Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Répondre au sujet
Au volcan [Jill]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mar 16 Avr 2019 - 16:40

Au
Volcan
Il fait chaud.

Il est presque neuf heures quand Jillianne et moi quittons l’arène de Feranium et prenons la route menant au volcan. Sur le chemin nous tombons sur une boutique et j’en profite pour faire quelques emplettes, notamment pour racheter un sac de couchage et me débarrasser de l’ancien. Qu’on se le dise, je ne compte pas reproduire l’erreur commise hier soir. Plus jamais je ne partagerai de lit avec la Kalosienne, plus JA-MAIS. Outre les attaques répétées de Reeze, j’ai dû composer avec les gesticulations de ma camarade au réveil. Si, en tant que NINJA – victime ? –, je n’ai pas osé faire part de mon agacement, soyez certains que ce n’est pas l’envie de pousser une gueulante qui manquait.
La visite de l’arène quant à elle s’est déroulée pour le mieux. Le maître des lieux n’était malheureusement pas là toutefois l’homme a l’accueil a accepté de nous servir de guide. Afin d’immortaliser le moment je me sers de mon téléphone pour prendre des photos des lieux, de mon Pokémon mais aussi de ma camarade et de son protégé. Photos que je m’amuse à voir et à revoir sur le chemin menant au volcan.
La route une s’avère être plus calme que celle traversée la veille. Et s’il est vrai que nous galérons quelques heures afin de retrouver notre chemin – car oui, inutile de préciser que nous nous sommes perdus –, nous parvenons à entrevoir le volcan après deux heures de marche. A la lisière de la route une, j’interpelle Jillianne : « C’est là. Nous y sommes. » Et suite à cette réflexion, je fais sortir Al’ de sa Pokéball. Sait-on jamais, il se peut que nous croisions des Pokémons sauvages. Alchibardus est certes un tantinet nigaud néanmoins ses aptitudes eau peuvent nous être utiles en cas d’attaque. J’imagine en effet que ce lieu est habité par des créatures Feu et si tel est le cas, mon Ramoloss est un atout majeur. « Ramo. » … Je le fixe un long moment avant de me demander si l’expression « atout majeur » était bien adéquate. Quoiqu’il en soit, j’ouvre la marche et demande : « J’ai faim. On mange ici ? » Ce n’est peut-être pas le meilleur endroit pour pique-niquer mais un NINJA se doit de se nourrir à heure fixe. Il est bientôt midi et j’ai fait le plein de provisions à la boutique.
Sans même attendre la réponse de Jillianne, je m'accroupi et observe le fond de mon sac. Dans celui-ci, j’ai tout ce qu’il nous faut ; Des haricots rouges, des haricots verts, des haricots blancs, des petits haricots, des gros. Le seul bémol au fait de pique-niquer ici est que la nourriture risque d'attirer les Pokémons sauvages.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Mar 16 Avr 2019 - 21:47
le volcan trop chaud.

Tu te serais presque attendue à ce qu’il se décide à repartir tout seul. Et au final, tu aurais compris, parce qu’à sa place, tu l’aurais sans doute fait. Entre les attaques de Dedenne, et le coup de ce matin – sans compter que finalement, tu avais peut-être mis des coups de pieds toute la nuit -, le jeune homme avait été servi. Conclusion ? Tu étais pénible. Mais pour le moment, il avait l’air de supporter puisqu’il n’était toujours pas parti en courant. Comme prévu, vous aviez donc pris le temps de visiter l’arène de la vie, une arène magnifique soit dit en passant, tu avais trouvé l’endroit presque fascinant et pour cause, c’était la première fois que tu mettais les pieds dans une arène, une vraie. Le Champion n’étant pas là, vous aviez quand même eu le droit à une visite de l’endroit avant d’avoir un peu de temps pour acheter quelques trucs. Enfin, vous aviez pris la route pour le fameux volcan que tu tenais tant à voir.

Fait totalement surprenant : vous aviez réussi à vous perdre, du coup, le temps de trajet avait plus que doubler. Plus de deux heures à marcher, sur des chemins qui parfois étaient devenus rocailleux et relativement désagréable à fouler. Tu n’avais cependant pas vraiment râlé, ou si peu. Tu t’étais plainte plusieurs fois de tes chaussures, des cailloux, voir même de la température, mais rien de réellement inhabituel pour toi, au final. Lorsque l’occasion s’était présentée d’enfin s’arrêter de marcher … encore une fois, tu n’avais rien dis. Vous étiez au beau milieu de nulle part, ce n’était certainement pas le meilleur endroit au monde pour manger – et d’ailleurs, tu n’avais même pas particulièrement faim – mais au moins, tu pouvais soulager tes pieds. T’asseyant sur un rocher, tu avais même retiré tes chaussures et tu regrettais amèrement de ne pas avoir songer à en trouver de plus confortables en ville … celles-ci étaient loin d’être faites pour marcher autant et si jusqu’ici elles ne t’avaient pas causé plus de soucis que ça, pour le coup, aujourd’hui, c’était le cas. De ton gros caillou, tu avais aussi pu observer Shinichi avec son Ramoloss, et ça t’avais rappelé que tu n’avais pas permis à Reeze de sortir de sa maison sphérique depuis la veille. Tu étais en train de songer à le faire. Tu espérais même – un peu – que le Pokémon ait compris sa bêtise. Cependant, tu décides de prendre les devants et tu sors de ton sac un petit sachet de chips dans lequel tu vas picorer, et qui intéressera forcément le Dedenne. Et enfin, tu le libères. Lorsqu’il apparait devant toi, il est évidemment tendu, et visiblement remonté. Il te dévisage, se tourne vers le dresseur qui t’accompagne, puis le Ramoloss et c’est finalement vers ce dernier qu’il décide de s’avancer, t’ignorant royalement de même qu’il fait totalement abstraction de Shinichi pour cette fois. Tu ne dis pas un mot, de peur sans doute de déclencher l’une de ses fameuses crises, l’une de celle qui pourrait l’amener à s’enfuir. A ta grande surprise, Reeze reste particulièrement calme, mieux, si dans un premier temps il observe le Ramoloss sous toutes les coutures avant de grimper sur son dos pour s’y allonger confortablement. « T’as vu ça ? » Tu avais rarement vu ton Pokémon agir de la sorte. Même s’il lui arrivait d’être effectivement mignon et de dormir sur tes genoux de temps à autre, Reeze n’avait jusqu’ici jamais approché le moindre Pokémon inconnu, encore moins pour se montrer gentil et même … affectueux. Enfin. Du moment qu’il était calme, ça t’allait parfaitement. « Tu crois qu’il y a quel genre de Pokémon dans les parages ? »

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 9931
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 37730
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Miniature_385_XY
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 9931
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 37730
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Miniature_385_XY
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 9931
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 37730
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Miniature_385_XY
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Mer 17 Avr 2019 - 3:18
Apparition d'un pokemon !
Mangriff
Un gros nounours griffu et de bonne humeur qui veut faire des câlins à son copain, c’est pas adorable ??

   Que vas-tu faire ?


   
Apparition d'un pokemon !
Mangriff
Le même nounours méchant et tout aussi griffu qui ne veut pas du câlin et envoie l’autre au sol en hurlant.. c’est pas adorable, hein ?

   Que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du jeu
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 9345
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 26896
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Oeuf - Argent
Trophée Fossile - Argent
Trophée Arènes - Argent
Trophée Concours - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Argent
Trophée Boutique - Argent
PNJ
Maitre du jeu
Identité du dresseur
Messages : 9345
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 26896
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Oeuf - Argent
Trophée Fossile - Argent
Trophée Arènes - Argent
Trophée Concours - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Argent
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 9345
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 26896
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Oeuf - Argent
Trophée Fossile - Argent
Trophée Arènes - Argent
Trophée Concours - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Argent
Trophée Boutique - Argent
Mer 17 Avr 2019 - 3:18
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Au volcan [Jill] Qr9h Au volcan [Jill] Qr9h
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mer 17 Avr 2019 - 12:52

Au
Volcan
Il fait chaud.

Il est presque midi quand Jillianne et moi prenons une pause bien méritée. Alors que la Kalosienne retire ses chaussures, s’installe sur un rocher et grignote, je sors de mon sac une boîte de haricots rouges que j’essaie tant bien que mal d’ouvrir. Je me débats de longues secondes avec cet ouvre-boîte et vois Reeze approcher Al’. Loin de l’agresser, la créature électrique se pose sur le Ramoloss sans rien tenter. Tout comme Jillianne, je suis un peu surpris de le voir agir de la sorte. Pour cause, je ne le côtoie que depuis peu néanmoins ce Dedenne m’a habitué à pire, bien pire. « Ouais. On en oublierait presque sa propension à attaquer à vue. » Mes propos font bien entendu échos aux évènements d’hier soir. Le type électrique malgré ses airs de peluche pour enfant avait fait preuve d’une agressivité sans pareille. Je conserve d’ailleurs des stigmates de cette altercation.
« Je ne sais pas. Dans un volcan, normalement on trouve des Pokémons de type feu ? Des Magmar peut-être ? En tout cas, c’est ce qui me paraît le plus probable. » Si la logique veut que nous tombions nez à nez avec ce type de Pokémon, la réalité est toute autre. En effet, face à nous se trouvent deux Mangriff, l’un cogne l’autre alors qu’il lui présentait une marque d’affection. Un peu déboussolé, je souffle : « … Je crois que Reeze n’est pas le seul Pokémon bizarre ici. »
Suis-je le seul à être surpris par la scène qui se déroule sous mes yeux ? Présentement, j’hésite entre fuir et intervenir. Car bientôt, un des deux Mangriff – le plus belliqueux – prend le dessus sur son congénère. Je pose ma boîte de haricots et me tourne vers Jillianne. Une moue se dessine sur mon visage tandis que mes yeux passent succinctement de la Kalosienne à la scène. Si je reste muet, mon faciès, lui, en dit long. Et sans attendre les conseils de la jeune femme, je demande à Al’ de prendre part au combat afin de séparer les deux créatures de type normal. « Al’, rugissement ! » Le Ramoloss s’exécute. J’espère que son action va intimider les deux Pokémons et les arrêter dans leur combat invraisemblable. Bingo, le cri de mon compagnon remplit sa fonction. En effet, les deux Mangriff cessent de se chamailler. Mais à défaut de reprendre une activité normale, les créatures sauvages – pourtant ennemis il y a cinq secondes – s’allient contre le Ramoloss. « Oops. » La fuite était peut-être la meilleure option. Désormais nous n’avons plus le choix, nous allons devoir combattre. Même Reeze, pourtant bien installé, le comprend et quitte le dos d'Al. Pour ma part, je somme à mon Ramoloss de prendre les devants. Le voilà bientôt qui charge – lentement mais sûrement – sur un des Mangriff ici présent.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Mer 17 Avr 2019 - 15:19
le volcan trop chaud.

N’étant toujours pas particulièrement affamée, tu te contentes de grignoter, picorer même, tout en continuant d’observer Reeze. « Il n’est pas si terrible … » Que tu lances comme réponse à la remarque du blond. Tu supposais que c’était ta tendance à vouloir protéger ton compagnon de route qui te faisais parler puisqu’évidemment, tu connaissais par cœur le caractère du petit rongeur. Tu aurais pu te mettre à détester ce Pokémon à la longue, d’ailleurs, c’est qu’il t’en avait fait voir de toutes les couleurs … mais c’était à croire que ton tempérament s’accordait avec le tien puisque tu finissais immanquablement par lui trouver des circonstances atténuantes. D’ailleurs, tu avais déjà des excuses en tête le concernant au cas où Shinichi déciderait de revenir sur l’épisode de la morsure et des attaques à répétition. Il avait juste voulu te protéger, et il était un peu jaloux, rien de plus. Evidemment, tu doutais fortement que le dresseur croit à un mot de tes explications, et c’était bien normal.

Balançant ton paquet à peine ouvert et entamé dans ton sac – Reeze viendrait probablement y mettre son nez – tu te frottes les mains tout en observant autour de toi. Tu avais toujours aimé les Pokémon de type feu, tout comme ceux de type électrique, ils étaient parmi tes préférés et même si tu n’étais pas encore tout à fait décidée à prendre un second Pokémon, tu attendais avec impatience de voir ce qui pouvait traîner aux alentours de ce volcan. C’est ce moment précis que choisissent alors deux Mangriff pour pointer le bout de leur nez … ces deux-là sont en plein affrontement et l’un à d’ailleurs l’air bien plus agressif que l’autre. Plus violent, aussi. D’ailleurs, devant les coups de griffes et les attaques charge qui s’enchaînent entre les deux Pokémon, tu n’es de ton côté pas particulièrement décidée à t’en mêler. Mais encore une fois, c’est sans compter sur le dresseur qui t’accompagne. Ce dernier interpelle son Ramoloss pour une attaque rugissement dont le but est sans doute de faire cesser le combat … Le truc, c’est qu’en quelques secondes à peine, les deux Mangriff prennent la décision de prendre le Pokémon aquatique pour nouvelle cible. « T’aurais dû les laisser se battre ! » Forcément, c’est le bon moment pour te remettre à râler. Tu lances un regard sombre vers Shinichi. Tu n’as pas envie de l’aider. D’ailleurs, si tu t’es levée de ton caillou pour observer la scène, tu es déjà prête à te rasseoir pour le laisser se débrouiller. Le truc, c’est que Reeze lui semble avoir eu un énorme coup de cœur pour le Ramoloss, du coup, il se dresse de lui-même devant les Mangriff aux côtés de son nouvel … ami. Visiblement, si toi tu n’étais pas disposée à te battre, lui en revanche avait clairement envie d’en découdre. C’est donc non sans traîner les pieds que tu t’avances, posant l’une de tes mains sur ta hanche, tu soupires, lourdement. « Bon bah Charge, toi aussi alors. » Si effectivement Reeze était capable de produire un peu d’électricité et parfois d’utiliser ses dents, son stock d’attaques, de vraies attaques, lui était encore bien limité. Plus rapide que Al’, il s’élance alors, sautant sur un rocher pour prendre de l’élan avant de propulser son attaque droit sur le premier des deux Pokémon. Le choc est violent, tu grimaces, peu habituée à envoyer ton Dedenne au combat. Pourtant, mine de rien, même si le gros Pokémon griffu est loin d’être au tapis, tu vois bien qu’il est tout de même sonné. « Je ne sais pas pour toi, mais on devrait peut-être éviter que ça se prolonge plus longtemps … non ? » Après tout, vous n’étiez peut-être pas au bout de vos peines, c’était les deux premiers Pokémon que vous croisiez ici, la liste pouvait être encore longue. En plus, tu ne pouvais pas t’empêcher de penser que peut-être, vos deux Pokémon n’étaient pas à la hauteur … du moins, pas encore ?

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 9931
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 37730
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Miniature_385_XY
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 9931
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 37730
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Miniature_385_XY
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 9931
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 37730
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Miniature_385_XY
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Ven 19 Avr 2019 - 13:25
Apparition d'un pokemon !
Minidraco
Faites Attention. Les Mangriffs de cette zone ont adopté le comportement violent de la Team Mistral, devenant les principaux prédateurs du Volcan. Ils s'attaquent à tout ce qui bougent, dresseurs y compris.

   Que vas-tu faire ?


   
Apparition d'un pokemon !
Sabelette A
Sabelette, à son contraire, est plutôt craintif et ne perdra pas son temps au combat. Le repli sera la meilleur solution, à capturer rapidement si vous voulez vous en emparer.

   Que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du jeu
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 9345
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 26896
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Oeuf - Argent
Trophée Fossile - Argent
Trophée Arènes - Argent
Trophée Concours - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Argent
Trophée Boutique - Argent
PNJ
Maitre du jeu
Identité du dresseur
Messages : 9345
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 26896
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Oeuf - Argent
Trophée Fossile - Argent
Trophée Arènes - Argent
Trophée Concours - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Argent
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 9345
Née le : 09/03/2017
Age : 3
Région : Lumiris
Stardust : 26896
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] 334
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Argent
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Oeuf - Argent
Trophée Fossile - Argent
Trophée Arènes - Argent
Trophée Concours - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Argent
Trophée Boutique - Argent
Ven 19 Avr 2019 - 13:25
Le membre 'Dusk' a effectué l'action suivante : Modération


'Chromatique' :
Au volcan [Jill] Qr9h Au volcan [Jill] Qr9h
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 19 Avr 2019 - 15:57

Au
Volcan
Il fait chaud.

Comme dirait mon ami et poète Katsuya : « C’est la merde. » Jillianne me lance un regard noir, affirmant dans le même temps que j’aurais mieux fait de ne pas intervenir. Elle a raison. Car non content de se dresser contre nous, les Mangriff appellent un de leur ami. C’est bientôt trois Pokémons de type normal qui nous font face et s’apprêtent à riposter. Un Sabelette aux couleurs curieuses – comprenez par là un Sabelette d’Alola – observe la scène mais ne paraît pas disposé à nous aider. Car oui, il faut être stupide pour jouer au héros comme je l’ai fait.
Même avec l’aide de Reeze, nos chances de victoire sont faibles, pour ne pas dire nulles. La dresseuse originaire de Kalos en a conscience, son Pokémon ainsi que le mien ne sont pas assez entraînés. J’ai beau être un apprenti NINJA plein de courage, je ne suis pas pour autant magicien. « Oui, nous devrions nous tirer de là en vitesse. » Ainsi, je mets de côté ma fierté de NINJA, décide de suivre le conseil avisé de ma camarade à la chevelure rosée et prends mes jambes à mon cou. Pour ce faire, je fais revenir Al’ dans sa Pokéball – car oui, la rapidité n’a jamais été son fort. De là, je laisse mes affaires en plan, me saisis simplement de mon sac avant de courir dans la direction opposée : « Fuyons ! » Dans ma course, je prends le bras de la demoiselle et la traîne sur quinze bons mètres avant de la lâcher. Jusqu’à preuve du contraire, elle possède des jambes, je la laisse donc faire usage de ses membres et lui dis : « Est-ce qu’ils nous suivent encore ? » Je tourne la tête et constate que la réponse est oui. Nous sommes néanmoins plus rapides qu’eux. Ce n’est donc qu’une question de temps avant que nous parvenions à les semer. Après quinze minutes de course effrénée, nous nous arrêtons. Notre visite du volcan fut brève mais intense – car oui, nous avons quittés les lieux. Un peu gêné, j’esquisse un sourire maladroit et me tourne vers une Jillianne plus furieuse encore qu’un Tauros ayant vu rouge. « Hum. Bon. Et bien. On a appris quelque chose au moins aujourd’hui ! Il ne faut pas intervenir lors d’une bataille de Mangriff, ahah-ah-… » Je l’observe de longues secondes et cesse de rire comme un abruti. Si le regard noir de Reeze l’autre soir m’avait fait peur, celui de Jillianne ici me paralyse : « … -Ah ? » Non, ça ne la fait pas rire. Pas rire du tout même. Mon sixième sens NINJA me dit que je vais passer un sale quart d’heure. J’ai certes fui les Mangriff néanmoins la vraie menace est toute autre, elle s’appelle Jillianne, a les cheveux roses, un visage d’ange et des chaussures usées, des chaussures usées que je vais pouvoir admirer de plus près d’ici peu.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Ven 19 Avr 2019 - 19:03
le volcan trop chaud.

Ça. C’était la pire idée de l’univers. Vraiment. Même toi qui n’était pas très douée et qui avait cette manie de se fiche dans toutes les pires situations au monde … tu le savais. Alors évidemment, tu es contre, sauf que tu es la seule à véritablement t’en rendre compte à première vue. Alors tu te lances. Et tu regrettes aussitôt. Bientôt, ce n’est plus deux, mais bel et bien trois Mangriff qui se dresse contre vous et vos deux petits Pokémon totalement incapables de mener à bien un simple combat … Légèrement en panique, tu fais un pas en arrière et à peine la voix de Shinichi s’est-elle mise à résonner de nouveau que tu attrapes tes chaussures dans une main, ton sac dans l’autre et puis tu siffles pour appeler Reeze, persuadée que pour le coup, il va te suivre. Le dresseur détale, t’attrapes au passage pour se mettre à courir. Il te lâche au bout d’un moment, mais ce n’est pas pour ça que tu t’arrêtes, loin de là.

Cette espèce de course poursuite digne d’un film d’action complètement nul dure de longues, très longues minutes. Un temps que tu mets à profit pour maudire ton compagnon de route de toute ton âme, et de tout ton être. Et lorsqu’enfin il s’arrête de courir, tu prends un peu de temps pour reprendre ton souffle … Le pire ? C’est que Shinichi, lui, ça le fait rire. Et pas qu’un peu. Et vas y que ça s’esclaffe comme un crétin et que ça balance des évidences grosses comme des Ecremeuh pendant que toi. Toi, tu le fixes. Sourcils froncés, tu viens finalement poser tes deux mains sur tes hanches pour bien faire part de ton mécontentement. Ce n’est pas tellement de la colère, au final. C’est juste que tu as eu peur, et forcément, tu réagis mal. « Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle. » Non mais il n’est pas sérieux. Tu es même à deux doigts de lui balancer non pas une mais tes deux chaussures à la figure. A la place, tu viens seulement lui lancer un coup de poing dans l’épaule. « On a failli finir en macédoine à cause de toi ! » Tu grognes. Tu soupires. Et puis tu remets tes chaussures à la hâte, et tu remets ton sac dans ton dos avant d’attraper Reeze qui t’observes tranquillement. « Je m’en vais. Je tiens à ma vie, moi, monsieur. » Et oui, effectivement, tu t’en vas, tu t’éloignes. Tu traces sur plusieurs mètres sur le chemin, sans même savoir vraiment où tu vas … et puis, finalement, tu te retournes. « Bon alors, qu’est-ce que tu attends ? Le réveil du volcan ? »

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 19 Avr 2019 - 20:18

Au
Volcan
Il fait chaud.

Je ferme les yeux, m’apprête à recevoir une chaussure dans la bouche mais rien ne se passe. Finalement, la jeune femme se contente de me cogner amicalement l’épaule. « Finir en macédoine ? » Allez savoir pourquoi, sa remarque me fait sourire. Je ne peux m’empêcher de visualiser Jillianne serrée dans une boîte de conserve, comme celles qui se trouvent dans mon sac à dos. Bien qu’amusé par cette pensée saugrenue, j’évite de rire et lui réponds, penaud : « Désolé. » La vérité c’est qu’il n’y a pas matière à fanfaronner, loin de là. J’ai voulu jouer au héros et n’ai pas été à la hauteur. Un vrai NINJA aurait combattu avec honneur ces Mangriff et serait sorti victorieux. Maître Koga en tout cas y serait parvenu, malgré leur nombre et leur volonté à nous mettre en pièce.
Agacée, la jeune femme s’en va tandis que je reste sur place, décidé à ne pas la suivre. Après tout, je ne suis pas certain qu’elle ait envie de poursuivre avec moi compte-tenu des récents évènements. Jillianne fait quelques mètres avant de s’arrêter puis m’invite à la rejoindre. « M’ouais. » J’avance lentement et reste derrière elle tout en gardant les yeux rivés sur la Pokéball contenant le Ramoloss. Si être un dresseur de seconde zone – pour ne pas dire de dernière zone – ne m’a jamais posé de problème jusqu’à présent, je commence à comprendre les limites de ma situation. A l’heure actuelle, je ne me donne pas les moyens de mes ambitions. Un vrai NINJA doit pouvoir survivre seul dans ce volcan or il est évident que je ne tiendrai pas une heure là-bas. D’ailleurs c’est tout juste si nous sommes restés vingt minutes avant de fuir. « Hey, Jill’, tu permets que je t’appelle Jill’ ? … J’aimerais retourner sur la route deux. » Les Pokémons là-bas avaient l’air à la portée d’Al. Je pense que de longues, très longues séances d’entraînement s’imposent pour notre ami en surpoids. Il en est de même me concernant. « Enfin si tu veux pas, tu me le dis hein ! Faudrait juste qu’on voit où aller sachant qu’on ne repassera pas par le volcan de sitôt. » Je crois savoir que Jillianne est ici pour explorer. A ce titre, repasser plusieurs fois par le même endroit ne présente pas un grand intérêt pour elle. Tout en avançant, j’essaie de visualiser la carte de la région sur mon téléphone, sans grand succès. « Pas de réseau. » Le mieux est encore de retourner à Feranium et de voir là-bas quel chemin emprunter afin de se rendre à la ville voisine la plus proche. Sachant que, si Jillianne m’y autorise, faire un détour sur la route deux me semble être une bonne idée. Ainsi Alchibardus va pouvoir s’exercer un minimum contre des créatures de son niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Ven 19 Avr 2019 - 21:34
le volcan trop chaud.

Tu te sens bizarre, maintenant. En colère, oui. Si tu ne l’étais pas dans un premier temps, c’était quand même venu au final. Cette situation, au volcan, t’avais mise dans une position délicate, l’une de celle que tu avais craint le plus en commençant ton voyage, à savoir te retrouver totalement impuissante face à des Pokémon sauvages plus forts que toi. Bien évidemment, c’était le risque quand, comme toi, on partait de la maison sans la moindre expérience de voyage et avec un Pokémon certes redoutable quand il s’agissait de pourrir la vie du monde entier, mais bien mon bon quand il fallait se battre sérieusement. Au fond, tu haussais la voix, tu grinçais des dents, tu sortais même les crocs … mais tu savais que Shinchi n’y était pour rien. Il n’était pas doué. Mais toi non plus. Tu t’appuyais sur les autres, il était là ton principal problème. Tu avais besoin d’un filet, et le blond était actuellement ledit filet … Un filer bien peu fiable, mais auquel tu ne pouvais pas vraiment en vouloir étant donné que lui non plus n’avait rien demandé.

Cependant. Par principe. Tu traces. Tu aurais pu partir seule, faire ta forte tête jusqu’au bout mais répétons-le encore une fois : être toute seule, ça craint. Alors tu finis par lui dire d’avancer, de te suivre, et pendant que tu avances rageusement en serrant ton Dedenne entre tes bras, lui, il reste un peu en retrait, peut-être bien par craindre de subir à nouveau tes foudres. Après un moment de silence, il finit tout de même par ouvrir de nouveau la bouche et non sans un long soupire, tu t’arrêtes pour te retourner et lui faire face à nouveau. Surprise. Tes traits se sont adoucis. La colère ne transparaît sans doute plus sur ton visage, ni même dans ton regard. Si tu n’es pas pour autant souriante, tu es neutre et c’est déjà pas mal. « La route deux ? Tu parles du bois ? » Le bois où tu l’avais croisé, la première fois. Où ton Dedenne avait cherché des noises à un Nidoran et Scrutella pour une sombre histoire de baie. A choisir, tu préférais évidemment le bois bizarre au volcan, au moins là-bas, les Pokémon ne t’avais pas semblé si agressifs que ça. « Pourquoi là-bas en particulier ? Tu as oublié quelque chose ? » De ton point de vue, retourner au point de départ n’était pas l’idée du siècle. Mais là, c’était ton âme d’exploratrice qui parlait, tu estimais avoir déjà vu ce bois et qu’il n’avait pas été si digne d’intérêt que ça. D’un autre côté, tu demandais maintenant si plus vous alliez avancer, plus les Pokémon allaient être … forts. Et violents. Comme les derniers rencontrés. Si c’était le cas, vous n’aviez aucune chance et effectivement, retourner en arrière n’était pas bête. « On peut … Si tu veux. » Après tout, il devait avoir ses raisons, non ? De ton côté, sans téléphone, tu étais tout simplement au beau milieu de nulle part alors dans ces conditions, tu préférais continuer à jouer la sangsue avec le jeune dresseur. S’il n’avait effectivement pas l’air d’un héros capable de te sauver de toutes les situations possibles … et bien disons qu’au moins, il était là, et qu’il avait un téléphone fonctionnel avec un GPS qui marche et … et pas de réseau. « J’ai pas … J’ai pas envie qu’on retourne sur nos pas. » Aucune envie de faire de nouveau face aux Mangriff, surtout. « Tu penses qu’on peut faire un détour ? » Et tout en disant cela, tu reposes Reeze au sol pour le faire entrer dans sa Pokéball, moins contraignante à transporter, et surtout, s’il était calme pour le moment, tu voulais qu’il évite de faire des vagues en chemin. « On a qu’a continuer sur cette route. Elle doit bien mener quelque part … et on avisera quand on trouvera des panneaux. » Ou quand le réseau aura décidé de fonctionner à nouveau. Toujours est-il que pour le moment, tu te remets à marcher, lentement mais surement – rapport aux chaussures – sur cette route caillouteuse et relativement désagréable. « Ah et pardon de t’avoir crié dessus. Ils m’ont fait peur les Mangriff… » Il est évident que tu as marmonner ces quelques derniers mots … mais bon. Au moins, tu t’es excusée.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ven 19 Avr 2019 - 22:39

Au
Volcan
Il fait chaud.

« Le bois, oui. Celui où on s’est rencontré. » Une forme de fierté et d’orgueil me poussent à passer sous silence les raisons qui m’amènent à vouloir retourner là-bas. Aussi, en guise de réponse, je me contente de grimacer : « Euh, non non. C’était plus comme ça. J’avais trouvé l’endroit joli. » Joli, oui, le bois en question l’était. Mais je n’avais que faire de la beauté des lieux. Lumiris était vaste, les paysages tous plus merveilleux les uns que les autres et, comme Jillianne, je souhaitais en priorité découvrir les autres routes. Malheureusement je doute de pouvoir retrouver une zone d’entraînement adéquate pour Al’. Le Ramoloss est si faible que ce bois est peut-être le seul endroit dans toute la région où il me sera possible de rencontrer des adversaires à sa portée.
Finalement, il ne me faut pas longtemps pour convaincre Jillianne. La jeune femme accepte rapidement ma proposition de retourner sur la route deux. En revanche, l’idée de revenir sur nos pas et de rejoindre le volcan à nouveau ne l’enchante guère, loin de là. Qu’on se le dise moi non plus je ne souhaite pas recroiser ces Mangriff de sitôt, c’est pourquoi je rétorque en tentant d’être rassurant : « Oui oui. Je pense qu’on peut. Comme dit le dicton, toutes les routes mènent à Doublonville. » En l’occurrence, nous ne risquons pas de rejoindre Doublonville de sitôt puisque ladite cité se trouve à Johto mais je pense m’être fait comprendre. N’ayant ni téléphone, ni réseau, je songe à utiliser mon sixième sens NINJA. Jillianne suggère néanmoins que nous continuions notre bonhomme de chemin en suivant la route, ce que je consens à faire. Dans la foulée la Kalosienne s’excuse, marmonne quelques mots et je ne trouve rien de mieux à répondre que ces quelques mots : « C’est rien. C’est oublié. » Je ne suis pas spécialement susceptible mais de là à dire que la scène a d’ores et déjà été oubliée, peut-être pas. Quoiqu’il en soit, je préfère ne plus en parler pour le moment – voire même ne plus en parler tout court, faire comme si cet instant gênant n’avait jamais existé. Toutes les minutes, je rafraîchis la page dans l’espoir de pouvoir me repérer plus facilement. Après avoir franchi un pont, je finis par retrouver une connexion décente. « Ah ! C’est bon ! » Je reste immobile, de peur de perdre le réseau au moindre faux mouvement et regarde de longues secondes mon écran. Je balaie ce dernier à plusieurs reprises afin d’observer les alentours. Une fois la carte analysée dans son ensemble, je poursuis : « Donc. Je pense que nous pouvons retourner à Feranium en suivant ce chemin. De là, en retournant sur la route deux, nous pouvons aller à Fort-Des-Songes. J’y suis déjà allé, c’est une très belle ville. J’y referai bien un petit saut. De là … Et bien je ne sais pas trop. Il doit y avoir un moyen de rejoindre Lumiris Centre, peut-être par Windoria. La ville est censée être accessible à partir de Fort-Des-Songes. »
La carte fait état d’une piste cyclable à emprunter afin de rejoindre ladite bourgade à partir de Fort-Des-Songes. N’ayant pas de vélo, j’imagine qu’il est possible d’en emprunter. J’espère en tout cas car si ce n’est pas le cas, nous pourrions rester bloqués dans la cité moyenâgeuse un long moment. « Le plan te va ? » Je n’ai pas envie de m’imposer. La dernière fois que je me suis permis de prendre une initiative pour nous deux, les choses ne se sont pas exactement passées comme prévues.
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Sam 20 Avr 2019 - 9:35
le volcan trop chaud.

Tu n’es pas encore totalement calmée, mais au moins, il y a du mieux c’est évident. Tu écoutes donc avec attention ce que te racontes le dresseur et comme tu l’avais effectivement compris, il veut retourner dans le bois dans lequel vos routes se sont croisées pour la première fois. Ses raisons elles sont relativement obscures, disons simplement qu’il n’est pas très clair dans ses explications. Certes, il a raison, ce bois était joli. Cependant, tu ne trouves pas que ce soit une raison suffisante pour faire un énorme détour juste pour ça. Tu soupçonnes donc ton compagnon de route de te cacher un petit quelque chose sur lequel tu choisis de ne pas insister aux vues de ta petite crise de nerfs précédente, crise pour laquelle d’ailleurs tu ne manques pas de t’excuser, tout de même. Encore une fois, tu n’es pas bien convaincue de la réponse expéditive de Shinichi, tu supposes donc que tu en as assez fais pour la journée et te décides à le laisser tranquille.

Le plan est simple maintenant : suivre la route qui s’ouvre devant vous en espérant à un moment obtenir des infos pour prendre la bonne direction. Tu supposes que s’éloigner du volcan est déjà un bon début, surtout pour obtenir un peu de réseau nécessaire au visionnage de la carte de la région. Et effectivement, après quelques kilomètres et un pont franchi, le réseau à l’air d’être de retour. Tu te penches donc légèrement pour observer l’écran du téléphone du jeune homme, sans vraiment comprendre ce qu’il cherche vraiment et sans réussir à te repérer. Pour ta défense, tu vois la carte à l’envers de là où tu es. « Mh, ça l’air plutôt bon. De toutes façons, mieux retourner à Ferranium. » Vous aviez perdu un temps précieux sur le chemin pour rejoindre le volcan, et vous alliez encore perdre un temps fou à retourner en ville grâce à cette route que vous ne connaissiez pas. Il suffisait de repenser à votre mini périple en duo pour supposer que peut-être, votre talent naturel pour l’orientation allait encore finir par vous égarer pendant une à plusieurs heures en retournant en ville. En clair : la journée était fichue et il ferait sans doute nuit à nouveau lorsque vous alliez remettre les pieds en ville. A condition bien sûr d’arriver en ville avant que la nuit tombe ce qui n’était pas gagné non plus. « Avec un peu de chance on pourra passer une nuit tranquille avant de retourner sur la route deux comme tu le voulais … et puis si on n’est pas trop longs, on pourra continuer. » Tu n’étais pas particulièrement pressée d’avancer, du moins, tu ne voulais pas non plus aller trop vite de peur de rater certaines choses. Voir les arènes placées dans chaque ville te paraissait une idée intéressante, et puis, tu savais Lumiris était une région pleine de points d’intérêt alors évidemment, tu voulais tout voir. « Allons y. » Cependant, tu n’avais pas envie de traîner sur cette route. Le paysage n’était même pas digne d’intérêt et après la mésaventure du volcan, tu craignais de croiser à nouveau des créatures agressives. « Rappelle-moi de racheter une paire de chaussures en ville, tu veux ? Les miennes me font mal. » Trop souples, sans doute, tu avais l’impression de ne rien avoir aux pieds et sur cette roche, c’était fort désagréable. « Et peut-être un téléphone … ça va me coûter un bras mais je crois que c’est nécessaire. » Pour plein de choses, en plus. Les photos, la carte, les infos, tout.

Comme prévu, la route est … longue. Plus longue encore que tu ne l’aurais imaginé. Si au départ, le chemin paraissait droit et sans obstacles particulier, bien vite, les virages et les carrefours – sans panneaux – s’étaient multipliés et par trois fois au moins, vous étiez revenus au même point en empruntant la mauvaise direction. L’après-midi avait donc passé a une vitesse ahurissante et alors que vous étiez – normalement – à seulement quelques kilomètres de la ville, le soleil s’était mis à décliner, lentement, mais surement. Tes chaussures avaient pris cher. Très cher. Et si la logique aurait voulu que tu presses un peu la cadence afin d’arriver à Ferranium à une heure encore correcte pour trouver un endroit où dormir … tes pieds eux refusaient catégoriquement que tu forces la marche. « J’ai bien l’impression que ton nouveau sac de couchage va prendre du service plus tôt que prévu … »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Sam 20 Avr 2019 - 19:04

Au
Volcan
Il fait chaud.

Jillianne observe mon téléphone et tente de se repérer. Sa position n’est pas propice à la lecture de la carte néanmoins la jeune femme semble être d’accord avec mon analyse de la situation. Ainsi, elle valide mon propos et nous poursuivons notre route, direction Feranium.  « Oui oui, bien sûr. » Selon toutes logiques, nous devrions être de retour dans ladite cité avant la tombée de la nuit. Il n’y a pas de raison que nous prenions des heures et des heures à arpenter cette route. Certes nous ne sommes pas doués en orientation toutefois il y a des limites à tout ! Confiant, je garde le sourire et réponds positivement aux demandes de ma camarade. Que je lui rappelle d’acheter des chaussures ? Soit, c’est noté. Un téléphone ? De même. Il va sans dire qu’un tel appareil est nécessaire à tout aventurier. Sait-on jamais, si dans un futur proche nous sommes amenés à nous séparer, Jillianne doit être en mesure de m’appeler, moi, ou un quelconque personnage susceptible de l’aider. Certes, tout ceci va l’amener à dépenser une coquette somme d’argent – peut-être même toutes ses économies, qu’en sais-je – néanmoins ces achats me paraissent primordiaux.
Nous poursuivons notre route et, alors que je crois dur comme fer emprunter la bonne direction, finissons par nous perdre … Pour ne pas changer. Les heures passent et je vois Jillianne ralentir le rythme. Ses chaussures ne lui permettent définitivement pas de presser le pas. Je me montre compréhensif et ralentis à mon tour, sans lui adresser le moindre reproche. Ce n’est après tout qu’une question de temps avant que nous rejoignions la ville. Ou pas.
Les secondes, les minutes puis les heures passent et nous n’arrivons pas à bon port. Trop de détours inutiles ont été faits, trop d’erreurs, de pauses aussi. Car oui, nous n’avons pas passés des heures à marcher, il nous a fallu nous arrêter, pour manger notamment. Ainsi, alors que la nuit s’apprête à tomber, Jillianne se permet une réflexion sur mon sac de couchage acheté plus tôt dans la journée. « Oui, c’est sûr. Heureusement je suis quelqu’un de prévoyant. » S’il est vrai que la prévoyance est une de mes qualités, je ne suis pas certain de pouvoir dire la même chose de la Kalosienne. La jeune femme n’a ni chaussures de qualité, ni téléphone ni sac de couchage …
Attendez.
Elle n’a pas de sac de couchage ? … « Jillianne … » Arrêté depuis quelques minutes, je sens le vent souffler. Je l’observe de longue secondes d’un air grave avant de demander : « Rassure-moi, tu as pensé à en acheter un quand même ? » Quand même … C’est une grande fille, une voyageuse certes peu expérimentée mais tout de même dotée de quelques neurones … Elle y a pensé ? Mon visage se décompose en apprenant que non. Moi qui m’étais juré de ne plus jamais partager de lit avec cette fille je vais devoir dormir dans le même sac de couchage qu’elle. Avec une pointe d’ironie, je lâche : « Pas de téléphone, pas de chaussures, pas de sac ; Tu as emmené quoi au juste ? Enfin bon. Au besoin, on partagera. » Comme d’habitude. On est plus à ça près de toute façon. Par contre j'ose espérer que Reeze ne nous dérangera pas durant la nuit cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Sam 20 Avr 2019 - 19:47
le volcan trop chaud.

Tes pieds. Tu ne les supportes plus. Tu en viens à te demander si par le plus grand des hasards marcher pieds nus ne serait pas plus agréable que ce que tu endures dans ces instruments de tortures. Ça brûle. Ça coupe. Ça écorche ta peau. Tu dois avoir une belle collection de cloque et d’ampoules depuis le temps que tu forces dessus … c’est à peine si tu n’en as pas les larmes aux yeux tant la douleur à chacun de tes pas se fait plus intense encore. Au moins, tu auras appris quelque chose : les chaussures de villes ne conviennent pas aux longues marches dans la nature. Une leçon à la dure, pour le coup. Evidemment, comme souvent ces derniers temps, tu n’es pas au bout de tes peines. Parce que oui, tu as beau faire tous les efforts du monde pour continuer à marcher, ça ne suffit pas. La nuit tombe, peu à peu et la ville n’est toujours pas à votre portée. Tu rêves d’une douche. D’un bain. De quelque chose qui serait susceptible d’apaiser le feu de tes pieds mais malheureusement pour toi, à mesure que le jour décline, tes espoirs s’envolent. Pas de chambre pour ce soir. Pas de lit non plus. Rien. Vous êtes tous les deux au beau milieu de nulle part et bientôt, la lumière ne sera plus suffisante pour continuer d’avancer sans risquer de se perdre encore plus, ou de tomber dans un trou, quelque chose du genre.

Prévoyant. C’est vrai que ça semblait être l’une de ses qualités … toi en revanche, tu étais loin de l’être. Ne nous mentons pas, tu avais fait tes affaires au feeling avant de partir de chez toi et plus ça allait, plus tu te rendais compte de la masse de choses que tu avais oublié. Le sac de couchage ne faisait pas parti de ces oublis. « Mh, si … j’en avais un. » Avais, oui. Au passé. Parce que non, effectivement, tu n’en as plus, là maintenant. Tu aurais dû songer à en racheter un lorsque Shinichi avait remplacé le sien … et tu ne l’avais pas fait, pensant sans doute que pour le moment, tu n’en avais pas spécialement besoin. Grave erreur. Là, maintenant, tu aurais eu bien besoin de ce sac de couchage par ce que oui, tout indiquait que vous alliez devoir passer la nuit dehors. « J’ai abandonné le mien peu après mon arrivée. Il refusait de sécher à cause de crétin sur le ferry. » Des excuses, toujours des excuses. Tu avais largement eu le temps de songer à investir dans un sac de couchage sec et neuf. Du coup, agacée de ta propre négligence, tu t’arrêtes sur le bord de la route, te laissant tomber dans l’herbe et retirant une bonne fois pour toutes tes chaussures. Tu n’avancerais plus. Terminé. D’ailleurs, maintenant, tu es occupée à fixer le dresseur devant toi avant une étrange intensité. Silencieuse. Immobile. Tu plisses les yeux. « Mes fringues, ce qui est déjà pas mal. » Bon, et puis de quoi te laver et sentir bon, de quoi t’occuper de tes cheveux un minimum aussi et la trousse de premier secours. C’était en effet à peu près tout ce que tu possédais dans ton sac. « P-Partager ? » Comment ça partager ? Partager un lit, ça passait. C’était un matelas, il y avait toujours moyen de garder une certaine distance, petite mais tout de même. Il n’y avait pas eu de soucis à l’auberge, tu avais dormi de son côté, lui du sien, et même si tu avais dû lui balancer quelques coups, globalement, c’était passé. Un sac de couchage en revanche, c’était tout autre chose. L’espace y était plus que réduit pour la simple et bonne raison que ce n’était prévu que pour une seule et unique personne. Alors. Si dormir à côté de Shinichi ne t’avais pas paru si gênant que ça … dormir collée à lui pendant toute une nuit, c’était autre chose. « Je veux dire. Comment tu veux faire ça sans … » Sans instaurer une proximité gênante. Non, vraiment, cette fois, tu avais rougi, si bien que tu avais carrément détourné les yeux au milieu de cette pseudo conversation. « Je dormirais sans c’est pas grave. » Oui, sur le sol tout froid et plein de petites bêtes.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Sam 20 Avr 2019 - 22:18

Au
Volcan
Il fait chaud.

Comme pour signer son abandon, Jillianne s’arrête, se pose sur l’herbe et retire ses chaussures. Nous n’avancerons pas plus aujourd’hui alors autant installer notre campement pour la nuit. En parlant de campement, la jeune femme m’explique que oui, elle possédait bien un sac de couchage. Cependant ce dernier, comme son téléphone, avait rendu l’âme. Et bien sûr il n’était pas venu à l’esprit de la Kerberos de faire quelques emplettes au magasin. Au final, Jillianne n’a pas grand-chose sur elle si ce n’est son Pokémon, une trousse de soin et ses vêtements. « M’ouais. » Je ne suis pas convaincu par cette histoire de crétin sur le ferry l’ayant fait tomber elle et ses affaires mais qu’à cela ne tienne. Nous ne sommes pas là pour nous disputer. D’autant qu’au final, nous sommes tous les deux de véritables cas, la honte des aventuriers. En effet nous formons à nous deux un duo de bras cassés prêt à entrer dans la postérité. Nous sommes incapables de battre des Mangriff sauvages, incapables de louer deux chambres dans une auberge de jeunesse et désormais incapables de rentrer en ville avant la tombée de la nuit. En bref, on est plus à un détail près et je ne suis donc pas surpris d’apprendre qu’elle explore la région sans sac de couchage.

Suite à ma proposition, la Kalosienne devient rouge comme une pivoine, s’arrête au beau milieu de sa phrase et se propose de dormir par terre. J’avoue que ce n’était pas malin de ma part de suggérer ça. Le sac de couchage en question n’est pas très grand et nous risquons d’être collés, vraiment très collé … D’où sa réaction j’imagine. « Tu peux prendre le sac. » J’ai comme une sensation de déjà vu. Mon petit doigt me dit qu’elle va contester mon propos, dire qu’il n’y a pas de raison que ce soit moi qui dorme par terre et alors aura sans nul doute raison. Après tout elle n’avait qu’à penser à ramener un sac de couchage ! J’anticipe néanmoins sa réaction et invente une histoire pour la faire dormir dans des conditions respectables : « Tu dors en première et je te réveille dans quelques heures pour échanger nos places. Il faut que quelqu’un s’occupe du feu et fasse attention à nos affaires. Sait-on jamais, il y a peut-être des Pokémons chapardeurs dans le coin. » Je doute que cette route abrite des Capumain mais c’est bien la seule excuse qui m’est venue en tête sur le coup. Notez qu’elle n’est pas si mauvaise dans le fond. Petit à petit, je deviens bon dans l’art du mensonge. Sauf problème majeur, on ne devrait pas perdre nos affaires durant la nuit et ce même si nous sommes deux à fermer les yeux. Je prévois en tout cas de la laisser dormir puis de rejoindre les bras de Morphée peu après elle. En supposant bien sûr qu'elle accepte.
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Sam 20 Avr 2019 - 22:53
le volcan trop chaud.

Hors de question. C’est ce que tu as présentement dans la tête. Oh, et qu’on se le dise : tu es tout à fait consciente d’être pénible avec tes réactions, parfois, souvent. Mais là. Tu t’en fou. Tu veux bien être polie. Tu veux bien être gentille, mignonne, tout ce qu’on veut. Tu veux bien partager, aussi, même si c’est un concept que tes parents n’ont jamais jugé bon de t’apprendre, tu l’as fait par toi-même et tu y tiens. N’empêche que là. Et bah tu le sens pas. Trop, c’est trop. Pour dire, tu as beau être une fille de la ville qui, tout de même, apprécie son petit confort, tu es carrément prête à dormir par terre, dans l’herbe, au milieu des vers et autres bestioles de la nuit pour éviter cette situation gênante.  « Non. » C’est sorti comme ça, du tac au tac à peine son affirmation lancée. Il ne manquerait plus que ça, tiens. Tu avais fait toute une histoire la nuit précédente pour éviter qu’il ne dorme par terre. Tu ne voulais pas avoir d’avantage, ou de privilège. C’était derrière toi. Alors oui, tu étais une fille. Oui, tu avais ton côté fragile. Et oui, tu avais un côté délicat – qu’on ne voyait presque pas mais bon - … C’était comme ça, tu n’y pouvais rien. Le truc, c’était que tu avais besoin d’apprendre à assumer certaines choses. Tes bêtises et tes oublis, pour commencer. Alors, voilà, tu n’avais pas été très futée, tu n’avais pas pensé, et c’était tant pis pour toi. Après tout, tu n’allais pas en mourir, et demain, il était certain que tu n’oublierais pas d’aller l’acheter ton sac de couchage.

Comme tu aurais pu le prévoir, cependant, ton non – aussi ferme soit-il – ne suffit pas. Voilà que Shinichi s’engage dans un petit discours pour te convaincre de prendre son sac de couchage à lui, il négocie, en somme. Il te propose de dormir en premier et puis, affirme qu’il te réveillera dans quelques heures pour pouvoir dormir à son tour. Il évoque le feu à surveiller, et quelques Pokémon voleurs qui rôderaient dans les parages … « Mh… » Et forcément, te voilà maintenant en train d’hésiter. Certes, tu n’as aucune envie de monopoliser ses affaires, n’empêche que son histoire elle tiens la route et que tu n’as pour ainsi dire aucune envie de te réveiller demain matin avec encore moins d’affaires que maintenant. Hors de question. Encore. Déjà que tu allais devoir dépenser une petite fortune dès le lendemain pour tes chaussures, ton téléphone, et le fameux sac de couchage … « D’accord, si tu veux. » Tu avais déjà fait assez d’histoires la nuit dernière. Cette fois, tu décides d’être sage et d’écouter. Tu n’es déjà pas rassurée à l’idée de dormir dehors … si tu avais été seule, là, maintenant, tu serais sans doute en panique et au bord des larmes. Surtout après une journée pareille. Quelques minutes plus tard, après avoir pris soin de fermer ton sac et bien rassembler tes affaires, tu t’es donc glissée dans le seul et unique sac de couchage que vous possédez : le sien. Un soupire quitte tes lèvres, et finalement tes yeux se posent sur le dresseur non loin de toi. Tu restes un long moment silencieuse à l’observer avant de fermer les yeux et de glisser dans les bras de Morphée.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Dim 21 Avr 2019 - 19:14

Au
Volcan
Il fait chaud.

La jeune femme accepte. C’en est presque trop facile. Je ne la connais que depuis peu mais, allez savoir pourquoi, je m’attendais à une forme de débat endiablé durant de longues minutes afin de savoir lequel de nous deux allait tenir le premier tour de garde. Curieusement, il n’en est rien ; Ma petite histoire a eu sur elle l’effet escompté. Pendant que Jillianne range ses affaires, je dispose des brindilles et des branches d’arbres trouvées ci et là afin d’allumer un feu. Je ne compte pas l’entretenir toute la nuit néanmoins j’ai bon espoir de le voir tenir quelques heures, le temps que nous nous endormions. Pour sa part, ma camarade de route est confortablement installée et finit par rejoindre le monde des rêves une bonne demi-heure après s’être allongée.
Les heures passent et je ne trouve toujours pas le sommeil. A défaut de m’assoupir, j’entretiens le feu et fais le cent pas, le tout en essayant de faire le moins de bruits possible afin de ne pas déranger la Kalosienne. La demoiselle dort depuis plus de six heures maintenant mais je n’envisage pas de la réveiller. Certes la fatigue commence à se faire ressentir mais mes principes me poussent à être celui qui dormira par terre ce soir. Ainsi donc, j’utilise mon sac à dos en guise de coussin et m’allonge. J’observe le ciel et la lune de longues minutes avant de finalement m’endormir. Le feu est faible mais attire jusqu’à nous certains Pokémon, dont les fameux Capumain mentionnés plus tôt. Toujours endormi, j’ai la désagréable sensation d’être touché, déplacé même. Ma tête, jusque là surélevée, touche le sol froid ce qui me réveille instantanément. « Uh ! » Ne me demandez pas quelle est la signification de cette onomatopée ridicule ayant franchie mes lèvres, je ne saurais vous répondre. Toujours est-il que, surpris, j’observe les alentours et vois deux Pokémons quitter le campement avec mon sac. Mon cri a réveillé Jillianne et je tente de lui expliquer la situation le plus succinctement possible : « Des Capumains, ils ont pris mon sac ! » Et peut-être autre chose en prime. Ayant été réveillé en trombe, je n’ai pas la lucidité nécessaire pour dire si oui ou non des affaires appartenant à la Kalosienne ont été dérobé. Bien entendu, je passe outre les détails de cette sombre histoire, notamment sur le fait que je ne l’ai pas réveillé comme convenu et que je me sois endormi comme un Parecool.
Dans le but de retrouver nos affaires, je pars à la poursuite des Pokémons sauvages. Heureusement pour moi, la Pokéball contenant Al’ n’était pas dans le sac en question. Certes le Ramoloss n’est pas d’une grande aide en règle générale néanmoins je ne doute pas que son assistance nous sera utile afin de persuader ces Pokémons de nous rendre nos effets personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Lun 22 Avr 2019 - 15:30
le volcan trop chaud.

Tu avais besoin de sommeil … Il n’y avait qu’à voir la vitesse à laquelle tu avais juste sombré. La journée avait été riche d’émotions – entendez par là la peur, la colère, la rage et tout ce qui s’y rapportait – et par-dessus le marché, il avait fallu que tu endures tes pieds et surtout tes chaussures non adaptées. En clair : tu n’avais plus le courage de batailler pour des histoires de sac de couchage et de politesse. Surtout que cette histoire de Capumain t’avais fait légèrement peur et que tu préférais juste obéir, ou t’en remettre à l’avis de Shinichi pour éviter le moindre souci supplémentaire. On y croit, n’est-ce pas ? On y croit.

Tu t’es donc endormie rapidement, et malgré l’inconfort du sol et le fait de savoir que tu es dehors en pleine nuit, ton sommeil ne semble pas en être affectée. Preuve que tu es réellement fatiguée. Cependant, quelques heures après t’être endormie, voilà que tu te mets à entendre du bruit autour de toi. Tu ne dis rien. Tu ne paniques pas. En réalité, tu t’attends à être réveillée par le dresseur pour, comme il l’avait dit avant que tu ne sombres, qu’il puisse se reposer à son tour et que tu puisses de ton côté surveiller le feu. Tu grattes quelques minutes … tu ne sais pas combien de temps tu as dormi, mais alors que tu tentes d’ouvrir les yeux, tu sens bien que ce n’est clairement pas suffisant. Le truc, c’est que … non, Shinichi ne vient pas te réveiller. En réalité, si subitement tu sursautes et te redresses à la hâte, c’est tout simplement parce que tu l’as entendu crier un truc à propos de son sac et de … et de Capumain. « Comment ça des Capumain ? » Tu dors encore à moitié, vraiment, il faut excuser ton manque de capacité à percuter sur des choses simples. Tu observes autour de toi, tu vois bien une ombre détaler mais rien de vraiment concret. Tu te redresses, doucement, tu titubes un moment et puis … « Elles sont où mes chaussures ? » Ah. Plus de chaussures donc. « J’ai plus de chaussures ! » Et là-dessus, alors que tu ramasses tes quelques affaires, voilà que Shinichi se met à courir dans la pampa à la poursuite des Capumain. « T’es sérieux ?! » Il abuse. Tu viens de te réveiller, il faut déjà courir dans le noir après des bestioles voleuses. A pieds nus en plus. Tu te sens obligée de te presser, et évidemment, tu es à la traîne, rapport au manque de chaussure. Comment ça avait pu arriver encore ? Est-ce qu’il n’était pas censé surveiller pour que ça n’arrive pas ? Et te réveiller ensuite pour qu’il puisse dormir à son tour ? A tous les coups, il en avait encore fait qu’à sa tête.

Cette espèce de course poursuite – encore plus nulle que la précédente – dure de longues, trop longues minutes. Tu en as marre et heureusement pour vous, voilà que l’un des Capumain finit par se prendre les pattes dans quelque chose, il roule sur un ou deux mètres avant de s’immobiliser tandis que son camarade s’affaire à tirer sur le sac du dresseur … en vain. Il pourra se féliciter de transporter autant de boîtes de haricots, tiens. A bout de souffle, tu finis par rejoindre le blond et ni une, ni deux, tu fais sortir Reeze de sa Pokéball. Franchement, tu ne sais pas s’il sera d’une grande aide aux vues de ses capacités à combattre mais bon … Il avait sale caractère et chercher des noises aux autres Pokémon, c’était son truc habituellement. Il comprend d’ailleurs assez vite le problème et se met à courir pour sauter sur le sac abandonné au sol avant de se lancer dans une espèce de discussion animée avec les deux Capumain. « On peut savoir pourquoi tu ne m’as pas réveillée ? » Tu parles à voix basse, juste parce que c’est la nuit et que tu n’as pas envie d’attirer l’attention des deux Pokémon voleurs. « Tu dormais par terre ! » S’il pensait que ça t’avait échappé, franchement, c’était raté. « C’est la dernière fois que j’écoute tes histoires, hein. »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mar 23 Avr 2019 - 18:38

Au
Volcan
Il fait chaud.

Je cours de sorte à rattraper les Capumains et vois ma camarade me suivre de près. La pauvre est pieds nus ; Et pour cause, les petits Pokémons se sont amusés à lui piquer ses souliers. Certes ceux-là ne sont pas confortables et Jillianne s’en est plaint à de multiples reprises aujourd’hui cependant je doute qu’elle préfère cette situation à la précédente. Après de longues minutes de course, je vois les Capumains trébucher sur un obstacle. Je parviens ainsi à rattraper mon retard, m’arrête et les observe de longues secondes se débattre. C’est fini. Je vais pouvoir récupérer mon sac ainsi que les chaussures de ma camarade. Inutile de faire appel à Al’, les deux Capumains ne semblent pas disposés à combattre. La Kalosienne me rejoint peu après la chute des deux créatures de type normal et fait sortir Reeze de sa Pokéball. Le type électrique se saisit du sac et entame une sorte de conversation avec les Pokémons sauvages. Je tourne la tête vers la demoiselle à la chevelure rose bonbon et esquisse un sourire gêné. Comme il fallait s’y attendre, la voilà qui me questionne sur le pourquoi du comment de cette affaire. « C’est pas ce que tu crois. » En général, quand on commence une phrase comme ça, ça ne sent pas bon. En l’occurrence, il s’est EXACTEMENT passé ce qu’elle croit qu’il s’est passé. L’embobiner une seconde fois ne va pas être chose aisée néanmoins je suis confiant. En effet je suis un NINJA et suis, à ce titre, en mesure de mentir comme tel. « Je voulais te réveiller mais … » Mais quoi ? Là est la question. On va éviter l’histoire de la météorite qui s’est écrasée ou celle des aliens qui m’ont aspiré pendant quelques heures. Non non, faisons plus simple : « Il n’était pas l’heure. Et je me suis simplement endormi avant que ce soit ton tour. Je t’assure. » Les mensonges les plus simples sont souvent les meilleurs. En l’occurrence, j’avoue une faute fictive afin d’en cacher une autre – bien réelle – un tantinet plus grosse. « J’aurais pas dû m’allonger quelques minutes, c’était une mauvaise idée. J’aurais dû t’appeler même si ce n’était pas l’heure. Mais bon. Tu dormais et t’es plus … » Non. Surtout je ne dois pas terminer cette phrase. Surtout ne pas lui dire qu’elle est plus mignonne quand elle dort que quand elle est éveillée. « Bref. De toute façon, on a toutes nos affaires, non ? Tout est bien que finit bien ! » C’est un peu simpliste de conclure de la sorte mais les choses peuvent en effet être présentées ainsi. Certes je ne suis pas exempt de tout reproches et ne suis pas pour grand-chose à la résolution de nos « malheurs » néanmoins nous nous en sortons plutôt bien jusqu’à présent pour des aventuriers néophytes.
Revenir en haut Aller en bas
Jillianne E. Kerberos
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5931-jill-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5930-jillianne-e-kerberos-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5917-just-run-away-jill
Dresseur Éclipse
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Dresseur Éclipse
Jillianne E. Kerberos
Identité du dresseur
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 52
Née le : 04/06/1999
Age : 20
Région : Kalos.
Stardust : 215
Equipe pokemon : Au volcan [Jill] Z5za
Mer 24 Avr 2019 - 9:03
le volcan trop chaud.

Franchement, tu as bon espoir que cette histoire soit réglée. Reeze semble maîtriser la situation – étonnant d’ailleurs de constater que pour une fois, le petit rongeur semble avoir choisi la voie de la négociation – et les Capumain eux, n’ont pas spécialement l’air de vouloir s’acharner à embarquer le sac de ton compagnon de route, ainsi que tes chaussures. Tu n’as plus envie de courir. En plus, tu as l’impression d’avoir réussi à t’entailler le pied en courant pieds nus après les deux petits voleurs. Rien de grave, mais ça pique, tu le sens et l’humidité sous ton pied te laisse penser que ça saigne un peu. Un soupire s’échappe donc de tes lèvres en écoutant les explications, une fois plus bancales, de Shinichi. A l’écouter, il s’est juste endormi avant d’avoir eu l’occasion de te réveiller. C’est possible. Il a marché autant que toi, il était peut-être particulièrement fatigué, qui sait ? « Tu aurais pu me réveiller, peu importe l’heure. » Tu ne le connaissais pas encore si bien que ça … c’est vrai, et pourtant tu avais l’impression, bien trop souvent d’ailleurs, qu’il cherchait à te ménager à certains moments. Que ce soit pour cette histoire de lit à l’auberge, pour celle du sac de couchage, et maintenant ça. C’était … aussi mignon que gentil, probablement. Mais le fait est que tu ne voulais pas être un poids – ce que tu étais déjà probablement – et que tu ne voulais plus spécialement qu’on t’offre des facilités.

Alors qu’enfin, la « discussion » entre Reeze et les deux Capumain cesse et que les deux Pokémon sauvages s’éloignent, tu avances de quelques pas pour récupérer tes chaussures. Tu prends le temps de t’asseoir quelques minutes pour soigner ton pied – une toute petite coupure de rien du tout – le tout en restant silencieuse. Enfin, tu te remets sur tes jambes, attrapant Reeze entre tes bras. Il faisait encore noir mais l’aube ne semblait … plus si loin que ça. La route était assez visible, et toi, tu n’avais plus spécialement envie de dormir. « On devrait essayer de rejoindre la ville. Tu pourras te reposer là-bas. Ce sera mieux que le sol. » Il devait avoir besoin de dormir, tu ne savais même pas combien de temps il s’était assoupi mais ça ne devait pas représenter grand-chose en termes d’heures. Tu pouvais bien faire autre chose pendant qu’il prenait le temps de dormir un peu. Acheter ton sac de couchage, ton téléphone, tes chaussures et quelques petites choses utiles, par exemple. « Oh, et, Shinichi … tu sais, si tu préfères faire ta route sans moi, je ne t’en voudrais pas. » Après tout, il pouvait trouver mieux, bien mieux que toi. Plus débrouillard. Plus équipé. Plus prévoyant. Plus sympa, aussi, peut-être … c’est que tu n’avais pas spécialement été tendre, plus tôt dans la journée avec lui. « Par contre, si on continue ensemble … c’est ensemble. Ne me ménage pas. Tant pis si je dors par terre ou si … je marche pieds nus. » Tu tentes un sourire. Il est maladroit. Alors tu te remets à marcher et tu le dépasses. « Bref. Dépêchons-nous. »



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération