Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
Voir le deal
305.99 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Le départ d'une fleur
Vera Hood
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5198-journal-de-bord-vera-hood#71628 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5197-t-card-vera-hood#71627 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5185-termine-vera-la-fille-des-plantes#71411
Dresseur Météore
Messages : 252
Née le : 28/02/2000
Age : 20
Région : Kanto
Stardust : 1107
Equipe pokemon : Le départ d'une fleur Miniat11Le départ d'une fleur Miniat12 Le départ d'une fleur Miniat10
Le départ d'une fleur Miniat13Le départ d'une fleur Miniat14
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Dresseur Météore
Vera Hood
Identité du dresseur
Messages : 252
Née le : 28/02/2000
Age : 20
Région : Kanto
Stardust : 1107
Equipe pokemon : Le départ d'une fleur Miniat11Le départ d'une fleur Miniat12 Le départ d'une fleur Miniat10
Le départ d'une fleur Miniat13Le départ d'une fleur Miniat14
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 252
Née le : 28/02/2000
Age : 20
Région : Kanto
Stardust : 1107
Equipe pokemon : Le départ d'une fleur Miniat11Le départ d'une fleur Miniat12 Le départ d'une fleur Miniat10
Le départ d'une fleur Miniat13Le départ d'une fleur Miniat14
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Jeu 29 Nov 2018 - 17:37

Le départ d'une fleur
Ce jour-là, était un jour des plus splendides, comme beaucoup d’autres dans ce coin du monde. Les roucool chantait comme à leurs habitudes, le vent frais faisais danser les feuilles des arbres et rien ne semblait pouvoir dégrader cette journée.
Encore dans son lit, la jeune femme s’étira de tout son long en grognant à sa façon. Les yeux entrouverts et les cheveux entremêlés, elle laissa sa main, comme à son habitude se frayer un chemin jusqu'à la petite créature encore endormis à ses côtés. C’est les yeux tout aussi embrumé et l’aire aussi fatigué que le jeune chetiflor fis sortir de sa bouche un petit sifflement signifiant que la nuit était terminée. Le son de son pokemon fit ricaner la jeune femme.

- On fait bien la paire nous deux tu ne trouves pas Spoopy ?  Dit la dresseuse en reprenant ses esprits.

Après s’être bien étiré et avoir terminé l’ouverture de ses petites bille qui lui servait à voir le monde, le pokemon se colla à son amie et lui témoigna toute l’affection qu’il pouvait lui apporter. Une fois la séance de barbouillage, de rires et de jeux terminés, une voix vins sortir de leur amusement les deux acolytes.

- Vera. le petit déjeuner est prêt chérie, ne tarde pas !
- J’arrive maman.

La voix de la mère de Vera, ou plutôt ce qu’elle avait dit, n’était pas entré dans des oreilles d’un sourd. Ni une ni deux, Spoopy descendit en trombe du lit pour se ruer sans attendre vers la salle à manger. Tout en continuant de ricaner du comportement de son pokemon, la jeune femme finit par arriver à son tour sur les lieux du crime, ou confitures de baies et tartines éventrés, ne pouvait que confirmer l'identité du coupable.  

- Spoopy. Je vous arrête pour crime contre les tartines à la confiture de baie. Tout ce que vous direz, pourra et sera utilisé contre vous. S'exclama la dresseuse en attrapant son chetiflor par la taille pour ensuite le chatouiller de bisous jusqu'à ce qu’elle n’en puisse plus.
- Trésors, heureusement qu’il n’y a que moi, où tu aurais été condamné pour maltraitance. Ricana sa mère en les regardant se chamailler à n’en plus pouvoir.
- Mère je vous en pris. Dit la jeune femme en mettant un genou à terre devant sa mère et en tenant ses deux mains serrés entre elles. Ne me dénoncez point. Je ferai tout ce que vous désirez. Continua-t-elle sa comédie les yeux d’un caninos miséreux.
- He bien si vous y tenez ma fille, prenez donc votre petit déjeuner et allez vous préparer, une longue journée vous attend.  Lui répondit sa mère en rentrant dans son jeux et en lui déposant délicatement une fleur derrière l’oreille.

Il était vrai, une longue journée l’attendais et la jeune Vera ne se fit pas prier pour s’installer à table aux côtés de son pokemon afin de se restaurer et de contenir le glouton de chetiflor qui lui servait de compagnon et ami. Voilà maintenant quelques années que les deux acolytes partageait leur vie et tous les matins ce petit monstre de Spoopy venait dilapider le petit déjeuner et tous les matins la jeune femme se contentait de le contrôler sans le priver. C’était un vrai duo et personne ne pouvait le contredire.
C’est après avoir fini de manger et être allé se débarbouiller que Vera pris son sac pour y mettre ses papiers d'identité ainsi que quelques affaires. Passant à côté de son bureau, son regard s’arrêta à la vue d’une photo accrochée au mur. Sur cette photo on pouvait y apercevoir Vera ainsi que ses parents et Chetiflor, le jour du pique-nique où elle avait annoncé son désir de partir découvrir le monde. Son père et sa mère n’avait pas essayé de l’en dissuader et n’avait pas décidé de faire de cette fin de journée une triste et déprimante. Bien au contraire elle avait fini comme elle avait commencé, dans la joie et la bonne humeur.
Vera décrocha la photo pour la mettre dans son sac et enfin sortir de sa chambre. Dans son élan elle sortit de la maison pour passer par l’atelier de son père ou on pouvait y entendre des bruits de marteau. L’homme réparait pour une énième fois le toit du cabanon de jardin. S’il avait cru qu’il en serait débarrassé après que sa fille casse cou ai grandi, c’était sans compter l’arrivée du petit nouveau dans la famille qui avait pris le relais.
La dresseuse se fit délicatement entendre pour ne pas surprendre son père et qu’il ne se blesse, encore.

- Papa ?

L’homme se redressa en se retournant et posa son marteau en voyant sa fille à la porte. C’est sur un ton calme et un peu triste qu’il lui répondit.

- C’est l’heure ?
- Oui. Répondit sa fille avec un petit sourire en coin.

Vera regarda son père enlever ses gants et se passer un coup de torchon sur le visage, qui l'essuyait moins qu’il ne le barbouillais, disons le. Il se dirigea vers sa fille et ensemble ils reprirent le chemin en direction de la maison. Le père ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour sa fille et Vera le comprenait très bien, c’est pour cette raison que quand il se mit à lui poser des questions elle se contenta simplement d’y répondre.

- Tu as pris toutes tes affaires ?
- Oui papa.
- Ta trousse de soins ?
- Oui
- La nourriture ?
- Maman termine de me la préparer.
- L’oubli pas en partant surtout. Vous avez bien mangé hein ?
- Oui. Tous les deux.
- C’est bien.

Il n’en fallut pas longtemps pour qu’ils arrivent à la porte d’entrée de la maison. Vera entra la première et son père la suivit de près. Après quelques minutes à papoter de tout et de rien et à ranger la nourriture que sa maman lui avait préparée il était temps d’y aller. Il ne fallait pas longtemps à la jeune femme pour arriver au port, mais le bateau ne l’attendrais pas. Vera pris chétiflor dans ses bras et le petit garnement en profita pour engloutir la fleur que la mère de la jeune femme lui avait donné plus tôt et qu’elle avait replacé après sa toilette. C’est sur un ton de rigolade que vera lui attrapa de justesse le bout de tige qu’il restait.

- Tu n’en rates vraiment pas une toi.
- Je suis rassuré qu’il t'accompagne. lui dit sa mère. C’est bien que tu ne sois pas seul.
- Oui, j’ai beaucoup de chance de l’avoir. Rétorqua la jeune femme.

Le père de Vera, peu rassuré ne pu s’empêcher une dernière question.

- Tu es sûr que tu ne veux pas qu’on l'accompagne ?
- Non ça ira papa, c’est promis. La rassura la jeune dresseuse. Je vous écrirez, vous saurez tout ce qui m’arrive, même si ce n’est pas très réjouissant.

Après des câlins sans ménagement, les deux parents finirent par se résoudre à laisser partir leur fille. Ce n’était pas évident, mais il le fallait, au moins pour elle, qu’elle puisse voir la vie de ses uniques yeux et non à travers les leurs.
Après quelques minutes de marches jusqu’au port Vera pu enfin monter dans le ferry qui l'emmenait tout droit vers une destination presque inconnue. Le temps était encore des plus favorables et ce climat allais surement fortement lui manquer, tout comme les fleurs de sa mère et le visage noir de suie de son père au réveil. Il était temps. Comme pour marquer le début de son aventure, le bateau marqua le départ avec ce son si reconnaissable entre mille.

- Lumiris, nous voilà.



texte hors jeu (facultatif)




Le départ d'une fleur Tumblr10
FicheT-CardJournal
Vera papote en #943a46
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Boa vs. Python (V) [DVDRiP]
» Alvin et les Chipmunks 2 [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération