Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
305.99 € 369.99 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Sam 7 Avr - 22:11
Petite balade, grands plaisirs

Nemerya, la capitale de Lumiris. Elle était la plus urbanisée de toute la région. Ce n'était pas une ville que Gaïa appréciait particulièrement, mais il fallait dire qu'elle en jette! C'était un autre style de vie, qui pourrait finir par lui plaire si seulement elle arrivait a mettre de coté sa passion débordante pour le surf... Les palmiers... La chaleur...

AAAAAAAAAAH! Notre métisse revenait justement d'un long séjour dans la Région d'Alola. Sa terre d'origine. Elle a retrouver de la famille, des amis et surtout, Kaya, sa meilleure amie! Elle avait profiter de toute l'île. De la plage bien évidemment, mais aussi des longues randonnées à l’intérieur de l'île d'Akala, de longues heures de parapentes à admiré les pentes de l'île volcanique plongés a bras ouvert dans cet océan tantôt bleu azur, tantôt turquoise...

Ce qu'elle avait aimer, et qu'elle ne trouvait nul part ailleurs, c'était le temps cyclonique qu'elle avait retrouver pendant son séjour. De gros cumulonimbus gris, des pluies torrentielles, des rafales de vents a faire décoller les arbres les plus centenaires et costaud qu'on puisse trouver. Les deux seules routes de l'île d'Akala étaient inaccessible à cause des chutes d'eau qui avait soulevé le goudron rendant les chemins impraticables.

C'est avec des souvenirs dans les yeux que Gaïa se baladait dans les rues, regardant les lumières, les voitures, les gens marcher, courir parfois pour ne pas rater leur bus, et en jouant avec la pierre qui se trouvait dans sa poche... En effet, en se baladant au bord de l'eau avec Kaya, la Nova était tombée sur des pierre particulières... Deux pierres particulières, avec des dessins creusés en leur coeur. La première ayant une forme de nageoire, la seconde une forme de carapace.

C'était sa venue a Nemerya. Elle voulait se rendre au laboratoire pour connaître l'origine de ces pierres. Importantes ou pas, elle voulait en avoir une idée. Elle était persuadée que le professeur Baobab allait lui apporter des réponses. Bien sur, elle ne voulait pas le déranger pour rien, mais ne pouvait pas rester sans réponse. Elle n'avait prit qu'une seule des deux pierres, celle avec la nageoire. C'est la pierre qu'elle trouvait la plus intrigante... La plus belle, la plus hypnotisante, la plus envoûtante... Elle dégageait une aura particulière, comme si elle appelait notre métisse au plus profond de son être.

C'est en se baladant dans ses pensées qu'elle tombait sur un fleuriste. Gaïa avait un faible pour les fleurs, son intérieur en était remplit. Des roses rouge, des lilas, des arômes... Elle aimait les plaisirs simples de la vie. Elle était émerveillée par ces fleurs qu'elle n'arrivait pas a quitter des yeux, laissant sur son visage un sourire béat.

Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Jeu 12 Avr - 10:28
C’était une belle après-midi. Il ne faisait ni trop chaud ni trop froid et on en oublierait presque l’hiver de cette année. Celui-ci avait été rude, surtout dans la partie septentrionale de la région, notamment à cause de la présence et des magouilles de la Team Mistral. Le climat avait subi un sacré dérèglement et pour Auguste qui travaillait dans les environs de Windoria, cela s’était révélé un poil gênant, pour rester poli. Il s’y rendait désormais plus rarement car son documentaire était filmé et il n’avait plus besoin de se trouver sur le terrain pour finaliser son projet. Tout devait être fait depuis son bureau et lorsqu’il se penchait sur cette tâche-là, c’est chez lui que le Pulsar passait la majorité de son temps. Si à cela étaient ajoutés l’arène dont il devait s’occuper et qui était à Nemerya et ses occupations de Ranger dont la base se trouvait à Voltapolis, il était aisé de comprendre pourquoi l’homme restait principalement dans les alentours du centre de Lumiris.

C’est d’ailleurs de la base d’opération des Rangers qu’Auguste revenait aujourd’hui. Carreau baissé, il profitait d’une agréable brise au volant de sa voiture alors qu’il prenait le chemin pour rentrer chez lui. Il y serait d’ici une dizaine de minutes et il savourait d’avance le moment où il allait se laisser couler dans un bon bain. Avec un peu de musique, comme celle qui passait en ce moment-même à la radio, et ce serait parfait. Le Champion était un homme simple qui appréciait les petits plaisirs de la vie, sans doute était-ce pour cela qu’il était souvent de bonne humeur. Ne pas se prendre la tête avec les soucis du quotidien contribuaient souvent à un moral au beau fixe.

Alors qu’il était à l’arrêt à cause d’un feu rouge, le plus grand des hasards se produisit. Quelle ne fut pas sa surprise quand son regard se posa sur une mince silhouette qu’il connaissait bien. Une expression stupéfaite sur le visage, Auguste y regarda à deux fois pour être sûr et certain qu’il n’avait pas la berlue, tant et si bien que l’automobiliste derrière lui klaxonna pour lui signifier que le feu était vert et qu’il ralentissait toute la circulation. L’homme sursauta et se remit en route, désormais sûr et certain d’avoir vu la jeune Gaïa. Elle était vraisemblablement rentrée chez un fleuriste – la voir pénétrer dans un tel endroit n’était pas le moins du monde surprenant quand on connaissait la demoiselle – et il comptait bien lui faire coucou. Il avait l’impression qu’une éternité s’était écoulée depuis leur dernière rencontre et maintenant qu’il l’avait aperçue, le Pulsar réalisa à quel point ses badinages et conversations avec Gaïa lui manquaient.

Il fit demi-tour dès qu’il en eut l’occasion et se gara juste en face de la fleuristerie. Elle y était toujours, comme il put le constater à travers la vitrine. Etait-elle en route pour un rendez-vous galant ? Il était certes inhabituel que les fleurs soient offertes par la femme mais ce n’était pas impossible non plus. Ceci dit, puisqu’on parlait de Gaïa, elle pouvait y être juste pour le plaisir d’admirer de jolies fleurs. Auguste attrapa son téléphone et chercha dans sa liste de contact le numéro de la beauté exotique, le trouva et décida de lui écrire.

« Alors comme ça, on est sur Nemerya et on ne me prévient pas ? J’espère qu’elles sont pour moi, ces fleurs ~ »

Puis, il envoya le message. Il était curieux de voir la réaction de son amie et dans l’hypothèse où celle-ci ne verrait pas son texto, il comptait bien la héler quand elle sortirait afin de lui indiquer sa présence. Elle était peut-être pressée et il n’était pas impossible qu’au final, ils aient à peine le temps de se dire bonjour mais après tout ce temps, le Champion serait heureux de simplement entendre sa voix et avoir de ses nouvelles. Toujours assis sur le siège conducteur, Auguste attendait bien patiemment qu’elle sorte de la boutique.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 13 Avr - 21:40
 Plouf

C'est en voyant la jeune demoiselle que le propriétaire des lieux vint à sa rencontre, lui proposant aimablement d'entrer.

« Le plaisir de les contempler sera aussi doux que celui de les sentir charmante demoiselle, venez voir mes compositions plus originales les unes que les autres, je vous en prie! »

Il fallait dire que Gaïa n'était pas une personne difficile à convaincre! C'est avec une grande joie qu'elle entra dans le magasin de fleurs. A peine avoir passer la porte, elle fermait les yeux pour humer le doux mélange de ces différents parfums qui s’entremêlaient pour atteindre une jouissance nasale. Elle était un peu dans un état de transe, dans un autre espace temps, un autre monde. Toutes ces couleurs, toutes ces formes, toutes odeurs... Toute cette diversité représentait bien la Nova. Un endroit où les différentes espèces vivent en harmonie. Certes, les fleurs étaient pour la plus part des plaisir visuels et odorants éphémères, mais elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une énergie plus que positive émanant de ce lieu pourtant sibyllin mais loin d'être obscur.

Elle se trouvait face à la vitrine qui donnait sur la rue pour pouvoir admirer les compositions du vendeur. Elles étaient sublimes. Gaïa décida alors d'envoyer une photo à son père, lui suggérant que l'un d'eux serai parfait dans le salon. Elle sorti son téléphone pour prendre une photo, lorsque tout à coup celui-ci se mit a vibrer soudainement. La maladresse légendaire de notre métisse était forcement au rendez-vous! Le téléphone fit quelques bonds entre les mains de sa propriétaire avec de faire un salto arrière gauche enjambé et plongé directement dans le seau de fleurs remplis d'eau.

« Mais...?! Je...! Pourquoiiiiiiiiiii! » murmura-t-elle d'un air blasé.

Elle le récupéra aussi rapidement qu'elle pu, en l'essuyant avec sa jupe qu'elle avait relevée inconsciemment jusqu'à entrevoir la culotte qu'elle portait. Elle essuyait le téléphone avec frénésie, ne sachant pas s'il fallait rire ou pleurer tant elle avait l'habitude de ce genre de mélodrame. En relâchant sa jupe, elle regarda le téléphone avec un immense sourire voyant ce qu'il y était inscrit:

« NOUVEAU MESSAGE DE AUGUSTE »

Elle ouvrir alors ce dernier et pu lire:

« Alors comme ça, on est sur Nemerya et... »

Et son téléphone rendi l'âme. Gaïa s'agita alors dans tout les sens, mais restait pourtant figée sur place. Auguste. Une merveilleuse rencontre. Cela faisait bien trop longtemps qu'elle n'avait pas eu de ses nouvelles! Etant rentrée seulement la veille, il est vrai qu'il lui aurait fallut un peu plus de temps pour se remettre du décalage horaire. La Nova voulait le voir. Maintenant. Le labo attendra. Mais comment le contacter? Le vendeur, plutôt que de l'aider en voyant que la belle avait l'air affolée et hystérique disons-le, préféra retourner dans la réserve.

Gaïa décida finalement de s’asseoir sur un fauteuil entouré de fleurs pour bouder comme une enfant. Des fleurs lui tombaient sur le visage rendant le tableau presque parfait si elle n'était pas entrain de faire la moue. Puis un éclair lui traversa l'esprit et elle retrouva le sourire. Elle se leva et se précipita vers la sortie du magasin. Si Auguste savait qu'elle était là, c'est qu'il l'avait forcement vu...

Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Sam 14 Avr - 21:46
Gaïa était quelquefois un peu maladroit et cette fois-ci, cela aurait été pour le plus grand plaisir des yeux d’Auguste s’il avait été plus proche. La voir ainsi à travers la vitrine ne manqua toutefois pas de dessiner un sourire sur son visage. Elle n’avait pas l’air d’avoir beaucoup changé. C’était rassurant.

Plusieurs dizaines de secondes s’écoulèrent sans qu’elle ne sorte de la boutique et le Pulsar commença sérieusement à douter qu’elle ait lu son message. Il jeta un coup d’œil son téléphone et eut la confirmation que le texte avait bel et bien été envoyé et qu’elle l’avait reçu. Ainsi, il prit son mal en patience et trépigna en silence depuis le siège conducteur même si, pour être tout à fait honnête, il était tenté de sortir de son véhicule pour aller lui faire coucou directement dans la fleuristerie mais cela aurait un peu gâché la surprise. Du haut de ses vingt-six ans, Auguste d’Epernelle gardait encore sur de nombreux point l’innocence et la candeur d’un enfant. Allez, mademoiselle Tetuani, ton partenaire de vélo t’attendait !

Elle sortit en trombe peu après. Un grand sourire sur le visage, le Champion en déduisit qu’elle avait deviné sa présence dans les parages. Il était vrai que pour lui envoyer cela, il se trouvait forcément dans les environs de manière à l’avoir dans son champ de vision. Le sourire de la métisse était communicatif et il fut impossible pour lui de ne pas avoir l’air d’un imbécile heureux quand il klaxonna pour attirer son regard dans la direction où était garée sa voiture.


« Gaïa ! »
la héla-t-il, la voix tirant sur les aigus tant il avait du mal à contenir son excitation.

Il accompagna son appel d’un grand signe de la main après avoir quitté son siège. Puis, une fois qu’elle l’aperçut, il claqua la portière derrière lui et avança à grande enjambées vers elle. Gaïa resplendissait toujours autant. Il émanait toujours d’elle cette aura de simplicité et de bienveillance qui avait tout de suite plu au Ranger lors de leur première rencontre.

Abandonnant toute idée de salutations formelles, Auguste s’abandonna à l’ivresse du moment et la prit dans ses bras de sorte à lui faire décoller les pieds du sol. Puis, il la reposa par terre et l’étreignit plus tendrement. Elle n’était pas très grande et lui, il s’était laissé emporter.

« Comment tu vas ? J’ai l’impression de ne pas t’avoir vue depuis une éternité ! »

Il était aux anges et ne cherchait pas à s’en cacher. Gaïa était une des premières amie qu’il s’était fait à Lumiris et juste pour cela, elle aurait toujours une place particulière dans son cœur. Une expression béate sur le visage, il s’écarta d’un pas et admira la jeune femme de la tête aux pieds.

« Je suis content de te voir. Tu aurais dû me prévenir que tu passais sur Nemerya, on aurait pu se prévoir un petit quelque chose. Enfin, bref ! Ce n’est pas grave, tu es là et c’est tout ce qui compte. » lâcha-t-il sur un ton n’exprimant aucun reproche, « Tu es occupée ? Si tu n’as rien de prévu, ça te dirait de rattraper un peu de temps perdu avec un vieil ami ? Si ça te tente, bien sûr. »

Il avait l’impression de la noyer sous sa bonne humeur mais ça, c’était tout lui. La métisse devait avoir l’habitude, après tout le temps qu’ils avaient déjà passé ensemble. Il a de cela à peine un quart d’heure, Auguste avait hâte de pouvoir rentrer chez lui et pourtant, il fallait l’admettre, ce petit imprévu n’était pas pour lui déplaire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Dim 22 Avr - 10:23
 Trop d'amour

Gaïa sortie en trombe du magasin. Cherchant Auguste du regard, tantôt croyant le reconnaître... Cela faisait un moment qu'ils ne s'étaient vu. La Nova avait hâte de le revoir, prendre de ses nouvelles, savoir ce qu'il devenait et surtout voir a quoi ressemblait maintenant son équipe! Elle avait dû beaucoup évoluer. Elle allait pouvoir aussi lui parler de cette pierre mystérieuse qu'elle avait trouvée au bord de l'eau, il serai peut être plus à même de lui apporter quelques réponses. Il voudrait peut être même l'accompagner au laboratoire!

Alors qu'elle le cherchait encore désespérément, elle entendit le klaxon d'une voiture non loin de là, grise, aux lignes très sobre, toute à l'image de notre ami, garée sur le trottoir de la rue qui lui faisait face. Il était là! Hélant le prénom de la Nova à plein poumon, suivi de grand geste de bras pour être certain qu'elle l'avait bien vu. La réaction de la belle ne se fit pas attendre.

Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  Y5q2

C'est en hurlant son nom qu'elle le rejoignit en courant sur ses petites gambettes. C'est avec surprise qu'elle fût soulevée de tout son poids par le jeune homme, une étreinte dont elle avait rêvé depuis l'instant où elle reçue le message déclencheur de son bonheur. Gaïa ne voulait plus le lâcher, même après qu'il l'ai déposé au sol, tant il lui avait manqué. Elle était heureuse notre Gaïa, les bonheurs simples la caractérisaient toujours autant. Retrouver un ami de longue date était de loin l'un des plus précieux.

Auguste avait l'air de partager les sentiments ressentis par la métisse, il avait un sourire béat sur le visage dont il ne se cachait pas. Il posait plein de questions, comme s'il était surexcité et cela amusait beaucoup la Nova. Elle était euphorique! Gaïa était très souvent de bonne humeur, mais quand elle sentait qu'une situation était partagée comme cela, elle devenait... Explosive!

« Auguste! Comme tu es beau! J'ai aussi l'impression que ça fait une éternité! » elle fit un peu la moue, regrettant de ne pas lui avoir donné de nouvelles plus tôt, mais c'est en retrouvant son sourire qu'elle continua « On va rattraper tout ce temps! Je ne dirais pas perdu parce que le temps n'est jamais perdu... » elle s'arrêta finalement au milieu de son discours car elle sentait qu'elle allait dérailler en parlant de la vie, du bien-être et de l'harmonie avec la nature mais elle se se ravisait. « Je suis arrivée ce matin et je me rendais au labo parce que... » elle s'interrompait une fois de plus, ne voulant trop gâcher ce moment exceptionnelle de retrouvailles, se perdant dans ses pensées et dans son discours, laissant paraître un sourire simple et criant d'allégresse.

Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  Wiev

« Si tu savais à quel point je suis contente de te voir. » lui dit-elle d'un ton presque solennelle en lui posant une main délicate sur le visage.

Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Retrouvailles - Avec Auguste d'Epernelle  334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dim 6 Mai - 10:19

Malgré le temps – qui lui semblait être une éternité – s’étant écoulé depuis leur dernière rencontre, Gaïa n’avait pas changé d’un poil. C’est à peine comme s’ils s’étaient quittés la veille. Ce n’était bien évidemment pas le cas et Auguste entendait bien rattrapé tout ce temps qui, malgré l’avis contraire de la métisse, lui semblait bel et bien perdu.

« Le plaisir et partagé, je te rassure. » répondit-il en posant sa main sur celle avec laquelle Gaïa effleurait sa joue avant de reprendre, sur un ton plus malicieux, « Et tu n’as pas répondu à ma question. »

Il s’écarta d’un pas et la détailla de la tête au pied. Elle était exactement la même jeune femme qu’il avait laissée lorsqu’ils s’étaient vus la dernière fois, lors de cette journée riche en émotion dans le nord de Lumiris. Ce jour-là, ils avaient tous les deux agrandi leur équipe. Elle y avait ajouté un Togépi tandis que lui avait capturé deux Tarsals. Repenser aux événements sous cet angle lui donnait réellement l’impression qu’ils ne s’étaient plus vus depuis des éons car Chrom et Lucina avaient depuis évolués. Deux fois ! Auguste avait désormais un fier Gallame et une fabuleuse Gardevoir. C’est fou comme le temps passait vite !

« Tu mentionnais le laboratoire. Je t’y dépose si tu veux, c’est sur ma route. J’ai fini ma journée pour ma part, donc je peux attendre que tu aies fini ce que tu as à faire là-bas, puis on ira boire un verre. »


Elle ne lui avait jamais paru être le genre de personne à traîner dans ce genre d’endroit mais puisqu’elle s’y rendait, autant l’y conduire. Cela ne représentait pas un détour et si en plus Gaïa donnait une suite favorable à sa proposition, il serait le plus heureux des hommes. Pour les retrouvailles avec une vieille amie, rien de mieux que de faire cela autour d’un café ou d’une bière. Enfin, vieille amie… S’il fallait prendre un peu de recul, ils ne se connaissaient pas depuis si longtemps que cela mais la métisse était une des première personne à qui il s’était attaché après avoir emménagé à Lumiris et par conséquent, elle avait une place toute particulière dans son cœur.

« Allez, grimpe ! On discutera en route. »

Il l’invita à le suivre d’un signe de tête avant de remonter dans sa voiture. Il laissa la jeune femme prendre place à ses côtés, sur le siège passager. La vie d’Auguste était bien plus facile maintenant qu’il avait enfin pu se racheter une voiture. Quand il avait fait la connaissance de Gaïa, il effectuait la plupart de ses déplacements via le réseau de tramways qui parcourait la région et à plusieurs reprises, ils s’étaient retrouvés pour faire une balade en vélo en toute tranquillité. Il fallait dire qu’avec toutes les activités cumulées par Auguste, ses finances se portaient bien mieux que lors de son arrivée à Lumiris. Il ne roulait pas sur l’or pour autant mais il pouvait désormais vivre très confortablement et mettre encore de l’argent de côté.


« Alors, raconte-moi ! Qu’est-ce que tu deviens depuis tout ce temps ? » demanda-t-il une fois qu’il eut mis sa ceinture de sécurité.

Sur ces derniers mots, il démarra en douceur et se lança dans le trafic de la capitale.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 12 Avr - 18:05
Pierre précieuse ?

« Excuse-moi! C'est... La surprise de te voir, je n'en reviens pas! » Dit-elle d'une voix plus calme. « Je viens de vivre une période assez difficile, mon père est tombé gravement malade, je me suis donc occupé de lui... » elle parlait avec un ton peu habituel, très bas voire grave, mais elle reprit rapidement avec une voix un peu plus douce, tendre presque triste « Je ne peux plus rien faire pour lui, il est dans le coma… Alors plutôt que de me morfondre en lui parlant –je sais qu’il m’entend- j’ai préféré me balader un peu. Et pour quelque chose de particulier en fait… »

Sur cette phrase inachevée, Gaïa prit place dans la voiture de notre jeune ami. Elle n’avait que très peu l’habitude de ces transports, préférant marcher ou prendre les transports en communs pour se rendre d’un point A à un point B. Mais là, il fallait dire qu’Auguste mettait la barre très haute. La jeune femme pénétra dans un habitacle tout en cuir noir qui sentait le neuf, tout était sobre à l’image du propriétaire de la voiture. La Nova trouvait que cela correspondait bien à la personnalité de son ami, il avait l’air d’avoir fait du chemin depuis leur dernière rencontre, contrairement à elle qui, au contraire, n’avait que très peu avancer, ou évoluer dans la vie…

« Wawou ! Auguste elle est superbe cette voiture, j’ai peur de tout salir »
dit-elle en rigolant, en reprenant ses bonnes vieilles habitudes. Elle recommençait à débiter des choses qui partaient dans tous les sens, en fouillant frénétiquement dans son sac « … Et oui, c’est vrai que je voulais absolument voir le coin, mais je suis ici tout particulièrement pour voir le laboratoire. J’ai trouvé un petit quelque chose près de la plage lorsque je me baladais comme chaque soir… Une sorte de pière avec un motif. Tu veux la voir ? Tien regarde. »

Gaïa lui tendit le fossile Nageoire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération