Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Répondre au sujet
Les âmes sœurs [pv la sista Aria]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Les âmes sœur


Feat : Aria




Les gens se pressaient du côté de la sortie des artistes, cherchant certainement à approcher les coordinateurs en devenir qui c'étaient dévoilé en ce soir d'halloween. Une petite foule de fan encombrait la sortie, bloquant vraiment la progression des "acteurs" que l'épaisse porte révélait enfin. Le rougeoyant était là aussi, mais il ne se mêlait pas à cette foule informe, difforme et grouillante. Il ne faisait pas partie de ce genre de personne futile qui cherchait l'attention des ambitieux, non, il était un ambitieux. Si il ne se trouvait pas du côté des coordinateur, que la foule venait acclamer c'était à cause de son égo et son ambition surdimensionnés. Oui, il se refuser à partager la scène avec qui que se soit, mise à part son assistante et ses pokemon, qui n'était rien de plus que des outils pour sa propre gloire personnelle.

Le magicien, était adosser contre le mur du bâtiment face à la sorti, partiellement dissimulé par la pénombre. Seul sa silhouette et son œil doré scintillant de mille feux dans ces ténèbres révélait sa présence. Il n'avait aucun pokemon sur lui, pourtant c'était un détails sur ses petites bêtes qui le pousser à être ici. Toi, qui croise son regard hétérochrome tu peux le voir, son étrange sourire charmeur. Es tu déjà ensorcelé par la bizarrerie de ses yeux, où est-ce la fumée s'échappant des ténèbres qui t'as intrigué ? L'illusionniste était là, seul, te fixant, un cigare fiché entre ses lèvres, époussetant son impeccable costume blanc, vierge de toute chose, si ce n'est ce "R" rouge brodé sur la poche placé au niveau du buste.

Ses cheveux roux, non rouge t'étais étonnement familier comme son regard froid, dénué de compassion et d'amour. Tu le revois n'est-ce pas ? Pourtant cet homme au costume blanc n'est qu'un inconnu, un bien étrange et intrigant inconnu que tu ferais mieux de dénoncer à la police non ? Alors que tu t'approches, intriguée, il recrache une épaisse bouffé de fumée avant de jeter au sol et écraser le cigare d'un même mouvement gracieux. Il te fixe, il se dirige vers toi et finalement il te parle :

-Tu dois le savoir toi, coordinatrice sans ambition ... Où est ce qu'on achète ces vêtements et accessoires pour pokemon ? Ne me juges pas trop, je viens de loin et dans ma région tout ça n'existe pas... Mais j'ai besoin de ça pour vous effacer toi et tes camarades, pour ma video d'Halloween de ce soir ! Prépare toi à frémir !

Alors c'est vrai, il aurait pus garder sa remarque cassante, mais Kaito aimait trop rabaisser les autres, fusse une magnifique jeune femme face à lui. Il aimait briser autant que charmer, et aujourd'hui c'était la nuit des monstres, non ? Alors il était parfaitement dans le thème... Au naturel !



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Le concours d'Halloween avait été une expérience enrichissante. Aria avait pu découvrir qu'elle avait un certain talent en tant que comédienne horrifique mais en plus, elle avait pu partager un moment complètement différent avec Myla, sa Branette. Elle qui a l'habitude d'être fourbe à tout va, elle avait parfaitement joué son rôle sur scène. Aria ne comptait pas se reconvertir en coordinatrice, ce genre de métier ne l'intéressait absolument pas et le titre de championne d'arène restait son tout premier objectif. Mais de temps en temps, pour le plaisir, pourquoi pas. Ça faisait changement, mais surtout, ça permettait de décompresser. Contrairement à plusieurs, Aria n'avait pas le trac en montant sur scène. Parce que le regard que les autres portaient sur elle ne l'importait pas vraiment. Elle voulait simplement profiter du moment, et si elle paraissait ridicule, et bien... tant pis.

En sortant du bâtiment, la jeune femme observa le ciel qui était déjà sombre et étoilé. La nuit s'approchait à grands pas et la fatigue commençait à se dévoiler. Elle ne s'attendait pas à ce qu'une personne l'interpelle à cette heure-ci, mais surtout, elle ne s'attendait pas à ce que la personne en question soit un jeune homme à la chevelure rougeoyante, à l’accoutrement blanc comme la neige, et au discours complètement bancal et dénué de sens. Cet homme avait-il fumé de la drogue ? Ou alors était-il tout simplement perché ? Ah, mais... une minute. Son visage paraissait familier.

« Oh, c'est toi que j'ai croisé dans le cimetière, l'autre jour. Myla avait essayé de te faire trébucher, non ? Encore désolée pour ce... petit incident. » Fit-elle d'un air posé et neutre.

Aria avait complètement ignoré sa question. Pour la simple et bonne raison que le visage de ce jeune homme lui disait quelque chose. Elle ne savait pas pourquoi. Ce n'était pas simplement parce qu'elle l'avait croisé une fois, c'était... plus étrange encore. Indescriptible.

« Je ne suis pas coordinatrice, malheureusement. Je suis simplement une adepte de tout ce qui est horrifique, des Spectres, particulièrement. Voilà pourquoi j'ai tenté ce concours, rien de plus. J'ai d'autres ambitions, ne t'inquiète pas pour ça. Tu devrais rentrer chez toi maintenant, avant que ton âme ne se fasse dévorer par un fantôme. » Dit-elle pour blaguer un peu.

C'est au même moment que Myla, la Branette chromatique toujours sous sa forme méga-évoluée apparût de derrière sa dresseuse, souriant de manière malsaine au jeune homme. En vérité, Aria avait vaguement compris que l'inconnu voulait se la jouer hackeur. Mais était elle-même une hackeuse, elle voyait bien qu'il était un amateur. Ce serait regrettable qu'il se crée des ennuis pour un simple problème de manque d'attention. Les pranks à l'approche d'Halloween n'étaient pas rares, ce n'était certainement rien de plus que l'un d'entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Les âmes sœur


Feat : Aria



-Mon âme ? Tu serais une bien terrible succube si tu parvenais à la dévorer... Et ton pokemon n'a aucune chance de me la dérober puisqu'un spectre l'a déjà morcelé, souillé et dévoré. Il n'en reste que des débris.

Le magicien ce perd dans un petit rire moqueur, quelques secondes à peine, avant de remarquer enfin que cette femme est étonnement courageuse et téméraire. D'une elle n'a pas répondu la question, et de deux elle semble même vouloir le battre à son petit jeu de pression horrifique. Mais personne ne peut vaincre la folie, même pas la mort ! Un sourire amusé traverse le visage du rougeoyant alors qu'il sort complètement de l'ombre, dévoilant à la hakeuse de Kanto son appartenance à la team Rocket de part ce sigle ornant son somptueux costume.

-Tu es une grande fille... Tu n'as plus peur du noir et des fantômes n'est-il pas ? Alors pourquoi un magicien tel que moi, le grand Kaito Keinberry, je devrais avoir peur de tes menaces spectrales ? Dis le moi !

L'illusionniste s'était approché de sa sœur encore inconnu. Il était aussi téméraire et insolent qu'elle... Un égo au delà du raisonnable, la malédiction de leur sang. Il était si proche à la fin, que Kaito a tout bonnement susurré son ordre à l'oreille d'Aria, comme une complainte secrète, témoin du lien étrange et inconnu qui les liait. Le criminel pendant ce temps avait plongé son regard directement dans celui du branette, habitué depuis sa naissance à soutenir les regards les plus malsain du monde, habitué à soutenir le regard d'un spectre haineux et perfide. Derrière le pokemon, par contre certains c'était tournée vers nous remarquant le rapprochement inattendu entre notre fratrie réunifié. Et à l'évidence, quand un humain est en groupe et qu'il interprète une situation il dit une connerie et répand des rumeurs. Aujourd'hui les voix s'élevaient pour nous pointer du doigts.

-Eh poupée !... Non pas toi !

Le Kainberry mît une claque, gratuitement, sur le crâne de sa sœur, pour lui apprendre que ce n'était pas elle qu'il avait interpellé mais son pokemon. Fixant la branette, le magicien lui fit signe de se retourner en argumentant :

-Eh la poupée... Je crois que les gens derrière parle mal de ta gamine de mère.

Le magicien aussi d'ailleurs, mais quel intérêt de ce dénoncer soit même alors qu'on avait à porté de mains des martyrs tout désignés. Le regard brillant et intense du criminel de Kanto quitta celui du pokemon alors qu'il s'écartait d'Aria pour se figer dans son regard en attente d'en réaction et au final d'une réponse à sa toute première question !



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération