Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ...
Voir le deal

Répondre au sujet
L'Oeil du Tigre [ft. Nashetanya]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Dim 17 Juin - 16:43


- Hé dégage de là le vieux, tu prends d'la place!
- Hé mais j'suis pas... vieux...

Le jeune garçon est déjà trop loin pour entendre la réponse de Stanislas. Un regard un peu triste, frustré, mécontent s'installe sur son visage. Ces derniers temps, il se sent de plus en plus âgé, comme si toutes les personnes plus jeunes que lui s'acharnaient à lui rappeler son âge. "Monsieur", "le vieux", "pépé", autant de mots qui semblaient si banals aux enfants de cette ville mais qui le touchaient plus qu'il ne l'aurait voulu. Alors, rentrant dans sa petite chambre d'hôtel, face à son miroir qui ne le mettait pas en valeur, il prit une grande décision. Il allait se remettre au sport.

Le lendemain matin, levé aux Aurores, aux heures où Nemerya s'endort pour certains, il s'habilla sommairement de ses vieilles affaires depuis quelques semaines oubliées. Euphorique et beaucoup trop contente, la petite Vorastérie s'amusait autour de lui, semblant courir autour de lui dans un échauffement consciencieux. Ses petites dents bougeaient au rythme de son souffle écourté et il ne lui fallut qu'une demi-seconde, une fois la porte ouverte, pour s'élancer dehors. Pokéballs à la ceinture, Stanislas posa sa première foulée dans la rue, retrouvant des sensations qu'il pensait avoir oublié.

Après quelques heures, entrecoupées de très nombreuses pauses demandées par une Cora qui, malgré son énergie débordante, n'était pas faite pour la course à pied, il arriva au niveau de l'Université, trouvant un panneau qui l'intéressa très sérieusement. Une compétition de course-cross était organisée pour confronter les étudiants aux inconnus qui, pour le temps d'une journée, redevenaient des adolescents. Et c'était exactement ce que notre protagoniste recherchait. Il n'eut même pas le temps de dire ouf que son inscription était faite et qu'on lui avait confié le dossard 678. regardant rapidement autour de lui, il put voir qu'il était loin d'être le seul adulte présent. Et il vit aussi le jeune homme qui l'avait traité la veille.

Il était temps de montrer à ces enfants de quoi il était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mer 20 Juin - 11:05
« L’œil du tigre »
Avec Stanislas Montclair.
Tu dormais. A moitié. Quoi que. Pas qu'à moitié. Pas du tout même. Tu baillais. Ouvertement. Les étudiants te regardaient. Tu en avais rien à faire. Strictement. Rien à faire. Et tu continuais. Ton chemin. Pourquoi tu étais ici ? Pour poser. Des questions. Tu n'avais pas pris. Tes pistolets. Mais ta matraque. Ne sait-on jamais. Toujours. Toujours. Être prudente. Et tu les regardais. Ces jeunes insouciants. Qui se promenaient. Avec leurs pokémons. Ignorants. Du monde extérieur. De ses dangers. De ses horreurs. Ils sont dans leurs mondes imaginaires. Rêvant d'aventures. Rêvant de joie. De pokémon. Sans savoir. Les difficultés.

Stupides étudiants. Ton regard se fit plus dur. Tu continuais. Ton chemin. Jusqu'à être percuté. Par une jeune fille. Qui relevaient les yeux. Pour se pétrifier. De la peur. Tu la goûtais. Tu sentais. Ce genre de choses. Tu souris. Il fallait croire que tu ressemblais à Méduse. Qu'importe qui tu rencontrais. Il finissait par finir pétrifié. Hilarant. Elle se relevas. S'excusant. De milles et une façon. Tes épaules se levèrent. Pour lui signifier. Que tu t'en fichais. D'elle. Et de ses excuses. Tu baillas ouvertement devant elle. Ses paroles fanèrent. Elle avait compris.

Tu la contournas. Prenant une sucette en bouche. Goût vanille. Doux. Sincère. Mais tu n'eus le temps. De faire qu'un pas. Avant qu'elle ne t'arrête. Agacée. Tu étais prête à la rôtir. A petit feux. Jusqu'à ce qu'elle tende une feuille. Avec des cases.

« V-Vous n'avez pas le d-droit de vous promener dans l'Université a-ainsi. Il f-faut que vous mettiez votre nom et prénom. E-Et votre travail.»

Tu étais prête à l'envoyer. Vers d'autres cieux. Mais tu n'avais. Visiblement. Aucun choix. Un attroupement. C'était déjà fait. Stupides étudiants trop curieux. Tu signas rapidement la fiche. Deux pas. Seulement deux. Avant qu'on te tendes un papier. Le numéro 666. Blague. De mauvais goût. Tu la déchiras. Le six du milieu se coupant nette. En plein milieu. On te fixait. Tu n'en avais rien à faire.

Un étudiant s'approchas. Te jugeant. De haut en bas. Tu haussas. Un sourcil. Prêt à lui rabattre le caquet. Quand il prit la parole. Et te fis part. D'une information. Très sérieuse.

« Vous avez signé. Pour la course. Désolé. Mettez votre dossard. A moins que vous n'ayez peur ? Après tout, une femme ...»

Il souriait. Et sa basse cour avec. Tu souris. Froid. Très très froid. Il ne baissait pas les yeux. Mais la peur. Dans ses yeux. Était très bonne. A manger. Tu allais le battre. A plate couture. Ce petit jeunot. De pacotille.

Tu te changeas. Dans un vestiaire. La fille. Qui avait pris. Ta signature. Apparut. Te donnant. Une tenue. Un short. Un débardeur. Une clé. Et un nœud. Pour accrocher tes cheveux. Tu mis tes affaires. Dans le casier. Énervée. Tu le refermas. D'un coup sec. Elle sursautas. Tu pris la parole. La première fois.

« Je le vois. A ton regard. Que tu es harcelé. Si tu te soumets, ils ont déjà gagné. Bats-toi. »

Tu ne la regardais plus. Tu étais déjà parti. Pour la course. Ne regardant nullement. Les autres participants. Simplement. Devant toi.

Code par Zagan
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Roi Scorpion 3 - L'Oeil des Dieux [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération