Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Quand on arrive en ville [Bianca]
Wolfe Rosenbach
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t2018-wolfe-rosenbach-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t2014-wolfe-rosenbach-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1999-wolfe-rosenbach-un-homme-meurt-lorsque-son-souvenir-tombe-dans-l-oubli
Dresseur Pulsar
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Dresseur Pulsar
Wolfe Rosenbach
Identité du dresseur
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Ven 6 Oct 2017 - 18:23

Wolfe était revenu au sein de Nemerya après sa petite aventure dans le Nord où il avait été tout particulièrement surprit de trouver sa mère mais surtout agréablement surprit de pouvoir passer du temps avec elle et sa petite sœur. C'était toujours bon de revoir la famille, même lorsqu'on parcourait les routes pour devenir plus fort. Puis, cela n'avait fait que le remotiver, discuter avec elle sur le chemin de retour à Nemerya lui avait le plus grand bien et c'était avec une énergie toute nouvelle que Wolfe, ainsi quAdalrik... s'empiffraient dans un petit restaurant japonais implanté dans l'une des rues de Nemerya. Eh bien, les grands aventuriers avaient besoin de se remplir la panse comme il le fallait, après tout.

D'ailleurs, il ne se privait pas car le cuisiner de ce petit restaurant lui était connu, Wolfe était ici depuis sa naissance et l'homme l'avait vu grandir, forcément, il n'avait pas résisté à offrir un repas digne de ce nom au grand gaillard qu'il était devenu !

« Haha, je vois que tu as toujours un sacré appétit ! Enfin, vous, Adalrik mange bien aussi ! » Ria le cuisiner, poings sur les hanches, appréciant le spectacle du duo qui mangeait sans faire attention à se salir doigts et bouches.

[...]

« Buaaaah, c'était délicieux... Comme d'habitude, haha ! Merci encore ! »

Wolfe s'extirpa du restaurant en remettant en place son manteau, sourire aux lèvres, l'estomac bien remplit. Son Scalpion semblait du même avis, il se tapotait le ventre dans un petit air satisfait. Ainsi repus, ils allaient pouvoir repartir conquérir les routes ! Wolfe s'étira de tout son long, un peu à l'instar d'un félin puis, riant doucement, il se mit en marche, appréciait la brise fraîche d'automne. Qu'allaient-ils bien pouvoir faire pour poursuivre cette journée ? Ils n'allaient pas rester sur Nemerya, à moins qu'un quelconque événement ne les y retiennent, sinon... se diriger vers les routes ? Après tout ils avaient l'attirail qu'il fallait pour pouvoir vivre quelques jours hors des villes, ils devaient reprendre l'entraînement et le centre-ville ne leur plaisait pas pour s'entraîner.

Il fut arraché de ses pensées par la vision d'une chevelure immaculée. Evangelyne ?! Ses prunelles dorées se mirent à briller et sans réfléchir, sans prendre le temps d'observer - il se serait vite rendu compte que ce n'était pas là sa petite sœur -, Wolfe fonça vers ladite chevelure immaculée. Souriant, il écarta ses bras afin de prendre la demoiselle dans ses bras, ignorant les cris d'Adalrik qui tentait vainement de l'alerter qu'il se trompait complètement sur l'identité de la jeune fille.

« Evaaaaa ! Ça ne fait que quelques heures mais tu m'as déjà beaucoup manqué ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Oct 2017 - 19:46
Si l’on m’avait dit, à peine quelques mois plus tôt, que je quitterais ma bien aimée région de Kalos pour me retrouver dans cet autre endroit qui m’était inconnu, sans doute ne l’aurais-je pas cru. Pas que Lumiris fut déplaisante, loin de là. Remarque je n’étais arrivée que quelques jours plus tôt, il était donc prématuré de déposer un jugement définitif, mais le fait demeurait que ce changement dans ma vie avait été pour le moins inattendu. Et surtout forcé, très forcé, mais ça c’était une autre histoire. Pour l’instant, je préférais encore voir les choses du bon côté ou, pour le dire autrement, voir ce que je pouvais concrètement faire pour améliorer ma situation. La seule solution était encore de me plier à la demande de mon père, m’adapter à mon environnement et accomplir la raison de ma venue en terre inconnue : devenir coordinatrice. La première étape était donc de visiter Nemerya, la ville où j’établirais pour l’instant mon domicile, et apprendre à la connaître. Voir où je pourrais faire mes courses, m’y repérer toute seule, adopter un semblant de routine à nouveau. Eh oui, j’étais une de ces adultes chiantes qui se débattaient sans cesse pour avoir un cycle de sommeil régulier et un emploi du temps stable, dénué d’imprévus. Les conséquences d’avoir grandis dans un cadre strict.

Quoi qu’il en soit, j’avais enfilé un gilet de laine épais de couleur sable, accompagné de bottes à petits talons, laissant ma longue chevelure tomber librement dans mon dos. J’estimai que celait suffirait pour combattre le vent frais de l’automne et, en soit, n’avais pas totalement tort. Si je ressentais toujours de légers frissonnements de temps à autres, ils me permettaient de me sentir éveillée et bien vivante, ce qui n’était pas pour me déplaire. J’adorais être vivifiée de pareille façon. À mes côtés, une brave créature à la fourrure bleutée me suivait, le rythme volontaire et le museau relevé. Sueh, mon riolu, tenait dur comme fer à demeurer hors de sa pokéball, ce que je ne pouvais me résoudre à lui refuser. Aux aguets, il semblait scruter les gens autour, tel un garde du corps improvisé qui aurait eu du mal à intimider un gamin de sept ans. Sans offenses pour mon Pokémon bien sûr, mais il n’était pas vraiment du genre imposant. C’était très différent de mes sorties à Illumis, là où la simple mention du nom Silverberg suffisait à attirer l’attention vers moi et où l’on m’avait maintes fois suggérée, pour cette même raison, de ne jamais me promener seule à pieds. En ce sens, il était une libération de me retrouver ici, mais c’était sans doute crier victoire un peu trop vite.

En effet, sorti comme hors de nulle part, un inconnu m’accosta sans me laisser le temps de répliquer. En moins de deux, le voilà qui s’approchait de moi, osant me prendre dans ses bras tout en prenant la parole. Est-ce que je compris ce qu’il dit ? Pas du tout. J’étais bien trop occupée à lâcher un cri surpris, ayant le réflexe de me débattre pour le forcer à me laisser partir, très apeurée par la situation. Plus bas, Riolu avant déjà commencé à lui taper dans les jambes pour le faire reculer également. Si tôt que je fus libre, je reculai de plusieurs pas, encore sous le choc, replaçant ma longue chevelure tout en lui décochant un regard qui se voulait menaçant, mais qui était plus inquiet qu’autre chose. Moi qui sous-estimais mon Pokémon deux minutes plus tôt, j’étais maintenant plus qu’heureuse de le voir se planter entre moi et l’inconnu, s’allongeant le museau le plus possible pour se grandir, prêt à en découdre si nécessaire. Pour un bébé il n’avait pas froid aux yeux. Cette protection me permis de me calmer, respirant un bon coup avant de finalement détailler l’inconnu et de lui adresser la parole d’un ton énervé, provoqué par le souvenir de toutes les histoires que l’on m’avait racontées sur les filles de riches comme moi qui se faisaient attaquer en pleine rue si elles traînaient trop tard le soir. Hors de question que je sois une victime, j’étais plus forte que ça !

« Qu’est-ce que vous me voulez ?! J’ai un Riolu et je n’hésiterai pas à m’en servir ! »

Rio !!

Aïe, la phrase clichée de la fille qui n’a clairement jamais participé à un combat Pokémon. Si seulement j’avais réussi à porter attention à ses propos de plus tôt, sans doute aurais-je compris que ce n’était qu’un malentendu. Cela nous aurait sans doute évité bien du soucis et des ennuis, à l’un comme à l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Wolfe Rosenbach
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t2018-wolfe-rosenbach-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t2014-wolfe-rosenbach-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1999-wolfe-rosenbach-un-homme-meurt-lorsque-son-souvenir-tombe-dans-l-oubli
Dresseur Pulsar
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Dresseur Pulsar
Wolfe Rosenbach
Identité du dresseur
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Sam 7 Oct 2017 - 7:45

Wolfe referma ses larges bras sur sa "petite sœur" en souriant d'un air un peu bête, les yeux clos.

« Eh, Lyne ! Pourquoi tu me frappes ? » Ce n'était pas une réaction habituelle venant de sa petite sœur, ça ! Le noiraud rouvrit doucement ses yeux tandis qu'il sentait quelque chose frapper dans ses jambes, même Luna s'y mettait ? Mais, qu'avait-il fait pour être ainsi tabassé par Evangelyne et Luna ?

« Scal, scal ! Scalpion ! »
« Hein ? »

Et c'est enfin qu'il se rendit compte de sa méprise, ce n'était pas du tout sa petite soeur qu'il tenait dans ses bras mais une autre demoiselle. Wolfe eut un air profondément choqué tandis qu'il libérait la pauvre demoiselle, reculant de quelques pas. En effet, ce n'était pas Lyne, cette demoiselle là avait l'air plus âgé, plus grande et ses cheveux n'étaient pas blancs mais plutôt argentés. D'ailleurs, le Pokémon n'avait rien de la mignonne Luna, c'était un adorable petit Riolu à l'air particulièrement remonté. Wolfe se passa une main derrière la nuque, tout à fait gêné, le rouge aux joues. Mince, quelle bêtise avait-il encore fait ? Il comprenait que la jolie demoiselle soit ainsi sur les nerfs.

« Je.... Hm.... » Que pouvait-il bien dire ? Wolfe eut un petit rire nerveux. Lorsqu'elle le menaça, il eut un air encore plus désolé, reculant d'un pas en levant ses mains devant lui pour signifier qu'il ne lui voulait aucun mal mais. Adalrik, lui, soupira profondément, se passant une lame devant le visage. Et dire que ça, ça souhaitait devenir le plus grand Ranger de tous les temps ? Le jeune Scalpion effectua quelques pas vers le Riolu, l'air sérieux, s'exprimant à son attention pour tenter de le calmer, expliquant la situation au mieux.

« Je suis désolé, je ne voulais pas te faire peur ou t'énerver ! Je t'ai confondu avec ma petite sœur ! » Ria t-il d'un air léger, frottant toujours l'arrière de son crâne, les yeux clos et les joues un peu moins rouges. Ce n'était pas sa faute, le pauvre Wolfe n'était pas habitué à voir une telle ressemblance entre Evangelyne et quelqu'un d'autre ! D'ailleurs il n'avait même pas l'impression de reconnaître le faciès de cette demoiselle et pourtant, ça faisait vingt-ans qu'il courait partout ici, apprenait à connaître Nemerya et ses moindre recoins ! L'air un peu penaud, Wolfe rouvrit ses prunelles dorées.

« Tu veux bien m'excuser ? Eh eh... »





(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Sam 7 Oct 2017 - 10:25
Cela avait demandé un certain délai, mais l’inconnu en question avait reculé et, par la suite, avait semblé plus que désemparé. Son propre Pokémon essayait visiblement de calmer Sueh qui, lui, ne répondait qu’à une chose : les émotions de sa dresseuse. Cette dernière, moi-même, retrouvant peu à peu mon calme alors que la lumière était faite sur la situation. Mains levées et l’air sincère, il expliqua rapidement m’avoir confondu avec quelqu’un d’autre, sa sœur pour être plus précise. Sa sœur ? Enfin, pas que je doutais de son alibi, mais j’étais surprise de ressembler assez à quelqu’un d’autre pour qu’on nous confonde comme ça, surtout avec ma longue chevelure argentée. Parlons-en, d’ailleurs, un individu à la chevelure noire comme l’encre, avoir une sœur à la crinière similaire à la mienne ? Remarque qu’est-ce que j’en savais, la teinture aussi existait, puis je suppose que c’était normal de vouloir faire des câlins à sa petite sœur. Bon, ce n’est pas demain la veille qu’on me surprendrait à en faire à mon propre petit frère, mais ça c’était autre chose. S’il s’était arrêté de grandir à l’âge de douze ans et qu’il n’était pas devenu une nuisance dans ma vie de tous les jours, sans doute aurais-je conservé mon affection pour lui. Tout ceci pour dire que j’avais réussi à me détendre et, par le fait même, que mon Riolu m’avait imité.

Le choc initial passé, l’inconnu ne semblait réellement pas menaçant. C’est même penaud qu’il me demanda si je pouvais l’excuser, l’air sincèrement embarrassé par la situation. Bon, les accidents arrivent à tout le monde, n’est-ce pas ? J’avais certes peur d’être trop clémente et de me faire avoir comme une grosse poire, mais il y a bien des limites à faire sa parano. C’est ainsi que je retrouvai mon assurance plus habituelle, replaçant chevelure et vêtements pour ensuite mieux retrouver mon vague sourire à la fois aussi doux que confiant. Première règle de l’adaptabilité : voir des opportunités partout et tirer le meilleur de chaque situation. Ma grand-mère aurait été fière de moi. Enfin, à ma place elle l’aurait aussi fait chanter, lui aurait pris tout son argent et serait repartie sur un rire démoniaque en duo avec sa Malamandre, mais ça ce ne sont que des détails. Je n’étais qu’une novice dans l’art des négociations, valait mieux commencer petit.

« Un accident arrive à tout le monde, je ne peux guère vous en tenir rigueur. Puis, il est dit que rien n’arrive pour rien, n’est-ce pas ? »

Petit sourire charmeur pour bien appuyer mon point, sous le regard confus de Sueh. Sans doute ne comprenait-il pas mes intentions et encore moins mon rapide changement d’attitude. Je ne pouvais l’en blâmer, d’autant plus qu’il aurait tout le temps voulu pour apprendre lui aussi à rebondir de telle façon pour se sortir de toutes situations.

« Voyez, il se trouve que je viens d’arriver et que je ne connais rien de cette ville. Surtout que, maintenant, je suis un peu inquiète à l’idée de me promener toute seule… Sait-on jamais qui d’autre pourrait me prendre pour un membre de sa famille. Vous ne pourriez pas me faire visiter ? »

Certes, il était peut-être curieux de demander à un total inconnu de me faire visiter, mais quel autre choix avais-je ? Ce serait beaucoup plus rapide d’apprendre à connaître Nemerya avec quelqu’un qui avait l’air d’avoir déjà mis les pieds ici que de jouer à la touriste pendant encore dix ans. Puis inconnu c’était un grand mot et, surtout, c’était le genre d’état qui était généralement temporaire, à partir du moment où l’on avait choisi d’interagir volontairement avec cette même personne. Ceci étant dit, je pris une fois de plus l’initiative, me présentant avec une pointe de fierté et de curiosité. Mon nom serait-il reconnu ici ? C’est ce que nous allions bientôt savoir.

« Où sont mes manières, avec tout ça je ne me suis pas présentée. Bianca Silverberg, enchantée. Mon camarade se nomme Sueh. »
Revenir en haut Aller en bas
Wolfe Rosenbach
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t2018-wolfe-rosenbach-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t2014-wolfe-rosenbach-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1999-wolfe-rosenbach-un-homme-meurt-lorsque-son-souvenir-tombe-dans-l-oubli
Dresseur Pulsar
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Dresseur Pulsar
Wolfe Rosenbach
Identité du dresseur
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 961
Née le : 24/10/1996
Age : 23
Région : Lumiris - Nemerya.
Stardust : 2997
Equipe pokemon : Quand on arrive en ville [Bianca] 625Quand on arrive en ville [Bianca] 392Quand on arrive en ville [Bianca] 523
Quand on arrive en ville [Bianca] 628Quand on arrive en ville [Bianca] 419Quand on arrive en ville [Bianca] 542

Dim 15 Oct 2017 - 18:23


Cessant de s'agiter dans tout les sens, Wolfe eut un petit soupire de satisfaction quand la demoiselle déclara que les accidents arrivaient. Il rouvrit ses prunelle dorées et eut un doux sourire, les joues un peu rougies à la vue du sourire charmant de la demoiselle, après tout il fallait avouer qu'elle était très jolie. Adalrik, lui, scrutait la dresseuse du Riolu d'un drôle d'air ; il avait toujours été plus doué pour comprendre les expressions que son dresseur et l'attitude de la femme aux cheveux argentés ne lui plaisait pas forcément. Wolfe eut un léger rire gêné, une main dans la nuque.

« Ha ha, sans problème... Rien que pour m'excuser de cette frayeur, j'accepte de vous faire visiter les lieux. »

De toute façon le noiraud ne refusait jamais d'apporter son aide à quelqu'un, il avait toujours vu ses parents le faire sans jamais rechigner à la tâche et sa mère avait veillé à lui enseigner l'altruisme très tôt. C'était tout à fait naturel pour lui, ça lui faisait plaisir et il se fichait bien des êtres qui profitaient de cet altruisme, tant qu'il rendait service. Mais s'il le faisait maintenant, c'était aussi parce qu'il se sentait encore bien gêné d'avoir fait peur à cette pauvre nouvelle arrivante qui n'avait rien demandé !

« Enchanté ! Moi c'est Wolfe Rosenbach et mon ami, c'est Adalrik. »

Fit le jeune homme d'une voix joyeuse, la main tendue vers le jeune Pokémon casqué quand il prononça son nom. Le Scalpion leva une griffe à la hauteur de son casque, l'air d'effectuer un petit salut militaire, chose qui eut le don d'arracher un léger rire au Pulsar. Wolfe se passa une main derrière la nuque, se la massant un peu tout en scrutant les environs, par quoi pouvait-il bien commencer ? Qu'est-ce qui pouvait intéresser une demoiselle venant tout juste d'arriver dans les environs ?

« Par quoi commençons-nous alors ? Nemerya est une très grande ville et il y a vraiment beaucoup de choses à voir ! D'ailleurs, pourquoi vous êtes venu ici tous les deux ? AAAAH ATTENDS ! Maintenant que j'y pense, tu peux me tutoyer hein ! » Oui c'était du Wolfe tout craché, beaucoup trop d'informations arrivaient à la fois dans son esprit et il avait le besoin de tout déballer d'un coup même s'il n'y avait que peu de lien entre les choses. Adalrik en était habitué et pourtant, parfois encore cela le laissait tout blasé, c'était d'ailleurs pour cela qu'il affichait cette drôle de tête, une lame tapotant doucement contre son casque.

« Parlons en marchant, venez par-là ! »

Oui, il avait aussi la bougeotte, forcément. Levant la main pour appeler la jolie demoiselle et son Riolu à le suivre, Wolfe prenait la route d'un pas tranquille, le torse gonflé par la fierté d'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Village Hentaï
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération