Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un visiteur imprévu ! [Privé Arsène]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
C'était un Jeudi, jour de marché, j'étais sortie exprès pour préparer un bon petit repas ce soir avec mes compagnons. J'avais emmené toute mon équipe au marché avec moi, je ne vous dis pas le bazar qu'ils faisaient dans la foule. Ce n'était pas très pratique mais n'ayant pas les mêmes goûts ça allait être compliqués de choisir quelque chose à chacun s'ils ne viennent pas tous. Lucario et Oratoria s'occupaient de nos deux oeufs en dehors de marché pendant que je marchais avec Mélofée, et Feunard qui portait Dedenne et Trousselin. Blizzi quant à lui était dans mes bras, il semblait adorer les marchés.

Après une bonne heure à choisir de quoi faire un bon petit plat pour ce soir je quitta le marché. Nous nous étions donnés rendez-vous avec mes deux plus anciens compagnons qui étaient chargés de jouer les baby-sitters. Ce rôle ne gênait en rien ma belle chromatique mais pour Lucario c'était une autre histoire, il espérait que les oeufs allaient bientôt éclorent. Une fois tous réunis il ne nous fallut pas plus de quinze minutes pour retourner chez notre petit chez nous.

Et voilà !

Alors que je déposais mes achats sur la table j'entendis du bruit provenant du placard, mon regard se porta sur la fenêtre qui était resté ouverte. Je me disais qu'il faisait plus froid que d'habitude.

Lucario va fermer la fenêtre, Oratoria reste derrière nous avec Mélofée et les bébés. Feunard, Blizzi on se tient prêts ! ... QUI EST LA ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Cet journée était particulièrement froide. L'hivers approchait et tu grelottais dans la rue. Tu étais seul, tu étais perdu, tu avais froid. Bon sang que tu détestais ça, devoir dormir sous les ponts quand la terre veut ta mort. Éternuant un bon coup, tu compris que tu allais tomber malade si tu restais ici.

« Je déteste l'hivers. »

Subitement, Jester apparu devant toi, souriant comme à son habitude avant de s'envoler vers une fenêtre ouverte. Il avait remarqué ton mal-être et voulait t'aider. Toi qui étais habitué à t'infiltrer, pourquoi ne pas, pour une fois, ne rien voler et simplement trouver un peu de chaleur dans ta vie de solitaire ?

« J'avais pas prévu de faire ça aujourd'hui, mais je crains ne plus avoir le choix. »

T'engouffrant dans une ruelle à côté, tu re-vêtis ta tenue de voleur qui était dans ton sac puis grimpa au mur, pour entrer par effraction par la fenêtre ouverte. Bien que l'envie te prenais tant tu avais froid, tu te retins de la fermer. Soufflant dans tes mains, tu sentais le chaud te picoter. Malgré la légèrement sensation douloureuse, tu étais comme apaisé d'être dans un endroit chaud.

Manquant de chavirer, sûrement dû à la sensation chaude sur ton front, tu tentas de chercher un endroit où te cacher pour passer la nuit au chaud, optant pour un placard, sûrement le lieu où on ne rangeait que les choses qui encombrent.

Le temps passa et tu restais caché dans ce placard, ta seule sauvegarde, regardant le fantominus qui te souriait. Fermant tes yeux, tu entendis le retour du propriétaire, espérant qu'on ne te remarque pas, mais il suffit d'une gaffe pour que tu fasses sans le vouloir un peu de bruit qui alerta le propriétaire.

Crispé, tu tentas de te taire alors que le fantominus te regardas, puis observa les portes. Les traversant en restant invisible, il se mit derrière la dame pour réapparaître en la léchant de haut en bas de sa langue spectral. Il s'éloigna ensuite en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors que personne ne semblait sortir de mon armoire je sentis comme une présence qui s'approchait de moi. Mes petits pokémons qui étaient restés en arrière commençaient à frissonner. Ils ressentaient la même chose, Mélofée poussa même un cri lorsque la chose qui nous observait prit une forme et commença à me lécher de bas en haut. Je voulut l'attraper d'une poigne ferme mais rien à faire, ma main passa au travers de ce corps vaporeux. Il s'agissait d'un Fantominus et je ne possédais pas ce pokémon. Il appartenait à quelqu'un. Je le vis se dissiper derrière sa fumée pour entrer dans le placard.

Tu t'es cramé tout seul mon grand !

Ni une ni deux j'ouvre d'un coup la porte de mon placard et aperçoit l'homme qui s'est introduit chez moi. Une tenue de voleur, un air innocent alors que je le découvre caché dans mon armoire. Non mais il n'y a rien de pire, je n'ose même pas avoir peur ou bien hurler. Je lui attrape juste le col et je lui fais une balayette pour le faire tomber au sol pour qu'il puisse nous apercevoir tous autour de lui.

Non mais qui es-tu toi ! Que viens-tu faire chez moi ! Si tu es un de mes fans je ne sais pas comment tu as réussi à dénicher mon adresse mais je te préviens, si ton excuse c'est que tu voulais un autographe je te renvoi chez toi avec deux bonnes claques dont tu risques de te souvenir.

Je mis ma main sur mon menton en réfléchissant.

Oh ! Et si tu es simplement un voleur sans foi ni lois eh bien je me ferais un malin plaisir de te dénoncer aux autorités pour atteinte à vie privé d'une célébrité !

J'aimais beaucoup étaler ma notoriété maintenant que je commençais à être relativement connue dans la région. Cet homme n'avait rien d'un bon gars honnête au premier abord. Je ne lui avais laissé aucun moment de repos pour qu'il puisse me répondre. Je frissonnais encore en sentant la léchouille de son pokémon sur le flanc de mon corps, ça me dégoutait ! J'avais envie d’étriper son compagnon, mais je n'étais pas si sauvage que ça tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Tu voulus te cacher plus, et voilà que Jester avait fait la pire connerie possible. Tu serras les dents avant que la femme ne t'attrape et te met à genou au sol avec rage.

« Ah, lâche moi ! »

Tu te retrouvas donc à genoux, regardant à tour de rôle les Pokémons. Jester apparu entre toi et eux pour tenter de te protéger d'eux, comme si un spectre allait être utile ? À moins que tu les endorment ? Tu n'arrivais même pas à y penser.

« Peut être que déjà y'aura pas de risque d'intrusion si tu laissais pas ta fenêtre grande ouvertes quand t'es absente ?! Si j'avais vraiment voulu te voler, ça ferait longtemps que je serais partis avec tout tes o...gnhgehnhtrgfngfdsgns... »

Tu ferma les yeux en tournant ta tête pour l'attraper de ta main, râlant contre la fièvre qui te faisais tourner en bourrique. C'était bien ta veine d'être tombé malade un soir d'hivers et surtout le seul jour où tu te fais chopper quand tu cherches à être au chaud.

« Ah... Je cherchais juste un lieu chaud où dormir... »

Tu avais rouvert tes yeux et baisser la main pour regarder Lise, ayant la sensation que l'appartement tournais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
L'homme se plaignait, il me retourna la faute en me disant que je n'avais qu'à pas laisser ma fenêtre ouverte. Non mais sérieusement c'était quoi ses vieilles excuses? Pourquoi devrais-je me justifier face à lui alors qu'il était totalement en tord?

Tu as froid? Tu es malade? Je n'en ai rien à faire ! Tu avais qu'à rejoindre le Centre Pokémon le plus proche. Celui de Mirawen peut accueillir les personnes n'ayant pas un toit où s'abriter !

Je voyais tout de même qu'il n'allait pas bien, il s'était coupé à la fin de sa phrase à cause sûrement d'un mal de crâne. Ma Oratoria, trop gentille qu'elle est était revenue de la cuisine avec un verre d'eau.

Qu'est-ce que tu fais Belle ? Cet homme s'est introduit chez nous.

Oratoria ...

Tu es bien trop gentille ... je ne croirais pas à son petit cinéma.

Je pris le verre d'eau et le tendis violemment vers l'inconnu. Il n'allait vraiment pas bien et manquait de s'effondrer. Feunard grognait encore en direction du Fantominus qui tournoyait autour de mes compagnons.

Quel est ton prénom ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Tu soupirais en tentant toujours de chasser la fièvre d'en toi : comme si ça avait un quelconque effet. Grognant de colère, tu serrais les poings contre celle-ci, c'était bien ta veine.

Tu ne répondais pas à sa première question. Dans un sens elle n'avait pas tord, mais elle peut s'estimer heureuse que tu n'avais rien cherché à voler. Que tu t'étais limité à simplement te cacher pour trouver un peu de chaleur.

Finalement, l'un de ses Pokémon revint avec un verre d'eau. Au début tu ne compris pas qu'il était pour toi, jusqu'à ce que la femme te le tende, un peu énervée. Tu regardas le verre surprise puis l'attrapa doucement. Regardant l'eau tu perdis tout air narquois ou mauvais.

L'instant suffit pour qu'un doute s'installe : Tu te revoyais enfant, devant ta mère qui te donnais un verre d'eau en te consolant quand tu t'étais fais un petit bobo sur le genou.

« ... »

Tu attrapas le verre un peu surpris, avant de te reprendre et regarder Lise de nouveau.

« Merci... »

Tu bus une petite gorgée puis posa le verre à côté de toi. Tu regardas de nouveau Lise : il était vrai qu'elle avait droit d'être méfiant, elle semblait à la fois belle et rafinée, un choix de luxe que de se retrouver chez elle.

« Ethan. »

Tu ne voulus pas dire ton nom, c'était un coup à ce qu'elle le dévoile à la police, réduisant tes chances de t'enfuir et de t'en sortir indemne. Tu allais devoir être malin si tu voulais t'en sortir. Fantominus se plaça devant le Feunard, de manière agressif. Il te protégeait et était prêt à endormir le premier qui t'attaquais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Il semblait vraiment malade et ça n'allait pas en s'arrangeant, c'était assez énervant, je n'aimais pas trop devoir aider quelqu'un qui s'est introduit chez moi. Mais bon, si je ne le faisais pas j'en connais une qui me bouderais pendant plusieurs jours. Il s'agit de ma Oratoria, qui restait à côté de ce petit malfrat en essayant de le faire aller mieux.

Oratoria ?


Elle déposa ses nageoires refroidit par son type eau sur le front du jeune Ethan. Il disait s'appeler ainsi, je ne le croyais pas vraiment mais bon, on ne sait jamais. Je fis un sourire à ma Oratoria qui semblait bien s'en occuper.

Il ne va vraiment pas bien, met le sur le canapé s'il te plaît.

Alors que mon pokémon s'apprêtait à le prendre dans ses ... nageoires, son Fantominus se mit à côté d'elle en la regardant d'un œil noir. Mon pokémon lui expliqua dans son langage que c'était pour son bien. Je regardais Ethan du coin de l'oeil et il n'allait vraiment pas bien.

Fantominus, dépêche toi d'accepter ça m'embêterais de devoir violemment gifler ton dresseur pour le maintenir éveillé.


Si la réponse du pokémon spectre serait favorable ma belle chromatique emporta le jeune homme sur le canapé dans le salon qui se situe à côté de la pièce où nous nous trouvons actuellement pour lui administrer des soins et des médicaments si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Bon, maintenant que tu as réussis à baisser sa méfiance et sympathiser, tu peux l'endormir avec Fantominus et en profiter pour prendre le pactole !

Euh... Arsène, pourquoi tu tombes comme ça au sol, renversant le verre d'eau qu'on t'avais donné. Si Jester était méfiant au début, il se rendit vite compte de ton état et se pencha vers toi inquiet.

Il était mort d'inquiétude, le pauvre. Mais est-ce qu'il était inquiet pour toi ou pour le futur. C'est lui le fantôme du lot, t'a pas le droit de devenir comme lui, sinon ce serait embêtant, qui prendrais les bijoux pour les revendre aux humains ?

Arsène, arsène, réveille toi... ?

L'Oratoria fini par t'attraper avec inquiétude et te porter jusqu'au canapé, toi, pendant ce temps, tu étais dans le flou total. C'est fou ce que le monde peut paraître étrange quand le monde tourne autour de toi et que les formes changent d'apparence.

Jester restait à tes côtés, inquiet. Venant même fouiner dans ton sac pour attraper la ball de la Chrysapile et la libérer. La femelle chromatique, rougeâtre, s'installa sur ton torse sans comprendre ce qui t'arrivait : pourquoi son nouveau maître semblait avoir mal en dormant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ethan était vraiment au plus bas. Il manqua de tomber dans les pommes juste avant que ma Oratoria l'attraper. Je fus prise de peine en le voyant en train de respirer aussi fort, il suait, son pouls n'était pas constant et ça m'inquiétait plus que tout. Il fallait qu'il se repose et qu'il avale quelque chose du sucré, maintenir sa température corporelle à trente-sept degrés devenait également une priorité.

Feunard, apporte moi une couverture s'il te plaît.

Je pris soin de ne pas bousculer le corps de mon voleur malade en m'asseyant à côté de lui. Son fantôme venait de sortir une pokéball de son sac libérant une Chrysapile chromatique très inquiète pour son dresseur. Elle restait méfiante de chacun de mes mouvements. Je mit la tête d'Ethan sur mes genoux. Une fois ma Feunard revenue je dis d'une voix calme.

Lucario s'il te plaît, emmitoufle le dans la couverture. Mélofée je compte sur toi pour lui préparer une tisane très sucrée et surtout très chaude.

Mélomélooo !

Mon pokémon se mit en route vers la cuisine pour préparer ce que je venais de lui demander. Quant à mon Lucario il faisait bien attention de ne pas trop secouer le corps tout tremblotant de celui que je haïssais il y a encore quelques minutes. Mais au vu de son état je ne pouvais pas me permettre de le jeter de chez moi ni de l'emmener à l'hôpital le plus proche, il serait dans un pire état. Je pris mes deux oeufs qui étaient sur la commode à côté de mon canapé et mit mon grand plaid sur mon dos pour nous en recouvrir entièrement. Je passais ma main quelques fois sur le front d'Ethan, il était gelé. Même mes oeufs étaient plus chauds, ils s'agitaient d'ailleurs de temps en temps, il allaient bientôt éclore.

J'ai hâte que vous éclosiez ... évitez d'éclore maintenant je serais bien embêtée de devoir gérée deux bébés et un malade, hihi.

Ma Mélofée revint bien rapidement avec une tisane bouillante. Elle avait dû prendre un torchon pour me l'emmener. Je fis attention de ne pas faire mal à Ethan en lui relevant assez la tête pour qu'il puisse boire un peu de la tisane.

Bois. Il te faut du sucré et quelque chose de chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Bon, d'accord, si un jour on m'avait dit qu'un chien s'occuperait d'un chat qui venait de s'introduire dans sa niche, je vous aurais pas cru, mais là c'est juste adorable.

Prit par ta maladie, te voilà allongé sur un canapé, couvert d'une couverture et la tête posée sur les cuisses d'une magnifique dame. Est-ce que tu rougissais parce que la fièvre se bataillait avec le froid qui avait envahis ton corps ou bien parce que tu étais dans une position bien plus que enviable.

Bon, tu étais les yeux clos, haletant fortement alors que tu semblais lutter contre l'inconscience. La Chrysapile semblait se réserver le soin de veiller sur toi alors que Jester regardait avec intérêt et méfiance les actes de Lise.

Finalement, les deux pokémon ne cherchèrent pas à lui faire du mal : ils avaient comprit qu'elle avait décidée de prendre soin de toi et de t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Les pokémons de mon "voleur" n'arrêtaient pas de me fixer. Ils souhaitaient sûrement rester avec leur dresseur et je pouvais le comprendre. Mais il fallait que je m'occupe de lui pour qu'il passe une bonne nuit et qu'il se réveille en bon état et qu'il s'en aille vite de chez moi ! Malgré tout je n'avais pas oublié qu'il s'était introduit chez moi durant mon absence et qu'il ne s'était pas montré très compréhensif juste avant de tomber gravement malade.

Bon, je vais te laisser ici cette nuit.

Je prend ses joues et les presse, ce qui fait réagir ses pokémons. Les miens se mettent devant nous pour leur faire comprendre que les miens sont en supériorité numérique. Je regarde Ethan en gonflant les joues, comme quelqu'un qui est énervée sans trop l'être.

Et ne t'avise pas de voler quelque chose chez moi !

Le temps de m'absenter en cuisine, je laisse mes pokémons veiller sur lui. Je pars préparer à manger, une petite soupe qui redonnera des forces au grand malade lorsqu'il se sentira d'attaque pour repartir de plus belle. Je mit un couvercle sur l'assiette remplie et la déposa dans le micro-onde. Je pris ensuite un papier et j'inscrivis "petite soupe pour te faire décamper de chez moi et fissa ! Si tu arrives à te lever c'est que tout va bien !"

Et voilà, il devrait comprendre que je l'aide mais que je ne suis pas gentille avec lui pour autant ... enfin je crois.

Puis je dépose le papier sur la petite table basse à côté du canapé. J'espère qu'il ne va pas nous faire un arrêt sur mon canapé, je ne veux pas me retrouver avec ce genre de problème sur les bras. Après l'avoir regardé une dernière fois et avoir prit sa température je quitte la pièce pour le laisser en paix avec ses pokémons. Toute mon équipe me suit, comprenant que ça ne servait à rien de rester là à veiller qu'il ne vole rien, son état ne le permet pas et honnêtement je ne le pense pas si mauvais que ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lorsque tu rouvris tes yeux, la nuit c'était placée depuis très longtemps. Tu étais allongé sur le canapé et ton esprit était embrumé. Où étais-tu ? Que c'était-il passé ? Ah oui, tu t'étais infiltré chez quelqu'un qui t'avais trouvé. Manque de chances pour toi, tu étais tombé malade et sûrement fait un malaise.

Chrysapile dormait sur ton torse, l'inquiétude l'avait sûrement poussée à rester contre toi. C'était un Pokémon avec un grand potentiel, pourtant tu ne l'utilisais jamais : tu l'avais dérobée à un dresseur et t'étais rendu compte que malgré tout le Pokémon continuait à t'aimer, comme ça te grisait qu'un Pokémon puisse changer de camp ainsi... Est-ce que ton ancienne équipe agissait pareil avec leurs nouveaux maîtres ?

Jester apparu sans prévenir devant toi, ce qui te fis lâcher un sursaut et tomber du canapé. La Chrysapile se réveilla, un peu ronchonne, avant de regarder ce qu'il se passe. Tu fis un regard noir à Jester avant de reprendre ton chapeau, sifflant : tu espérais que cette femme n'ai pas eu la bonne idée de te prendre en photo pour te vendre à la police.

En tout cas tu ne semblais pas manquer, au contraire, tu allais mieux qu'avant de venir. Tu t'approchas de la porte de sortie, décidé à partir quand Jester te fis comme signe de le suivre. Tu clignas des yeux, remettant Chrysapile dans sa Pokeball : un jour tu lui trouvera un surnom. Puis fini par suivre Jester.

Entrant dans la cuisine, allumant la lumière, tu remarquas un petit mot avec une soupe tiède, sûrement chauffée après ta perte de conscience. Tu affichas un léger sourire et bu la dite soupe, pas mauvaise mais sûrement meilleure chaude. Tu pris le mot, sortit un style et écrit au dos :

"Lady,
Mes remerciements,
The Phantom Thief"

Puis, le voleur que tu étais attrapa une de tes ravissantes trouvailles : Une broche en forme de calendula. Elle n'était pas fait d'or et de bijoux, mais elle restait plutôt agréable à la vue. Tu n'étais pas déçu de lui offrir, après tout ne t'avait-elle pas aidée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Sans faire attention à mon "invité voleur" je continuais de faire passer la journée comme si c'était naturel. Mes pokémons et moi nous restions dans le côté de mon appartement où Ethan n'avait pas accès. La nuit arriva bien assez vite. Je me fis rapidement quelque chose à manger et servit également mes petits compagnons avant d'aller nous mettre dans ma chambre à regarder une série tout en préparant un concours classé top secret que je suis en train d'organiser avec les deux autres stars Pléiades.

Plus la nuit avançait et plus je sentais la fatigue monter, mais en même temps je ne pouvais pas tenir très longtemps. Ethan s'en irait une fois debout, je devais m'en convaincre. Et puis j'avais toute mon équipe avec moi. De quoi être bien protéger. Je pris mes deux œufs avec moi dans mon lit. Je rangea mon ordinateur et retira mes lunettes dont je me sers lorsque je travaille sérieusement. Je me blottis contre mes œufs et je commence à me laisser emporter par la fatigue.

Mon réveil, mon meilleur ennemi durant les journées où je n'avais rien de spectaculaire de prévu il fallait qu'il se mette en marche ! J'appuyais donc sur le bouton marche / arrêt de mon téléphone pour l'arrêter. Soudain je repense à mon voleur malade et je saute hors du lit pour voir s'il est encore là. Je fais bien attention à mes pokémons encore endormis. Je croise Mélofée qui était parti préparer le petit-déjeuner pour tout le monde avec l'aide de Dedenne.

Mélooo !

Oh il s'en est allé ? ... Et, c'est une broche en forme de calendula ? Ma fleur préférée?

J'accroche la broche et dépose la lettre sur mon frigo en souriant, je n'allait pas la lâcher cette broche. Et peut-être que je retrouverais ce Ethan qui m'a tout de même fait sourire après tout un tas de petits problèmes. Allez ! C'est un problème parmi tant d'autres, je devais me ressaisir et passer une bonne journée ! Merci encore à ce mystérieux Ethan.


HRP : Et voilà ! Dernier post merci ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération