Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -38%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
235 €

Répondre au sujet
Des erreurs ont été commises — Ft. Lyph
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 13:52

   
Des erreurs ont été commises
Feat Lyph Flavelle


Sa vie était devenue problématique.

L’ambiguïté de sa relation avec Lyph avait tant d'avantages que d'inconvénients. Si, jusqu'ici, il avait su garder des limites tangibles dans ses rapports avec son ex, la sortie en forêt de l'autre jour avait tout chamboulé.

En proie aux pensées parasites, son esprit cessait de fonctionner. Il était confus, confus face à cette jeune fille qui était devenue une femme, confus face aux propres souvenirs de ses sentiments pré-pubères, et de ce qu'il était devenu aujourd'hui. Certes, ce n'était pas la première fois qu'il était attiré par une autre personne...

Mais cette fois, la personne en question n'était justement pas n'importe qui.

Finalement, une énigme avait grandi dans sa tête. Une question, en apparence simple, qui prenait des proportions hors-normes. Bien évidemment, il ne laissait pas transparaître ce dilemme qui lui tenaillait l'esprit : montrer une faille, c'était risquer que la jeune femme s'y engouffre. Il préférait régler ça par lui-même.

Et quelle meilleure solution qu'une sortie au parc d'attraction...

Sous un orage. Une grosse averse. Et dans un parc désert.

Une riche idée, pour ainsi dire.

Il n'avait pas choisi le moment. En fait, on lui avait plutôt refourgué ces tickets gratuits à durée limitée. Comme le hasard faisait bien les choses, ils n'avaient trouvé qu'un créneau pour profiter de la ballade. C'était tombé sur l'avis de tempête.

Pour sa défense, il devait pleuvoir uniquement tôt le matin. Pourtant, la saucée s'était propagée jusqu'en début d'après-midi.

Pile quand ils s'étaient déplacés.

Et voilà qu'ils se retrouvaient au beau milieu de ce grand parc d'attractions, vide de monde, sombrant sous les flaques d'eau et le son régulier des gouttes contre la taule. Heureusement, ils avaient un parapluie. UN parapluie. Arceus savait ce que ça voulait dire.

Comme c'était le seul manège abrité à la ronde, Ren décida d'emmener Lyph jusqu'à la grande roue. Il la tint par la main alors qu'elle enjambait la marche de la cabine, et alla à sa suite s'installer sur une des banquettes en attendant le décollage.

Et là, il réalisa
.

Il réalisa que grande roue voulait dire attente, que grande roue signifiait aussi tête-à-tête...

Que attente et tête à tête donnaient discussion...

Et qu'une discussion était probablement ce qu'ils redoutaient le plus tous les deux.

La roue décolla, et tout espoir de s'en sortir disparut.

Ren Lowell se retrouva face à face avec Lyph Flavelle. Tous les deux désormais un peu trempés, tous les deux autrefois très amoureux.

Et se demandant si à cette époque, le temps s'était suspendu.

Your move:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 14:17
Elle observa le sol qui la reflétait. Tout deux collés l'un à l'autre sous un parapluie pour essayer de ne pas finir trempés, les pensées de la brunette s'embrumait comme la pluie recouvrait le sol. Elle sentait la fraîcheur printanière sur sa peau, de rares gouttes s'étant frayé un chemin jusqu'à ses avants bras. Le parc d'attractions aurait pu être une excellente idée, s'il n'y avait pas eu cette pluie. Elle avait sentit des mouvements dans son sac, Orion visiblement peu satisfait du changement de météo et de température.

Puis, alors qu'elle se demandait quoi faire, Ren l'avait amené sur la seule attraction où ils seraient à peu près au sec : la grande roue. Quelque chose se tordit dans son ventre alors qu'elle prenait sa main et montait dans la cabine. Elle observa ses genoux, légèrement trempés. Le short n'avait pas été une bonne idée pour aujourd'hui. Ni son short, ni ses baskets montant jusqu'au haut de sa cheville. Elle avait froid. Mais cela ne la dérangeait pas. Ces moments intenses liés à la pluie lui plaisaient. Lyph y ressentait tout pleinement.
Le froid de la vitre sur sa joue. L'assisse dure en métal. Le regard de Ren, ancré juste devant elle. Ses grands yeux améthyste, confrontés à ceux émeraude de son ex.

Son ex.
Cette pensée était bizarre. Elle avait fait tout ce chemin pour mettre les choses au clair dans sa tête, dans son cœur. L'homme devant elle était Ren, lui ressemblait et avait en même temps changé. Elle n'était pas sûre de savoir comment réagir face à lui, de savoir trouver les bons mots. Elle n'était pas son frère. Elle ne possédait aucun super-talent qui lui permettait de réfléchir à tout ce qui se passait dans la tête de l'autre, n'était pas douée dans ses relations amoureuses et n'avait certainement pas sa patience.

Elle était impulsive, fonceuse, insouciante et sans aucune retenue. Quand quelque chose lui posait problème, elle allait droit au cœur dudit problème et le confrontait de toutes ses forces. Mais pas avec Ren. Le bruit de la pluie sur la cabine, qui s'élevait tout en douceur. Allait-elle vraiment le confronter à ça ? Elle se mordit la lèvre inférieure, détourna le regard vers l'extérieur. Elle laissa sa frange la voiler, alors qu'elle osait enfin poser la question qui l'avait menée jusqu'ici.

« Dis, Ren... Cette entrée en matière fit battre son cœur un peu plus fort. Est-ce que ça t'arrive, d'avoir des regrets ? Sa voix tremblota un instant, alors qu'elle annonçait enfin le fond de sa pensée. Je veux dire pour nous deux. »

Elle avait lâché le fauve dans l'arène. Lyph avait jeté tous ses espoirs, toutes ses craintes, tout ce qui lui pesait droit sur le tapis en face de lui. Bien sûr, elle savait qu'il pouvait déchirer son cœur en deux. Elle savait qu'à ce stade, la réponse de Ren la paralyserait, d'une manière ou d'une autre. C'est pourquoi son regard ne revint jamais se poser sur lui.
Elle qui était si franche, si spontanée, si directe... Lyph Flavelle était terrorisée par l'attente, par le bref moment de silence qui suivit sa proclamation. Ses poings se serrèrent sur ses genoux, priant silencieusement pour que le bruit de la pluie soit éternel.

Que le vacarme externe puisse couvrir le bruit de son cœur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 14:59

   
Des erreurs ont été commises
Feat Lyph Flavelle



« Non. »

Ren n'hésita pas. Il était comme ça ; réaliste, jamais rêveur. Il ne repassait pas le film dans sa tête. Il l'acceptait simplement.

« C'était la bonne décision. »

Il n'était pas idiot. Il savait même très bien que ces mots pourraient la blesser. Pourtant, il continua.

« D'accord. On aurait sûrement pu avoir un avenir ensemble, à cette époque : il y a toujours une façon de forcer les choses. Je serais revenu à Kalos avec toi, ou vice-versa. On aurait étudié ensemble, peut-être même qu'on se serait fiancés, qui sait. »

Alors pourquoi ? Il en aurait été capable.

« Mais l'un de nous deux aurait sûrement dû sacrifier ses rêves à l'autre. Dans le meilleur des cas, on aurait pu trouver un simulacre. Quelque chose qui nous aurait assez plu pour ne pas regretter d'avoir fait ce choix. Dans le pire, l'un de nous aurait fini par devoir prendre une décision difficile... »

Il s'en rappelait comme si c'était hier.

« ...ou alors, ça aurait simplement fonctionné. Mais tu n'aurais peut-être pas accompli ton but, et moi non plus. » Il s'efforça de capter son regard. « Je ne sais pas. Je préfère penser que c'était la chose à faire. Tu es encore plus rayonnante qu'avant, tu sais. Pas forcément de la même manière, mais pas d'une manière qui me déplaise pour autant. »

Il ne pouvait pas se mentir.

« Moi, la question que je me pose, Lyph, c'est... » Il fronça les sourcils. « Est-ce que tu es venue parce que tu es toujours amoureuse de moi ?  »

Elle ne croyait tout de même pas que Ren Lowell passerait par quatre chemins ?

Il voulait être clair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 15:22
Elle se força à ne pas réagir sur son non sec, direct. Ses explications se tenaient, en un sens. Cela lui ressemblait. Cette pensée la fit sourire. Elle esquiva son regard, tant bien que mal, jusqu'à cette drôle de question qui lui fit tourner la tête instantanément, plongeant ses yeux dans ceux du jeune homme. Depuis quand était-il aussi franc et perspicace ? D'habitude, il préférait ne pas s'en mêler, s'en tenir à ce qu'on lui avait demandé ou... Non. Ça n'avait pas d'importance. Le visage de Lyph avait été transformé par la surprise. Sa main se posa sur son sac, ses jambes se croisèrent et elle expira la gorgée d'air qu'elle avait retenu malgré elle.

« Je ne sais pas. »

La réponse avait été sortie d'elle-même, naturellement. Elle détourna à nouveau le regard pour clarifier sa réponse.

« Je ne sais pas, je voulais le savoir. Je pensais que rester avec toi un petit moment répondrait à cette question. J'ai toujours été plus ou moins attirée par toi. J'ai toujours eu de l'affection. Et tu m'as manqué, profondément. Est-ce que cela veut dire que je suis amoureuse ? Est-ce que je veux retrouver une relation avec toi ? »

Elle le fixa droit dans les yeux, mal à l'aise.

« Je ne sais pas. »

Elle l'observa encore un instant. Elle était embarrassée. Pas comme elle l'aurait été à l'époque, pas comme l'adolescente incapable de parler proprement de ses sentiments. Comme la personne qui se dévoilait, qui révélait le fond de sa pensée et attendait d'être jugée. Elle se contenta d'écouter la pluie, incapable de formuler une question, incapable de renvoyer la balle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 16:01

   
Des erreurs ont été commises
Feat Lyph Flavelle



Il hocha la tête.

« Ce n'est plus aussi simple qu'avant, pas vrai ? »

Ironiquement, il sourit. L'aveu lui enleva la crainte de ne pas être compris. Pour quelqu'un d'autre, il n'aurait pas cherché plus loin. Mais Lyph était différente. Ils s'étaient aimés, comme des adolescents peuvent s'aimer. Ils avaient partagé un petit moment de paradis, et un lien tangible s'était formé entre eux.

Ce n'était pas ce lien qui avait changé, en soi. C'était eux.

« Hm. Tu sais, j'ai mis du temps à seulement comprendre le concept d'amour et ce qu'il voulait dire pour moi. Alors là, je pense que la situation nous dépasse un peu tous les deux. »

Et il n'y avait pas que ça.

« Mais si ça ne tenait qu'à moi... »

Il se mordit la lèvre.

« Je serais tenté de prendre le pari. »

C'était sa conclusion. Il était passé par tellement de phases. Pendant un temps, il avait considéré les relations comme incompatibles avec ses objectifs. De cette façon, il s'était enfermé dans une bulle malsaine. Et voilà que quelques années plus tard, après avoir changé d'avis, Lyph réapparaissait.

Comme si le destin voulait tester sa volonté.

« En fait, je savais déjà plus ou moins dans quoi je m'embarquais lorsque tu t'es pointée chez moi l'autre jour. Je voulais juste que ça soit plus clair. Moi aussi, j'ai besoin de te redécouvrir. » Il marqua une courte pause. « Je rectifie. J'ai envie de te redécouvrir. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 16:39
Elle l'observa du coin de l’œil une brève seconde. Prendre le pari ? Elle n'était pas sûre de visualiser correctement ce qu'il voulait dire. Bah. Dans le pire des cas, elle l'arrangerait à sa manière. Un brin plus sereine, elle finit donc par répondre.

« D'accord. Mais je me demande bien depuis quand c'est toi qui m'entraîne dans quelque chose, et pas l'inverse. »

Du plus haut point de la grande roue, la vue était époustouflante, même sous la pluie. Elle l'admira une brève seconde, avant de reporter son attention vers Ren. La redécouvrir. Avait-elle tant changé que ça ? C'était difficile à estimer pour elle. Elle n'était plus une adolescente. Certes, elle devait réfléchir un poil plus à tout ce qu'elle faisait – ce qui la rendait d'autant plus machiavélique – mais elle était restée la même pile électrique qui ne s'arrêtait jamais pour souffler.
Pourtant, elle venait de le faire.

« Tu sais, j'avais une autre vision du romantisme dans une cabine de grande roue. »

Très détaillée même, si elle en croyait sa fantaisie. Elle s'étira, se leva un bref instant avant de poser ses mains sur les épaules de Ren. Tellement plus carré qu'à l'époque. Pendant un court moment, ses yeux dévalèrent la courbe de son cou, trébuchant sur ses épaules avant de redescendre le long de ses bras. Pendant un court moment, son visage était paisible et tranquille, pourvue d'une expression simple, presque trop pour elle. Elle releva ses main vers la tête de Ren, les noyant dans ses cheveux avant d'approcher son visage, l'embrassant sur le front. Après quoi, elle se retira aussi naturellement qu'elle était venue, lui soufflant simplement un merci au passage. Ses yeux brillèrent un instant, ravie d'avoir pu exprimer son sentiment, incapable de placer des mots dessus.

« Bon, c'est pas que j'ai déjà fais beaucoup de choses embarrassantes aujourd'hui, mais presque. L'idée de la grande roue était prometteuse, mais je ne sais pas très bien ce qu'on va faire une fois sortis. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 20:42
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 15 Avr 2019 - 21:04

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mer 17 Avr 2019 - 8:28
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mer 17 Avr 2019 - 9:23

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mer 17 Avr 2019 - 15:15

   
Des erreurs ont été commises
Feat Lyph Flavelle
Finalement, il s'en sortit plutôt bien. Retour à la douche, pas de commotion. Un t-shirt, et juste un peu de toile sur la figure.

Sa réaction avait été la bonne, aussi bien pour lui que pour son ex. Propre et réchauffé, il s'habilla et ouvrit la porte de la salle de bain. Il remarqua Lyph, allongée à côté de cartes dispersées sur le lit, et le soleil qui se couchait, bien au-delà de la fenêtre.

Il pressa l'interrupteur, et la chambre s'illumina.

« Ça va ? »

Bien qu'il ne haussa pas spécialement le ton, il parla tout de même assez fort pour vérifier si elle s'était endormie ou pas. Il alla ensuite fouiller dans son sac afin d'attraper son chargeur, puis brancha son ordinateur portable qui commençait à s'éteindre. En soi, il n'avait pas trop de travail pour la soirée, mais tout de même quelques recherches qui méritaient d'être approfondies.

Il décida toutefois de remettre ça à plus tard...

...et de se consacrer à Lyph.

« Pardonne-moi pour tout à l'heure. Je ne pensais pas à mal. En réalité, j'avais simplement oublié mon haut. » Il s'installa doucement sur le lit. « J'ai l'habitude de vivre seul. C'est peut-être pour ça que j'ai préféré me déplacer moi-même que t'interpeller ou te prévenir. C'était une erreur. »

C'était solennel. Pourtant, du fait que le pire avait été évité, il ne s'en voulait pas spécialement. Il pressentit néanmoins qu'il serait plus courtois de sa part de faire son mea culpa, et ce afin qu'ils passent à autre chose. C'était pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mer 17 Avr 2019 - 15:33
La question de Ren la ramena à la réalité. Elle se tourna simplement, ouvrant ses yeux améthyste pour le regarder déambuler dans la pièce. Une partie des cartes étalées tombèrent à terre, ce qui l'obligerait à les ramasser. La fleeeeemmmeee.

« Oui, ça va. Un petit peu fatiguée. J'avais juste envie de rester un peu tranquille. »

La pile électrique à court de jus, cela devait être une bonne nouvelle pour lui. Elle lui sourit, comme pour le rassurer. Après tout, ça ne lui arrivait pas souvent d'être à plat. Elle se redressa doucement, laissant ses cheveux retomber derrière elle pour lui répondre. Elle était un brin rassurée par ses paroles à dire vrai.

« En effet. Préviens moi la prochaine fois, ça m'évitera des ennuis. »

Elle rassembla le jeu de cartes sur le lit, pour le ranger. Plus celles qu'il y avait par terre. Elle se saisit de son téléphone pour regarder l'heure. La journée n'était pas encore finie, et même si le plus gros de la tempête semblait être passé, elle n'avait pas vraiment envie de sortir à nouveau. Mmh. Elle aurait pu juste regarder la télé, mais elle n'avait pas envie d'ennuyer Ren, aussi préféra-t-elle lui demander directement.

« Je t'avoue que j'ai pas trop envie de bouger. Tu veux faire quelque chose ? J'ai trouvé un jeu de cartes, mais je ne suis pas sûre que ce soit très marrant à deux... Il y a toujours la télé, mais je ne connais pas les émissions du coin. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jeu 18 Avr 2019 - 14:44

   
Des erreurs ont été commises
Feat Lyph Flavelle
« Hmpf. Peut-être plus tard. Pour ce qui est de la télévision, ce sont les mêmes programmes, animés par des personnes différentes. Rien de nouveau. »

Elle semblait fatiguée. C'était compréhensible après tout ça. Et puis de son côté, il n'était pas non plus vraiment en pleine forme. Ainsi, la logique voulait qu'ils ne fassent rien demandant un grand investissement physique et psychologique.

« On pourrait juste discuter. »

Il ne cherchait pas à tuer le temps. Il avait même des choses à lui demander.

Ren était curieux. Curieux à propos de tout ce qui s'était passé en cinq ans.

Il hocha la tête. « Tu as l'air d'en savoir beaucoup sur tout ce qui m'est arrivé ces derniers temps, mais je ne peux pas vraiment en dire autant. Tu pourrais peut-être me raconter tes péripéties ? Qu'est-ce que tu as fait une fois diplômée de l'académie, par exemple. »

Même avec les détails personnels. Si l'on ne pouvait pas vraiment les considérer comme un couple maintenant, la vie de ses amis restait l'une des rares choses qui pouvaient l'intéresser à côté de ses recherches.

« Je te rendrai la pareille. »

Le principe de l'échange équivalent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jeu 18 Avr 2019 - 15:40
Elle sourit à la question de Ren, s'installant confortableemnt sur le lit, prête à raconter son histoire. Véritable pipelette qu'elle était, cela n'avait rien d'étonnant. Elle pouvait parler des heures sans s'épuiser et à dire vrai, ce genre de moment était quelque chose qu'elle appréciait. Cela lui permettait de partager avec quelqu'un.

« J'espère que tu as du temps devant toi ! Après être rentrée chez moi à Kalos, je savais ce que je voulais. J'avais eu l'occasion de créer toutes sortes de vêtements et d'accessoires à l'école, alors je voulais fonder ma propre marque, à Illumis. Donc à peine rentrée, j'ai déménagée là-bas. Comme tu peux l'imaginer, mon père n'était pas ravie de retrouver sa petite fille pour aussitôt la voir repartir. Elle repensa à son long discours pour la faire rester et souris malgré elle. Une fois arrivée, le plus dur a été de se faire une place dans le milieu et de trouver des partenaires. Je n'avais aucune expérience là dedans, mais je suis persistante ! Finalement, j'ai réussi au bout de cinq mois à ouvrir une première boutique avec une ligne de vêtements. Australe. Comme la couronne australe, avant. Elle lui sourit. Je voulais la position en marque chic et ça, ça été beaucoup plus dur que prévu. Je pensais que mes idées originales et les teintes colorées suffiraient à me démarquer ; ça n'a pas été le cas. Au début, j'ai même failli renoncer. Mais j'ai reçu une invitation à une soirée spéciale pour les gens du milieu. J'ai réussi à me faire connaître, et à me faire des contacts. Ensuite, au fur et à mesure des mois, j'ai pu établir toutes sortes de système pour ma marque, j'ai embauché, j'ai délégué... Bref, toute une organisation fastidieuse. Et l'un de mes assistants, Roberto, m'a ensuite suggéré d'ouvrir une deuxième boutique dans un quartier différent de la ville. J'ai suivi son conseil, puis une troisième boutique et une quatrième... Rapidement j'ai commencé à en ouvrir dans d'autres villes de Kalos, et c'est devenue une marque renommée. »

Elle observa Ren du coin de l’œil, espérant ne pas l'avoir trop ennuyé avec ses histoires de magasin. Elle s'étira, poursuivant.

« Comme tout ça demandait un temps absolument fou, je n'ai pas tellement eu le temps pour d'autres choses. Surtout qu'au départ j'étais seule, et ensuite j'étais à la tête de cette énorme structure... Tout le monde m'appelait présidente, c'était infernal ! J'ai horreur des titres officiels, en fait. Au Zarbdomadaire, je m'étais dit que ce serait amusant, mais donne toi un titre important et tout le monde viendra vers toi toutes les cinq minutes. Résultat, j'ai fini par engager des gens pour gérer à ma place, que je puisse me consacrer à la création. Je dirais que ça tourne plutôt bien, mais j'ai encore du chemin avant l’international... »

Elle comptait un peu sur Allen pour cela, mais elle ignorait si l'homme lui serait d'une réelle utilité sur la question. Quiconque était en partenariat avec lui serait connu des principaux acteurs du secteur, c'était certain.

« Rien que des histoires de vêtements, de paillettes et de couleurs ! Mais je suppose qu'en chemin, je n'ai pas eu l'occasion de découvrir tout ce que je voulais. J'avais un attrait pour les concours à l'école, mais je n'ai jamais eu le temps de vraiment m'y investir. Ce voyage, c'est aussi une bonne occasion pour moi de découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles inspirations et de pouvoir me consacrer pleinement à mes pokémons. Les pauvres, la plupart du temps ils me servent de mannequin... Ils ont toujours été avec moi tu sais ? Même quand j'étais au plus bas. Ils sont formidables. »

Elle l'observa du coin de l’œil. Lui qui avait tant voyagé, il était diamétralement opposée à elle, quand il s'agissait de leur parcours.

« De nous deux, c'est toi l'expert du voyage ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération