Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste)
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le dracosouffle se dirigeait droit vers le Noctali. Celui-ci esquiva grâce à une vive-attaque, frôlant le rayon bleuté et se dirigea droit sur son adversaire. Celui-ci attendit mes ordres, que je me devais de prendre rapidement.

-Tourbi-sable !

Le tourbillon propulsé par les ailes du dragon manqua de peu sa cible. Le type Ténèbres se déporta de quelques centimètres sur le côté, permettant son esquive. Profitant de l’ouverture ainsi laissée, la feinte toucha la libellule des sables.

-Ne te laisse pas décontenancer, surpuissance !

Une attaque combat super efficace qui toucha Alm de plein fouet. Celui-ci fut renvoyé en arrière sur quelques mètres mais réussit à se réceptionner sur ses pattes, bien qu’affaiblit par le coup puissant. Ses anneaux jaunes et ses yeux rouges s’illuminèrent d’un magnifique éclat. Un rayon lune pour tenter de se régénérer.

-Dracogriffe !

Le Pokémon dragon pris un peu de hauteur et redescendit en piqué. Sa patte avant se chargea durant sa descente et s’illumina elle aussi. Une étincelle passa dans le regard d’Alm. Merde !

-Remonte, Firnen !

Trop tard, le rayon blanc était lâché. L’ultralaser percuta violement le dragon qui fut éjecté. Il retomba lourdement sur le sol, a bout de force. Le Pokémon ténèbres s’écroula lui aussi, exténué par le laser qui demandait un temps de repos après utilisation. Je félicitai les deux combattants avec une caresse ainsi qu’une petite friandise. Rappelant le Libegon dans sa Pokéball, je revins vers Ember qui gardait nos affaires. Elle était roulée en boule sur le sol et somnolais, notre œuf blottit contre elle. Tiens ? Je ne me souvenais pas l’avoir sortit du sac. Je soupirai. Tant pis, je savais que de toute façon elle en prenait soin. Je remarquai également la petite Evoli, également endormie contre la type feu. Ashe avait réussi à se détacher un peu d’Alm et à se rapprocher un peu de mes autres Pokémons. Me concernant, c’était une autre affaire. Quand au petit dernier de l’équipe, Adaan, mon Tarsal, il se trouvait sur un banc et applaudissait le combat terminé avec beaucoup d’entrain. Il était le plus faible apte à être entrainé mais je préférais suspendre son entrainement pour l’instant, étant donné que nous approchions de l’arène à grands pas et que je ne comptais pas le faire participer. Je m’assis à côté de lui sur le banc. Pour l’instant, nous avions bien mérité un peu de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
« Oui, maman. Je te rappelle quand je suis chez moi ce week-end. Promis. Passe-moi papa. Oui, c’est ça. Des bisous, maman. A bientôt. »

Téléphone en main, Auguste marchait lentement. S’il ne menait pas une conversation incroyablement intéressante, il restait néanmoins content d’avoir des nouvelles de ses parents. Ceux-ci ne vivaient pas à Lumiris. Bien au contraire, ils habitaient toujours dans la région natale du Pulsar, à savoir Hoenn. Ils résidaient plus précisément à Vermilava où ils s’occupaient depuis toujours de la pension familiale.

« Hmhm. J’avance, oui. J’ai bientôt fini le tournage. »

Voilà des mois qu’il ne les avait plus vu, depuis qu’il avait déménagé à Lumiris. Ils lui manquaient de temps en temps et il songeait sérieusement à réserver un vol pour Hoenn histoire de passer les fêtes de Noël et de Nouvel An en famille. Puis, ça lui permettrait de revoir tout un tas de gens, des amis qu’il n’avait pas vu non plus depuis un long moment. Il devrait avoir fini tout ce qu’il avait à faire pour cette période et serait donc libre pour les fêtes.

« Je penserai à me racheter une voiture quand j’aurais l’argent pour ça. Et non je n’ai pas encore « cuissé » ma colocataire, comme tu dis. Je t’en pose des questions, moi ? Ecoute maman et occupe-toi de tes affaires, laisse-moi gérer ma vie sentimentale tout seul, s’il te plait. »

La subtilité et le père d’Auguste faisaient deux. Le vague sourire sur ses lèvres indiquait qu’il ne prenait pas mal ces questions que d’aucuns jugeraient déplacées. Venant de lui, il avait l’habitude de ces commentaires un peu salaces. Et puis, pour être tout à fait honnête, son géniteur n’avait pas posé le doigt très loin de la vérité : des baisers s’étaient perdus à de multiples reprises et si les circonstances avaient été différentes, les choses ne se seraient pas arrêtées là. Mais cela, son père n’avait pas besoin de le savoir.

L’attention du Pulsar fut ensuite attirée par quelque chose qui tirait sur son pantalon. Interrompant son papa qui parlait toujours, Auguste baissa les yeux pour voir son Tarsal – la femelle – cherchant à attirer son attention. Il ne fallut guère plus de quelques secondes pour que son dresseur comprenne ce qu’il se passait. Il manquait le deuxième. Il regarda tout autour de lui mais ne vit nulle trace de Chrom. Seule demeurait Lucina, bien plus obéissante que son camarade et si elle n’avait pas cherché à avertir Auguste de la disparition de l’autre Tarsal, qui combien de temps il aurait mis à s’en rendre compte. Cet appel l’avait distrait suffisamment longtemps pour qu’il perde un de ses Pokémons de vue.


« Je dois raccrocher, il y a un problème. Je vous rappelle ce week-end. C’est ça. Bisous. »


L’appel écourté à cause d’une situation imprévue, le Pulsar rangea son téléphone dans sa poche et se lança à la recherche de son Pokémon égaré. Sur ce point, Chrom lui rappelait beaucoup Cthulhu avant qu’il n’évolue en Sépiatroce. Quand il n’était qu’un Sépiatop tout mignon et surtout très indiscipliné. Auguste ne comptait plus le nombre de fois où son Pokémon s’était perdu à force de courir partout comme un idiot. Ainsi, le dresseur passa plusieurs minutes à le chercher un peu partout.

« Ah, te voilà ! »

Le Tarsal était assis sur un banc et semblait occupé à regarder un dresseur et son groupe de Pokémon faire il ne savait quoi – Auguste supposa qu’ils jouaient ou s’entraînaient. Il s’amusait, applaudissant la performance qu’il avait sous les yeux. Le Pulsar, dans le dos du Pokémon, l’attrapa en plaçant ses mains sous les bras du Tarsal avant de le soulever pour le ramener contre lui.


« Espèce de petit sacripant. Ne t’ai-je pas déjà dit de ne pas t’éloigner de moi ? » dit-il en faisant mine de le gronder.




Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors que j’étais occupé à donner à boire à mes compagnons, et à me désaltérer moi-même pour l’occasion, j’entendis le bruit caractéristique d’une téléportation. Jetant des regards autour de moi, je réalise que Adaan a disparu. Plus loin, j’observe un dresseur avec trois Tarsal. Je reconnais le mien parmi eux. Il avait dû voir ou entendre ses congénères et avait décidé d’aller à leur rencontre. Je laissais mes compagnons se reposer un peu et me dirigeai vers eux.

-Bonjour, je suis désolé, j’espère qu’il ne vous a pas fait peur en se téléportant à côté de vous.

Même si les Tarsal étaient plus mignon qu’agressifs, cela ne m’aurait pas étonné que l’homme en face de moi n’ait été surpris par une apparition aussi soudaine. Je lui tends la main.

-Je m’appelle Haru, et ce petit gars c’est Adaan.

Réalisant soudainement la potentielle raison de leur présence ici, je commence à perdre mes mots. Mal à l’aise, je ne peux m’empêcher de le questionner.

-Vous… Vous observiez le combat ?

C’était là la raison pour laquelle je ne m’étais pas encore essayé aux concours : le public. Une fois lancé dans un enchaînement ou un combat, je me laissais emporter par l’action et oubliais les gens qui pouvaient me regarder. Mais la simple perspective d’avoir des spectateurs que je ne connaissais pas, me gênait. Et pourtant, cela même si notre performance était bien exécutée. Le teint rendu légèrement rose par la gêne, je me penche vers mon Tarsal pour le soulever dans mes bras. Seulement, celui-ci utilise Téléport à nouveau, pour m’éviter. Le problème est qu’il ne maîtrise pas encore tout à fait cet aspect de ses pouvoirs, surtout lorsqu’il est utilisé dans la précipitation, pour esquiver, comme ici, par exemple.

Le Pokémon psy se retrouve certainement bien loin de sa destination prévue, à quelques mètres de nous, bien loin au-dessus du sol. Celui-ci commença à paniquer. Je commençai à courir dans le but de l’attraper avant qu’il ne heurte le sol. Je réussis à l’attraper, mais, emporté par ma course, trébuche et tombe. J’ai cependant le réflexe de me retourner pour protéger mon ami. Ma tête frappe le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

Aux dernières nouvelles, Auguste possédait deux Tarsals. Chrom, un mâle, et Lucina, une femelle aux couleurs exotiques que d’aucuns appelaient « chromatique ». Un vert et un bleu pour simplifier. Alors pourquoi diable avait-il soudainement trois d’entre eux sous les yeux ? Surpris, le Pulsar en vint même à douter, au point de plisser les yeux pour regarder de plus près celui qu’il avait dans ses bras, puis celui qui était à ses pieds.

« Chrom ? »

Le Tarsal qu’il tenait leva ses petits bras pour se manifester, confirmant ainsi qu’il était bien le compagnon d’Auguste. Ce dernier avait hésité, l’espace d’une seconde, quant à savoir lequel des deux était le sien. Voilà très peu de temps qu’il possédait ces deux Pokémon et si Lucine était reconnaissable entre mille, il avait encore un peu de mal à différencier Chrom de ses autres congénères aux robes plus classiques.

Le jeune homme aperçu un peu plus tôt, celui qui semblait jouer avec ses Pokémons, s’était approché d’eux. Un jeune adulte tout ce qu’il y avait de plus commun, d’apparence assez passe-partout, Auguste aurait pu l’avoir déjà croisé auparavant, il serait incapable de le dire.


« Oh, c’est le vôtre ? »

Au moins, ce n’était pas un Pokémon perdu comme l’aurait pu être celui du Pulsar s’il ne l’avait pas retrouvé. Tant mieux. Ainsi, il s’appelait Adaan et appartenait à cet homme prénommé Haru.

« Auguste. » répondit-il, « Voici Chrom et Lucina. »

Il désigna chaque Tarsal du doigt en énonçant les prénoms, histoire de bien situer le nom de chacun, avant de déposer le mâle par terre. Celui-ci, comme la femelle, s’approcha d’Adaan et le regarda avec ce qui semblait être de la curiosité mêlée à un soupçon de méfiance. Ce fut finalement Lucina qui s’avéra être la plus brave des trois puisqu’elle fit le premier pas vers le Tarsal de Haru afin de le toucher du bout de la patte. C’était une curieuse manière de faire connaissance et cela ne manqua pas d’amuser Auguste.

« Pas du tout. Je ne passais même pas par ici, à la base. Chrom s’était perdu… Enfin, il avait échappé à ma surveillance. Je l’ai retrouvé ici. Le spectateur, c’était lui. »

Et vu la jovialité dont il faisait preuve quand son dresseur l’avait retrouvé, Chrom avait dû apprécier le spectacle. Il était encore un peu indiscipliné et ne suivait pas toujours les directives de son dresseur mais au fond, ce n’était pas un mauvais bougre. Il aurait certes préféré qu’il ait la docilité de Lucina – elle avait un comportement irréprochable – mais bon, on ne pouvait pas tout avoir.

De son côté, Haru attrapa son propre Tarsal et le souleva même si Adaan ne semblait pas l’entendre de cette oreille puisqu’il se téléporta loin de lui. S’ensuivit alors une scène digne des plus grands spectacles burlesques qui se finit par une chute de jeune homme. Tout cela aurait été hilarant si tout cela ne s’était pas terminé par une rencontre brutale entre le crâne de Haru et le sol.


« Hey, ça va ? »


Auguste avait couru jusqu’à lui pour s’agenouiller à ses côtés. Très calme, il attendait de voir l’état du garçon avant de se mettre à paniquer. Le Pulsar lui tourna la tête pour découvrir que l’endroit où il s’était cogné ne saignait pas. Il aurait sans doute une énorme bosse dans quelques heures mais à priori, ça ne semblait pas alarmant. Il soupira de soulagement.

« Faites attention, n’allez pas vous briser la nuque aussi bêtement. »
dit-il finalement quand Haru ouvrit les yeux.



Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ma tête me faisait un mal de chien. Je sentais qu’on me la manipulait pour me la tourner mais la douleur ne venait pas de là. J’ouvris doucement les yeux, dans l’incompréhension totale. Un homme se tenait à côté de moi, agenouillé, ainsi que des… Tarsal ? C’est quoi ce bordel ? Un Pokémon quadrupède noir cours dans ma direction, il semble paniqué. C’est lorsqu’il se penche pour me renifler que je remarque être allongé au sol. Je me redresse mais manque de retomber. Ma tête me fait affreusement souffrir, j’ai du prendre un sacré coup.

-Qu’est ce qu’il s’est passé ?

En fait ce n’était que l’une des questions qui me brûlaient les lèvres. J’avais beau réfléchir, je ne me souvenais de rien. L’incompréhension laissa vite place à la panique. Que m’était-il arrivé ? Où me trouvais-je ? Qui était cet homme ? Ces Pokémons ? Respire Haru, respire… Réfléchit posément. Qu’à dis cet homme ? «Faites attention, n’allez pas vous briser la nuque aussi bêtement.» Dans sa façon de parler, j’en déduis plusieurs choses. Il n’a pas l’air plus inquiet que ça. Ce qui signifie qu’il n’a pas du se passer quelque de trop grave et que ça n’a pas duré longtemps. D’un point de vue extérieur en tout cas. Ensuite, il me vouvoie. Lui et moi ne sommes donc pas proches. Puis il y a ce Noctali et ce Tarsal qui me dévisagent avec un air inquiet. Est-ce qu’ils sont simplement gentils ? Ou alors ils me connaissent ?

Posant ma tête dans mes mains, je ferme les yeux quelques instants. Qu’est ce que je sais, sur moi ? Je m’appelle Haru Ikeda, j’ai 19 ans, je viens de Kanto… Ma grosse migraine m’empêche de réfléchir mais je suis à peu près sûr d’une chose, je ne suis pas à Kanto. Mais cet endroit de m’est pas familier. La voix légèrement tremblante, je me tourne vers la seule personne présente.

-Je… Je ne me souviens de rien…  Je suis Haru Ikeda, 19 ans, j’habite à Kanto. Mais je ne suis pas à Kanto. Me répété-je, à haute voix, cette fois.

Je me sentais tellement idiot de baragouiner ces choses là mais, que pouvais-je faire d’autre ? Il allait être difficile de faire comme si tout allait bien, je n’avais pas vraiment d’autre choix que d’en parler à des gens qui éventuellement pourraient m’aider. Du moins, je l’espérai.
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

Il avait l’air un peu perdu, le bougre. Hagard, il regardait le monde qui l’entourait comme s’il le découvrait pour la première fois. Cela aurait pu être convaincant mais le prénommé Haru était un peu trop convaincant pour qu’il ne s’agisse que d’une farce. Le coup avait dû faire sauter la lumière à quelques étages.

« Vous n’avez pas l’air d’aller bien… »
dit-il pour souligner l’évidence, « Vous venez de vous vautrer par terre et on dirait que vous avez pris un sacré coup sur le crâne. »

Le choc l’avait visiblement désorienté, à tel point qu’Auguste se demanda si ce n’était pas plus judicieux de l’emmener à l’hôpital. Il n’était pas médecin et ses connaissances sur le sujet, pas inexistantes, ne lui permettaient toutefois pas d’affirmer que le jeune homme ne risquait rien. Mieux valait prévenir que guérir, n’est-ce pas ? Il ignorait comment se manifestait un traumatisme crânien et si la blessure n’était pas ouverte, cela ne voulait pas dire que tout allait nécessairement bien.

Haru révéla ensuite qu’à part son nom, son prénom son âge et l’endroit d’où il venait, il ne se souvenait de rien. Ah. C’était problématique, ça. Il n’allait quand même pas lui faire le coup de l’amnésie ? Dans quel mauvais film se trouvaient-ils ?! Cela conforta malgré tout le Pulsar dans son idée de l’emmener au secours. Qu’un choc lui fasse partiellement perdre la mémoire n’était pas bon signe du tout.


« Bon, dans un premier temps, ne restez pas allongé là. Allez-vous asseoir sur le banc là-bas. »

Ces mots étaient davantage une directive qu’une proposition. Haru ne semblait pas en mesure de prendre des décisions pour le moment alors inutile de lui donner des choix à faire. Il lui tendit quand même la main pour l’aider à se relever avant de lui indiquer du doigt l’endroit où il pouvait se mettre.

« Vous avez des Pokéballs avec vous ? Ce sont vos Pokémons, vous ne vous en souvenez pas ? Ce Tarsal s’appelle Adaan, ça ne vous revient pas ? Dans tous les cas, rappelez-les. »

Il serait plus aisé de s’occuper de Haru s’il ne devait pas tenir les Pokémons de ce dernier à l’œil. Ils seraient plus une gêne qu’autre chose. Dans le même ordre d’idée, Auguste fit rentrer Chrom et Lucina dans leur Pokéball car il n’avait pas envie – surtout pas maintenant – de partir à la recherche du mâle qui, sur un coup de tête, aurait décidé de courir après des feuilles mortes.


« Vous ne vous souvenez vraiment de rien ? Vous êtes à Lumiris actuellement. »

Comment gérait-on une personne atteinte d’amnésie ? L’homme n’en avait aucune idée. Il n’était ni formé ni qualifié pour traiter ce genre de maux et il n’était pas naïf au point de croire à une résolution semblable à celles montrées dans les mauvaises séries. Hmm… Que faire ?


Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
L’homme à mes côtés m’informa que j’étais tombé, et que j’avais pris un bon coup sur la tête, ce qui expliquait sans doute mon mal de crane. Il m’intima ensuite d’aller m’asseoir sur le banc un peu plus loin. Je me relevais doucement, en faisant attention de ne pas perdre l’équilibre malgré les quelques vertiges, et me dirigea vers la structure en bois, aidé par le monsieur. Je Tarsal et le Noctali me suivaient de près, visiblement inquiets.

Mon sauveur m’informa qu’il s’agissait de mes Pokémons, et que le Tarsal se nommait Adaan. Vraiment ? Je ne me souvenais pas posséder des Pokémons. En était-il sûr ? Après vérifications, je m’aperçus que j’avais effectivement des Pokéballs à ma ceinture. Mais laquelle appartenait à qui ? Hum… essayons. J’en dirige une vers… Adaan, c’est ça ? Il rentre dedans. Du premier coup ! Je ne saurais cependant dire s’il s’agissait d’un coup de chance ou d’un reste de réflexe que j’avais avant le choc. Le Noctali cependant, esquivait le rayon rouge en grognant légèrement. Était-il agressif de nature ? Si c’était le cas, je préférais abandonner l’idée. Je n’avais pas vraiment besoin d’une morsure en plus. Je voyais également un Typhlosion et un Evoli au fond du terrain, qui somnolaient. L’Evoli sembla surpris lorsque le rayon rouge le frappa, ce qui réveilla le Typhlosion. Celui-ci me jeta un coup d’œil et se leva pour aller ranger une sorte de balle dans un sac et attendis que je ne le rappelle lui aussi. J’avais trouvé les balls de ces créatures du premier coup, il fallait croire que je n’avais pas tout perdu.

Dans le même temps, l’autre fit rentrer ses propres Pokémons dans leurs Pokéballs. Puis il se tourna vers moi. Il demanda en premier lieu si je ne me souvenais vraiment de rien. De deux ou trois trucs, mais pas suffisamment pour qu’une réponse positive soit pertinente, je secouais la tête de gauche à droite. Nous étions apparemment à Lumiris ? Je me disais bien que je ne reconnaissais pas l’endroit. Mais que faisais-je ici ? Étais-je dans cette région depuis longtemps ? Avec qui étais-je venu ? Mystère. Dans tous les cas, je n’avais aucune idée de ce que j’étais censé faire à présent. Allez à l’hôpital, peut être ? J’imaginais que c’était ce qu’il y avait de mieux à faire dans ces cas là.

-Merci pour votre aide… Mais… Est-ce que je peux encore vous demander de me conduire à l’hôpital, s’il vous plait ? Ou chez un médecin ?

A vrai dire, même un centre Pokémon ferait l’affaire, ce n’était pas un lieu dans lequel les humains étaient habituellement soignés mais c’était au moins dans le domaine du médical, et donc j’imaginais qu’il valait mieux cela que rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

Le jeune homme s’exécuta et rappela ses Pokémons un à un. Qu’il se souvienne laquelle appartenait à qui était bon signe car cela voulait dire que tout n’était pas perdu. C’était sûrement un état de choc passager. Auguste déchanta bien vite en voyant le regard incrédule que son interlocuteur lui lança alors qu’il parlait de Lumiris. Cet endroit lui semblait visiblement inconnu. Il finit par secouer la tête, confirmant ainsi que cette région n’éveillait aucun sentiment de familiarité chez lui. Les voilà bien avancés…

« On va faire ça, oui. »


Auguste comptait déjà le faire, que l’autre le demande n’y changeait rien car c’était sans doute la décision la plus logique à prendre. Le Pulsar prit quelques secondes pour réfléchir à quel endroit il pouvait se rendre. L’hôpital était loin d’ici. Fallait-il appeler une ambulance ? Non, c’était inutile car il se souvenait d’un endroit plus proche, un lieu qu’ils atteindraient plus vite à pied qu’en attendant les secours.

« Il y a un médecin à quelques rues d’ici, je vous y emmène. Vous éprouvez des nausées ou quoi que ce soit du genre ? »

Cela ne semblait heureusement pas le cas et permit à l’homme d’arrêter sa décision. Ils marcheraient les deux cent mètres les séparant du cabinet de médecin qu’il avait en tête. Ce n’était vraiment pas loin, juste à deux pas du Centre Pokémon – c’est d’ailleurs cela qu’Auguste utilisait comme point de repère afin de se diriger dans Feranium.

« Suivez-moi, on va y aller tout de suite. »

Autant éviter de perdre du temps, n’est-ce pas ? Ce n’était pas qu’il avait quelque chose d’urgent à faire – loin de là – mais quand la santé de quelqu’un était en jeu, il préférait ne pas s’attarder inutilement. D’un autre côté, croiser un garçon qui allait se vautrer si fort qu’il en devenait amnésique, il fallait bien que ça tombe sur lui. C’est vrai qu’il avait tendance à croiser son lot d’hurluberlus en tout genre… Cela rendait les choses passionnantes mais il fallait bien avouer que cela pouvait être fatigant par moment.

Sous la guidance du Pulsar, Haru fut rapidement mené à destination où il put s’asseoir dans la salle d’attente. Cette dernière était fort heureusement vide, ils n’auraient donc pas à patienter bien longtemps. Auguste avait décidé de rester avec le blessé par précaution, du moins jusqu’à ce que le médecin l’ait examiné et ait décidé quoi faire. Celui-ci ne tarda pas car il ouvrir la porte de la salle de consultation, invitant le prochain patient à entrer. En l’occurrence, il s’agissait de Haru.


« Vas-y. On verra bien ce qu’il te dira. Tu as de quoi payer ? »

S’il s’avérait que non, Auguste pouvait consentir à lui avancer le montant de la consultation. Il le conduirait ensuite à l’hôpital si nécessaire, même s’il préférait que ce ne soit pas le cas. Espérons que le jeune homme n’ait rien de trop grave…


Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
L’homme accéda à ma requête lorsque je lui demandai de me conduire chez un professionnel. Il sembla réfléchir un instant puis m’informa qu’il allait me conduire chez un médecin, non loin d’ici. Il me demanda également si j’avais des vertiges ou des nausées. Mis à part mon mal de crâne, je sentais que je récupérais mes moyens, petit à petit. Je devrais pouvoir marcher jusque-là bas, si ce n’est pas trop loin. Je niais donc d’un geste de la tête, ce à quoi il répondit en m’intimant de le suivre. Je récupérai donc les affaires que j’estimais être les miennes et lui emboitai le pas, suivi de près par le Noctali.

Je ne savais pas vraiment vers quel genre de médecin il m’emmenait, mais un docteur reste un docteur, après tout. Et puis, ce n’est pas comme si je pouvais vraiment faire mon difficile dans cette situation. Mais il semblait savoir où il m’accompagnait, je décidais donc de lui faire confiance. Il pourrait être un escroc profitant de ma situation pour m’arnaquer ou me conduire dans un guet-apens, mais lui faire confiance était ma seule option, ici, dans cette ville que je ne reconnaissais même pas.

En quelques minutes, nous étions arrivés à destination. Le Pokémon n’ayant pas le droit d’entrer, s’installa dans un coin près de la porte pour roupiller. L’odeur et l’ambiance de la salle d’attente m’étaient familières, c’était les mêmes que dans n’importe quelle autre salle d’attente de médecin, mais c’était encore une fois le signe qu’il me restait sans doute quelques bribes de souvenirs. Il n’y avait personne dans la salle, au moins nous n’aurions pas à attendre trop longtemps. Un homme ouvrit la porte au bout de seulement quelques minutes, annonçant que la place était libre pour le patient suivant. Mon guide m’encouragea, et me demanda si j’avais de quoi payer.

-Oui, dois avoir ce qu’il me faut.

Pour être honnête je n’en avais aucune idée mais si j’étais si loin de chez moi, il serait idiot de ne pas avoir pris d’argent. N’est-ce pas ? Je partais donc du principe que j’avais ce qu’il fallait. En espérant que je n’ai pas qu’une carte de paiement, impossible de me souvenir de mon code. Nous verrons bien. Je suivis le médecin jusqu’à son cabinet. Il m’invita à m’asseoir et je lui exposai ma situation. Il semblait assez surpris, en même temps, ce n’était pas comme si ce genre de choses arrivaient souvent. Il contourna son bureau et commença par examiner ma tête, tout en continuant de me poser des questions. Où se situait précisément l’endroit de l’impact ? Est-ce que j’avais tout de même quelques souvenirs, à quel point avais-je perdu la mémoire. Je lui répondais à chaque fois aussi précisément que possible, lui faisant également part de mes réflexes sortis de nulle part et de mes impressions de déjà-vu.

Après quelques minutes, le professionnel me rend son verdict. Selon lui, la perte de mémoire est simplement une amnésie post-traumatique temporaire, ma mémoire devrait revenir peu à peu. Quelques heures, peut-être quelques jours pour certains souvenirs moins importants. Cela deviendrait inquiétant si rien ne me revenait du tout, mais c’était apparemment sur une bonne voie. Cependant, le plus inquiétant pour lui était le choc qui avait causé cette perte de mémoire. J’étais en théorie, hors de danger, mais il préconisait tout de même une vérification plus approfondie, pour s’assurer que mon crane et mon cerveau n’étaient pas physiquement endommagés. Je fouillais dans mon sac et réussit à trouver un chéquier. Je payais le montant exorbitant pour une simple consultation et retournai dans la salle d’attente où j’expliquais la situation à l’homme qui m’avait accompagné.

-Apparemment mon amnésie n’est que temporaire, rien de grave. Mais il pense tout de même qu’il est préférable de faire une radio pour s’assurer qu’il n’y a pas de problème physique.
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Lorsque Haru disparut accompagné du médecin une fois que celui-ci eut refermé la porte de son cabinet de consultation, Auguste se retrouva seul dans la salle d’attente. Il n’aurait pas imaginé se faire embarquer dans ce scénario rocambolesque mais maintenant qu’il y était, la décence lui interdisait de juste prendre ses affaires et s’en aller même si, pour être honnête, il aurait préféré pouvoir retourner à ses propres activités.

Il n’y avait pas grand-chose à faire dans cet endroit. Auguste se rendait de temps en temps chez un médecin, souvent parce qu’il était blessé, parfois à cause de maladie mais d’aussi loin que remontaient ses souvenirs, il n’avait jamais aimé patienter ici. On s’y ennuyait à mourir et ce n’était pas les magazines empilés dans le porte-journal qui allait égayer tout ça. Aucun n’était récent ! Par curiosité, el Pulsar feuilleta avec négligence un « Pokémon d’aujourd’hui », magazine destinés aux afficionados d’élevage et de concours sauf que, contrairement à ce qu’indiquait le titre, celui-ci datait d’il y a presque quatre mois. Ce fut pareil pour « Lumiris Plus » et « Mag’Chopeur ». Revenu à son état d’ennui profond initial, Auguste déposa le magazine qu’il avait en main et s’empara de son téléphone où il perdit quelques minutes à se perdre sur les réseaux sociaux ainsi qu’à répondre à tous ses messages en attente. Enfin, quand tout ceci fut fait, il n’eut plus longtemps à attendre avant que Haru ne ressorte.


« Alors ? » demanda-t-il, curieux de connaître le verdict.

Le jeune homme lui expliqua alors qu’il s’agissait vraisemblablement d’un état passager. Son amnésie ne devrait en principe pas durer mais par précaution, le médecin lui avait quand même vivement conseillé d’aller faire une radio afin d’être sûr et certain qu’il n’y avait pas d’autre problème. Cela sembla à Auguste une décision sensée et en bon Samaritain qu’il était, il allait se coller à conduire Haru jusque là-bas.


« Hmm… L’hôpital est un peu loin d’ici. Il faudra prendre le bus pour y aller. »

Bon. Aller chez le médecin puis passer dans un centre hospitalier, c’était bien mais cela lui prendrait toute son après-midi. Parfois, il aurait aimé être un peu plus égoïste mais bon, il n’allait pas se forcer à changer. Surtout pas de cette manière.

« J’espère que vous n’aviez rien d’important à faire, ça risque d’être compliqué de justifier ça par une amnésie temporaire. » plaisanta-t-il, « J’y pense, vous avez votre téléphone sur vous ? Regarder dans votre liste de contact si un nom vous dit quelque chose. Et finalement, regardez s’il n’y a pas le numéro de vos parents où quelque chose du gens, les appeler vous remettra peut-être un peu d’ordre dans la caboche. »

Au minimum cela lui donnerait des réponses quant à qui il était, ce genre de détails un tout petit peu important au vu de la situation. Chaque information pouvait s’avérer utile…

« Ce serait super qu’on retrouve une de vos connaissance, un ami ou de la famille, qu’il y ait au moins quelqu’un pour s’occuper de vous jusqu’à ce que vous retrouviez la mémoire ou, au moins, qui puisse vous reconduire à votre domicile. »



Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Après que le médecin m’ait examiné, je rejoignis mon guide dans la salle d’attente et lui expliquais ce que le professionnel venait de me dire. Il était préférable que je ne fasse une radio, afin de nous assurer que ma tête n’ait pas été trop gravement blessée. D’après Auguste, il allait falloir prendre les transports en commun pour y aller. Auguste ? Est-ce que c’était son nom ? Ce nom ne me semblait pas particulièrement familier mais il me revint en tête et je l’associais immédiatement à l’homme qui m’avait aidé. Avais-je raison ? Si j’en croyais l’expérience de tout à l’heure avec les Pokéballs, mon instinct avait été bon. Je présumais donc qu’il l’était cette fois ci aussi.

Je restai silencieux à la réflexion de l’homme. Effectivement, si j’avais prévu quelque chose durant l’après-midi, c’était fortement compromis. J’espérais que je n’avais pas prévu de rendez-vous ou quoi que ce soit de ce genre. Si c’était le cas, prions pour que ça ne soit pas quelque chose d’important. Il me conseilla également de contacter quelqu’un par téléphone, pour tenter d’en réapprendre plus sur moi-même.

-C’est une bonne idée, je regarderai quand nous serons dans le bus.

Je le suivis donc jusqu’à l’arrêt en question. En sortant de chez le médecin, le Noctali était toujours là et nous emboîta le pas. En marchant, je ne cessais de lui jeter des regards. Il faisait de même dans ma direction, visiblement inquiet. Je m’en voulais de ne pas me souvenir de lui. J’avais la sensation qu’il était important pour moi, sans pour autant savoir à quel point ou de quelle manière. Je tendis la main dans sa direction et il vint frotter sa tête douce contre ma peau. Mes doigts se mêlèrent à ses poils et cela me rassura, d’une certaine manière. Pendant que nous marchions, je me tournai vers l’homme et lui posait la question, ne serait-ce que pour être fixé.

-Vous vous appelez Auguste ?

Dans le meilleur des cas c’était bon signe. Dans le pire des cas, je ne pouvais même pas passer pour un idiot étant donné ma situation, alors autant tenter ma chance. Peu après, le bus s’arrêtait devant nous et nous montions à bord. Prenant place près de la fenêtre, je dégainais mon téléphone et alla voir dans le répertoire de contacts comme me l’avait conseillé mon accompagnateur. Certains noms ne me disaient rien. Cependant, là encore, certains autres me semblaient familiers. Eric, Jenny, Lise, Mae, Nathanaël… Parmi eux, il y en avait qui ne me donnaient qu’une sensation de déjà vus, mais d’autres réveillaient en mois plus que cela, je n’aurais su dire quoi exactement, cependant. Dans la liste j’avais retrouvé des numéros qui correspondaient à mes parents. Instinctivement je me tournai plutôt vers « papa ». Je portai l’appareil à mon oreille. J’entendis quelques tonalités avant qu’une voix ne me parvienne.

-Salut mon fils ! Ça fait longtemps que t’as pas appelé ! Je suis étonné que tu te souviennes encore de tes parents depuis le temps ! Comment ça va ?

Je n’avais aucun souvenir lié à cet homme, à l’autre bout du fil. Mais sa voix provoqua en moi de l’admiration, et de l’envie. Pour quelle raison, je ne le savais plus. Mais la personne qui me parlait était clairement une personne que je tenais en haute estime. Cependant, j’hésitais à répondre à sa question. Cela semblait vraiment lui faire plaisir que j’appelle, comment lui dire que non, justement, je ne me souvenais plus de lui ?

-Papa…

C’était étrange d’appeler ainsi une personne que je ne connaissais pas, ou plus vraiment, du moins. Mais j’imaginais que c’était ainsi que j’avais l’habitude de m’adresser à lui.

-J’ai… un gros problème. Je me suis violemment cogné la tête et le choc m’a rendu amnésique. Je ne me souviens de presque rien. Tu es à Kanto ?

Il y eut un silence dans la conversation, avant qu’il ne réagisse à nouveau. Il semblait peu rassuré lorsque je l’entendis parler. Il me confirma qu’il était bien dans la région citée, puis me demanda des détails sur ce qu’il s’était passé et ce que je faisais actuellement. Je lui racontais tout depuis le début. Il sembla rassuré quand je lui dis que j’étais accompagné et que j’étais en route pour l’hôpital. Je lui posais quelques questions sur moi mais il ne put pas réellement me répondre, étant donné que je ne l’avais pas contacté depuis longtemps. La seule information utile que je pus recueillir était que j’avais prévu, avant mon départ de Kanto, de loger dans des centres Pokémon. Il me posa ensuite une question que je ne compris pas tout de suite.

-Alm est avec toi ?
-Alm ?
-Ton Evoli.

Je repensais à l’Evoli qui était rentré dans sa Pokéball un peu plus tôt. Était-ce de lui qu’il parlait ? Ou alors… Ça faisait longtemps que je ne l’avais pas appelé, apparemment. Alors peut être qu’il s’agissait du Noctali qui me suivait partout depuis tout à l’heure, et qu’il avait évolué depuis la dernière fois que j’avais contacté mes parents. Pour essayer, j’appelai un peu plus fort, cette fois :

-Alm ?

Le Noctali a mes pieds leva la tête en remuant la queue. C’était bien lui. Je rassurais mon géniteur en lui disant qu’il était bien là. Le bus ralentit. Apparemment, nous étions arrivés à l’hôpital. J’en informai mon père. Il me demande de le rappeler plus tard et après un rapide au revoir, il raccrocha. Je me dirigeais ensuite, avec Auguste, en direction de la réception où j’expliquai mon problème. On nous redirigea alors vers une salle d’attente où je lui retranscris la discussion que j’avais eut avec mon père. Nous patientâmes un bon quart d’heure avant qu’un médecin ne vienne. Tout se déroula sans accroc, et d’après les radios, il n’y avait aucun soucis, ni au cerveau, ni au crâne. C’est soulagé que je retrouvai le dresseur qui m’avait accompagné jusque là.

-Apparemment, je n’ai pas de problème à la tête. Tout va bien, d’un point de vue physique en tout cas. Et je me souviens d’autre chose. Je voulais aller au volcan. Pas aujourd’hui, mais dans les jours qui suivent. Je ne crois pas que ça puisse être utile dans l’immédiat, mais j’imagine que c’est bon signe. En tout cas, merci beaucoup pour votre aide, j’ignore ce que j’aurais fait sans vous.
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) 334
Icone : Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

« Auguste, oui. Content que vous vous en souveniez. »

La route jusqu’à l’hôpital se fit sans encombre et dans un silence tout relatif. Auguste, pour sa part, ne parla pas beaucoup car Haru fut au téléphone pendant tout le trajet. Avec son père, s’il en jugeait par la façon dont le jeune homme appelait son interlocuteur. Il avait au moins put contacter un membre de sa famille, c’était mieux que rien. La suite, le Pulsar ne l’écouta pas vraiment. Une discussion entre un père et son fils ne le regardait pas, aussi ne prêta-t-il pas l’oreille à cette drôle de conversation. Il profita plutôt de ces quelques minutes pour répondre à l’un ou l’autre message reçu sur son téléphone et fit un tour sur les réseaux sociaux, à la recherche de quelque chose qui lui ferait passer le temps.

« C’est notre arrêt. » signifia-t-il à Haru lorsque le bus arriva dans la rue de l’hôpital.

Plusieurs minutes s’étaient écoulées depuis qu’ils avaient pris place sur un siège et Haru semblait en avoir terminé avec son géniteur. A en voir son expression, il n’avait pas l’air d’en avoir appris beaucoup plus que l’existence de son père. Dommage. Auguste avait espéré que discuter avec un proche provoque le choc nécessaire pour lui remettre de l’ordre dans les idées mais il semblait que ceci ne serait qu’un doux rêve. Les souvenir du garçon resteraient scellés dans un coin inaccessible de sa mémoire pour un moment encore… Le Pulsar tenta de se mettre à sa place et se dit que ce genre d’expérience où on savait à peine qui on était devait être traumatisant. Lui-même ne savait pas comment il réagirait dans cette situation. Il se pensait capable d’agir rationnellement et de ne pas paniquer mais il était bien facile de parler sans avoir jamais perdu la mémoire.

Arrivés dans le hall de l’hôpital, Auguste se présenta à la réception et expliqua le problème qu’avait Haru. Comprenant qu’il y avait urgence, on les redirigea là où le jeune homme pourrait passer ses radiographies. Le Pulsar dût à nouveau s’asseoir sur une chaise et patienter… Cela commençait à faire beaucoup de temps passé à ne rien faire, aujourd’hui. Il s’occupa comme il le pouvait, tantôt en pianotant sur son téléphone, tantôt en discutant avec le vieil homme qui lui aussi souhaitait passer une radio.

Quand Haru en eut enfin fini, il lui annonça que selon toute vraisemblance, il n’y avait pas de dégâts très graves. Il s’agissait juste d’un traumatisme temporaire et ses souvenirs finiraient par revenir. Déjà, il semblait se souvenir de certains de ses projets.


« C’est super si tout cela n’est que passager. Le médecin vous a donné une estimation du temps que cela prendrait ? » ajouta-t-il, soulagé de ne pas avoir assisté au drame de voir quelqu’un perdre la mémoire, « Le Volcan, hein ? Je me demande ce que vous comptiez y faire. A part du tourisme ou un défi d’arène, je ne vois pas. »

Il n’avait pas l’air d’être un dresseur très expérimenté mais il n’était pas impossible qu’il se dirige effectivement vers l’arène Feu. Il possédait plusieurs Pokémons, après tout, et son Noctali semblait bien entraîné. Enfin, cela pouvait attendre qu’il recouvre ses souvenirs.

« Dans tous les cas, je ne peux rien faire de plus pour vous. Je vais vous conduire à un Centre Pokémon. Vous pourrez y prendre une chambre et vous reposer en attendant que votre état s’améliore. Je pense que c’est le mieux à faire pour le moment. »

Auguste n’avait pas de remède miracle pour guérir une amnésie et vu la situation, il était convaincu qu’il valait mieux laisser le jeune homme prendre un peu de repos. S’il commençait à vaguement se souvenir de certaines choses, il était probable que les choses rentrent dans l’ordre d’ici quelques jours. Ils se dirigèrent donc vers le Centre Pokémon qui, heureusement, n’était pas situé très loin de l’hôpital. Quelques minutes de marche suffirent à les mener devant cet établissement très prisés des dresseurs de Pokémons.


« Vous vous débrouillerez pour la suite ? Pour ma part, c’est ici que je vous laisse. Je vous souhaite une bonne rémission et prenez garde à ne plus vous fracasser le crâne à l’avenir. »

Il rit avant de s’éloigner du Centre Pokémon, agitant un bras en guise d’au revoir au jeune amnésique. Quelle drôle de journée cela avait été.


Les choses ont le nom que l'on leur donne ¯ \ _ (ツ) _ / ¯ (Avec Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Auguste proposa de me raccompagner à un centre Pokémon. Oui, c’était certainement la meilleure chose à faire, vu les circonstances. Peu importe ce que je comptais faire au Volcan, c’était probablement pas de la plus haute importance. De plus, y aller sans savoir pourquoi serait stupide. J’espérais juste que mon amnésie temporaire ne durerait pas trop longtemps. Selon les médecins, quelques heures, ou quelques jours grands maximum.

Par chance, le centre Pokémon n’était pas vraiment loin, quelques minutes suffirent pour nous y rendre. C’est à ce moment là qu’Auguste décida de me laisser me débrouiller seul. C’est vrai que je n’avais plus vraiment besoin de lui, du coup, mais tout de même.

-Oui, je devrais y arriver. Merci beaucoup. Tenez !

Je lui tends un peu d’argent. Ce n’est certes pas grand-chose comparé à l’aide qu’il m’a apporté, mais c’est la moindre des choses de le dédommager pour le temps qu’il y a consacré. Etant donné son altruisme, je ne suis pas surpris de le voir refuser poliment avant de repartir, m’adressant un signe de la main. Je le regarde partir, un peu déçu. Je déteste me sentir redevable. J’espère le recroiser un jour, là où je pourrai le remercier comme il se doit. Même si ça ne doit être que lui payer un verre, au moins.

Je rentre à l’intérieur du bâtiment et me dirige vers le comptoir. L’infirmière me désigne une chambre dans laquelle je me rends immédiatement. Je n’ai aucune idée de ce que je suis sensé faire maintenant, autant attendre là bas que ça me revienne. Alors que pose mon sac sur le sol, quelque chose s’agite à l’intérieur. L’ouvrant, je (re)découvre un œuf. Je m’assois sur le lit en le prenant sur mes genoux. Mon Noctali s’approche de moi, semblant tout excité. Il actionne l’une de mes Pokéballs et Ember en sort. Tiens ? Je me souviens du nom de ma Typhlosion. Son regard se pose sur l’œuf et son regard s’illumine. Il s’agite et un craquement fait apparaître une fissure sur la coquille. Celle-ci s’agrandit, puis s’ouvre. Le petit Pokémon donne un coup de sa pâte noire, qui vient agrandir l’ouverture, lui permettant d’en sortir définitivement. Tout à tour, le petit Rocabot chromatique nous observe. J’ignore comment, mais il semble reconnaître mes partenaires et saute au sol pour se blottir contre eux. Je croise le regard d’Alm qui semble aussi heureux que moi. Quelle journée !


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Avec Yoru [Hentaï] !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération