on te confie cette tâche. Qui plus est, ils savent que tu les comprendras sans doute mieux qu'une personne qui n'est pas passé par là et c'est pour ça qu'ils font parfois appel à toi.

Aujourd'hui, ta tâche sera d'enseigner les spécifications. Tu as décidé de te diriger vers les pokémons de type feu. Les flammes t'ont toujours émerveillés et cela ne te quittera sans doute jamais, même si maintenant, tu sais mettre cette passion à bon escient. Finis les feux de forêts, tu as déjà donné. On évite de te lier à des pyromanes, mais de ce qu'on t'a dis, ce jeune homme à ta charge a commis un acte de violence différent. Ils ne t'en ont pas dis plus, mais on ne craint pas pour ta sécurité. Tu es après tout reconnu pour tes talents en arts martiaux. S'il s'en prend à toi, tu sauras de défendre. Tu as d'ailleurs même appris à gérer ce genre de cas même en public et tu as une certification de protection de permettant de réagir.

Haojing sur tes talons, tu déambules dans les couloirs jusqu'à trouver une personne qui semble endormie sur un banc. Tu ne la reconnais pas. C'est bien normal, on ne t'a pas donné sa photo. Tu dois simplement le rejoindre plus tard, au début du cours. C'est ta curiosité qui te pousse à t'approcher. Il ne semble pas remarquer le bruit de tes pas, ce qui intensifie cette idée qu'il dort. Lorsque tu t'approches, tu te penches vers lui, tes cheveux menaçant de lui tomber au visage. Il a l'air si jeune à tes yeux. Le sommeil lui donne une apparence plus enfantine et tu es bien loin de deviner qu'il a en fait près de ton âge. Le pauvre, tu ne lui donnerais pas plus vieux que l'adolescence.

— Hey, petit, tu devrais pas être en classe ?

Tu murmures pour ne pas que tes mots se répercutent dans le couloir et ne dérangent les classes du matin. Tes cheveux glissent et le jeune homme n'a même pas le temps d'ouvrir les yeux que tu es déjà à quelques centimètres de son visage, ton souffle chaud dansant avec le sien et tes longs fils d'or tombant sur lui. Qu'il dorme ou non, c'est un rappel à la réalité, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


 

Devoir Civil




Le rappel à la réalité fût rapide, la voix féminine l'interloque afin d’aller en classe incertain qu’elle s’adressait à lui ou pas, même si elle semblait avoir chuchoter, le garçon s’était relevé, ne s’entendant pas à ce que leur crâne s’entrechoque. Le supposé étudiant grognait en se frottant le front en ouvrant les yeux, Pluton légèrement agitée par la douleur de son dresseur. Il évaluait la demoiselle face  à lui du regard, chevelure de flamme, plutôt vieille comparé à lui elle devait être une femme dans la fin vingtaine, peut-être un prof ou ce genre de chose. Il repris sa voix grave et assurée de son habitude malgré ses yeux bouffi par le semi sommeil.



- Je, ne suis pas vraiment un étudiant. J’te rassure et je n’ai pas trop l’intention d’aller en cours de toute façon même si j’en était un. J’ai été éduqué par les meilleurs professeur de la région de Lumiris sur ce que j’ai besoin de savoir. Le commerce, et comment gérer une compagnie. Ici on n’enseigne rien de ça, que des trucs inutile sur les pokémons. Rien d’intéressant franchement.



Ravi de le voir en forme la petite Pluton tournoyait sur ses genoux jusqu’à ce qu’il finisse par la flatté ou elle s'écrasaient contre sa main tel un skitty en manque d’affection. Malgré ses réponse qui semblait indiquer qu’il ne préoccupait pas des pokémons il était plutôt gentil avec ce petit être sur ses cuisses. Peut-être y avais-t’il des exceptions à la règle  ?



- Et toi sinon ? T’as pas un cours à donner ? À te voir aller tu dois faire dans la fin vingtaine, de quoi avoir pas mal d’étude en professeurologie ou un truc du genre.



Sa réponse avait peut-être l’air arrogante mais ce n’était pas vraiment le cas, au contraire il se demandait pourquoi elle l'avait réveillé alors que les couloirs était littéralement vide, on pourrait entendre un papillusion volé.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

La douleur te fait regretter immédiatement cette idée de t'être autant approchée de lui. L'impact est douloureux et te sonne quelques instants et tu chancelles un court moment, avant de te reprendre et de retrouver ton équilibre. Un petit cri de douleur t'échappe, trahissant ce que vous ressentez tous les deux présentement. Haojing est aussi inquiet que le petit Evoli sur les genoux du jeune homme face à toi. Il t'observe et s'approche pour te tenir le mollet et t'aider à ne pas tomber, s'arrêtant seulement lorsqu'il voit que tu vas mieux. Tu déposes ta main contre ta tête toi aussi, frottant afin de faire partir la douleur qui t'envahis encore tout en écoutant ce qu'on te dit.

Tu hausses un sourcil lorsqu'il te dit qu'il n'est pas étudiant. Ah bon ? Il t'a l'air plutôt jeune pourtant. Un peu arrogant, aussi. On voit tout de suite que la richesse fait sa personne. À parler ainsi des cours et de l'apprentissage, on voit qu'il se pense meilleur grâce à l'argent. Enfin, c'est l'impression qu'il te donne, mais des gens comme lui, tu en as vue d'autres. Travailler avec des célébrités t'a appris à ignorer de tels agissements. Ils ont un vécu différents tu tiens et tant qu'ils ne t'embêtent pas ou qu'ils ne tentent rien de déplacer face à toi, ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent. C'est bien différent lorsqu'ils dépassent tes limites, ce que beaucoup ont été surpris de voir malgré ton calme dans tes gestes et tes paroles. Ils préféreraient encore te voir t'emporter qu'afficher un tel sérieux, toi pourtant si enjouée en permanence.

C'est d'ailleurs presque ce qui arrive lorsqu'il mentionne ton âge et te traite presque de vieille. Tu n'hésites pas à l'attraper par les joues pour les lui tirer et le gronder. Rien de bien méchant, mais à moins de vouloir recevoir pire torture, il risque de ne pas recommencer. Tu espères que le message passera, ce qui est assez évident quand on y pense. Pourtant, certains manqueraient bien la signification de cela ou ne s'en soucieraient tout simplement pas. Tu ne le connais pas encore assez pour savoir comment il est, mais cela ne devrait pas tarder à se savoir.

— Hey, oh ! On ne parle pas de l'âge d'une femme, jeune insolant ! Je n'ai que vingt-six ans, ne parle pas comme si j'en avais quarante !

Tu lâches ses joues bien étirées, les sourcils toujours froncés, avant de retrouver rapidement ta bonne humeur et de l'attraper par les épaules de ton bras artificiel. Tu le serres alors contre toi, ne te préoccupant même pas de mettre sa tête dans ta poitrine et de l'y serrer au point qu'il manque d'air.

— Qu'est-ce qui t'amènes ici alors si tu n'es pas un étudiant ?

Tu es curieuse et tu te mêles de ce qui ne te regarde pas, mais tant pis ! Et puis, placé ainsi, il ne pourra même pas répondre à ta question de toutes façons... Pauvre petit, ce n'est vraiment pas sa journée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones





 


 

Devoir Civil




Lorsqu’elle commença à tirer les joues du garçon il tentait de se libérer de son emprise en se relevant s’imposant de sa stature, réalisant qu’il était plus grand qu’elle de presqu’une tête, le sourire au lèvre il allait répliquer un petit truc cinglant face à sa grandeur mais elle l’en empêcha en le serrant contre sa poitrine, son bras coinça derrière sa nuque comme s’il était robotisé, une sensation pas trop agréable.

La demoiselle était ainsi donc à peine plus âgée que lui et osait le traiter d’étudiant c’était ironique. Il finit par se libérer de nouveau presqu’à contrecoeur appréciant plutôt bien la sensation chaude de sa poitrine contre son visage même si celle-ci l'avait empêcher de respirer quelques secondes plus tôt. Lewis posait ses mains contre les hanches de la dame et la repoussait doucement afin d’insérer une distance entre les deux inconnu lui laissant le temps de respirer.

Pluton elle, pendant ce temps c’était approcher du Salamèche en le reniflant apeurée espérant qu’il ne soit pas violent, Lewis n’avais même pas porter attention à ce détails, trop occupé à être cajolé par la dame.

Ainsi donc elle désirait savoir pourquoi il était ici s’il n’était pas un étudiant, l’envie de lui répondre que ce n’était pas de ses affaires était forte mais il savait que désormais que l’argent et la richesse ne faisait plus partie de sa vie il se devait d’être respectueux avec tout le monde, même si ce n’était pas moins une chose dont il ne voulais pas parler.

Le garçon se contentait de passer une main dans ses cheveux bleutée avant de la fixer un court instant le sourire au lèvre si elle s’était moquée de lui plus tôt, il pouvait bien faire de même après tout c’était un jeu qui se jouait à deux.

- Je suis un espion envoyé par sa majesté le roi de Lumiris. Je dois surveiller les vilaines filles et les ramener si elles sont trop méchante. Donc fait attention je t’ai à l’oeil. Et puis, je ne suis pas si jeune, t’es mon aînée que de trois ans.

Il se rassied sur le banc les bras étalé le long du dossier dans une espèce de pose qui serait presque machos si ce n’était pas le fait que tout le monde l'utilise naturellement. Pluton ne tardant pas à venir le rejoindre sur ses genoux et tenter de retourner au sommeil qu’on lui avait enlevé quelque minutes plus tôt. Il repris la conversation une fois que la pokémon était sur lui, lui caressant les côtes.

- En toute franchise, j’dois aider quelqu’un car j’ai fait un truc que j’aurais pas dû, mais j’regrette rien, il l'avait mériter.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Tu t'amuses beaucoup trop de la situation. Un sourire pointe sur ton visage et ne le quitte plus, alors que le pauvre garçon se débat pour se séparer de toi. Lorsqu'il y parvient enfin, tu lui montres un air satisfait et moqueur. Tu t'éloignes de lui à contrecœur, presque déçue de ne plus pouvoir l'embêter -ou plutôt l'étouffer- comme tu le faisais, mais ce ne sera pas un problème bien longtemps pour toi. Quiconque te connait sait que tu trouveras un autre moyen de plaisanter et te moquer un peu de lui dans les prochaines minutes à venir. Tu aimes te payer la tête des autres, même si tu ne le fais jamais méchamment et qu'il s'agit plus de ton aise en présence de tous ceux qui croisent ta route. Tu n'as pas besoin de les connaître depuis longtemps pour te sentir déjà assez proche pour plaisanter ainsi. Ce n'est pas tout le monde qui apprécie, mais ça, ça ne te préoccupe même pas.

À côté de toi, Haojing laisse la petite Évoli le renifler. Il reste calme et agite sa queue enflammée de gauche à droite, tout en souriant amicalement à Pluton. Aucune discussion ne se fait entre eux. Ton salamèche sait ne pas s'imposer et attendra que l'autre pokémon, plus timide, se sente assez en confiance pour poursuivre une conversation. Après tout, il pourrait très bien être un adversaire pour elle et si elle n'aime pas combattre, il est normal qu'elle le craigne. Il ne l'attaquera pas, bien sûr, mais ça, l'Évoli ne peut pas le savoir avec certitude.

Du côté de l'étudiant-pas-trop-étudiant-finalement , il ne tarde pas à te donner de quoi l'embêter à nouveau. Sa réponse moqueuse te fait rire intérieurement. Il n'a donc que trois ans de moins que toi ? Et bien, cela ne change pas que tu es son aîné et qu'il te doit donc du respect. Lorsqu'il se rassoit et s'installe confortablement, il te donne cependant la vraie réponse à ta question. Parfait ! Encore mieux ! Il est le petit délinquant sur lequel tu dois garder un œil aujourd'hui. Pluton n'a presque pas le temps de s'installer que tu attrapes déjà Lewis -tu ne savais jusqu'alors que le nom de ton partenaire du jour- par le pan du chandail pour le relever. Évoli, agile, retombe sur ses pattes, surprise par ce soudain changement. Toi, tu coinces déjà la tête du jeune homme sous ton aisselle de ton bras toujours en place et de l'autre main, tu lui ébouriffes sauvagement les cheveux. Il sera peut-être surpris de ta force impressionnante, ce à quoi tu ne penses même pas, bien que tu doutes lui faire mal.

— Et bien si tu es mon cadet, alors montre un peu plus de respect, petit délinquant ! Après tout, aujourd'hui, c'est moi qui te surveille, alors il ne faudrait pas que tu te comportes mal, sinon qui sait ce que je pourrais t'infliger devant les élèves ?

Tu te moques ouvertement de lui et un rire t'échappe avant que tu ne le relâches et te recule. Tu continues à t'esclaffer, posant tes deux mains sur ta taille en te retenant. Tu ne fais que commencer et déjà, tu y prends un malin plaisir. Cette journée va être excellente, tu le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones





 


 

Devoir Civil




Il secouait la tête en la sentant le coincé sous son aisselle, encore une fois il se retrouvais contre elle malgré lui, bien que ce n’était pas la meilleur des positions ça ne le dérangeait pas tant que ça lui qui avait habitude de payer pour avoir de la compagnie corporelle. Cependant pour l'agacer il avait presqu’envie de lui demander si elle connaissait le désodorisant. Il n’eu malheureusement pas la chance de placer une tel réplique puisqu’à nouveau pour la énième fois elle le coupait dans son élan en le repoussant.

Ainsi elle était celle qui devait l’aider à distraire la classe pendant trois heures, finalement ça ne serait pas si mauvais que ça même s’il aurait préféré qu’elle soit un mec, question d’avoir une plus grande complicité au travail. Il soupire en replaçant sa chevelure de rebelle et entamait la paroles en se raclant la gorge.

- Le respect ça se mérite, là où j’suis né tu n’es rien tant que tu ne prouve pas ce dont tu es capable, et honnêtement ça ne me dérange pas plus de vivre comme ça, certes j’aime pas tout de ma famille mais j’leur doit au moins quelque valeurs. Et essaie pour voir de m’infliger quoi que ce soit, j’suis pas en travaux forcé pour rien tu sais, j’en ai dans le corps.


Il lui fait un clin d’oeil mesquin, même s’il avait avouer un truc ou deux malgré lui, notamment sur sa famille et la raison pourquoi il devait l’accompagner dans la direction de ce cours malgré lui. Une sorte de franche camaraderie s’établissait déjà, peut-être que le cours ne serait pas si chiant que ça finalement.

- Et puis, je m’attendais à ce que tu sois un mec, avec un nom comme Fang, c’est un pseudo ou t’es littéralement née avec ce nom ? Ça me semble plutôt fantaisie comme nom.

Presque dans un geste de provocation il s'assied de nouveau sur le banc le sourire au lèvre laissant ses dents blanche perlé au coin de sa bouche au couleur de pastelle.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Il ne sait pas ce dont tu es capable non plus, bien que les menaces soient faites en l'air autant de ton côté que du siens. Tu sais qu'il n'est pas un cas trop sévère, déjà parce qu'on ne te l'aurait pas confié, mais surtout on ne l'aurait pas envoyé à l'Académie où il risquerait de mettre la vie de jeunes étudiants en danger. Pour autant, tu sais que tu dois rester prête à toute éventualité, mais tu n'es pas sur tes gardes face à lui. Au contraire, tu souhaites lui montrer qu'il n'y a aucun jugement et que son passé lui appartient. Ses erreurs, c'est à lui de les réparer, pas à toi de t'en charger. Tout ce que tu fais, c'est l'accompagner sur le chemin le temps d'un instant, avec espoir que cela lui apprendra à l'avenir.  

— Et qu'est-ce que te fait croire que je suis née en tant que femme ? Peut-être ai-je décidé de ne garder de mon ancienne que mon nom, qui sait ?

Un petit clin d’œil à ton tour, pour semer le doute. Ton corps a tout d'une femme. Si ta petite blague s'était avérée sérieuse, franchement, on aurait dû dire chapeau au chirurgien. Tu mets tes mains dans tes poches et laisses un instant de silence malaisant. Difficile de répondre à un tel commentaire sans risquer d’offenser l'autre en cas de vérité. Tu ne tardes cependant pas à répondre plus sérieusement à sa question. Enfin, tes paroles sont sérieuses, mais ton attitude, elle, reste la même.

— Je viens de Kanto. Là-bas, de tels noms, c'est courant. Tu n'as jamais rencontré de gens provenant de cette région j'imagine si ce genre de noms te semblent fantaisistes... Tu n'y as jamais voyagé ?

Tu te rappelles qu'il a dit plus tôt venir de Lumiris, du moins d'y avoir été éduqué. Si sa richesse lui aurait permis de voyager avec sa famille, ça ne veut pas dire qu'il en a eu l'occasion. La vie parmi les riches est très différente et si certains pensent que l'argent est synonyme de liberté, ce n'est pas toujours le cas. Quand on est à la tête et en charge de tout, les responsabilités sont nombreuses et lorsque l'on est seulement un héritier, alors on s'attend à énormément de votre part. Tu l'interroges en sachant tout cela, mais tu n'insistes pas pour en savoir plus sur lui s'il ne souhaite pas en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones





 


 

Devoir Civil




Il secouait la tête de gauche à droite en signe de non, Lewis n’avais jamais voyagé, oh que non. Sa famille ne pouvais pas risquer de le perdre dans un accident futile du genre écrasement d’avion, ou la chute en bas d’un précipice, trop nombreux étaient les ennemis de l’entreprise et trop nombreuse était les opportunités de se débarrasser de l’avenir de cette entreprise. D'où le fait que le jeune homme tenait à sa confidentialité.

Il enfonça sa main dans sa poche afin de ressortir son portable et sans aucune gêne prendre une photo de la demoiselle qui était face à lui, pas question de manquer la possibilitée de prendre une photo d’une beauté pareil, et puis ça la gênerait probablement pas de toute façon. Il rangeais le portable de nouveau dans sa poche en retournant noyé son regard dans celui de son interlocutrice.

- Non j’ai jamais voyagé, je suis du genre antisocial lorsqu’il s’agit de sortir de chez moi, mais bon, tout ça c’est derrière moi j’veux juste vivre ma p’tite vie tranquille et atteindre mon but sans que personne ne m’en empêche.


À cette pensée il fixait un instant son évoli, se demandant s’il était vraiment fait pour ça alors qu’il n’avais aucune idée de comment faire, c’est dire qu’il ne connaissait rien du tout du métier et encore moins de l’univers qu’est ces pokémons, lui qui as vécu en reclus la majorité de sa vie. Il avait aussi clairement ignoré le fait qu’elle avait supposer être un homme de naissance, car c’était très peu probable et le peu qu’il connaissait d’elle il savait déjà qu’elle aimait provoquer et créer des réactions, et il ne lui laisserais pas ce plaisir là. Il se redressait convenablement sur le dossier du banc et tapotais à ses côtés afin de l’inciter à s’asseoir c’est pas comme si elle avait autre chose à faire de toute façon.

- Le pire, c’est que j’ai même pas envie d’enseigner à ses gosses de toute façon, la plupart doit être agité comme pas possible et plus énervant qu’autre chose. On est des jouets à briser pour eux, rien de plus.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

La photo te surprend un instant, mais tu ne dis rien. Ce n'est pas quelque chose qui te dérange vraiment. Certains trouveraient cela étranges, mais peut-être que tu l'es toi-mêmes, alors ça n'a rien de bien particulier à tes yeux. Ou peut-être est-ce parce que tu en as vue bien d'autres passer avant lui. Ta vie t'a mené face à de nombreuses rencontres parfois loin de la normalité et aujourd'hui rien ne semble te surprendre. Et puis, tu as toi aussi tes propres idées bien spéciales. Une obsession pour le feu serait bien loin d'être normal pour les autres, mais pour toi, il n'y a rien de plus banal. C'est ton quotidien depuis l'enfance, après tout.

Tu souhaites répliquer par une blague à sa photo, mais il poursuit avec un sujet plus sérieux. Tu te tais donc et l'écoute, acquiesçant silencieusement à ses propos. Il n'y a rien à répondre. Rien à ajouter. S'il a un but, à tes yeux, c'est bon signe. C'est ce qui t'a remis sur le bon chemin et qui t'a éloigné des vices de ta jeunesse. Aujourd'hui, ton objectif est devant toi. Tu as entrepris la route à prendre et tu sais être sur la bonne voie. Tu ne tarderas pas à te faire connaître comme une grande ingénieuse et certains reconnaissent déjà tes talents. S'il trouve ses propres envies, s'il a un rêve qu'il souhaite poursuivre, alors peut-être qu'il ne se retrouvera plus dans une situation comme celle-ci et c'est ce que tu lui souhaites.

Lorsqu'il te propose de t’asseoir, tu n'hésites pas et tu te laisses choir à ses côtés, tendant les jambes et les bras sans te soucier d'empiéter sur son espace. Haojing ne tarde pas à te rejoindre d'un bond, faisant bien attention de ne pas te brûler avec sa queue. Il s'assoit à son tour, flamme en avant de lui bien au loin de toi. Tu soupires d'aise en écoutant les complaintes de ton coéquipier du jour, qui ne partage pas ton enthousiasme d'être ici.

— Oh, ne t'en fais pas pour ça. Ils sont pas si insupportables. Beaucoup souhaitent apprendre sur les pokémons. Est-ce que tu dois leur parler d'Évoli ? C'est un pokémon unique et il y a beaucoup à savoir sur lui, ça ferait un cours intéressant...

Ça n'est pas trop difficile de deviner qu'il risque d'être là pour ça. Un Évoli est un pokémon très unique et tu le sais. Ces nombreuses évolutions rendent curieux bien des gens et tu n'y échappes pas. Tu dois avouer qu'une évolution de type feu ne te déplairait pas. Qui sait, peut-être que tu en captureras un à ton tour !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones





 


 

Devoir Civil




Sa question le laissait perplexe il n'avait pas du tout penser quoi dire ni quoi faire à vrai dire, il s'était contenté d'accepter la demande du juge et puis remplacer dans une classe devait être forcément moins pire que ramasser les détritus au milieu des villes. Le garçon parut étonné à la mention de l’uniqueté de son pokémon favoris, le sourire au lèvre, heureux d’avoir fait le bon choix en la sauvant ce jour d’antan. C’est par contre avec gêne qu’il avoue ne rien connaître au sujet des évoli, se caressant la nuque nerveusement.

- Ah bon ? À vrai dire je n’ai jamais vraiment su ce que Pluton avait de spécial, je savais qu’elle était unique, mais de là à être si différente, j’en savais rien. Je ne suis pas trop familier avec le monde pokémon c’est tout juste si je sais que c’est une évoli et rien de plus.

Le regard fuyant de gêne, il n’aimais pas trop avouer qu’il ne savait que dale sur la petite chose qui roupillait sur ses cuisses. Le garçon sentit le bras de la demoiselle derrière sa tête, ne sachant pas si c’était volontaire ou pas mais il s’adossa contre malgré tout, c’était à elle de ne pas le mettre la si ça la dérangeais.

- Tu crois que j’pourrais trouver plus d’informations à la bibliothèque ? Car j’avoue y avoir pensé plus tôt mais je suis hésitant j’ai peur de trouver que des informations inutiles sur les pokémons, tout ce que je veux c’est en savoir plus sur pluton, le reste ne m’intéresse pas.

C’était mit au clair, il n’aimait pas les autre pokémons si ce n’est que Pluton, sa petite évoli chétive et si précieuse à ses yeux. Au moins on pouvais pas lui reprocher sa loyauté envers elle. Peut-être un jour serait-il un peu plus ouvert d’esprit, mais pour l’instant c’était loin d’être le cas, non monsieur.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Tu te grattes le menton, réfléchissant à ce que tu viens d'apprendre. Le manque de connaissance du jeunot ne sera pas en leur faveur durant le cours qu'ils donneront un peu plus tard. En effet, un petit tour à la bibliothèque risque de s'imposer s'il souhaite avoir quelque chose à enseigner aux élèves. Il est là pour ça et s'il ne fait pas bien ce qu'on lui demande, cela risque de lui retomber dessus. Tu décides donc de lui dire ce que tu sais des Évolis.

— Eh bien, déjà, oui, saches que ton pokémon est unique. C'est le seul à avoir autant d'évolutions. Les Évolis ont, si ma mémoire est bonne, huit différentes formes évolutives, toutes uniques et accessibles d'une façon différente. Certains requièrent une pierre, d'autres des conditions plus particulières.

Tu essais de te rappeler ce que tu sais sur ce pokémon. Il a toujours été mystérieux à tes yeux et ta curiosité légendaire te pousse à vouloir en savoir plus, mais il est vrai que tes recherches sont pour l'instant minces sur le sujet. Il pourrait être intéressant pour toi de voir un Évoli évoluer sous tes yeux. Ainsi, peut-être comprendrais-tu un peu mieux comment cette espèce unique fonctionne.

— Tu sais, il y a de nombreuses légendes sur les Évolis. J'aimerais tellement savoir si certaines d'entre elles sont vraies. Je n'ai pas eu la chance d'en rencontrer énormément, ni même le temps de me renseigner comme il faut. Je pourrais peut-être venir avec toi ? Je pourrais t'aider à chercher, ensemble on devrait trouver plus d'informations.

Toi, tu n'es pas là pour enseigner sur les Évolis. Pourtant, tu souhaites aussi en apprendre plus. Finalement, il n'y aura pas que les élèves qui sortiront d'ici avec plus de savoir. Il semblerait que Lewis et toi aurez aussi la chance d'en apprendre plus sur cette espèce incroyable qu'il possède déjà grâce à son Pluton.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones





 


 

Devoir Civil




Lewis pris Pluton dans entre ses mains et la plaçait face à lui, celle-ci encore légèrement endormie clignait doucement des yeux en le fixant un léger sourire sur sa gueule. Ainsi donc cette petite chose pouvait se transformer en huit espèces différente, en une seul, c’était plus qu’il n’en fallait pour faire une équipe, il ajoutait ça à sa liste de chose à faire, capturer assez d’évoli pour pouvoir se faire une équipe complète de ce pokémon.

Il haussait les épaules quand elle lui demandait si elle pouvait l’accompagner dans sa petite quête d’information, après tout il n'avait pas eu dans l’idée de sortir, mais si elle disait vrai, ils auraient pas mal de recherche à faire pour en savoir plus sur chacune des évolutions de Pluton. Comment les faire, et comment existe-elles en général, leur force et capacité et ainsi de suite. Il finirais par avoir besoin d’aide il en était persuadé.


- J’imagine qu’une tête de plus à réfléchir ne me ferais pas de mal, en fait, je veux devenir éleveur d’evoli, mais je ne connais pas tout de cette race de pokémon alors je savais que j’avais beaucoup à apprendre mais je ne me doutais pas que j’avais autant de chose à apprendre et si peu de temps. Mais j’y pense, toi tu vas enseigner quoi dans cette classe ?


Il reposait doucement sa chérie sur ses jambes et se retournait afin de pouvoir un peu mieux écouter ce que la demoiselle au bras robotisé avait à dire. Curieux d’en savoir plus sur elle, après tout elle était pas si mal et plus il en savait mieux c’était.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Tu observes du coin de l’œil Lewis et son Évoli. Ils semblent proches et c'est une bonne chose, surtout si, comme il dit, il souhaite devenir éleveur d'Évoli. Toi, tu n'as pas cette ambition, mais tu n'en es pas loin avec ton équipe spécialisé en pokémon de type feu. C'est d'ailleurs pour ça que tu es ici, ce que tu ne tardes pas à lui dire.

— J'ai une préférence pour les pokémons enflammés. Mes tendances pyromanes m'attirent à vouloir les capturer. D'ailleurs, j'aimerais bien avoir un Pyroli. Enfin, un Évoli de type feu.

Tu ne souhaites pas avoir une grande équipe et tu en as déjà deux avec toi. Six te suffira. Par la suite, tu proposeras ton aide aux autres dresseurs qui ont du mal avec leur capture. Si tu peux aider les autres, tant mieux, tu pourras peut-être en tirer quelque chose en retour. Et puis, des pokéballs, tu risques d'en avoir de nombreuses, alors autant en profiter.

— C'est dommage que tu ne t'intéresses pas aux autres pokémons, il y en a de merveilleux parmi ceux que je souhaite posséder dans mon équipe. Haojing en est un bon exemple.

Tu dis cela en levant ton Salamèche de quelques centimètres pour le mettre un peu en avant et accentuer ainsi tes propos. Il bouge un peu sa queue, toujours prudent de ne brûler personne, puis s'arrête lorsque tu le reposes. Pour toi, il est aussi important dans ta vie que ne semble l'être Pluton pour Lewis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones





 


 

Devoir Civil




Le garçon fixait le salamèche qui semblait ne pas être dérangé dans sa position, ne brûlant personne avec sa queue par réflexe ou habitude. Il ne semblait pas vouloir aimer d’autre pokémon que Pluton, peut-être un jour il finirait par voir en eux la même beauté qu’il voit en Pluton mais il s’en doutait fort.

Fang avait une passion pour le feu, étonnamment à considérer le pokémon feu à ses côté ça ne l’étonnait pas vraiment plus que ça. Il réalisait qu’elle était peut-être beaucoup plus expérimenté que lui, en fait c’était même clair comme de l’eau de roche, du coup autant en profiter à fond et voler autant de savoir qu’il pouvait lui prendre.

- Mais du coup, t’as plusieurs pokémons ? Genre une équipe complète et tout ? Car à t’entendre parler t’es une dresseuse pro, peut-être que je me trompe ?

Il la taquinait légèrement en la poussant de l’épaule afin de recommencer ce petit jeu de taquinerie. Il restait néanmoins pensif sur ce qu’elle avait dit à propos de ses attitude pyromane, ce genre d’addiction était plutôt dur à se débarrasser et elle avait trouvé un moyen de le faire tout en conservant cette manie, bien que ça à du prendre un moment à arriver et qui sait, ce qu’elle a du faire avant pour assouvir ce genre de besoin.

- Mais du coup, en tant que pyromane, t’as pas fait trop de truc j’espère ? Car à l'entendre parler tu as fait mille et un coup, et du peu que je te connais, ça ne m’étonnerais même pas de te voir en première page du journal le sourire au lèvre avec ce genre de gaffe.


Il rigolait de nouveau, réveillant la petite créature sur ses genou, qu’il s’empressait de flatté afin de la calmer.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Tu vois qu'il devient bavard, le petit. Il ne laisse pas le temps de répondre à l'une de ses questions qu'il enchaîne avec la prochaine. Au départ, tu souris, amusée par tout cela, mais lorsqu'il te demande des questions sur ce que tu as fais, tes émotions changent peu à peu. Tu gardes ton sourire, mais alors que tu plonges les yeux vers le plafond pour le détailler du regard, on peut voir les émotions passer sur ton visage. Rien de tel qu'un rappel de tes erreurs pour enlever ta bonne humeur. Pourtant, tu gardes un peu de joie, même si elle est légèrement faussé par ses mauvais souvenirs. Des images d'une maison qui brûle et un sentiment de pertes d'être chers remontent, suivis de peu par un feu bien plus grand, bien plus dangereux, aillant ravagé presque un village en entier. Pourtant, derrière cette culpabilité et cette peur se cache une véritable excitation, une passion tirant plus de l'obsession que du passe-temps.

— J'ai fais beaucoup d'erreurs. Sans doute bien plus que toi. Sinon, tu ne serais pas ici, pas sans avoir su démontrer que tu savais maintenant bien te conduire. Et même dans ces conditions, je ne serais pas celle qui t'accompagnerait. Ton cas n'en est qu'un parmi d'autres, de ceux qui disparaissent derrière les piles de dossier qui s'accumulent sur les bureaux.

Tu te tournes vers lui et le regarde sérieusement. Cette fois-ci, ton sourire à complètement disparu et on peut voir dans tes yeux l'importance de tes paroles. Ce que tu viens de lui dire et ce qui va suivre, ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère. Tu sais de quoi tu parles et tu es donc bien placé pour le conseiller.

— Ne deviens pas un dossier prioritaire. Crois-moi, ça n'en vaut pas la peine. Tous les efforts que tu devras faire pour t'empêcher maintenant de recommencer ton méfait, imagine les décuplés. Une fois embarqué sur cette route, je te le dis d'expérience, c'est un véritable enfer en ressortir.

Tu fermes les yeux et soupir, laissant un silence vous envahir pour le laisser réfléchir. Cependant, bien vite, tu souhaites ramener la bonne humeur et la complicité qui s'étaient installés et qu'il tentait un instant plus tôt de ramener. Un énorme sourire s'affiche sur ton visage à nouveau et tu le bouscules légèrement à ton tour.

— Je ne suis pas si experte que ça, mais j'en ai vue beaucoup. Je n'ai que deux pokémons et ils sont encore très jeunes. Et puis, je ne cherche pas forcément à les rendre surpuissants. Mon principal objectif est de devenir une ingénieuse reconnue de la région. Mes pokémons m'aideront à atteindre ce but. Tu savais qu'on peut leur enseigner toutes sortes de choses ? Ils ne servent pas qu'aux combats. Leur force, leur agilité, leur intelligence, ce sont tous des compétences qui peuvent t'aider dans tant d'aspect de la vie courante.

Tu sais de quoi tu parles, encore une fois. Ton oncle possède un garage et son Dracaufeu, la mère d'Haojing, l'a toujours aidé. Tu espères que tes pokémons en feront de même. Bien sûr, tu t'assureras de les aider à grandir et à évoluer et peut-être fera des combats ici et là, mais ce n'est pas ta priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Devoir Civil




Le fait qu’elle perde son sourire aussi rapidement le mit mal à l’aise, il se redressait doucement en se grattant la nuque afin de mieux l’écouter tout en essayant de cacher le fait qu’elle lui faisait un peu peur avec cet air sérieux, on pouvait presque voir des fantômes du passé luire dans la prunelle de ses yeux, ceux-ci semblait vide de sens comme une pièce sans lumière, noir et froid.

Elle indiquait qu’elle avait fait des choses qui avait été dur à pardonner ou réparer, ne pas être un dossier prioritaire comme elle disait. Ça n’avais jamais vraiment été son cas, lui non de sa famille il avait rapidement fait le tour de ses problèmes lorsque ça arrivait, un pot de vin ici et l’autre par là et les juges oubliait rapidement mais encore là ce n’était rien de bien grave, excès de vitesse, extorsion, etc.

Lewis n’avais jamais été un mauvais gosse, au contraire exemplaire et prêt à tout pour combler les désirs de son père et sa mère, voulant être à la hauteur de l’amour de sa famille, bien que de nos jours il s’en foutait royalement, c’était pour dire le changement qu’ils avaient créé en voulant le séparer de ce qu’il croit être sa destinée.

Le calme revint se poser entre eux comme un brise de vent dans les feuilles des arbres environnant, le garçon laissant son regard dériver sur la joue de la demoiselle, l’envie de la caresser, la réconforter dans un vieux souvenir qui était douloureux. Mais rien de ça ne se fit, le jeune homme se contentait de fixer l’extérieur via la fenêtre en face d’eux, aucun mouvement qu’une attente de la suite des évènements.

Son sourire lui revint lorsqu’elle parlait de ses pokémons, enfin elle laissait place à l’humeur qui était présente v’las quelques minutes à peine. L’adulte lui sourit à son tour et l’écoutait parler, beaucoup plus calme cette fois-ci comparé à auparavant.

-Je ne sais pas trop ce que Pluton pourrait faire pour moi personnellement, elle est tellement chétive, elle me sert surtout de support moral lorsque je m’ennuie ou comme compagnonne de vie tout simplement. Mais, sinon, il ne faudrait pas aller à la bibliothèque bientôt ? Je veux dire que le temps passe rapidement et je ne voudrais pas qu’on parle toute la journée sans avoir d’information sur les évoli, ça me flanquerais la trouille.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Tu regardes Lewis et tu réfléchis un instant. Il est vrai que le temps passe et si vous continuez à discuter ainsi, vous n'aurez pas le temps de visiter la bibliothèque. Le cours risque donc d'être très vide si vous ne savez pas de quoi vous allez parler. Bien que tu en connaisses beaucoup sur les pokémons de type feu, tu ne vas pas prendre la parole pour toute la durée du cours. Tu es là en tant que bénévole, oui, mais pas pour faire les heures de travaux communautaires à la place du jeune délinquant à tes côtés. Il ne semble pas avoir un mauvais fond, mais il a commis une faute qu'il doit corriger de lui-même et si tu fais tout pour lui, il n'apprendra rien.

Tu te lèves d'un bond, Haojing réagissant tout aussi vite que toi et ratterrisant au sol sans difficulté. Tu te retournes vers Lewis et lui fais un signe de la tête, signifiant qu'il doit se lever. Un petit tour à la bibliothèque ne vous pas de mal à tous les deux. Tu en profiteras pour faire quelques recherches de ton côté et l'aider à faire les siennes pour qu'il en apprenne plus sur son pokémon et puisse se rendre utile durant le cours. Et puis, tu ne vas pas te mentir à toi-mêmes, tu veux en apprendre plus sur cette espèce toi aussi.

— D'accord, allons-y ! Plus vite on y est, plus on pourra en apprendre. Et il y en a beaucoup à savoir sur les pokémons !

Ton enthousiasme se voit sur ton visage. Tu pourras peut-être découvrir de nouvelles légendes, dont tu pourrais parler pendant la classe. Il est vrai que garder l'attention des élèves ne doit pas toujours être facile, alors si tu parles de quelque chose de différent et de mystérieux, peut-être réussira-tu à les captiver. Sur cette idée, tu te tournes pour entamer le chemin, avant de te figer et d'afficher un air songeur. Tu poses ton regard sur Lewis à nouveau, un sourcil levé.

— Tu sais où est la bibliothèque ?

C'est la première fois que tu viens ici, alors tu ne connais vraiment pas les lieux. Espérons seulement que la bibliothèque de l'Académie contienne beaucoup de renseignements sur ce que vous recherchez. Bien sûr, il devrait y avoir des informations, mais à quel point ? Dans le pire des cas, tu as accès au réseau Dusk, sans doute comme Lewis. Cela pourrait être un autre support pour vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Devoir Civil




Il la regardait se lever rapidement et l’agilité du pokémon a ses côté, c’était plutôt étonnant de voir un si petit pokémon avoir une agilité si grande, son pokémon à lui, évoli, semblait pas posséder d’agilité qui pourrait l’aider à ne pas se blesser. Peut-être que le garçon devrais t'entrainer.

Il finit par se relever Pluton dans ses bras et s’avançait vers elle afin de la suivre, marmonnant rapidement qu’il était sur ses pas et qu’il ne la lâcherais pas d’un pouce, parce que son sens de l’orientation n’était pas des plus merveilleux mais il réussissait sans trop de problème à se diriger.

Sa question le forçait à réfléchir, avait-il été à la bibliothèque avant, il lui semblait que oui, après son entrée dans l’académie a vrai dire il était entrée à l’intérieur par erreur alors qu’il errait dans le bâtiment dans l’unique but de trouver la classe dans lequel il devait enseigner plus tard afin de pouvoir être ponctuel le temps venu.

-Si je ne me trompe pas, elle est au premier étage tout près de l’entrée, j’y suis entré plus tôt aujourd’hui par erreur alors que je cherchais où était la classe afin de ne pas me perdre dans l’école le moment venu, car j’ai pas trop envie de répéter les tâches communautaire uniquement parce que je n’ai pas un bon sens de l’orientation.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Devoir rapide

Lewis Broke | Fang E. Yaeling

Tu acquiesces et entames la marche en direction de la fin du couloir. Quelques instants avant ta rencontre avec Lewis, tu te souviens être passé devant des escaliers dans le couloir avoisinant celui dans lequel vous vous trouvez. Espérons seulement que vous ne vous perdrez pas une fois à l'étage supérieure. Nemerya est une grande ville et son Académie est à son image. N'importe qui ne connaissant pas les lieux se perdraient facilement. C'est votre cas, mais peut-être pourrez-vous demander à quelqu'un travaillant à la bibliothèque de vous dirigez pour trouver votre classe. Pour ça, il vous faudra cependant trouver ce lieu d'études et de recherches en premier et heureusement, vous avez amplement le temps pour cela, même s'il vaut mieux ne pas traîner.

— Et bien, alors, allons-y ! Il ne faudrait pas qu'on arrive les mains vides en classe. On aurait l'air de deux idiots !

Tu ris à ce que tu viens de dire. Le ridicule ne t'effraie pas, mais quand on peut l'éviter en s'efforçant un peu, alors pourquoi ne pas le faire ? Les étudiants savent que vous n'êtes pas des professionnels et on ne vous demande pas la perfection, seulement vous devez tout de même faire un effort. Et puis, il ne faudrait pas leur fournir de mauvaises informations. Cela leur retomberait à tous les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération