Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
iPhone 13 Pro : où précommander le nouvel iPhone 13 d’Apple ?
Voir le deal
anipassion.com

Répondre au sujet
Toi, moi, de suite, sur le parquet, un malentendu, une gifle. | Ft. Bambi sexy
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones







Toi, moi, un malentendu, une gifle.




Le garçon avait comme à son ancienne habitude de gosse de riche directement plongé vers le bar le plus près à la fin de sa journée. Il était assis au fond de la salle en face de la porte afin de pouvoir regarder ceux qui passait la porte s’amusant à s’imaginer leur histoire, autant dire que la plupart du temps c’était un truc merdique du genre assassin qui veut un verre de martini. Heck, sinon quel homme de quarante ans et plus voudrais un putain d’olive dans son alcool, c’était un assassin y’avais pas l’choix.

Lewis commandait un verre de bourbon et l'attendait impatiemment en profitant pour ajouter une ronde de rondelle d’oignon, c’était pas très classique du garçon mais depuis que garçon avait goûté à ces petit machins aussi huilé qu’un culturiste il ne pouvait plus s’en passer. Observant les gens qui passe de nouveau, aucun pokémon n’était de sortie aujourd’hui il ne sentait pas l’envie d’avoir l’attention sur lui. Au contraire tout ce qu’il désirait c’était jugé les gens tranquille dans son coin et peut-être se dégourdir le bas des hanches un peu, après tout désormais qu’il n’était plus à Voltapolis c’était dur de trouver des demoiselles avec qui partager sa couche. Il soupira, c’était le bon vieux temps, tout ça pour des évoli c’était p’têt pas le bon choix de vie finalement. Le jeune homme secouait sa tête rapidement chassant ces pensée d’abandon. Il adorait Pluton, Neptune et Mars et ce n’était pas du tout le moment de penser à s’en débarrasser, ça devais être la fatigue qui le faisait divaguer, ouais ça devait être ça. C’pas comme si le pouvoir de l’argent était si attirant, m’enfin, j’crois..



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
toi moi oh oui maintenant oui
well, you can tell by the way i use my walk
i'm a woman's man: no time to talk
music loud and women warm,
i've been kicked around
since i was born
"oui oui t'inquiète"il lui avait dit ce matin avant de partir avec son grand sourire aux lèvres.

bambi soupira, exaspérée. comment pouvait-elle avoir pu penser que cet abruti allait faire son travail correctement ? il n'avait qu'un job, un seul putain de job, pas compliqué easy peasy et tout et monsieur avait reussi à foiré parce que monsieur n'est pas comme tout le monde.
parce que monsieur est auguste. auguste d'epernelle.
pathétitique.
coloc à la con.

"si j'étais un stupide mariole qui adore tout faire sauf faire ce qu'il doit faire... où est-ce que j'irais..."pensa bambi, la voix haute

auguste étant imprévisible, il était difficile de savoir où est-ce que ce chacripan pouvait filer. bambi cependant, savait qu'il avait un petit penchant pour l'alcool et la brune ne serait pas surprise de le voir picoler -ou prendre une pinte comme monsieur dit- au lieu de travailler.
la pulsar entra donc dans le bar le plus proche, "plaie croix" -ne lui demandez pas pourquoi cela se nomme ainsi- et elle essaya de chercher son colocataire partout.

"et toi ? t'aurais pas vu un grand brun au style emo et un peu con sur les bords ?"demanda bambi au premier homme à l'allure disons acceptable qu'elle croisa

la brune n'avait pas le temps avec son air direct et ses yeux determinés. elle devait malgré tout avouer qu'il avait un beau regard, cet étrangé.
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Toi, moi, un malentendu, une gifle.




 

Lorsqu’il l'a vu entrer dans le bar, il ne pris même pas une seconde pour se mettre à la jugée silencieusement d’un regard discret. Dans sa rapiditée d’action c’était facile à savoir qu’elle n’était pas ici pour boire un verre au contraire elle semblait chercher quelqu’un, son copain peut-être. Elle semblait être du genre contrôlante au point de débarquer et d’en faire un scénario lorsqu’elle le trouverais. Peut-être avait-elle besoin d’une p’tite distraction pour la nuit. Il souriait rapidement, elle pouvait tout aussi bien être une travailleuse de la nuit, du genre à se glisser dans vot’ lit sans même que vous avez demandé la permission. Mais lorsque ça arrivait, c’était une nuit à marquer au fer rouge. Il ne fût pas étonné de la voir s'approcher de lui, il avait déjà repoussé son assiette de rondelle et but une gorgée de son bourbon, nettoyant ses mains sur une serviette en papier.

-La seule chose que j’vois, c’est une belle brune qui doit se détendre. Laisse tes soucis à la porte, ton emo taré peut bien attendre n’est-ce pas ? Après tout tu es là, alors pourquoi pas profité du moment pour te détendre, je t’achète un verre si tu veux.


Il lui fit un clin d’oeil, passant rapidement sa main dans ses cheveux bleuté pour replacer d’éventuelle mèche qui viendrait se glisser devant ses yeux. Pas question d’avoir l’air mal devant une demoiselle du soir aussi ravissante. Il se mordit la lèvre à l’idée de ce qui l’attendait, à partir de maintenant les dés était lancé et c’était une question de choix et de paroles, savoir si ce soir ou non elle finirait dans son lit. Il penchait la tête de côté, pouvant presque déjà se l'imaginer contre lui. C’était pas si mal comme image.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
toi moi oh oui maintenant oui
well, you can tell by the way i use my walk
i'm a woman's man: no time to talk
music loud and women warm,
i've been kicked around
since i was born
elle se retenait de pouffer de rire.

"la seule chose que j’vois, c’est une belle brune qui doit se détendre. laisse tes soucis à la porte, ton emo taré peut bien attendre n’est-ce pas ? après tout tu es là, alors pourquoi pas profité du moment pour te détendre, je t’achète un verre si tu veux. "le bleu lui avait dit

elle trouvait ça marrant. marrant que même dans la capitale d'une ville plus que perdue, il y'avait toujours des garçons de ce style. des garçons assurés, riches et fiers d'eux. des prédateurs en quête de viande facile et la plus part du temps fraiche. des garçons qui cherchent des filles naives. de très beaux garçons, certes, mais jeunes et cons.
c'est en partie pour cela qu'elle les préférait plus vieux car en géneral ils commencaient à utiliser leur cerveau principal.

des garçons comme le bleu, on en trouvait pleins dans les gens de la classe sociale de bambi. la brune était curieuse quant à celle du jeune inconnu. elle paria sur la classe moyenne vu son style. mais l'habit ne fait pas le moine et bambi était curieuse.

"j'accepte volontiers. c'est quoi ton nom ? je ne t'ai jamais vu dans le coin."

un sourire, un regard doux et un air faussement charmeur.
le jeu venait de commencer.
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Toi, moi, un malentendu, une gifle.




 

Il lui offrait un sourire charmeur, réalisant pertinemment qu’elle était du même genre que lui, à juger les gens tranquillement sans se donner la peine de découvrir qui ils étaient vraiment. Le jeune prédateur se redressait sur le banc et retroussent les manches de ses vêtements, signe de confiance. Il se refusait de la laisser gagner. C’est une question d’égo après tout.

Il bougeait rapidement de la main vers un serveur afin de l'attirer, il n’était pas question que le garçon se lève pour aller chercher à boire, et ce même si c’était une bombe qui lui demandait. Il était sur son terrain pas question de bouger de là tant qu’il n'avait pas sa prise entre les dents. Cette allusion lui fit mordiller sa lèvre inférieur, peut-être aimait-elle vraiment se faire mordre qui sait. Lewis inspira un coup avant de poursuivre la conversation, se présentant.

- Lewis Broke. Je viens de Voltapolis et je quittais pas vraiment le travail, c’est ma première fois dans ce bar. C’est pour ça qu’on ne se connait pas encore. Mais on est la pour palier à ça, non ?

Il lui fit un clin d’oeil avant de continuer la conversation, les rondelles d’oignon étaient toujours sur la table, à moitiée entamée, lorsque le serveur arriva, débarrassant son assiette puis celui-ci attendait patiemment la commande de Lewis qui lui, s’amusait à le faire patienter. Un vieux proverbe disait que pour connaître la personnalitée d’une personne il suffisait de la voir traiter quelqu’un de plus faible. Ça en disait long sur le caractère de Lewis. Il voulais et il avais. Et ça serait pareil encore cette fois-ci.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Cars 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Bambi 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Autoroute racer [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération