Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un damoiseau en détresse (Feat. Lise Gray)
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Comment je me suis retrouvé là ?

Il fait beau, le soleil brille sous le regard attentif des milliers de tournesols qui le suivent fidèlement. Il fait très chaud, et le bourdonnement des Apitrini résonne dans la campagne environnante de Kishika. Le bruissement des arbres, l'odeur des fleurs, la caresse du vent... Tout cela serait presque un cadre idyllique si seulement il n'y avait pas ce petit problème.

- Je suis paumé...

Il fallait se rendre à l'évidence, j'étais complètement perdu. Parti depuis quelque jour de Port-Corail, j'avais été attiré par les rumeurs qui disaient que les habitants de Kishika étaient des dresseurs confirmés. Je comptais m'y rendre et voir ça par moi-même et par la même occasion essayer d'apprendre un truc ou deux pour approfondir ma formation de dresseur, mais voilà, constat je suis perdu. Même blade qui tournait dans le ciel au-dessus de ma tête n'arrivait pas à m'indiquer quelle direction prendre, et je ne pouvais pas trop compter sur le réseau de ma pokémontre. Il fallait que je réfléchisse, et en tout cas que je continue à avancer...

Si seulement j'avais un point de repère, un élément de décors ou un son... Un son ? Il est vrai que depuis quelque temps j'entendais, faiblement mais surement, comme un son de moteur au loin. Peut-être un véhicule, et s'il est en marche j'imagine qu'il y a un conducteur ! Parfait, lui pourra m'indiquer mon chemin. La tête haute et le sourire enfin de retour aux lèvres j'avance vers l'endroit d'un soutenu. Seulement plus j'approche de l'endroit, et plus un doute se forme dans ma tête. Au début je me suis simplement dis "drôle de moteur" en raison de son bruit original, puis au final, une fois arrivé seulement à quelques pas du "véhicule", je remarquais que j'étais toujours dans le champ, et que je n'avais aperçu aucune route.

- Graaaa !

Blade plongea soudain en piqué quand j'écartais les dernières fleurs sur mon chemin, et à raison. Ce n'était pas un bruit de moteur, mais le bourdonnement d'un essaim de Dardagnans. Mon sang ne fit qu'un tour, des milliers d'yeux étaient fixés sur moi et mon airmure qui s'était posé au sol pour s'interposer. Un rire nerveux m'échappa. Blade était tout à fait capable de battre deux ou trois d'entre-eux, mais tout un essaim ?

- Je suis foutu... Blade court !

Il y a des moments ou l'instinct prend les commandes de votre corps et vous pousse à réaliser des prouesses physiques incroyable. C'était plus ou moins ça, je courrais actuellement comme un dingue dans le sens inverse, au côté de blade, poursuivit par une bonne centaine de Dardargnans. La j'étais vraiment dans la mouise, j'étais perdu et à deux doigts de me faire piquer à mort. Soudain, alors que je courais comme un malade pour échapper à mon destin, devant moi j'aperçois une jeune femme, seule qui avance dans ma direction. Elle a surement entendu le bourdonnement qui me colle au train ! Passant à côté d'elle je lui lâche un "COURT !" et continu à courir comme un fou. Je ne sais pas où je vais les fleurs coupant tout champ de vision possible et je commence à m'essouffler, je ne sais pas encore combien de temps je vais pouvoir courir comme ça, mais j'espère que la jeune fille que j'ai croisé va pouvoir s'en sortir.

Codage par Libella surGraphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jun est bel et bien vivante. Cette pensée ne cesse de tourner en rond dans ma tête depuis que je l'ai retrouvée à mon arène il y a quelques jours maintenant. Nymphali gambade joyeusement devant moi sous l’œil attentif de ma Lockpin et de mon Démolosse. Je suis pensive, j'avance sans vraiment regarder devant moi. Aujourd'hui je suis vêtue d'une robe pull plutôt courte avec mes cuissardes noires. Mes manches sont assez amples et je plonge mes mains dedans, le regard vide.

Quelque chose semble s'agiter devant nous, il y a même un bourdonnement, en temps normal j'aurais réagis depuis un moment mais il faut dire que je n'ai pas la tête à ça. Lockpin capte les bourdonnements et demande à Nylia de se rapprocher de nous pour éviter d'être prise par surprise. Et d'un coup, un jeune homme sors du champ de tournesol en face de nous, il est poursuivi par un essaim complet de Dardargnan. Je lève les yeux, l'air dédaigneuse.

Quoi ?

Les Dardargnan ne m'effraient, mais le jeune homme court rapidement et veut même que je le suive. Je l'attrape d'un coup par le bras et à partir de là tout se passe très rapidement, je le retiens pour qu'il reste derrière moi. Je dégaine mon épée qui était accrochée à ma ceinture, Lockpin se place derrière moi pour protéger Nymphali mais également le jeune homme et son Airmure qui semblaient paniqués.

Doom, Lance-Flamme. Je m'occupe du Dardargnan qui nous fonce dessus.

D'un air sûre, je bloque l'assaut du Dardargnan avec mon épée, ma lame bloque le coup de pique du pokémon insecte qui recule, comme sonné par le coup porté. Les flammes tirées par mon Démolosse permettent de créer une espèce de barrière, empêchant l'approche des Dardargnans. Je me décide enfin à calculer le jeune homme qui vient d'arriver en haussant un sourcil.

Je peux savoir qui tu es ? Et pourquoi un essaim entier de Dardargnan te poursuis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
La fille à la chevelure argentée

Essoufflé, je m'écroule littéralement au sol et essaye tant bien que mal de retrouver mon souffle, sans trop y parvenir. J'avais vraiment couru pour ma vie sur ce coup-là, et si je n'avais pas eu la chance de tomber sur cette fille, je serais dans de beaux draps à l'heure qu'il est. Parlons-en de cette fille, gracieuse, belle, presque trop parfaite, avec une longue chevelure argentée assez remarquable, mais surtout un étrange épée à sa ceinture et de redoutables partenaires à ses côtés. Bon sang, je ne pense pas être tombé sur n'importe qui, déjà que ses pokémons n'ont fait qu'une bouchée d'un bon paquet des Dardagnan assaillants, mais elle-même, grâce à son arme avait pu en mettre un en déroute. Un tel courage et une telle assurance était à prendre note, et il était hors de question que je sois à nouveau dans une telle position de faiblesse.

- Je peux savoir qui tu es ? Et pourquoi un essaim entier de Dardargnan te poursuis ?

La femme qui vient de me protéger, après avoir fait fuir les derniers Dardagnan, s'adresse enfin à moi. À ce moment précis, un puissant sentiment d'humiliation s'éveille en moi. Je dois avoir l'air sacrément pathétique, au sol couvert de terre, transpirant et haletant. Bon sang, je ne vaux pas encore grand-chose comme dresseur il faut croire, si je dois fuir à la première difficulté et surtout me faire aider à chaque fois, je ne deviendrais jamais le meilleur. Blade et moi avons encore besoin de grandir, je le sais, mais il va falloir mettre les bouchées doubles, car je refuse d'être redevable de quelque chose à quelqu'un une deuxième fois... ou du moins pas de cette manière. C'est alors avec un goût de sang dans la bouche que je me relève et essaye tant bien que mal de regagner une posture convenable, avant de répondre à mon interlocutrice.

- Aryel, mon nom est Aryel. Je me suis perdu et je suis tombé par hasard sur un nid de Dardagnan. Merci du coup de main.

Mais alors que je regardais si Blade s'en était sorti aussi bien que moi, je remarque que celui-ci était en train de dégager quelque chose d'un tas de fleurs sur notre droite, cette chose n'étant ni plus ni moins qu'un Coconfort égaré. Ils vont revenir, les Dardagnan n'abandonne jamais un Coconfort en arrière. Déjà au loin, un bourdonnement plus grand encore se fait entendre. Je ramasse au sol une branche en apparence assez solide, tandis de Blade, dégageant d'un coup de pattes le pauvre Coconfort sur le côté, se tient prêt au combat. Cette fois-ci, avec nos nouveaux alliés-malgré-eux, interdiction de se défiler.

- Ils reviennent. Ça aurait était un plaisir de connaitre votre nom, mais je crois que cela devra attendre un peu. Blade et moi ne somme pas du même niveau, mais est on avec vous, on est prêt à se battre !

Soudain, quelque chose comme une centaine de Dardagnan, en formation de combat, s'élevèrent du champ et des flammes et se préparèrent à charger notre petit groupe. Un sourire nerveux aux lèvres, le visage perlant de sueur, j'étais prêt au massacre. Amen.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ok donc ce jeune homme s'appelle Aryel et il se promenait bien tranquillement dans les champs de Tournesol quand tout à coup, un essaim quasi entier de Dardargnan s'est mit à le poursuivre. Il faut être extrêmement malchanceux pour tomber dans cette situation. Je hausse les épaules en souriant légèrement, ça fait de l'animation au moins et puis ça me permet de garder un bon rythme de combattre de cette manière. Ça fait un moment que je n'ai pas utilisé mon épée, il ne faudrait pas que je me rouille.

Soudain, alors que je m'apprêtais à prendre la parole. Des bourdonnements attirent mon attention, un double essaim semble avoir prit forme derrière le champ de tournesols. Ce n'est même pas une cinquantaine de Dardargnan mais bel et bien une centaine qui fonce vers nous. Ils viennent de sortir du champ en bourdonnant comme pour se donner du courage. Je penche la tête sur le côté en soufflant, ils ne sont pas prêts.

Allez, passons le temps.

Je prend certaines de mes pokéballs pour les faire rouler. Il y a Démolosse déjà avec nous, Blizzaroi nous rejoins, Gardevoir et Mélodelfe se mettent derrière nous pour protéger nos arrières. Lucario se place avec elles pour assurer les soins rapides s'il y a besoin avec Vibra Soin. Lockpin se place en première ligne avec Démolosse et Blizzaroi pour frapper fort. Oratoria se met avec Gardevoir et Mélodelfe pour protéger. Dedenne et Nymphali reste à mes côtés pour me servir de garde du corps. Feunard d'Alola se met en première ligne. Gallame suis la première ligne également et Altaria monte dans le ciel pour attaquer en premier.

Altaria .... Ultralaser !

Mon pokémon concentre un puissant Laser qu'il tire ensuite à l'horizontal, balayant une bonne dizaine de Dardargnan qui tombent immédiatement KO sous le choc. Les autres se rapprochent, je dégaine mon épée et je lève le menton.

ALLEZ GO ! Aryel, reste avec moi ! Ton pokémon n'a qu'à suivre ma ligne de front avec Lockpin et les autres.

Je pare certains coups des Dardargnan les plus proches. Mes pokémons en première ligne prennent des dégâts mais Lucario et Gardevoir arrivent à les soigner. Certains adversaires sont fourbes et essaie de percer notre première ligne, mais Oratoria et Mélodelfe sont juste derrière pour bloquer leur avancée avec Aria de l'écume et Mélodelfe qui copie l'Aria d'Oratoria avec Photocopie. Les adversaires commencent à perdre du terrain nous sommes en train de les dominer. Mais ils sont nombreux et parviennent à creuser la ligne de front. Je tiens Aryel par le bras, mon autre main tient fermement mon épée.

Aryel ! Encore debout ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Un combat digne de Pokéwood



C'est avec un impressionnant arsenal de pokémon que la jeune demoiselle fit face à une armée de Pokémons enragés. Impressionnant c'est peu dire, chacun de ses partenaires pouvait aisément pourfendre une bonne dizaine de nos ennemis sans trop transpirer. Mais non, le plus impressionnant étaient leur entrainement, leur organisation et le respect qu'ils avaient envers leur dresseuse. Chacun savait ce qu'il avait à faire, chacun coordonnés ses mouvements sur l'autre, le tout donnant une scène de bataille impressionnante digne des plus grands films Pokéwoodien. Mais moi aussi j'étais acteur, et de voir de si puissant alliés avec Blade et moi, nous ne pouvions pas rester sur la touche et les laisser nous protéger sans réagir ! Nous aussi nous voulions prendre part au combat.

Alors que Balde s'élance dans les airs vers la ligne de front, pour affronter deux ou trois de nos assaillants, je reste près de la princesse guerrière qui me tenait par le bras pour me garder prêt d'elle et me protéger. Seulement voilà, c'était quand même un peu le chaos, et soudain deux Dardagnans, traversèrent la première ligne avant de fondre sur nous par derrière. Faisant face à mes adversaires, je brandis fièrement mon bâton face à eux. Je parviens à dévié l'une des attaques et à esquiver l'autre et à asséner un bon coup sur l'un de Dardagnan, qui parvient tout de même à s'enfuir en zigzaguant avant d'être fauché par Blade qui était revenu protéger son dresseur. Merci partenaire. Seulement le second, bien énervé d'avoir vu son Binôme se faire maltraiter, contre attaque violemment, et même si dans un bon réflexe je parviens à parer son attaque, ma pauvre branche se brise en éclat me laissant sans arme pour me défendre. Me laissant à la merci de l'ennemi, tout s'étant passé si vite que personne n'aurait pu régir, j'improvise. Je saisis une des lanières de mon sac à dos, et le lance sur l'ennemi, qui surprit s'arrête dans son élan.

- Blade, maintenant Picpic !

Blade, qui n'était qu'à quelque mètre de nous, s'élance aussitôt et assène plusieurs coups de bec à un Dardagnan maintenant en déroute total. Je reprends difficilement mon souffle et prends un autre bâton pour me défendre. Dos à dos avec la jeune femme je me tiens prêt à affronter un autre assaillant probable.

- Aryel ! Encore debout ?

- Oui... Je crois. T'en fais pas.

Une phrase courte, et même un tutoient au passage. En même temps ce n'était clairement pas le moment de mettre des formes et de la politesse. Sans parler du fait que j'étais essoufflé, et que mes mains tremblaient à cause de mon dernier affrontement, probablement à cause de l'adrénaline. Un rire nerveux s'échappait alors, conscient que c'était une situation complètement folle, mais aussi un chapitre important et surtout... héroïque de ma légende. Si on survit à tout ça, je pense que je n'en sortirais que grandit et surtout prêt à tout. Aujourd'hui j'ai probablement vu la mort, merci Arceus pour cette intervention divine. Je pense en plus qu'on est proche de s'en sortir, vu que le nombre de nos ennemis commence à chuter drastiquement. Profitant d'un petit moment de répit, je m'adresse à la guerrière dans mon dos.

- Du coup, c'est quoi ton nom ?

Oui car, je voulais vraiment connaitre le nom de mon ange gardien, histoire de pouvoir la remercier correctement une fois tout cela derrière nous. Surtout que je voudrais apprendre comment elle a pu réunir de telles monstruosités dans son équipe. Les voir combattre était grisant, à l'avenir j'aimerais apprendre d'elle quelques secrets et techniques d'apprentissages. Je pense que je pourrais en apprendre beaucoup de sa part.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mes pokémons gèrent très bien leur partie, Aryel à l'arrière semble avoir fait face à deux adversaires, je peux le sentir tout tremblant lorsque je le tenais. Là je le relâche pour nous permettre d'agir comme bon nous semble et aussi assez rapidement pour attaquer nous-même. Un Dardargnan fonce sur moi, j'arrête son avancée de la pointe de mon épée, je me décale sur la droite et je donne un coup avec le côté non-tranchant de la lame pour l'envoyer au sol, Dedenne le termine avec coup d'jus ! Je fais de même avec un autre adversaire dont Nymphali s'occupe cette fois. Mes pokémons en ligne de front commencent à fatiguer.

Lucario soigne les ! Puis écartez-vous tous. Gardevoir, tu restes avec moi.

Nous avons écarté bon nombre d'adversaire, il sont peut-être moins d'une cinquantaine à présent. Tous mes pokémons s'écartent et ne laisse que moi et Gardevoir au centre, je dévoile un collier en or blanc renfermant une Gemme Sésame. Je me retourne en souriant pour répondre à Aryel, c'est un nouvel arrivant à Lumiris, je dois l'impressionner et lui donner envie d'être un grand dresseur, c'est la mission que je me suis donnée avec les nouveaux arrivants.

Je m'appelle Lise Gray, je suis coordinatrice du groupe des Pléiades mais également la Championne Fée de la Région ! En parallèle je suis Miss Lumiris et également mannequin mais c'est un autre sujet. Tu es un nouveau dans la Région ? Je pensais passer une journée ennuyante mais on dirait que j'ai trouvé une belle motivation, regard et apprend.

Je serre mon collier dans ma main tout en pointant du doigt la quarantaine d'adversaires devant nous. Ils se rapprochent très rapidement. Un vent léger commence à se lever puis d'un coup, un lien d'énergie émerge de mon collier et également de celui de ma Gardevoir chromatique.

Gardevoir, fée au cœur pur, entend mon appel ... déploie ta pleine puissance ! Méga-évolution !

Un lien d'énergie surpuissante se fait ensuite entre mon collier et Gardevoir, une bogue violette l'entoure, le vent est de plus en plus puissant. Puis alors que les Dardargnan sont très proches, la bogue d'énergie explose, libérant une onde qui repousse une bonne dizaine d'adversaires, tous les tournesols sont soufflés par l'onde de puissance. Mes cheveux argentés virevoltent au vent, je me sens revivre, la sensation d'une méga-évolution déploie mon adrénaline.

GAAA !

Méga-Gardevoir ! Utilise Tonnerre suivit d'Ultralaser !

Le ciel se couvre d'un coup, et plusieurs attaque tonnerre tombe du ciel. La puissance de ma Gardevoir est immense, depuis quelques jours elle a gagné en puissance et aurait même rattrapé mon Lucario qui est pourtant le premier pokémon que j'ai eu. Son attaque Ultralaser ensuite est assez particulière, elle est d'une couleur rosée, c'est grâce à son Talent Peau Féerique qui rend les capacités de type Normal en type Fée. L'attaque balaie devant nous, créant une puissante explosion qui souffle l'intégralité de nos adversaires. Je n'ai jamais vu une telle puissance, je reste moi-même bouche bée devant la puissance de ma Méga-Gardevoir qui se retourne gracieusement devant nous, comme si de rien n'était.

Lissa ... tu es sublime. Aryel, tu as tout vu ? J'espère que tu seras capable de faire des affrontements aussi impressionnants !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Un éclat merveilleux

La bataille continuait de bon train, repoussant encore avec Blade un autre Dardagnan, je remarque tout de même que malgré notre force global bien supérieur, il se pourrait que leur supériorité numérique n'ai raison de nous. Autour de moi, sans parler de Blade et moi, de clairs signes de fatigue commençaient à se percevoir, et l'ennemi pourrait en profiter pour lancer une attaque total. Bon sang, je réalisais à ce moment-là que j'avais peut-être parlé trop vite, que malgré la surpuissance de cette dame nous allions perdre à l'usure. Non, pas comme ça, je ne pouvais pas finir comme ça, jamais je n'abandonnerais, ma légende ne fait que commencer, je me battrais jusqu'à mon dernier souffle ! Un dernier regard à mon partenaire, qui toutes ailes déployées, afficher clairement de nombreuses égratignures, ainsi que des ailes usées et enfoncé par endroit. Pourtant, son regard était aussi ardent que les flammes d'un volcan. Blade, lui aussi était prêt, prêt à se battre à mes côtés jusqu'au bout. J'en avais presque la larme à l'œil. Alors, serait-ce la fin ?

- Je m'appelle Lise Gray, je suis coordinatrice du groupe des Pléiades mais également la Championne Fée de la Région ! En parallèle je suis Miss Lumiris et également mannequin mais c'est un autre sujet. Tu es un nouveau dans la Région ? Je pensais passer une journée ennuyante mais on dirait que j'ai trouvé une belle motivation, regard et apprend.

Je restais bouche bée, j'étais tombé sur une personne aussi importante et aussi connue qu'elle, et à présent je me battais à ses côtés contre un ennemi féroce et résolu... Enfin au moins cela expliquait la puissance de ses pokémons. En parlant de ceux-ci, je remarquai seulement maintenant que leur formation avait complètement changé et que Lise faisait maintenant face seule avec son Gardevoir au reste de l'essaim, soit plus d'une quarantaine d'individu. Regarde et apprend, sachant maintenant à qui j'avais affaire, je ne pouvais que m'incliner et lui faire confiance, observer et apprendre. C'était vraiment quelque chose, un spectacle magnifique ou Lise et son Gardevoir ne faisait qu'un, le tout dans une chorégraphie impressionnante qui démontre les années lumières de niveaux qui nous différenciait. Même mère nature semblait se plier à la volonté de... d'une déesse qui au milieu du champ de bataille préparait une attaque que même les pokémons légendaires pourraient craindre. La méga-évolution.

Après un rituel parfaitement accomplie, le Gardevoir chromatique de Lise montra sa nouvelle et finale forme. L'onde de choque me projeta au sol et Blade me protégea de ses ailes, pendant que je regardais toujours ce spectacle assourdissant.

- Méga-Gardevoir ! Utilise Tonnerre suivit d'Ultralaser !

Soudain tout se transforme, des nuages se forment instantanément et déverse une pluie d'éclair sur ses ennemis, et dans un flash aveuglant un gigantesque rayon rosé annihile ce qui reste d'ennemi. Soudain, le silence, plus un bruit. Le calme après la tempête. Plus un seul Dardagnan dans le ciel. Je n'en croyais pas mes yeux, je n'étais même plus capable de parler ou de me relever. C'était donc ça la puissance à l'état pur, ce que je recherchais à obtenir, mon objectif. Jamais, même au côté de mon père, je n'avais vu pareille démonstration de force. Le vent ce calme, le soleil revient et baigne de sa lumière un champ dans un piteux état... couvert de Dardagnan K.O.

- Aryel, tu as tout vu ? J'espère que tu seras capable de faire des affrontements aussi impressionnants !

Je relève la tête, avant de me rendre compte que j'étais toujours au sol, complètement abasourdit. Reprenant mes esprits, je me relève doucement, et m'adresse à Lise encore un peu secoué.

- C'était... Impressionnant. Jamais de ma vie je n'avais vu de tel spectacle. Plus qu'un combat, c'était... un spectacle. Grandiose. Incroyable. Tu dis être championne d'arène ? Moi qui souhaite relever le défi des arènes un jour, je suis encore très loin d'avoir ton niveau. Ta confiance partagée avec tes pokémons, leur coordination, leur compétence, leur calme et leur total confiance... C'est l'idéal que je veux atteindre avec Blade... et mes futures partenaires.

C'est vrai je n'ai pas son niveau, si je la défiais en combat singulier, elle me balayerait comme un vulgaire insecte. Pourtant, je ne me décourage pas, non jamais. Au contraire, être témoin d'un tel spectacle me sonnait envie de redoubler d'effort pour un jour capable de faire la même chose. Voir un jour, dans ce même champ, être le sauveur, plutôt que le sauvé. C'est alors le poing levé, avec ambition et fièrement que je lui annonce :

- Mais fait attention, car mon désir le plus ardent est d'être le meilleur dresseur du continent, voir un jour du monde. Un jour je serais devant toi, dans ton arène... et même ta formidable équipe ne pourra m'arrêter. Ce jour-là nous serons prêts. Ce jour-là vous serez fier de nous compter parmi vos égaux, et non comme des débutants. Un jour je serais le meilleur dresseur.

En moi brûlait une flamme des plus intenses, celle de l'ambition et de la motivation sacrée de parvenir un jour à accomplir ce rêve qui m'est cher, et d'un jour pouvoir rentrer à la maison, la tête haute et redonner au nom de Stahlherz tout le mérite qu'il lui est dû. Cependant, pour le moment je dois encore travailler, beaucoup travailler, m'entraîner, trouver de nouveau pokémon et parcourir Lumiris de devenir plus fort. Cette passion et ce rêve n'ont jamais été aussi clair qu'aujourd'hui, et je garderais a jamais le souvenir de cette bataille au côté de Lise, où j'ai découvert de mes propre yeux ce que la puissance voulait dire.

- En tout cas merci pour tout, pour le coup de main, et pour l'aide apportée. Je pense que c'était le destin, que je te rencontre ainsi. Si c'est le cas, je le remercie aussi.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Gardevoir reprend sa forme initiale et tous mes compagnons courent pour la voir, ils la félicite tous d'avoir atteint une telle puissance. Lucario et Mélodelfe se rapprochent d'elle en hochant la tête, on dirait que mon trio est formé. Mes trois pokémons les plus puissants. Je me rapproche d'Aryel en souriant après avoir félicité mes pokémons. Il semble bouche bée par ce qu'il vient de se passer. Il me lance ensuite pleins de compliments et me dit qu'il veut atteindre cette puissance avec son compagnon, Blade son Airmure.

J'espère que vous arriverez à nous dépasser moi et mon équipe, c'est pourquoi j'ai voulu donner le meilleur de moi-même face à toi. Pour te montrer qu'à Lumiris les dresseurs de mon niveau ne font pas semblant. Je ne suis pas la seule à avoir atteint ce niveau, il y a d'autres champions. Tu as tant de choses à voir.

Je m'approche de Blade accompagnée de Lucario qui utilise Vibra Soin pour le soigner, ses ailes sont magnifiques, il a reprit du poil de la bête à présent. Mes pokémons s'approchent de nous jusqu'à nous entourer comme pour donner la motivation à Aryel de devenir très puissant et d'atteindre les sommets !

En tout cas tu m'as l'air d'être un garçon formidable. Ce simple combat m'en a dit long sur toi et je n'ai qu'une envie à présent c'est de te voir grandir à Lumiris. Je passais une journée assez ennuyante, je ne m'attendais pas à faire la rencontre d'une personne comme toi. Tant que je suis là, tu as des questions sur la région, sur son fonctionnement ou d'autres choses qui te passent par la tête ? Je n'aurais pas envie de te laisser partir sans des réponses qui pourraient t'aider à devenir si puissant.

Je croise les bras après avoir remit mes cheveux en queue de cheval haute, tous mes pokémons reculent légèrement, Dedenne et Oratoria s'approchent de Blade pour essayer de faire connaissance avec. Ils ne sont pas méchants et vont pouvoir l'aider si jamais il a des questions également.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Épilogue d'une bataille


Alors que les pokémons de Lise commencent à panser leurs blessures ainsi que celle de Blade, tandis je converse avec Lise. Une femme vraiment formidable qui m'a montré un exemple à suivre, un objectif à atteindre. Elle a su donner forme à mon rêve un peu brouillon, une ligne directrice. Pour cela j'ai un grand respect envers elle. Je voulais apprendre d'elle, je voulais connaitre les secrets d'une telle maîtrise. Si en plus elle n'est pas la seule à avoir une telle puissance, alors il me reste une longue route à parcourir avant de pouvoir espérer faire partie de l'élite de Lumiris. Elle était prête à me montrer le chemin, à répondre à mes questions, mais sur le moment je n'en avais aucune, seulement une demande.

- Je te remercie, pour le moment je n'ai pas spécialement de question. Seulement une requête. J'aimerais apprendre, comprendre et grandir en tant que dresseur. J'aimerais que tu m'aides dans cette voie. J'aimerais que tu gardes un oeil sur moi et que tu m'apprennes à devenir un grand dresseur.

Bien sûr je pouvais l'apprendre seul, mais pour devenir le meilleur, j'étais persuadé que je devrais apprendre de tout le monde pour être sûr d'avoir le maximum de connaissance possible. Quoi de mieux que d'avoir pour mentor une championne d'arène capable de telle prouesse avec ses pokémons, sans parler de miss Lumiris ! J'étais très chanceux d'être tombé sur cette personne, et encore plus d'avoir réussi à gagner, malgré notre faible force, son respect.

- Bien sûr je ne te demande pas de tout m'apprendre, je sais que je n'apprendrais vraiment que par moi-même. C'est en forgeant qu'on devient forgerons non ? Mais j'aimerais m'entraîner à tes côtés, j'aimerais beaucoup être ton apprenti, ton pupille. Jusqu'au jour où je serais en mesure de devenir ton égal.

Une demande sincère. Je suis encore trop faible, mais un jour, je serais le meilleur. Les premières pages de ma légende viennent tout juste d'être écrites et si elle accepte ma requête, je suis sûr que grâce à elle, j'atteindrais rapidement des sommets.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lucario continue de s'occuper de Blade tandis que son dresseur s'approche de moi pour demander une requête plutôt unique. Il veut en clair que je sois son mentor ? Jamais personne ne m'a demandé ça, c'est bien une première et je dois dire que ce n'est pas déplaisant. Je penche la tête sur le côté pour réfléchir un peu. Ces derniers temps je cherche un adversaire à ma taille et la plupart sont soit tout le temps pris soit trop faibles. Auguste a des pokémons très puissants mais au corps à corps il n'est pas une menace. Ekaterina sais se battre mais ses pokémons ont encore besoin d'entraînements. Kei a tout pour me surpasser mais j'ai besoin d'entraîner quelqu'un pour me sentir utile également.

Bien, j'accepte. Mais avec moi tu n'apprendras pas juste à faire combattre tes pokémons, il faudra combattre au corps à corps également. C'est en devenant fort soi-même que nos pokémons peuvent dépasser leurs limites.

Je m'approche d'Aryel en souriant tout en sortant mon téléphone pour lui donner mon numéro de téléphone. Je le lui tend en regardant mes pokémons qui sont toujours en train de s'occuper de Blade, ils sont vraiment en train de le chouchouter, il ne faudrait pas qu'il prenne ça pour trop d'attention car mes pokémons deviendront très rapidement ses adversaires au fil des entraînements. Je laisse couler mon regard vers Aryel.

C'est bon tu as pris mon numéro ? Tu peux m'appeler quand tu veux, par contre j'ai une vie, un petit ami, une arène à gérer et des défilés à programmer. Mais tout ça on en discutera lorsque je serais rentré à la maison. Mine de rien c'est fatigant de faire face à tant d'adversaires.

Je m'étire en faisant craquer mon dos avant de taper dans mes mains pour que tous mes pokémons regagnent leur pokéball respective après avoir salué Aryel et Blade. Je tourne les talons pour quitter les lieux, mais avant de trop m'éloigner je lance un dernier regard à Aryel en souriant, je crois que je commence à m'attacher à ce petit jeune homme qui a envie d'être un dresseur très puissant !

Rentre te reposer, le centre pokémon le plus proche est celui de Kishika.

J'aurais pu lui proposer de l'accompagner en le faisant monter dans ma voiture mais si je commence à être trop gentille avec lui je crains de ne pas être capable de me donner à 100% contre lui lors de nos affrontements. Il faut que je sois la plus impartiale possible pour qu'il ai des résultats convaincants à ses entraînements. Je n'ai pas accepté d'être son mentor pour être sa nounou ou autre chose de ce genre.

Envoie moi un message quand t'es rentré ! Allez salut vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération