Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -48%
-48% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
24.49 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Legilimencia la citée silencieuse


Feat : Camille



Les légendes racontent que dans le bois hurlant habite un couple de sorcier. La femme, vêtu de noir brouille les esprits et hypnotise les humains, et son mari, vêtu de rose fait vibrer sa douce voix pour plonger les êtres vivants dans le néant. Chaque histoire à en elle une part de vérité, celle-ci plus que les autres, puisqu'en ce jour Neptune et Alaric semble enfermer dans un cauchemar providentiel, créer de toutes pièces par des êtres extraordinaire. Je vais vous raconter leur rencontre. Le couple démoniaque, s'engrenant mutuellement, dans une spirale de vice porté par le mâle. Le mal incarné, c'est ce qu'était ce petit pokemon rose, à l'allure pourtant si mignonne. Il entraînait avec lui sa femme, une jolie et sophistiqué fillette humanoïde. Aujourd'hui c'était le jour ! Ils avaient décidés, sous l'impulsion du rondoudou, qu'aujourd'hui marquait le début de leur conquête ! Aujourd'hui commençait leur folie des grandeurs. Suivant les conseils de la Mesmerella, le couple quitta alors le bois pour se rendre à la bordure de la ville et s'en prendre aux passants égarés, en cette nuit noir. Ces téméraires qui osaient s'affranchir du jour pour vivre serait assurément leurs premières proies, cobayes,et futurs esclaves asservit !

Manque de bol, mon karma extraordinaire m'avait placé sur le chemin de ce couple de pokemon atypique. J'étais sortit prendre l'air après la fin d'un spectacle. Simple visite pour passer du bon temps et faire le plein d'inspiration en ce mois des plus dur. Halloween était passé, et avec lui la rigueur presque douce de l'automne, avait cédé sa place au terrible froid de l'hiver qui avait fini de déposséder les arbres et de courir le monde d'un manteau blanc immaculé. Les deux pokemon, n'avait pas fait exprès de choisir ce jour pour intimer leur règne de terreur, et à vrai dire ils aurait voulu fair d'halloween le point de départ de leur conquête horrifique afin de plonger, avec panache, le monde dans le chaos et la peur. Aujourd'hui ce n'était pas une nuit de terreur, ils n'étaient donc rien de plus qu'une soufflet qui retombait,une énième tentative d'horreur enfantine qui partageait les passant entre l'exaspération, le rire, et l'effroi compatissant. Pourtant il y a bien deux esprits embué par la fatigue, qui finirent par tomber dans le piège du couple maudit.

J'étais un de c'est deux esprits paumé dans les bras de Morphée, perdu dans l'irréel. D'abord un chant ensorcelant, puis le rideau de l'esprit tombe en même temps que les paupières, lourdement, bercées par ce chant angélique et irrésistible ! Puis du néant apparaissent des images. S'offre à moi des couleurs impressionnantes, totalement irréelles, onirique. Je remarque alors une silhouette devant moi, et à l'observer avec attention je vois que cette personne portes mes vêtement. Un moment de flottement s'impose, durant lesquels je reste pantois, silencieux, simplement la bouche bée devant cette personne affublé de mes vêtements. Si je ne porte pas ça ... Ça veux dire que je suis nu ? Un regard vers mon propre corps et je comprends que la situation est ... Compliqué et douteuse ! Logique, vous m'imaginez en robe ? Eh bien je vous laisse admirer le tableau, car c'est bien d'une robe que je suis vêtu... Et l'inconnue qui lève le regard vers moi...



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Camille Gutenberg
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5768-camille-gutenberg-journal-de-bord#79636 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5634-t-card-camille-gutenberg#77747 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t4913-camille-gutenberg-le-silence-est-d-or-terminee
Dresseur Pléiade
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Dresseur Pléiade
Camille Gutenberg
Identité du dresseur
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Camille sortait enfin de son spectacle. Au départ, elle ne devait se présenter que deux fois, deux soirs d’affilés. Rien de bien prometteurs, mais c’était une première scène dans la région et au moins, dans un théâtre, avait-elle toute l’attitude pour mettre en place ses tours de magie.

Cependant, elle avait remporté un succès certain, et le magicien star du spectacle avait bien apprécié et même adoré ce qu’elle faisait, si bien qu’il avait demandé à ce qu’elle reste en première de son spectacle jusqu’à la fin des représentations.

C’était donc la deuxième semaine de spectacle que la jeune magicienne faisait et elle trouvait cela épuisant. La journée, elle se reposait suffisamment bien qu’elle s’entraine souvent pour être au top pour le spectacle, mais la pression demeurait. Surtout que maintenant, elle devait aussi paraitre à la fin du spectacle. Adieu shampouinage intense pour faire disparaitre la teinture temporaire de ces cheveux noirs, et pire encore, elle devait garder ses lentilles quand ses yeux la brûlaient de fatigue. C’était une vraie torture de ne pas pouvoir se frotter les yeux alors que c’était son rêve le plus cher. Ça et aussi son lit.

A la place, elle restait en tenue ou se changeait mais seulement pour une tenue plus légère mais toujours élégante. Aujourd’hui, c’était une robe rose, comme une partie de ses cheveux. Et puis elle rejoignait l’artiste pour la fin du spectacle et ensemble se pavanaient à la sortie du théâtre, recevaient des félicitations et des encouragements. Si c’était gratifiant, cela mettait Camille très mal à l’aise. Mais si elle voulait devenir coordinatrice, elle devait se contenter de ça.

Finalement, elle fut enfin libérée et put retourner au centre Pokémon. La nuit était bien avancée et elle n’avait pas eu le courage de se changer ni de se laver. Elle n’avait même pas pris le temps de retirer ses lentilles, et alors qu’elle marchait, elle regrettait cette décision débile. Il faisait froid et franchement, elle ne voulait que se vautrait dans un coin et dormir. Comme Milo, son Evoli, qui lui ne se gênait pas et dormait profondément dans les bras de sa dresseuse.

Alors qu’elle longeait un Parc, Camille ne remarqua pas les mouvements dans un buisson, ni le type qui marchait en face d’elle. Par contre elle entendit comme une petite musique, une musique douce, une berceuse. La jeune fille était tellement fatiguée qu’elle s’endormit immédiatement et s’écroula au sol. La berceuse était si forte que Milo ne se réveilla pas non plus.

Cependant, le sommeil ne dura pas longtemps. La jeune magicienne se réveilla en sursaut et sut tout de suite que quelque chose clochait. Elle avait une drôle de sensation, et comme une migraine. Chaque respiration était différente, étrange et surtout, faisait du bruit. Camille respirait toujours sans bruit. Elle porta une main à la tête en fermant les yeux et grimaçant. Elle avait la nausée.

Sa main plongea dans sa crinière bicolore puis elle arrêta son geste. Sa main n’avait pas rencontré la même densité de cheveux qu’à l’accoutumé. Au contraire, ils étaient plutôt court. Beaucoup trop court. Son cœur accéléra. On lui avait coupé les cheveux. Elle ouvrit les yeux et regarda autour d’elle mais vit très vite que quelque chose clochait. Ses vêtements, on avait changé ses vêtements. Bien qu’elle porte souvent des vêtements amples, on pouvait y deviner ses formes de filles, ce qui n’était plus le cas. Plus de robe, plus de poitrine et surtout des jambes immenses.

Camille se leva et se trouva bien plus haute que d’habitude. Le son de sa respiration rauque la mettait encore plus mal à l’aise. Elle avait passé sa vie à tout faire pour ne pas s’entendre et faire aucun bruit car elle ne le supportait pas. Et là, manifestement, elle faisait un cauchemar odieux dans lequel, elle était dans le corps d’un garçon et elle faisait du bruit. Elle le sentait dans sa gorge, c’était horrible.

Elle tourna sur elle-même pour tester son corps mais les sensations étaient trop vraies pour être rêvées et ce fut encore plus horrible. Des larmes montèrent à ses yeux alors que la réalité du drame la terrifiait. Qu’est-ce qu’il s’était passé ?

Son regard se posa sur la silhouette d’une jeune femme. Elle portait une robe rose, et des cheveux bicolores. Un évolie dormait près d’elle. Camille reconnu immédiatement son corps et se jeta presque à ses côtés. Elle faillit se vautrer lamentablement car elle n’était pas habituée à la longueur supplémentaire de ses jambes. Le corps de Camille se réveille mais la jeune femme veut savoir ce qui se passe. Est-ce que c’est toujours elle dans son corps ? Ou bien est-ce quelqu’un d’autre. A genou, à côté de l’inconnu, elle se met à signer pour savoir ce qu’il se passe, qui elle est et surtout de ne pas parler.


Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] Signat10

Camille dialogue par écrit en italique et par signe juste en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Legilimencia la citée silencieuse


Feat : Quelqu’un svp



Finalement, l'inconnu qui se jette à mes cotés n'en ai pas un... C'est moi ! Oui, je sais, c'est vraiment étrange à dire et expliquer, et c'est encore plus intriguant à vivre. Ma gorges me brûle, comme ravagé par un feu incendiaire qui aurait broyer ma George et mes cordes vocales. Racler ma gorge en y apposant mes mains, pour me soustraire de cette gêne n'en fait rien, mon effort et vain, et mon corps animé par je ne sais quel esprit fougueux est presque avachi sur moi, les yeux plein de larmes, me fixant avec une immense détresse en répétant avec ferveur les même signes de mains. Trop déboussolé par la situation et ma gorge en feu que je ne cesse de racler dans l'espoir que la souffrance passe, je mets plusieurs minutes à comprendre que j'essaie de communiquer avec moi-même. "Ne parle pas" voilà la supplication que m'adressais cette imposteur qui avait mon visage. Je le regardais, l'air effaré.

Je pose une main sur mon front. J'ai l'impression qu'il vibre, tout comme mes tympans siffle sans discontinuer et cette gorge qui m'irrite si profondément... Tant de tracas qui mirent mes nerfs à vif, c'est alors, dans un mouvement de jambes pour repousser mon corps et balayer ce rêve de mon esprit, que je m'aperçus d'une sensation plus étrange encore, une absence, qui a rendu plus fluide mon coups tout en dévoilant l'une de mes jolies jambes à la peau douce et bien rasé, munie d'une chaussure à talon. Déjà là c'était plus que louche... Je fronçais les sourcils en réitérant mon geste, puis en changeant de position tentant les position d'ordinaire les plus désagréables pour la gente masculine... Rien aucune gêne. C'était terriblement inquiétant et pour le coup, je n'osais pas aller plus loin dans l'exploration de mon nouveau corps, préférant m'armer d'un dénie à toute épreuve pour... Après avoir mis la main dans mes cheveux et palper une longue tignasse inquiétante à l'étrange coloris girly, j'abandonne ma morale, et décide de palper mon buste par dessus mon vêtement féminin. Ma gorges s'assèche plus encore et mes lèvres se pinces alors que je me tourne vers celui qui avait maintenant mon image.

-Je...

Je m'étais tut instantanément en entendant le son de ma nouvelle voix, manifestement  étrangement rauque et détruite. Ma gorge me démangeait encore plus. J'avais compris... Ne parle pas. Et si... Je commençais à faire quelques signes maladroits, je ne connaissais vraiment que très sommairement ce langage universel, préférant. Utiliser mon élocution maudite plutôt que de rester silencieux et faible face à tous les féroces démons qui habitent ce monde. Pourtant une terrible idée me venait en tête, et si ce cauchemars me mettait face à une punition pire que la mienne pour que je relativise ? Et si je ne faisais ce rêve car je commençais à m'accepter ? Quelques signes : Je m'appelle Alaric... Qui es tu ? Ce parler à soit même même est bien étrange mais que ce soit ma conscience ou une rencontre du troisième type j'avais besoin de savoir. Il me fallait une réponse à ce tour de magie improbable !



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Camille Gutenberg
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5768-camille-gutenberg-journal-de-bord#79636 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5634-t-card-camille-gutenberg#77747 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t4913-camille-gutenberg-le-silence-est-d-or-terminee
Dresseur Pléiade
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Dresseur Pléiade
Camille Gutenberg
Identité du dresseur
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
La respiration de Camille s’accéléra encore. Manifestement, ce n’était pas elle qui était dans son corps. Comment le savait-elle ? Simplement parce que l’autre ne répondait pas par la langue des signes et surtout, elle avait essayé de parler.

A peine avait-elle commencé à parler que Camille planqua une main sur la bouche de son corps. Elle avait failli gifler son corps, autant d’horreur que de peur. Elle était terrifiée, ne comprenait pas ce qui se passait et pire que tout, quelque chose avait pris son corps et maintenant essayait de parler avec.

Le son de sa voix était horrible, bien pire que celui qu’elle avait entendu les rares fois où elle avait parlé. Elle était rauque, pareille à celle d’une personne âgée. Maintenant elle toussait. C’était horrible. Pourquoi vouloir essayer de parler. Qui que soit dans son corps, il aurait dû remarquer qu’il n’était pas entrainé pour ça.

Camille avait les larmes aux yeux et était au bord de l’hystérie. Plus elle paniquait plus elle entendait sa respiration se faire forte et plus elle paniquait, fermant un cercle vicieux. De plus, voir son propre corps, se sentir étranger au sien, c’était une expérience difficile pour elle.

Elle sentait sa tête tourner de plus en plus vite et un vertige la prendre. Elle s’assit sur les fesses et eut une envie subite de crier de détresse. C’était la première fois que ça lui arrivait mais tout ce qui sortit de sa bouche furent des sanglots, de plus en plus fort et de plus en plus bruyant. Elle n’était pas dans son corps, quelqu’un d’autre y était. Sa gorge lui faisait une sensation désagréable de vibration, ses oreilles bourdonnaient et elle n’arrivait pas à se calmer.

Milo, son Evoli semblait lui aussi complètement perdu, sentant bien que quelque chose clochait avec sa dresseuse et que le jeune homme avait un comportement, lui aussi étrange et surtout proche de celui de Camille.


Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] Signat10

Camille dialogue par écrit en italique et par signe juste en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Legilimencia la citée silencieuse


Feat : Quelqu’un svp



Voir son propre corps lui bondir dessus et fondre en sanglot pour une raison qui de toute évidence m'échappe est une expérience bien étrange. Étais je prisonnier de mon esprit, enfermé avec mon inconscient dans un rêve dérangeant ? C'est ce que j'en aurais conclu en voyant cette vision de moins qui me ramenait à l'enfant toujours perdu au fond de moi. Cet enfant dont les caprices règnent, cet enfant plein de rêves et de nostalgie... Pourtant un petit détail attirent mon attention alors que je regarde par dessus l'épaule de mon double qui lâche petit à petit son étreinte à mesure qu'un sanglot le prend. Ce point de divergence de mon esprit n'était autre qu'une petite boule de poil... Un evoli assis là, fixant l'étrange duo que nous formons moi et... Bref il était là, tétanisé, visiblement perdu lui aussi. Honnêtement je ne voyais pas ce qu'un tel pokemon ferait dans mon esprit, je n'avais aucun attachement particulier pour ce pokemon. Ce point de dissonance fit émerger le doute dans ma petite tête. Et c'est le visage décidé, gardant un silence parfait que je m'étais levé pour me gifler, enfin moi non... La personne que je venais de gifler c'était ce pleurnichard devant moi.

Je voulais attirer l'attention de cette personne et lui remettre les idées au clair. Si ce n'était pas une création de mon esprit alors il fallait que l'on lutte ensemble pour que je regagne mon corps. Bon par contre pour le communication... La gorge noué, je savais bien que je ne pouvais parler avec cet langue en feu. C'est alors que des gestes que j'avais occulté sur le coup m'apparaissaient comme la solution. La langue des signes ! Je me faisais peut être des idées, j'avais peut-être mal vu, mais avec mon handicap du jour je n'avais pas bien le choix, et si c'était avec moi que je communiquais, il paraît évident que je parviendrais à comprendre mes gestes. Commençant par le début, j'attirais le regard de mon interlocuteur vers mes mains et ma bouche. Tentant tant bien que mal de bouger mes lèvres sans vraiment prononcer un mot à haute voix, mimant ce que je disais en silence par quelques signes. Pourquoi ne pas tout signer ? Parce que j'étais loin d'avoir un niveau correct dans ce langage. J'avais quelques bases, mais je ne pourrais jamais tenir une discussion élaboré, alors si mes lèvres pouvais être lu ça serait un plus.

-Je suis perdu... Où est-ce qu'on est ? Qui es tu ? Es tu ma conscience ? Pourquoi ma gorge me brûle ? Pourquoi je ne peux pas parler ? Pourquoi tu pleures ? Pourquoi cet evoli ?

Quoi je pose trop de questions ? Hum... Qui ne les poserait pas ?



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Camille Gutenberg
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5768-camille-gutenberg-journal-de-bord#79636 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5634-t-card-camille-gutenberg#77747 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t4913-camille-gutenberg-le-silence-est-d-or-terminee
Dresseur Pléiade
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Dresseur Pléiade
Camille Gutenberg
Identité du dresseur
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Camille avait du mal à respirer et cela ne faisait qu’aggraver sa panique. Elle était perdue, dans un corps qui n’était pas le sien. Les sensations dans sa gorge étaient bien trop différentes de ce qu’elle avait l’habitude d’avoir. Elle ne savait plus où elle était ni qui elle était.

Même Milo semblait perdu, ce qui n’améliorait pas l’état de Camille.

Finalement, le corps de Camille lui fit signe. S’essuyant les yeux, essayant de se calmer, il fallut un moment à Camille pour réussir à bien voir son corps. Il se mit à signer. Ce ne pouvait pas être elle dans son corps, puisqu’elle avait essayé de parler. De plus, la façon dont il signait était un peu hésitant, or, même dans son état de panique actuelle, Camille pouvait signer mieux que ça, après tout, elle le parler depuis plus de dix ans.

C’est donc u air pitoyable et apeurée qu’envoya Camille à son propre corps. Elle comprit le message qu’elle voyait. Perdue, c’est ce qu’elle était. Le lieu ? Un rapide regard alentour lui fit comprendre qu’ils étaient toujours à Fort des Songes, dans le parc. Camille y avait passé beaucoup de temps à faire ses petits spectacles. Quant aux restes.

Elle se sécha encore une fois les yeux d’un revers de manche. Les mains d’abord tremblantes elle signa en route. Elle sentait bien que dans ce corps, parler serait plus simple que dans le sien, mais elle n’y arrivait toujours pas. Elle se tendit en voyant qu’elle bougeait les lèvres, son corps bougeait ses lèvres.

Je suis perdue aussi. Je crois qu’on est toujours à Fort des Songes et tu es moi. Tu as mon corps. Arrête de bouger les lèvres. Je m’appelle Fraise et Chocolat.C’est ainsi qu’en langue des signes elle se présentait, en lien avec son goût prononcé pour les glaces Neopolitaines et son habitude de teindre ses cheveux et ses yeux en marron et rose. Sinon elle devait épeler son nom en entier, et ça ne se faisait pas tant que ça.

S’il te plait, ne parle pas. Si tu es vraiment dans mon corps, ne parle pas. Je ne supporte pas ça.

Camille regarda Milo et lui fit un signe. L’Evoli, méfiant s’approcha de ce qui devait être sa dresseuse et pourtant elle était si différente. Mais ce signe, ce ne pouvait être qu’elle. Camille serra son Pokémon dans ses bras avant de signer de nouveau. C’est mon Evoli. Qui es-tu ?

Quelque chose bougea dans les buissons ce qui arrêta la discussion de Camille. Celle-ci recula précipitamment, prête à se cacher derrière son corps avant de s’arrêter en chemin. Est-ce qu’elle ne devrait pas plutôt protéger son corps ? Et si ce corps était détruit, est-ce qu’elle reprendrait le sien ?



Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] Signat10

Camille dialogue par écrit en italique et par signe juste en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Legilimencia la citée silencieuse


Feat : Quelqu’un svp



Fraise et chocolat, hein ? Elle se foutait vraiment de ma gueule... Enfin je... Bref je sais pas, la situation est trop bizarre et comme si ça suffisait pas un bruissement se fait entendre dans un buisson, et je vois mon corps se cacher hésitant, derrière moi. Un réflexe salvateur d'ordinaire salvateur j'imagine, mais aujourd'hui j'avais son corps alors... Enfin, ce qui sortit de ce buisson ne fut rien de bien dangereux, c'était Aurora, ma petite Goupix aux teintes surnaturelles rappelant les aurores polaire du nord de ce pays. Elle était là, tout patraque se réveillant comme une princesse. Elle se dandinait vers nous, pour me contourner et venir poser son museau contre la jambe de mon corps. Elle eut un mouvement de recul quand elle vit l'evoli, ou alors avait-elle suspecté quelque chose d'étrange dans le regard encore pleins de l'arme de ce qui ressemblait à son dresseur.

Claquant des doigts pour donner un rythme et attirer son attention, je me tournais vers le pokemon et cette femme en contrôle de mon corps. J'aurais bien voulu chanter pour que la renarde polaire me reconnaisse mais ma gorges était sèche et irrité, et mon corps m'avait expressément ordonné de ne pas le faire. Cette fameuse "fraise et chocolat" devait bien avoir une raison, et comme ça m'arrangeait bien qu'elle ne parle pas non plus avec mon corps, j'avais décider de respecter mon... Enfin son choix. Ainsi, posant une main sur le Goupix pour la caresser je relevais mon regard pour capter celui de la femme prisonnière de ma chair. Et je signais rapidement :

-Appelles moi : Volcan ! J'ai réfléchis à un truc... On est manifestement lié... On ne doit pas pouvoir solutionner ça seul chacun de notre côté... On doit le faire ensemble sur la base d'un consentement mutuelle... Comment pourrions nous nous lié davantage et partagé nos êtres pour retrouver nos corps ? ... Et si on s'embrassait ?

Se toucher ne suffisait pas, se parler ne semblait pas être une option envisageable... Le seul moyen que nos corps et nos âmes entre en communion c'était qu'on lie nos lèvres, non ? Je ne savais pas trop si c'était une bonne idée mais pour le coup j'étais vraiment prêt à tout pour me sortir de se mauvais rêve, quitte à vendre mon innocence à une inconnu. Je fixais mon corps, hésitant, posant la main fine et blanche sur ce qui fut habituellement mon épaule. Se retrouver à embrasser son corps n'était ce pas un mythe improbable ? C'était une condamnation bien cruelle et chaotique. Un sentiment vraiment étrange je vous le jure... Finalement j'avais lâché mon épaule. Bien trop bizarre je vous dis !



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Camille Gutenberg
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5768-camille-gutenberg-journal-de-bord#79636 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5634-t-card-camille-gutenberg#77747 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t4913-camille-gutenberg-le-silence-est-d-or-terminee
Dresseur Pléiade
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Dresseur Pléiade
Camille Gutenberg
Identité du dresseur
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Caché derrière son corps, elle vit surgir un Goupix blanc des buissons. Elle le regarda perplexe et le Goupix hésita entre le corps de son maître et celle qui se comportait comme lui. Finalement, il préféra allait voir la bonne personne. Les deux dresseurs avaient donc récupéré leur Pokémon.

Malgré l’angoisse qui mettait les nerfs de Camille à rude épreuve, elle ne put que froncer les sourcils devant le nom muet que se donnait l’inconnu. Volcan ? Quelle était l’histoire cachée derrière ce surnom ? Mais en y pensant, quand elle avait ses cheveux noirs et ses yeux noirs, le nom de la magicienne pouvait aussi paraitre très étrange. Pourtant ce soir, elle avait gardé ses cheveux bicolores mais Volcan ne pouvait pas le savoir.

Le reste de sa proposition finit de faire rougir Camille et de la mettre un peu en colère. Sans être prude, Camille était de nature réservée et un peu timide. Elle n’avait jamais attiré les garçons à cause de son mutisme et ne voyait pas son premier baiser de cette façon. Elle recula vivement de Volcan et se mettant debout et le regarda en fronçant les sourcils.

Pervers ! Signa-t-elle. Le contact d’abord chaleureux de Volcan quand le corps de Camille avait posé sa main sur l’épaule du corps de Volcan semblait la brûler maintenant. C’était comme s’il y avait eu de l’acide de déposer sur ses vêtements.

Ce n’était qu’une impression, bien sûr, rien de tout ça n’était vrai. La main de Camille ne crachait de l’acide. Mais la magicienne avait la désagréable impression qu’on violait son corps. Déjà, on avait parlé avec, ce qui était déjà assez horrible et maintenant, le type qui se trouvait dedans lui demandait de l’embrasser. C’était bien trop horrible comme situation.

Soudain, Milo sauta des bras de Camille et se mit à gronder de façon menaçante. Pas contre Volcan, mais contre quelque chose d’autre, caché dans l’ombre. Cela ne venait pas du même endroit que le Goupix.

Brutalement, Milo bondit et attaqua. Camille regarda surprise par cette violence. Milo était plus un Pokémon câlin qu’un Pokémon combat. Des cris de combats se firent entendre et Camille se précipita pour voir ce qui se passait.

Milo faisait face à une Mesmerella. La magicienne ne savait que faire car jamais Milo n’avait attaqué sans raison, ou attaquer tout court.


Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] Signat10

Camille dialogue par écrit en italique et par signe juste en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Legilimencia la citée silencieuse


Feat : Quelqu’un svp



Un regard entre mon pokemon et moi, tous deux perdu par la situation qui nous prenait, tous deux perdu face à la lutte de Millo dont les assaut vain n'effleurait pas la Mesmerella qui utilisait ses pouvoir psychique pour repousser l'evoli. Le fait est que je ne parvenait pas à comprendre depuis combien de temps le pokemon était là, ça me laissait abasourdi. Fraise et chocolat, perdu dans mon corps semblait elle aussi perdu face à la violence de son pokemon qui donnait tout en de nombreux assauts répété comme s'il était le seul conscient du danger de se rêve bien trop réaliste. Épée de nos esprit il se battait pour nous. Si la petite boule de poil était notre épée alors ma Goupix était... Notre bouclier !

J'avais posé ma main sur le poignet de "fraise et chocolat" mon poignet en fait. Je devait retenir la femme qu'elle ne fasse pas de bêtise et ne m'expose a plus de séquelles. Je l'ai tiré vers moi et Aurora à alors opiner le chef avant de lancer une combinaison de techniques que nous travaillons pour une possible prestation de concours. Elle souffla sur nous et sur la zone une brume qui engloutit complètement le féerique décors de Fort-Des-Songes, nous plongeant dans un monde vaporeux, onirique. Vint alors se dessiner dans le ciel une multitude de rayon coloré pareille à des aurores boréales.

Nous enfermant dans une bulle de glace d'un dernier onde Boréale, notre coquille de rêve se brisa alors. Le souffle glacé et l'isolement phonique et mental se brisant entre nous et le monde extérieur. Le néant m'apparu après la blancheur de ce ciel hivernal, des ténèbres qui s'éclairciront peu à peu à mesure que les rideaux que sont mes paupière tu ne daigne se découvrir è pour me plonger à nouveau dans ce monde parallèle qui est bien le mien. Fort-des-songes encore, mais pas en rêve. Enfin comment l'affirmer la situation restait la même qu'avant que mes yeux ne se ferment comme si je m'étais juste évanouie un temps.

-Pffff...

Le froid m'avait surement ramollit le cerveaux car ce n'est qu'après ce souffle d'exaspération et un regard à l'encontre de la femme émergeant à mes côtés que tous mes souvenirs me foudroyèrent et que je me mis à hurler :

-Fraise... On est sauvé !



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Camille Gutenberg
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5768-camille-gutenberg-journal-de-bord#79636 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5634-t-card-camille-gutenberg#77747 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t4913-camille-gutenberg-le-silence-est-d-or-terminee
Dresseur Pléiade
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Dresseur Pléiade
Camille Gutenberg
Identité du dresseur
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 738
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3230
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Le jeune Evoli essayait décidemment de menacer le Pokémon Psy mais celui-ci aurait pu être de la pluie derrière une vitre alors que la Mesmerella prenait un bain chaud que le résultat eut été le même : elle ne prêtait absolument aucune attention à lui.

Un contact fit sursauter Camille mais ce n’était que son corps qui lui attrapait le poignet. Elle fut attirée et se retrouva collée contre elle-même. C’était une étrange sensation que sentir son propre corps la serrait contre elle. C’était surréaliste, juste un rêve. Ou un cauchemar.

Puis il y eut du froid, un grand froid, qui fit frissonnée Camille et elle sentit ses poils se hérissaient. Une brume glacée les entoura doucement et Camille commença à avoir peur. Manifestement, elle n’était pas la seule car Milo vint aussi coller à elle, abandonnant sa vaine intimidation pour se terrer dans les bras de sa dresseuse.

Le bruit de la glace en formation se fit entendre dans la blancheur de l’épaisse brume et le froid s’intensifia pendant un instant. Puis se fit le noir. Un noir brutal, des étoiles, des éclairs et une grosse migraine. Camille ferma les yeux à s’en fendre les paupières comme si ça pouvait faire fuir la douleur et qu’elle allait se réveiller dans son corps dans un lit, juste un peu mouillée de sueur face à cet odieux cauchemar.

Puis la jeune femme fut forcée de rouvrir les yeux. La brume avait disparu et l’origine de son réveil était un jeune qui semblait très content. Un jeune homme ! Elle se redressa brusquement. Ils étaient toujours au milieu du par cet l’homme portait les mêmes vêtements qu’elle il y a à peine quelques instants. D’ailleurs, il l’appelait Fraise… car elle s’était présentée à son propre corps sous ce nom. Mais cela voudrait dire que ce garçon…

Elle sentit Milo contre elle. L’Evoli avait vite bondit sur sa dresseuse en entendant le jeune parlait avec tant d’entrain. Si l’homme n’était plus Camille, alors Camille devait être Camille. Il lécha passionnément sa dresseuse qui sourit silencieusement en le caressant intensivement.

Sauvée, elle était sauvée. De nouveau de retour dans son corps. Elle regarda autour d’elle mais en dehors du jeune homme et de son Goupix, il n’y avait personne d’autre.

Elle le regarda et signa. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Est-ce qu’on a rêvé où on a vraiment échangé nos corps ? En tout cas, plus jamais d’expérience comme ça pour moi. C’était horrible.


Legilimencia la citée silencieuse [pv Camille] Signat10

Camille dialogue par écrit en italique et par signe juste en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Legilimencia la citée silencieuse


Feat : Quelqu’un svp



Ce qui c'est passé ? Je ne pouvais pas non plus l'expliquer. Mais l'expérience fut... Terriblement chaotique. Un rêve bien plus stupéfiant et dérangeant que le pire des cauchemars où une réalité altéré par des pokemon fuyant bruyamment dans les bois. En effet le couple maléfique avait enfin prit la fuite devant cette expérience fastidieuse. Il fallait qu'ils tapent plus fort, leur petit jeu de cette soirée ne les avait pas contenté, et c'est pour cela qu'il fuyait en abandonnant leurs jouets au sol. Ils voulaient peaufiner un plan plus drastique et choquer tout Fort-des-Songe d'un coup. Ils voulaient revenir pour la nuit de toutes les terreurs gagner par la frayeur le coeur de tous les enfants. En fait ils n'étaient pas bien méchant les deux isolés du bois. Ce qui intéressait les deux pokemon c'était marquer les esprits et attirer le regard des bambins. Ils apprécieraient eux aussi avoir un petit à chérir mais... Le destin le refusait alors ils sortaient des bois pour marquer les esprits et devenir des légendes ! Aujourd'hui c'était nous, demain se sera d'autre personne ! La légende se devait d'être alimenté ! Ce n'étaient que deux farceurs en manque d'attention.

-Je... Je ne sais pas...

Avais je répondu en faisant craquer mes articulation endoloris. J'étais bien content de retrouver les sensation habituelle propre à mon corps, même ma nuque engourdi qui craqua bruyamment dans le silence de la nuit. Le voile ténébreux était maintenant totalement installé, et un silence de mort s'imposa à la douce fraîcheur de cette soirée. Je me relevais alors complètement, tendant une main vers la demoiselle pour l'aider à se relever. Cette expérience ne fut pas dénuer d'intérêt. Je savais maintenant pourquoi la gamine signait et j'étais bien bête de me plaindre de mon pauvre handicap de locution lorsqu'elle souffrait le martyr rien qu'en respirant. Je me souvenais de la sensation de brûlure dans sa gorge à chaque parole, à chaque souffle. Je me souvenait des ses larmes devant les son faible et rauque de sa propre voix. Je me souvenais de ma peine. Je ne pouvais plus me plaindre après cette rencontre, juste m'exercer et vaincre mes lacunes, juste m'accepter et laisser les gens m'accepter. Alors j'adressais cette main salvatrice et ce sourire reconnaissant à celle qui s'était infiltrer dans mon corps pour me sauver.

-Ne re-restons pa-pas ici... Il ne faudrait pa-pas que ça re-recommence... Tu viens ?



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération