Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Dragon Ball ...
43.99 € 69.91 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un ciel immaculé / Pv Haru Ideka
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Nous sortons de la boutique, les bras chargés par les sacs remplis des achats de Mae. La jeune fille semblait heureuse d’avoir enfin fait ses courses. Je lui rendis son sourire lorsqu’elle me remercia et s’excusa d’avoir un peu pris son temps.

-Non, ce n’est rien, ne t’en fais pas ! C’était sympa.

Elle me demanda en suite si je souhaitais faire quelque chose. Je réfléchis un instant. L’heure est déjà bien avancée dans l’après midi. Je n’avais rien de particulier à lui proposer, cependant, je n’ai pas particulièrement envie de la quitter maintenant non plus.

-D’habitude à cette heure-ci, sois j’explore le lieu dans lequel je me trouve, sois je m’entraîne avec mes Pokémons. Mais étant donné que tu n’es pas vraiment à l’aise en ville et que je doute que mon entraînement t’intéresse…

Je laisse ma phrase en suspend, ne sachant trop comment la conclure. Je me plonge à nouveau dans ma réflexion, cherchant quelque chose à lui proposer. Je passe encore ma main dans mes cheveux (décidément, aujourd’hui…) jetant quelques coups d’œil derrière elle dans l’espoir de voir un élément qui m’aide à trouver une idée. Ce fut un enfant passant avec ses parents qui me mit la Carapuce à l’oreille (j’admets ne jamais avoir compris cette expression).

-On pourrait peut être simplement aller marcher quelque part, dans un coin tranquille. Un parc par exemple, si on en trouve un peu fréquenté ? Qu’en dis-tu ? Si tu as d’autres suggestions je suis preneur.

Cependant, je réalise qu’aller marcher tout en trimbalant des sacs de course n’est pas forcément la meilleure idée qui soit même si c’est tout à fait faisable. Mais d’un autre côté, cela permettrait à nos Pokémon de se dégourdir un peu les jambes en s’amusant dans l’herbe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Haru Ideka & Mae Primvert
Pas un nuage à l'horizon


La surprise du garçon face à sa proposition inquiéta légèrement la demoiselle. Avait-il envie d’être un peu seul ? Elle pouvait aisément le comprendre. Elle devait cependant admettre qu’elle désirait passer du temps avec lui. Il était la première personne qu’elle rencontrait dans cette nouvelle région, et elle s’était finalement grandement attachée à lui, en bien peu de temps. C’était peut-être naïf de sa part, mais elle avait la sensation que cette rencontre n’était pas hasardeuse, qu’elle signifiait quelque chose. L’univers voulait qu’elle fasse la connaissance de Haru, elle en était sûre !

- D’habitude à cette heure-ci, sois j’explore le lieu dans lequel je me trouve, sois je m’entraîne avec mes Pokémons. Mais étant donné que tu n’es pas vraiment à l’aise en ville et que je doute que mon entraînement t’intéresse…

Mae le regarda réfléchir, espérant qu’il n’allait pas lui annoncer qu’il préférait partir de son côté pour faire ce qu’il avait à faire. La soigneuse ne voulait qui plus est pas l’empêcher de respecter son programme, mais cette perspective lui provoquait un petit pincement au coeur. Avant de quitter le jeune homme, il fallait absolument qu’elle pense à prendre son numéro, afin d’espérer le voir un jour ! Enfin, pas pour un rendez-vous ou quelque chose du genre, simplement en ami, bien entendu ! Pourquoi fallait-il qu’elle pense à cela maintenant ? Voilà qu’elle rougissait, ce n’était pas malin. Mae leva les yeux, espérant dissimuler sa soudaine gêne, et constata que Haru passait une fois de plus sa main dans ses cheveux. C’était à lui qu’elle aurait du acheter cette brosse, finalement. Il avait l’air de faire attention à sa coupe !

- On pourrait peut être simplement aller marcher quelque part, dans un coin tranquille. Un parc par exemple, si on en trouve un peu fréquenté ? Qu’en dis-tu ? Si tu as d’autres suggestions je suis preneur.

Un sourire se dessina aussitôt sur les lèvres de la jeune fille, surprise et ravie par la proposition. Elle parvint à ranger une partie de ses affaires dans son sac, seul le sac de nourriture était trop gros. Elle allait devoir le séparer en petit récipient afin de le faire tenir, mais elle ferait cela dans la soirée, lorsqu’elle serait au Centre Pokémon. En attendant, elle pouvait bien le tenir à la main, cela ne la dérangeait pas. Et puis, pour passer encore un peu de temps en bonne compagnie, Mae était bien prête à faire ce tout petit effort ! Elle hocha donc vivement la tête :

- Avec plaisir ! Je suis sûre que Grany adorerait prendre l’air dans un endroit plus vert !

Quelques mots clés tapés dans son téléphone plus tard, l’éleveuse dénicha un petit parc proche de là où ils se trouvaient, et fit signe à son ami de la suivre. Ils arrivèrent assez rapidement l’endroit rêvé. Il s’agissait d’un petit square recouvert d’une belle pelouse verte et de plusieurs arbres aux feuillages épais. Plus à l’écart du centre ville, il était assez paisible, à l’exception d’un coureur qui venait visiblement terminer son jogging.

- Ça te convient ici ? C’est plutôt joli !

La Candine paru tout à fait d’accord et, faisant signe au Noctali de la suivre, elle s’engagea la première dans le parc, toute guillerette. Mae suivit son Pokémon, un sourire amusé aux lèvres, et se dirigea vers un arbre qui leur procurerait suffisamment d’ombre.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Je remarquai la gêne de Mae mais n’y prêta pas vraiment attention. Ou disons plutôt que je fis comme si je n’avais rien remarqué, d’autant plus que je ne comprenais ce que j’avais pu dire ou faire pour déclencher cette réaction. Je lui proposai finalement de nous rendre dans un parc, ce qu’elle accepta avec plaisir. Je lui laissais quelques minutes pour qu’elle puisse ranger ses achats dans son sac et s’organiser de façon moins encombrante. Lorsqu’elle fut prête, elle tapa quelques mots clés dans son téléphone. En espérant que cela ne nous conduise pas dans un lieu insolite, cette fois. Elle choisit de s’arrêter dans un petit square non loin. Au moins nous ne sommes pas trop éloignés du centre Pokémon, il sera plus rapide de trouver notre chemin pour le retour.

L’ambiance des lieux était calme et paisible. Des arbres touffus et une pelouse en bon état, parsemée de fleurs ci et là. Il y avait quelques personnes, mais cela n’était pas comparable aux grandes avenues de Nemerya qui, elles, étaient complètement noires de monde. La jeune fille me demanda si les lieux me convenaient. Nos Pokémon n’attendirent pas ma réponse pour s’élancer joyeusement pour aller jouer. Mae s’avança vers un arbre pour s’y installer, je la suivis.

-Oui, c’est très bien ici!

Je m’assis dans l’herbe fraîche, à l’ombre de l’arbre. Je libérai à nouveau Ember et Firnen de leurs Pokéballs et leur proposa d’aller s’amuser avec les deux autres. La seule femelle du groupe poussa un cri joyeux et couru vers ses camarades. Le type sol, lui, préféra aller s’étendre dans l’herbe un peu plus loin, dans une partie ensoleillée de la pelouse. Je pris également l’œuf de dans mon sac et m’adossa contre l’arbre, les jambes en tailleur, la coquille au milieu. Je poussais un soupire, les lèvres tirées en un sourire.

-Chouette journée.

A vrai dire, je n’aurais su dire ce qui aurait constitué mon planning si je n’avais pas rencontré Mae. Sans doute aurais-je visité quelques lieux touristiques avant d’aller m’entraîner, peut être ici même. Je caressai distraitement le futur nouveau né de la main. Plongeant mon autre main dans mon sac à dos, j’en sors un paquet de bonbon que je tends à Mae en affichant un grand sourire.

-Tu en veux ? Je suis sûr que tu les aimes !

Entendant le bruit de froissement caractéristique du paquet, mes deux acolytes joueurs se ruent vers nous pour recevoir leur part. Leur air d’affamé me fait rire. Et je leur lance un bonbon chacun, qu’ils attrapent tous les deux au vol. Je fais de même avec le Pokémon de Mae.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Haru Ideka & Mae Primvert
Pas un nuage à l'horizon


L’air doux et paisible du parc acheva de détendre la demoiselle, qui regarda sa partenaire rouler dans l’herbe en poussant des petits cris de joie. Haru paraissait également apprécier l’endroit, il la suivit jusqu’au pied de l’arbre et déclara avec enthousiasme :

- Oui, c’est très bien ici !

Il sortit ensuite d’autres Pokeball de sa ceinture, faisant apparaître le Kraknoix et le Feurisson qu’elle avait vu précédemment et qui semblaient tout aussi heureux de profiter d’un instant de jeu. Mae prit place sous l’arbre, imité par son ami, et s’adossa également contre le large tronc en soupirant. Toute cette marche en ville l’avait épuisé, en plus du voyage. Elle ne disait pas non à un peu de repos. L’éleveuse jeta un coup d’oeil à son téléphone, et constata que la journée était bien avancée, il était quasiment 17h. Il faisait encore bon, mais le soleil ne tarderait pas à décliner. Elle avait l’impression de ne pas s’être arrêté un seul instant, depuis qu’elle était arrivée à Lumiris, et même si elle était épuisée, elle se sentait bien. Mae avait beaucoup craint son arrivée, se demandant comment les choses se passeraient. Et finalement, elle avait rencontré Haru, et tout s’était déroulé à merveille. Elle se sentait presque idiote d’avoir eu aussi peur, quand elle voyait à quel point tout s’était bien passé.

- Chouette journée.

La soigneuse n’aurait pas dit le contraire. Le garçon avait également sorti son oeuf de son sac et l’avait déposé sur le sol, gardant une main légère sur lui. Il veillait sur le futur Pokémon avait grand soin, Mae n’avait aucun soucis à se faire. Et en regardant les autres partenaires de son ami, la demoiselle songeait qu’il partageait un lien fort avec chacun d’entre eux, cela se sentait. Même le Kraknoix, plus distant, aimait son dresseur, cela ne faisait aucun doute. Il sortit alors un petit sachet coloré de son sac, et tendit une petite bille sucré à la jeune fille, un sourire aux lèvres :

- Tu en veux ? Je suis sûr que tu les aimes !

Mae réprima difficilement un sourire. Elle adorait les sucreries, elle pouvait difficilement le nier. Elle attrapa le bonbon entre ses doigts, et regarda tous les Pokémons approcher pour avoir leur part. Même Grany était revenu, visiblement intéressée par les friandises. Elle englouti le bonbon avec enthousiasme et s’approcha de Haru pour se frotter amicalement à lui. La Croquine était affectueuse, cela ne faisait aucun doute ! L’éleveuse ria doucement et avala son propre bonbon, savourant le goût du sucre qui se répandait dans sa bouche.

- Merci, ils sont délicieux ! Je crois que Grany a aussi apprécié !

La concernée alla voir sa maîtresse pour obtenir quelques caresses, puis retourna s’amuser. Mae était contente de la voir jouer avec d’autres Pokémons, et songea qu’elle allait vite devoir élargir son équipe, si elle voulait éviter que sa partenaire ne s’ennuie. Apaisée et détendue, la jeune fille se tourna vers Haru et déclara avec reconnaissance :

- J’ai passé une chouette journée aussi. Merci beaucoup, pour ton aide, et puis ta gentillesse. J’espère vraiment qu’on se croisera à nouveau, à l’avenir !

Elle se sentait un peu rougir, mais décida de l’ignorer. En arrivant dans cette nouvelle région et en commençant cette vie d’aventure, Mae avait décidée de ne plus se laisser paralyser par sa timidité. Aujourd’hui, elle allait de l’avant, elle allait vers les autres.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Il semblerait que je ne me sois pas trompé en affirmant que Mae aimait les sucreries. Je lui rendis son sourire au moment où elle plongeait la main dans le paquet. Grany s’approcha de moi en même temps que les autres pour réclamer une part. Je lui tendis la friandise. Elle la mangea avant de me faire un câlin que je lui rendis avec une caresse.

La petite Pokémon semblait bien s’entendre avec les miens. Elle s’approchait de Alm qui faisait mine de lui donner des coups de mâchoire pendant que Ember prenait son élan pour leur sauter dessus avec un cri de joie. C’était là un tableau fort amusant à regarder, tel qu’en témoignait mon sourire. Mae me remercia pour cette journée. Elle souhaitait que l’on se recroise, aussi. J’étais du même avis.

-Ne me remercie pas, c’était avec plaisir. Merci à toi de m’avoir demandé ton chemin, ça nous aura donné l’occasion de faire une belle rencontre. J’aimerai bien qu’on se revoir aussi, un jour.

Je sors une feuille de papier ainsi qu’un stylo de mon sac avant d’écrire rapidement mon numéro de téléphone dessus et de lui tendre. Je rougis un peu, cela a toujours quelque chose d’embarrassant. Enfin, ce n’est que mon ressentit. Non pas que je cherche à flirter avec elle, simplement lui donner quelque chose de concret en référence à ce que nous venons de dire. Si l’on veut se revoir, le hasard risquerait d’être long à faire son œuvre, autant provoquer les choses nous-mêmes.

-Ça pourrait être utile.

Je prends à nouveau un bonbon et me concentre sur le goût pour diriger mes pensées vers autre chose. Si j’avais été seul, je me serais sans doute mis une claque. Pourquoi est-ce que je réagis comme ça ? Ce n’est pas la première fois que j’échange mon numéro de téléphone avec quelqu’un. Un cri attire mon attention. Firnen semble s’énerver un peu contre Ember qui l’aurait bousculée en jouant avec les autres.

-Hey doucement, tous les deux !

En entendant ma voix, le Kraknoix tourne le dos à la Feurisson mais celle-ci, dans l’idée d’avoir le dernier mot, pousse légèrement le type sol de la patte avant de repartir. Je lève les yeux au ciel. Pas croyable, de vrais enfants…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Haru Ideka & Mae Primvert
Pas un nuage à l'horizon


Le sourire de Haru apaisa la légère gêne de la jeune fille. Il semblait partager son sentiment, ce qui la soulageait énormément. Sa première journée à Lumiris s’était si bien déroulée, elle peinait à mettre des mots sur la joie qu’elle ressentait en cet instant. Grâce à cette rencontre, elle avait davantage confiance en son aventure dans cette nouvelle région, et était un peu moins inquiète à l’idée de faire des rencontres. Certes, tous le monde ne serait pas aussi gentil que le garçon, mais il était rassurant de constater que ce genre de personne existait, et qu’elle pouvait en rencontrer par hasard en se promenant dans la rue.

- Ne me remercie pas, c’était avec plaisir. Merci à toi de m’avoir demandé ton chemin, ça nous aura donné l’occasion de faire une belle rencontre. J’aimerai bien qu’on se revoir aussi, un jour.

Mae sourit, se sentit rassurée par les paroles de son ami. Elle le regarda sortir une feuille de son sac et y griffonner une série de chiffre, d’abord sans comprendre. Lorsqu’elle réalisa ce qu’il était en train de faire, ses rougeurs reprirent le dessus. Il lui donnait son numéro de téléphone, tout simplement. Ce n’était rien de particulièrement surprenant, mais Mae se sentait tout de même un peu gênée. Échanger son numéro avec un garçon était considéré comme de la drague, de là d’où elle venait. Peut-être les choses étaient-elles différentes ici, elle se garda donc de tout commentaire, bien trop gênée pour en faire de toute manière.

- Ça pourrait être utile.

Il lui tendit le papier, que la demoiselle attrapa d’une main un peu timide, souriant néanmoins. Elle sortit son téléphone et décida d’enregistrer le numéro tout de suite. Elle se souvenait d’un film où le héros obtenait le numéro de la fille qu’il aimait depuis des années, lorsqu’il se mettait alors à pleuvoir, faisant disparaître les chiffres sur le petit bout de papier. Bon, c’était évidemment voulu et dramatique, et le ciel était parfait immaculé en cet instant, mais elle ne voulait pas prendre le risque. Elle lui envoya ensuite un court message pour lui transmettre son propre numéro. Ce simple geste la faisait de nouveau rougir, alors qu’il s’agissait d’un minuscule texto sans importance. Elle avait de gros progrès à faire en termes de relations humaines !

La demoiselle suivit le regard de son ami, et constata avec plaisir que Grany s’amusait joyeusement avec les Pokémons du garçon. Le Noctali et le Feurisson semblaient particulièrement bien s’entendre avec la Croquine, ce qui la rassurait. Un petit conflit éclata cependant entre le Kraknoix et le Pokémon de type Feu, que Haru s’empressa d’interrompre en levant la voix. Les deux créatures se défièrent une dernière fois puis se tournèrent le dos, visiblement boudeur. Mae gloussa, amusée. Ces petites disputes devaient être courant dans une équipe un peu nombreuse. La soigneuse ne connaissait pas encore cela, mais il lui tardait de trouver des amis à Grany. Son regard se posa de nouveau sur son téléphone, et elle constata que l’heure avait bien avancée. Elle ressentait tout à coup une immense fatigue, comme si le contre coup du voyage et de cette première journée s’abattait enfin sur sa tête. Elle soupira :

- Il se fait tard et je suis épuisée, je pense qu’il est temps que je rentre. Grany, viens par ici ma jolie !

La Croquine se redressa et retourna auprès de sa maîtresse, curieuse. En arrivant à son côté, elle bâilla, indiquant qu’elle aussi était plutôt fatiguée. Mae se leva et porta son Pokémon dans ses bras avec douceur.

- Je retourne au Centre, on a bien besoin de repos ! Tu compte y aller aussi ou…?

Elle espérait qu’il allait lui aussi dans la même direction, cela leur permettrait de faire encore un peu de route ensemble, et Mae ne se souvenait plus vraiment de quelle rue il fallait prendre pour retrouver le bâtiment au toit rouge.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mae attrapa timidement le papier que je lui tendais. Elle semblait aussi gênée que moi. Je ne pus m’empêcher d’éclater de rire. Il n’y avait cependant rien de drôle. C’était un rire nerveux. Enfin, si, il y avait quelque chose d’amusant, le fait que nous soyons gênés pour… Un numéro sur un bout de papier ? Par le fait que nous avons passé une bonne journée et que nous souhaitons nous revoir à l’occasion ? Il n’y avait rien de gênant pourtant, c’était courant de faire ce genre de choses. Moi-même je l’avais déjà fait, que ce soit à Kanto ou depuis mon arrivée à Lumiris. Et peu importe que ça n’ait été des filles ou des garçons. C’est ce que font des amis non ? Et Mae et moi sommes amis… n’est-ce pas ?

Une dispute entre mes Pokémons me sort de ma réflexion. Il me suffit de les interpeller un coup pour qu’ils ne se calment. Cela amusa la soigneuse. Elle soupira et m’informa qu’elle souhaitait rentrer au centre Pokémon, elle était à présent fatiguée. Quoi de plus normale après une telle journée ? Et apparemment, à en juger par le bâillement de sa partenaire, elle n’était pas la seule. Je rangeai l’œuf et le paquet de bonbons et me redressai en même temps que la jeune fille.

-Oui, je vais y retourner aussi du coup. On a bien marché aujourd’hui !

Je rappelai Firnen et Ember dans leur Pokéball et commença à marcher en direction de notre nouvel objectif. Et pour cette, fois, je n’avais pas besoin de carte pour savoir où aller. Il fallait dire que je commençais à fatiguer aussi. Je n’avais pas vraiment prévu de faire autant d’allés retour, ni d’aller faire des courses, aujourd’hui. Je n’aurais probablement pas la foi de refaire un aller-retour jusqu’au parc pour m’entraîner, mais bon. Mon équipe avait bien mérité un jour de repos, ils fournissaient déjà un très bel effort au quotidien.

-Tu sais déjà combien de temps tu vas rester à Lumiris, ou c’est encore indéterminé ?

Non pas que je souhaite la voir repartir, surtout pas si vite arrivée. Je me posais juste la question, par hasard, histoire de converser un peu le temps de regagner le centre, où nous nous séparerons probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Haru Ideka & Mae Primvert
Pas un nuage à l'horizon


Les deux jeunes gens se redressèrent, et Mae remarqua que son ami semblait lui aussi plutôt fatigué. Il l’avait accompagné partout toute la journée, ce n’était pas étonnant qu’il ne soit plus aussi énergique ! La demoiselle sentait ses pieds douloureux, et avait hâte de s’allonger dans un lit douillet. Un bon repas chaud lui ferait également le plus grand bien. Et dès le lendemain, elle partirait sur les routes… La vraie aventure commencerait alors !

- Oui, je vais y retourner aussi du coup. On a bien marché aujourd’hui !

Ce n’était pas l’éleveuse qui allait dire le contraire ! Elle regarda son ami rappeler ses Pokémons, et ramassa elle-même ses affaires, remettant son sac sur son dos. Ils se dirigèrent d’un pas tranquille vers le Centre. La jeune fille suivit Haru, et prit soin de mémoriser le trajet. Elle peinait à se faire une carte mentale des lieux, la ville était si grande ! Elle aurait été incapable de retourner à la boutique dans laquelle ils venaient tout juste d’aller, alors qu’elle n’était pas si loin. Alors qu’ils cheminaient paisiblement, le garçon lui demanda :

- Tu sais déjà combien de temps tu vas rester à Lumiris, ou c’est encore indéterminé ?

La soigneuse regarda devant elle, ne sachant trop que répondre. Lorsqu’elle était partie d’Alola, c’était avec l’idée de voyager pour découvrir et apprendre de nouvelles choses. Elle voulait explorer cette région dont elle ignorait tout, voir les Pokémons qui y habitaient, faire son petit bout de chemin, en quelques sortes. Mais, l’aboutissement de tout cela, quel était-ce ? Elle y avait pensé bien sûr, en préparant ce voyage. Ce qu’elle voulait, une fois qu’elle aurait terminé son aventure et qu’elle aurait la certitude d’être devenue une éleveuse digne de ce nom, c’était bien évidemment établir son propre établissement.

- En fait, j’aimerai ouvrir ma propre pension ici, à Lumiris. Donc si ça se trouve, je ne partirai jamais ! Enfin, si, pour rendre visite à mes parents ! Mais dans l’idée, si cette région me plaît, je pense que j’y resterai.

Elle sourit, rêveuse. Mae peinait à voir aussi loin. Elle avait déjà du mal à prévoir à quoi ressemblerait sa journée de demain. Tant de choses nouvelles l’attendaient, c’était à la fois effrayant et excitant, comme sauter dans le vide. Elle ne devait cependant pas trop s’en faire, elle pouvait y arriver. Ils arrivèrent finalement au Centre, et entrèrent à l’intérieur. La jeune fille commença à se diriger vers l’escalier qui menait aux chambres, bien désireuse d’y déposer ses affaires et de passer le reste de la soirée à se reposer. Elle se tourna cependant vers Haru, et lui offrit un dernier sourire plein de douceur.

- Encore merci pour cette journée ! Et euh… N’hésite pas à m’appeler ou à m’envoyer un message, pour qu’on se revoit, ou euh… Juste pour parler !

Le visage pivoine, elle s’approcha du garçon et déposa une légère bise sur sa joue, avant de tourner les talons et de s’éloigner. Elle n’avait jamais fait preuve d’autant de courage ! Elle en était à présent sûre, elle était parée pour son aventure, plus rien ne pouvait l’arrêter ! Et peut-être qu’avec un peu de chance, elle croiserait à nouveau son ami, au cours de son périple…


HRP:
 


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Sur le chemin du retour, je demandai à Mae si elle savait combien de temps elle comptait rester. Moi-même je n’aurais su vraiment répondre. Que ferai-je après avoir remporté les badges et rubans de Lumiris ? Retournerai-je à Kanto ? Ailleurs ? Ou trouverai-je durant mon voyage une raison de rester ici ? La jeune fille me confia qu’elle aimerait fonder sa propre pension ici et y rester, ne repartant que de temps à autre pour rendre visite à ses proches. Elle semblait déjà s’y voir, pourtant le chemin à parcourir était encore long. Elle venait à peine d’arriver qui plus est. Mais je lui souhaitais vraiment d’arriver à atteindre son rêve.

Nous finissons par arriver bien vite à destination. En entrant, nous nous dirigeons tout de suite vers l’escalier menant aux chambres. Nous avions tous les deux hâte de pouvoir nous reposer. Souriante, la jeune fille se tourna vers moi. Elle m’invita à ne pas hésiter à l’appeler ou lui envoyer un message si l’envie m’en prenait. Je lui rendis son sourire.

-Ça vaut aussi pour toi, dans ce cas !... Bon… A bientôt alors ?

Aussi rouge que moi, elle me déposa un bisou sur la joue, que je lui rendis, avant de la regarder s’éloigner, un léger pincement au cœur. En un sens je regrettai que cette journée s’achève maintenant. Un léger grognement me fit baisser les yeux vers Alm. Je le gratouillai entre les oreilles.

-Désolé, elle ne t’a pas dis au revoir. Elle n’a pas fait attention, elle est fatiguée.

Le Pokémon me lança un regard intrigué. « De quoi tu me parles ? » semblait-il dire. Je lui rendis son interrogation visuelle et il passa derrière moi, me donnant un coup de tête à l’arrière du genou. Voyant que je ne bougeai pas, il recommença. Comprenant qu’il voulait que j’avance, je commençai à gravir les marches à mon tour et bifurqua dans le couloir, me dirigeant vers notre chambre. Me retournant, je le vis arrêté au niveau des escaliers.

-Qu’est ce qu’il y a Alm ?

Il me fixa un instant avant jeter des regards de l’autre côté du couloir, vers là où Mae était partie. Je haussai les épaules, ne comprenant pas. Je ricanai en le voyant rouler des yeux et s’approcher de moi, déçu.

-On les reverra, t’en fais pas. Tu aura d’autres occasions de t’amuser avec Grany !

Il me dévisagea, son expression laissant refléter sa perte de patience. Je lui fis un sourire innocent. Il n’était pas dupe, et moi pas idiot. Nous nous comprenions très bien. Simplement… Non, Alm… Merci mon ami, mais non…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération