Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur le Vélo électrique Xiaomi Mi ...
Voir le deal
499.99 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Good morning, my dear | Lewis
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis




 

Le progrès du garçon était notable au début de la journée il n'avait jamais combattu et maintenant il se battait contre un dresseur aguerri. Lewis souriait de toute ses dents heureux de le voir s’en sortir aussi bien que ça. Il avait choisit Mars pour sa rapidité d’action et d’attaque, ça ne donnerait que moins de temps à Justice pour jouer et répliqué, dans une musique endiablée.

Mars s'apprêtait à contrecarrer la charge d’un coup de crocs éclair mais le bouc avait tourné autour du pokémon, Lewis se refit face à l’entraîneur et souriait. Décidément ce coup était habituel des pulsars. Les coups de sabot firent mouches et propulsait le voltali qui se retournais agilement et atterrit sur ses pattes. Il secouait la tête, les statistiques augmenté du cabriolaine commençait à avoir de l’effet sur le voltali. Cependant il ne ferait rien pour les réduires, si Lewis pouvais donner de l’espoir au garçon il le ferait, un petit mensonge blanc ne pouvais pas lui nuire. Mars se remit à courir vers lui, une fois à sa hauteur le petit être se mit à tournoyer sur ses pattes avant telle une toupie puis envoya deux coup de pattes arrière, double pied, peut-être était-ce uniquement pour l'agacer ou pour montrer l’agilité qu’il pouvait faire, mars était unique en son genre. Une fois retombée il enchaînait d’un croc eclair visant les flancs du bouc et non le cou afin d’éviter de le blesser.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Les sabots touchèrent de plein fouet le voltali qui se vit envoyé plus loin. Mais comme je le pensais, il retomba sur ses quatre pattes. Je vois bien que je suis contre un dresseur aguerri, son expérience avec ses pokémons montre à quel point je n'ai aucune chance et pourtant, au fond de mon âme, je vois bien qu'il y va doucement. On joue dans deux mondes différents après tout. Vivaldi continue de sautiller de ses sabots avant de recharger à nouveau mais deux fois le même coup, ça n'allait pas marcher car le voltali plaça ses deux pattes en avant afin de le repousser. Le cabriolaine roula dans la poussière sous mes yeux, je voulus l'aider à se relever en changeant mon accord. Mais à ce moment, le voltali se mit à mordre la patte arrière de Vivaldi, je vois sur son visage la douleur, il voulut donner des coups de sabot, de corne mais vu sa taille et comparé au voltali plus petit que lui, c'était impossible. Il tombe sur le sol, fatigué et blessé. Je crois que c'est la fin, je m'arrête. Il souffle. Je vois son pelage remonter et descendre, il est fatigué. Je m'incline devant Lewis.

Qu'est-ce que je peux faire d'autre? Je ne veux pas que Vivaldi souffre par ma faute
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis




 

Lewis regardais Mars triomphant au dessus de l’adversaire avant de l’aider à se relever, le poussant légèrement jusqu’à Justice. Là où il avait fièrement battu il n’en restait pas moins un pokémon au coeurs tendre et soucieux de ses adversaire, si c’était pas l’esprit de l’essence sportif Lewis ne savais pas ce que ça pouvait être. Il s’approchait de son camarade, laissant ses pokémons revenir chacun respectivement dans leur pokéball. Ils avaient assez jouer aujourd’hui. Lewis se remit à signer probablement au grand plaisir de Justice.

-C’était un beau combat, tu t’es bien battu malgré les éléments qui était contre toi et l’expérience de mes pokémon. Viens on vas aller soigner Vivaldi et Mars, je crois qu’il y as une borne dans l’académie si je me trompe pas trop.


Ses bras commençait à s’engourdir, vivement l’arrivé dans une cafétéria ou un endroit ou il pourrait reposer ses petits bras endoloris par autant de signe. Bien que depuis le début de la journée le langage des signes lui revenait de plus en plus facilement, étant maintenant capable de communiquer sans s’arrêter au trois mots.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Je me relève, attendant la réaction de Lewis. Son regard est heureux, non pas par la victoire qu'il venait de remporter mais du comment je me suis battu. Je souris un peu timidement, je ne sais pas comment le prendre en réalité. Est-ce que je dois continuer à m'entraîner au combat ou dois-je rester dans mon domaine de la musique?

Le garçon rappelle ses pokémons, moi je range mon violon et me dirige vers Vivaldi, couché sur le sol. Je prends le temps de lui caresser la tête puis frôle ses cornes pour lui montrer que j'étais fier de lui mais aussi désolé pour toutes les erreurs que j'ai faites durant ce combat. Je pose ma tête contre la sienne, fermant les yeux, je le serre. Il me pousse légèrement de sa tête avant de me lécher le visage comme il le faisait si bien pour me rassurer. Vivaldi s'en fiche de perdre au final, il est heureux d'être avec moi et me le fait bien savoir en se cajolant sur moi.

J'accepte d'aller soigner mon cabriolaine avec le voltali de Lewis. Normalement, c'est ma cousine qui s'en occupe mais c'est uniquement quand il tombe malade puisque c'était son premier combat. Je le suis mais vérifie d'abord si Vivaldi veut rentrer dans sa pokéball, il refuse, préférant coller mon corps contre le sien.

Tu veux boire un truc à la cafét' après? Je t'invite.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis




 

Lewis accompagnait l’étudiant vers la cafétéria, lui tapotant l’épaule affectueusement une fois en route vers l’académie. Il pris l’habitude lui ouvrir la porte pour qu’il passe avec son cabriolaine qui refusait de rentrer dans sa pokéball, certain pokémon était plus à l’aise à l’extérieur qu'à l’intérieur.

-Ça serait génial, je commence à avoir mal au bras en toute franchise, si l’on pourrait s’écrire par la suite ça m’irait à la perfection.


Il se mit à rire et à lui tapoter le dos de nouveau. Une fois à la cafétéria, Lewis commanda un plat à manger, consistant d’une bouillie étrange et d’un pudding et d’un petit berlingot de lait au chocolat. Lewis sortit l’argent et payait par réflexe, oubliant que son ami l'avait invité. Il allait par la suite s’asseoir à une place éloigné des quelques élèves qui était présent.

-Du coup, tu vas tout les jours ici ? Ça t’es pas trop dur de suivre les cours tout de même ? J’ai pas l’impression que t’as d'interprète, ce qui normalement devrait être le cas pour toi.

Il se grattouilait la tête incertain de savoir s’il réussirait à trouver un interprète pour Justice.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Je me mis à rire dans mon éternel silence, amusé de la fatigue de Lewis. C'est vrai qu'une personne qui n'est pas habituée aura du mal à suivre mais j'accepte. Après tout, écrire est moins fatiguant que de gesticuler dans tout les sens. Il pose une main sur mon épaule, je pense qu'il veut se montrer rassurant, j'ai encore du mal à comprendre ce type de langage comme je ne suis pas quelqu'un de très sociable.

Mon pokémon nous suit docilement jusqu'à la cafétéria. Je commande une salade pour Vivaldi, un smoothie car au final je n'ai pas très faim mais que j'ai besoin d'un regain d'énergie. Le temps que je me retourne vers mon camarade, je le vois déjà payé son plateau. Et bien, il a pas le temps lui. Je soupire avant de le rejoindre, vérifiant que mon cabriolaine ne fasse pas de bêtise.

Je me remets à lire sur les lèvres de l'homme une fois assis. À mes côtés, mon pokémon venait d'avaler tout rond son repas et avait déposé sa grosse tête cornue sous mes pieds. Un interprète? Je secoue la tête avant de lui répondre.

Non, je veux me comporter comme une personne normale ici. Hors de question que tout le monde me plaigne ou autre. Et puis, as-tu entendu d'un jeune violoniste célèbre aux cheveux blancs?

Si tout l'académie savait que moi, le petit musicien connu des projecteurs étudiait en réalité ici, je serai vraiment mal barré et jamais je ne pourrai vivre tranquille. C'était mieux ainsi.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis




 

Lewis sortit un crayon de la poche interne à son veston. De couleur noir, comme la plupart des crayons lorsqu’on signait les contrats, autant dire que le pseudo homme d’affaire était toujours près. Il sortit son calepin habituel pour les notes, l’avançait de quelques feuilles et le posait contre la table avant d’écrire un sa réponse, ses biceps étant douloureux. Son écriture était jolie, alignée et clairement soignée.

Non désolé, j’ai pas entendu parler de ce violoniste, et puis, je sors tout droit d’une réforme de quelques mois à vrai dire. Donc normal que je ne suis plus au courant des petites célébrité du coin. C’est toi ce violoniste ?


Il portait le crayon à ses lèvres en fixant Justice, patient pour sa réponse. Ça faisait un moment que Lewis n’avais pas tenu de crayon en main, la sensation de l’encre qui parcourt le papier était agréable. Probablement mieux encore pour les sens surdéveloppé de Justice.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Ouf, il ne me connaissait pas. Je soupire de soulagement parce que du coup je me voyais mal signer ces fichus autographes et Lewis aurait très bien pu me faire le coup de rameuter tout un groupe sur moi, surtout les filles et il faut dire que j'apprécie de ne pas être entouré 24 heures sur 24. Je fais signe que ce n'est pas grave et que c'est mieux ainsi.

Je sors de mon cahier des pages de journal et lui montre. On peut y voir une photo d'un jeune garçon aux cheveux blancs avec un violon sur scène et un public en furie. Malgré ses habits et ses cheveux, on avait les mêmes traits physiques, le même instrument. Et pour bien faire, j'imita le sourire et le clin d'oeil de ce portrait lorsque j'ai été pris en photo.

En vrai, je menais une double vie, celle d'un étudiant normal, enfin... qui essayait. Et puis ce jeune violoniste qui battait son tempo sur scène, quelque fois seul ou accompagné.

Au départ, j'étais sur Fiore mais ma cousine habite ici et elle s'occupe de moi. C'est grâce à elle que j'ai réussi à me faire une renommée dans cette région. Le classique était pompant chez moi alors que là, je suis dans le rock. C'est plus vibrant.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis




 

Le garçon pris une bouchée de sa bouillis et continua de lire ce que Justice lui écrivait, ainsi donc il était une petite star du coin. Normal qu’il est pas entendu parler alors ce n’était pas son genre d’être populaire même si maintenant il devait le faire. Il se remit à écrire de son écriture soignée.

Le rock ? Ça m’étonne je savais pas que du violon pouvais faire du rock. T’aime ça être populaire et jouer comme ça ? Personnellement j’ai toujours été discret, de force ma famille voulait me cacher au concurrent j'étais supposer être une espèce d’arme de marchée, agissant dans l’ombre mais bon, ce temps est loin déjà.


Il avait un peu de nostalgie face à ça, parfois ça lui manquait d’être à la tête de Broke, après tout c’était une vie de débauche sexuelle quand il le désirait et une vie ou tout ce qu’il voulait lui était donner. Pourtant, il ne regrettait rien, le monde pokémon était plus attirant que la plus belle des catins.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


J'hausse des épaules. Franchement, ma vie actuelle est très bien comme elle est. Je me repenche sur mon cahier afin de lui répondre, faisant danser mon stylo entre mes doigts.

Je mène une double vie. Disons qu'en star, je peux montrer que malgré mon handicap, je suis doué en quelque chose. Mais après, j'apprécie de me comporte comme si je pouvais entendre.

C'était dans ma région, à Fiore où j'ai compris que malgré le fait d'être connu, je voulais imiter les gens autour de moi. Mais dès que j'ai voulu arrêter, je me sentais mal, j'avais besoin de m'ouvrir et la scène m'aidait justement à rejoindre ce monde parallèle, j'aimais ces vibrations que le public faisait à la fin de mes morceaux, j'éprouvais de fortes sensations. Au moins, j'ai un très bon équilibre de ma double vie.

Je glousse, ou du moins, j'essaye. C'est vrai que ce n'est pas commun du rock avec un violon. Mais il ne faut jamais sous estimer un instrument et j'étais doué avec chacun d'entre eux. Mais voilà, j'en avais trouvé un, le coup de coeur comme diraient les gens. Je sortis une tablette que j'utilisais en cas de besoin pour marquer mon programme ou autres. Et pour la première fois, j'ouvris les dossiers de vidéos que mon manager avait installé pour que je les regarde si je le souhaite. En réalité, je n'en avais pas besoin car je ne pouvais écouter mais Vivaldi aimait bien en mettre quelques fois quand je refusais de jouer.

Je joue à peu près tout les instruments et j'ai réussi à les apprivoiser.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis




 

Lewis fût curieux de voir ce quoi ça ressemblait, il se mit donc à fermer les yeux et écouter lorsque la tablette se mit à jouer. De ses petits haut-parleur stéréo c’était dur de profiter à fond de l’instrument mais ça restait agréable à écouter, tapotant du pied au son du rythme.

C’est vrai que c’est pas mal du tout en fait. Ça vibre plus en tout cas avec tous les accompagnements. Je crois que ces vibrations sont beaucoup plus entraînante et énergique non ? Ça se ressent quand on ferme les yeux. J’arrive presque à ressentir ce que toi tu ressens haha.


Il se redressait sur sa chaise et pris une autre bouchée de son repas avant d’ouvrir son berlingot. C’était étrange cette manie des cafétaria de donner des berlingot de lait avec un repas, normalement on buvait un jus, ou de l’eau à la limite, mais le lait, ça ne s'accordait pas du tout avec tout ça.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Je le laisse écouter, en attendant, j'attrape mon smoothie et commence à en boire quelques gorgées. Ca fait du bien là où ça descend. Je relève la tête, heureux du goût que j'avais sur la langue. Puis je sentis que quelque chose frappait le sol, j'ouvris un oeil, voyant que Lewis bougeait avec des écouteurs dans les oreilles. Apparemment ça lui plaisait et ça me fait sourire.

Oui, les vibrations sont incroyables! Est-ce que tu vois les couleurs quand tu fermes les yeux?

J'apprécie qu'il ressente ce que je ressens moi. Normalement, je vois plus les gens se concentrer les yeux ouverts sur une mélodie. Moi, je ne peux entendre alors je me sers d'un autre sens capable de ressentir les ondes provoquées, et ça faisait bouger mon âme.

Ces vibrations, elles m'emportent dans un autre monde que celui-ci. Tout est différent, c'est comme si je pouvais les entendre, c'est une multitude de couleurs et elles me parlent. Mais je ne pense pas que ce soit le monde de Giratina, c'est pas le bordel chez moi.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis




 

Ainsi donc Justice pouvais voir la musique sous forme de couleur, c’était étrange comme concept mais Lewis en avait entendu parler, c’était un phénomène appeler la Synesthésie, très rare voir presqu’impossible à trouver ça pourrait expliquer sa surdité actuelle. Il se mit rapidement à écrire à son tour.

Que quelques personne dans le monde peuvent voir les sons, c’est une sorte de maladie qui n’en est pas vraiment une.. Une capacité, voilà le mot. La synesthésie. Ton cerveau repère les sons et les adapte en couleur, ça pourrait être l’une des raisons de pourquoi tu es sourd. À moins que tu ai perdu l’ouïe après ta naissance ? Sinon, pour ce qui est du monde dans lequel tu te déplace, je n’en sais rien je ne suis pas du tout un scientifique alors peut-être devrais tu essayer d’en parler avec un ? Ça pourrait être intéressant de savoir, t’imagine si ta musique te permet de voyager à travers les dimensions unique au pokémon ? Ça serait sensas

Lewis se reculait pour reprendre une bouchée et finir son assiette. Entamant désormais le dessert il plongeait la cuillère dedans et le penchait devant lui en face de Justice tout en haussant les sourcils, lui proposant de partagé.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Je continue de lire ce qu'il m'écrit, il a une belle écriture, facile à comprendre. Synesthésie? Jamais enten... vu de ma vie. Enfin, après tout, je n'ai jamais expliquer à quelqu'un comment j'étais lorsque je jouais, c'était la première fois que je me confiais à une personne. En vérité, je me sentais bien à ses côtés, il est extrêmement gentil mais je voyais bien qu'au fond, c'était un mec du genre brusque, surtout avec sa masse corporelle assez... Je sirote mon smoothie avant de lui répondre.

Je connais pas, pour moi c'est normal en fait. Et je suis né sourd-muet du coup je n'ai jamais connu le son. Je sais même pas ce que c'est, la sensation.


Je m'arrête d'écrire quand un un petit bol passa sous mon nez. Je relève les yeux, Lewis me propose de son dessert, je secoue la tête. Je n'ai pas très faim... Peut-être que cela expliquer ma maigreur? Je continue la fin de mon smoothie avant de continuer à lui répondre.

Je ne peux rien toucher quand je suis dans l'autre monde, je peux juste marcher et voir. Si j'arrête de jouer, c'est comme si on éteignait la lumière.


C'est drôle de se confier à quelqu'un quand même.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis



Lewis revint s'accoter dos contre la chaise en se frottant le front perplexe. Glissant sa main dans sa chevelure bleutée avant de reprendre son écriture sur ses pensée sur la situation.

Une espèce de vision lucide ? Je veux dire, tu peux juste voir et marcher à l’intérieur, mais tu vois quoi en général ? Des gens, des objets, le noir total ?


Puis, réalisant que le gamin n'avait jamais entendu de son, il se mit à claquer des doigts devant lui. Puis à dire des mots au hasard. En se penchant de nouveau vers le papier et de continuer son fils de penser sur la synesthésie.

Tu vois des couleur quand j’ai claqué des doigts ou parler ? Car en général, c’est ça un synesthésique, tu peux ainsi reconnaître qui parle uniquement par la couleur, ça peut avoir ses avantages vu ta surdité.

Pour finir le tout Lewis enfila une bouchée de pudding dans sa bouche en faisait un clin d’oeil à Justice, s’il voulais pas partagé c’était son problème, Lewis se gênerait pas pour tout manger gourmand comme il est.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Je relève la tête. Je ne sais pas comment expliquer ce monde qui m'est ouvert, si les autres peuvent y rentrer. Le temps que je me remémoire, je sentis les vibrations, flash de couleur mais tout s'arrêta. Je retourne mon regard vers Lewis, je n'ai pas trop compris ce qu'il venait de faire mais il avait bouger. Ensuite il se penche sur son calepin, écrivant quelque chose qu'il me passa par la suite. Je lis, un peu lentement car je comprenais à moitié. En vérité je ne faisais pas vraiment gaffe aux couleurs que mon inconscience voyait, j'étais trop concentré à notre monde à moins de me faire transporter par les vibrations.

Je sors mes crayons de couleur avant de me mettre à faire des taches et des lignes colorées d'une multitude de couleurs. Je fais ça rapidement, je suis quelqu'un de très rapide dans mes mouvements. Puis je lui montre et tente d'expliquer.

Les lignes, c'est la musique comme vous dites. Les ronds, je ne sais pas trop mais quand je ferme les yeux, je sais que l'un d'eux représente Vivaldi et et les autres tes pokémons.

Je secoue la tête, tentant de me mémoriser ce que je voyais vraiment. C'était vraiment compliqué, je souffle un petit coup et décide de sortir mon casque que je pose sur mes orifices. Normalement, je ne le porte pas à l'académie car il y a beaucoup de monde, je préfère l'utiliser quand je suis seul ou sur scène.

Ce casque m'aide à mieux ressentir les vibrations, c'est comme si je pouvais t'écouter parler sans te regarder. Je peux aussi voir les couleurs.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis



Lewis fini son dessert et posais le petit contenant de plastique vide sur la table et posait la cuillère plus loin. Il observait rapidement le dessin que Justice lui avais fait pour lui expliquer un peu ce qu’il voyait ou ressentait. À la vu du casque Lewis penchait la tête de côté, on aurait dit un pseudo concept de création météore afin d’aider le jeune homme à entendre. Avec un peu de perfection qui sait ce qu’il pourrais lui permettre.

T’as du goût niveau dessin, sinon tu peux m’entendre parler correctement la dessus, ou c’est simplement une augmentation des vibrations ?


Une cloche se mit à retentir dans la cafétéria qui le fit sursauter sur place. Lewis n’était pas du genre à se soucier des bruits environnant mais l’habitude de parler à un sourd l'avait rendu habitué au silence.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Je le laisse finir son dessert. Pendant ce temps, je caresse la tête de Vivaldi qui s'était réveillé de sa mini-sieste et tentait d'attraper la fin du smoothie. Après quelques secondes de bagarre entre lui et moi, je lâcha l'affaire et lui tendis. Puis je me retourne de nouveau vers Lewis qui avait fini d'écrire sur son bout de papier si je pouvais entendre avec mon casque ou non. Je reprends mon stylo en main et mon cahier afin de lui répondre, ignorant les tâches de smoothie qu'avait déposé mon cabriolaine sur mon pantalon.

Il augmente les vibrations et séparent. Du coup, c'est moins chaotique que les mini-vibrations que je ressens quand je suis dehors.


À peine avais-je fini d'écrire qu'une onde extrêmement violente m'atteignit dans mes orifices. Je sursaute, enlevant mon casque en panique et me cale en boule sur le dos de Vivaldi qui avait juste relevé la tête vers Lewis, un regard perturbé de ce qu'il venait de se passer. Il me fallut quelques secondes pour me rappeler qu'en réalité, cette onde était celui de l'horloge et qui avait été augmenter par mon appareil. Des gens avaient commencé à se lever pour rejoindre les cours mais moi, j'avais fini pour aujourd'hui, je ne faisais pas l'après-midi. Je me tourne vers Lewis et agite mes bras lentement.

Tu vas faire des cours ou tu cherches quelqu'un d'ailleurs?

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis



Lewis se sentait presque mal pour Justice, le pauvre garçon avait été encore une fois au mauvais moment au mauvais endroit près de la cloche avec son casque, ça n'avait pas dû être amusant du tout. Lewis se gratouillent l’oreille encore légèrement endoloris et répondit en signant à son nouvel ami.

-Je ne suis ici que pour une raison précise et ce n’est pas près de se concrétiser en toute franchise mais ce n’est pas trop grave, ta compagnie me va.

Il finit par la suite son berlingot avant de se lever et d’aller voir la poubelle du coin afin de jeter son repas terminé. Une fois redirigé vers Justice il se mit à lui signer de nouveau, ses bras avait repris quelque forces.

-Mais toi du coup, t’as pas cours cet aprèm ? Tu ne devrais pas sécher des cours uniquement pour me porter compagnie, ça serait une mauvaise idée.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Non, il n'était pas là pour une raison particulière et je n'allais pas forcer dessus. Je lui souris avant de me frotter la tête, cette sensation que ma tête allait exploser allait partir dans un petit moment. En tout cas, ma compagnie lui plaisait et c'était plutôt bien, je me sentais pas comme un poids inutile mais j'avais peur de trop l'énerver avec mes gestes. J'ouvris un moment la bouche comme si je voulais moi aussi parler, de lui répondre comme une personne normale. Finalement, je me remets à signer pour mon programme d'aujourd'hui.

Non. Je n'étudie pas l'après-midi. Normalement je rentre chez moi ou rejoindre ma cousine chanter.


Je me retourne vers Vivaldi pour lui reprendre le gobelet du smoothie afin de le jeter. Mon pokémon me pousse légèrement de la tête, signe qu'il en voulait encore un. Si je refuse, il risquerait de pleurer vu son esprit très émotif... Je soupire et me dirige vers le comptoir pour lui en acheter un.

Et toi, tu vas faire quoi maintenant?


Je suis curieux sur cette personne au final. Actuellement, c'était moi qui a déballé ma vie alors que sur lui, je n'en savais que trop rien.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis



Le dresseur restait muet un court instant, il n'aimait pas trop parler de lui même encore moins dévoilé ce qu’il comptait faire ou voulais faire. Mais c’était peut-être le moment de se relâcher un peu et de dire ce pourquoi il était venu à l’académie mais le fait que son nouvel ami soit une célébrité en cachette pourrais faire en sorte qu’il croit que Lewis était après ça depuis le temps, le garçon soupirais avant de commencer à signer sa réponse.

-Je suis à la recherche d’un moyen d’obtenir une certain célébrité pour ma famille. Je suis un employé de Broke industries et je dois être à leur image. Je ne sais pas trop ou aller du coup j’ai décidé de revenir à mes racines, au premier endroit ou je suis arrivé après être parti voilà plus de six mois.

Il se grattait la tête incertain de la réponse du sourd, peut-être serait-il compréhensif ou pas, il ne le connaissait pas encore assez pour prévoir sa réaction.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Il doit devenir célèbre? Je ne sais pas si ça peut vraiment marcher dans une académie, la plupart des gens sont concentrés sur leur études, les conneries et toutes les célébrités actuelles. J'hausse légèrement les épaules et me retourne vers Vivaldi qui était déjà à la moitié de son gobelet. Pour ma part, c'était au conservatoire d'une ville de Fiore puis sur une émission télé pour les talents. J'ai commencé peu à peu à recevoir des appels... Où plutôt mes parents qui m'envoyèrent à droite à gauche sous le feu des projecteurs. J'ai commencé à avoir une telle notoriété que je ne pouvais plus sortir dehors sans qu'on me court après. Ma cousine Elincya m'a donc proposé de la rejoindre à Lumiris pour tout recommencer et une demande au manager de garder un anonymat dès mon arrivé.

Je finis par secouer la tête et me gratte la joue. Je ne savais pas comment l'aider... Il faut dire que je ne sais pas trop en quoi consiste l'entreprise de Lewis mais c'était pas du tout en commun avec moi.

Je veux bien t'aider mais on joue dans deux domaines différents...

Puis une idée me traverse l'esprit. Je ne sais pas si cela pourrait l'intéresser et si ça peut marcher mais autant le proposer.

Peut-être que ton entreprise peut devenir mon sponsor. Tu peux venir en tant que VIP lors de mes concerts et ouvrir le bal.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis



Lewis n’était pas certain de savoir si son père voudrait financer un jeune homme qui joue de la musique. Après tout son entreprise était une entreprise d’énergie, la ou il abusait des pokémon, il ne voudrait surement pas voir un p’tit jeune qui laisse ses sentiments aller, ça ne serait pas assez professionnel. Mais en même temps, Lewis était engagé pour être un dresseur de renommé, littéralement, alors peut-être que l’avenir de l’Entreprise changeait peu à peu.

-Je sais pas, ma famille possède une entreprise d’électricité. Et je suis un peu un projet beta si on peu dire, mon père à vu que les dresseurs devenait populaire alors il a décidé que je devrais faire de même et propagé le nom de la famille. Car il y as une certaine polémique sur ma famille en ce moment car elle est connue pour maltraiter les pokémons et ce légalement en utiliser des trou dans la loi.

Il avait un frissons en se rappelant la journée ou il allait voir Martin pour passer cette entente d’achat sur des stéroïde occidentale pour les elekid de l’usine de Kanto. S’il n'avait pas rencontré Pluton il aurait été la raison principale de plusieurs décès mystérieux de pokémon.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Good morning, my dear

Sous mon silence s'envolent les notes de mon âme


Je ne sais pas trop quoi en penser d'un coup. La maltraitance des pokémons était punissable à Fiore et les pokéballs sont d'ailleurs interdits si on est habitant. Là-bas, nous sommes tous ranger, nous lions nos amitiés avec les pokémons sauvages grâce à des capsticks. C'est pour cela que Vivaldi et moi avions plus l'habitude d'être ensemble que lui dans sa pokéball. Je penche légèrement ma tête et je cernais un peu mieux Lewis. Pourtant, malgré ses gros airs de brute, c'était quelqu'un de plutôt sympathique et pour le remercier je devais l'aider. Puis, niveau concert, on avait de bons gérants pour les effets de lumières.

Tu as essayé vers les arènes et les dômes? Ils utilisent beaucoup d'électricité, surtout lors des concours.

Et bien sûr, je n'y connaissais absolument rien des arènes, juste les coordinateurs.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


My dear Lewis



Lewis haussait les épaules incertain de savoir si ça pourrais être vraiment utile, c’est vrai que les concours en tout genre utilisait pas mal d’électricité, mais la famille Broke se contentait de vendre le tout au gouvernement c’était moins de tracas et ils faisaient ce qu'ils en voulait.

-Je sais pas trop, je ne suis pas encore assez présent dans les affaires de la famille je doute l’être un jour désormais, je ne suis qu’un employé. Alors bon, même si je proposais l’idée à mon père je ne crois pas qu’il daigne me recevoir. Ce qu’il me faut en ce moment c’est probablement faire les arènes, augmenter mon équipe aussi. Car d’ici un an je dois avoir la mienne. Dire que je sais même pas quel équipe j’aurais, je ne peux même pas avoir une équipe d’évoli, sans compter l’arène vol que je dois aller faire aussi.

Il mit ses mains sur sa tête incertain de savoir comment procéder à tout ça. Il avais l’impression que son père lui demander toujours la lune.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération