Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Attention migraine (avec Ralph)
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Il y a des jours comme ça, où tu sens dès le départ que ça ne va pas le faire. En me levant, j'avais réussi à me cogner le pied contre le mur en voulant enfiler mes chaussons. Dehors, le temps est d'un gris maussade. Et Joe a visiblement une migraine matinale puisqu'il se tient la tête depuis qu'il est sorti de sa pokéball. Super.

D'habitude, un gant humide sur la tête passé avec douceur le soulage plutôt bien, à défaut de pouvoir régler le problème. Cependant, je dois vite me rendre à l'évidence : cette fois, ça n'a pas un effet folichon. Le canard a franchement l'air mal en point. En avalant mon bol de muesli règlementaire, je farfouille donc sur les étagères du salon à la recherche de mon arme secrète : un cd de musique classique. Ça paraît bête, mais Joe a tendance à s'endormir en écoutant du piano. Un doux fond sonore s'élève dans la pièce, et je passe un bon moment à lui caresser la tête d'une main, finissant mon petit dèj de l'autre.

Le hic, c'est que je me suis levé tôt pour aller faire quelques courses. Enfin, pas n'importe lesquelles : je dois trouver quelque chose de chic à me mettre. L'air de rien, Elena ne cesse de me parler de son chéri du moment, du genre "il est super, je suis sûûûre que vous allez bien vous entendre". Et comme le gars en question vient d'une bonne famille, je voudrais avoir au moins une tenue un peu élégante au cas où elle me le présente un peu à l'improviste.

Joe semble un peu apaisé, c'est le moment. Je monte me préparer, enfile une chemise beige et file en ville vers la boutique chic que j'avais vu lors de mes pérégrinations. Il semble y avoir peu de monde en cette heure matinale, parfait. Un peu mal à l'aise devant la vitrine de cette boutique assez luxueuse, je finis par me décider à entrer. Pas le choix. Je jette un coup d’œil à Joe, qui se tient toujours la tête. Je n'aime pas trop faire ça quand il se sent mal, mais impossible de le faire entrer là. Avec un soupir, je le renvoie dans sa pokéball.

Enfin, c'est ce que j'aurais fais si à ce moment précis, mon pokémon ne s'était pas mis à léviter à 10 cm du sol. Et que tous les mannequins dans la vitrine n'étaient pas subitement tombés à la renverse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Ces petits instants privilégiés étaient de plus en plus rare dernièrement. Les dernières courses afin d'acheter une nouvelle étoffe ou un nouveau bijou remontaient à plus de deux semaines. Dérisoire ? C'était devenu une routine après tant d'années à prendre soin de lui ! Il n'y avait pas une semaine sans qu'il n'aille dans ses magasins préférés s'enquérir des nouveautés les plus chics !
C'était ce besoin qui l'avait motivé à se rendre dans cette boutique afin d'acheter une ou plusieurs nouvelles chemises des collections récentes. Pas question de se ramener habillé comme un sac pour autant. Il avait mis ses achats les plus récents : un costard marron et une chemise blanche avec une cravate kaki brodée d'or. Il n'avait pas mis de chapeau cette fois, le vent dehors était dérangeant dans les courants d'air provoqués par l'aménagement des bâtiments. Ses chausses marrons étaient légèrement plus foncées que le costard, créant ainsi un contraste agréable à l'oeil.

Il était arrivé tranquillement et discutait avec un vendeur des coupes des nouvelles collections lorsqu'un nouveau client arriva, vêtu comme un vulgaire enfant de la plèbe, accompagné d'un psykowkak aussi grotesque et amusant que les autres représentants de son espèce.
Un professionnel s'apprêtait à avancer dans sa direction mais au même moment, les mannequins de présentation de la vitrine vinrent tous spontanément s'écraser au sol dans un fracas assourdissant.

Ralph n'était ni assez proche des mannequins pour amorcer leur chute, ni doté de pouvoirs psychiques pour prévoir ce qui allait se produire. Il était en revanche fort bien bâti et assez généreux pour aider ceux qui pouvaient en avoir besoin. Interrompant ainsi sa conversation, il accourut avec un employé afin de relever les pauvres modèles inertes tout en s'adressant à l'ensemble des personnes présentes.

"Tout va bien ? Personne n'est blessé ?"

Oups, déformation professionnelle. Tant pis, Rita semblait s'être remise du choc et reniflait avec curiosité les silhouettes inanimées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Cloué sur le pas de la porte du magasin, je contemple avec stupeur le bazar engendré par mon pokémon.  Enfin, c'est... C'est lui qui a fait ça, hein ? Le couple du centre pokémon près de chez moi m'avait prévenu que les Psykokwaks pouvaient déclencher d'étranges pouvoirs psychiques, mais... Je ne m'attendais pas à ça. Les autres fois, ses migraines n'avaient pratiquement rien fait !

"Je... Joe ?! Joe, mon grand, calme-toi !"

Je n'ose pas le toucher, de peur de déclencher une seconde vague de télékinésie. Qu'est ce que je dois faire ? Est-ce qu'il y a un risque si je le renvoie maintenant dans sa pokéball ? Je...

"Je suis là, boule de poils ! Tout va bien, calme-toi ! Redescend !"

J'ignore totalement s'il peut m'entendre ou pas, mais on dirait que ça marche. Le canard retombe lentement vers le sol. Ses yeux s'ouvrent, mais ne semblent pas voir le monde aux alentours. Il ne bouge pas. Rongé par l'inquiétude, je le prends dans mes bras, lui murmurant des paroles apaisantes. Il me faut plusieurs secondes avant de réaliser que le Psykokwak est revenu à lui.

Joe s'agite, lâchant un kwak surpris. Je desserre mon étreinte et plonge mon regard dans le sien. Il a l’œil vif, et me dévisage sans comprendre mon inquiétude. Avec un soupir de soulagement, je lui donne une pichenette sur la tête, et lui murmure encore quelques mots avant de l'envoyer dans sa pokéball. Il va bien, c'est l'essentiel, mais il faut que je répare les pots cassés. Je me retourne donc vers la boutique, et entre à grands pas afin d'aider à remettre de l'ordre. Personne ne semble blessé, c'est déjà ça. A grands renfort d'excuses embarrassées, je m'adresse aux quelques personnes qui me dévisagent sans oser croiser leur regard :

"Je suis désolé, tout est de ma faute. Vous allez bien ? Écoutez, je vous présente mes plus plates excuses, je ne m'attendais pas à..."

Particulièrement mal à l'aise vis à vis de la désapprobation voilée qui m’oppresse, je fais tout pour remettre la boutique en état. Heureusement, on dirait qu'un gentleman a commencé à prendre les choses en main, et deux des cinq mannequins ont déjà retrouvé leur place d'origine.

"Laissez, Monsieur, je vais m'en charger. C'est très aimable de votre part, je vous remercie, mais vous n'êtes pas obligé de vous donner cette peine..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération