Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Une journée normale (Pv Lise et Arsène)
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Comment vous dire… C’est une drôle d’histoire. En résumé. J’ai affronté un challenger. Rien de surprenant. Il a gagné contre mes deux pokémons. Rien de surprenant non plus. Ensuite, il y a deux pokémons légendaires qui ont fait leurs apparitions : Mew et un pokémon noir. Un peu plus atypique. Mew a pris l’apparence d’un homme et le pokémon maléfique a essayé de nous torturer en nous montrant nos “erreurs” avant que les deux légendes décident de s’attaquer l’un et l’autre. Puis, ils ont disparu et le challenger est tombé dans les vapes et son Fantominus a évolué.

Voilà. Du coup, je me suis retrouvé avec un homme inconscient sur les bras. Avec l’aide de mes pokémons, je l’ai placé sur le dos de ma Dracaufeu et on est allée, par la voie des airs jusqu’à l’hôpital de Ferranium, afin qu’il soit prise en charge. J’ai également contacté des Ranger pour qu’ils viennent prendre ma “déposition” concernant les apparitions (envoyé par celle avec le Méga Ptéra pleasu !).

Et là ? Et ben, j’attends dans la chambre avec le Spectrum (malaise…) et Volonté. D’après les médecins, c’était un choc psychologique tellement intense que son cerveau l’a protégé en le faisant tomber dans les vapes. Ils m’ont un peu engueulé au début car ils croyaient que c’était à cause de mon match d’arène.

Bon… Plus qu’à patienter que ton dresseur se réveille hein.

Pour un pokémon Spectre, il avait l’air drôlement inquiet pour son dresseur. Ah oui. Au passage. Tous nos pokémons ont reçu des soins (merci le centre pokémon).
Une journée normale


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Je venais d'être mise au courant qu'un incident plutôt inédit venait d'avoir lieu dans l'arène de Jun qui se situe à Feranium. Il s'agissait de Ethan, il venait de lui arriver quelque chose ! Certes je n'étais plus la même depuis le retour de Sinnoh mais cet homme est quelqu'un de particulier pour moi. Il est si gentil et respectueux que je ne peux pas me permettre de passer outre cette information sans aller le voir.

Direction l'hôpital de Feranium, Jun doit l'avoir emmené là-bas.

Delta ouvre ses ailes et attend que je monte sur son dos pour prendre son envol. Nous étions à Artiesta pour continuer à gérer la construction de mon arène, elle n'allait pas se faire toute seule si personne n'en prend la responsabilité. Elle est presque finie, il faut juste qu'ils m'installent mon trône et tout sera parfait, elle ne devrait pas tarder à ouvrir. Certaines rumeurs doivent déjà tourner dans la région comme quoi j'ouvrirais bientôt mon arène.

Altaria atteint rapidement l'hôpital de Feranium. Elle me dépose à l'entrée, je le fais revenir dans sa pokéball en le remerciant d'avoir été si rapide. Ce n'est plus le petit Altaria à ses débuts qui avait du mal à s'envoler avec quelqu'un sur son dos. Il est devenu si rapide et performant au fil des jours que je ne peux plus me passer de lui pour voyager aux quatre coins de la région. Je demande la chambre d'un certain Ethan, ils ne l'ont pas trouvé de suite.

Dites moi simplement si vous avez vu Jun Abe passer. Si oui par où est-elle partie ?

La jeune femme de l'accueil semble trafiquer quelque chose sur son ordinateur avant de me lancer un sourire satisfait. Elle ne se rappelait plus du prénom du patient avec lequel mon amie est partie. Mon étonnement se fait immédiatement ressentir lorsqu'elle commence à me répondre.

Ah oui Jun Abe, elle a accompagné un certain Arsène Lockpin, chambre vingt. Vous êtes quelqu'un de sa famille ?

Arsène ? ... Non je ne suis pas quelqu'un de sa famille, mais je n'ai qu'une hâte, c'est qu'il se réveille !

Je me retourne d'un air énervée vers le couloir avant d'y avancer, claquant volontairement mes talons pour qu'on ne me loupe pas. Je suis vêtue d'un jupe patineuse, d'un crop-top ainsi que d'une veste en cuire, l'ensemble noir. Mes cheveux attachés en queue de cheval flotte dans l'air tellement j'avance rapidement vers le numéro de chambre que la demoiselle de l'accueil m'a indiqué. Il va entendre parler de moi ce Arsène Lockpin, j'espère ne pas me tromper de personnes.

J'arrive rapidement face à la porte, je l'ouvre violemment. Faisant face à Jun assise aux côtés d'un Spectrum qui m'est familier. Je peux voir celui que je croyais être Ethan, allongé dans son lit. L'envie de le réveiller à coup de claques me démange mais pour son bien être mental et physique je ne le ferais pas. Je m'avance vers Jun pour lui faire la bise.

Coucou Jun, il va bien ? Que s'est-il passé dans ton arène pour qu'il atterrisse ici ? Les nouvelles vont vite à Lumiris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Encore ce cauchemar récurrent, tu étais dans la ruelle, il faisait sombre. Tu voyais ces formes sombres qui ondulaient dans la nuit si sombre de la ville. Deux hommes semblaient menacé un pauvre homme. Un autre se mit à intervenir et un tir résonna dans ta tête, un flash traversa l’un des hommes.

Tu étais de nouveau face à cet homme traversé par la pointe lumineuse au niveau de sa poitrine. Tu étais debout, à le fixer. Des cris résonnent, des cris de haines et des pleurs. On te pointe du doigt, les Un courant électrique te repousse alors que tu sentais les flammes de l’enfer te brûler de toutes part. Tu tente de protéger ta tête mais tu sens comme un liquide coulant le long de celle-ci.

Regardant tes mains, tu remarque avec horreur le sang qui ne s’y écoule sans jamais s’arrêter. C’est le sol qui en est recouvert et toi, incapable de lutter contre, tu t’y noies progressivement. Tu te débats, en vain, plus tu le fais et plus tu défonce profondément dans cet océan ravageur.

Finalement tu fermes tes yeux et profondément coule vers l’abysse.

Et tu t’éveillais, entendant la voix d’une personne que tu ne connaissais que trop bien, la belle et douce Lise. Elle t’avait tant aidé depuis le début, elle avait été d’un soutient impressionnant toi qui ne t’étais comporté que comme un connard envers elle.

Tu n’osais pas rouvrir tes yeux, tu n’osais pas montrer ton éveilles que par les tocs imperceptibles pour ceux qui ne te regardaient pas de manière continue. Tu n’osais pas affronter le regard de Lise dans ton état, ni celui de Jun.

Jester attendait en silence, mais quand il vit Lise, il se mit à tourner autour comme pour signifier son amusant de son retour. Il était content, à sa manière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



Grrr, c’est quoi ce bruit insupportable de talon dans le couloir ? Tac tac tac tac tac. C’est que cette personne marche vite en plus, elle pense faire de la musique ou ? Je lève les yeux au ciel avant de voir que quelqu’un rentrait dans la chambre. Lise ?

Oups.
Leçon a retenir : ne jamais penser du mal de quelqu’un. On ne sait jamais qui c’est.
Blague à part, qu’est-ce qu’elle fait ici ? En plus, elle avait l’air d’être en… pétard. Comment dire. Il y avait une aura de colère autour d’elle, mais ce n’était pas dirigé contre nous (pourquoi ce serait le cas ? On a rien fait.) Après lui avoir fait la bise, elle me demande ce qui s’est passé.

« Si tu es prête à croire l’impensable… »

Ah ben, il vaut mieux la prévenir. J’avais dû mal à le croire moi-même à voix haute alors que je l’ai vécu, surtout que nos pokémons ne semblaient pas avoir vu ce que nous avions vu tous les deux. Et c’est dommage, parce que Volonté, c’est un peu ma mémoire auxiliaire. Bon…

« Arsène est venu me défier pour obtenir son premier badge. Il l’a gagné après un bon match et après… C’est un peu… Comment dire… Un peu difficile à croire. »

Je suis tellement nulle dans les descriptions. Je caresse par réflexe Volonté qui « ronronne » pour me rassurer. J’ai beau ne pas être dans le lit d’hopital comme Arsène, cette expérience m’avait un peu secouée. Même si, je le redis encore, je ne regrette aucune de mes erreurs.

« Est-ce que tu connais Mew ? C’est un pokémon fabuleux. Et ben, figure toi qu’il est venu après le match et … il nous a parlé en prenant la forme d’un homme que je ne connaissais pas. Arsène devait être plus concerné, il lui disait de pas s’en vouloir… De veiller sur sa malosse. Que c’était pas un meurtrier. »

Je ferme les yeux, essayant de me remémorer ce qui avait été dit, mais c’était flou. Pourquoi j’ai pas hérité de ce fameux gène de Mère qui garde tout en mémoire avec une précision effrayante ?

« Ensuite, il y a un pokémon noir qui est venu et a attaqué Mew. Il a ensuite rendu l’atmosphère étouffante, nous a montré des trucs ... Des erreurs qu’on a faîte. Des choses dont on n’est pas très fière. »

Etonnamment, ça, c’est plus facile de s’en souvenir. Brrr. J’aurais voulu oublier. Je secoue la tête pour chasser les mauvaises pensées avant de prendre une grande respiration.

« Puis tout s’est arrêté. Au début, on croyait que c’était un rêve, mais il y a encore les traces du combat dans mon arène et Arsène a vu la même chose. On a discuté et… il s’est évanouis. »

Voilà voilà…

Narmol quoi


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lorsque je m'avance dans la pièce, Spectrum se rapproche de moi et se met à tourner autour de moi. Autant dire que je ne suis pas d'humeur à rigoler ni même m'amuser avec aucuns pokémons là, une chose que je hais plus que tout c'est bien le mensonge et ce Arsène ne s'en tireras pas indemne. Tu me ment ? Tu assumes ! Jun m'explique donc en détail ce qu'il s'est passé dans son arène. Je pose mon sac au sol à côté de la chaise de mon amie en croisant les bras, mes cheveux ondulants le long de mon dos. Je tapote mon index contre mon coude.

L'apparition de deux pokémons légendaires ... Veiller sur Malosse ...

D'un coup je recule d'un pas en baissant les yeux, le meurtre dont Arsène a été jugé coupable à tord, Mew lui a fait remonté ce souvenir atroce. Mais comment un pokémon légendaire peut-il être capable de connaître la vie d'une personne autant dans les détails ? Les seuls au courant de cela peuvent se compter sur les doigts d'une main, et j'en fais partis.

Ok ok ... quand tu dis que vous en avez discuté après ça, de quoi t'as t-il parlé s'il te plaît Jun ...

Mon regard se porte sur Arsène, mais quand va t-il se réveiller ? Est-ce un choc émotionnel ? Un coup de fatigue ? Ou bien quelque chose de plus grave ? Les médecins auraient branchés bien plus d'appareillages à son corps s'il aurait quelque chose de poussé, sûrement un évanouissement banal, pas de quoi s'inquiéter, mais j'ai beau me répéter ça je n'y arrive pas, cet homme était perdu il y a encore six mois ... il s'est abrité clandestinement chez moi et après moult et moult épreuves nous voilà, lui couché sur un lit d'hôpital et moi à ses côtés, apprenant enfin sa véritable identité au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération