Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox sans fil Pulse Red
50.99 € 59.99 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Travaux de rénovation / Pv Lewis Broke
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Mae venait d’arriver devant la maison en bord de mer, un peu essoufflée par sa marche, mais un sourire radieux aux lèvres. Elle se tourna vers le rivage, et observa l’écume se déposer sur la jetée. Les Goelises voletaient autour d’elle en poussant leur cris aigus, et quelques Krabby s’étaient rassemblés sur la berge pour y échanger quelques coups de pince. La journée commençait tout juste, le soleil n’était levée que depuis quelques heures et le coin était encore désert. Pourtant, d’ici peu, avec le temps doux et clément des environs, la plage serait entièrement recouverte de familles venus profiter du bord de mer avec leurs enfants. L’éleveuse avait fait revenir ses Pokémons dans leur Pokeball en quittant Port Corail pour plus de sécurité. Seule Grany restait en liberté. La Candine était plus disciplinée que les autres, elle risquait moins de partir sur la plage et de s’égarer. Heureusement, la demoiselle se trouvait loin de la station balnéaire, il y aurait donc sans doute moins de monde que là bas. Elle espérait que ce coin là serait tranquille, pour ce qu’elle avait à faire c’était tout de même préférable.

Car en effet, quelques jours auparavant, la jeune fille avait vu une annonce sur le réseau Dusk, posté par un certain Lewis Broke, éleveur tout comme elle, qui cherchait à remettre sur pied une vieille maison qu’il avait acheté pour en faire un endroit agréable où vivre avec ses Pokémons. Mae n’était pas une grande spécialiste des travaux, mais d’un naturel serviable, elle avait bien évidemment proposé son aide sans réellement réfléchir. Il lui paraissait normal de s’entraider, entre éleveurs. Et puis, c’était pour la bonne cause ! Elle avait qui plus est eu la chance d’être dans les parages, et avait donc pu se déplacer jusqu’à Port-Corail sans aucun difficulté. Elle venait tout juste d’arriver, et s’était donc rendue sans attendre vers la maison. Elle avait suivit les indications donnés par le garçon, et l’avait prévenu de son heure d’arrivée par le biais de la messagerie du réseau. Elle espérait qu’il avait bien reçu son alerte, à présent qu’elle se tenait devant sa maison. Mae sortit son téléphone, et décida de renvoyer un message pour lui indiquer qu’elle était arrivée, et qu’elle était prête à commencer au plus vite, accompagnant ses paroles d’un petit visage souriant.

Elle rangea ensuite l’appareil, et regarda autour d’elle. Il lui semblait qu’un jeune homme aux cheveux bleus coupés court se dirigeait vers elle. Était-ce lui ? Lewis Broke ? Elle tâcha de ne pas le fixer, dans le doute, et le laissa approcher. Bientôt, il n’y eu plus beaucoup d’hésitation, le garçon avançait bel et bien dans sa direction. Elle se tourna donc vers lui, lorsqu’il fut assez proche, et lui offrit un sourire plein d’enthousiasme.

- Bonjour ! Vous êtes Lewis c’est ça ? Je suis Mae, celle qui a répondu à votre annonce !

Et voilà, elle y était. Plus moyen de faire machine arrière à présent. Et l’éleveuse était bien loin de savoir dans quelle aventure elle s’était embarquée.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones







Travaux de rénovation




Lewis avait laissé le temps passer plus vite que prévu lorsqu’il avais enfin aperçu le message dans sa boîte dusk, se rhabillant en vitesse dans sa chambre d’hôtel et sortit pour aller à la rencontre de sa futur assistante temporaire pour la journée. La soirée avait été longue à transporter tout ce qu’il fallait pour faire les réparations de la maison. En tout y il y avait trois trou dans la toitures, remplacer la fondation de bois de celle-ci, remplacer la porte, les fenêtres et refaire les lattes du plancher d’une pièce. Il finit par arriver sur la plage et longeait la zone d’ombre. Il remarquait une demoiselle au loin et pressait le pas afin de ne pas trop la faire attendre.

-Salut, oui Lewis, c’est moi. Merci d’avoir répondu, ça fait un moment que je cherchais un endroit où vivre et comme cet endroit me paraissait parfait. Il me fallait que le réparé. Tout est dans ma cours. Donc j’espère que tu es prête.


Il se dirigeait sans tarder vers l’arrière de la maison, dans la cours, et commença à sortir l’échelle.

-Premièrement on vas réparer les trous dans la toiture. Suffit de replacer les tuiles de goudrons et la chaleur du soleil s’occupera de fixer tout ça en placer. Ensuite on remboureras de l’intérieur. Ça te vas ?

Il lui laissais l’échelle entre les mains et pris les sac de tuile goudronné nettement plus lourdes. Qui sait pourquoi, il avait envie d’être gentleman aujourd’hui.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Le jeune homme s’arrêta finalement devant elle, apparemment confiant et détendu. Mae était, quant à elle, un peu plus nerveuse. Son habituelle timidité menaçait de reprendre le dessus, alors qu’elle faisait d’énormes efforts depuis des semaines pour ne pas se laisser paralyser. Elle se concentra sur son interlocuteur, prenant le temps de le détailler méticuleusement. Il devait avoir la vingtaine, un peu plus âgé qu’elle donc, plutôt grand et mince. Assez charmant, cela ne faisait aucun doute, mais l’adolescente tâcha de ne pas trop s’y attacher, ne voulant virer au rouge pivoine alors qu’elle venait de se présenter.

- Salut, oui Lewis, c’est moi. Merci d’avoir répondu, ça fait un moment que je cherchais un endroit où vivre et comme cet endroit me paraissait parfait. Il me fallait que le réparer. Tout est dans ma cours. Donc j’espère que tu es prête.

Un peu surprise de voir son interlocuteur passer au tutoiement directement, l’éleveuse acquiesça silencieusement, songeant que les choses seraient plus faciles ainsi. Elle lui offrit un grand sourire, et hocha la tête avec énergie. Elle lui emboîta le pas, mémorisant l’endroit où il avait stocké son matériel. Il s’était visiblement bien préparé, des planches de bois, des tuiles, une porte et quelques pots de peintures jonchaient la fameuse cours, dans un désordre plus ou moins organisés. Lewis attrapa une échelle, et se tourna vers Mae en reprenant la parole, donnant les premières instructions.

- Premièrement on vas réparer les trous dans la toiture. Suffit de replacer les tuiles de goudrons et la chaleur du soleil s’occupera de fixer tout ça en placer. Ensuite on rembourreras de l’intérieur. Ça te vas ?

La demoiselle attrapa l’échelle qu’il lui tendait, et le regarda sortir les tuiles. Elles avaient l’air assez lourde, Mae était plutôt soulagée de ne pas avoir à les porter elle-même. Distraite, elle manqua de faire tomber l’échelle, qu’elle essayait pourtant de garder fermement en main, et la rattrapa avant qu’elle ne se fracasse au sol. Elle espéra que Lewis n’avait rien remarqué et appuya l’échelle contre la façade, la maintenant le plus sûrement possible pour permettre au garçon de grimper en toute sécurité.

- Je suis prête, tu peux y aller !

Elle se souvenait de travaux que ses parents avaient entrepris dans leur pension, quelques années en arrière, et de sa propre incapacité à leur être d’une quelconque aide. Elle avait tenté de s’occuper de la peinture, mais s’était retrouvée la tête dans le pot. Elle avait ensuite était chargée de donner les outils, afin de ne plus causer le moindre accident. Mae espérait qu’elle aurait cette fois l’occasion d’être d’une véritable utilité. Elle n’était pas si maladroite… Si ? Tandis que Lewis montait à l’échelle, elle décida de faire la conversation, voulant montrer qu’elle n’était pas inquiète.

- Cette maison est très chouette, elle sera un vrai paradis quand tu l’auras remise en état ! Tes Pokémons vont l’adorer. Tu es éleveur alors, c’est bien ça ?

Le poids du jeune homme fit légèrement tanguer l’échelle, mais la demoiselle la serra de toutes ses forces, refusant de la laisser lui échapper. Ce n’était pas le moment de faire une bourde !


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Lewis se retournait pour bien tout ramasser s’équipant de sa ceinture d’outils qu’il avait acheté auparavant c’était la première fois qu’il travaillait vraiment manuellement, même s’il avait pris le temps de rechercher ce qu’il avait besoin précisément pour ce qu’il recherchait à obtenir il n'avait pas la pratique en soi. Le garçon aurait très bien pu faire réparer par des ouvriers mais une certain fierté ressortait en lui à l’idée de faire tout ça par lui-même. Et puis s’il pouvait avoir de la compagnie ça n’était pas plus mal. Surtout qu’il ne s’était pas gêné pour regarder la demoiselle en face de lui, un peu jeune à son goût mais ça pouvais toujours le faire.

Pendant un cours instant il aurait juré voir l’échelle tombée mais elle n'émit aucun son, réalisant que ça ne devait être que son cerveau il continuait de ramasser les tuiles une fois le sac plein il se mit dans l’idée de monter l’échelle il n’avais rien d’autre qu’un sac à dos pour transporter les tuiles alors il devais faire avec les moyen du bord. Une fois en haut il posa le sac et fit signe de la main à Mae qu’elle le rejoigne.

-J’vais avoir besoin de toi en haut, alors fait gaffe pour ne pas faire tomber l’échelle tu veux bien ?


Ce n’était pas une chute mortelle, mais bien désagréable pour le postérieur si jamais l’échelle s’avérait de tomber. Le garçon identifia les trois trou et sortit à côté de ceux-ci les tuiles nécessaire pour chacun d’entre eux.

-Ah avant de monter, faudrait prendre les planches, t’en a que deux à monter, celle du troisième trou est encore en bonne état. Attention au sac.


Il balançais le sac à dos vide en bas de l’échelle espérant qu’elle l’attrape, ou le laisse tomber au sol.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Le jeune homme grimpait à l’échelle, portant sur son dos son sac rempli des tuiles et du matériels dont il avait besoin pour réparer les trous du toit. Svelte comme il l’était, Mae n’aurait pas parié sur sa force physique, mais il semblait être plus musclé que le laissait supposé sa corpulence. Ce n’était pas elle qui aurait réussi, avec sa force d’Aspicot. Elle était bien plus efficace en tenant cette échelle, qui ne lui avait pas encore échappé des mains. Une première, dans la formidable carrière de maçonnerie de la demoiselle, carrière notamment ponctuée de nombreuses gaffes, mais qu’elle préféra taire à Lewis. Ce n’était pas le moment de le terroriser. Il arriva en haut sans la moindre difficulté, et se pencha vers la jeune fille pour lui lancer :

- J’vais avoir besoin de toi en haut, alors fait gaffe pour ne pas faire tomber l’échelle tu veux bien ?

Surprise, Mae acquiesça et referma sa prise sur l’échelle, avant de réaliser qu’elle allait devoir grimper à son tour. Mais… Qui tiendrait l’échelle pendant qu’elle monterait ? N’était-ce pas un peu dangereux ? Enfin, le garçon savait sans doute ce qu’il disait, il avait l’air de s’y connaître. L’éleveuse décida de lui faire confiance, et de mettre de côté son inquiétude. Elle se rappela alors que Grany était là, et se tourna vers elle pour lui faire signe de tenir l’échelle. La Candine n’était pas bien massive, mais Mae était un poids plume, cela devrait faire l’affaire. Elle s’apprêtait à commencer son ascension lorsque Lewis lui cria :

- Ah avant de monter, faudrait prendre les planches, t’en a que deux à monter, celle du troisième trou est encore en bonne état. Attention au sac.

Elle vit le fameux sac descendre à toute allure dans sa direction, et l’attrapa à bout de bras, le réceptionnant lourdement en soufflant, un peu surprise. Sans un mot, elle alla chercher les fameuses planches, aidée par Grany, qui ne voulait pas être en reste, puis se plaça en bas de l’échelle, un peu nerveuse. Le toit se trouvait à environ trois ou quatre mètres du sol, une chute douloureuse l’attendait si elle faisait erreur. Elle tâcha de ne pas y penser, posa le sac sur son dos, et lança :

- J’ai ce qu’il faut, j’arrive !

Elle posa son pied sur la première marche de l’échelle, et grimpa, évitant à tout prix de regarder en bas. La Candine s’agrippa à l’échelle pour la maintenant, ce qui rassura Mae. Pendant qu’elle montait, elle nota que Lewis n’avait pas répondu à ses questions. L’avait-il fait délibérément ou n’avait-il juste pas entendu ? Peut-être qu’il considérait qu’ils n’étaient pas ici pour faire la conversation mais pour travailler. Il avait sans doute raison, dans un sens, mais cela vexait un peu la demoiselle. Elle tâcha de ne pas y faire attention, et se retrouva sur le toit en un rien de temps, ce qui la surpris elle-même. Elle se hissa aux côtés du garçon, posa le sac, et sourit, assez satisfaite.

- Me voilà ! Alors, comment puis-je t’aider maintenant ?

Car en effet, ce n’était que le début de l’amusement. A présent, il fallait passer aux choses sérieuses. Il faisait plutôt chaud sur ce toit, Mae se félicita d’avoir opté pour un débardeur léger et un short, elle n’aurait pas survécu autrement.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Lewis pris la planche et sortit un marteau de sa ceinture d’outil afin de bien fixer la planche à la toiture avant de recouvrir le premier trou d’une tuile de goudron, celle-ci semblait déjà collante par la chaleur qu’il faisait. Il relevais le regard vers la demoiselle en face de lui, réalisant qu'à cette chaleur ses vêtements lui collerais rapidement à la peau, c’était pas plus mal comme journée.

-Tu disais quoi plus tôt ? J’ai pas compris d’en haut du coup. Sinon, peut-tu me donner une autre tuile derrière toi. Faut les appliquer ainsi dans cette séquence, elle vont s’emboîter et la chaleur vas les fixer entre elle, le problème c’est qu’il fait chaud alors bon, faudra faire vite si on veux pas que les tuiles collent entre-elle.

Il la regardait faire un instant le sourire au lèvre, ça faisait un moment qu’il s’était pas retrouvé seul à seul avec une demoiselle à part Fang, mais ça faisait déjà plusieurs moi. C’était peut-être une nouvelle occasion de faire connaissance. Il se maudit intérieurement de ne pas avoir acheter le spa de suite, ça aurait donner une raison à la demoiselle de rester pour la soirée.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Se mettant rapidement à la tâche, le jeune homme avait déjà sortit les planches et son marteau du sac à dos, et se préparait visiblement à commencer directement les travaux. Mae l’observa faire prudemment, espérant ne pas avoir à manier un outil trop lourd ou trop dangereux. Elle se connaissait suffisamment pour savoir qu’elle finirait par se couper ou s’entailler si elle ne faisait pas attention. Elle regarda donc attentivement ses mains alors qu’il appliquait la planche sur le trou, et qu’il la fixait. Il semblait savoir ce qu’il faisait, ce qui était plutôt rassurant. Une fois que ce fut fait, il releva la tête et regarda l’éleveuse droit dans les yeux. Celle-ci constata qu’il n’y avait que quelques centimètres entre eux, et que leur vêtement commençait déjà à être humide et collant de sueur.

- Tu disais quoi plus tôt ? J’ai pas compris d’en haut du coup. Sinon, peut-tu me donner une autre tuile derrière toi. Faut les appliquer ainsi dans cette séquence, elle vont s’emboîter et la chaleur vas les fixer entre elle, le problème c’est qu’il fait chaud alors bon, faudra faire vite si on veux pas que les tuiles collent entre-elle.

Elle hocha la tête, et se détourna pour attrapa la tuile dont il parlait. Celle-ci était plus lourde qu’un simple planche de bois, mais la demoiselle parvint à la soulever, plutôt péniblement, et, après avoir manqué de la lâcher sur sa propre tête, la fit passer à Lewis. Elle remarqua alors son sourire, et sentit ses joues virer instantanément au rouge piment. Mae était une jeune fille plutôt timide, de manière générale, et même si elle avait fait d’énormes progrès depuis son arrivée à Lumiris, elle ne se sentait pas encore parfaitement à son aise devant ces jeux de séduction. Enfin, sans doute se faisait-elle des idées, il ne s’agissait probablement pas de séduction, mais simplement d’amabilité. Elle lui sourit à son tour, pouvant difficilement masquer ses rougeurs, et répondit :

-  Oh euh rien d’intéressant ! Je te demandais simplement si tu étais éleveur. Comme tu l'avais laissé entendre dans ton annonce, je me posais la question.

Elle attrapa une planche de bois à son tour, et la disposa devant le trou. Pour dissiper sa gêne, il valait mieux qu’elle soit active. Elle attrapa donc le marteau et un clou, qu’elle disposa de la même manière que Lwis précédemment, et se prépara à frapper. Avant de s’exécuter, elle se tourna vers le garçon pour s’assurer que sa position était bonne.

- Comme ça c’est bon ?

La demoiselle voulait éviter de faire une bêtise, qui serait plutôt irrémédiable. Si elle faisait un trou dans le toit du jeune homme, celui-ci risquait de ne pas apprécier.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Lewis replaçait ses cheveux bleuté vers l’arrière avant d’aller chercher une pokéball dans la pochette destinée à cette effet et la laisser tomber sur le toit, libérant Pluton sa mentali. Celle-ci restait près de Lewis et regardait Mae avec curiositée, se demandant si c’était une autre de ses conquêtes.

-Mae, Pluton, Pluton, Mae. Et oui je suis éleveur. D’évoli pour être plus précis. J’ai rencontré plutôt un jour de neige alors qu’elle allais décéder d’une hypothermie je l’ai soignée et elle m’as sauver en un sens. Du coup on vit nos aventure depuis ce temps. Il y as aussi Neptune et Mars, un pyroli et un voltali.

Il la regardait agripper le marteau incertaine de savoir si c’était la bonne chose, Lewis souriait face à cette innocence et lui agrippait la main et l'alignais comme il faut.

-Pour pas te blesser il faut que tu l’agrippe fermement, des mouvements lents au début pour être sûr de te pas te faire mal et ensuite une fois à l’aise, tu peux accélérer. Sinon tu es bien alignée, donc tu peux y aller.

La voir rougir le fit rire doucement, il se contenterait de ne pas y aller trop dur sur elle, après tout elle ne semblait pas du tout habitué à ce genre de petit jeu. Et puis, la journée ne faisait que commencer.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Suite à la question de la demoiselle, Lewis attrapa une Pokeball et laissa sortir un magnifique Mentali. Le Pokémon semblait en parfaite santé, son pelage était brillant, et ses yeux vifs. Un très beau spécimen, l’éleveuse pouvait le certifier. Il était rassurant et agréable de voir que certaines personnes prenaient grand soin de leurs partenaires, comme c’était le cas du jeune homme. Le Mentali ne semblait pas particulièrement gêné d’être sur un toit, comme s’il s’y était attendu. Ce n’était pas Grany qui allait apprécier ce genre de chose, elle était bien mieux en bas.

- Mae, Pluton, Pluton, Mae. Et oui je suis éleveur. D’évoli pour être plus précis. J’ai rencontré plutôt un jour de neige alors qu’elle allais décéder d’une hypothermie je l’ai soignée et elle m’as sauver en un sens. Du coup on vit nos aventure depuis ce temps. Il y as aussi Neptune et Mars, un pyroli et un voltali.

Elle hocha doucement la tête, et fit un grand sourire au fameux Pluton. Il regardait la demoiselle avec curiosité, et une grande intelligence. L’attention de l’éleveuse fut rapidement détournée du Pokémon, et réorienté vers sa besogne. Elle avait toujours un marteau en main et essayait de s’en servir. Lewis se rapprocha d’elle, et posa sa poigne sur la sienne, pour l’aider à tenir l’outil correctement. La proximité soudaine avec le garçon firent redoubler les rougeurs de la jeune fille, qui ne savait toujours pas comment réagir. Son interlocuteur était charmant, à ne point douter, mais elle le connaissait à peine ! Tout ceci était bien trop déroutant pour elle, qui n’était jamais aller plus loin qu’un petit bisou, alors qu’elle avait 12 ans. Cette seule expérience sentimentale n’allait pas vraiment l’aider dans la situation actuelle.

- Pour pas te blesser il faut que tu l’agrippe fermement, des mouvements lents au début pour être sûr de te pas te faire mal et ensuite une fois à l’aise, tu peux accélérer. Sinon tu es bien alignée, donc tu peux y aller.

Très loin des sous-entendus du jeune homme, Mae hocha la tête et se concentra sur la tâche. Elle ne se doutait absolument pas que sa phrase pouvait être interpréter d’une bien autre façon, innocente et pure qu’elle était. Elle frappa donc le clou d’un geste lent et contrôlé, et fut surprise d’arriver à toucher juste. Elle réitéra son geste, puis accéléra un peu la cadence, n’hésitant pas à frapper un peu plus fort. Chaque fois que le marteau touchait sa cible, elle le sentait vibrer dans son bras, ce qui demandait un gros effort pour ne pas lâcher prise. Assez contente d’elle, elle esquissa un sourire.

- Ça marche bien ! Je ne suis pas si nulle que ce que je pensais !

Elle se redressa, satisfaite de sa performance. Dans son mouvement, son coude alla taper contre le bout de l’échelle, ce qui provoqua une fulgurante douloureuse sur son nerf, et fit bien évidemment tomber leur seul moyen pour rejoindre la terre ferme. La jeune fille tenta désespérément d’empêcher la chute de l’échelle, mais il était trop tard pour faire quoi que ce soit. Elle poussa un long soupir et se tourna vers Lewis, une moue penaude sur le visage.

- Je suis désolée ! Je suis vraiment une catastrophe ambulante !

Elle passa une main sur son visage, se sentant pitoyable. Elle était une incapable, le garçon s’en était finalement rendu compte. Pour une fois qu’elle avait espéré mettre sa maladresse au placard, c’était raté.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Le jeune homme laissait le mentali rentrée dans sa pokéball afin de continuer le travail, plutôt satisfait de voir la demoiselle arriver à faire quelque chose de ses petits doigts. Ne réalisant pas de suite que la proximité des deux individu la gênait, au contraire le garçon n’était nullement dérangé par ça. Ce n’est que lorsqu’elle fit tomber l’échelle qu’il la sentit perdre pied et déprimé. Il se mordillait la lèvre inférieur, incertain de savoir quoi faire. Il s’approchait légèrement d’elle et lui releva le menton afin de la regarder dans les yeux, puis il s'assied sur ses genoux.

-T’en fais pas pour ça, de toute façon on as pas besoin de descendre pour le moment, aller, il faut faire les autres trou.

Il se reculait et lui tendit la main pour qu’elle puisse s'agripper afin d’éviter qu’elle ne tombe, ça ne serait pas du plus agréable pour la demoiselle si ça lui arriverait. Surtout que Lewis était persuadé que si ça arrivait il ferait tout pour l’empêcher, et ce prendrais probablement du coup une chute à son tour.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Alors que Mae craignait de voir le garçon s’énerver de sa maladresse, ce dernier ne paraissait pas plus ennuyé que cela. Il n’avait pas esquissé un geste pour empêcher l’échelle de tomber, sans doute conscient que c’était inutile. Il se rapprocha d’elle, une expression compatissante et rassurante sur le visage. Lorsqu’il passa sa main sous son menton, la jeune fille releva la tête, surprise par le contacte. Elle ne s’était pas vraiment attendue à ce qu’il tente de la réconforter. Il avait un léger sourire sur les lèvres, et ses yeux bleus ne la quittaient pas, ce qui était un peu déstabilisant.

- T’en fais pas pour ça, de toute façon on as pas besoin de descendre pour le moment, aller, il faut faire les autres trou.

Quelque peu abasourdie par l’attitude de Lewis, l’éleveuse ne trouva rien à répondre pendant plusieurs secondes. Bon, et là, c’était toujours sans aucune idée de séduction ? Mae fit taire la petite voix qui se moquait d’elle dans son esprit, et se racla la gorge pour reprendre ses esprits. Elle n’était pas habituée à se faire approcher de la sorte, elle ignorait comment réagir. Elle ne savait même pas si elle appréciait cela ou non, pour l’heure elle était simplement toute rouge. Lewis se redressa et lui tendit la main pour l’aider à s’éloigner du bord. Mettant de côté ses interrogations, elle lui attrapa le bras, reconnaissante. La jeune fille soupira et secoua la tête.

- Tu as raison. Désolée, je suis tellement maladroite, ça me déprime.

Elle se tourna pour attraper une autre tuile, et la traîna vers la planche qu’elle avait disposé. Le garçon avait raison, ce n’était pas le moment de s’inquiéter de cela. Ils auraient tous le temps de trouver une solution lorsqu’ils auraient terminés leur travail. Elle regarda la façon dont il avait posé la tuile de son côté, et tenta de la mettre dans la même position. Cela ne lui semblait pas parfait, mais elle ignorait comment faire mieux. Elle tenta de retrouver son enthousiasme naturel, et lança avec énergie.

- Plus qu’une à faire ! Je commence à avoir bien chaud, j’espère qu’on ne va pas rester sur le toit toute la journée !

L’idée de piquer une petite tête n’était pas pour lui déplaire, mais elle n’était pas venue ici pour se baigner.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Normalement il s’aurais fâché, laisser ses sentiments le guider, après tout elle venait de foutre l’échelle, leur moyen de redescendre au sol, au sol justement. Il respirait un bon coup pour éloigner toute ces mauvaises émotions et se concentrer sur ce qui restait à faire, lorsqu’elle mentionne la chaleur étouffante le garçon ne pouvais qu’approuver silencieusement, après tout le toit était noir et agissait donc comme aimant à soleil. Il s’essuyait rapidement le front de son poignet avant de continuer à poser les tuiles sur l’autre trou tandis que la demoiselle s’occupait du dernier.

-J’ai toujours eu l’habitude de me fâcher facilement, d’être un trou du cul. Mais c’est derrière moi tout ça, alors si jamais je te parle brusque, je m’en excuse, J’essaie de changer.

Il avais laissé ça sortir comme si rien n’était, en même temps le pauvre homme gardait tous ces sentiments contradictoire pour lui et c’était dur sur le long terme. Étonnamment le jeu de séduction qu’il avais apprécié au début c’était légèrement estompé, certain elle était attirante, mais il n’avais pas envie de la prendre comme simple proie sur un tableau de chasse, après tout c’était une humaine tout autant que lui.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


La jeune fille s’était attendue à voir Lewis reprendre le travail activement, mais étrangement, il semblait pensif. Une expression presque vaporeuse s’était dessiné sur son visage, comme si son regard se perdait dans le vide. A quoi réfléchissait-il ? Mae espérait ne pas avoir dit quelque chose qu’il ne fallait pas, elle ne voulait pas l’ennuyer. Déjà qu’ils étaient coincés sur ce toit à cause d’elle… Comment allaient-ils redescendre ? Peut-être méditait-il sur cette question. Et ce n’était pas une bête idée que d’y penser. L’éleveuse jeta un regard vers le sol, et constata que Grany essayait de soulever l’échelle. Cette dernière semblait malheureusement trop lourde pour ses frêles petits bras. Le jeune homme pouvait peut-être faire appel à son Mentali, et avec ses pouvoirs psychiques, peut-être pourrait-il les sortir de là ? Les pensées de la demoiselle furent brutalement coupé, par la voix de son interlocuteur.

- J’ai toujours eu l’habitude de me fâcher facilement, d’être un trou du cul. Mais c’est derrière moi tout ça, alors si jamais je te parle brusque, je m’en excuse, J’essaie de changer.

Surprise, la demoiselle le regarda avec de grands yeux, la bouche légèrement ouverte. Elle voulu le contre dire, mais elle ne trouvait pas les mots justes. Elle le connaissait depuis peu, elle ignorait quel pouvait être son comportement habituel. Pour elle, il était avant tout un garçon charmant et avenant, plutôt sérieux, concentré sur sa tâche. Mais peut-être était-il différent, en temps normal. Elle n’en savait rien, et ne voulait pas avoir l’air de tout connaître. Elle baissa la tête, hésitante. Que dire ? Elle s’était rarement retrouvée dans ce genre de situation, sur un toit, à parler à un jeune homme en pleine proie à une crise existentielle. Comment fallait-il se comporter dans ce genre de cas ? Mae posa instinctivement sa main sur le bras du garçon, et lui offrit un sourire plein de douceur, comme elle en avait le secret.

- On ne se connait pas vraiment Lewis, mais de ce que j’ai vu aujourd’hui, tu es quelqu’un de vraiment charmant, et gentil. Je ne sais pas comment tu étais avant, mais la personne que tu es maintenant est très chouette.

Elle le regarda dans les yeux, pesant chacune de ses paroles. Elle ignorait si c’était ce qu’il fallait dire, mais en tous cas, c’était ce qu’elle pensait.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Lewis lui sourit gentiment, c’était vrai qu’il ne s’était pas montré désopilant encore pour le moment et il avait été gentil avec elle, il n’avais donc pas à s'inquiéter de tout ça il n'avait qu'à continuer de faire des efforts, il se devait de reprendre confiance en lui.

-T’as raison, merci. Dit sinon, après le toit on peux aller prendre une petite pause dans la plage, si tu veux. Je sais pas si t’as un maillot ?

Le garçon lui n’en avais pas, mais il pourrait se permettre d’y aller en sous-vêtement, merci à sa fâcheuse tendance à ne porter que des boxeur. Et puis, non seulement ça les rafraîchit un peu plus, mais ça donnerais l’occaz à Lewis de mater discrètement, le meilleur des deux mondes. Le garçon sourit ,ravis d’avoir repris sa confiance, même si un petit côté perver s’ajoutait au lot. Il finissait d’appliquer la tuile qui restait sans jeter de coup d’oeil à sa compagne de rénovation, trop concentré sur sa tâche.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Le sourire du jeune homme rassura Mae. Il retrouva rapidement sa moue confiante et pleine d’assurance, ce qui acheva de soulager la demoiselle. Ses paroles avaient eu l’effet escompté, c’était le plus important. Elle n’était pas spécialement douée avec les mots, mais parfois, un regard plein de gentillesse suffisait, un geste sincère. Les mots n’étaient souvent pas nécessaire, lorsque le coeur y était.

- T’as raison, merci. Dit sinon, après le toit on peux aller prendre une petite pause dans la plage, si tu veux. Je sais pas si t’as un maillot ?

Contente de le voir aborder un sujet plus léger, l’éleveuse esquissa un vaste sourire espiègle. Elle était contente d’avoir pensé à prendre le nécessaire de baignade dans son sac en partant ce matin là. Même si elle devait avant tout aider Lewis pour ses travaux, elle avait espéré pouvoir profiter un peu de la plage et de ses loisirs. C’était encore mieux si c’était le  garçon qui le proposait, elle culpabiliserait moins de ne pas se consacrer qu’aux travaux. Elle hocha donc la tête avec énergie, faisant preuve de son enthousiasme légendaire. Malgré la chaleur, elle trouvait la force de se montrer jovial.

- Oui, j’ai pensé à le prendre ! Je ne dis pas non à un petit bain, l’eau doit être à bonne température avec cette chaleur !

Ses vêtements lui collaient par ailleurs un peu trop à la peau, cela devenait presque gênant. Elle ressentait la folle envie d’ôter son haut, mais la présence de Lewis la décourageait de le faire. Elle n’était pas vraiment du genre exhibitionniste, plutôt très pudique. La demoiselle se rappela alors d’un petit détail, qui venait de lui sauter aux yeux. Elle regarda à côté d’elle, là où aurait du se trouver l’échelle qui leur avait permis de monter. Echelle qu’elle avait fait tomber, l’instant d’avant. Honteuse, elle se tourna vers le jeune homme, et lui demanda, gênée :

- Euh, comment on va descendre par contre ?

Il était peut-être réellement temps de se poser la question. Toutes les tuiles étaient posées, le soleil allait donc se charger de les fixer.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Le garçon avait légèrement oublier la chute de l’échelle, il réfléchit un instant avant de s’approcher du rebord. C’était pas forcément la meilleur des idées mais c’était tout ce qu’il avait pour l’instant. S’il s’accrochait sur le côté il pourrait tomber de deux mètres, certes ça resterais grand, mais amortie comme il faut ça pouvait le faire sans trop de problème.

-Viens sur le côté, je vais m’agripper et me laisser tomber, t’aura qu'à faire pareil et j’t’attraperais ou t’as qu’as attendre que j’aille chercher l’échelle. Et puis ensuite on iras se baigner, on continuera par la suite.


Lewis se laissait tomber agilement sur le rebord de la maison, sa force au niveau des mains était pas ce qu’il y avait de mieux mais ça lui permettait de s’agripper quelque secondes, juste assez pour se laisser tomber, ses jambes étaient prête à se plier sous le chocs, ce qu’elle firent sans problème, le garçon roula sur le dos, le choc avait été brusque mais par chance rien n'avait cassé ou été douloureux.

-Wouh, j’suis vivant, si c’est pas génial ça.

DIt-il avant de s'épousseter les pantalons légèrement poussiéreux.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Apparemment, Mae n’était pas la seule à avoir oublié la chute de l’échelle. Lewis paru également surpris lorsque la jeune fille demanda comment ils allaient descendre. Il sembla réfléchir un instant, jetant un coup d’oeil vers le sol, comme s’il essayait d’estimer la hauteur du toit. L’éleveuse espéra qu’il ne comptait pas sauter de là où ils étaient, elle craignait le pire. Malheureusement, c’était visiblement exactement ce qu’il comptait faire, au vu de son expression.

- Viens sur le côté, je vais m’agripper et me laisser tomber, t’aura qu'à faire pareil et j’t’attraperais ou t’as qu’as attendre que j’aille chercher l’échelle. Et puis ensuite on iras se baigner, on continuera par la suite.

Un peu inquiète, la demoiselle sentit ses mains se crisper sur le marteau qu’elle tenait toujours en main. Elle rangea l’outil dans le sac à dos et regarda le garçon s’approcher du rebord. Elle se garda bien de tout commentaire, ne voulant pas inquiéter le jeune homme alors qu’il exécuter une opération délicate. Elle serra les lèvres, et l’observa descendre d’un mouvement. Elle se pencha pour s’assurer qu’il avait bien atteint le sol en un seul morceau, et fut soulagée de constater que c’était bien le cas. Il avait esquissé une roulade pour amortir la chute, et s’était redressé sur ses jambes, visiblement content de lui.

- Wouh, j’suis vivant, si c’est pas génial ça.

Mae sentit son rire se coincer dans sa gorge. C’était à elle de faire ça à présent ? Par chance, Lewis se mit en position pour la réceptionner. Elle était loin d’avoir ses muscles et son agilité, si elle tentait de faire la même chose que lui, elle finirait à l’hôpital, elle en mettait sa main à couper. Elle attendit donc qu’il soit prêt à la rattraper, et lui lança :

- J’arrive alors ! Ne me laisse pas m’écraser par terre s’il te plait !

Ce n’était qu’une demi plaisanterie. L’éleveuse espérait réellement qu’il ferait attention, elle ne voulait pas finir la tête la première sur le sol. Elle attrapa donc le rebord du toit, et se laissa pendre, avant de lâcher prise. Elle ne resta dans les airs qu’un bref instant avant de sentir les mains du jeune homme se refermer sur sa taille, l’empêchant de finir par terre douloureusement. Elle sentit avec soulagement le sol sous ses pieds, et soupira.

- On va l’avoir mériter ce bain !

Elle esquissa un sourire, à présent bien rassurée.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Le garçon s'était mit en position et aussitôt elle avait sautée, lui faisant preuve d'une confiance aveugle. Il s'était montré digne puisqu'il l'avait attrapée sans aucune égratignure, la conservant quelques secondes de plus qu'il ne fallait entre ses bras. C'était une positon atypique des films, presque princesse même. Il lui souriait en susurrant avant de la relâcher au sol.

-Bonjour toi.

Une fois au sol il s'étirais quelque peu avant de sprinter vers la plage sans demander son reste, enlevant ses vêtement sur la route, restant plus qu'en sous-vêtement, il ne réalisait pas que sa petite tenue pourrais déranger après tout c'était comme un maillot, juste plus moulant. Il plongeais tête première dans l'eau, ses cheveux bleu se plaquant contre son crane.

-Qu'est-ce que t'attend elle est super chaude !




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Les mains de Lewis ne la libérèrent que quelques secondes plus tard, au léger étonnement de cette dernière. Elle se sentit une fois de plus rougir malgré elle, constatant que sa proximité avec le garçon pouvait être un peu gênante. Ce dernier ne paraissait pas particulièrement ennuyé, au contraire, ce qui n’était pas pour apaiser le teint pivoine de la demoiselle.

- Bonjour toi.

Il la libéra finalement et s’élança vers la plage avec énergie, ôtant ces vêtements pendant sa course. Profitant qu’il tournait le dos, l’éleveuse se cacha derrière un coin du muret pour enfiler son maillot de bain. Elle se sentit tout de suite un peu mal à l’aise d’être si peu vêtu. C’était une sensation plutôt étrange, Mae venait d’une île, elle était habituée à se retrouver dans ce genre d’accoutrement, alors pourquoi être gêné ? Elle tâcha de ne pas y penser et se dirigea vers la mer, suivit de Grany, qui ne comprenait pas pourquoi sa maîtresse avait encore le visage rouge. Lewis était déjà à l’eau, et l’interpella :

- Qu'est-ce que t'attend elle est super chaude !

La jeune fille esquissa un sourire et se décida à mettre de côté son embarras. Elle s’approcha de l’eau avec enthousiasme et plongea. Le garçon avait eu raison, l’eau était à température idéal, elle rafraîchissait parfaitement et n’était pas trop froide, on y entrait sans la moindre hésitation. Mae nagea avec plaisir, songeant que cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas offert ce plaisir. Lorsqu’elle était à Alola, elle allait à la plage très souvent avec ses parents. A présent qu’elle voyageait, elle n’avait plus vraiment le temps pour ces choses là, mais c’était agréable de se l’autoriser, de temps à autre.

- Tu as raison, elle est super bonne ! Tu vas être drôlement bien quand tu habiteras ici, tu pourras te baigner tous les jours !

L’éleveuse se demanda où elle finirait par s’installer, lorsqu’elle se déciderait à ouvrir sa propre pension. Elle n’avait pour le moment vu que la partie Sud de Lumiris, peut-être que le Nord la charmerait davantage. Pour l’heure cependant, les villages paisibles du Sud lui plaisaient, elle se voyait bien y habiter, pour la suite. Elle avait encore bien le temps d’y penser, néanmoins.

- Je viendrai te rendre visite en tous cas !

Elle envoya une gerbe d’eau sur le jeune homme, s’amusant comme une enfant. Il était bon d’oublier les problèmes et les interrogations du voyage, ne serait-ce qu’un instant.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




 


Travaux de rénovation




 

Les cheveux bleu plaqué contre son crâne, le garçon observait la demoiselle venir le rejoindre non sans gêne avant de radicalement la perdre pour prendre plaisir à la situation. Ravis de voir qu’elle se sentait un peu plus à l’aise en sa présence le garçon se laissait retomber dos contre l’eau. Il n’en ressortit que quelque secondes par la suite, ramenant ses cheveux vers l’arrière d’un coup de main.

-Ça serait pas mal ouais. Au début j’avais acheter ici uniquement pour faire un petit pensionnat pour les pokémons, après tout l’endroit était calme, éloigné des grandes villes et sans compté que j’ai tout un terrain pour créer un petit monde pour mes pokémons.


Il se replongeait sous l’eau lorsqu’elle l’aspergeais, se glissant aisément dans le liquide clair, venant lui agripper la cheville, puis le dessous de la cuisse avant de la propulser plus loin, riant à gorge déployé. Il revint vers elle un fois qu’elle refit surface, d’un ton légèrement plus sérieux.

-Et donc du coup, parle moi un peu de toi Mae, depuis combien de temps tu es ici ?

Il se laissait flotter doucement dans l’eau, celle-ci venait caresser son menton, laissant uniquement sa tête hors de l’eau.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Lewis Broke & Mae Primvert
L'intention qui compte


Savourant la baignade, Mae apprécia de sentir l’eau rafraîchir sa peau. Elle avait l’impression d’avoir cuit sur ce toit, et espérait ne pas avoir attrapé de coup de soleil. Elle n’avait pas pensé qu’il ferait si chaud ! L’hiver approchait, mais le Sud de Lumiris restait un endroit au climat très paisible, même pendant les mauvaises saisons. Cela lui rappela une fois encore sa région natale, et elle fut contente de ne pas s’être dirigé vers le Nord immédiatement. Il allait bien falloir qu’elle s’y rende, à un moment ou à un autre, de toute manière. Il y avait là bas des Pokémons intéressants qu’elle voulait observer. Pour l’heure cependant, elle profitait encore  un peu de la chaleur du bord de mer. Ce n’était pas tous les jours qu’on avait cette chance.

- Ça serait pas mal ouais. Au début j’avais acheter ici uniquement pour faire un petit pensionnat pour les pokémons, après tout l’endroit était calme, éloigné des grandes villes et sans compté que j’ai tout un terrain pour créer un petit monde pour mes pokémons.

L’éleveuse hocha la tête, un grand sourire aux lèvres. Elle comprenait bien le désir de son ami, et avait le même. Elle aussi rêvait de concevoir un paradis pour Pokémon, lorsqu’elle en aurait les capacités et les moyens. Pour  l’heure, elle se sentait encore bien loin du but, même si elle avait bien progressé. Lewis était sans doute bien plus expérimenté qu’elle et lorsque sa maison serait remit en état, elle deviendrait un endroit parfait pour y élever des Pokémons.

- Et donc du coup, parle moi un peu de toi Mae, depuis combien de temps tu es ici ?

La jeune fille se laissa à son tour porté par la mer, plutôt apaisée. Elle n’avait pas prit réellement le temps de se reposer de la sorte depuis longtemps. Depuis son arrivée à Lumiris en vérité. Elle avait tellement été dans l’action, dans son voyage, qu’elle en avait oublié de se détendre. Elle réfléchit à la question de son interlocuteur, se souvenant très bien du moment où elle était descendue de l’avion. Son aventure avait précisément commencer à cet instant, avec la rencontre de Haru, quelques minutes plus tard.

- Je voyage dans la région depuis quelques semaines maintenant. Je suis venue ici pour devenir une éleveuse, comme mes parents. Je suis encore loin du but, mais j’ai vraiment l’impression d’apprendre beaucoup de chose depuis que je me débrouille par mes propres moyens !

Elle sourit, se souvenant avec amusement de ses débuts, difficile et hésitant. Elle n’était pas devenue l’égérie du courage entre temps, mais elle avait tout de même fait de sacrés efforts !

- Tu penses ouvrir ta pension bientôt toi ?

Après tout, le but de tout éleveur était d’établir un endroit pour prendre soin de ses Pokémons, mais également de ceux des autres. C’était une grosse responsabilité, et cela demandait beaucoup de travail, voilà pourquoi Mae comptait bien prendre son temps avant de réaliser son rêve.


©️ Nephilith pour EPICODE.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération