Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Promenons nouuus dans le champ ! ♥ [Pv Justice]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Me revoilà dans le Sud ! Je voyage énormément en ce moment. Il faut dire que c'est extrêmement facile de voyager à travers toute la région maintenant que je possède un superbe pokémon qui connaît la Capsule Secrète Vol, elle est si intéressante. Et quand j'ai vu que mon amie Gaïa la vendait sur le réseau Dusk j'ai tout de suite sautée sur l'occasion. C'est quelque chose à ne pas manquer. Je me sens plus libre que je ne l'ai jamais été depuis que je possède un Delta volant sur des kilomètres ! Mon pokémon chromatique me dépose au milieu des fleurs sublimes de ce très célèbre champ de tournesols du village de Kishika.

Merci Delta.

Je caresse les ailes duveteuses de mon Altaria qui semble apprécier ça. Et la petite brise qui me frôle la peau de mes bras dénudés me donne envie de rester là pour toujours. C'est bien la première fois que je ressens quelque chose d'aussi apaisant en arrivant à un endroit. Les petits pokémons sauvages me regardent du coin de l'oeil. Pour certains plus taquins ils viennent courir autour de mon grand Altaria chromatique qui joue avec eux dans ses magnifiques ailes blanches.

C'est tellement apaisant cet endroit. Qu'est-ce que ça fait du bien de se reposer.

C'est sûr qu'après avoir autant travaillé ces quelques derniers jours je ne peux que apprécier le repos ultime que je ressens en arrivant dans cet endroit. Les fleurs sentent si bons que je les regardent avec un grand sourire.

Je crois que nous allons nous reposer un peu ici ça te dit ?

Voyant que je commence à m'accroupir sur l'herbe fraîche, mon pokémon suit mes mouvements et se couche de façon à me servir de doudou plus que réconfortant. Son duvet sur ses ailes me donne l'impression d'être endormi sur un nuage, je me couche finalement contre lui. Ça fait un bien fou de se reposer dans un endroit si paradisiaque. Il faut juste espérer que personne ne viendra troubler notre repos. Et que personne ne croit que je suis une de ces princesses dans les contes pour enfant, la femme endormie dans le champ, qu'il faut embrasser pour réveiller. Non non non !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Il faisait beau aujourd’hui et encore, tu continuais ton voyage parmi Lumiris en compagnie de ton fidèle et meilleur ami cabriolaine. Malgré ton handicape, un homme avait réussi te faire embarquer dans une aventure en tant que dresseur et t’entraîner à diriger une équipe de pokémon grâce à un don que rare étaient les personnes possédaient. Tu pouvais certes, ne pas entendre la musique et pourtant tu en jouais car ton cœur était capable de voir les notes dans une symphonie de couleur et chacune des vibrations que ton corps ressentait donnait un indice sur les sons.

Tu te devais donc de t’entraîner le plus longtemps possible afin de parfaire ta technique de combat. De plus, tout tes pokémons avaient le rythme dans la peau, à croire que tu aurais pu finir coordinateur mais Lewis avait été clair, un dresseur sourd et muet faisant de la musique dans une arène, ça en jetterait plus que sur scène. Et c’est ainsi que tu avais fini dans les champs à t’entraîner avec Saëns et Beethoven et Mozart. Bon, le psytigri était le plus compliqué dû à sa cécité et n’arrêtait pas de foncer dans l’évoli et le caninos. Bien que le chiot mordit doucement son camarade pour le remettre dans le rythme du violon, il semblerait que le renardeau n’apprécie guère de se faire bousculer à chaque fois. Puis ce fût de trop, le psytigri déchargea la puissance de ses oreilles sur Saëns pour le faire taire et l’évoli se vit éjecter plus loin.

Tout le monde s’arrêta, regardant l’incident qui venait de se produire. Tu fixas Mozart qui ne bougea pas d’un poil, son regard vide. Beethoven aboya sur son camarade furieux alors que Saëns gémit quelques mètres plus loin, les larmes aux yeux et s’enfuie dans les champs. Lâchant ton violon, tu te mis à courir à la poursuite de l’évoli au cœur fragile.

Alors que tu courais, tu remarquas la présence d’une jeune fille et d’un altaria aux mêmes couleurs de Ritsu, le luxray de ta cousine. Tu détournes le regard mais Saëns n’était toujours pas là. Peut-être l’avait-elle vu ? Tu t’approchas mais tu te rappelas que tu ne pouvais pas lui parler. Tant pis, tu t’arrêtes et attends qu’elle ouvre les yeux.
Feat Lise

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mon esprit commençait à s'en aller, j'avais du mal à rester éveillé. D'autant plus que la douceur des ailes de mon pokémon était encore plus apaisant. Je fis un grand sourire, à demie endormie sur le sol du champs de Tournesol. Je n'entendis pas le bruit d'un petit pokémon triste qui passa à quelques centimètres de moi, il semblait s'être caché quelques fleurs plus loin. Ce qui m'alerta était l'impression que j'avais d'être regardée, je fronçais les sourcils toujours les yeux clos. L'impression devenait de plus en plus présente, en ouvrant les yeux je faillis faire un arrêt cardiaque.

Un sursaut me fit me redresser d'un coup, manquant de me cogner au menton de Delta s'il n'avait pas décalé sa tête au bon moment. Je recula de quelques centimètres en serrant l'aile de mon pokémon qui me regardait d'un air interrogateur, le jeune homme qui me regardait ne semblait pas méchant du tout, bien au contraire. Je mis un petit moment à reprendre mon souffle puis souffla un grand coup avant de sourire au jeune homme qui m'avait fait peur.

Vous ... vous m'avez fait peur ... Excusez moi si je vous ai fait peur avec mon sursaut.

Aucunes réponses ne sortit de la bouche du jeune homme qui semblait ne pas comprendre ce que je venais de lui dire. Il est sourd ? Je ne le savais pas encore mais je venais de passer pour une idiote à parler à un malentendant qui semble un peu gêné, je le regarde d'un air interrogateur, je ne comprend pas très bien, est-ce qu'il me comprend ? Que faisait-il accroupi en face de moi ?

Vous ... me comprenez ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Tu restes un moment accroupi face à cette fille couchée dans l’herbe, tu as peur de la déranger mais tu as besoin de retrouver Saëns. Il est encore jeune et il a un grand cœur. Il faudra que Vivaldi et Beethoven parlent à Mozart sur la sensibilité du petit évoli. Soudain, l’inconnue finit par ouvrir un œil et tu l’as vit sursauter d’un coup, évitant de se frapper contre l’altaria. Tu rougis, gêné de l’avoir fait peur et te ratatine un peu, te mordant les lèvres. Puis elle se mit à parler… un peu vite pour toi et pencha la tête de côté. Tu n’arrivais pas à la suivre.

Au final elle s’arrêta puis se mit à parler plus lentement. Tu hochas doucement la tête, cette fois-ci tu comprenais ce qu’elle voulait dire. Mais tu te devais d’expliquer que tu avais perdu ton petit évoli sauf que quand tu n’avais pas ton carnet pour écrire ça allait être vraiment compliquer. Tu sors la pokéball de Saëns et l’active, montrant qu’elle était vide et désigne les alentours. En espérant qu’elle comprendrait que ton pokémon était quelque part dans les champs et que tu le cherchais.

Ton cœur se serra car cet évoli tu l’aimais beaucoup, il était venu t’aider lorsque tu t’étais blessé et il a toujours voulu rester à tes côtés malgré tes problèmes de surdité et mutisme. Tu relèves les yeux vers la fille et pose la pokéball sur le sol avant de lier tes mains devant ton menton pour supplier son aide.


Feat Lise

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le jeune homme semble bien incapable de parler. Bon, je suis tombé face à un sourd et muet c'est bien ma veine je ne sais pas comment réagir face à ce genre de situation. Il me montre finalement l'une de ses pokéballs, ah bien, c'est un dresseur. En l'ouvrant je constate qu'elle est vide, il semble affolé. Ce jeune homme est à la recherche de son pokémon !

D'accord ....

Je reproduis bien les mimiques du mot pour qu'il puisse les comprendre, ou du moins les deviner. Je me relève en lui prenant les mains qu'il vient de lier au niveau de son visage comme pour me supplier de l'aider. Nous allons partir à la recherche de son pokémon ! Je ne sais pas de quel espèce il s'agit mais il n'est pas aveugle donc il pourrait m'alerter de divers manières s'il l'aperçoit. Je prend le bras du jeune homme et le regarde dans les yeux pour lui faire comprendre mon prénom, je me pointe du doigt.

Lise .... L I S E !

Je fais sortir Filou mon petit Dedenne pour qu'il nous aide à retrouver la trace du pokémon perdu grâce à sa capacité à se faufiler partout grâce à sa petite taille. Je fais quelques mimiques en direction de Dedenne puis de la pokéball du jeune homme pour lui faire comprendre que je compte bien l'aider à retrouver son compagnon. Allez savoir pourquoi mais j'ai toujours été énormément touchée par ces personnes qui ont un problème comme la surdité ou ce genre de choses, je les trouve très touchantes et j'essaie de faire mon possible pour leur venir en aide. J'affiche un large sourire à mon nouvel ami qui est accroché à mon bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
La fille accepte de t’aider et tes yeux s’émerveillèrent à ce moment. Vous allez retrouver ton petit Saëns ensemble et tu la remercias d’un geste de la tête pour montrer ta reconnaissance. Tu te sentais tellement gêné de demander de l’aide à quelqu’un que tu ne connaissais pas et qui ne parlait pas la langue des signes. Vous vous levez du sol et commencez vos recherches dans les champs, fixant les plantes à la recherche d’une touffe de poil d’évoli.

Soudain, tu sentis une main se poser sur toi et tu sursautas légèrement. La jeune fille à tes côtés te tenait avant de se mettre à articuler doucement. Tu compris vite qu’elle se présentait sous le nom de Lise, un joli petit nom que tu appréciais. Enfin… de vue puisque tu ne comprenais absolument pas un mot et que tu n’avais pas ton casque pour t’aider à sentir les vibrations correctement. Toutefois, tu souris avant de montrer ta paume et du bout de ton doigt, essaye d’écrire lentement afin qu’elle lise tes lettres invisibles.

Justice
Tiens, d’ailleurs, peut-être qu’elle pouvait t’aider à l’appeler ? Quel idiot tu fais, tu aurais du prendre ton violon pour le rappeler mais il était avec le reste de ton équipe posé trop loin. Et ton évoli risquerait de se perdre dans ce champ immense. D’ailleurs, Lise sortit un adorable dedenne, un type fée et électrique ! Ta cousine en possède un et tu les trouves mignon. Tu te penches et montre ta main avant de le caresser puis de le laisser filer dans l’herbe. En te relevant, tu sors de nouveau la sphère vide et réécrit.

Saëns

Tu agites la pokéball dans ta main. Pourvu qu’elle comprenne que c’était son prénom au petit évoli.



Feat Lise

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le jeune homme me sourit et fait des lettres invisibles que j'essaie de suivre du mieux que je peux. Je crois deviner un J, je devine facilement le reste des lettres qui forme son prénom. Justice. C'est un prénom original que je n'ai jamais entendu ... enfin ... bref je suis maladroite dans mes paroles. Il reprend ensuite sa pokéball vide et me refait la même chose pour que je comprenne le surnom de son pokémon.

Saens ?

Ce mot n'a aucuns sens pour moi mais autant essayer, je commence à répéter ce prénom à voix haute pour qu'il m'entende. Je ne sais toujours pas de quel pokémon il s'agit mais je finirais bien par le retrouver. Dedenne court partout entre les fleurs hautes et les herbes épaisses comparés à son petit corps tout mignon.

Saens où es-tu ? Je suis avec ton dresseur, il te cherche ... s'il te plaît Saens ... ton dresseur semble paniqué !

Mon petit Dedenne semble être sur une piste, il améliore sa vitesse avec son électricité et fonce entre les fleurs pour rattraper ce qui se faufile devant nous. Je crois apercevoir un evoli qui sautille dans les hautes herbes pour nous échapper. Je serre légèrement le bras de Justice et lui fait un grand sourire avant de pointer les hautes herbes du doigt. Puis je mène la danse en le faisant courir un peu, le tenant toujours par le bras. Altaria ayant comprit le but de notre course s'envole pour se placer du côté de l'endroit où va le petit pokémon, il est encerclé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
La fille prononça alors le nom de l’évoli. Tu souris, elle avait compris que tu parlais de ton pokémon et hocha la tête avant de commencer à l’appeler sans que tu puisses entendre. Peut-être qu’avec de la chance, il comprendra que cette fille était avec toi car après tout, rare étaient les gens connaissant ce défunt compositeur. Tu regardes le dedenne filer à toute allure alors que vous continuez à le suivre dans les hautes fleurs. Tu étais un peu en panique, tu avais peur pour ton évoli.

Soudain, tu vis une petite touffe de fourrure qui disparut dans les fourrées et Lise se mit à tirer sur ta manche pour commencer à courir, montrant du doigt le chemin. Aucun doute, c’était Saëns et aussi sensible qu’il était, il avait peur et tu te devais de le protéger. Mais tu n’es pas assez fort pour le protéger des moqueries de Mozart… Comment pouvais-tu être dresseur ?

Finalement, grâce à l’aide de l’altaria, vous réussissez à entourer l’évoli qui se retrouva bloquer. Il fixa le dragon tout en baissant ses oreilles, tremblant. Alors tu t’approchas tout doucement de lui et se mis à sa hauteur. Il te fixa, les larmes aux yeux et tu lui expliques dans le langage des signes que tout est fini et que la fille est venue t’aider. Saëns se mit à pleurer, sautant dans tes bras et enfouit sa tête dans ton écharpe.

Une fois ton pokémon dans tes bras,  tu te retournas et remercias Lise d’une geste de la tête.


Feat Lise

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Justice se précipite sur son petit evoli qui semble bien trop émotif. Oh il pleure, Altaria lui a fait peur ? Il faut dire que lorsque l'on est un tout petit pokémon comme lui, se retrouver encerclé par un pokémon qui fait trois fois sa taille c'est un peu intimidant. Justice le prend dans ses bras et essaie de le consoler. Je ne veux pas trop m'immiscer dans leur relation, surtout que je pense qu'il y a une raison pour laquelle il s'est enfui, enfin je suppose. Lorsque Justice me remercie d'un signe de la tête je sors mon téléphone pour commencer à tapoter dessus et le lui amener pour le faire lire.

Il s'est passé quelque chose pour que ce petit évoli se soit enfui ?

Je lui passe mon téléphone pour qu'il puisse écrire et me répondre, ah la technologie ça facilite tellement la vie. Mes pokémons se remettent autour de moi, Altaria lève la tête et regarde Evoli d'un air hautain, je lui donne un coup de coude pour qu'il arrête un peu de jouer sa diva face à un petit pokémon effrayé. Dedenne quant à lui essaie de faire sourire le petit evoli en tournoyant autour de lui et son dresseur et en faisant le pitre dans les hautes herbes.

Filou tu vas te faire mal à courir partout, attention.

Dedeee !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération