Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Enseignant d'un jour. (with Auguste)
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Un de mes rêves se réalisait: je serais professeure! Enfin, pour une journée, mais c'est toujours ça de pris. On m'avait dit que je serais en tandem avec un mec du nom d'Auguste. Pour un tandem, c'était plutôt un solo en ce moment avec la demi-heure de  retard qu'il avait. Voila donc comment je me suis retrouvée à gérer les enfants seule. Ils ne sont pas méchants, mais ils ont tout simplement trop d'énergie dans leurs petits corps pour que je puisse suivre.

''Toi ne tiens pas tes ciseaux comme ça tu vas blesser quelqu'un!''

Ils ne se rendent vraiment pas comptes des dangers auxquels ils s'exposent au quotidiens c'est filous!
À la longue, cela devenait fatiguant, mais les enfants étaient si adorables que je me disais que le jeu en valait la chandelle Les voir si énergique me rendait moi-même toute guillerette et j'ai eu l'idée pour un jeu...

''Dites-moi les enfants, vous connaissez le jeu des bulles?''

''Noooon.''
Répondirent-ils en coeur.

''Suivez-moi!''

Oubliant d'avertir quelqu'un de mon projet, j'emmenais les enfants dans la cours.

''Le jeu est très simple, mais je vais avoir besoin d'aide pour l'organiser...Laya sors s'il te plait!''

Je lançais ma pokéball dans les airs pour faie apparaître Laya mon Arakdo que j'avais attrapé quelques jours plus tôt. Les enfants étaient très enthousiastes  en aprenant qu'un pokémon serait impliqué.

"Le but du jeu est simple les enfants: il suffit d'éviter les bulles! Laya envoi une attaque écume vers le ciel!"

Avec ce signal, Laya envoya une gerbe de bulles scintillantes à travers la cours où les cris de joie des enfants résonnaient. C'est ainsi que l'on me trouva en train de courir partout avec une ribambelle d'enfants essayant d'échapper aux bulles.
*Stresse*
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

Ah ! Enfin. Ce n’était pas trop tôt. Voilà presque une demi-heure qu’Auguste surveillait une classe qui n’était même pas celle dont il devait s’occuper aujourd’hui. Non pas qu’il ait une classe attitrée en temps normal mais il s’était proposé pour enseigner à l’Académie de Lumiris pour une journée. D’après les informations qu’on lui avait transmises, il serait accompagné d’une femme répondant au nom de Kin Abe. Il ne savait rien d’elle et s’il aurait en principe dû faire sa connaissance depuis le début du cours, c’était sans compter sur le directeur l’ayant apostrophé dans le couloir alors qu’il se rendait en classe.

« Désolée… Je me suis retrouvée coincée dans la circulation. »
« Ne vous en faites pas pour ça. Je ne sais pas ce que vous aviez prévu avec eux donc je les ai laissés étudier. »


L’institutrice avait appelé l’Académie pour les prévenir de son probable retard et c’était à Auguste, qui s’était retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment, qu’avait incombé la tâche de surveiller la classe en question. Tout s’était déroulé sans encombre puisqu’il avait laissé les enfants étudier en répondant à leurs interrogations et en clarifiant ce qui ne l’était pas. Malgré tout, il n’aimait pas beaucoup l’idée de laisser ses propres élèves dans les mains d’une seule personne alors qu’ils étaient censés être deux.

« Je vous les rends, du coup. Ma propre classe m’attend. »
« Bonne journée et merci encore. »


Le Pulsar souhaita une bonne fin de matinée aux étudiants et leur fit ses adieux avant de sortir. Bien, il allait enfin pouvoir s’occuper de son travail, de la tâche pour laquelle on le payait aujourd’hui. Traversant les couloirs à grands pas, il atteignit enfin l’endroit où il devait être, avec une demi-heure de retard… Et la trouva vide ? Il ne s’était pas trompé pourtant et à en juger par les sacs présents près des bureaux, cette classe était occupée. S’il devait en plus trouver où ils étaient partis, il risquait de perdre encore plus de temps.

Auguste s’approcha du pupitre du professeur, espérant y trouver une note ou au moins un indice quant à l’endroit où Kin Abe avait emmené les petits, mais il n’y trouva rien. Idem pour le tableau qui demeurait vierge. Ils n’avaient pas pu aller bien loin et quelques secondes de réflexions permirent au brun de limiter les possibilités. Il supposa qu’ils avaient dû se rendre au hall de sport ou dans la cour de récréation. Un bref coup d’œil par la fenêtre lui confirma que cette dernière hypothèse était la bonne. Le voici bon pour retraverser les couloirs dans l’autre sens jusqu’à la sortie. Bah ! Il n’était plus à quelques minutes près.


« Kin, je présume ? » demanda-t-il en s’approchant de la demoiselle supervisant le groupe de mômes dehors, « Auguste, enchanté. Excuse mon retard, le directeur m’a chargé de m’occuper d’une autre classe. Qu’as-tu fait avec eux jusqu’à présent ? »

Il lui tendit une main en guise de salutation et la détailla un peu plus en profondeur. Elle paraissait incroyablement jeune, plus que certains étudiants de l’Académie. Dans l’ensemble, c’était un joli brin de jeune fille et elle semblait être parvenue à s’occuper du groupe sans trop de soucis. Elle n’était peut-être pas aussi inexpérimentée que sa jeunesse le laissait supposer. En parlant des enfants, plusieurs parmi ceux-ci s’interrompirent dans leur jeu – ils devaient vraisemblablement éviter les bulles lancées par un Arakdo – et regardèrent avec curiosité le nouveau venu. Auguste leur sourit et attendit qu’ils aient fini leur activité avant de se présenter.

« Bonjour à tous ! Je suis Monsieur Auguste, je serai également votre instituteur pour la journée. »
« Et Madame Kin, elle va partir ? »
« Non, bien sûr que non. On s’occupera de vous tous les deux. »

Rassurée, la petite à l’origine de la question parut soulagée. Que certains parmi eux se soient déjà attachés à leur professeure d’un jour était une bonne nouvelle. Se faire aimer des enfants en si peu de temps était formidable.

« C’est ton Pokémon ? » demanda-t-il à sa collègue d’un jour en indiquant l’Arakdo d’un mouvement de tête, « C’était une bonne idée d’en impliquer un dans un jeu. »

Lui-même était aux anges lorsqu’il avait l’occasion de jouer avec des Pokémons lorsqu’il était un enfant. Ça n’avait pas vraiment changé, dans le sens où il appréciait toujours leur compagnie. Le fait qu’il déborde d’amour à l’égard de ses compagnons en était la preuve.

« Tu avais prévu quelque chose d’autre avec eux ? Ce serait super si tu me faisais une présentation, que je connaisse au moins leur nom. »


Enseignant d'un jour. (with Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors voilà qu'arrivait le fameux Auguste! Au moins il avait une bonne raison pour son retard autre que son réveil n'avait pas sonné. Il semblait un peu plus gé qu'elle, mais il avait des traits plaisants dans son genre et un physique agréable à regarder qui semblait avoir plus sa place dans le feu de l'action que devant une classe. Son visage lui disait quelque chose...bah elle n'aura qu'a lui demander plus tard..

''Oui, je suis Kin en effet. Merci d'être venu Auguste, même si c'est un peut tard.'' Dits-je en lui souriant. ''Nous avous jouer à un jeu dont je viens d'avoir l'idée pour les aider à se dépenser un peu. J'avais l'impression qu'ils étouffaient dans la classe avec ce temps magnifique!''

Je souris en voyant que les élèves c'étaient déjà attachés à moi et je m'étais déjà attachée à eux. Maintenant la paire était complète et le vrai fun pouvait commencer! Je voyais qu'il s’intéressait à Laya et je ne pus m'empêcher de sourire encore plus en voyant son intérêt pour mon pokémon.

''Bon alors les présentation commencent par mon arakdo Laya, dis bonjour Lala!'' Laya me répondit en nous envoyant en pleine figure une volée de bulles éclatantes nous détrempant autant que les enfants. ''Laya t'exagère!'' J'avais beau avoir l'air en colère, je ne pus m'empêcher de céder au fou rire qui s'était emparer des enfants. Je me calmais avant de lui répondre. ''Bon pour les élèves il y a : Alexia, Marie, Kyo, Maxim,  Junpei,...'' Je lui présenta les élèves aidés de ceux-ci et j'avais réussi à me rappeler de plus du trois-quart des nom ce qui pouvait être impressionnant pour certains.

''Maintenant, je crois que vous les enfants devriez aller vous changer dans vos affaires de sport pour que vous ne preniez pas froid dans vos abris trempés et ne vous inquiétez pas pour moi et monsieur Auguste parce que j'ai un plan d'enfer qui est encore une surprise. Aller filez maintenant et 'n'oubliez pas! Vous êtes des ninjas et personne ne doit vous remarquer. Ramenez vos habits parce que l'on va les mettre à sécher au soleil.''

Avec un air taquin, les élèves partirent en direction de l'académie. Dès que le dernier fut partit, je pris mon portable et composait le numéro du directeur.

''Oui bonjour, monsieur le directeur! Oui c'est moi Kin, je vous appelais juste pour vous demander une petite faveur...en fait, j'ai une bande de petits ninja en direction des vestiaire et je me demandais si vous pouviez faire en sorte qu'il ne leur arrive rien, mais ne les laisser pas se rendre compte qu'ils sont suivis. Merci beaucoup. Quoi? Oui je vois votre bureau depuis là où nous sommes pourquoi?'' En entendant sa réponse je me fis un facepalm de l'enfer. ''Monsieur, je ne suis pas ce genre de fille et vous savez que s'il m'arrivait quelque chose, ma soeur la championne acier ne les laisserais pas s'en sortir comme ça. Oui monsieur bonne journée. Au revoir.''

Je raccrochais et je vis l'interrogation dans le regard de mon comparse. ''Je suppose que tu te demande comment se fait-il que j'ai le numéro personnel du directeur de l'académie. Eh bien, disons juste que lui et mon père on déjà été en collaboration il y a quelques années et ils ont gardés contact un peu comme un oncle éloigné.'' Je repensais aux parole du directeur et mes joues s'embrasèrent légèrement. ''Bref, j'ai pensé que l'on pourrait divertir les enfants avec une représentation pokémon! Ce que je veux dire, c'est qu'en contrôlant l'intensité d'éventuelles capacités feu, on pourrait combiner le séchage des vêtements et le notre parce que je ne sais pas pour toi, mais je n'ai pas d'autres vêtements. Par contre, j'ai une question...'' Je pris un air embarrassé. ''Aurais-tu un pokémon feu ou qui connaitrai des capacités de ce type?''
*Stresse*
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or


L’Arakdo était donc bel et bien son Pokémon. Il s’en doutait un peu, au fond, car il n’avait pas l’air d’appartenir à l’un de ces enfants. D’ailleurs, ces derniers paraissaient un peu jeunes pour posséder un Pokémon et Auguste n’était même pas sûr qu’ils aient le droit de les amener à l’Académie. Le compagnon de Kin s’était d’ailleurs présenté en aspergeant tout le monde avec des bulles d’eau. Certains furent plus mouillés que d’autres, Auguste se trouvant fort heureusement du côté « légèrement humide ». Il aurait détesté que son téléphone soit trempé… Il n’en fut rien, par chance, aussi prit-il cela à la rigolade.

« Content que vous n’ayez pas un Pokémon électrique, je me serais bien passé de ce genre de présentation. »

Il écouta ensuite l’adolescente lui citer le nom des enfants un par un. Il ne les retint pas tous mais fit un effort pour en enregistrer un maximum. Qu’elle les connaisse déjà tous après seulement une demi-heure était étonnant, par contre. Un fois chaque prénom cité, Kin demanda aux enfants d’aller se changer dans leur tenue de sport. C’était une bonne idée car même s’il ne faisait pas froid, il aurait été dommage qu’ils tombent malade en gardant des vêtements mouillés sur eux.

« Ne traînez pas et faites ça calmement, surtout. »
ajouta Auguste suffisamment fort pour que tous l’entendent.

Il avait encore deux ou trois questions à poser à la blonde mais celle-ci était déjà en train d’appeler quelqu’un. Ah. Espérons qu’elle ne traîne pas trop parce qu’Auguste comptait aller surveiller les gosses pour être sûr qu’ils ne fassent pas de bêtises. Ils étaient jeunes et Arceus savait qu’à cet âge-là, on avait plus souvent de mauvaises idées que de bonnes.

Le Pulsar leva un sourcil en entendant qu’elle avait appelé le directeur pour lui demander de surveiller les enfants. Allons bon, à quoi servaient-ils si c’était pour l’appeler lui ? Et de quoi parlait-elle en disant qu’elle n’était pas « ce genre de fille » ? Il était un peu perdu et cela n’échappa point à sa collègue du jour, puisqu’elle s’adressa à lui dès qu’elle eut raccroché.

Non, il ne se demandait pas spécialement pourquoi elle avait le numéro du directeur, c’était sans doute la dernière question trottant dans son esprit actuellement mais en la voyant piquer un fard, Auguste abandonna l’idée de formuler ses interrogations. Inutile de la gêner plus qu’elle ne l’était déjà, même s’il en ignorait la raison.


« J’ai des Pokémons Feu, oui. » répondit-il après avoir écouté la suggestion de l’adolescente, « Ceci dit, je ne suis pas convaincu que ce soit une bonne idée. »

Il en possédait trois, pour être tout à fait précis : Goupelin, Funécire et Galifeu. Le problème n’était pas donc pas sa capacité à faire du feu mais plutôt qu’il trouvait qu’utiliser des flammes pour sécher des vêtements était peu pratique mais surtout très dangereux. Il ne tenait pas à prendre de risques inutiles alors il comptait bien ne pas s’amuser avec du feu.

« Je suis d’accord pour les divertir avec nos Pokémons mais laisse-moi m’occuper de sécher leurs vêtements. Je pense pouvoir le faire de manière plus sûre qu’en utilisant la chaleur des flammes. Tu as une idée en tête quant à la représentation ? »

Lui n’en avait pas en tout cas. Ses Pokémons étaient entraînés pour l’aider dans son travail ou afin d’être des adversaires redoutables lors d’un combat. Autant dire qu’il n’avait jamais utilisé ses compagnons pour mettre leur grâce et leur beauté en avant. C’est pour cela qu’il avait demandé l’avis de la jeune femme, avis qu’il allait écouter pendant qu’il allait essayer de sécher ses vêtements en premier.

Il enleva son T-shirt et décrocha deux des six Pokéballs de sa ceinture. En sortirent Lévia, son Dracolosse et Lucina, son Gardevoir. Il avait beau ne pas faire très froid, le vent ne manqua pas de faire frissonner le brun qui était désormais torse nu.


« J’espère que ça va marcher… Lucina, utilise tes pouvoirs pour faire léviter mon T-shirt jusque là-bas. Lévia, Vent Violent. »


Il avait pointé du doigt la direction où son Gardevoir devait maintenir le vêtement, là où le vent généré par le dragon ne gênerait personne. N’importe qui aurait eu du mal à rester en place s’il s’était trouvé face au Dracolosse qui battait furieusement des ailes, c’était pour cela que le dresseur avait appelé un Pokémon Psy. Ainsi, personne ne risquait d’être blessé. Après un moment, il ordonna à son Pokémon de cesser et s’empara de son vêtement.

« Parfaitement sec ! » annonça-t-il, plutôt fier, avant de se rhabiller.

Son pantalon n’avait pas été touché par les bulles d’eau. De son côté tout allait bien et ce serait la même chose pour les enfants. Pour Kin, par contre, c’était une autre question.


« Je suppose qu’il serait plus convenable que tu ne te déshabilles pas en plein milieu de la cour… Personne ne devrait te voir derrière ce bâtiment, là-bas. Vas-y et sèche tes vêtements. Lucina, Lévia, suivez-la et écoutez ce qu’elle vous dit. »

Ces deux Pokémons étaient obéissants et si leur dresseur leur ordonnait de suivre les directives de quelqu’un d’autre, ils le feraient sans broncher.

« Ça te va ? Pendant ce temps, je vais chercher les enfants. »

Il ne comptait pas rester et la suivre pour se rincer l’œil pendant qu’elle faisait sécher ses habits. Tournant le dos à sa collègue, il prit la direction de là où étaient entrés les élèves tandis qu’il laissait Kin se débrouiller avec ses deux Pokémons.




Enseignant d'un jour. (with Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors là si je m'attendais à cela! Je me suis détournée pour éviter de voir autre chose que la poitrine nue de mon comparse en rougissant. J'étais trempée de la tête aux pieds avec le jeu et j'acceptais avec plaisir la proposition d'auguste. Elle le regardait s'éloigner et pris la direction qu'il lui avait indiqué pour se sécher.

''Laya si jamais tu vois quelqu'un s'approcher de trop près tu le noie ok?''

Elle se tourna vers les pokémon qu'on lui avait prêté et se dit qu'ils pourraient être vraiment utile.

''Hmm lucina, il serait possible de lancer champs brumeux autour de nous si tu connais cette capacité?''

Son intuition était bonne puisque la gardevoir s'exécuta et une douce brume duveteuse les enveloppa les cachant aux yeux du monde. C'est alors une fois à l'abri des regards qu'elle se mit dans son plus simple appareil pour que tous ses vêtements puissent sécher. Les pokémon reproduisirent leur démarche de tout à l'heure et ses vêtements furent secs en un rien de temps et elle se rhabillant en vitesse pour éviter que le champ de brume ne se disperse alors qu'elle était encore dans sa tenue d'Ève.

''Merci c'était génial! Bon Auguste devrait revenir bientôt avec les enfants. C'est l'heure d'une surprise vous êtes prêts?''


On s'est entraîné dur tous les trois pour arriver à ces résultats avec le peu de temps et il fallait que j'admette qu'ils étaient très efficaces et j'avais la sensation qu'eux aussi étaient excités à l'idée d'impressionner leur dresseur.

J'entendais les enfants qui revenaient avec auguste et moi et les pokémons on se mit en position pour les accueillir.

''Alors les enfants, pendants que vous étiez en mission Auguste et moi avons eu l'idée d'organiser une petite démonstration pokémon que je vous présenterais. C'est partit!''


J'ai remis mon téléphone à Auguste.

"Tu peux filmer ce qu'il va se passer? J'aimerais le revoir plus tard."


Je me suis remise en position auprès des pokémons.

''Lucina utilise champs brumeux sur la cour et toi Laya utilise écume vers le ciel!"


La gardevoir s'exécuta et la brume recouvrit une fois de plus la cour et l'on pouvait entendre les exclamations des bambins devant cela.

Ce n'est que le début mes petits


C'est alors que Laya traversa la foule en envoyant des  bulles d'eau vers le ciel c'est alors que la deuxième phase commença.

"Lucina, utilise psyko pour rassembler les bulles et la brume en un endroit.''

Le pokémon s'exécuta et le mélange de l'eau et de la brume et d'eau créait des effets mystérieux que l'on pourrait décrire comme d’évanescent au milieu de la cour.

''Levia, dracocharge et fonce dans la brume!''

Dracolosse s'élança et disparut dans la masse brumeuse.

''C'est très bien Lévia magnifique! Lucina tien bon c'est bientôt fini encore un dernier effort. À ma prochaine directive...lâche tout!''

La gardevoir me fit un signe qu'elle avait compris et attendait la suite. J'ai pratiquement crié pour être sure que le dracolosse m'entendrait.

''Levia...c'est partit et utilise draco rage vers le ciel!''

Ce qu'il se passa ensuite fut époustouflant et magnifique selon moi. Du plus profond du mélange de brume et d'eau une lumière bleue commença à briller de plus en plus. Lucina arrêta psyko et la bulle géante commença à s'effondrer, mais soudain tout explosa et la brume mélangée à l'eau scintillait de mille feux sous la décharge bleue crée par Lévia. La décharge faiblit et perdit de sa puissance pour que tout retombe doucement en une pluie de lumière. Lévia, Lucina et Laya se mirent à mes cotés et nous nous inclinâmes sous les applaudissement des enfants.

''on ne l'avait fait qu'à petite échelle et pas aussi grand. Une chance qu'Auguste a bien entraîné ses pokémons sinon notre présentation ne se serait pas terminée sans accrocs."


Je me suis approchée d'Auguste.

"Alors, tout est dans la boite? Et tu devrais vraiment emmener ses deux-là faire des présentations plus souvent parce que j'ai l'impression qu'ils se sont bien amusés.''
=3=
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or


« Antoine, arrête de mettre tes doigts dans ton nez. » dit fermement Auguste à l’un des enfants, « C’est bon, vous êtes tous changés ? Parfait. On retourne dehors pour rejoindre Madame Kin. Dans le calme. »

Auguste s’était assuré que chaque enfant ait enfilé sa tenue de sport tout en pendant ou étendant ses autres vêtements de sorte que ceux-ci puisse espérer sécher. Tous ne le seraient pas, cela dépendait d’à quel point ils avaient été trempés par les Bulles d’O d’Arakdo. Ce n’était pas l’idée du jour que d’aller exposer les enfants à cela. S’ils tombaient malades, ça allait retomber sur le dos des deux professeurs du jour. Enfin, c’était fait et il était inutile de râler à ce sujet.

Le Pulsar avait bien pris son temps avant d’indiquer aux élèves qu’ils pouvaient de nouveau sortir. L’objectif était évidemment de laisser Kin faire sécher ses vêtements. Il aurait été dommage que tout ce petit monde arrive quand elle n’avait plus rien sur elle. Bien évidemment, il avait jeté un coup d’œil dehors avant de laisser partir les enfants. Puisque la jeune femme était de nouveau au milieu de la cour, cela signifiait qu’elle en avait fini avec Lévia et Lucina. Elle n’avait pas eu l’air d’avoir de problème avec les deux Pokémons d’Auguste.


« Tout s’est bien passé ? »
demanda-t-il quand même lorsqu’il arriva près d’elle.

Il doutait du contraire mais on ne savait jamais. Le Pulsar s’apprêtait à rappeler ses Pokémons dans leur Pokéball mais sa collègue l’arrêta, indiquant qu’elle avait préparé quelque chose. Intrigué, il la laissa faire et se contenta de prendre le téléphone qu’elle lui tendait sans protester. S’il avait su, il aurait emporté sa caméra avec lui, la qualité n’en aurait été que meilleure.


« Quand tu veux ! »

Il s’était placé à l’arrière du groupe d’enfants qui, tout comme lui, étaient très curieux de voir ce qui allait se produire. De plus, il pouvait les surveiller sans peine depuis là où il était. Ainsi commença ce spectacle improvisé dont Auguste, muni du portable de la jeune femme, ne manqua pas une miette. Les yeux pétillants d’excitation, il admira la beauté de ce qu’avait préparé Kin. Incroyable. Lui qui entraînait ses Pokémons pour qu’ils soient efficaces en combat, pas pour qu’ils aient l’air gracieux, il fut surpris de ce qu’elle parvint à faire avec eux.

« C’est super ! » lança-t-il, en applaudissant de bon cœur à la fin de la représentation, « Félicitations à vous quatre. »

La blonde s’approcha alors de lui et lui confia qu’il devrait sans doute les utiliser pour des concours. L’idée était amusante mais le Pulsar avait quelques réserves à émettre.


« J’ai bien peur de ne pas avoir les compétences pour les diriger dans un dôme de concours. Enfin, je suppose que je ne perdrais rien à essayer un jour. »


Il sourit à son interlocutrice. Un Pokémon, aussi entraîné soit-il, ne pouvait briller s’il obéissait aux ordres d’un incompétent et en matière de coordination, Auguste était loin d’être qualifié. Il commençait à peine à s’en sortir lors des combats après plusieurs mois d’efforts. Peut-être s’essaierait-il aux concours un de ces quatre mais il ne se faisait pas d’illusion quant aux résultats de ses premières prestations.

« Ceci dit, je vois qu’ils se sont bien amusés, oui. Tiens, ton téléphone. Tout est dedans ! »

Son attention fut alors attirée par les enfants qui, maintenant que le spectacle était fini, s’intéressaient de très près aux deux Pokémons d’Auguste. Ce n’était pas tous les jours qu’on croisait de telles créatures. La plupart des élèves présents se montraient très méfiants à l’égard du Dracolosse. Il fallait dire qu’il était imposant…

« Vous pouvez vous approcher. Elle, c’est Lévia, elle n’est pas méchante alors n’ayez pas peur. Tant que vous y allez doucement, elle ne vous fera rien. »

Les plus braves, ceux dont la curiosité l’emportait sur la crainte s’approchèrent du Dragon et le caressèrent. Lévia en grogna de contentement et se laissa faire, contente d’être au centre de l’attention. D’autres élèves, surtout les filles, parurent plus intéressées par le Gardevoir. Auguste les arrêta tout de suite.

« Du calme, du calme. Vous lui faites peur, reculez. »

Le ton était doux mais ferme. Même si le Pulsar était gentil, il entendait bien être obéi, surtout quand il était question de ses Pokémons. Lucina n’était pas agressive mais son dresseur savait à quel point elle pouvait être stressée dans ce genre de situation. Un Gardevoir était un Pokémon aux pouvoirs psychiques très développés et quand Lucina eut accepté la légitimité d’Auguste en tant que dresseur, un lien spécial s’était développé entre eux. Contrairement à d’autres Pokémons dont il devinait l’état d’esprit grâce à des signes particuliers tels que les oreilles rabattues ou un feulement craintifs, elle communiquait autrement avec lui. Pas avec des mots, non, elle était incapable de parler, mais elle le faisait par le biais de sentiments ou d’images qu’elle parvenait à lui transmettre directement. De même, elle parvenait à deviner les émotions d’Auguste sans le moindre souci. Si c’était au début perturbant de savoir qu’un de ses Pokémons était capable d’entrer dans sa tête de la sorte, il s’y était vite fait et appréciait les avantages que cela apportait.


« Je suis content qu’ils ne soient pas trop turbulents. » glissa-t-il à Kin en constatant que les enfants lui avaient obéis sans broncher.

Lucina s’était postée derrière lui, espérant ainsi ne pas avoir à subir l’assaut d’une dizaine de mômes à la fois. Elle fut visiblement soulagée que le Pulsar ait calmé leurs ardeurs et en guise de remerciement, lui envoya des images… déconcertantes. Elle avait en effet accompagné Kin lorsque cette dernière avait fait sécher ses vêtements et avait donc assisté à toute la scène, scène qu’elle montra sans retenue à son dresseur.


« Non, Lucina ne fais pas ça. » dit-il sans savoir s’il était content ou s’il se sentait sali.

Bref. Il allait essayer de ne pas trop penser à ce qu’il venait de « voir ». Il reporta donc son attention sur les enfants, surtout ceux qui s’étaient vu refouler le droit d’approcher du Gardevoir.

« Vous pouvez venir mais un par un, d’accord. Allez, le premier peut s’approcher. »

Ils s’exécutèrent et bientôt, une file de mômes bien sages fut formée. Ils vinrent un par un et Lucina se laissa admirer maintenant qu’elle ne devait plus affronter qu’un enfant à la fois. Elle sembla même y prendre un certain plaisir. Le dresseur se pencha donc vers sa collègue.

« Ça devrait les occuper un moment. Tu sembles plus douée que moi pour t’en occuper, pour être honnête. Je ne suis pas toujours certain de ce qui pourrait ou non les intéresser et pourtant toi, tu sembles avoir cinquante idées à la minutes. Je suis plutôt chanceux d’être tombé avec toi aujourd’hui. Tu as l’habitude d’être en contact avec des jeunes ? »

Lui n’y était pas spécialement accoutumé. Il ne détestait pas cela, bien au contraire mais son domaine de prédilection était les Pokémons et c’est avec joie qu’il répondait aux questions des enfants concernant son Dracolosse et son Gardevoir. Depuis combien de temps les avait-il, quand avaient-ils évolués, se battait-ils avec eux, … Leur tête fourmillaient de questions auxquelles le dresseur répondait volontiers. En même temps, quand on avait passé la majeure partie de sa vie dans une pension Pokémon, on finissait forcément par en connaître un rayon sur eux, d’autant plus que là, il s’agissait des siens.

« Il commence à y avoir beaucoup de vent, par contre. Ce serait sans doute plus prudent de les faire rentrer. On va éviter de les rendre malades lors de notre seul jour de travail ici. »





Enseignant d'un jour. (with Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
 J'ai entendu Auguste parler à son Gardevoir, donc j'ai tourner la tête par réflexe et j'ai vu un Auguste avec un visage embarassé qui voulait s'occuper les pensées

"C'est facile de s'occuper des enfants, il faut juste que tu sois patient avec eux. Sauf que selon ma soeur c'est qu'il faut être un enfant pour en comprendre un autre. Bref, j'était en contact avec des enfants quand j'habitais encore à Hoenn parce que j'aidais les professeurs pour s'occuper des petits.Bref, tout est dans l'habitude"

Le vent me fit frissoner un coup quand je réalisais qu'Auguste avait raison.

"T'a raison. Fais les rentrer pendant que je vais voir si on nous a pas fait de surprises.Si on se fait taper sur les doigts pour le bruit que j'ai fait je me sentirai mal autant que je me prenne ça toute seule."

Sur ces mots, je me suis précipité à l'intérieur pour pouvoir faire le repérage pour voir si je me suis attiré des problèmes. En entrant par la porte du coté, je me suis dirigée vers la classe située au deuxième étage quand je vis que les lieux étaient étrangement suspects et qu'une odeur étrange flottait dans l'air. C'est à ce moment que je vis la fumée qui venait de la  cage d'escalier menant à l'étage d'où j'arrivais. Je commençais à paniquer et je me suis réfugiée dans la salle de classe en espérant que je ne m'en sortirais pas comme un steak sur le grill. Dans ma confusion, j'ai trébuché sur une chaise qui était mal rangée et je me suis afalée sur le sol avec une qui fusait de ma cheville.

"Ça me fait une belle jambe tiens."


Le temps semblait passer en accélérer et je voyais la fumée qui rampait de le couloir par la fenêtre de la porte. Cette même fumée était en train de s'infiltrer dans la classe. Bizarrement l'alarme incendie n'avait pas été déclenchée. Au moins, j'étais pratiquement sûre que l'étage était vide et heureusement que ce pavillon ne contenait que deux étages.

"J'espère qu'Auguste mettra les enfants en sécurité."


Je me suis accroupie sur le sol au fond de la classe à l'opposé de la porte pour pouvoir échapper plus longtemps à la fumée,
=3=
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Comme il l’avait supposé, Kin avait l’habitude d’être entourée d’enfants. S’il suffisait d’être patient, Auguste s’en sortirait comme un chef puisque celui-ci était doté d’une patience à toute épreuve. Il fallait vraiment le chercher pour le faire sortir de ses gonds et dernièrement, seule sa colocataire avait le don d’y parvenir. Vu son caractère de cochon, c’était quand même un miracle qu’Auguste ne s’emporte pas davantage face à elle.

« Bouarf. » dit-il en haussant les épaules, « Je ne crois pas quelqu’un nous reproche d’avoir fait trop de bruit. Au pire, certes élèves auront été distrait par ta performance de coordinatrice mais ça, ce n’est pas notre problème. »

Il pouffa sur ces derniers mots. C’est vrai qu’il avait aperçu quelques étudiants intrigués avec le nez collé contre la fenêtre d’une salle de classe, intrigués de savoir ce qu’il se passait dehors. Ceci dit, c’était compréhensible car d’après les souvenirs qu’avait Auguste de son propre parcours scolaire, absolument tout était préférable à une heure de cours classique. Inutile de préciser l’effet que cela devait faire de savoir une autre classe en train de profiter d’un petit spectacle spécialement organisé pour l’occasion.

« Les enfants, on se met en rang Deux par eux et en silence. Les autres classes ont cours alors ne criez pas dans les couloirs. »

Kin était déjà partie seule en direction de la classe. S’il ne comprenait pas nécessairement la raison de cette décision, le Pulsar de discuta pas et la laissa faire. Il était capable de mener un groupe d’enfants à destination. Une fois que ceux-ci furent correctement alignés selon les consignes de leur professeur provisoire, Auguste rappela ses deux Pokémons dans leur Pokéball et donna le feu vert. Bien sagement, les jeunes élèves pénétrèrent dans le bâtiment.

Ils n’avaient pas encore quitté le hall d’entrée que l’alarme incendie se mit en route. Si d’ordinaire ce genre d’alerte était un exercice destiné à apprendre les bons réflexes aux étudiants, le simple fait que les instituteurs n’aient pas été prévenus indiquait qu’il s’agissait bel et bien d’une vraie alerte. Habitué à ce genre de situation, le dresseur ne perdit pas son sang-froid et garda la situation sous contrôle en donnant ses directives avant que les petits n’aient le temps de paniquer.

« On fait demi-tour et on sort calmement. Je ne veux voir personne courir. »

S’il ne fallait pas prendre ce genre de situation à la légère, Auguste savait que la pire réaction face à cela était de laisser ses émotions prendre le pas sur la raison. Lui, il était capable de garder la tête-froide lorsque c’était nécessaire. Le contraire l’aurait mené six pieds sous terre depuis très longtemps et en de nombreuses occasions.

« Ce n’est pas le moment de récupérer ton bonnet, Brendan. Tu iras le chercher plus tard. »

Auguste avait mené ses élèves au milieu de la cour de l’académie où, bien que nerveux, ils parurent néanmoins rassuré d’être avec un adulte calme et qui semblait savoir ce qu’il fallait faire. Tandis qu’il les surveillait de sorte à ce qu’ils ne fassent pas de bêtises, le Pulsar regardait les autres classes sortir une à une, menées par leur professeur respectif. A côté de lui se trouvait la classe dont il s’était momentanément occupé ce matin et Auguste fit un brin de discussion avec leur enseignante. A chaque minute qui s’écoulait, ne pas voir revenir Kin l’inquiétait. Oui, elle était sa collègue aujourd’hui mais il ne fallait pas oublier qu’elle était encore une adolescente.

« Surveillez-les. »
« Où allez-vous ? Hey !? »

Sans un mot de plus, Auguste avait laissé son groupe entre les mains de la demoiselle avec qui il discutait auparavant et était de nouveau entré dans l’établissement scolaire. Puisqu’elle se rendait en classe, le Pulsar prit cette direction aussi. Il fut confronté au problème dès le rez-de chaussée. S’il en jugeait par ce qu’il voyait, toutes les classes donnant sur l’arrière du bâtiment avaient les fenêtres brisées et des flammes se répandaient à l’intérieur. C’était bien trop étrange pour qu’il croit à un accident… Toutefois, si quelqu’un était bel et bien à l’origine de tout ceci, il ne l’avait pas vu et dans l’immédiat, s’assurer que le bâtiment soit évacué était une priorité. Il pouvait quand même s’occuper du début d’incendie qu’il avait sous les yeux.


« Vega, j’ai besoin de toi. » dit-il en appelant son Staross après avoir ouvert les portes des salles de classe, « Éteins ça ! »

Le Pokémon eau s’affaira alors à étouffer les flammes. Cela ne devrait pas prendre longtemps et le dresseur avait confiance en son Pokémon au point de le laisser s’occuper de cela tout seul. Lui, il pouvait revenir à ses moutons : grimpant les escaliers quatre à quatre, il arriva vite jusqu’à la pièce où sa collègue était censée se rendre.


« Kin, tu es là ? »

Question à laquelle il eut une réponse dans les secondes qui suivirent. Il la trouva au fond de la classe, accroupie contre le mur. S’il était tenté de dire de se magner le train pour sortir de là, il était évident que quelque chose n’allait pas, sinon elle ne resterait pas bêtement là.

« Tu t’es blessée ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » demanda-t-il en toussant, la fumée commençant à devenir gênante même si ce n'était qu'une question de temps avant que Vega n'ait réglé tout cela.

Le Pulsar remarqua la façon dont elle se tenait et devina que le problème venait de sa jambe. Il s’approcha et s’accroupit face à elle avant de lui remonter le pantalon de quelques centimètres, de manière à ce qu’il puisse voir quel était le souci. La réaction de Kin lorsqu’il posa la main sur sa cheville lui indiqua tout ce qu’il avait besoin de savoir.


« Je suppose que tu ne peux pas marcher avec ça… Je vais te sortir d’ici, ne t’inquiète pas. »


Blessée et assaillie par la fumée d’un début d’incendie, Auguste aurait compris qu’elle panique. De ce fait, il tenta de la rassurer comme il le pouvait. Inutile de se laisser emporter, la situation n’était pas dramatique. Certes, il aurait préféré que tout ceci soit un simple dysfonctionnement de l’alarme mais puisqu’il s’agissait bel et bien d’un feu, il pouvait s’estimer heureux d’avoir avec lui des Pokémons capables d’y faire face.

« Il y a le feu au rez-de-chaussée, dans les classes juste en face de l’escalier. Du coup on va emprunter la sortie de secours au bout de ce couloir. »


Passant un bras dans le dos de Kin et l’autre sous ses cuisses, il la souleva sans mal et sortit de la pièce. L’adolescente n’était pas lourde et c’était tant mieux. Auguste appréciait ne pas être encombré par un poids lourd. Il n’avait pas beaucoup de chemin à faire, ceci dit, puisque la sortie de secours n’était pas loin. Il ouvrit la porte dépourvue de clinche en s’appuyant sur la barre puis la poussa à l’aide de son épaule. N’ayant pas les mains libres, il se débrouillait comme il le pouvait…

Enfin dehors. Le Pulsar pris une grande inspiration après avoir toussé une nouvelle fois. La fumée n’avait décidément rien d’agréable. Il n’était néanmoins pas là pour se plaindre et c’est sans attendre qu’il commença à descendre l’escalier en métal qui menait tout en bas. Une fois presque arrivé à hauteur du premier étage, c’est là qu’il le vit. Un homme vêtu d’un uniforme qu’Auguste commençait à bien connaître après ses aventures dans la Forêt d’Erethia et au Mont Yukori.


« Même ici… »
grommela-t-il sans s’arrêter, « Prends une Pokéball à ma ceinture, n’importe laquelle, et lance-la. Je pensais bien que l’incendie était criminel et cet homme m’en donne la preuve. »

Il n’avait pas le temps de stopper sa course, de déposer la demoiselle par terre et d’envoyer un Pokémon au combat. Peu importe, il ne fallait pas que l’homme s’échappe. Ce dernier, son méfait accompli, semblait pressé de prendre la poudre d’escampette avec son Héricendre puisqu’il essayait d’escalader le mur d’enceinte de l’Académie. En passant par-là, il était certain de ne pas être vu. Cette Team Mistral commençait sérieusement à l’agacer.


Enseignant d'un jour. (with Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Me voilà encore dans une position que je déteste : la petite fille à sauver. Encore une fois, je me retrouve impuissante et démunie devant une situation. J’ai mal à la cheville et j’ai envie de faire sortir Laya et Callista pour une raison que j’ignore, mais elles sont plus en sécurité dans leurs pokéball pour l’instant. La fumée qui pénétrait dans la classe. J’entends des pas au milieu des flammes et une voix. Qui serait assez fou pour revenir dans un bâtiment en flammes? Seul quelqu’un de trop brave (ou stupide) tenterait de revenir. De toute façon, personne ne sait que je suis ici donc pourquoi…attend! Il y a bien quelqu’un qui le sait et qui à l’aire de quelqu’un d’assez gentil (ou inconscient du danger) pour venir la chercher. Ma vision était embrouillée et mes yeux me piquait de larmes coulantes qui me semblaient brûlante avec la chaleur qui s’était installée dans la pièce.

« Kin, tu es là? »

Il était vraiment venu! Je ne sais pas si je dois être soulagée ou si je devais le gronder pour avoir pris une décision qui lui pourrait le mettre dans un grand danger!

« *tousse* Augus *tousse* te, merci »

« Je suppose que tu ne peux pas marcher avec ça… Je vais te sortir d’ici, ne t’inquiète pas. »

Mon esprit s’est vidé en me rappelant ma blessure. Bien sûr, je ne suis qu’une demoiselle blessée qui doit être sauvée. Combien de temps cette situation allait durer? J’en ai marre de tout ça.

« Ma jambe… »

Ma voix était faible parce que toute mon énergie semblait être absorbé par mon cerveau pour alimenter sur ma réflexion. Il releva un peu mon pantalon pour voir l’état de mon pied, mais quand il vint pour la tâter je tressailli de douleur.

On dirait que c’est plus grave que prévu.

Juste quand je me faisais cette réflexion, j’ai eu une révélation. J’aurais pu mourir s’il n’était pas intervenu. Il aurait pu y laisser sa peau en venant me sauver. Maintenant c’est clair, je dois devenir plus forte, pas seulement au nom des Abe, mais pour pouvoir avoir la force de sauver ceux qui me sont chers. Un jour, ce seras mon tour de les aider et je dois me préparer maintenant ou je resterais comme maintenant, une gamine incapable.

« Ah! »

Je ne m’attendais pas à ce qu’il me prenne dans ses bras! Je n’ai pas entendu ce qu’il a dit, mais je vois que la voie principale était bloquée et qu’ils devaient prendre une autre porte pour sortir. Auguste n’en avait pas l’air, mais il était plutôt fort parce qu’il m’avait soulevé comme si je ne pesais pas plus qu’une plume. Par chance, j’avais décidé de porter un pantalon et non une jupe, sinon j’aurais été bien embarrassée. Arrivés à la porte d’urgence, j’ai voulu aider mon héros du jour, mais celui-ci n’en avait que faire et finit par l’ouvrir d’un solide coup d’épaule.

L’extérieur, enfin je le retrouvais! Mes yeux furent éblouis par le soleil et une toux plutôt violente s’empara de moi alors que mes poumons se purgeaient de la fumée que j’avais inhalée il y a quelques minutes. Je suis si contente d’être dehors! Rapidement, mais sûrement, Auguste descendait les escaliers qui nous permettrait de rejoindre les autres.  Enfin, c’est ce que je croyais quand on s’arrêta brusquement. Un homme avec un uniforme bizarre se tenait devant le mur d’enceinte se trouvant derrière l’académie pour prendre la fuite. Son compagnon de mésaventure semblait irrité de trouver cet homme-là. Et si…c’était lui le responsable?

Alors c’est lui qui a gâché ma journée et me fait sentir comme de la merde? Il se croit vraiment tout permit c’est incroyable! Je vais lui apprendre les risques de s’en prendre à une Abe en colère!


La colère rugit et fait battre mon cœur plus vite. Il fallait que j’agisse MAINTENANT! C’Est alors que des paroles résonnantes comme des notes de musique firent frémir de plaisir mon corps animé par la haine et la rage.

« Prends une Pokéball à ma ceinture, n’importe laquelle, et lance-la. Je pensais bien que l’incendie était criminel et cet homme m’en donne la preuve. »

J’en étais sûre! Et on me donnait une parfaite occasion d’expulser ma colère sur un plateau d’argent. Mes pupilles étaient comme du magma en fusion alors que mon visage était un masque froid.

« T’inquiètes Auguste, c’est à mon tour d’être utile pour une fois. »

Je pris une pokéball à sa ceinture et la lança en l’air. C’est alors qu’un Gallame apparut devant nous paré au combat.

« Comment s’appelle-t-il? »

Il me répondit que le Gallame s’appelait Chrom. C’est vrai que ce nom m’évoquait un épéiste peut-être avec des cheveux bleus qui sait? Je secouais la tête tandis qu’Auguste avait plié devant ma détermination et commença me faire un résumé sur les différentes attaques que connaissait son pokémon.
« Parfait, merci Auguste! Chrom! Enchanté je suis Kin Abe et j’aimerais que tu me prête ta force pour ce combat s’il te plaît. »

Le pokémon regarda son dresseur d’origine en quête d’une approbation et, voyant le hochement de tête d’Auguste, il me regarda d’un air entendu.

« C’est parti alors… » J’ai monté ma voix pour que le malheureux puisse entendre sa sentence arriver.  « …Chrom ! Utilise téléport pour arriver derrière lui! »

Le Gallame disparut et réapparut en un éclair derrière le criminel et son Héricendre.

« Enchaine ensuite sur choc mental sur le dresseur pour qu’il ne puisse pas s’enfuir ! »


J’ai choisi un choc mental pour que le méchant soit mis hors combat sans qu’il ne soit trop blessé. Dans le pire des cas, il se réveilleras avec une méchante migraine, mais au moins il sera entier. Ensuite, j’ai décider d’y mettre un peu du mien dans cette affaire et comme l’Héricendre semblait plutôt faible c’était l’occasion.

« Laya, viens vite! » Mon pokémon apparut et Laya semblait comprendre mes intentions et se mit en position. « Utilise bulles d’O sur l’Héricendre pour l’empêcher d’agir. »

Mon Arakdo s’exécutât à la perfection et l’Héricendre ne que supporter qu’un coup avant de s’effondrer au côtés de son dresseur inconscient.

« C’est terminé… »
=3=
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

Par chance, Kin ne discuta pas ses directives et les suivit rapidement. Tant mieux car dans ce genre de situations, il préférait éviter de perdre du temps. Il aurait certes préféré tout faire lui-même mais puisqu’il avait les mains occupées, il devait s’en remettre à l’adolescente pour ce qui était de ralentir voire d’arrêter la fuite de l’autre énergumène.

« Chrom. »

N’importe lequel de ses Pokémons aurait convenu pour cette tâche. Tous étaient suffisamment bien entraînés pour mettre hors d’état de nuire un homme seul et son Héricendre. Peut-être que Tiamat et Pyre auraient éprouvé un peu plus de difficulté mais là encore, le dresseur ne se serait pas beaucoup inquiété. Cela n’avait de toute façon aucune importance puisque la blonde avait attrapé la Pokéball contenant Chrom, son Gallame qui avait tout récemment évolué.

« Mets-le juste hors d’état de nuire. »

Une indication autant destinée à son compagnon qu’à Kin. Inutile de blesser le fuyard plus que nécessaire, même si d’aucuns jugeraient qu’il le méritait. Comprenant les ordres de son dresseur, le Gallame s’apprêta à suivre les instructions de la demoiselle.

Avec tout ce remue-ménage, le criminel les avait entendus et après avoir vu le Pokémon qui allait le prendre en chasse, il avait paniqué et ordonné à son Héricendre d’utiliser Flammèche sur ses poursuivants. S’il en était réduit à user de cette attaque, c’est qu’il ne devait pas être très entraîné mais cela restait dangereux. Tournant le dos à la gerbe de flammes arrivant vers lui, Auguste put ainsi à la fois se protéger le visage et éviter que Kin ne soit touchée. Par chance, la distance et la hauteur les rendait difficilement atteignables et le Héricendre manqua sa cible. Juste le temps qu’il fallut à l’adolescente pour donner ses ordres. Le Pulsar, lui, s’était déjà remis à dévaler les escaliers à toute vitesse. Du moins il le fit aussi rapidement que possible, sa progression étant ralentie par le fait qu’il portait la blessée comme une princesse.

Lorsqu’il posa enfin le pied sur sol en béton, tout était déjà fini. L’homme avait été habilement maîtrisé par Chrom qui avait utilisé Téléport pour couvrir instantanément la distance les séparant puis Choc Mental afin d’envoyer l’ennemi dans les vapes sans trop l’abîmer. Pour ce qui était du Pokémon appartenant au criminel, Kin avait appelé son Arakdo pour s’en occuper. Aucun des deux ne semblait avoir été formé pour le combat mais l’attaque de type Eau l’avantageait indubitablement face à une Pokémon de type feu. Un seul coup suffit à le faire flancher.


« Bien joué ! » lui glissa-t-il à sa collègue alors qu’il la déposait en l’adossant contre le mur d’enceinte, « Je m’occupe du reste. Appelle la police, s’il te plait. »

Pour l’avoir vu l’utiliser un peu plus tôt, Auguste savait qu’elle avait son téléphone sur elle et puisque de toute façon elle ne pouvait plus se déplacer, autant qu’elle fasse cela pendant que lui terminait le travail. Le Pulsar félicita au passage Chrom en lui tapotant affectueusement la tête, sans toutefois oublier de lui intimer de rester sur ses gardes. Avec ce genre de personne, on ne savait jamais à quoi s’attendre.

Le successeur du Prince des Flammes rencontré dans la Forêt d’Erethia reprenait déjà ses esprits. Enfin, si un grognement et une vaine tentative de relever la tête pouvaient vouloir dire cela. Il était chanceux de s’en tirer aussi bien car son collègue avait été arrêté de manière… plus musclée.


« Ne bouge pas. Je te déconseille d’essayer de te relever. »
lâcha-t-il à l’attention de l’homme au sol.

Après une énième rencontre avec la Team Mistral, Auguste commençait à en avoir marre de les voir faire n’importe quoi n’importe où. Les autorités faisaient-elles quoi que ce soit pour les arrêter ? Sans doute mais démanteler une telle organisation demandait du temps et de la patience, il en était conscient même s’il aurait aimé que les choses aillent plus vite. Dans tous les cas, ce sbire-ci rejoindrait les autres déjà arrêté en prison une fois livré pieds et poings liés à la police.

La main sûre, le dresseur arracha l’unique Pokéball du criminel et y rappela le Héricendre. S’il existait de mauvais Pokémons, c’étaient souvent de mauvais dresseurs qui le rendaient ainsi. Au moins, une fois dans sa Pokéball, il était certain qu’il ne ferait plus de mal à personne et ne tenterait rien d’insensé pour venir en aide à l’autre idiot. La sphère métallique fut gardée hors de portée de son propriétaire afin d’éviter les mauvaise surprise. Auguste le fouilla ensuite sans le ménager afin de s’assurer qu’il ne possédait ni arme ni d’autres Pokémons.


« Je te laisse Chrom pour le tenir à l’œil. S’il tente quelque chose, n’hésite pas à le brusque un peu. Ce n’est pas la première fois que je rencontre quelqu’un appartenant à son groupe et jusqu’à présent, ils n’ont pas été très nombreux à montrer des lueurs d’intelligence. »

Outre ceux du la Grotte Givrée qui avaient lancé sans relâche des Pokémons peu adaptés au combat face à sa colocataire et lui pour tout simplement se faire mettre au tapis en un seul coup, même celui des bois s’était montré bête. En même temps, il ne fallait pas être un génie pour penser que bouter le feu à une forêt était une bonne idée.

« Tu penses que tu pourras le surveiller jusqu’à l’arrivée de la police ? Les pompiers sont sûrement déjà en route, ce sera bientôt terminé. »

Ceci dit, le temps qu’ils arrivent, la situation serait vraisemblablement déjà sous contrôle. Le sbire Mistral avait été maîtrisé et l’incendie le serait peut-être aussi. C’était cela qu’Auguste souhaitait vérifier. Non pas qu’il s’inquiète pour son Staross, il était parfaitement capable de fuir avant que les flammes ne représentent un danger pour lui mais il voulait être sûr que le feu n’avait pas échappé à tout contrôle et que dans ce cas, il puisse rappeler son Pokémon aussitôt avant d’attendre l’arrivée des pompiers. Loin de lui l’idée de jouer les héros.

« J’ai laissé un de mes Pokémons à l’intérieur. Je reviens vite. D’ici là, assure-toi qu’il ne bouge pas. »

Sur ses mots, il pénétra de nouveau dans le bâtiment académique. A en juger par la fumée moins présente, Vega avait fait du bon boulot. Le Pulsar se mit à sa recherche et une fois son Pokémon trouvé, il comptait bien voir où en était le feu. S’il y avait moyen d’éliminer tout danger dès à présent, il comptait bien le faire.


Enseignant d'un jour. (with Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
 Un bon combat ça calmait vos nerfs ça c’est sûr! Bon le mec avait pas vraiment pu faire mais on va pas s’embarrasser des détails! Auguste m’avait adossée contre le mur donc au moins je n’aurais pas à me soucier d’avoir mal au dos.

« Chef oui chef! Il bouge d’un orteil et je le maraboute un peu. » Il me lance un regard un peu impatient. « Non je sais je suis pas assoiffée de violence non plus. »

Le voilà partit chercher son pokémon à l’intérieur j’ai décidé d’appeler la police

« Bonjour agent Jenny? Je vous appelle au sujet de l’incendie intentionnel à l’académie…oui c’est bien ça un incendie criminel…une idée du coupable? Eh bien je dirais un homme caucasien de taille et corpulence moyenne au cheveux teinté violets…je jure qu’ils sont violets! Il a aussi un Héricendre que nous avons maitrisé et qui vous sera remis à votre arrivée…comment je sais une description aussi précise? Oh ça, il est inconscient pas loin de moi avec le Gallame d’Auguste…oui nous l’avons maitrisé et il est inoffensif…Je le surveille en ce moment tout à fait…parfait et je vous rappelle si on a d’autres problèmes…bonne journée à vous aussi agent Jenny et au plaisir de vous voir! »

J’ai raccroché et soupiré un bon coup et le Gallame m’avait rejoint pour profiter un peu de l’ombre. J’entends des bruits de talons hauts sur le béton. Une femme, visiblement une enseignante s’approcher du détenu, mais semblait ne pas m’avoir vu ni le pokémon d’Auguste.

« Espèce d’idiot! On avait pourtant dit qu’on agirait durant la nuit et pas en pleine journée! Il parait qu’une fille est encore à l’intérieur. Pourquoi tu te réveilles pas espèce de lourdeau! »

Elle était une membre incognito? Pas débile, mais elle devrait apprendre à regarder autour d’elle si elle est vraiment seule. Une sensation de brûlure me traversa soudainement de par en part de mon corps en partant de mon épaule.

J’ai du me brûler sans le savoir et je l’ai pas senti avec l’adrénaline et Auguste était top pressé de sauver nos vie pour l’avoir remarqué. Enfin, vaut mieux tard que jamais.


Gallame semblait avoir remarqué ma douleur et c’est doucement approché de moi. Il pointa ses mains vers moi et une lumière brilla du bout ce que je devinais être des doigt et je sentais la douleur cesser. Tellement apaisant…

« Mais qu’est-ce que tu fais là, petite cruche? »

Moi? Une cruche? Elle voulait vraiment m’énerver ou quoi celle-là. J’ai beau avoir 16 ans et être du genre calme, mais quand je me mets réellement en colère je rigole plus.

« Ce que je fais ici? Demandez ça à votre copain allongé ce que je fais là! Sans ses conneries, je serais en train de m’amuser avec les enfants dont je devais m’occuper et puis c’est tout! Mais non, vous décidez de mettre le feu comme ça pour le plaisir d’être con et grâce à cela, j’ai une cheville foulée et une vilaine brûlure sur l’épaule. Alors je vous conseille de commencer à courir maintenant. »

Elle s’obstinait à pas vouloir bouger? Qu’il en soit ainsi.

« Gallame? Lame-feuille, mais sois gentil et pourras tu terminer mon traitement s’il te plaît? »

Le pokémon s’exécuta et la femme aussi tomba dans les pommes. Pendant qu’il mettait la deuxième criminelle hors d’état de nuire, j’avais dénudé mon épaule pour en voir l’état. Pas joli joli tout ça. L’interruption qu'on avait eue laisseras surement une cicatrice de la taille approximative d’une pokéball sur ma chère épaule. Je me rassurais en me disant que c’était ma première cicatrice de bataille. Une fois sa besogne faite, il s’approcha de nouveau de moi. Et recommença ses soins apaisants sur moi. La blessure se refermait et j’avais raison : une cicatrice un peu plus grande que mes estimations était restée sur mon épaule. Avant même que je puisse cacher ma nouvelle cicatrice, Auguste réapparut

« Zut. Euuuh, on doit rappeler la police je crois. »




=3=
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2429
Née le : 04/08/1991
Age : 29
Région : Hoenn
Pokédollars : 5382
Stardust : 12114
Stardust utilisés : 11467
Equipe pokemon : Enseignant d'un jour. (with Auguste) 334
Icone : Enseignant d'un jour. (with Auguste) Cv64
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or



Une fois dans le couloir du rez-de-chaussée, Auguste appela son Pokémon plusieurs fois. Entendant les appels de son dresseur, celui-ci déboula hors d’une classe et sautilla afin d’attirer son attention.

« Ah, c’est donc là que tu étais. »

Il paraissait en forme mais pour autant, le Pulsar savait pertinemment que son Pokémon ne s’était pas tourné les pouces. Si l’endroit était toujours enfumé, il y avait une nette amélioration par rapport à tout à l’heure et il suffirait sans doute d’aérer pour régler ce problème. Le plus important demeurait l’incendie qu’avait tenté de causer le sbire de la Team Mistral. Mettre le feu dans une école en pleine journée, quel genre de malade pouvait avoir ce genre d’idée. Heureusement que d’un côté, le criminel était un incapable et que de l’autre, les professeurs avaient réagi assez vite pour éviter que les enfants ne soient blessés.

Pour ce qui était du feu en lui-même, Vega avait l’air d’avoir éteint tous les foyers. Il n’y avait pas été de main morte, il y avait de l’eau dans tout le couloir. Cela demanderait du temps de tout nettoyer et remplacer tous le matériel qui avait été brûlé ou détrempé – parfois les deux – allait coûter de l’argent mais la situation aurait pu être bien pire. Les dégâts étaient minimes comparés à ce qui aurait pu se produire si la situation avait échappé à tout contrôle.


« Tu as fait du bon travail » souffla-t-il à son Pokémon.

Dans le doute, il fit quand même le tour des classes de cet étage. Seules les pièces donnant sur l’arrière du bâtiment avaient été touchées, comme il l’avait remarqué en passant ici pour la première fois, et son Staross avait bel et bien tout éteint. Auguste soupira de soulagement. Maintenant que le feu était maîtrisé et l’homme à l’origine de celui-ci arrêté, tout était bel et bien terminé.


« Tu as mérité un peu de repos. »

Il rappela alors son compagnon dans sa Pokéball et tourna les talons afin de sortir dehors pour rejoindre Kin. Il ne douta pas que celle-ci, avec l’aide de Chrom, était parvenue à garder un œil sur l’énergumène. Gallame avait de toute façon bien des outils à disposition pour arrêter quelqu’un qui tenterait de lui échapper.

Vu la réaction de l’adolescente, le Pulsar eut l’impression d’arriver au mauvais moment, comme si elle ne s’attendait pas à le revoir si tôt. Etait-ce à cause de cette épaule dénudée ? Certaines personnes étaient plus pudiques que d’autres mais quand même, il ne fallait pas exagérer. La scène aurait pu lui décrocher un sourire mais il fut plutôt alarmé par ce qu’il vit sur l’épaule de Kin.


« Tu as été blessée ailleurs qu’à ta cheville ? »


Se précipitant à ses côtés avant qu’elle n’ait le temps de recouvrir sa blessure, Auguste y jeta un œil et fit la moue en découvrant la brûlure. Sans être dramatique, il n’était pas spécialement heureux de voir ce genre de chose. Il demeura silencieux quelques secondes, se massant la tempe, avant de recommencer à parler.

« Je suppose que le bon côté des choses est que ça aurait pu être pire. Une chance que l’incendie en question ait été minime, cela aurait pu très mal tourner pour toi si tu étais restée coincée là-haut… » il marqua une pause, lui sourit et lui caressa la tête avant de la tapoter avec douceur, comme un grand frère le ferait, « Mais je m’égare. Je suis content que tu sois saine et sauve. Et merci d’avoir gardé la tête froide lorsque j’avais besoin de toi. »

Par précaution, il conseillerait tout de même à la blonde d’aller voir un médecin. L’attention d’Auguste fut ensuite attirée par une femme allongée aux côtés du premier homme qu’ils avaient mis hors-combat. Une complice ?

« C’est qui, elle ? Je crois l’avoir vue dans la cour tout à l’heure. C’est une prof ? »


Il allait avoir besoin de quelques explications quant à ce qu’il s’était passé ici mais à n’en point douter, Kin allait le briefer. Pour l’heure, il fallait attendre l’arrivée des autorités compétentes. Celles-ci ne tardèrent pas puisqu’on entendit les sirènes approcher dans les minutes qui suivirent. Ce n’était pas trop tôt. Auguste était bien conscient qu’ils ne pouvaient pas être là dans la seconde suivant l’alarme mais pour le coup, les pompiers arrivaient quand tout était terminé. Il s’était d’ailleurs relevé pour aller à leur rencontre. La consigne de brusquer un peu les criminels s’ils bougeaient tenait toujours et Gallame n’avait pas bougé de là où il était.

« Au rez-de chaussée. Toutes les classes qui longent l’arrière de l’établissement. Quelqu’un a cassé les vitres et mis le feu à travers. J’y suis déjà passé avec mon Pokémon pour maîtriser l’incendie. »


Ils s’y rendirent tout de même afin d’être sûrs et certains qu’il n’y avait plus aucun danger. Auguste, lui, attendit près de l’entrée que la police arrive. Une fois l’agent sorti de son véhicule, le Pulsar le héla pour attirer son attention.

« Hey ! Oui, c’est nous qui vous avons appelé. Le criminel n’a pas pu fuir et il est sous bonne surveillance. Apparemment une de ses complices enseignait ici. Suivez-moi, je vous y conduis. »

L’agent de police sur les talons, le jeune homme se dirigea vers Kin, sur le côté du bâtiment scolaire, et lui indiqua les deux personnes ayant été stoppées un peu plus tôt. Il en profita pour remettre la Pokéball contenant le Héricendre, autrement cela aurait été du vol. Le malfrat et sa complice allaient désormais être pris en charge par les forces de l’ordre. Ce jour aurait en principe dû être tranquille mais vu la tournure des événements, Auguste risquait de s’en souvenir toute sa vie.

« Quelle journée, hein ? »
lâcha-t-il sur un ton amusé en s'asseyant à côté de Kin.


Enseignant d'un jour. (with Auguste) Signa_auguste_2
Merci Kiana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Auguste avait vu la nouvelle cicatrice que j’avais acquise, mais il eu la décence de ne rien dire de trop dessus. J’ai senti sa main sur ma tête et je me suis dit qu’un grand frère aurait été bien en grandissant et je me sentais bien que quelqu’un soit fier de moi. Je souriais alors qu’il me demandait de le débriefer sur pourquoi il y avait une nouvelle venue.

« Alors, il y a cette femme qui est arrivée parce qu’elle est en fait un membre incognito de la team Mistral qui s’est sûrement infiltrée pour aujourd’hui. Apparemment, l’incendie était prévu pour cette nuit pour qu’il n’y ai pas autant de témoins. Ce n’est pas vraiment nécessaire, mais elle s’est retrouvée un peu plus amochée parce qu’elle m’a sérieusement énervée. »

La police arriva et Auguste prit les choses en main et leur montra le chemin à l’intérieur. Pendant qu’il s’occupait d’eux, je me suis emparée de mon téléphone pour faire un autre appel.

« Oui monsieur le directeur? Oui je vais bien…oh non je suis pas trop blessée. Oh! Au fait, vous pourriez emmener notre paiement et l’infirmière?...rien de bien grave juste ma cheville. Oui…oui bien sûr je comprends! Merci, votre compréhension et à tout de suite. »

Auguste arrivait alors que je raccrochais. Quelle journée en effet!

« Elle avait  bien commencer pourtant! On s’amusait bien avec les enfants pourtant et là Pouf! Feu et tout à dégringoler. J’ai terminé la journée avec une cheville foulée et une cicatrice sur l’épaule. »

Je posais une main sur mon épaule distraitement en disant ces mots.

« Bon, on apprend rien sans erreurs. Bref, j’ai parlé au directeur et il viendra nous apporter la récompense ici et il me ramèneras à la maison. Je voulais te dire Auguste, merci beaucoup d’être venu me chercher. »

Le directeur finit par arrivé flanqué de l’infirmière pour qu’elle puisse me mettre un bandage sur ma cheville pour la garder en place. Une fois la récompense empochée Auguste me fit un au revoir et s’éloigna vers la grille d’entrée.

« AUGUSTE! AU REVOIR ET J’ESPÈRE QU’ON SE REVERRA UN JOUR! PREND SOIN DE TOI. »


J’agitais la main en au revoir et tandis qu’il me faisait un hochement de tête. Il partit pour de bon et je me surpris à penser à lui un peu comme le grand frère que j’ai jamais eu. Je devrais arrêter de penser de ces trucs je l’ai connu qu’une journée.

« Eh bien…c’est dur l’enseignement en fait. »
=3=


Mission terminée!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération