Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Unboxing [Valencia]
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dim 2 Déc - 3:35
Dix-huit heures. C’était l’heure à laquelle Valencia et lui avaient prévu de se retrouver. Or, il était déjà dix-huit heures dix et l’homme n’était pas encore arrivé chez lui. Il avait essayé de prendre en compte de possibles imprévus mais de par leur nature, ceux-ci finissaient toujours par son montrer embêtants. Le Pulsar tapotait nerveusement le volant de sa voiture du bout de l’index avant de profiter d’un feu rouge pour passer un coup de fil.

« Valencia ? C’est Auguste. Je suis en route mais j’ai pris un peu de retard. Je devrai être là d’ici un gros cinq minutes. J’espère que vous n’attendez pas sous la pluie ? Entrez dans le hall pour vous abriter. »

Il lui communiqua le digicode pour elle entrer à l’intérieur du bâtiment et raccrocha. Conduire et téléphoner en même temps était à la fois dangereux et interdit mais il se devait de la prévenir. Il ne pouvait décemment pas la laisser poireauter devant chez lui sans qu’il sache si oui ou non il allait arriver. Bref. Il reporta son attention sur la route devant lui. Ce n’était pas le moment d’emboutir un autre véhicule parce qu’il avait été distrait. Heureusement que ce n’était plus l’heure de pointe, sans quoi il n’était pas prêt d’arriver. Conduire sous une pluie battante avec pour seule présence une musique datant d’il y a trente ans installait toujours une atmosphère particulière qui plaisait beaucoup à Auguste. Cela lui donnait l’impression d’être coupé du monde.

La voiture s’immobilisa sur une place de parking face à l’immeuble. Auguste n’y voyait pas grand-chose de là où il était mais il supposait que Valencia devait attendre à l’intérieur. Avant de sortir, Auguste enfila son épais manteau et remonta la capuche sur sa tête. Il était cette fois prêt à affronter les éléments. Il faut dire que, ces derniers jours, le temps n’avait pas été au beau fixe par ici. Les averses étaient fréquentes et avaient poussé l’homme à se montrer prévoyant. A juste titre puisque bien qu’il n’ait presque pas plus de la journée, les éléments semblaient se déchaîner depuis un peu moins d’une heure et cela semblait bien parti pour durer. Auguste s’en fichait un peu, à vrai dire. Il ne comptait plus sortir avant le lendemain et passer une soirée enroulé dans couverture à se laisser bercer par le son de la pluie ou de l’orage, il adorait ça. Il espérait juste que Valencia ait pu s’abriter à temps.


« Bonjour ! »
dit-il en pénétrant dans le hall d’entrée.

Elle s’y trouvait effectivement mais elle n’était pas seule. Elle semblait être en conversation avec Mireille, la sexagénaire qui vivait au rez-de-chaussée. Beaucoup dans le voisinage la voyaient comme une folle à chats mais en réalité, c’était une mamie adorable. Auguste s’approcha d’elle et lui fit la bise pour la saluer.


« Comment tu vas, Mireille ? Je suis passé ce matin à la poste pour déposer ton colis. Ton petit-fils devrait le recevoir dans quelques jours. »

Par réflexe il se tourna vers l’autre femme pour lui faire la bise bien qu’ils ne soient pas familiers à ce point-là. Il s’en rendit compte trop tard ce qui donna lieu à une étrange scène où, en plus, il lui serra la main. Une maladresse qui lui arracha un sourire gêné tant c’était ridicule.

« Tu es bien gentil. J’ai trop mal aux jambes pour marcher jusqu’au bureau de poste alors merci, Auguste. Je proposais justement à cette charmante demoiselle de venir se réchauffer avec une tasse de thé. »
« Ah… Je suis désolé mais je vais devoir refuser. Valencia et moi avons encore des choses à faire et je me suis déjà fait attendre. Une prochaine fois, sans doute ! »


La vieille dame signifia qu’elle comprenait et leur souhaita bonne journée alors qu’elle s’en retournait chez elle. Auguste remarqua qu’elle tenait son courrier. Sans doute avait-elle croisé l’artisane en allant le chercher et avait abordé la conversation à ce moment-là.

« Elle est adorable mais n’espèrez par ressortir avant au moins trois heures si tu rentres chez elle. C’est une vraie pipelette et elle ne vous laissera pas partir sans que vous ayez avalé votre poids en gâteau. » confia-t-il à voir basse, l’air malicieux, « Comment allez-vous, sinon ? Je vous demande pardon pour le retard. Le dernier challenger a pris plus longtemps que prévu et je me suis retrouvé bloqué dans la circulation à cause d’un accident. J’espère ne pas vous avoir fait attendre trop longtemps. »
Revenir en haut Aller en bas
Valencia H. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5087-valencia-h-caelum-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5085-le-monde-kawaii-de-valencia-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5084-valou-mepo-le-retour
Dresseur Météore
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Météore
Valencia H. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Jeu 6 Déc - 2:58

unboxing
unboxing
toujours plus de boites
Valencia avait enfin terminée la commande d'Auguste. Cela lui avait pris quelques jours, comme elle l'avait prédit. Elle avait travaillée dur sur ces boîtes et elle avait envoyé une photo du résultat à son client pour qu'il confirme si les dimensions étaient bonnes, mais surtout, si cela lui convenait. Elle ne voulait pas se déplacer pour rien à Nemerya, surtout que ce n'était pas elle qui conduisait, et elle n'aimait pas embêter les gens.

En effet, la brune possédait un chauffeur privé qu'elle pouvait contacter en tout temps. N'ayant toujours pas de voiture, et préférant de loin marcher, c'était la solution la plus pratique pour elle. Car bon, se rendre à Nemerya à pieds depuis Kishika avec des boîtes de rangement à transporter, elle allait passer son tour.

« Je crois que nous y sommes. Merci beaucoup pour votre temps, Eugène. »

Elle serra la main du conducteur avant de sortir du véhicule. Ce dernier lui proposa de l'aider à porter la grosse valide de transport dont elle se servait pour transporter les boîtes, mais elle déclina son offre, ne souhaitant pas abuser davantage de sa gentillesse.

En arrivant à la porte de ce qui devait être le logement d'Auguste, elle réalisa qu'il n'était pas là. Il n'y avait aucune réponse lorsqu'elle sonnait au numéro qu'elle avait noté. Elle vérifia l'adresse à nouveau, et pourtant, il s'agissait bien de l'adresse que le jeune homme lui avait donné. Peut-être s'était-elle trompée d'heure pour le rendez-vous ? Elle attrapa son téléphone pour en avoir le cœur net, et au même moment, elle reçut un appel. C'était justement lui. Un petit retard s'imposait, mais heureusement, Valencia pouvait attendre à l'intérieur. Tant mieux, elle n'avait pas forcément envie d'attendre sous la pluie, surtout qu'elle avait pris la peine de se coiffer avant de partir.

« N'oublie pas Mepo, je sais que tu avais très envie de revoir Auguste, mais tu devras éviter de faire des bêtises cette fois, hm ? » La Sepiatop fit des pirouettes d'approbation. C'était sa manière à elle de répondre positivement à une question.

Le temps passait, mais la dresseuse n'avait pas eu le temps de s'ennuyer. Une gentille dame était venue lui adresser la parole, offrant à cette dernière une sympathique conversation. Mireille, qu'elle s'appelait. Elle semblait très amicale, elle avait même offert à Valencia de prendre le thé. Malheureusement, cela n'allait pas avoir lieu aujourd'hui, puisque Auguste était arrivé quelques secondes plus tard. L'artisane salua chaleureusement la femme avant de suivre la personne qu'elle était venue voir à la base.

« Oh, non, non... Ne vous en faites pas, Mireille m'a tenu compagnie. Elle a l'air très gentille. » Elle marqua une petite pause. « Je vais très bien, et vous ? » Dit-elle en esquissant un sourire à son interlocuteur. « Vous devez être assez fatigué si vous sortez d'un combat d'arène, je ne vais pas m'éterniser dans ce cas. »

Mepo était allée saluer Auguste à sa manière, en collant sa tête contre sa joue. C'était très affectueux, mais au moins, elle n'avait rien renversé sur lui, cette fois.

« Je peux vous donner votre commande maintenant et repartir, si c'est mieux pour vous. Enfin, je... je suppose que vous aimeriez tout de même que je vous montre la marchandise plus en détail. »

En parlant de marchandise de cette manière, Valencia avait presque l'impression d'être une criminelle qui vendait des trucs pas nets, ce qui la fit rire intérieurement. Comme à son habitude, elle avait peur de déranger, même dans les situations où c'était tout le contraire.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Jeu 6 Déc - 3:55

« Comme un charme, merci. » répondit-il quand Valencia lui retourna la question.

La réflexion qui suivit lui fit par contre battre des paupières. C’était très gentil à elle de s’inquiéter de son état de fatigue mais il était inutile de s’en faire. Il aurait d’ailleurs voulu le lui dire mais il fut coupé dans son élan par Mepo. La Sepiatop farceuse vint lui dire bonjour en se collant contre lui, salutations auxquelles l’homme répondit en lui caressant la tête avec douceur. Elle semblait aussi énergique que la fois dernière. Par chance, il n’avait cette fois pas de café dans les mains.

Il reporta son attention sur Valencia. Elle venait de lui faire une proposition étrange, à savoir lui donner sa commande et s’en aller, avant de se raviser. Sans doute s’était-elle rendu compte que ce n’était absolument pas une bonne idée. Il fallait encore s’assurer que tout était conforme aux demandes du client et la question du paiement demeurait encore. Mieux valait pour elle qu’elle reste encore. Au moins un peu. Puis, il n’avait pas envie de la voir partir si tôt.


« Allons, allons. Vous venez juste d’arriver et vous essayez déjà de fuir, je vais finir par croire que je vous fais peur. »
dit-il, l’air espiègle, « J’ai encore de l’énergie à revendre, ne vous inquiétez pas pour moi. Ce sont mes Pokémons qui font tout le travail. »

Si les après-midis passées à se creuser les méninges pour faire face à tout un tas de situation inédites lors des combats d’arènes pouvaient se révéler éreintantes, la fatigue touchait avant tout les Pokémons d’Auguste. C’était eux qui se battaient, pas lui. Du moins, il n’y participait pas physiquement.

« J’aimerais quand même voir le produit final plus en détail alors je vous propose de monter chez moi. Qu’est-ce que vous en dites ? Cela nous laissera l’occasion de papoter un peu. Croyez-moi, c’est le meilleur réconfort possible après une telle journée. »


Parfois, le Pulsar oubliait que ces rencontres et discussions avec Valencia se déroulaient strictement dans le cadre d’une relation d’un artisan à son client. Il craignait après coup de se montrer trop familier avec elle mais sur le moment, les mots franchissaient ses lèvres sans qu’il n’y fasse attention. Il ne disait pas n’importe quoi, bien entendu, il savait se tenir.

« Vous permettez que le porte tout cela ? » demanda-t-il enfin en prenant la lourde valise des mains de la jeune femme, « Passez devant. C’est au deuxième étage. »

Ils montèrent les marches sans tarder. Auguste garda tout de même un œil sur Mepo. Elle n’était pas méchante mais pour ce qu’il en avait vu, elle n’avait pas toujours l’air de se rendre compte du danger de ses actes. A choisir, il aimait autant ne pas se briser la nuque après une chute dans l’escalier causée par une Sepiatop insouciante. Il avait encore de belles années devant lui et il comptait en profiter.

« C’est ici. »

La clé tourna dans la serrure et Valencia fut invitée à entrer. Il la suivit, referma la porte derrière lui et la débarrassa de sa veste qu’il accrocha au porte-manteau. Il en fit ensuite de même avec la sienne avant de mener la jeune femme jusque dans la pièce principale de son appartement. C’était une grande pièce qui comprenait à la fois le salon, le coin cuisine et la salle à manger. De là, un accès vers le balcon était possible et une porte débouchait vers un couloir qui menait aux autres pièces de l’habitat, à savoir les chambres, la salle de bain et le bureau d’Auguste.


« Installez-vous. Je vous sers quelque chose ? » dit-il en indiquant d’un geste qu’elle pouvait s’asseoir où bon lui semblait, « J’espère que finaliser les boîtes ne vous aura pas posé de problème. Je suppose que non, compte tenu des délais respectés. »

Revenir en haut Aller en bas
Valencia H. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5087-valencia-h-caelum-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5085-le-monde-kawaii-de-valencia-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5084-valou-mepo-le-retour
Dresseur Météore
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Météore
Valencia H. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dim 9 Déc - 0:48

unboxing
unboxing
toujours plus de boites
« N-Non, ce n'est pas cela. Je ne souhaite tout simplement pas vous importuner. » Expliqua-t-elle dans un sourire nerveux.

Peut-être que Valencia n'était tout simplement pas habituée à recevoir des remarques au second degré, ou alors était-elle tout simplement intimidée par le jeune homme ? La deuxième option paraissait pourtant étrange, Auguste n'avait rien de menaçant ou même d'intimidant, il était au contraire très gentil et accueillant. Aussi, elle se contenta de suivre les indications du brun jusqu'à son domicile, en acceptant qu'il porte sa valise.

Elle aurait préféré la transporter seule pour éviter de déranger le Pulsar, mais elle savait que refuser sa demande n'aurait servit à rien. Quand un homme décide d'être un gentleman, inutile de l'en empêcher à moins de vouloir insulter ses bonnes manières.

Une fois arrivée à destination, Valencia avait pu constater le logement spacieux d'Auguste. Son appartement semblait agréable, et il devait bien s'y plaire. Elle laissa l'homme la débarrasser de sa veste, ses joues tintées de roses, avant de se laisser guider jusqu'au salon. Enfin, c'était plutôt une pièce à vivre, comprenant salon, salle à manger et cuisine. Un peu comme chez Valencia, finalement, mais agencé différemment.

« C'est très joli chez vous, cela change des appartements de Kishika. » Constata-t-elle en esquissant un sourire à l'homme.

En effet, même si certaines pièce pouvaient être ressemblantes, on voyait bien que l'appartement d'Auguste se trouvait dans la capitale. Valencia habitait dans un village reculé et plus naturel, et la différence se ressentait. Mais ces deux mondes étaient forts plaisants. Cela lui rappelait un peu son ancien appartement, à Feranium. Sans vue sur la montagne, évidemment.

« Si vous avez du thé ou du café, ce serait avec plaisir. » Dit-elle en s'installant sur le canapé, toujours son éternel sourire aux lèvres et ses joues rougies par la timidité. « Oh non, les travaux se sont bien passés. Ne vous inquiétez pas. Je... J'espère que le résultat vous plaira autant en vrai qu'en photo. »

La Météore attendit que son client ne revienne pour reprendre sa valise et l'ouvrir tranquillement, afin de ne rien abîmer. Elle était venue pour lui présenter sa commande, alors autant le faire maintenant, et ensuite, le duo aura le temps de discuter autour d'une boisson chaude, ou froide, selon ce qu'Auguste aura choisi. Elle n'était pas peu fière du résultat de son travail, elle avait suivi les dimensions à la lettre et elle espérait que le brun soit aussi enthousiaste qu'elle.

« Soyez honnête, si quelque chose ne vous plaît pas, vous pouvez me le dire. »

Malgré ses mots, elle savait très bien qu'Auguste serait franc avec elle. Après tout, il l'avait été depuis le début, il n'y avait aucune raison qu'il ne le soit pas maintenant.

Pour plus d'efficacité, Valencia s'installa aux côtés du jeune homme, lui montrant les boîtes qu'elle avait confectionnée juste pour lui, une par une. Elles étaient assez semblables, mais elles étaient agencées pour pouvoir contenir différents objets, à savoir des méga-gemmes, des CTs et des cristaux Z. N'ayant pas les mêmes dimensions, il était normal que les boîtes soient légèrement différentes de manière générale. Cependant, la brune avait respectée le format permettant aux boîtes d'être rangées dans un coffre fort, ce qui était le problème principal, à la base.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dim 9 Déc - 3:29

Le commentaire concernant son appartement fit sourire Auguste. Il était plutôt satisfait de ce qu’il était parvenu à faire de ces lieux. Lorsqu’il avait emménagé, la première chose qui l’avait frappé était le blanc immaculé dont les murs étaient recouverts. Cela donnait certes une impression de fraîcheur mais Auguste trouvait cela aseptisé, aussi. Sans tomber dans l’excès, il avait fait de son mieux pour apporter quelque chose de personnel à ces lieux.

« Si je m’étais écouté, j’aurais sans doute emménagé à Kishika, quand je suis arrivé à Lumiris. Je suis un campagnard, à la base. Les grandes villes, ce n’était pas trop mon truc mais bon, je n’avais plus de voiture donc… pas trop le choix. J’aime beaucoup Kishika mais je reconnais que sans mobilité, ce n’est pas toujours facile d’y vivre. »

Voici la première raison. La seconde, qu’il tut, c’était qu’il avait déniché cet appartement et que le loyer était une aubaine. Chose rare pour un appartement en plein centre-ville mais c’était bien la preuve que, quelquefois, les propriétaires pouvaient être des gens raisonnables. Ah ! Elle était loin l’époque où il manquait d’argent au point que cela lui dicte son logement. Le pire dans tout cela c’est que même avec ce loyer abordable, il avait eu du mal à joindre les deux bouts, au point d’être contraint de prendre une colocataire. Son train de vie avait bien changé en l’espace d’une année.

« Du lait, du sucre ? »


Le crachotement de la cafetière s’était tut, signifiant que la machine avait terminé. Auguste attrapa deux mugs dans le placard, l’un avec le logo d’un groupe qui était très en vogue à Hoenn il y a une dizaine d’années et l’autre qui avait été acheté à la boutique de souvenir du Parc Safari de Sunyra. Il en avait encore tout un tas mais il s’était contenté de deux premiers sur lesquels il avait mis la main. Le Pulsar les remplit de café. Noir pour lui, évidemment. Il revint alors vers Valencia et s’assit à côté d’elle après avoir posé les tasses sur la table basse du salon.


« N’attendons pas plus longtemps alors, montrez-moi le résultat ! » dit-il, la voix vibrant d’une excitation à peine dissimulée.

Il les avait attendues, ces boîtes ! Il n’ignorait pas totalement ce à quoi elles ressemblaient puisque la jeune femme avait pris la peine de lui envoyer une photo une fois son travail terminé. Du coup, il ressemblait un peu à un enfant qui avait vu ses parents emballer son cadeau puis le glisser sous le sapin en l’obligeant à attendre le soir pour l’ouvrir. Bon, okay, ce n’était que des boîtes de rangement mais Auguste était un homme à qui il ne fallait pas grand-chose pour être heureux.

Un long moment de silence suivit. Auguste ne pipait mot. Chaque boîte allait et venait entre ses mains. Il les prenait, les inspectait sous toutes les coutures, puis les ouvrait et en inspectait l’intérieur avant de les refermer. Il avait l’air pensif. Il lui fallait plusieurs secondes avant de briser le mutisme ambiant.


« Non, j’ai beau chercher, je ne trouve vraiment rien à y redire ! »
annonça-t-il afin, son visage s’éclairant.

Sur le plan de la conception, tout était parfait. Elles étaient agencées exactement comme il avait demandé qu’elles le soient et le travail était d’une grande précision. Même la peinture et les finitions étaient irréprochables. Le plus incroyable était que le tout parvenait à garder ce cachet « fait à la main » sans qu’il ne parvienne à l’expliquer. Le résultat lui plaisait beaucoup. Cela avait bien valu la peine de lui faire recommencer une partie du travail.


« J’ai déjà vu le cadre donc je suis certain qu’il convient. Je compte l’accrocher juste là, d’ailleurs. »
dit-il en pointant du doigt le mur situé derrière le canapé où ils étaient assis, « Il me reste à m’assurer que les boîtes sont bel et bien aux bonnes dimensions. Non pas que je doute de vous, je préfère juste être sûr. Vous m’accompagnez ? »

Sans vraiment attendre de réponse de la part de Valencia, il se leva en lui faisant signe de le suivre. Il n’allait pas la laisser seule ici en attendant qu’il fasse ses affaires. Puis, elle méritait au moins de voir la raison pour laquelle il avait été contraint de refuser la boîte tout-en-un, non ? Il l’emmena donc jusque dans sa chambre. C’était le moment qu’ils attendaient tous les deux. Toutes leurs discussions n’avaient existé que pour les mener à cet instant précis, celui où le Champion ouvrait son coffre sécurisé et y glissait une à une les œuvres de Valencia.


« Par-fait. »


Tout était rentré et, une fois à l’intérieur, Auguste parvenait à les ouvrir sans devoir d’abord les sorties. C’était avant tout la preuve qu’il ne s’était pas trompé en prenant les mesures et aussi et surtout celle que la jeune femme avait respecté les demandes de son client à la lettre.

« J’adore, je les prends toutes. »
conclut-il en refermant la porte du coffre encastré dans le mur, « Ah, j’y pense… c’est sans doute mieux si je règle le montant de la commande avant d’en disposer comme si elles étaient déjà à moi. Pardonnez-moi, je m’emporte un peu, ahah. Combien vous dois-je, déjà ? »

Pas fourbe au point de la mettre dehors sans payer, Auguste tenait à donner son salaire à Valencia avant de passer à autre chose. Les bons comptes font les bons amis, disait-on. Bon, ils n’étaient pas amis, c’est vrai, mais il n’aurait pas été contre l’idée de se rapprocher d’elle et d’apprendre à la connaître un peu plus.


Revenir en haut Aller en bas
Valencia H. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5087-valencia-h-caelum-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5085-le-monde-kawaii-de-valencia-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5084-valou-mepo-le-retour
Dresseur Météore
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Météore
Valencia H. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Mar 11 Déc - 21:41

unboxing
unboxing
toujours plus de boites
Valencia observait les moindre gestes de l'homme pendant qu'il analysait les boîtes. Elle soufflait prudemment sur son café dans le but qu'il refroidisse, afin d'éviter qu'elle ne se brûle la langue avec le liquide chaud. Elle gardait ses yeux rivées sur Auguste en souriant, pendant que ce dernier analysait sa commande.

« Je suis ravie qu'elles vous plaisent autant. »

La brune esquissa un sourire encore plus grand, avant de prendre une première gorgée de sa boisson. Hm, encore un peu trop chaude. Auguste proposait d'aller vérifier si les dimensions étaient bonnes, alors Valencia aura le temps de laisser refroidir sa tasse pendant ce temps. En se contentant d'hocher la tête, elle se leva pour suivre le jeune homme jusqu'à sa chambre, là où se situait le coffre en question. Cela faisait un bon moment que Valencia n'avait pas mis les pieds dans la chambre de quelqu'un d'autre, et en y repensant bien, c'était un peu bizarre, mais complètement professionnel alors elle laissa ses pensées défiler sans y prêter attention.

C'est avec un nouveau sourire que Valencia constata le résultat ; les boîtes étaient à la bonne taille ! Elles rentraient toutes parfaitement dans le coffre et en plus, elles étaient facilement accessibles depuis l'extérieur. Cela semblait ravir le Pulsar qui proposa à la jeune femme de régler la commande directement. Pourquoi pas, après tout, ce serait chose faite et ils pourraient passer à autre chose. Après un petit calcul rapide, Valencia donna le montant prévu à son client, sans mentionner de supplément même si la commande lui avait pris un peu plus de temps que prévu. Après tout, elle était même prête à lui faire un rabais à cause de l'incident avec le café, la dernière fois.

« Voilà qui est donc fait. Vous allez pouvoir ranger vos affaires en toute sécurité maintenant ! J'espère que mon travail vous aura convaincu. »

La jeune artisane n'avait pas oubliée ce que lui avait dit Auguste. Qu'il ne manquerait pas de conseiller ses services atour de lui si ceux-ci lui plaisaient, et visiblement, c'était le cas. Elle qui aimait aider les autres, si elle pouvait continuer de le faire de manière récurrente, ce serait avec un énorme plaisir.

Enfin, maintenant que la commande était réglée, Valencia pouvait se permettre de changer de sujet. Après tout, elle n'avait pas terminé son café et Auguste lui avait dit qu'il aimait bien discuter après une journée périlleuse. Ce serait impoli de repartir aussi subitement, n'est-ce pas ?

« Je suis curieuse, que faites-vous dans la vie, Auguste ? Je sais que vous êtes champion d'arène, mais vous devez avoir d'autres activités, voir même un autre métier ? »

Même si la demoiselle s'était renseignée sur lui au tout début, elle n'avait pas élaboré ses recherches, souhaitant simplement savoir s'il ne s'agissait pas d'un troll qui lui faisait une blague avec sa commande hors du commun. Ceci dit, maintenant, elle ne serait pas contre l'idée d'en apprendre davantage sur lui, et la situation était une opportunité parfaite pour ce genre de choses.

Valencia attendit tout de même le feu vert d'Auguste avant de retourner dans la pièce à vivre. Elle n'était pas le genre de personne à « faire comme chez elle », lorsqu'elle était invitée chez quelqu'un, même si on lui disait de le faire. Se faisant toute petite et restant assise au même endroit la plupart du temps, elle se contentait de suivre la personne et sans plus. Sans doute une autre parcelle de sa personnalité dite « timide », qui restait assez difficile à vivre par moment.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Sam 15 Déc - 20:29

Auguste n’avait plus le prix exact en tête mais le prix annoncé à l’instant par Valencia lui parut en deçà de ce qu’elle lui avait dit au moment où il avait passé commande. Hm. Sans doute avait-elle dû revoir son tarif à la baisse. Comment ? Des gens honnêtes ? C’était presque trop beau pour être vrai. Il était prêt à payer plus que cela et la jeune femme lui proposait un prix raisonnable, voilà qui lui plaisait. Il fit un virement directement depuis son téléphone et ainsi, tout était réglé. Les boîtes lui appartenaient désormais tandis que Valencia empochaient un salaire dûment gagné.

« Merci encore pour cet excellent travail. »
répliqua-t-il avant de poursuivre, « Eh bien écoutez, la qualité a l’air d’être au rendez-vous, les imprévus ont été gérés et cela a été fait dans les temps mais surtout avec le sourire. Considérez-moi comme convaincu. »

Il se souvenait très bien ce qu’il avait dit quelques jours auparavant, quand il se trouvait chez elle. Il n’avait pas changé d’avis : puisque le travail était à la hauteur de ce qu’il attendait, il n’hésiterait pas à parler de Valencia si jamais l’une de ses connaissances avait besoin de services qu’elle était en mesure d’offrir. Si cela pouvait aider une petite nouvelle à se lancer dans le métier, il le ferait avec plaisir. Quoique, pour ce qu’il en avait vu, Valencia ne semblait pas avoir de mal à joindre les deux bouts.

La brune enchaîna avec une question plus personnelle. Voilà qui était surprenant. Le Pulsar s’attendait plutôt à être celui qui commencerait avec ce genre de question. A vrai dire, il comptait profiter que cet achat de boîte soit définitivement terminé pour faire causette avec elle de manière un peu moins formelle. La voir prendre les devants ainsi était étonnant mais apprécié.


« Être Champion reste ce pour quoi les gens me connaissent, en général. A côté de cela, je suis aussi Ranger. »

Il imprima une légère pression du plat de la main dans le dos de la jeune femme, comme pour l’inviter à sortir de la pièce. Après tout, ils étaient dans la chambre uniquement pour voir si les dimensions des boîtes convenaient. Ce n’est pas comme s’il envisageait de la pousser dans son lit. Eheh. Plutôt que de la raccompagner jusque dans la pièce principale, Auguste s’arrêta juste avant d’y arriver. Il ouvrir une porte jusque-là close afin de laisser voir à Valencia ce qui se trouvait à l’intérieur.

« C’est encore un peu en désordre, je n’ai pas encore eu le temps de tout ranger ici. »
dit-il, ayant lui-même oublié à quel point c’était le fouillis.

Le reste de l’appartement était nickel dans tous les sens du terme, aussi espéra-t-il que la brune ne tire pas la conclusion qu’il soit une personne désordonnée. C’était même tout le contraire. Il y avait une bonne raison à cela, en réalité. Auguste n’avait eu l’occasion de rentrer chez lui que depuis peu et de ce fait, il avait dû ramener pas mal de ses affaires, qu’il s’était refusé de laisser ici durant son exil forcé du quartier résidentiel de Nemerya. Il restait donc encore quelques caisses en cartons n’ayant pas été ouvertes et d’autres trucs posés un peu partout en attente d’être rangé. Valencia pouvait tout de même voir que les environs du bureau étaient propre ainsi que tout le matériel photo et vidéo du Pulsar qui était par contre bien à sa place.


« Je ne sais pas si j’appellerais encore ça un métier vu le peu de temps que j’y passe en ce moment mais je travaille également sur un documentaire et je tiens un blog où je poste tout ce que je croise d’intéressant. C’était mon gagne-pain, à l’époque, mais je reconnais que c’est un peu à l’abandon, actuellement… »


Peiné, il l’était. L’homme n’aimait pas laisser les choses ainsi, sans les finir. Cela viendrait un jour il en était certain mais pour le moment, il n’avait pas le temps. Tout ce qu’il s’était passé ces derniers mois avait sévèrement réduit les heures qu’il pouvait consacrer à ce « hobby » ainsi que sa motivation. Entre son séjour prolongé dans un hôtel parce qu’il ne pouvait plus rentrer chez lui, le décès de Bobbi et la charge de travail représentée par son activité de Ranger et de Champion d’arène… Il ne pouvait humainement pas tout faire en même temps et avait été contraint de lever le pied sous peine de ne plus pouvoir s’en sortir.  

« Et vous ? Pardonnez mon indiscrétion mais quelque chose me perturbe depuis que je suis allé chez vous. Vous me semblez incroyablement aisée pour quelqu’un qui vient à peine d’arriver dans la région et qui vient de lancer son activité ici. Juste le peignoir de l’autre jour, j’ai noté la marque et je suis allé voir les prix l’autre jour, ça me parait bien cher pour qu’une jeune artisane n’ayant pas encore percé puisse se l’offrir. Vous faites d’autres choses à côté ? »

Ce n’était pas la question la plus subtile qu’il ait jamais posé mais puisqu’ils en étaient venus à se raconter ce qu’ils faisaient dans la vie, autant en profiter ! Puis, il était intrigué et n’allait pas hésiter à assouvir sa curiosité maintenant que l’occasion se présentait.

« Vous ne baignez pas dans des activités illégales, j’espère ? »

Il avait plissé les yeux pour se donné l’air faussement suspicieux. Avec le demi-sourire qui étirait ses lèvres, il était l’acteur le moins crédible du monde mais c’était en partie l’effet recherché. Il ne pensait pas que Valencia fasse quoi que ce soit de louche, sauf si être mignonne était un crime.

Revenir en haut Aller en bas
Valencia H. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5087-valencia-h-caelum-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5085-le-monde-kawaii-de-valencia-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5084-valou-mepo-le-retour
Dresseur Météore
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Météore
Valencia H. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Jeu 20 Déc - 6:10

unboxing
unboxing
toujours plus de boites
C'est avec un air ravi que Valencia écoutait les propos du jeune homme. Il avait beaucoup aimé son travail, et rien que cela suffisait amplement pour satisfaire l'artisane au grand cœur. Suite à cela, Auguste avait répondu à la question de la demoiselle, en mentionnant qu'il était Ranger en plus d'être champion d'arène. Valencia avait du mal à cacher sa surprise. Non pas qu'elle doutait des capacités du Pulsar, mais elle se demandait comment il pouvait gérer autant d'activités assez importantes.

« Et bien, vous devez être très occupé avec tout ça. Ranger carrément, ce n'est pas rien. »

Les Rangers aidaient et protégeaient la région du mieux qu'ils pouvaient en faisant des missions de sauvetages ou simplement en venant en aide à des personnes dans le besoin. Il s'agissait là d'une noble cause et en apprenant qu'Auguste en faisait parti, cela ne lui donnait qu'une raison en plus de constater sa bonté.

Par la suite, il l'emmena vers une pièce un peu plus en désordre qui ne semblait pas servir très souvent. Elle renfermait pas mal d'objets, à savoir de nombreux cartons attendant d'être déballés, et du matériel photo et vidéo. Curieuse, Valencia inspecta plus attentivement la pièce en question. Auguste était donc réalisateur de documentaires en plus de tenir une arène et de défendre la région. Comment faisait-il pour enchaîner toutes ces activités ? Certes, le dernier projet était à l'abandon, mais quand même.

« Oh... c'est dommage. Je suis certaine que ce que vous faites est très intéressant. Vous me surprenez de plus en plus, Auguste. » Dit-elle en continuant d'observer les alentours. « Je vous souhaite de pouvoir finir votre projet, je suis curieuse de voir le futur résultat. »

Elle disait cela sans trop d'attente, sachant très bien que le jeune homme était très occupé et qu'il ne pourra peut-être pas terminer ce qu'il avait commencé. Mais si par miracle il s'y remettait, elle allait être la première à laisser parler sa curiosité.

Auguste lui fit ensuite part de quelque chose qui l'avait rendu perplexe lors de leur dernière rencontre, et aujourd'hui encore. Le fait que Valencia soit aussi aisée avec simplement son salaire de jeune artisane. Elle ne put s'empêcher de sourire suite à ses propos. En réalité, l'aisance financière n'était pas quelque chose dont la jeune femme avait l'habitude de parler, parce qu'elle n'avait pas envie d'attirer l'attention simplement sur cet aspect de sa vie. Ceci dit, elle ne voyait aucune mauvaise intention émaner du Pulsar, alors elle pouvait sans trop de difficulté lui parler un peu plus d'elle.

« Ne vous en faites pas, je n'ai jamais fait quoi que ce soit d'illégal. » Enfin, sauf si voler de l'argent à ses parents l'était. Mais ce détail n'était pas pertinent. « Disons simplement que ma famille est assez réputée dans ma région, alors j'ai toujours vécue dans un environnement plus qu'aisé. »

La jeune femme aurait pu en dire un peu plus. Parler de ses grands parents dont elle était l'héritière. Parler du fait qu'elle avait pu s'expliquer avec ses parents, lors de son retour à Kanto. Qu'ils avaient acceptés de l'aider financièrement, même si elle ne manquait absolument de rien. Mais un événement empêcha la suite de la discussion. La fautive ? Mepo, comme toujours. Elle aussi semblait curieuse d'en savoir plus sur le matériel photographique d'Auguste, si bien qu'elle était actuellement en train d'analyser la caméra d'un peu trop près.

Valencia n'avait pas réfléchi. Pour éviter tout accident possible, elle se précipita en direction de sa Sepiatop pour l'empêcher de toucher à quoi que ce soit. Malheureusement, dans son élan, la jeune femme avait heurté un carton visiblement plein, et elle avait réussi à trébucher au moment où elle réceptionnait son Pokémon. C'est dans un cri de surprise et de douleur que la brune se retrouvait au sol, avec probablement une foulure à la cheville qui n'était absolument pas la bienvenue dans les circonstances actuelles.

« M-Mince. Je... Je n'ai rien cassé j'espère. » Alors qu'elle essayait d'ignorer la douleur, la demoiselle jeta un coup d’œil dans les alentours. Aucune casse, heureusement. Et oui, elle se préoccupait davantage de l'état de lieux que de sa propre personne.

« Auguste... Je n'ai pas mon téléphone sur moi. Je crois que je l'ai laissé dans le salon. Je... Je n'arrive pas à me lever. Pourriez-vous appeler mon chauffeur ? Je... Je vais devoir rentrer chez moi, désolée... »

Rouge de honte, elle se tenait la cheville en essayant de bouger sa jambe, mais sans succès. Elle avait trop mal. Pourquoi fallait-il encore qu'un accident arrive ? Avait-elle la poisse, ou quelque chose comme ça ? Décidément, quelque chose faisait en sorte qu'elle se rendre ridicule à chaque fois qu'elle croisait Auguste. Mais là, elle devait se soigner. Elle aurait pourtant appréciée rester encore un peu et discuter avec lui, mais elle ne pouvait pas ignorer sa blessure.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Jeu 27 Déc - 3:56

Valencia lui révéla être issue d’un milieu aisé, ce qui expliquait beaucoup de choses. Cela répondait à chacune des interrogations du Pulsar sans qu’il n’ait à les formuler. Forcément, quand on pouvait compter sur le compte en banque des parents plus d’éventuels héritages, ça vous facilitait la vie. Bien que lui vienne d’une famille plus modeste, il ne jugeait pas avec dédain la situation de Valencia. La vie était injuste pas nature, le tout était de savoir en tirer le maximum. Puis, honnêtement, l’homme était très content d’avoir eu cette famille-là et ne la changerait pour rien au monde. Certes, il ne dirait jamais non à un compte bancaire un peu plus fourni mais il n’avait pas à se plaindre. Il vivait de manière très confortable et s’offrait à peu près tout ce qu’il pouvait désirer. Souhaiter davantage aurait été de la cupidité.

« Je vois, je vois. Vous faites donc tout cela par passion plus que par nécessité. »


Un hobby, en quelque sorte. Certains avaient la belle vie, tout de même. Valencia avait raison de profiter de la chance qu’elle avait – il aurait fait pareil à sa place. Pouvoir se consacrer à ses passions et juste à cela avait quelque chose d’enchanteur. Lui qui avait toujours ou presque réussi à mêler travail et intérêt, il s’estimait aussi très chanceux. Quand il voyait d’autres personnes coincées dans des boulots sans avenir et qu’en plus ils détestaient… Se lever tous les jours en ayant déjà hâte d’être au soir pour se reposer, ce n’était pas une vie.

La réaction soudaine de la jeune femme le fit sursauter. Il ne s’était pas attendu à ce qu’elle s’élance ainsi, sans raison apparente. La cause, il la découvrit en tournant la tête pour suivre le mouvement de Valencia. Mepo. Encore et toujours Mepo. Au point où il en était, le Champion Psy n’était même plus étonné de voir cela. Manque de bol, la brune se prit le pied dans un carton avant de s’étaler au sol. Il n’avait même pas eu le temps de tendre la main pour essayer de la rattraper.


« Valencia, ça va ? »
s’inquiéta-t-il en bondissant à ses côtés, « J’espère que vous ne vous êtes rien cassé, surtout. »

Il jeta un œil furtif sur le carton ayant causé la chute. Si ses souvenirs étaient bons, il ne contenait de que des livres d’histoires et de géographie. Peut-être que l’un d’entre eux avait été un peu écrasé ou abîmé mais rien n’était cassé à proprement parler. Oh, et puis ça n’avait aucune importance. La manière dont la jeune femme se tenait la cheville en grimaçant était beaucoup plus préoccupante.

« Du calme, du calme. Une chose à la fois, d’accord ? Vous allez d’abord vous asseoir dans le salon et de là, on verra ce qu’on fait. Je vais vous aidez à vous lever. »


Elle avait déjà mentionné être incapable de se relever seul, aussi avait-il proposé son assistance. Il fit de son mieux pour épargner le moindre choc à sa cheville blessée et, une fois debout, il continua de la soutenir, de sorte qu’elle n’ait à s’appuyer que sur sa jambe valide. Il l’emmena alors avec douceur jusque dans la pièce principale où il la fit s’asseoir dans un fauteuil. Mepo, de son côté, avait jugé bon de se faire toute petite. Elle devait être fière d’elle, après avoir causé tout cela. Ce n’était certes pas fait exprès mais quand même… Bref. Auguste intima à la brune de se tenir tranquille quelques secondes, le temps qu’il retourne vers la cuisine pour ouvrir le congélateur. Il en sorti une poche de gel bleue, comme en en trouvait dans presque tous les ménages et qui convenait très bien pour apaiser les douleurs et limiter les gonflements.

« Pas trop mal ? Tenez, laissez ça dessus un moment, ça vous fera du bien. » dit-il en appliquant la compresse sur sa cheville, une fois revenu auprès d’elle.

Qu’il s’agisse d’une fracture était peu probable. Si Valencia n’était pas bien épaisse, elle n’était pas frêle pour autant. Ce devait sans doute être juste un mauvais coup. Du moins, il l’espérait. Une fois la poche en place, il tendit à la brune son téléphone, récupéré au passage.


« Je vous laisse passer l’appel. Finalement, avoir un chauffeur tombe à point nommé. Vous n’aurez pas à conduire, au moins. »


Faute de quoi il l’aurait sans doute ramenée chez elle. Il ne lui aurait pas dit de se débrouiller toute seule, il n’était quand même pas un monstre.

Revenir en haut Aller en bas
Valencia H. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5087-valencia-h-caelum-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5085-le-monde-kawaii-de-valencia-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5084-valou-mepo-le-retour
Dresseur Météore
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Météore
Valencia H. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1159
Née le : 15/03/1997
Age : 23
Région : Kanto
Stardust : 989
Equipe pokemon :
Unboxing [Valencia] Miniature_686_XY Unboxing [Valencia] Rcue Unboxing [Valencia] Miniature_420_XY
Unboxing [Valencia] Miniature_714_XY Unboxing [Valencia] Miniature_355_XY Unboxing [Valencia] Sbe7
Unboxing [Valencia] Miniature_666_Blizzard_XYUnboxing [Valencia] Miniature_775_SL

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Ven 15 Fév - 17:37

unboxing
unboxing
toujours plus de boites
Valencia se demandait pourquoi elle avait eu peur de la réaction d'Auguste. C'était sans doute une personne compréhensive, et il le prouvait encore une fois en venant lui apporter son aide, se préoccupant davantage de son bien-être que des boîtes. C'était une réaction logique mais la brune avait été témoin de beaucoup d'humains susceptibles et imprévisibles, elle ne pouvait plus se fier à ses premières impressions. Heureusement, Auguste semblait digne de confiance, voilà pourquoi malgré la douleur, elle parvenait à esquisser un léger sourire au jeune homme.

« Merci pour votre aide... » Dit-elle doucement, pendant qu'elle s'asseyait sur le fauteuil. Mepo ne la quittait pas des yeux, l'air triste. Sa dresseuse lui caressa la tête pour la rassurer, elle ne voulait pas que son Pokémon soit rongé par la culpabilité.

La poche de glace était froide, ce qui fit grimacer la jeune femme, mais la douleur était devenue plus supportable. Elle posa une main sur la compresse et attrapa son téléphone avec l'autre. Elle observa son appareil quelques secondes avant de soupirer doucement.

« Vous êtes très attentionné, Auguste. » Affirma-t-elle avant de marquer une pause, en souriant légèrement. « Encore désolée pour ma maladresse. »

Elle posa à nouveau son regard sur son téléphone avant de composer le numéro d'Eugène. Il avait répondu presque instantanément, comme s'il était à l’affût du moindre appel de Valencia. Elle lui fit mille excuses, lui disant qu'elle ne voulait pas le déranger, mais que face à la situation, il était plus sage pour elle de rentrer. Le chauffeur était, lui aussi, très compréhensif. Il n'allait pas mettre beaucoup de temps avant d'arriver, il était toujours à Nemerya et allait se mettre en route sur le champ.

Valencia appuya sur le bouton rouge pour conclure l'appel, avant de laisser s'échapper un soupir. Elle était soulagée. Sa peur constante de déranger autrui la rendait extrêmement anxieuse, et savoir qu'elle était entourée de gens compatissants la rassurait.

« Je suis désolée de vous fausser compagnie aussi brusquement. Vous vous êtes montré si gentil avec moi, je... je vous remercierai adéquatement la prochaine fois que l'on se verra, si vous voulez bien... »

Mepo semblait acquiescer les dires de sa dresseuse. Évidemment, après tout, la jeune Sepiatop appréciait Auguste, alors savoir qu'elle aurait l'occasion de le recroiser la rendait heureuse. Elle aimait presque tout le monde, mais elle semblait s'être attachée particulièrement au Ranger. Valencia aussi, d'ailleurs. Enfin... elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance, et c'était un sentiment très agréable. Peut-être qu'un jour, elle parviendra à mettre sa timidité de côté. Peut-être, qui sait.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Auguste d'Epernelle
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1021-journal-d-auguste https://dusk-lumiris.forumactif.com/t1020-auguste-d-epernelle-t-card
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Dresseur Pulsar & Champion d'Arène
Auguste d'Epernelle
Identité du dresseur
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2035
Née le : 04/08/1991
Age : 28
Région : Hoenn
Stardust : 9570
Equipe pokemon : Unboxing [Valencia] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Mer 20 Fév - 0:09

Auguste laissa la jeune femme passer son appel sans la déranger. Son chauffeur ne devait pas être très loin. Il était peut-être même encore garé devant l’appartement du Pulsar mais ce dernier ne s’embêta pas à aller vérifier. Cela ne le regardait pas, après tout. Il profita plutôt de ces quelques minutes de disponibilités pour débarrasser ce qu’il y avait sur la table de salon et poser tout cela aux abords de l’évier dans sa cuisine. Ainsi, il n’aurait plus qu’à faire la vaisselle et tout serait en ordre.

L’appel de Valencia fut bref. Et lorsqu’elle raccrocha, elle s’excusa – encore une fois ! – pour tous les désagréments qu’elle lui causait. En soi, elle n’avait rien fait de mal. Il ne pouvait pas quand même pas lui reprocher de s’être vautrée, si ? « Olala Valencia, quelle maladroite. Tu m’énerves à être aussi peu douée. Tu t’es fait mal ? Bien fait. Tu seras plus prudente la prochaine fois. » Eh. C’était le genre de choses qu’il aurait pu dire à un ami proche sur le ton de la plaisanterie mais à quelqu’un comme elle ? Hors de question. Pas pour le moment du moins.


« Inutile de me remercier, je ne vais pas vous laisser vous tordre de douleur par terre sans rien faire. » répondit-il, le ton léger.

Une manière de dédramatiser la situation. Il n’était pas nécessaire de paniquer ou de se sentir coupable. Le meilleur conseil qu’il puisse donner à Valencia était de souffler un grand coup pour se détendre et de se préoccuper avant tout d’elle-même.


« Ceci dit, si ça peut justifier le fait que nous nous revoyions, je ne dis pas non. »


Elle avait l’adresse et le numéro de téléphone du champion psy, soit assez d’information pour planifier une prochaine rencontre. Puis, l’idée de la revoir ne lui était pas désagréable du tout. Un contexte différent, quelque chose d’autre qu’une entrevue entre un artisan et son client, cela pouvait être l’occasion de faire plus ample connaissance. Elle lui était sympathique après tout.

« Vous n’avez rien oublié ? Parfait. Permettez que je vous aide à descendre jusqu’en bas, alors. »


Et par aider, il entendait lui épargner le moindre effort. La jeune femme se fit soulever et transporter telle une princesse tandis que Auguste la portait jusqu’au rez-de-chaussée. Il aurait pu la supporter et simplement lui donner un coup de pouce pour marcher mais, ne connaissant pas la gravité de la blessure, il préférait qu’elle n’ait pas à s’appuyer sur sa cheville. Il savait être délicat, quand il le voulait. La prendre par-dessus son épaule comme un vulgaire sac de patate aurait été plus facile mais pas sûr que Valencia apprécie l’expérience. S’il voulait un jour la revoir, mieux valait qu’il fasse preuve d’un peu de délicatesse.

A l’extérieur, le prénomme Eugène les attendait. Il s’agissait du chauffeur personnel de la blessée et, comprenant la situation d’un coup d’œil, il se contenta d’ouvrir la portière afin qu’Auguste puisse déposer son sac de pommes de terre sur le siège.


« Tenez, gardez la poche de glace. Vous en avez plus besoin que moi. Et ne tardez pas à consulter un médecin si la douleur persiste ! »
lâcha-t-il, l’air faussement autoritaire, « Et appelez-moi pour me tenir au courant de l’évolution. »

Parce que tout prétexte était bon à prendre pour ne pas perdre le contact avec elle. Cependant, dire qu’il n’était pas sincèrement préoccupé par son état aurait été un mensonge. Sur ces bonnes paroles, il remercia Valencia une dernière fois et lui dit au revoir, en espérant la revoir très bientôt.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération