Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : 7€ dès 50€ et jusqu’à 100€ d’achat ...
Voir le deal

Répondre au sujet
Aperçu d'un possible futur | Jun
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



 
Aperçu d'un possible futur

Jun Abe | Fang E. Yaeling

Ton travail est terminé et tu reviens tout juste de ta visite à la plage mystique, où tu as capturé un pokémon chromatique. La journée est déjà bien avancée, alors il est préférable pour toi de rester ici pour la nuit plutôt que de rentrer à Artiesta, ce qui te prendrait un bon moment. La nuit n'est cependant pas encore tombée, alors tu profites du paysage que t'offre Mirawen. Jubei, Haojing et toi marchez côtes à côtes, alors que ton carvanha reste dans sa pokéball. Tu le sortiras sans doute plus tard, mais pour l'instant, ce n'est pas le lieu pour ça.

Tu n'as jamais vraiment eu le temps de visiter la ville, voire même ce côté de Lumiris. Chaque fois que tu t'es rendue ici par le passé, tu n'étais toujours que de passage et tu rentrais donc rapidement par la suite. Aujourd'hui, tu en profites pour voir ce qu'il se trame par ici. Tu ne sais pas encore qu'est-ce qu'il y a d'intéressant, mais qui sait, tu pourras trouver quelques petites activités plaisantes qui te donneront envie de revenir. Déjà, l'apparence de la ville est agréable à regarder et on s'y sent bien, même si cela ne te pousserait pas pour autant à revenir jusqu'ici.

Tu sais cependant que si tu décides de te lancer dans les arènes, il te faudra revenir ici, parce que celle de type poison se trouve à Mirawen. Toi qui n'envisageais pas de suivre cette voie, tu as choisi un chemin qui ferait de toi une potentielle championne d'arène, à voir comment tu te spécialises dans un type en particulier toi-mêmes. Ça n'est pas dans tes idées d'un futur pour toi, cependant tu espères un jour que tes pokémons atteindront cette force. Pour cela, il te faut malgré tout continuer à persévérer et à grandir, car tu es loin d'être là où tu souhaites te rendre.

Ton héricendre a évolué il y a peu de temps en feurisson, mais ton salamèche en est encore au premier stade de son espèce. Tu te tardes de le voir devenir aussi grand que ne l'est sa mère, le dracaufeu de ton oncle, mais tu ne souhaites pas le presser pour autant. Il le fera à son rythme, lorsqu'il se sentira près, mais quelque chose te dit qu'il lui manque une motivation supplémentaire pour se laisser aller à évoluer. Malgré sa maturité, tu sais qu'il reste encore assez jeune et peut-être a-t-il du mal à se délaisser de ce côté plus innocent qu'il possède encore. Même si un doute persiste, tu n'as pas conscience qu'il craint de ne plus être le petit salamèche éclos de son œuf devant toi, même si pour toi il le restera toujours. C'est une peur qu'il devra combattre et, sans le savoir, à laquelle il sera sous peu confronté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Combat aérien


Mes amis, permettez-moi de vous faire découvrir une toute nouvelle façon de combattre : les combats aériens. En gros, c’est un combat où les dresseurs se trouvent sur des petites (ou grande) plateforme surélevé et où seule les pokémons de type Vol sont autorisés. Bon, moi, je n’ai que Pureté, mais le challenge m’a poussé à m’inscrire à un mini-tournoi de la ville et essayer de gagner.
Ben, ils ont été sacrément surpris. Déjà, parce que la Dracaufeu était d’une grande rapidité. Ensuite, malgré son double type Feu et Vol, elle connaissait des attaques de type Roche. Je vous laisse deviner pourquoi c’est très avantageux pour moi. Et enfin, malgré sa double faiblesse aux roches, elle a surpris énormément de monde avec sa solidité. Que voulez-vous, moi j’entraîne mes bébés avec passion.

C’est la final et elle oppose ma Pureté face à un drôle de pokémon vol. Le 3ème qu’elle affronte au cours de ce match et c’est un Békipan. Eau contre feu, c’est du challenge.

Attaque Ecume !
-Pureté, Tranche !

Pour les spectateurs, j’imagine que c’est un spectacle à couper le souffle. Pour se battre, les pokémons n’hésitaient pas à occuper tout l’espace aérien, bien plus que lors des combats habituels. Ma dracaufeu analyse avec précision les mouvements du Békipan et vole avec beaucoup de rapidité sur son adversaire, lui assénant un sacré coup de griffe.

Tomberoche !

Pureté fonce sur son adversaire, on dirait qu’elle sentait à peine les attaques de type Eau qu’elle se prenait puis attrape le Békipan au niveau du flan et l’emmène vers le sol pour s’écraser dessus. C’est une variante de Tomberoche. Lorsque la Dracaufeu se releva, le Békipan était K.O

Et la gagnante est Jun Abe !
-Draaaacauuuufeuuu !

Pureté acclame sa victoire, se tournant vers moi, un grand sourire sur sa gueule. Je fais un petit oui de la tête et descends chercher mon prix. Gagner avec un seul pokémon ? C’était insensé ! Et pourtant, c’était bien ce qui s’était passé. Puisque le match était fini, les enfants, curieux, s'approchaient de la Dracaufeu. Ils restèrent cependant à une certaine distance, la puissance de ce monstre draconique ayant été mainte fois démontré. D’ailleurs, ils reculèrent tous ensemble lorsque Pureté s’avança d’un pas vers eux. Pauvre Dracaufeu qui se prenait encore pour un salamèche. Mais tant pis pour ces peureux, elle me cherchait du regard et une fois qu’elle m’avait trouvé, commença à marcher tranquillement vers moi.

Draaaa !
-C’était de très bon match. On va sans doute entendre parler de toi dans le journal local.
-Feu !

Je lui caresse la tête pendant que je buvais une grande gorgée d’eau. Resté au soleil aussi longtemps, ça donnait soif.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

 
Aperçu d'un possible futur

Jun Abe | Fang E. Yaeling

Les acclamations d'une foule et les bruits de combats pokémons attirent ton attention. Cela ne semble pas très loin de là où tu te trouves. Une rue plus loin, tu peux déjà voir la cause de tout ce boucan. Difficile de manquer un énorme dracaufeu battant en force contre un adversaire qui peine à se défendre. Immédiatement, tu te diriges, curieuse, vers le petit événement local. Impossible pour toi de tourner le dos face à un tel pokémon, qui te rappelle tant de souvenirs. Il semblerait que ton Salamèche ait quelque part le même ressentiment que toi, parce qu'il regarde avec une certaine émotion son congénère.

— Allez, qu'est-ce que vous pensez d'aller voir ce qui se passe là-bas ?


Haojing lève la tête et te jette un regard perdu, pris au dépourvu par la situation. Son petit camarade -ou plutôt grand, il l'a bien dépassé depuis son évolution- acquiesce avec enthousiaste, criant de petit « feurisson » qui te font sourire. Il s'arrête cependant quand il voit la gêne sur le visage de son ami. Il ne sait pas ce qui se passe, mais il tente quand même de le rassurer d'une main. Il ne posera pas de question et se contentera de l'encourager. Jubei est comme ça. Si on veut lui parler, il se fera un plaisir d'écouter, du moins tant qu'il n'est pas trop pressé par quelque chose d'autre. Mais si on ne décide pas de s'ouvrir à lui, alors il attendra et donnera du sien comme il peut.

— Feuri ! Feurisson !


Quelques mots d'encouragement, puis il est déjà parti. Tu peines à le suivre tant il se dépêche. S'il pouvait voulait, tu crois bien qu'il se jetterait sur le dracaufeu pour tenter sa chance, même s'il est évident qu'il est encore trop jeune et qu'il manque d'expérience pour un tel combat. Il a une certaine force, bien sûr, mais il est encore loin d'avoir mis tout son potentiel à l'épreuve. Tu es fière de lui, mais son entrainement n'est pas fini et tu en es bien consciente.

Tu marches à ton rythme et laisse Jubei partir. Il est assez grand pour prendre soin de lui-même et tu l'auras rejoins d'ici peu, de toutes façons. Il ne prend pas de temps à disparaître dans la foule, se glissant comme il peut entre les observateurs. Il est peut-être plus petit, mais pas assez pour passer entre leurs jambes, chose qu'il ne semble pas comprendre. Même de là où tu es, tu peux voir les pauvres gens se faire surprendre par une énorme bête qui tente par tous les moyens de se faire une place pour mieux voir. Ils n'osent même pas rien dire quand ils constatent qu'il s'agit d'un pokémon, pris au dépourvu par la situation et légèrement effrayé par les flammes énormes du feurisson qui ont bien grandi sous le coup de l'excitation. Le rire qui t'échappe suffit à détendre ton salamèche, toujours un peu timide de voir un dracaufeu.

Le spectacle se termine bien trop vite à ton goût. À peine es-tu arrivé que le gagnant est annoncé, un puissant Tomberoche décidant du sort de l'adversaire. Tu n'aimerais pas être à sa place. C'est fou ce que les pokémons t'impressionnent, à vouloir retourner combattre même après de telles expériences. Mais il faut dire que tu as tes propres passions étranges. Ce n'est pas tout le monde qui resterait des heures, voire des jours éveillé à travailler sur des projets qui en demande parfois beaucoup physiquement. Tu ne comptes plus le nombre de fois où tu t'es brûlée, écorchée, coupée et j'en passe. Aussi agile tu puisses l'être, ta perfection te pousse parfois à agir malgré les risques. C'est ce qu'il faut pour être innovateur, du moins selon toi.

Tu cherches des yeux Jubei et lorsque tu le vois, tu regrettes presque de l'avoir laissé partir. Il s'élance déjà à la poursuite du dracaufeu. Tu penses un instant qu'il la provoquera en duel, mais il te surprend lorsqu'il montre qu'il souhaite simplement discuter. Avec beaucoup trop d'entrain, des grands gestes et beaucoup d'émerveillement pour les capacités du pokémon, mais discuter quand même. Tu jettes finalement un coup d'oeil à Haojing, qui semble toujours nerveux, à regarder le draceufeu comme il le fait. Lui qui est pourtant si confiant, il ressemble à un petit devant sa mère. Et c'est exactement comme ça qu'il se sent.

— Allez, viens. On va aller leur dire bonjour et les féliciter pour leur victoire.


Il ne comprend ce que tu lui dis que lorsque tu t'avances en direction du pokémon et de sa dresseuse. Il est temps pour toi d'arrêter ton pauvre feurisson. S'il continue à s'exciter autant, il va exploser ! Une simple main sur le derrière de sa tête attire son attention et tu lui souris, le caressant en riant.

— Laisse-les un peu parler, Jubei ! Les pauvres, tu ne leur laisse pas la chance de placer un seul mot.


Il se gratte l'arrière de la tête d'une patte, souriant bêtement en réalisant que tu as raison. Tu te tournes vers l'équipe pour t'adresser à eux à ton tour, maintenant que Jubei s'est un peu calmer.

— Beau travail ! On voit que vous formez une excellente équipe. Mes pokémons travaillent forts pour atteindre un tel niveau, n'est-ce pas, Haojing ?


Tu le mêles subtilement à la conversation, parce que sinon, il serait rester là à regarder nerveusement celle qui lui rappelle sa mère. Tes mots semblent le réveiller. Il secoue avec beaucoup trop de force sa tête, comme s'il a besoin de prouver à cette dracaufeu qu'il est un bon salamèche. Il est adorable quand il agit avec autant de timidité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
J’activais mon Capstick et commençait à me balader sur le réseau Ranger, buvant toujours ma bouteille d’eau lorsqu’un pokémon fait son apparition et semble essayer d’attirer l’attention de la Dracaufeu. Celle-ci se retourne naturellement et approche sa tête du petit pokémon. Un autre type feu, c’était certain, mais il ne semblait pas effrayer par la taille imposante de Pureté. Et c’est avec cette magnifique attitude qu’elle commença volontiers à discuter. Je vous l’ai dit : elle se prend encore pour un salamèche.

D’ailleurs, il y en avait un qui s’approchait. Il semblait tout timide le pauvre… Comme un Salamèche en fait. Donc. Rien de surprenant. Sa dresseuse, en revanche, semblait avoir beaucoup plus de cran que les enfants et caressa son pokémon pour qu’il se calme. C’est vrai qu’il semblait tout excité en voyant Pureté, tellement qu’il était parti dans un monologue. C’était amusant.

Jubei, c’était le Feurisson. Et Hoajing, c’était le Salamèche qui regardait nerveusement la dracaufeu avant de se reprendre et d’essayer d’affirmer sa force.

C’est un travail long et difficile, mais le résultat en vaut la peine, hein Pureté.

Mon pokémon secoue vivement la tête, avant de s’approcher de Hoajing. On dirait qu’elle essaye de le rassurer en disant qu’il deviendra sans doute très vite un puissant Dracaufeu et que le plaisir aérien était bientôt à sa portée. Elle lui donna même une petite léchouille, c’est trop mignon.

Je m’appelle Jun et voici ma Dracaufeu, Pureté. Pour un pokémon de son espèce, elle a un excellent caractère et elle est plutôt facile à entraîner. J’ai beaucoup de chance.

Elle pousse un petit sifflotement avant de venir caler ma tête contre ma joue, bien heureuse d’entendre ce genre de compliment. Il faut dire que c’était la petite dernière de mon équipe et lorsque je l’ai capturé, j’avais une équipe avec un excellent niveau, ce qui avait tendance à la complexer. Aujourd’hui, tout va bien.

Vous semblez être une spécialiste de pokémon de type Feu. Je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération