Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
849 € 999 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Brume. Frayeur. Rencontres & Divergences. [Pv Seren]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jeu 5 Juil 2018 - 17:54
« Brume. Frayeur.
Rencontres & Divergences »
Seren O. Seltzer
Le temps. Se tenait. Les nuages. Ne laissait pas le Ciel pleurer. Heureusement. Pour toi. Tu n'avais point pris ton parapluie. Hélas ? Non. Pas tellement. Les gouttes. Ne sont que de l'eau. De l'eau que laisse échapper le ciel. Pour laisser sa tristesse. Atteindre la terre. Sa bien aimée. Celle qu'il ne peut tenir. Dans ses bras. Séparé par des créatures. Telles que nous. Cruel destin. L'amour est si proche. Et pourtant si loin.

Tu étais plongée. Dans la contemplation. Du ciel. Des nuages. Du mouvement. Perpétuel. De ceux-ci. Ayant visiter de nombreuses fois. Ce que tu visites pour la première fois. Oui. Un trottoir. Mais personne sur la route. Étrange. Très. Et pourtant. Pousser par une force. Tu suivais le chemin. La brume t’enveloppant. Te guidant. Dans ses bras. Te recouvrant. T'emportant. Loin. Plus loin. Non. Encore. Oui. Ici. Rien qu'ici. Tu avais perdu. Le sens. Nord ? Ouest ? Soleil ? Lune ? Nuit ? Automne ?

Tu reviens vite à la réalité. Quand tu percutas. Quelque chose. Une dame. Qui se retournais. T'agrippant le bras. Les deux. Criant. Quelque chose. D'incompréhensible. Tu ne comprenais. Strictement. Rien. Tu ne comprenais pas. Et elle commençait. A stopper. La circulation. Dans tes bras. Tu ne pouvais la blesser. C'était une vieille dame. Tu arrivas. Tant bien que mal. A te dégager. Reculant. Elle te suivait.

Que voulait-elle ?

« Que voulais-vous ? Je ne comprends rien. »

Tu voyais. Difficilement. A travers cette fumée. Cette brume. Que sais-tu. Qu'importe. Tu vis juste. Quelque chose. Derrière la femme. Une personne ? Tu plissais les yeux. Reculant. Doucement. Pas à pas. Guettant. Du coin de l’œil. La vieille.

Le tigre se retrouve lié. Au cercle de feu. Quelque chose apparaît. Allié ou ennemi ?
Code par Zagan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jeu 5 Juil 2018 - 18:29
Brume. Frayeur. Rencontres & Divergences. [Pv Seren] Sans-t11

Rencontre Etrange

Cela faisait quelques jours que le jeune homme avait prit la route. Sans vraiment de buts précis, il avait donc décidé de prendre la première route qui s'était présenté à lui, sans même regarder de laquelle il pouvait bien s'agir ni ce qu'il pouvait y trouver.
Vita s'amusait à se glisser le long des cheveux de Seren, avant d'y remonter à la force de ses petits bras et de recommencer inlassablement. Quand bien même quelques douleurs lui parcouraient le crâne, il ne pouvait par contre pas lui interdire de continuer vu de quelle manière elle semblait s'amuser.

Les heures passant, le temps changeait petit à petit, jusqu'à ce que le brouillard tombe totalement et cache le chemin aux yeux du jeune créatif. Prenant Vita dans ses bras pour éviter qu'elle ne tombe au sol, il continua donc sa route prudemment tout en tendant l'oreille puisqu'il ne pouvait plus trop compter sur sa vision.

Quelques temps plus tard, il entendit alors une personne à la voix assez élevée, avant d'entendre non pas les pas de cette dernière, mais de deux personnes, dont l'une qui semblait vouloir avoir une allure plus pressée que celle qui la suivait.

Les silhouettes se dessinaient petit à petit aux yeux de Seren, qui vit alors qu'il s'agissait vraisemblablement d'une femme âgée qui en suivait une bien plus jeune, sur laquelle elle semblait faire des reproches que le jeune homme ne comprenait pas encore.
Mais plus qu'un duo de personnes, il s'agissait potentiellement de gens pouvant lui indiquer le chemin. Attendant donc qu'elles soient à peu prés à portée de voix, le jeune homme leva alors une main pour les interpeller doucement.


"Excusez moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jeu 5 Juil 2018 - 18:41
« Brume. Frayeur.
Rencontres & Divergences »
Seren O. Seltzer
Respiration. Haletante. Non pas que tu aies peur. Loin de là. Mais l'atmosphère. Était. Très. Très Bizarre. Comme si un pokémon s'amusait. A faire peur. Aux rares personnes. L'approchant. De près ou de loin. Pourtant. Cette vieille avait l'air vraiment. Très. Très réelle. Rêve ? Ou Réel ? Vérité ? Ou mensonge ? Tromperie ? Rien. Tu ne savais rien. Tu ne pouvais. Pas. Réfléchir. Elle te suivait. Tu ne pouvais pas. Indéfiniment. Reculer. Tu finiras. Par buter. Contre quelque chose. Réfléchis. Nash. Réfléchis.

Une voix. Tu entendais une voix. Elle paraissait proche. Si loin. Près. Ailleurs. Tu aurais pu tendre la main. Ou pas. Pour la toucher. Tu aurais pu la saisir. Ou pas. Ou était-il ? Ou elle ?

"Excusez moi ?"

Non. Il. Enfin. Tu croyais. La femme arrivas. Une main. Froide. Sur ta joue. Tes poils se dressèrent. Chair de poule. Frissonnante. La main. D'une morte. Aucune chaleur. Dans son corps. Tu ne cherchais pas. A comprendre. Tu ne voulais pas. Mais alors pas. Du tout. Comprendre. Tu pris tes jambes à ton cou. Espoir. Sentant ta peur. Sortant. Tu l'attrapas en plein vol. Pour le mettre sur ta tête. Il s'agrippais. Tandis que tes cheveux. Flottaient. Emporter. Par le vent. Et la brume.

Loin. De cette chose. De ce lieu. Voulant retrouver. La sécurité. Des cieux. De la terre. Avec comme guide, les étoiles. Oui. La sécurité. Non la brume. Adieu, dame. Restez ici. Qu'importe. Qu'importe votre chaleur. Tu ne voulais point. L'aider. Juste partir. Loin. Loin. Encore. Cours. Toujours. Non ! Pas par là ! Non !

Tu vis la silhouette, mais tu ne pus t'arrêter. Les quatre fers à l'air. Espoir. Retombant sur ses mandibules. Fichu. Fichu. Gravité. Fichu. Fichu. Pokémon. Ayant la chance et la grâce. Etait-ce un second mort ? Tu ne savais guère. Tu ne voulais. Pas. Mais alors. Pas. Du. Tout. Que tes iris se posent sur lui. Elle. Mais. Tu le fis. Curiosité. Dévorante. Pour découvrir de longs. Très longs. Cheveux. Une femme donc.

Tu pris la parole, tout en te relevant. Maladroitement. L'avertissant. D'un danger. Réel ou fictif ? Mort ou vivant ?

« Cette vieille dame n'est pas ... N'allez pas la voir. Partons ! »

Le tigre fuit. Encore. Toujours. Découvrant que la chaleur est synonyme de vie. Et la froideur, de mort.
Code par Zagan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jeu 5 Juil 2018 - 20:31
Brume. Frayeur. Rencontres & Divergences. [Pv Seren] Sans-t11

Rencontre Etrange

A bien y écouter, le jeune homme se rend compte qu'il y n'y avait qu'une seule personne parmi les deux qui semblait faire du bruit en marchant, juste que celle ci marchait à un rythme assez vif pour faire passer ça pour deux. Ne parvenant pas à les distinguer plus que ça, Seren attend donc gentiment que ces personnes s’arrêtent à son niveau, en supposant déjà) qu'elles l'ait vu ou entendu.
L'impact quelques secondes plus tard l'informe que non. Une silhouette élancée venait de lui rentrer dedans, le faisant tomber en arrière alors qu'il tenait fermement Vita entre ses bras pour lui éviter tout dommage. Alors qu'il se relève, il observe un peu plus la femme qui venait de lui rentrer dedans...
Une chevelure rosé qui se dégage malgré la brume environnante, et un regard d'émeraude qui croise l'ambré du jeune blond. Debout bien avant lui, elle semble surveiller ses arrières, comme si la vieille dame qui se dessinait à quelques pas pouvait représenter un quelconque danger. L'inconnue l'invitait à ne pas approcher cette figure de sagesse, l'intimant au contraire à partir.

Mais le regard de Seren ne peut s’empêcher de se poser sur la vieille femme toute proche, qui semble comme les observer en tendant les bras vers eux. Avait-elle besoin d'aide ? Elle semblait leur dire quelque chose sans qu'il ne parvienne à comprendre quoi. Ne serait-il pas plus poli de s'en rapprocher pour au contraire mieux interpréter ses paroles ? Peut être était-elle tout simplement perdue dans ce brouillard comme il l'était lui même... ?

Ce fut un tremblement qu niveau de sa poitrine qui le rappela à l'ordre. Son regarde se posa alors sur Vita, qui tremblait comme une feuille en regardant la vieille femme. Se frottant les yeux, le jeune homme se rendit alors compte que celle ci flottait au dessus du sol... Comme un... comme un fantôme oui, un fantôme qui semblait effrayer son pauvre pokémon. Et comme la pauvre créature tremblait de plus en plus, Seren du violemment faire taire son côté de recherche pour reculer petit à petit de la silhouette spectrale, avant de finalement se détourner et de partir dans la direction opposée.

Sans vraiment savoir pourquoi, comment, ni même quand, il avait également attraper la main de l'inconnue qui lui avait demander à ce qu'ils partent quelques instants plus tôt... S’enfonçant toujours plus dans le brouillard, il n'aurait su dire depuis combien de temps il marchait à une vive cadence, son esprit ne se concentrant que sur les tremblement de Vita pour savoir quand pouvoir s'arrêter.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 7:03
« Brume. Frayeur.
Rencontres & Divergences »
Seren O. Seltzer
Il se relève. Plus vite que toi. Tu fronces le nez. Rapidité. Plus que toi ? Tss. Impossible. Tu es rapide. Pas lui. Et pourtant. Il faut croire que si. Tu te retiens. De le mettre à terre. Fortement. Intensément. Respire. Vous avez d'autres Miaouss à fouetter. Tu n'as le temps. De ne rien faire. Il te prend. Par la main. Et commence à courir. Tu n'as d'autres choix. Que de le suivre.

Si. Tu as le temps. De te retourner. Pour voir. La dame. Tu n'avais fais. Aucune. Attention. A ses pieds. Qui ne touchait. Pas. Mais alors. Pas du tout. Le sol. Mon Arceus. La Terre pleure. Cette abomination. Qui ne devrait exister. Car toute chose. Toute personnes. Tout pokémon. Finit par se poser. Sur Terre. Car chacun. Laisse son empreinte. Sur la Terre. Mais. Jamais. Jamais. Quelque chose comme ça. Ne devrait exister. Tu reportes. Ton regard. Devant toi. Regardant. Les cheveux de l'inconnue. Ils étaient longs. Si longs.

Tu sentais un tremblement. Intensif. Qui se propagea. De son corps. Au tien. Tu ne savais guère. D'où il venait. Avait-elle peur ? Mystère. Tu t'en fichais. Éperdument. Tu voulais juste sortir. De ce brouillard. Mais tu n'étais pas idiote. Le pokémon. Qui avait fait cela. Était spectre. L'est. Il voulait. Jouer un mauvais tour. Et tu étais certaine. D'une chose. Une. Seule. Quand une trouée apparaîtras. Quand la lumière viendras. A vous. Ce seras pour se retrouver. Devant lui. Sure. Et certaine.

Et c'est en suivant. L'inconnue. Que tu la vis. Ce trou. Avec. Une lumière. Vive. Tu t'arrêtais net. Tu ne savais pas. Pour l'inconnue. Si elle avait stopper. Aussi. Ou non. Mais toi. Toi. Tu le fis. Tu te libérais. De sa main. Son étreinte. Pour te diriger. Vers l'auteur. Du crime. Tu le savais. Il serait là.

Avançant. Jusqu'à la lumière. Pour dénoncer. Pour arrêter. Ce méchant. Cet odieux pokémon. Ou personnage. Tu ne savais guère. Un pokémon sauvage ? Ou apprivoisé ? Tu ne sais. Point. Tu ne sais. Rien. Strictement. Rien. Et tu t'avance. Pas à pas. Gauche. Droite. Gauche. Droite.

Tu fermes. Tes yeux. La lumière du jour. Trop vive. Après le brouillard. Ta main. Posé. Sur ceux-ci. Protection. Cela ne durait que quelques instants. Etait-tu seule ? Tu n'entendais. Que le vent. Avais-tu eu tort ? Le pokémon voulait juste vous effrayer ? Et vous laissait repartir ? Ainsi ?

Avais-tu eu tort ? Toi ? Impossible. Non ?

Le tigre réfléchit. Et suit la lumière. Se brûlant les rétines. En quête de réponse.
Code par Zagan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 7:27
Brume. Frayeur. Rencontres & Divergences. [Pv Seren] Sans-t11

Rencontre Etrange

Seren n'aurait su dire combien de temps s'était écoulé depuis qu'il avait tourner les talons, et il n'avait pas vraiment la tête à ça. Vita dans un bras, et son autre main tenant l'inconnue, il avancait sans savoir le moins du monde où il se dirigeait. Ce n'est que lorsque la jeune femme se dégagea de ses doigts qu'il reprit alors conscience du monde qui l'entourait, tombant une nouvelle fois au sol suite au changement d'équilibre. Se relevant en s'époussetant, il remarqua alors la brume avait un peu de son intensité, laissant filtrer quelques rayons de lumière, où se dirigeait l'inconnue.
Vita s'étant un peu calmée contre sa poitrine, le blond estima qu'il valait mieux qu'il sorte de ce brouillard aussi vite que possible, la pauvre enfant ne supportant pas l'endroit apparemment. Il se rapprocha donc doucement de l'inconnue, bien plus réactive et consciente de son entourage que lui qui n'avait fait que courir en ligne droite sans même remarqué la percée dans la brume.

Une main devant les yeux pour éviter de se faire éblouir par le soleil à nouveau visible, il arriva bien assez vite au niveau de la demoiselle, figée sur place face à quelque chose que Seren ne parvient pas à voir encore, le temps que son regard s'adapte au changement d'éclairage. Il sait juste que quelque chose se trouve non loin d'eux, possiblement un pokémon sauvage, un autre civil perdu dans la brume tout comme eux... A moins qu'il ne s'agisse encore de ce fantôme qui les aurait suivit sans cesse.


"Qu'est-ce que c'est ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 7:54
« Brume. Frayeur.
Rencontres & Divergences »
Seren O. Seltzer
Tu entendis. Plus que tu ne vis. Ta compagne. Qui avait une voix. Grave. Pour une dame. Mais qu'importe. Tu n'étais pas là. Pour juger. Loin de là. Au contraire. Vous deviez vous entraider. Hilarant. Toi qui souhaites. Qui fais. Toujours. Tout le temps. Course seule. Et te voilà. En train d'ouvrir les yeux. Te posant la même question. Que l'inconnue.

"Qu'est-ce que c'est ?"

Une pierre tombale. Solitaire. Dans une clairière. Abandonné. Tu regardais. Cette pierre. La végétation. Honorant. La mémoire. D'un mort. Ou d'une morte. Bizarrement. Oui. Bizarrement. Tu repensais à la vieille dame. Oui. La personne qui gît là est sans aucun doute une grand-mère. Pourquoi est-elle ici ? Loin du cimetière ? Tu n'as guère d'idée. Tu ne sais même pas. Où. tu te trouves. Une clairière. Tu regardes. Au alentour. Tu vois. Des arbres. Haut. Cachant le soleil. Pourtant. Un rai. Arrive. A se glisser. Laissant la tombe. Trônait seule.

Tu ne sais. Pas. Quel pokémon avait fait cela. Mais tu pris. Ton pistolet. L'Armant. Le cran de sécurité enlever. Tu fis craquer. Cou et doigts. Et tu pris la parole. Assez haut. Pour qu'il t'entende. Ce fichu. Fichu. Pokémon.

« Montre toi ! »

Tu le sentis. Plus que tu ne vis. Une patte. Qui t'attaquas. Tu eus le temps de reculer. Un pas. Rien. Qu'un. Mais il touchas. Ton bras. Ta main. La puissance. L'arme t'échappant. Tandis qu'il la poussait. Loin. De toi.

Et tu le regardais. Tu le savais. Il était beaucoup trop puissant. Beaucoup trop puissant aussi. Pour le petit. Pokémon. Qu'avait l'inconnue. Tu le savais. Mais tu devais partir. Car tu le connaissais. Car il ne vous laisseras jamais partir. Si vous ne faites rien.

Et tandis que tu tenais de l'autre main ton bras, tu murmurais. Son nom.

« Zoroark. »

Le tigre se retrouve en difficulté. La puissance face à lui. Qui pourras l'aider ? Le sauver ?
Code par Zagan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 8:26
Brume. Frayeur. Rencontres & Divergences. [Pv Seren] Sans-t11

Rencontre Etrange

La femme ne répond pas à la question de Seren, laissant alors ce dernier observer la scène se dessinant devant lui. Il semblait que le duo se trouvait en présence d'une tombe sans nom, mais qui semble visitée de temps à autre malgré l'endroit où elle se dressait. Se questionnant, le jeune homme était sur le point de s'en approcher, lorsqu'un déclic et une injonction de la femme se fit entendre tout prés de lui. Tournant son regard, ses yeux tombèrent alors face à... UNE ARME A FEU ?
Presque instantanément, Seren venait de se raidir sur place, ne sachant pas si la menace lui était destinée ou pas quand bien même elle ne le braquait pas directement. Mais quelques instants à peine plus tard, une silhouette fugace frappa la jeune femme en la désarmant au passage, avant de se positionner entre cette dernière et la tombe, tout crocs dehors.
C'est en entendant l'inconnue le nommer que Seren plissa les yeux pour essayer de mieux distinguer ce pokémon agressif, révélant en effet la silhouette d'un Zoroark. Visiblement agressif, Seren ne pouvait toutefois pas lancer Vita contre lui, et ne sachant pas si la femme avait des pokémon de combat, il ne restait plus que lui et cette valeur qu'on lui avait laisser enfant, de ne pas laisser tomber une personne dans le besoin.
Presque tremblant, il s'interposa entre le pokémon et la demoiselle, étendant un bras entre eux. Prenant une grande inspiration, il essaya de retrouver son calme alors qu'il s'en savait quasiment incapable.


"Calme toi... Ô Zoroark. Nous ne sommes... pas là... en ennemi"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 8:51
« Brume. Frayeur.
Rencontres & Divergences »
Seren O. Seltzer
Il sortait ses crocs. Prêt à attaquer. Oui. Tu abaissas. Ton centre. De gravité. Les jambes écarter. Serrant le poing. Le mettant devant toi. Dresser. Tandis que l'autre. Bras. Pendait. Il n'était pas cassé. Tout du moins, tu le pensais. Mais il faisait souffrir. Très. Très. Souffrir. Néanmoins. Tu avais l'habitude. Cela aurait autrui. Quelqu'un d'autre. Il se serait évanoui. Car la douleur. Oui. La douleur. Est forte. Si forte.

Mais tu n'eus le temps. D'encaisser la deuxième attaque. L'inconnue c'était placer. Entre vous deux. Il tremblait. Son bras tremblait. Tu le voyais. C'était inconscient. Le corps humain est fait ainsi. Face à la peur. Notre réaction est de trembler. Depuis longtemps, tu avais appris à ne plus l'être. Car c'est ainsi. Qu'on meurt. Ou qu'on se blesse. Avec difficulté. Car le corps humain. Est ainsi fait. Car plus c'est instinctif. Plus il est dur. De le supprimer.

"Calme toi... Ô Zoroark. Nous ne sommes... pas là... en ennemi"

Il parlait. Lentement. Essayant. Sans doute. De se convaincre. Lui même. Ainsi que Zoroark. Mais cela se passait ainsi que dans les films. Il fallait être réaliste. On n'arrive jamais à apaiser les pokémons. Ainsi. Non. On ne faisait. Que les énerver davantage. Et tu vis. Zoroark. S'énerver. Un hurlement. Oui. Il avait remarquer. Que le plus faible des deux. Ce n'était pas toi. Ce n'était pas toi. Car tu avais la hargne. L'expérience. Non. Le plus faible. C'était l'inconnue. Il disparut. Mais tu le savais. Il allait l'attaquer.

Tu n'as pas l'âme. Généreuse. Mais tu ne pouvais. Laisser. Quelqu'un. Mourir. Ou être blessé. Devant toi. Le temps ralentissait. Oui. Au ralenti. De ta main libre. Tu poussais. L'inconnu. Par ton élan. Il tombais. Surement. Tu n'en savais rien. Tu sentais. Juste la douleur. Qui te fis fermer les yeux. Tu sentais. Du sang. Coulait. Le long. De ton dos. Il avait du te griffer. Cela faisait mal. Si mal. Tu avais les larmes aux yeux. Tu ne pouvais retenir. Le gémissement. De douleur. Qui franchit tes lèvres.

Tombant à genoux. Tu pus juste insulter cette inconnue. La bravoure n'as pas de place dans un combat. Soit faible et tu meurs. Soit fort et tu gagnes. Ainsi est la vie.

« Idiote. La vie n'est pas ainsi... Ne l'énerve pas plus que cela. Aide moi juste. A le distraire. Que je puisse lui tirer dessus. »

Oui. Car tu avais ton second. Pistolet. Caché. Il fallait une distraction. Pour l'endormir. Ce pokémon. Pour qu'enfin. Tu puisses. Aller panser tes blessures.

Le tigre se retrouve en difficulté. La puissance face à lui. Qui pourras l'aider ? Le sauver ?
Code par Zagan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 9:29
Brume. Frayeur. Rencontres & Divergences. [Pv Seren] Sans-t11

Rencontre Etrange

Son regard pourtant posé sur le Zoruark, Seren ne sut pas à quel moment il avait bien pu le perdre du regard. Etait-ce lors d'un battement de cils ? Ou peut être n'était-il qu'une illusion depuis le début lui aussi ? Toujours fut-il que l'attaque vint de derrière lui... Mais celle ci ne fit pas mal, c'est plutôt la nouvelle mise à terre qui le surpris, alors qu'il aperçut quelques mèches rosés dans ce mouvement.
Se relevant doucement une nouvelle fois, il se tourna alors vers la responsable directe de cette chute ci, avant de la voir également à terre, allongée sur le ventre, alors que des marques rouges prenaient ampleur dans le dos de celle ci...

Du sang... Une blessure... De sa faute... un Pokémon hostile... Agressif... Meurtrier...

Quelque chose venait de s'allumer dans l'esprit de Seren, ou peut être de s'éteindre en fait... Sortant sa pokéball, il rangea Vita sans condition, avant de se diriger vers l'inconnue, qu'il souleva d'un coup dans un gémissement rauque. Et si l'envie de mettre Vita à l'abri l'avait guidé la première fois avec le fantôme, c'en était un tout autre qui le guidait maintenant. Une peur naturellement inscrite dans ses gènes, un peur qui lui faisait craindre un chemin sans retour... Il ne pouvait pas mourir ici, ou plutôt, il ne DEVAIT PAS mourir ici. Il avait des choses à accomplir, des gens à protéger et à voir grandir, sa vie ne pouvait, et ne prendrait pas fin ici et maintenant.
Du sang coulait également sur son dos désormais, mais l'adrénaline qui coulait dans ses veines, et le changement qui venait d'avoir lieu en lui l’empêchait de réfléchir, et de savoir si celui ci venait de la femme ou d'une éventuelle blessure qu'il aurait reçue à son tour et que sa perception de la douleur lui empêchait de ressentir pour le moment...

Il n'avait qu'une chose en tête pour le moment, partir... loin !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 9:45
« Brume. Frayeur.
Rencontres & Divergences »
Seren O. Seltzer
Avec difficulté. Tu ouvris tes yeux. Regardant le sol. N'entendant que les battements. De ton coeur. Dans tes oreilles. Bien trop près. De tes oreilles. Car que tu n'entendais. Que cela. C'était rassurant. Et effrayant. Cela voulait dire. Que tu étais vivante. Ou bientôt morte. Tu ne savais pas. Tu sentais. La douceur. Et en même temps, la dureté. Du sol. Il voulait t'engloutir. Dans ses bras. Tu ne pouvais pas. Tu essayais. De te redresser. Avec un bras. Mais c'était trop dur. Tu retombais. Dans la terre. La sentant. Elle sentait. La fraîcheur. Il as surement plu. Dernièrement.

Tu sentis. Quelque chose. De dur. Tu avais fermer les yeux. Tu regardais. Elle te portait. Elle essayait. De fuir. Mais tu le sais. Si le pokémon est toujours debout. Jamais. La sortie. Ne seras vu. Avec difficulté. Tu sortis. Le second pistolet. Tu le savais. Zoroark ne le verrait pas. Non. Il c'était retourner. Vers la tombe. Tu vis. Entendais. Ses gémissements. Ses pleurs. Mais tu n'avais pas le choix. Aucunement. Tu tirais. La balle l'atteignant. Il se retournait. Prêt à vous frapper. Il n'eut le temps. Il commençait déjà à tanguer. Un simple cri de rage. Stopper au milieu. Il c'était endormi.

Tu étais désolée. Oui. Cette tombe. Était surement sa dresseuse. Parti trop tôt. Et il protégeait. Sa dernière demeure. Des intrus. Des méchants. Des gentils. Que sais-tu. Tu étais désolée. Cette illusion était de lui. Sans aucun doute. Tu ne pouvais rien faire. Dans cet état. Mais tu te promis. Une chose. Quand tu auras panser tes blessures. Tu feras en sorte. Que personne ne s'approche de cet endroit. Pour qu'il puisse se reposer. Aux côtés de sa dresseuse.

La brume se dissipait. Laissant à l'inconnue. Le soin. De trouver. La route. Pour que vous puissiez. Repartir. Saine et sauve. Tout du moins. Vivante. Tu sentais que ta conscience partait. Tu sentais que tu allais t'endormir. Tu le savais. Tu n'eus le choix. Une dernière phrase. Pour l'inconnue.

« N'oublie pas de ramasser. Mon second pistolet. Merci. »

Il était rare. Que tu remercies quelqu'un. Tu rangeais ton pistolet. Te sentant faible. Tu haïssais cela. Oui. Tellement. Mais tu ne pouvais rien faire. Ta conscience. Dans un bateau. Ramant. Vers les rêves. Les songes. Non. Pas vers la mort. Non. Pas encore. Pas maintenant. Tu étais dans les bras de Morphée. Enfant de Terre & Ciel.

Le tigre s'endort. Porter par le clown. La puissance triste, endormie.
Code par Zagan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 6 Juil 2018 - 10:52
Brume. Frayeur. Rencontres & Divergences. [Pv Seren] Sans-t11

Rencontre Etrange

Elle s'agitait dans son dos, prononçant quelques mots dont seules quelques syllabes parvinrent à être décryptés par l'esprit du jeune homme...
Ramasser ? Ramasser quoi ? Parlait-elle de cette chose au sol dont la vision brouillée du jeune homme ne parvenait à distinguer les contours. Surement la chose qu'elle avait eu en main quelques instants plus tôt, même s'il ne se souvenait pas exactement de quoi il s'agissait déjà.
Toujours était-il qu'il la ramassa donc au passage, la fourrant dans une de ses poches avant de continuer à avancer dans une direction fixe. Des secondes passèrent, des minutes, possiblement des heures et des années, il n'en savait absolument rien. Il n'avait conscience que du poids de la personne qu'il portait, de ce liquide cramoisi qui coulait le long de son corps, et du chemin devant lui qu'il parcourait sans rencontrer personne... Enfin, n'y avait-il vraiment personne ? N'était-ce pas lui qui ne les voyait pas ? Une illusion de ce Zoroark ? Autre chose qui les poursuivait peut être ?

Toujours était-il qu'au bout d'un moment, le chemin arrêta de défiler à côté de lui. Il se rendit même compte que le sol était devenu bien proche tout d'un coup.
Ah... il était tombé au sol surement, ou alors celui ci avait du s'élever au niveau de son regard pour une quelconque raison... Toujours était-il qu'il ne sentait plus aucune des parties de son corps actuellement, mais il voyait toujours devant lui. Il voyait même que ses paupières commençaient à s'abaisser petit à petit, lui voilant le paysage embrumé qu'il essayait de fuir...

Il avait sommeil... Une petite sieste ne lui ferait pas de mal...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération