Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
un chevalier et un désert ? [PV- Louis de Carteneau]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le désert Ardent, une étendu de sable ou vis de nombreux pokemon sol et encore une zone où il faut avoir prévu les bouteilles d'eau, non seulement pour moi mais aussi pour mes pokemon la chaleur est oppressante, j'ai l'impression d'avoir marché pendant  quinze jour alors que ça fait seulement  deux heures que l'ont est parti.

Bon sans  il fait trop chaud ici ! Coal ça va tu arrive a supporter la chaleur?
Mia !

Coal a beau être de type feu il supporte mal les fortes chaleur, il est plus habitué a être au frai, ce pokemon me surprendra toujours.

il doit y avoir un oasis quelque part, les pokemon on besoin de boire eux aussi...

au moment ou je relève la tête je vois au loin une oasis, ou alors est-ce un mirage ? en tout cas je ne perd rien a y aller !
Tout en me dirigeant vers l'oasis Coal  commencer a trembler, il avait dut remarquer un détail qui m'a échapper, mais il y a quelque chose qui allais pas... c'est a se moment la qu'un troupeau de Tauros me fonce dessus au loin, je me voyais  perdu d'avance alors je fit rentrer Coal dans sa pokeball bien qu'il n'aime pas y être enfermé, mon corp étais tétanisé  par la peur en voyant les  Tauros se rapprocher.

Il y a donc personne dans le coin  pour m'aider ?!

si seulement je pouvais voler  comme les hélédelle ... ou alors me téléporter comme les pokemon psy, me mettre loin du danger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
« Encore une heure, peut-être deux ? Enfin bref, on est plus trop loin, quoi. »

« Fort bien. J'en viens à me demander si Sire Mordred était le véritable ennemi. Cette chaleur n'est-elle pas abominable ?  Il n'est point de plus grand danger qu'un tel enfer, et j'ose espérer que nous saurons franchir ces dunes avant de dépérir. Cela étant, n'ayez crainte : je vous protégerai jusqu'à ce que nous soyons en lieux sûrs. »

« Euh, d'accord. »

Le chevalier passa une main sur son front. Il est vrai que l'aller, de bon matin, avait semblé d'autant plus agréable de par le passage aux heures diurnes.

« Il n'empêche, j'ai bien fais de vous écouter. Je n'aurais jamais soupçonné cet endroit d'être une fournaise. En réalité, je n'avais même pas entendu parler des déserts auparavant. C'est-à-dire que le climat est plutôt tempéré à Kalos. »

« Ah. Par rapport aux bouteilles ? Oui, normal. Maintenant, vous saurez qu'il faut jamais traverser sans avoir un bon stock d'eau, parce que dans le cas contraire.. » L'homme pencha la tête. « Bah vous finirez déshydraté, fou, et mort, quoi. »

« Je vois. Quelle redoutable étendue. »

Louis, assoiffé, engloutit une grosse gorgée d'eau pour se désaltérer. Il avait pris soin de faire rentrer Sire Lancelot et Sire Mordred dans leurs pokéballs respectives, qui pouvaient très bien se permettre de jouir du confort octroyé par ces bijoux de technologie. De plus, ils avaient beau avoir emporté plusieurs litres, ils n'avaient pas assez pour contenter toute une équipe de pokémons. Le choix était donc sans équivoque.

« Eh, y'a un nuage qui fonce sur un bonhomme, là-bas. »

De Carteneau s'approcha.

« Plait-il ? » Il mit sa main en visière et tenta alors de percevoir l'étrange phénomène.

« Ma parole, vous avez raison. Je crois bien qu'un pauvre bougre se fait attaquer. Faites donc une pause, je m'en vais le secourir sans délai ! »

« Ok, mais dépêchez-vous, hein. »

Le chevalier bondit à travers les dunes et poussa sur ses jambes pour accourir jusque sur scène. Un peu ralenti par la chaleur et la fatigue, il parvint toutefois à s'approcher assez rapidement pour intervenir. Dès qu'il fut arrivé à portée, il empoigna la ball de son Onix et l'envoya voltiger entre la horde de Tauros et le malchanceux.

L'énorme serpent de pierre s'écrasa dans un nuage de sable. Il commença à se mouvoir, un peu en colère d'être envoyé si vite au combat après sa capture, et tourna sa grosse tête vers Louis.

« Point de mal, Sire Mordred, il est l'heure pour vous de vous rachetez. Protégez cet homme et j'absoudrai vos crimes ! »

Bien évidemment, le chevalier de la trahison ne sembla pas convaincu.

« Par Arceus.. Je vous donnerai également double ration durant une semaine ! Je le jure sur mon honneur. »

Subitement, l'énorme Onix se mit à faire barrage. Il protégea le duo de toute son ampleur, contraignant le troupeau à se heurter contre ses gros rocs ou à dévier de son galop. Bien heureusement, la plupart passèrent sans encombre, sauf peut-être un qui, plus stupide que les autres, vint s'empêtrer dans le sable près de la queue de Mordred. Il se laissa toutefois manipuler par Louis qui l'aida à rejoindre ses congénères.

Après quelques minutes de chaos, ce fut le retour du calme plat.

Le chevalier s'approcha de l'inconnu, la mine souriante. Il lui tendit la main.

« Rien de cassé, mon brave ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors que le troupeau continue d'approcher de moi un  serpent de pierre se plaça  entre les tauros et moi, mais a qui est ce pokemon ? Est-ce un pokemon sauvage ? Dans tout les cas il venais de me sauver la vie.
Un Chevalier approcha, je sait pas ce qu'il voulait mais il avais bien du courage pour porter une telle tenue, ou alors c'étais d l’inconscience.

Rien de cassé, mon brave ?

C-ça va, rien de cassé, c-ce pokemon est le votre ?

Je saisi la main du chevalier pour me relever, le serpent de pierre me fit frissonner de tout mon long, déjà que les petit pokemon me font peur alors la un pokemon de cette taille  c'est la crise cardiaque assuré.

vous allez trouvez ça ridicule, mais si c'est votre pokemon vous pourriez le faire retourner dans sa pokeball ?  Je ne suis pas très rassuré  de le savoir  si près de moi

Evidemment Coal eu la bonne idée de  sortir de sa pokeball a ce moment et lançant  une flammèche sur mon visage, il a pas aimé  retourner dans sa pokeball ... le connaissant c'est compréhensible

Flam !
Désolé Coal mais  il fallait que je te protège avant tout. Mais je me suis pas présenté, je suis Ginka et voici Coal mon flamiaou, enchanté de vous rencontrer monsieur ?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le chevalier lança un large coup d’œil à son Onix.

« Si je puis me permettre, ce n'est en rien ridicule. Qui peut s'enorgueillir de regarder un tel mastodonte dans les yeux sans jamais frémir ? Il est, d'une certaine manière, l'apothéose du règne pokémon dans sa grande immensité. J'ai eu moi-même bien des tracas à l-.. »

Louis s'arrêta net. Il eut un petit rire gêné.

« Pardonnez-moi, je m'égare un peu. Attendez un instant.. » Il fit une courte révérence à son pokémon et l'envoya rejoindre son espace de stockage dans un rayon rouge étincelant.

« Voilà qui est fait. » Il attrapa la main du jeune homme dans son gantelet. « Vous me voyez enchanté, Ginka, Coal. Pour ma part, je m'appelle Louis. Louis de Carteneau. Je suis un chevalier au service du peuple, et par conséquent, votre humble serviteur. »

Comme toujours, il ne perdait rien de son sourire.

« Quant à l'homme qui patiente.. » Il désigna une direction. « C'est Johnny. Il est scientifique, ou archéologue, plus précisément. Je l'escorte le temps d'une mission. Mais trêve de présentations.. »

Le chevalier fit quelques pas en arrière et posa vivement ses mains sur ses hanches. « Messire Ginka, loin de moi l'idée de vouloir paraître indiscret, mais que faites-vous donc dans une région aussi reculée et dangereuse ? D'après les rumeurs, nombreux sont ceux qui se perdent dans le désert et n'en reviennent jamais. »

C'était sa première expérience sur les lieux, mais les dires n'en demeuraient pas moins affolants.

« Ce n'est point là mon affaire, mais l'idée de laisser un jeune homme en pleine santé tel que vous sur une terre inhospitalière m'est inconcevable. Ainsi, peut-être puis-je vous aider ? Nous prenons la direction du sud, à l'orée des dunes. Vous pourriez nous accompagner. »

Il pencha la tête et dégagea le peu de sable qui s'était fichu sur son épaule.

« Et n'ayez crainte : en rationnant, nous aurons bien assez d'eau pour trois personnes. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Vous me voyez enchanté, Ginka, Coal. Pour ma part, je m'appelle Louis. Louis de Carteneau. Je suis un chevalier au service du peuple, et par conséquent, votre humble serviteur.
Une fois le pokemon de retour dans sa pokeball je pouvais commencer a me détendre
Enchanté de faire votre connaissances Sir De Carteneau, je vous remercie pour  votre aide.

Quant à l'homme qui patiente..  C'est Johnny. Il est scientifique, ou archéologue, plus précisément. Je l'escorte le temps d'une mission. Mais trêve de présentations..

je salut le scientifique, apparemment je suis pas le seul a vouloir aller sur les ruines, en temps normal je n'y aurais pas étais mais un ami m'en a fait la demande, je pouvais pas lui refuser ça, surtout qu'il cherche juste quelque information sur les ruine alors bon.

Messire Ginka, loin de moi l'idée de vouloir paraître indiscret, mais que faites-vous donc dans une région aussi reculée et dangereuse ? D'après les rumeurs, nombreux sont ceux qui se perdent dans le désert et n'en reviennent jamais.

Et bien à vrai dire j'ai un ami qui s’intéresse aux ruines et il voudrait que je lui envois quelque photos,  mais je crois que je me suis perdu dans le désert, mais il est vrai que les rumeurs sur ce désert sont affolante, mais ça doit cacher quelque chose et encore merci pour le troupeau de tauros.

Ce n'est point là mon affaire, mais l'idée de laisser un jeune homme en pleine santé tel que vous sur une terre inhospitalière m'est inconcevable. Ainsi, peut-être puis-je vous aider ? Nous prenons la direction du sud, à l'orée des dunes. Vous pourriez nous accompagner.
Et n'ayez crainte : en rationnant, nous aurons bien assez d'eau pour trois personnes.


vous allez vers l'orée des dunes ? Hmm pourquoi pas, j'aurais peut être des informations plus précise   sur la position des ruines,  mais dites moi que faites vous ici ?  vous n'avez pas peur de " disparaître" dans le desert?  et vous en faites pas pour l'eau j'ai prévu ce qu'il me faut
Je sorti une de mes bouteilles d'eau  pour en boire une gorgé et tendi la bouteille vers Coal mais celui-ci ne voulut pas boire. j'ai toujours de quoi me désaltérer peu importe l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
« Comme je le disais plus tôt, Johnny est archéologue. Je n'ai pas tout compris, mais il participerait soi-disant à des fouilles inédites dans les ruines. » Il hocha la tête. « Mais si je puis dire, ça ne relève point de mon domaine. J'ai simplement proposé de l'accompagner là-bas pour assurer sa sécurité. »

Louis fit un grand signe de main pour inviter le scientifique à se rapprocher.

« Quoi qu'il en soit, nous revenons tout juste de notre périple. Mon camarade connait particulièrement bien les environs, alors nous ne risquions pas de nous égarer. J'ai moi-même énormément appris quant aux usages nécessaires à la traversée des dunes. Cette région, bien qu'hostile à souhait, n'en reste pas moins passionnante. »

Johnny arriva, l'air renfrogné. Il planta ses deux bottes dans le sable.

« Bonjour, bonjour. On y va, Louis ? On perd du temps. »

« Incessamment sous peu. Le charmant jeune homme que vous voyez s'appelle Ginka. Il s'intéresse, tout comme vous, aux fameux vestiges d'Akéos. Cela étant, s'aventurer seul dans cette étendue me semblerait fort déraisonnable. Peut-être pourriez-vous partager vos clichés des lieux avec lui ? »

« Pourquoi. Vous voulez des photos des ruines ? »

Louis dirigea à son tour son regard vers le nouveau venu.

« Si j'ai bien compris. Pour un ami, c'est cela ? Ça ne vous coûterait rien, Johnny, si ce n'est l'exclusivité sur ces images. Si je puis me permettre, ce sacrifice n'est rien comparé au bonheur d'avoir protégé une vie humaine. Et.. »

« Très bien. Peu m'importe. On y va ? »

L'homme se mordit la lèvre. Il semblait pressé. Le chevalier n'insista pas.

« Qu'en pensez-vous, Ginka ? Voilà un bien beau compromis. Vous gagneriez vos images et pourriez nous accompagner à la frontière du désert. Nous ne comptons pas rester plus longtemps, la chaleur ne semble pas prête de s'estomper. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le scientifique n'avait pas l'air extrêmement ravi, enfin au premier abord, mais visiblement Coal aurait préféré qu'il reste où il étais... allez savoir pourquoi mais il  se méfiait de l’archéologue.  

Quoi qu'il en soit, nous revenons tout juste de notre périple. Mon camarade connait particulièrement bien les environs, alors nous ne risquions pas de nous égarer. J'ai moi-même énormément appris quant aux usages nécessaires à la traversée des dunes. Cette région, bien qu'hostile à souhait, n'en reste pas moins passionnante

Ho vous revenez des ruines ?  visiblement ces ruines attire du monde

Bonjour, bonjour. On y va, Louis ? On perd du temps.

Incessamment sous peu. Le charmant jeune homme que vous voyez s'appelle Ginka. Il s'intéresse, tout comme vous, aux fameux vestiges d'Akéos. Cela étant, s'aventurer seul dans cette étendue me semblerait fort déraisonnable. Peut-être pourriez-vous partager vos clichés des lieux avec lui ?

Pourquoi. Vous voulez des photos des ruines ?

Et bien ... décidement il avait l'air de tenir à ces photos, mais bon  je pouvais pas lui en vouloir après tout il avait peut-être découvert quelque chose.

Si j'ai bien compris. Pour un ami, c'est cela ? Ça ne vous coûterait rien, Johnny, si ce n'est l'exclusivité sur ces images. Si je puis me permettre, ce sacrifice n'est rien comparé au bonheur d'avoir protégé une vie humaine. Et...
Très bien. Peu m'importe. On y va ?

Qu'en pensez-vous, Ginka ? Voilà un bien beau compromis. Vous gagneriez vos images et pourriez nous accompagner à la frontière du désert. Nous ne comptons pas rester plus longtemps, la chaleur ne semble pas prête de s'estomper.

merci à vous, je lui dirait que vous êtes celui qui a prit les clichés, et en effet il vaudrait mieux ne pas rester sous le soleil trop longtemps sinon bonjour l'insolation.

Je fit rentrer Coal dans sa pokeball et en profita pour prévenir  mon ami qu'il aurait bientôt des informations sur les ruines. On peut se mettre en route c'est quand vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
L'horloge tourna. Pas après pas, dune après dune, ils firent route vers la périphérie. Après une première heure sous un soleil de plomb, Louis commença à fatiguer.

Il s'arrêta un instant et dégagea d'un coup de main l'humidité sur son front. Sa casquette à bas-prix contrastait rigoureusement avec le reste de son uniforme, si bien qu'on aurait pu lui prêter le rôle d'un clown perdu en plein désert.

« Pas trop fatigué, messire Ginka ? »

Il lui lança un sourire réconfortant. En sa qualité de chevalier, il se devait de montrer l'exemple.

« Nous arriverons bientôt. Peut-être pourrions-nous faire davantage connaissance ? Le chemin nous paraîtrait moins long. Si vous le voulez bien, racontez-moi d'où vous venez et où vous comptez vous rendre.. ? Je suis particulièrement friand d'histoires de dresseurs. »

« Il veut sûrement devenir maître pokémon. »

Le chevalier haussa les épaules. « C'est un plan de carrière plutôt répandu, en effet. Quoi qu'un peu banal.. » Il lança un regard interrogateur au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
il fait vraiment trop chaud ici ...

Il faut que j’arrête de me plaindre je suis dans une nouvelle région, et libre de voyager où bon me semble, certain non pas cette chance malheureusement. Une fois plongé dans mes pensées  je doit donner une drôle d'impression

Pas trop fatigué, messire Ginka ?

Hein ?! que ?  heu non ça va  il fait chaud mais ça va et vous  messire Louis ?

Nous arriverons bientôt. Peut-être pourrions-nous faire davantage connaissance ? Le chemin nous paraîtrait moins long. Si vous le voulez bien, racontez-moi d'où vous venez et où vous comptez vous rendre.. ? Je suis particulièrement friand d'histoires de dresseurs.

Il veut sûrement devenir maître pokémon.

et bien a vrai dire j'ai pas vraiment de raison de voyager,  c'est vrai que je pourrais tout simplement  partir en quête des arènes et devenir le nouveau maître de Lumiris seulement la gloire ne m’intéresse pas, je veux juste profiter de  mon voyage et faire de belle rencontre, et dans la finalité pourquoi ne pas devenir un commentateur  de match. Les combats de pokemon m'on toujours passionné, mais avec ma peur de ces petites créature on va dire que c'est parfois compliqué ... Et vous messire Louis, voulez vous bien me raconter votre histoire ?

La question était toute simple et pourtant c'étais la base d'un relation, après tout on peut tout se dire entre amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
« Ahun. »

« Oh ! Commentateur ? Ça a l'air amusant. J'ai assisté à quelques match retranscrits à la télévision, et maintenant que vous énoncez le sujet, je crois comprendre pourquoi ça vous intéresse. Bien que les combats en eux-mêmes jouent un rôle clé, c'est grâce aux commentateurs et leurs explications qu'ils deviennent aussi poignants. Et puis, n'oublions pas ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une télévision, ou même les mal-voyants ! »

Louis sourit chaleureusement. « Il n'y a pas de sot métier, me celui-ci me semble particulièrement honorable. »

Le scientifique fronça les sourcils. C'est sûr qu'il ne s'attendait pas à de telles louanges vis-à-vis d'un métier si peu reconnu, mais il ne démentait pas. Il se contenta d'acquiescer silencieusement, le regard rivé sur Ginka.

« Enfin ! Mon histoire, quant à elle, n'est pas très intéressante. J'ai simplement été placé sur la voie de la chevalerie grâce à mon maître, sire Thyméo de Kalos. Il m'a enseigné tout ce que je sais, et m'a montré ce qu'était véritablement l'honneur. Depuis lors, je tente de rendre hommage à ses préceptes en parcourant le monde et en aidant ceux qui en ont besoin. » Le chevalier inclina doucement la tête. « Mais.. Il est vrai que j'ai vécu nombre d'aventures jusqu'ici. Disons que mon itinérance m'a poussé à faire un florilège de rencontres : la main du destin guide souvent son bras jusqu'à des terres dont il ne soupçonne pas l'existence. C'est ce qui m'est arrivé. La plupart de mes aventures se sont déroulées sans encombres, qu'il s'agissait d'une vieille dame à aider ou un Chaglam à secourir, mais j'ai également eu, je l'avoue, quelques mésaventures qui mériteraient d'être racontées. »

Il se frotta la nuque, l'air gêné. C'est vrai qu'il avait tendance à s'éterniser lorsqu'il était lancé.

« Oh, pardonnez-moi. Vous n'avez peut-être pas envie de m'entendre radoter quant à mes expériences passées, si ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Avoir ce genre de réaction pour un métier assez peu reconnu ça met du  baume au cœur, la plus part des gens qui l'apprennent trouve ça ridicule et inutile, mais quand on leur propose de regarder un match sans les commentaires  ils refusent parce que  " c'est pas pareil si il y a pas les  commentaires".

En tout cas le trajet étais  bien plus intéressant que prévu, en général les voyages avec un scientifique  sont long, très long, surtout quand ils décident de  parler de leurs sujets d'étude et vu qu'en général  cela m'ennuis  le temps passe lentement, mais tant qu'il ouvre pas la bouche ça  ira je pense.

C'est vrai il y a pas de sous métier, mais bon certain ne sont pas de cet avis, on fait avec et on apprend à rester calme dans ces moments là.

Louis commença a raconter son histoire, je trouve ça intéressant, ainsi il viens de Kalos ?   j'ai cru entendre dire que c'étais  dans cette région que la méga évolution fut découverte, je me demande bien ce que ça peut donner  un pokemon qui méga-évolue. Nous à Alola nous avons la force Z, mais il me semble que sur le principe c'est identique il faut un braceletZ et un cristal z pour utiliser la force Z et pour la méga évolution il faut un mégabracelet et une méga gemme.

En effet on choisi où l'ont veut aller mais on ne choisit pas qui nous rencontrons cela serais bien trop simple, mais  surtout il faut savoir aider son prochain, c'est une belle façons de vire quand  on sait que  grace a de petit rien  on peu faire un grand tout. Sachez mon cher que si vous voulez raconter  vos histoires vous pouvez, j'aime bien en savoir un peu plus sur les personnes avec qui je voyage.

Il étais tout gêner, a mon avis on lui a souvent dit que c'étais pas intéressant, mais  il ont tord car parfois juste écouter ce que l'ont vous dit peut vous aidez plus tard. Et puis si l’archéologue  pouvais rester silencieux ça m'arrangerais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
« Très bien, laissez-moi réfléchir.. »

Il plissa les yeux. Nombreuses étaient les histoires qui pouvaient être contées, et toutes se bousculaient dans son esprit. Toutefois, il lui en fallait une seule : héroïque, prenante et mystérieuse. Il songea finalement à une de ses mésaventures qui semblait correspondre.

« Il y a bien celle du Passeur. C'était à Kalos, non loin de Cromlac'h. Si je me souviens bien, j'étais en voyage pour quérir quelques friandises dans une pâtisserie réputée. En passant en ville, j'avais eu vent de rumeurs selon lesquelles un énorme pokémon obstruait la voie sur un petit pont du nord. Répondant à l'exaspération des habitants, je décidai donc d'aller investiguer sur l'étrange affaire. Quelle fut ma surprise lorsque je vis l'impressionnant Avaltout qui trônait en plein cœur du pont ! Sur le moment, il me sembla affolé et fatigué, mais je n'y prêtai point attention. Au contraire, Lancelot et moi-même décidâmes d'observer la créature pour en comprendre les motifs : nous restâmes peut-être un jour entier à nous regarder dans les yeux, cherchant réponses et explications. Au bout d'un certain laps de temps, nous fûmes bien obligés de nous restaurer : j'eus le loisir d'engloutir les dites pâtisseries, ce qui éveilla une certaine lueur dans le regard du pokémon. Je partageai donc mon repas avec lui, qui reprit sa vigueur et vint s'éloigner du pont. Nous le suivîmes pendant une bonne heure par pure curiosité, et il nous mena jusqu'à un petit manoir. Là-bas, un homme nous expliqua que l'Avaltout, disparu depuis une semaine, perdait tous ses moyens lorsqu'il était affamé. Il supposa qu'une fois sur le pont, il avait été pris de vertige et qu'il n'avait plus trouvé la force de partir. Bien heureux de retrouver son camarade, l'inconnu nous récompensa et nous offrit le gite pour la nuit. »

Louis rit doucement, toujours amusé par cette conclusion. « Si je dois tirer une leçon de cette aventure, c'est qu'il faut toujours prendre soin de soi. La faim, la soif et le psyché peuvent être de puissants vecteurs de faiblesse, si je puis dire. Il est bon de les entretenir pour garder la forme en toutes circonstances. » Il haussa les épaules. « J'en conviens, la morale n'est pas des plus épiques, mais tirer un enseignement de chaque expérience est déjà un accomplissement en soi. »

« Vous auriez simplement pu le battre avec votre Insécateur, sinon. Ça vous aurait fais gagner une journée. »

« C'est vrai, mais c'est là le genre de victoire à laquelle je n'aspire point. Il est bien plus plaisant de vaincre par la diplomatie, de renouer le mystère ou de rétablir l'ordre par la voie de la vertu. Nombreux sont ceux qui s'adonnent à cette terrible facilité qu'est la violence, et s'il est indéniable qu'elle puisse produire des résultats sur le court terme, je ne suis pas convaincu pour autant qu'elle incarne une solution durable. »

Il disait son avis, mais respectait tout autant celui du scientifique. Le chevalier tourna finalement son attention vers Ginka.

« Et vous ? Qu'auriez vous fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Une bien belle histoire, il est vrai que ce genre de problème peut parfois être très gênant surtout si il y a pas d'autre chemin pour passer, mais il fut bien généreux en vous offrant le gite.

Il est vrai que  imaginer un grand pokemon mourir de faim sur pont est  assez particulier, mais ça me rappel une petite histoire avec Coal peut être qu'un jour je la raconterai le moment venu.

Je suis d'accord avec vous sir Louis, la violence ne résout pas tout même si la plus part des gens  vont chercher la facilité  plutôt que le dialogue, ce qui est  fort dommage d'ailleurs ...

ce scientifique commençais réellement a me taper sur les nerfs,  mais  c'est surement a cause de la chaleur du désert et du fait que je suis pas vraiment proche des scientifique  en général.

Moi ? Je ... Je sais pas trop, a vrai dire j'ai une peur bleu des pokemons alors du coup j'évite au maximum de trop les approcher. Je sais que ça peut semblé  ridicule pour un  dresseur, mais ma peur est bien réelle, c'est notamment pour ça que je vous ai demandé de rappeler votre pokémon sir Louis.

Et voila  comme ça  ils savent tout et en plus ce scientifique aura une raison de ce payer ma tête, a la  moindre occasion j'envois Coal lui refaire le portrait. pourvut que j'en vienne  pas à ça ...

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
« Je vois. Ça ne doit pas être facile tous les jours, mais je suis sûr que vous parviendrez à surmonter votre phobie. Tout homme doit affronter ses peurs un jour ou l'autre, et c'est souvent pour en ressortir plus fort. Vous verrez. »

Il ajuste son discours d'un hochement de tête approbateur. Que serait un chevalier dans ses phrases toutes faites ? Ceci, il croit dur comme fer que les épreuves forgent un individu, et qu'il n'y a point d'évolution sans souffrance. No pain, no gain, comme disent les jeunes, et c'est d'autant plus vrai dans le dressage.

« De toute façon, il faut prendre son temps. Moi, avant, je n'aimais pas le sandwich jambon-beurre. Pourquoi ? Bonne question. Toutefois, j'ai été confronté de nombreuses fois à ce choix cornélien : choisir le dernier sandwich restant dans le rayon, ou mourir de faim. Je dois cela à mes nombreuses pérégrinations, toujours sur ordre de feu mon maître. Ce que je veux dire, c'est que les circonstances ne nous laissent pas toujours le choix. Moi-même, j'ai appris à aimer cette recette simple mais efficace qu'est le jambon-beurre. Je suppose qu'à force d'expériences, vous arrivez également à vous faire violence. »

Louis sourit, fort de sa comparaison. Il n'aurait pas pu trouver mieux.

« Et j-.. Ah ! Je vois la frontière. C'est bien là, camarade ? »

Le scientifique, resté silencieux jusqu'ici pour diverses circonstances, plisse les yeux et acquiesce à voix basse. Il a l'air drôlement fatigué, ce qui n'est pas étonnant pour une traversée du désert, et d'autant plus sous un cagnard pareil.

« Euh, oui. Oui. C'est là. Tant mieux si on arrive, j'en ai marre d'ent-.. De marcher. Ouais. » Il esquisse un long rictus flippant. Il doit être à bout, le pauvre. « Bref, je dois vous ramener, c'est ça ? »

Il se tourne vers Ginka, à l'instar du chevalier.

« Moi, je pense que je vais reprendre à pied. J'ai encore des choses à faire. Mais sachez, Ginka, que même si nos chemins se séparent, nos cœurs seront liés à tout jamais. Je prierai pour vous et votre avenir, n'ayez crainte. »

Rien que ça.

HRP : Je te propose de finir là ? Je pense que c'est pas mal comme conclusion :>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
J'espère que vous avez raison Sir Louis ... Je l'espère

En effet  beaucoup de personnes dans mon entourage me disait qu'a force de côtoyer les pokemon ma peur aller disparaître, mais  bon  je suppose qu'il faut beaucoup de temps pour ça. Louis commença a me raconter que  le sandwich jambon-beurre et lui  c'étais pas vraiment  une partie de plaisir

Sérieusement un jambon beurre ?  vous plaisantez j'espère, c'est aussi ridicule que d'avoir peur des pokemon ... Enfin continuez Sir.

La prochaine fois je tiendrais ma langue, c'est pas mon genre de me moquer de la sorte, comme quoi la chaleur   peut changer un homme. Enfin  le chemin se poursuivait tranquillement sans réel prblème  mise à part la chaleur étouffante du désert, mais Louis remarque la frontière et le scientifique  affirma ces dires ... enfin on allais pouvoir se reposer  un peu... enfin j'espère.

Vraiment ?  Woah ... J'ai pas vu le temps passer en votre compagnie Sir Louis!

Alors finallement Louis aller poursuivre son périple alors que celui là étais a peine terminé ... Dommage j'aurais bien voulus  continuer avec lui. Enfin ainsi va la vie comme on dit.

Bien, vu que c'est ici que nos  chemins se sépare ... Je vous souhaites de poursuivre dans la voix de la chevalerie Sir Louis, car même si le chemin est compliqué il ne faut pas abandonner et ça  je compte bien l’appliquer  également. Je ne suis pas croyant, mais  je vous souhaites de continuer votre voyage sans heurt ni danger.

oui une séparation c'est toujours compliqué, même si on ne connait pas vraiment les personnes, mais ce n'est pas un adieu loin de là, ce n'est qu'un au revoir !


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme en balade [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération