Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-64%
Le deal à ne pas rater :
TACKLIFE T8 800A – Démarreur de Batterie de Voiture
35.99 € 99.99 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Pokemons : Lockpin (♀ Capitaine) & Lucario (♂ Général)

Fouillant l'aération tu trouves une petite note et tu la lis tranquillement. Bon... Au moins, tu te sens moins stupide, les numéros correspondent au numéros des pokemons dans le pokédex. Hm... Tu vas voir Mikhail en premier pour lui montrer le papier que tu as trouvé tandis que tes deux pokemons restent silencieux et pour le moment assez calme.

Mikh' ! Regarde, j'ai trouvé ça... Tu pense pouvoir chercher quel numéro correspond à quel pokemon du coup ? Je vais aller voir Albert dans la morgue en espérant qu'il n'ait pas trouvé de truc trop flippant !

Fais tu remarquer au jeune homme pour lui dire que si jamais ça devient traumatisant pour le vieil homme, tu prendras le relais des recherches dans cette pièce affreuse. Tu arrives, tu observes la pièce en détails. La balance avec des trucs étranges dessus... tu repense ensuite au papier qu'Albert avait trouvé ici... Tu regardes ensuite le gentleman devant le cadavre. Tu frissonne... Tu ne peux pas laisser Albert ici. Tu vas t'occuper de cette pièce. Tu vas le faire... Tu trouveras la solution ici mais tu refuses de traumatiser des civils.

Albert, va donner un coup de main à Mikhail... Je vais continuer les fouilles ici, d'accord ? J'ai plus l'habitude de voir ce genre de choses que toi. Alors, ça ira pour moi, t'en fais pas. Etant policière, j'ai plus l'habitude d'avoir à faire avec ce genre de situations.

Dis tu en raccompagnant le grand-père à la porte doucement. Tu dois t'occuper de tout ça, toi même. Tu n'aurais jamais du le laisser fouiller la morgue en premier lieu. Jamais... Tu n'aurais jamais du faire ça mais tu es bête et tu as agis comme d'habitude sous l'impulsion sans penser aux effets que cela pourrait avoir sur tes camarades. Aller, tu prends ton courage à deux mains et une fois Albert sorti de là, tu regarde la pièce, fouille et essaye de comprendre. Tu regardes le cadavre et lis le dossier de la défunte. Puis, ton regard se pose sur cette balance avec le cerveau d'un bébé et un scalpel... Tu pense à nouveau au papier...

Tu mets quelques minutes avant de tilter : un coeur. Tu dois poser un coeur sur cette balance. C'est pour ça qu'il y a un scalpel dessus. En tout cas, cela collerait au papier qu'Albert à trouver... Tu prend le vieil outil médical entre tes mains puis tu regardes le cadavre de la pauvre Lisbeth... Tu ne veux pas lui faire ça... Tu ne veux pas. Elle est morte... Elle ne peut pas reposer en paix tout simplement ? Tu as déjà vu des cadavres alors ça ne t'impressionne pas et tu en as déjà vu des plus abîmer que ça mais... là c'est toi qui doit ouvrir sa cage thoracique et prendre le coeur en découpant toutes les veines et artères le reliant. Tu prends une profonde inspiration et tu t'approche de la pauvre Lisbeth.

Je suis désolée...



Tu as encore un haut le cœur et tu te retiens de vomir. Tout va bien... Tu vas t'en sortir, tes mains sont horrible, tu es dans un état épouvantable mais tu te force, tu essayes de faire de ton mieux. Tu prends le cœur et tu le poses sur cette stupide balance. Tu regarde ensuite le corps... Tu ne veux plus le voir et tu ferme violemment la porte du tiroir où elle était rangée plus tôt.
Tu te laisse lourdement tomber sur le sol sale. Tu es fatiguée... tu as glissé tes mains dans l'intérieur du corps de quelqu'un. Tu te dégoûte en tant qu'humaine... tu as juste... tu essaye de plus y penser. Avant tu voyais des corps oui mais c'était différent. Quand tu allais voir pour un rapport d'autopsie, le corps était toujours parfaitement refermé. Mais là, tu as du prendre un organe et... ce n'était pas une femme mais juste un cadavre. Personne ne veut la retrouver... personne. Enfin... tu essaye de t'en convaincre et tu ne pourras pas cacher ce que tu as fais à tes petits camarades.

Modération :
▬ Judith lit le dossier de la défunte
▬ Judith récupère le cœur tant bien que mal pour le mettre sur la balance
Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 Miniature_385_XY
Icone : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 Miniature_385_XY
Icone : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 Miniature_385_XY
Icone : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

Event : Albert, Judith & Mikhail


Début de la Mission : La Chambre Froide.
Seek a Way Out !

Ton courage et ta force sont les armes qui nous sauveront tous. Le dossier d'autopsie que tu as pris en ta possession est, pour le coup, très détaillé, si bien que les informations dessus ne semblent pas vraiment pouvoir t'être utile d'une quelconque façon. Tu apprends néanmoins qu'elle est morte d'une maladie foudroyante, qui a violemment attaqué une partie précise de son anatomie : son coeur.

Elle a dû trépassée, il y a longtemps maintenant. Mais c'est néanmoins triste.. Que fait-il ici, au lieu de posséder sa propre tombe ? N'y a t'il personne, à l'extérieur, qui semble la regretter ?

R-Revenons à notre morbide histoire.
La force et l'endurance de Judith à su vous faire avancer, bien que le spectacle fut des plus écœurant. Seule face à la mort, trempée par le sang et les organes ruisselant de son être, le cœur fut extirpé, en bonne condition.. Si le temps eu fait des ravages sur cette petite chose si fragile, aucun dégâts supplémentaire n'a été fait.

Le coeur est représenter par la passion, par l'amour, dont vous avez fait preuve envers votre prochain. Le cerveau, lui, représente la raison, la réflexion, celle utilisée pour vous permettre de répondre aux énigmes auquel vous êtes tombés. Ces deux facteurs, ensembles, vous mèneront à la sortie. Une fois l'organe posée, la balance mit quelques secondes a se stabiliser parfaitement. Vous avez résolu l'énigme...

Même si il y avait façon plus simple de résoudre ce problème, comme par exemple, tenir les deux plateaux a niveaux égaux. Mais vous avez néanmoins réussis.

Le tiroir s'ouvre, vous présentant de nouveaux éléments.

En premier lieu, vous y trouvez un étrange papier. Il contient deux lignes de couleurs différentes. La partie noire sur le papier semble transparente, vous pouvez ainsi voir à travers celle-ci. Peut-être, ce papier est le dernier lien qu'il vous manquait.
Le Papier:
 

Le second objet, plus gros, semble représenter une mallette en aluminium. Elle est remplies de papiers et, plus étranges encore, de 5 seringues, possédant toutes une couleur étrange.

Mais voyons d'abord les papiers.
Sur le premier, est inscrit “Le choix de l’homme Sage. Ne croire qu'en ce qui mérite d'être cru.”
Sur le second, est inscrit “Code n°4 : Cure “
Sur le troisième et dernier, une longue page s'inscrit devant vous. Voilà ce qu'elle dit :

Contenue de la page:
 

Il ne semblerait pas que l'utilisation de ses seringues aient un réel effet sur la continuité des évènements, mais prenez néanmoins garde. Albert à bel et bien subit une piqure. Seuls vos choix et les siens, auront un impact sur la bonne continuité de votre enquête..

Vous avez désormais toutes les cartes en main, a vous de jouer maintenant. Vous ne pourrez plus découvrir quoique ce soit de plus.

____

• Vous approchez de la fin, courage !

• Les Seringues ne sont qu'à destination d'Albert. Les utiliser sur quelqu'un d'autre serait inutile et vraiment dangereux.

• Vous avez trouvez un papier. Bien que vous pouvez l'utiliser ainsi, je vous suggère d'utiliser un logiciel d'image, tel que Photoshop, pour avoir une meilleure visibilité.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter Narcisse. Bonne chance et amusez-vous bien ~).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Les Mistrals [Event]
Chacun c’était mit en route, cherchant dans leur coin. Le gris avait laissé son chien fouiller de son côté, et comprit rapidement qu’il n’avait rien trouvé lorsqu’il le vit revenir en trottinant tranquillement. Hm. Dommage. Continuant sa recherche du coup, le pulsar bougeait quelques trucs, sans grande conviction. Il n’avait peut-être pas visé le meilleur des endroits, il faut dire. Mais bon. Un sourire c’était glissé sur ses lèvres d’ailleurs, en entendant Albert se mettre à chanter. Et il parvint à se caller sur le rythme de l’ancien, ce qui eut l’effet de rendre la situation bien moins, pensante. Moins dramatique pour lui. Doucement mais surement, le Tsekov put se calmer, bien que ses craintes continuaient de se faire sentir.
Son attention fut par la suite happé par Judith, qui revenait avec un nouveau papier. Il prit celui-ci et l’étudia après que la jeune femme lui ait demandé de faire une recherche. Oh. Alors les chiffres correspondaient à des Pokémons ? Pas à des Pokémons feux en tout cas. Auquel cas, il pensait que ça lui aurait sauté aux yeux, assez rapidement.

- Oui. Oui… Je vais voir si mon pokematos fonctionne toujours. Je devrais avoir des info’ dessus. - Répondit-il simplement, sans même se rendre compte que son accent avait finit par s’envoler.

Tout en sortant l’objet de sa poche du coup, il alla vers le fauteuil roulant avant de s’y installer tranquillement. Et tout en remuant l’objet, il tenta de rallumer l’appareil… sans difficulté. Ah ! Cette coque spécialement conçu pour les dresseurs aventuriers fonctionnaient donc réellement bien, il fallait croire ! Heureusement d’ailleurs. Enfin. C’est sans surprise qu’il se rendit compte qu’il n’avait pas de réseau. Mais ça n’avait pas d’importance. Le tout c’était le numéro.

Il entendit d’ailleurs vaguement Judith parler à Albert, sans vraiment écouter ce qu’ils se disaient… Ce fut un mouvement qui lui fit quitter sa concentration, constatant qu’Albert n’était plus dans la morgue, et que Judith n’était plus dans son champ de vision. Ils avaient dut échanger leur place surement.

- Ah ! Génial ! Albert, tu peux me donner un coup de main ? Il faudrait que tu me dises chaque numéro qu’il y a sur ce papier. Que je regarde à quoi sa corresponde, et que je puisse les sélectionner.

Il lui tendit le petit papier en question, avant de se redresser sur son siège roulant, pour ensuite se vouter en avant, enclenchant la possibilité de sélection de son pokedex. Habituellement il faisait ça, pour les Pokémons qu’il souhaitait capturer, mais pour le coup, ça lui paraissait plus important…
De ce fait -avec l’aide d’Albert ou pas- le gris finit par se faire une liste des numéro présent sur le papier…

# Stalgamin/Crabominable/Lamantine/Obali/Blizzi

# Lipoutou/Cochignon/Momartik/Cadoizo/Farfuret

# Artikodin/Dimoret/Dragmara/Crustabri/Kyurem

# Hexagel/Cochignon/Oniglali/Sorbebe/Polagriffe

Maintenant qu’il avait put séparer les Pokémons présent pour mieux les regarder, il reprit le petit papier de Judith pour relire ce qui y était noté. Ils avaient tous un point commun ?… Relisant en silence chacun de ces noms, le gris finit par réaliser une chose… Ils étaient tous noté comme étant de type glace.

- Ohoh, Albert, on dirait bien qu’on a peut-être notre premier mot de passe !

Un large sourire glissa sur ses lèvres alors qu’il se levait, tournant l’écran de son appareil vers le vieil homme. Peut-être comprendrait-il, peut-être pas. Peut-être n’aura-t-il juste pas le temps de tout lire, tant le gris fut rapide à filer de là, rejoignant d’un pas enthousiaste la morgue. Une joie qui s’effrita bien vite en voyant Judith refermer avec force l’un de ses tiroirs morbides avant de se laisser tomber au sol. Non, il ne fallait pas être un géni pour voir qu’elle n’allait pas bien.

- Judith ? … Heu… Albert ! Je penses que tu devrais venir…

Le gris n’avait pas attendu l’ancien, et était rentré dans la pièce. Et c’est en s’approchant d’elle, qu’il se rendit compte de l’état de ses mains. Qu’est-ce que… ? Il voulut aller la voir, mais Aleksandr’ était passé rapidement devant lui, avant d’aboyer devant la table. Lorsqu’il posa les yeux sur celle-ci, ce fut pour remarquer le cœur et… Non… Quand même pas ?… Hmph… Pour le coup, le gris préféra ne rien dire.

- Il faut qu’on sorte d’ici…

Pour sûr qu’Albert viendrait voir la jeune femme. Du moins, le gris en était persuadé. Il passa Judith pour aller voir la table du coup, se questionnant sur l’utilité de la chose, pour finalement tomber sur ce tiroir… Il jeta un regard en direction de Judith, puis retira tout ce qu’il y avait dans ce fameux tiroir. Il tomba sur un Mot de passe. Cure. Le numero 4... ? Il n’y avait pas trois trait sur la grand porte ?… Rapidement, il posa le papier sur le coté et… Tomba sur ce papier transparent avec ces drôle de ligne… Comme-ci il était fait pour être posé sur quelque chose ? Hm… Sans attendre, il poussa les objets inutiles sur la table, faisant tomber certains, sans pour autant s’y attarder. Une fois fait, il étala tout les indices qu’ils avaient. Observant tout ça, il passa le papier sur différente chose, avant de s’attarder sur le papier avec les lettres rouges et noirs…Deux mots apparurent alors, tracé par cette ligne rouge, et cette ligne bleue. Pauvre, et Zéro. Ils avaient donc… Non pas 3 Mots, mais 4. Voila qui était fâcheux. Mais… Hm…

Le regard du gris se figea de nouveau sur Judith, puis Albert… Avant qu’il ne finisse par tout abandonner sur place, se précipitant à l’extérieur de la pièce, suivit par son Malosse, qui avait décidé de ne pas le lâcher d‘une semelle. Il n’y avait qu’un seul moyen de vérifier tout ça. C’était de le tester n’est-ce pas ? Espérant qu’il ne se tromperait pas…

- Je crois que j’ai trouvé ! - Avait-il d’ailleurs lâché en coup de vent.

Le gris était rapidement arrivé devant cette grand porte… il observa le tout puis s’attaqua au pavé numérique, notant les trois mots qui lui paraissait les plus plausible, vis-à-vis des Mistrals… Glace pour leur élément, Zéro pour la température et Cure pour l‘idée de purifier le monde par la glace… Enfin. Pour le coup, pour le dernier mot, c‘était purement théorique. Au final, le gris ne connaissait absolument pas les motivations de ce groupe...


Modération :
- Mikhail tente de rentrer le mot de passe : Glace, Zéro et Cure.
- Son Malosse le soutient, et le Boumata s'endort à moitié

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Pokemons : Lockpin (♀ Capitaine) & Lucario (♂ Général)

Assise par terre les mains pleine de sang, tu as fais ce que tu devais faire. Les gens te traiteront d'idiote et diront que tu aurais pu faire autrement mais si tu avais essayé d'équilibré avec autre chose ou ta main, peut-être qu'il y aurait eu un détecteur quelconque qui t'aurais prise au piège. Tu n'en as aucune idée mais au vu du sinistre de la situation, tu t'en fichais. Tu ne voulais pas sacrifier d'autres vies inutilement. Tu ne voulais pas tuer d'autres gens par accident. Alors, tu avais plongé tes mains dans... Stop. Tu l'as fais, c'est tout. Tu l'as juste fait.

Tu regardes Mikhail et Albert entré dans la pièce, tu croises rapidement leur regard et tu te lèves doucement. Tes pokemons te rejoignent. Tu essuie tes mains sur ton uniforme. Tu n'as rien fais de mal. Tu as fais ce qu'il fallait pour que vous sortiez de ce trou. Tu vas voir dans le tiroir et Mikhail tout heureux dit qu'il a trouvé le code. Un peu surprise tu le laisses passer pour le laisser écrire le code et qu'enfin vous puissiez sortir de ce bordel. Tu ne dis rien et tu ouvres la mallette que le gris aura laisser derrière lui. Tu lis les papiers, regarde les seringues et écarquille les yeux.

Albert... regarde. Je crois pas que ça sois une bonne nouvelle.

Dis tu en tendant le mot au vieil homme. Tu ignorais qui avait reçu une piqûre ici. Mais si l'un de vous a effectivement une trace d'injection cela peut être potentiellement dangereux. Mais aucun de vous n'a eu d'effets secondaires jusqu'ici. C'est sûrement un piège non ? Tu n'en as aucune idée surtout comment distinguer le vrai du faux ? Tout est écrit sur un papier et une seule phrase est bonne.... Tsss... Tu cogite mais si ça se trouve, vous pouvez laisser cette mallette, là où elle est. Aucun de vous n'a eux de fièvre ou de vomissements ou autres. Aucun effet secondaire à déplorer... Aucun. C'est juste un piège, rien de plus. Pourquoi croire l'ennemi qui vous a enfermé ici ? Cela serait juste une connerie que de les croire. Après tout, ce que tu viens de faire... tu ne pas faire confiance au moindre petit morceau de papier, qu'il soit vrai ou faux.

Tu me diras, personne n'a eu d'effet secondaire jusqu'ici... Si ça se trouve, on nous ment.

Fais tu remarquer en essayant d'effacer de ta mémoire ce que tu as fais plus tôt. Mais même si tu fais semblant d'aller bien, dans le fond tu sais une chose... Cela n'ira pas bien. Ce souvenir te hantera un moment avant que tu finisse par accepter ce que tu as fais. C'était pour leur bien, votre bien. Si tu t'en convainc pas, tu devenir folle. Alors, tu te donne une certaine allure et tu fais semblant d'aller bien.

Modération :
▬ Pas d'action particulière
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Event Mistral


Le jeune femme le fit sortir de la pièce. Le vieillard savait très bien se qui l'attendait. Elle faisait preuve d'un courage immense pour être capable de faire face à une telle épreuve. cela impressionnait Albert. mais il savait également que plus la façade était parfaite, plus se qu'elle cachait pouvait être sombre. Cela l'inquiétait un peu. Il se doutait bien que la jeune femme paraissait courageuse, mais devait fortement redouter se qui arrivait.

Pendant qu'elle soulevait des montagnes pour les sortir d'ici, Albert suivit la demande de Mikhail et se mit à l'aider dans la recherche de mot de passe. Certes il n'était certainement pas indispensable, mais il devait faire de son mieux pour ne pas les ralentir et les aider au maximum. Il se devait de ne pas être un boulet. Au bout d'un moment, le jeune homme partit en trombe, sans vraiment laisser comprendre à Albert se qu'il avait découvert. Mais il devait certainement avoir un Euréka.

Arrivant dans l'autre salle, l'atmosphère  était bien plus lourde, et la jeune femme était couverte de... De.... Elle lui tendit un papier, l'air grave. Albert se mit à le lire et... Il sentit une sorte de colère monter en lui. Il leva ses yeux, scruta toute la pièce et réalisa. Comment était-ce possible? Qui pouvait faire tout cela? Qu'elle était la folie qui permettait à quelqu'un de mener de tels expériences sur autrui? Comment pouvait-on n'avoir aucune compassion ou respect pour ses semblables? Comment en était-on arrivé là? Combien de personnes avaient dû subir cette folie? Combien étaient morts? Dans quel but? Quelles recherches macabres pouvait valoir le prix de vies?

Albert pris une grande inspiration pour se calmer. Il ôta sa veste, puis monta la manche de sa chemise. Il observa quelques instant le petit trou dans sa peau. Il ne comprenait rien. Pourquoi se message? Pourquoi cette personne emplie de haine qui prenait des vies à tours de bras pouvait-elle faire preuve d'un tel sadisme? Pourquoi ce message moqueur? Comment Albert était-il supposé croire un seul des mots de ce papier?

Albert contrôla sa respiration, et pris quelques secondes pour fermer les yeux. Le moments n'était pas à penser aux atrocités que pouvait faire son espèce. Même lui savait bien que certains individus étaient impardonnable. Même Albert le savait. Il se tourna vers Judith.

"Je ne pensais pas qu'un petit brin de femme comme toi pouvait être capable d'autant de courage."

Il disait cela sincèrement. Il l'attrapa, et la serra doucement dans ses bras. L'étreinte ne dura pas longtemps, car le vieillard ne voulait pas gêner la jeune femme.

"Je pense que tu devrais prendre quelques secondes pour te poser, pour respirer. Cela te fera le plus grand bien."

Albert se tourna vers le jeune homme pour lui faire comprendre que la remarque lui était également adressé.

Serrant le papier dans ses doigts, Albert remit ses lunettes en place, et se mit à le lire avec soin. Il passa au crible chacun des petits mots moqueurs de ce scientifique fou. Une énigme. Il analysait les tenant et les aboutissant. Même si son esprit lui criait qu'on ne pouvait pas croire cette personne, quelque part, il savait que c'était sans doutes la dernière chose à laquelle il pouvait s'accrocher. Peu importe se qu'on lui avait injecter, de toute manière, il n'avait pas vraiment le choix. Eliminant les réponses une par une, Albert arriva à la conclusion que la seringue violette devait être le seul antidote. SI il pouvait croire le fait qu'une seule des réponse était la bonne, et que le post-scriptum disait également la vérité. Il réenfila sa veste, et déposa soigneusement les seringues devant lui. Posant la violette en évidence au dessus des autres.

"Tu as certainement raison Judith, cela ne devrait servir qu'en cas d'urgence. Nous pouvons encore espérer que nous n'en arriverons pas à ce point."

Il posa le papier avec les seringue et retourna vers la jeune femme. Il pensa à son épouse, qui devait le voir depuis l'au delà, et se demander comment son mari s'était-il retrouvé dans une pareille situation. Il pensa à elle. A sa vie. Cela le rendait mélancolique, nostalgique, triste. Il prit une grande inspiration, et entendit la voix de sa femme qui lui avait si souvent dis "C'est la vie mon chéri". C'était très souvent moqueur, car c'était de lui qu'elle tenait cette réplique. Mais cela l'apaisa. Albert n'était plus à cela près. En quelque sorte, il avait des êtres chers des deux côtés. Cette injection pouvait être tout ou rien.

"Ma chère, je sais bien que c'est une bien triste demande que je te fais là... Et même pour un vieillard optimiste comme moi, c'est délicat mais... Si jamais... Ramène cela chez moi."

Un sourire soulagé sur le visage, il déposa son alliance dans la main de Judith. Cet anneau ne devait pas rester ici. Ni ailleurs. Cet anneau avait sa place à Hoenn. A Nénucrique. Chez "elle".


Codage par Libella sur Graphiorum

-Albert pense que la bonne est la violette.
-Il attend que la porte soit ouverte
Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 Miniature_385_XY
Icone : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 Miniature_385_XY
Icone : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 Miniature_385_XY
Icone : Event Mistral || Mode Facile - Albert / Judith / Mikhail - Page 2 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or

Fin de l'Event !


Fin de la Mission : La Chambre Froide
THE END !

La sagesse de Judith s'apparente à celle d'un Sage Homme. Qui croire, quand tout ce qui se trouve autours de nous n'est qu'incertitude ? Au final, la seule chose en laquelle nous pouvons réellement croire... C'est nous-même.

Attendons de voir ce qu'il adviendra.

Sans attendre d'être frigorifié, Mikhail s'orienta vers l'imposante porte aux mot de passe. N'écoutant que son courage et sa réflexion, il s'en alla mettre les trois mots de passe qu'il jugea bon.

Zero, correspond à la fin, et au commencement. D'une terre neuve, éternelle, sans souillure et sans blessure.

Cure, signifie le soin, l'amélioration, le repos. De soigner les erreurs, de réparer les fautes.

Glace, un monde où le temps s'arrête, bloqué dans un hiver éternel. Une fois gelé, rien ne pourra jamais se désagréger.

Mais que pouvait bien signifier le dernier mot de passe, Pauvre ? En réalité, il s'agissait d'une énigme supplémentaire, mais que le Mastermind à oublié de terminé. Vous auriez du trouver un second mot, qui était Idiot. Pauvre Idiot, oui. Cela aurait été assez cocasse.

En tout les cas, voilà la réponse tant attendue.. Dans un bruit sourd qui fit remuer les murs autours de vous... La porte s'ouvrit devant vous. Les mots de passes correspondaient a la perfection.

La liberté est enfin à votre portée. Ou ce que vous pensez être, la liberté. Devant la porte qui vous sépare du reste du monde, se présente un couloir désaffectée, sombre et victime de fuites, certainement de la neige fondu. En observant rapidement du coin de l’œil, vous remarquez que les lieux ont bel et bien été mis en quarantaine. De nombreux panneaux "Keep-out" ont été installé, ici et là.
Pour autant, vous ne comprenez pas la raison. Ces lieux sont-ils réellement dangereux ? Et pourquoi le corps présent en ces lieux semble si "frais", bien que tout le reste soit aussi vieux ?

Vous allez bientôt découvrir la réponse.
Une entité qui se voulait violente, a investi les lieux. Un pokémon, en réalité. Vous l'auriez peut-être compris, mais le pokémon en question était un Motisma. Un Motisma dangereux qui s'est révolté, et à tuer son dresseur.. Mais l'histoire est plus complexe encore.

Ce Motisma appartenait à une dresseuse, celle-là même dont le corps reposait dans l'un de ses coffins de métal. Elle n'était ni membre de la Team Mistral, ni parfaitement innocente. Personne ne sait ce qu'elle faisait dans les locaux à cette époque, mais un malheureux incident à fait qu'elle s'est retrouvé enfermée dans ses lieux, si sombres et froid, que fut cette chambre froid.

La pauvre femme était mortifiée. Longtemps, à t-elle cherchée à sortir de cet endroit, utilisant son pokémon de nombreuses fois, de très nombreuses fois, jusqu'à l'épuisement. Si son cœur, son esprit, et sa tête étaient une fois sain, l'isolement et la détresse ont rapidement eu raison de sa sanité.

Personne ne lui ai jamais venu en aide.

Livrée à elle-même, elle à alors chercher à s'occuper, trouver un moyen de s'en sortir. Créer des énigmes étaient un passe-temps sympathique, qui lui permettait d'oublier sa condition. Une énigme sur les pokémons glaces, une autre sur une porte codée.. Elle avait eu beaucoup de plaisir à les faire, jusqu'au jour où, par simple hasard, elle avait réussi a franchir cette porte qui l'avait piégé pour si longtemps.

La liberté était là. Mais le Motisma n'en était pas ravi. Lui qui avait subit tant de souffrance mais également, tant d'attention de sa dresseuse.. Qu'allait-il advenir maintenant ? Allait-il finir par rester dans sa pokéball pour l'éternité, rester ici, seul et abandonné ? Il n'a pas pu en supporter d'avantage. Il eut alors pris la forme de l'une des machine de la salle et à mit fin à la vie de sa dresseuse, en une seule attaque.

Qui peux vraiment savoir ce que ressent un pokémon. Il a alors conclu l’œuvre de sa dresseuse, comme il le pu. Son corps fut la clé de toute cette énigme. Il avait enfin réalisé son œuvre, avait créer une salle ou plutôt, un piège, presque parfait.
Jusqu'à votre venue.

Pour autant, il ne fit rien. Vous avez pu le voir, un bref instant, avant qu'il ne verrouille à tout jamais la porte derrière vous. Vous as-t'il porté en estime ? Personne ne sait ce qu'il pense vraiment. Mais vous voilà tout trois, dans ce sombre couloir tortueux, à avancer telles des âmes en peine.

Mûri par la peur. Tremblant d’inquiétude. Souillé par le sang coulant de vos mains. Vous ne cessez d'avancer, car tel est votre destin. Les traumas vécus ne s'effaceront jamais de vos mémoire, ni ce que vous y avez vécu. Pour autant... Est-ce là, vraiment la fin..? Jusqu'où vos pas vous porteront..?

Nous ne t'oublions pas, Albert.

Tu as décidé de prendre la seringue violette. Le violet... A quoi cela peut-il bien faire référence ? Dans certains language, le violet fait référence à la paix. A la douceur, la sagesse, au rêve. Que de belles pensées, n'est-ce pas ? Mais le violet est aussi synonyme de terme bien plus sombre.. Jalousie. Solitude. La Mélancolie. Cette couleur t'était peut-être bien destiné, en fin de compte.

Tu as décidé de ne pas t'injecter la seringue. Est-il plus sage d'attendre la fin, ou de ne croire qu'en les faits ? Voilà la réponse...

Il ne se passe rien. Tu as bien fait de ne pas t'injecter le liquide, car la seringue qui t'a été injecté, qui se trouvait sur la table de la salle d'opération, était vide et purgée. Elle n'a jamais servi à administrer quoique ce soit, ce qui signifie... Pas de poison.

En tout cas, dans celle-ci. Car toutes les autres seringues contenaient du poison. Tu auras à nouveau, l’occasion de revoir ta femme et ceux que tu aimes..
____

Bravo à vous trois, vous avez terminé l'Event Mistral !!!

C'était long et parfois difficile, mais vous vous êtes tout de même bien débrouillé. Vous avez eu un bon travail d'équipe, et malgré quelques actions un peu "inutile" (Les "je suis vieux" étaient rigolo quand même), c'était pas mal !

Cette fin là n'est pas la "Fin Officielle" mais plutôt, celle de votre Groupe. L'Event Mistral se terminera bientôt, d'une façon plus caractéristique, plus compléte. Vous pourrez néanmoins savoir où se trouve vos personnages ou là où ils ont terminés avant cette finalité-ci.

En tout les cas, vous avez gérez, et je suis fier de vous avoir modérer. L'Event n'a peut-être pas été a votre gout, et j'espère un jour, avoir l’occasion de m'améliorer pour vous proposer une meilleure expérience..
Mais en tout cas, je vous remercie vraiment car je me suis bien amusé !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération