Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Relooking de l'extrême [pv Lya]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Relooking de l'extrême


Feat : Lyanora



J'attendais, près du bâtiment le plus reconnaissable de la ville. Rendez-vous devant le laboratoire du prof... J'étais sortie acheter quelques course pour ne pas me sentir comme un intrus auprès d'Hellena, déjà qu'elle m'accueillais chez elle pour préparer notre petit voyage improvisé, je me sentais un peu mal, surtout que sa maison c'était le grand luxe. Finalement avec mes sacs j'étais encore plus ridicule. Elle n'avais clairement besoin de rien. Et pourquoi je devais attendre déjà ? Je n'en savais vraiment rien, mon ami jouant l'espiègle mystérieuse. Elle, alors... Elle prépare un mauvais coup ! J'en avais l'habitude maintenant, à chaque fois qu'on était réuni à Nemerya on se faisait remarquer et ça finissait en course poursuite. Terrible, j'ai augmenté mon cardio grâce à ça, je vous jure !

Moi et mon pokemon, nous étions posé contre le mur du grand bâtiment, baigné par l'ombre qui nous ensevelissait en cette belle et chaude après-midi. Si ça continuait j'allais m'endormir comme Slothy mon petit polarhume qui avait décidé qu'aujourd'hui il passerait toute la journée en dehors de sa pokeball. Mais pour quoi faire, hein ? Pour dormir bien évidement, et chouiner lorsqu'un rayon du soleil le réveille ou qu'une enfant tente de lui voler son bonnet de noël. Oui, oui, vous avez bien entendu, il a toujours sa petite tenu de noël. C'est comme une deuxième peau pour lui. Il me laisse la laver mais seulement car je lui ais racheté la même en plusieurs exemplaire, et qu'il c'est fait à l'idée de finir tout nue quelques fois. Des déguisements de noël alors que l'été pointe déjà le bout de son nez, c'est louche n'est-il pas ? En tout cas ça attirait l'œil des gens. Tous fixaient le petit ourson avec interrogation et intérêt avant de lever des regards circonspect vers moi, s'approchant pour tenter de caresser le polarhume.

Je voulais bien être gentil, expliquer au deux trois premiers, prévenir les enfants, contenir la foule. Mais bien vite tout contrôle m'échappa, une fois de plus, et sans attendre plus longtemps mon ami, j'attrapais Slothy dans mes bras et me mît à pourfendre l'attroupement en grognant, me sentant trop comme le centre d'une attraction grotesque. Oh je commençais à bien gérer la scène et la pression lors des concours, mais j'avais encore du mal à me faire remarqué à ce point dans la rue, disons que je trouvais dans cette proximité comme un léger malaise, là où la scène est un exutoire et le publique juste une récompense. Je n'étais pas prêt à temps de proximité, tant d'attention. En plus quelques personnes, très au fait des derniers concours vinrent rapidement à me reconnaître et l'attroupement n'en fut que plus dense. Le monde ameutant toujours plus de monde.

Je courait dans cette foule, me déplaçant dans n'importe quel espace tant que c'était hors de cette masse difforme qu'est la foule. C'est comme ça que je me suis retrouvé à courir à toute vitesse dans la cour à l'entrée du laboratoire me prenant de plein fouet cette toute nouvelle dresseuse. Elle chuta et moi de même. Mais pas le temps de rester allongé, je ne sais pas trop pourquoi, j'ai attrapé sa main pour la relever, avant de courir en l'entraînant vers la deuxième sortie du laboratoire. Essoufflé, a l'abris derrière une devanture je posais le bébé pokemon de noël sur mon épaule en reprenant mon souffle, posant mon regard sur la demoiselle qui devait être confuse. Ses vêtements étaient un peu sali par la poussière mais ce qui attira mon regard c'est son ruban et son chapeau qui était déchiré. Et, Arg... Mon bandeau aux couleurs flamboyantes avait succombé dans la bataille tombant en deux morceaux sur les épaules de la femme. Je la regardait peiné en regardant les tissus tomber. Je les ramassais avant de faire une moue.

-Pa-pardon... Je crois que j'ai ruiné t-tes vêtements.... Et les mi-miens aussi... Pfff qu'est ce que je vais bien pou-pouvoir mettre sur m-ma t-t-tête moi... Ça me fait un vi-vide depuis que Chapo a évolué... Ah ! Le Staross de Jade ! Entrons, la foule ne nous sui-suivra pas !

Une fois de plus je l'avais emporté avec moi, dans ce grand magasin de vêtement et accessoire Pokémon. Je me présente alors à elle, un peu gêné :

-On se-sera tranquille ici... Je t'achète ce que t-tu veux pour me faire pa-pardonner ! Je m'appelle Alaric et t-toi ? Encore d-désole la foule ça me stress ! Quel comble pour un coordinateur ! Tch !



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent


Relooking de l'extrême



Feat. Alaric Onde




Oui, oui. J’ai compris. Bien monsieur Baobab. Maintenant auriez-vous la bienséance de vous taire. Pitié ? Je l’écoutais depuis tellement longtemps. Altesse semblait s’impatienter à mes pieds. M’épiant avec insistance. J’essayais pourtant d’éviter son regard, mais je ne pouvais m’empêcher de l’observer du coin de l’œil. Ce si petit Pokémon qui m’avait déjà insufflée tellement de plaisir. La pauvre devait déjà avoir entendu tellement souvent cet interminable sermon que j’avais la certitude que si elle eut pu parler, elle m’aurait répété mot pour mot la moindre des phrases du professeur en imitant sa ponctuation qui m’essoufflait. Je n’écoutais plus réellement ses mots. J’étais beaucoup trop excitée. Son récit n’était qu’un bourdonnement dans mon oreille. Si je tentais de me convaincre de l’écouter, je n’y arrivais tout simplement pas. Je m’imaginais déjà à faire mes premiers spectacles, cette petite Chlorobule à mes côtés. Je me voyais devenir célèbre en regardant ma sœur que j’aurais retrouvée. J’avais si hâte d’arriver ici que le réceptacle de ma joie ne pouvait que déborder maintenant que j’en arrivais à concrétiser les balbutiements de cette carrière qui m’attendait. Mon sac à la main, je caressais du bout des doigts mon cahier à croquis. J’avais déjà hâte de dessiner Altesse dans toutes ces aventures que nous aurions l’occasion de vivre. Si certaines demeureraient des fantaisies, d’autres deviendraient bien réelles. Je dois également avouer qu’à ce moment précis, cette image de ma nouvelle amie qui enfonçait un quelconque objet dans la bouche de ce verbomoteur locuteur m’amusait et j’aimerais bien prendre le temps de la dessiner. Ce soir. Quand nous serons au lit et que je dirai pour la première fois avec tendresse « Bonne nuit Altesse, ma belle. » J’échappai un petit rire qui me sortit de mon focus plus ou moins excellent.

« Et, encore une fois, bienvenue à Lumiris. » Ça y est ? C’était fini ? Je ne fis ni une ni deux et attrapai ma petite Chlorobule que je glissai dans l’ouverture de mon sac. Demi-tour, puis hop, je franchis le pas de la porte. Je chuchotai à mon amie quelques paroles qu’elle seule put comprendre. « Maintenant, ma belle, on va trouver Valencia. Elle ne sait pas encore que je suis ici, c’est un secret. » Dis-je en lui faisant un clin d’œil, espérant qu’elle comprenne ce que je lui disais. Il faut avouer que notre relation commençait à peine, mais j’avais déjà énormément d’affection pour cette petite bête qui détestait marcher selon Baobab. Je ricanai légèrement puis mis finalement le pied dehors. Un grand sourire sur le visage. Je me sentais comme dans ces comédies musicales où tout le monde semble si matinal et de merveilleuse humeur le matin. Je réprimai au tréfond de mon être un immense BON MATIN NEMERYA. Ce n’était pas l’heure. Il y avait foule, en ce moment, devant le laboratoire. J’avalai ma valise et serrai mon sac comme si j’eus peur que l’on me le vole. « Pardon… pardon… veuillez m’excuser, j’aimerais passer. » Disais-je tenter de pousser ces mille-et-une personnes qui ne semblaient pas m’entendre comme si j’eus été une maigre et faible créature que nul ne voulait voir.

Je dois avouer que je n’appréciais pas non plus particulièrement l’odeur de cette foule qui me rappelait l’aisselle d’un Pandarbare. Décidément ce genre d’attroupements n’étaient pas trop ma tasse de thé. J’ignore pour qui ou pour quoi cette foule était là, mais j’avais déjà hâte d’avoir passé la limite de la capitale pour n’y revenir qu’en cas d’absolue nécessité. Décidée, j’attrapai mon sac à deux mains et baissai la tête. J’allais sortir d’ici rapidement. Entre le brouhaha des gens qui parlent et les odeurs qui se mélangeaient, ma courte présence était suffisante. Il suffisait te charger le troupeau pour qu’il se disperse disait-on. C’est la technique que j’avais donc choisie. Je baissai la tête et me mis à presser le pas. Une… deux… puis trois enjambées. J’avais senti ma tête se heurter contre quelque chose de solide. Mon corps en avait rencontré un autre et mon fessier avait rencontré le sol.

Rapidement, j’ouvris mon sac et vérifiai si Altesse allait bien. Bien qu’un peu ébranlée et mécontente, elle ne semblait pas blessée. J’étais soulagée. Je rougis légèrement puis relevai la tête pour voir ce que j’avais percuté. Ma surprise fut de découvrir un homme plutôt joli donc le postérieur reposait lui aussi sur le sol. Visiblement l’impact nous avait tous les deux jetés au sol. Avant que je n’eusse dit quoique ce soit, il s’excusa affolé. Du moins, c’est ce que son bégaiement me laissait sous-entendre. Il semblait tellement nerveux et mal à l’aise. Je n’eus même pas le temps d’hocher la tête que je le suivais dans cette boutique qu’il avait désignée. Le Staross de Jade. J’ai toujours adoré ce Pokémon, probablement l’un de mes favoris. Il faut avouer que ces joyaux brillants m’ont toujours ravie. Je me surpris à sourire devant la nervosité de cet individu qui m’attendrissait en quelque sorte. Je posai la main sur la tête de ma Chlorobule et suivi le jeune homme vers l’entrée du commerce.

Je fus rapidement éblouie par la beauté et le luxe de la boutique. Visiblement, Lumiris saurait vite me charmer de par ses attractions, ses villes, ses commerces et son charme. Mes yeux s’illuminèrent et j’écoutai avec assez peu d’attention la présentation de cet homme qui venait tout juste de m’inviter à choisir n’importe quel vêtement. Dans un manga quelconque, mes yeux se seraient vite remplis de cœurs. Je regardai à peine l’homme et lui dis, non sans joie et admiration dans mon timbre de voix « Enchantée monsieur Alaric. Le plaisir est pour moi. Je suis Lyanora. Coordonatrice en devenir et dessinatrice de passion. Je peux prendre ce morceau ? » Cet homme était certes charmant et ne me laissait pas indifférente, mais mes envies de luxe s’étaient aiguisées et je fonçais maintenant dans les rangées de vêtements, accumulant rapidement plus d’une vingtaine de kits sur mon bras, ajoutant, à chaque fois que j’en attrapais un « Et celui-là ? » à quelques variantes près. Mon excitation était presque palpable. J’imagine que lorsqu’il avait dit « ce que tu veux » il n’imaginait pas que j’abuserais de la situation. Hélas, je n’avais pour limite que le fond du portefeuille de quiconque payait pour mes achats. Puis un morceau particulier m’interpella. Je lâchai tout ce que j’avais accumulé sur mes maigres avant-bras au sol et m’approchai tranquillement d’une jolie robe d’été jaune. Je la regardais comme un enfant de deux ans regarde les lumières d’une piste de danse. J’étais émue. Je pouvais presque sentir Altesse regarder à travers l’ouverture de mon sac et être aussi enchantée que moi. Je tendis la main vers le tissu et me retournai vers Alaric « Non, celle-là. Avec cette blouse blanche pour toi. Pitié. » J’avais les larmes aux yeux. J’ignore si c’était la crinoline ou la coupe de la robe, mais j’enviais quiconque possédait déjà cette tenue en tout Lumiris.

Bien qu’ébaubie, je revins tranquillement à moi et mon climax émotionnel se ravisa tranquillement. Voilà que j’étais bien gênée. J’abusais grandement de la gentillesse de ce bon homme alors que j’avais pratiquement ignoré son introduction. Je tentai donc une approche quelque peu plus polie. Joignant les mains et baissant la tête. « Pardon monsieur… je me suis laissée emporter. Comme dit je suis Lyanora. C’est ma première journée à Lumiris et je dois avouer que je suis plutôt fragilisée émotionnellement par tout ce qui se passe. Vous savez ce ne sont jamais que des bouts de tissus et j’ose espérer que vous pourrez pardonner mon excès de zèle. La mode a tendance à m’emporter loin. C’est bien un Polarhume que je vois là ? Il est mignon, pourrais-je l’appeler Santa… euh pardon… voilà que je me laisse emporter à nouveau. Je… je ne sais trop quoi dire pour me racheter. » Puis je me mis à fixer sa joue. Je la fixais comme un lion fixe une gazelle avant de la pourchasser dans la savane. Une saleté trônait sur sa joue et voilà qu’elle venait de devenir l’attraction principale de cette rencontre. J'étais le lion et cette tache était ma gazelle. Je n'avais pas seulement envie de l'effacer... j'en avais besoin. Comme si j'avais eu quelque trouble obsessionnel compulsif qui venait de se développer. Sans même demander, je m’approchai, marchant sur les vêtements que j’avais laissé tomber. Je portai mon pouce à ma bouche, l’humectai puis le menai à la joue de l’homme pour frotter la saleté. Ce n’est qu’une fois la main sur sa joue, frottant avec plus ou moins de pression, que je chuchotai « Pardon… puis-je ? Vous avez… aviez… une saleté. » Je rougis à nouveau. Ce n’est pas l’envie qui me manquait de me cacher au milieu des supports à linges. Félicitations Lyanora… premier jour en cette région et déjà tu agis comme une peste exubérante et pourrie gâtée. Je baissai le regard et glissai la main dans mon sac pour caresser Altesse. Je me sentais si niaise et mal élevée. Que penserait cet homme de moi ? J’avais déjà envie de pleurer. « Quel beau début d’aventure » murmurai-je pour moi-même alors que mes joues se teintaient de couleur cramoisie.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Relooking de l'extrême


Feat : Lyanora



C'était vraiment un phénomène cette fille, je l'avais compris bien avant qu'elle ne pose son doigt humide sur ma joue. Le stress la faisait tellement paniquer qu'elle agissait sans réfléchir, c'est la seule option qui s'offrait à mon cerveau alors que mes joues se teintèrent aussi de rouges. Je n'étais point un homme très expérimenté et assuré, surtout avec la gente féminine. Alors une telle proximité ne pouvait qu'amplir  mon visage de gêne. Je ne sait pas se qui me rendait le plus mal à l'aise, le doigt de Lyanora frottant ma joue, où tout les regards convergent vers nous et nous jugeant. En même temps comment leur en vouloir, la scène était hautement improbable. Un genre de couple au visage écarlate de honte debout au milieu d'un tas de vêtement, jonchant le sol. Oui des vêtements que la jeune brune avaient tous balancé devant son admiration pour cette robe jaune. Je posais ma main contre la sienne qui était sur ma joue, et reprenant le contrôle de moi même je lui lâchais en voyant débouler un employé furieux :

-Euuuh... Me-merci, j'ima-ma-magine. Tu ... Tu ne pense pa-pas qu'on devrait tout ramasser maintenant ?

Je me baissais déjà pour ramasser les vêtements que la femme avait jeté au sol. Je n'aimais pas passer derrière les gens qui se permettait de mettre le désordre mais bizarrement j'avais la nette impression que l'employé du magasin ainsi que tous les autres d'ailleurs me fusillait moi du regard plutôt que la femme, comme si c'était de ma faute si tout était au sol. Je n'avais pas envie de m'énerver ici aussi, sinon je n'aurais nul part vers où fuir mais je n'aimais pas bien ce que leurs regards insinuaient. Pourquoi moi ?  Pourquoi ce délit de faciès, c'est mon look il leur revient pas ? Les dents serrées, je soufflais, traînant Lyanora avec moi vers les cabines d'essayage. Pas que je comptais vraiment acheter ce vêtement qu'elle avait choisit pour moi, mais je voulais m'extraire de tous ces regards curieux et furieux.

-vas y ! Vas y en pre-première ! Vas essayer voir si ça te vas !

Je pousse alors la Caelum dans la petite cabine et tire le rideau avant de m'assoir sur une chaise disposer là. Rude est la tragique vie de celui qui accompagne une femme dans sa journée shopping. Ce siège c'est le havre de paix de toutes ces âmes en peine perdu entre le temps et le désarroi, rompu par l'horloge brisé ton le temps s'étiole goutte par goutte retenue par une latence angoissante du temps déformé par les balais irréel des vêtements. Je n'ai pas tellement envie d'attendre sagement, le vendeur pourrait avoir envie d'intervenir et me faire la morale dans tout les cas il n'allait pas nous lâcher sauf si nous ne cessions de parler. Personne n'ose interrompre une conversation n'est ce pas ?

-Dis moi Lya... Je pe-peux t'appeler Lya ? Po-pourquoi tu es venu à Lu-lumiris ? Qu'est ce qui t'as fait qui-quitter t-t-t-ta région de naissance ? Moi je do-donnerais tout pour re-retourner dans mon Hoenn na-natale... Tu n'es QUAND MÊME PAS VENU UNIQUEMENT POUR PROFITER DE LUMINDER, ET DES RESAUX ?

J'avais hausser un peu le ton en voyant quelqu'un pointer le bout de son nez. Je voulais faire entendre que c'était une date dans l'espoir que peut être on nous lâche. Mais bon la subtilité c'était pas tous notre fort et la pauvre Caelum ne comprendrait certainement rien à mon charabia.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent


Relooking de l'extrême



Feat. Alaric Onde




« Luminquoi ? C’est encore un de ces trucs pour pervers j’imagine ? » hurlais-je comme si le simple rideau, à peine épais, avait été un mur infranchissable pour ma voix. Tout le monde aurait pu m’entendre, mais je ne m’en rendais pas compte. Il faut dire que j’étais plutôt absorbée par cette robe lilas que je venais d’enfiler. Elle était belle, bouffie de crinoline et suffisamment ample pour que je me sente bien gré de mes mouvements. Je hurlai à nouveau. Comme si Alaric avait été des kilomètres plus loin. « Monsieur Alaric ! Vous devriez voir ça c’est sublime ! » Pourquoi ne sortais-je pas ? Allez savoir. Je l’ignorais. Je n’avais pas réponse à tout apparemment. Oui bon, ça je le savais. La preuve la plus simple de cette affirmation était que je ne savais quoi répondre à cet homme qui se tenait là dehors de cette cabine d’essayage. Pourquoi étais-je venue jusqu’ici ? Devais-je être honnête et lui déballer tout, dans ses moindres détails ? Oui ? Non ? Question idiote. J’étais Lyanora après tout, évidemment que je dirais la vérité sans filtre et sans la moindre subtilité. Je recommençai à crier, sans même demander mon reste. « Vous voyez ! Je viens d’une famille plutôt célèbre de coordinateurs à Kanto et comme j’ai envie de faire carrière là-dedans, j’avais pas envie de devoir porter le nom Caelum et de faire honte à mes parents. Du coup, j’suis partie pour m’émanciper et vivre mes propres spectacles sans avoir le visage de mes parents dans les gradins qui approuvent ou pas et qui poussent pour que je sois connue. Pourquoi Lumiris ? Parce que ma sœur a fait pareil il y a quelques années et j’avais envie de la rejoindre. Donc je lui ferai une surprise chez elle un de ces jours. » Ma voix s’éteint et le son de la friction des anneaux et de leur pôle se fit entendre. Je sortais de la cabine. Vêtue de cette robe ample digne des contes de fée. Elle était vraiment jolie. Vraiment. « Et vous ? Si vous vous ennuyiez d’Hoenn, pourquoi n’y retournez-vous pas monsieur Alaric ? Vous avez une amoureuse qui vous retient ? » S’il avait tenté de semer le doute sur notre relation. Je venais de tout gâcher. Involontairement, bien sûr. Je n’avais simplement pas capté le second degré de ses phrases et j’avais parlé en hurlant, histoire d’être bien certaine que le moindre client et employé nous entendrait. Je voyais bien ce vieil être furieux qu’était le commis nous regarder rouge de fureur. Je n’étais pas sotte non plus, je le voyais bien. Quelque chose insupportait cet homme. Était-ce moi ? Non. Impossible. Je ne pouvais être la raison de sa fureur. Une femme qui crie, sans honte, au milieu d’un commerce, ça fait bonne publicité voyons. Non, je savais bien que ce n’était pas le cas. Que ça faisait fuir les clients, mais je continuais. Pourquoi ? Je ne me rendais pas compte de la puissance avec laquelle je parlais. C’était juste naturel pour moi, j’imagine. Non, je n’avais pas l’habitude de parler si fort et de faire preuve de peu de raffinement. Je crois que j’étais simplement indisposée par mon malaise plus tôt.

Je fis un tour rapide sur moi-même et retournai dans la cabine d’essayage. J’enlevai la robe et en pris une autre que j’enfilai rapidement. Une bleue aux couleurs presque transparentes. Je tendis la main vers la fermeture éclair. Je ne l’atteignais pas. L’ouverture laissait voir mon soutien-gorge, j’imagine que c’était de faire preuve de grande indécence que de demander l’aide d’un homme que l’on connait à peine pour la remonter. J’hochai les épaules et ramenai ma chevelure sur le haut de la nuque pour le pas que mes couettes se prennent dans la fermeture et criai, à nouveau, très fort. « Monsieur Alaric, si votre copine vous le permet, vous pourriez venir fermer la fermeture éclair de cette robe. J’aimerais vraiment l’essayer convenablement. » C’est comme si ma pudeur et mes bonnes manières avaient disparues. Était-ce dû à ce soudain accès de confiance que j’avais eu en lui essuyant la joue ? Ça ne me ressemblait pourtant pas de me permettre de telles choses. J’imagine que ça faisait partie de la nouvelle moi. La Lyanora touriste qui découvrait une nouvelle vie, une nouvelle région et un tas de nouvelles joies. Était-ce la Lyanora lumirienne émancipée de ces parents un peu contrôlants ? Ce n’était pas celle de Kanto qui aurait demandé à un quasi inconnu d’entrer dans la même cabine d’essayage qu’elle en tout cas. Clairement pas. Que penserait ma sœur ? La pauvre Valencia, si elle avait été dans cette boutique me prendrait pour une traînée. Une soudaine tristesse me prit au cœur. Moi qui étais si gaie depuis mon entrée dans cette boutique. Je m’assieds au sol dans un coin de la cabine et cherchai mon sac. Je cherchais Altesse, ma petite Chlorobule qui saurait me réconforter.

Je n’étais pas une pute, je le savais bien, mais je me sentais comme tel pour une simple fermeture éclair. Voilà que cet Alaric me prendrait pour une débile doublée d’une peste aguicheuse maintenant. S’il entrait bien dans la cabine comme je lui avais demandé, pour sûr, je lui ferais peur, à pleurer comme ça alors qu’à peine quelques secondes avant je respirais la joie. Je me faisais pitié pour le coup. Je n’avais pas moyen de paraître normal aux yeux d’étrangers. Jamais. Il fallait toujours que je sois dans l’excès et je le réalisais là. Ce commis, c’était contre moi qu’il était furieux. Je chignai. « Désolée monsieur le commis. Je ne voulais pas vous déranger. » Je tirai sur le rideau comme pour l’ouvrir, mais j’imagine que je tirai trop fort puisque la tringle tomba faisant un brouhaha impossible. Je m’excusai à nouveau et cachai ma tête entre mes genoux.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Relooking de l’extrême

 
Feat : Lyanora


Elle me demandait vraiment d’enter dans la cabine où elle était pour… Oui ce n’était que remonter une fermeture éclair, rien de très, palpitant ou sensuel, mais il n’en fallait pas plus pour que déjà je sois écarlate à nouveau. Bon pour ma défense mes relations avec les femmes se résumait à un relation infructueuse, vieille d’à peine quelque mois. Alors une telle occasion était presque charmante pour le refoulé de l’amour que j’étais. Mon vague à l’âme apporté par la demoiselle un premier temps lorsqu’elle parla de ma région natal et de ma copine inexistence fut vite chasser par cette proposition assurée et audacieuse. J’avoue, je n’ai pas bouger au début me contentant de virer à la rouge, pareil au teint d’une tomate, adressant des sourires gêné au commis en baissant les yeux pour m’approcher maladroitement du rideau de la cabine. J’avais le bras tendu vers ce rideau, il ne cessait de trembler mû d’un mélange d’excitation et de gêne. Allais je vraiment oser ? Était-ce vraiment acceptable que je cède à cette proposition ? Moi et les convention social ça faisait deux, mais là, à cette instant bizarrement je m’y intéressait, pris dans la tourmente.
 
Mon cœur battait la chamade alors que mes doigts ardent touchaient à peine le fin tissu de la cabine. Je n’était plus vraiment de ce monde. Figé dans une zone, dont les seul maitres étaient ses sentiments submergeant. Cette vague, cette déferlante avait pris mon corps et mon esprit les figeant comme si je ne fut qu’une simple statue de cire. C’est alors un bruit étrange qui me réanima, me poussant à respirer à nouveau. L’air vivifiant m’oxygéna à nouveau et tout mon corps pus enfin respirer une fois de plus, reprenant une couleur plus naturel, libérant mes muscles de leurs joug mentaux. Mon oreille fut titiller à nouveau. Ce bruit que j’entendais, ce bruit salvateur… Elle sanglotait ? Mes yeux s’écarquillèrent devant la nouvelle, et la confirmation sur la durée de ce son pourtant si distinct. Une phrase s’échappa alors de la cabine, larmoyante, pénétrante et terriblement contagieuse. Pourtant celle-ci ne semblait émouvoir personne d’autre que moi. Était-ce parce que le timing a voulu faire s’abattre ce vacarme à l’encontre de nos petites oreilles ? Ou bien parce que ce vacarme signifiait une autre prouesse de madame catastrophe ? Le visage du commis ne me disais rien qui vaille, alors doucement je me suis retourné pour voir la demoiselle à la robe à moitié mise empêtré dans le rideau, la tringle en métal gisant au sol sur elle.
 
-AH !
 
Une simple onomatopée, ce fut ma première réaction. Puis je sentis tous les regards posé sur ma nuques. Connectant mes deux neurones je compris bien vite que ce n’était pas moi que tout le monde regardait, mais la cadette que je fixais moi aussi du rouge plein les joues. Alors mon esprit s’éveilla et dicta à mon corps les réflexes à avoir pour protéger cette pauvre Lyanora démunie. Je m’étais rué sur elle sans réfléchir, remontant autour d’elle le rideau, rempart contre tous les regards, les curieux, les juges, les désapprobateur, les révocateurs et tous les autres qui t’humiliais et moi qui m’énervais au plus haut point.
 
-Vou-vous pouvez disposer, y a rien à v-voir ! Vous inquiétez pas monsieur je vais réparer et vous dédommager! Tenez d’avance pour le dérangement ! je réglerais les robes de madame à la caisse comme tout le mon-monde si ça vous dérange pas
 
C’était fait, la honte m’était passé et maintenant je me révoltait contre le monde, comme à chaque jour, défiant par le regard et la parole tout un chacun. Certes le commis à grommeler, me disant de me tirer au plus vite mais il n’avait pas dis non face au pourboire, faisant même la police pour disperser les gens maintenant et redonner son ambiance habituelle au magasin.
 
-Tu vas bien toi ?
 
Ce n’est que maintenant, une fois tourné vers elle que je remarquais ma tactilité mal placé à l’encontre de la demoiselle. Une main sur son épaules nue, l’autre serré contre l’une de ses main. La tension retombant je lâchais tout d’un coup replongeant dans le malaise vermeille de cette intrusion, lui murmurant un hésitant :
 
-PA-pardon !


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent


Is it shiny enough ?
Lyanora
Alaric
Je ne savais pas quoi dire, je ne savais pas quoi faire. Ce contact physique qu’il appliquait contre moi, cette chaleur qui m’enveloppait. Cette gêne qui me gagnait. Qu’était-ce ? Je ne comprenais pas, on m’avait touché plus d’une fois dans ma vie, mais je n’avais jamais ressenti ça. C’était comme si ma conscience se dérobait à moi. J’étais juste prise dans un énorme malaise. Était-ce en raison de mon acte de vandalisme ou était-ce pour une bonne raison que j’aurais eu du mal à le verbaliser. Je ne savais pas ce qui traversait mon corps, mais c’était puissant. J’avais cessé de pleurer. Mes larmes s’étaient tues. Je regardais l’homme que je connaissais à peine et Alaric éloigner les gens des cabines pour qu’il n’y ait personne qui puisse me voir dans cet état. À moitié nue, à un poil de la crise de larmes, à un poil de l’euphorie. Je ne comprenais pas cet étrange mélange d’émotions. Pour être franche, s’il me rendait curieuse, je tentais plutôt de le contenir. J’avais suffisamment créé d’émoi ici. L’employé en conviendrait. Je me relevai et tapai sur l’épaule d’Alaric. « Monsieur Alaric… je me sens un peu mal d’avoir créé autant de panique ici… est-ce qu’on peut aller ailleurs ? Monsieur l’employé du Staross de Jade ne doit pas beaucoup m’apprécier… » Avec raison… évidemment. J’étais arrivée comme ça, sans avertir, j’avais balancé ses fringues comme si elles étaient les miennes et, sans scrupule, j’avais brisé l’une de ses cabines d’essayage.

En bruit de fond, j’entendais certains rire, d’autre s’horrifier. Comme si j’avais dit quelque chose de vexant. Comme si j’avais été insultante envers cet homme, comme si j’avais négligé l’impact que j’avais eu sur le commerce. Je ne pensais pas l’avoir fait… j’avais pesé mes mots. S’il y avait bien une qualité dont je ne manquais pas c’était ça… la transparence et l’honnêteté. Le malaise que j’avais réprimé plus tôt, il s’était à nouveau transformé en gêne et en honte. Je m’expliquais mal pourquoi, mais soudainement, ce que ces gens pensaient de moi avait de l’importance. Je n’avais pas l’habitude de me préoccuper tant que ça des impressions d’étrangers, j’avais trop l’habitude de me mettre les pieds dans les plats. Chaque fois je pleurais, mais je continuais de le faire malgré tout. Je baissai les yeux. Les fuyant du regard. Et je compris. Je compris l’ampleur de leur rire, de leur rogne. Évidemment il fallait que ça m’arrive à moi, dans mon insouciance, il fallait que la robe chute jusqu’à ma hanche pour dévoiler mon buste avec une bien maigre protection. Un soutien-gorge.

Pourquoi ? Pourquoi est-ce que ce genre de situation me tombaient toujours dessus ? Qu’avais-je donc fait à Arceus pour mériter tel châtiment ? Ces gens que je connaissais à peine, cet Alaric qui m’avait invité ici… quelle honte devaient-ils ressentir et pourtant… plutôt que de me recouvrir, je me cachais le visage, comme si, à ce stade, j’avais abandonné toute dignité et que j’espérais seulement ne pas que mon visage soit associé à ce moment des plus inconfortable et gênant. Je poussai un cri que j’étouffai dans les paumes de mes mains. Un simple hurlement qui laissait entendre mon mécontentement. Si j’espérais encore avoir une seule chance de faire bonne impression, trop tard, elle était passée. Ce n’est pas grave j’imagine. J’ai l’habitude, j’imagine. J’aurais au moins aimé que ma première journée à Lumiris ne me tourne pas en ridicule d’une si infame façon. Trop tard. Je devais assumer.

En un moment très court, j’attrapai le sac où se cachait Altesse, je remontai la robe, toujours sans en fermer la fermeture éclair et je courus vers l’extérieur. Le visage toujours enfoncé dans les mains, je renversai bien au moins deux ou trois clients, je ne leur avais même pas crié que j’étais désolée, ni même au commis qui m’avait hurlé « Hey ! Vous allez où avec cette ro… » Robe. Je n’avais pas entendu la suite, mais je l’avais devinée. Je venais de commettre un vol. De quoi me faire blacklister de toutes les échoppes lumiriennes, aussi glorieuses fussent-elles. J’avais honte. Excessivement. J’étais embarrassée. Par mon manque de réflexe, de maturité et de pudeur. Si j’étais parvenue à me convaincre que je n’étais pas une pute de la pire espèce quand j’avais demandé à monsieur Alaric d’entrer dans la cabine, je n’en croyais plus un mot. Je m’en voulais comme si je m’étais volontairement dévêtue en public pour un simple pari.

Je me ruai vers une ruelle et me cachai près de la benne à ordures pour y pleurer. C’est bien ce que je méritais. Passer ma vie aux côtés de poubelles, je faisais partie de leur famille maintenant. Ma Chlorobule me fixait, ne comprenant pas ce qui se passait, mais surtout s’en fichant éperdument. Elle ne me connaissait encore que très peu. Elle n’avait pas été très enchantée à ce que je la choisisse, évidemment que pour elle je semblait être un être médiocre qui s’apitoyait sur son sort. C’est ce que je faisais en bout de ligne avec Dr. Tritus. Qui était ce Docteur Tritus ? Un simple sac d’ordures qui n’avaient pas été déposé dans la benne. « Vous me comprenez, vous hein ? Monsieur Tritus ?  Même la benne ne veut pas de vous, on vous a jeté dehors parce que vous êtes orange plutôt que noir comme les autres… vous êtes différents et du coup, on vous jette comme une ordure… sans vouloir vous vexer. » Mais qu’est-ce qui me prenait ? Je ne me sentais pas exclue, j’avais simplement honte. C’est comme si je ressentais le besoin de mettre la faute sur autre chose en parlant à un objet inanimé qui ne comprenait pas une once de mes paroles. Je le regardais pourtant droit dans les nœuds, comme s’il eut été humain. Altesse me faisait dos, m’ignorant. J’étais trop crade pour elle. Je pleurais trop. Pour le professeur Baobab l’avait laissée partir avec moi ? Elle était forte, capricieuse et noble… j’étais une loque dont le maquillage avait coulé et qui discutait avec les choses dont les gens ne voulaient plus.

Même moi je me serais moquée de cette personne… ou j’aurais essayé de la comprendre au moins.





Dernière édition par Lyanora M. Caelum le Dim 20 Sep 2020 - 22:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Relooking de l’extrême

 
Feat : Lyanora



-T-t-tu n’es pas un détritus, Lyanora ! T-t-ton emballage est bien p-p-plus beau que le mien ! Laisse Alaric nouer t-t-ton nœud et tu verras que t-t-tu es un magnifique ca-cadeau parfaitement emballé, foi de Dr T-t¬-tristus !
 
Non, le sac poubelle ne parlait pas Lyanora, c’était moi qui trouvait amusant de te suivre dans ton délire, même si l’instant d’après je triturer un mèche de mes cheveux me trouvant totalement gênant avec mon incarnation vocal d’un poubelle discriminé et lettrée. N’en reparlons pas, je voulais juste te faire sourire dans cet instant plutôt crispant. J’étais accosté au mur, dissimulé dans la pénombre du début de la ruelle. Comment j’étais arrivé ici ? Comment je t’avais retrouvé ? C’est simple, il faut juste reparler de l’oublié petit ourson de cet histoire ! Oh, ne vous inquiétez pas aujourd’hui on ne va pas parler de petit Ours brun et sa vie monotone et banale… NON ! On va parler de Slothy, le polarhume de Noël.
 
Voilà que le petit ourson polaire touchait enfin à son but. Alors que tu étais certaine, enfin j’espère pas, de parler à ce sac de déchet, le petit pokemon, porté à bout de bras par mes soins, abattit le cadeau qu’il avait en main sur la tête de Lyanora en poussant un petit cris de réprimande. Je me souvenais maintenant pourquoi j’avais du mal avec cette petite teigne. Le nounours était trop direct, vindicatif et arrogant. S’il avait un truc en tête soyez en sûr il le réalisera. Et son caprice du jour c’était d’offrir le paquet qu’il avait en main à la demoiselle en larme. J’avais vivement écarter Slothy de la cadette des Caelum après son acte passif agressif le fusillant du regard tout en me confondant en excuse face à la demoiselle.
 
-P-p-pa-pardon ! Il a p-peut être une t-tenu de père Noël mais j’ai l’impression que son idole c’est le p-p-père fouettard… J’ai bien l’impression que le p-parc Safari a oublié de l’éduquer… P-pa-ardon pour sa sauvagerie !
 
D’ailleurs maintenant que le cadeau était à tes pieds, Lya je me demandais bien ce qu’il contenait… Une baie que j’aurais donner à l’ourson et qu’il a conservé, un objet qu’il m’aurait subtiliser ou un objet qu’il aurait voler au… Des gouttes de sueurs commençaient à perler son mon front devenu blafard. J’avais peut être un air de caïd et des manière de délinquant, mais je commencer vraiment à stresser dans cette étouffante Némérya qui finirait par m’emprisonner à force de me faire remarquer en mal de partout. L’académie, l’un des cafés, le Staross de Jade… Je n’aurais bientôt plus d’endroit vers où fuir. Adieu Nemerya… C’était une belle aventure !
 
Te trouver avait été facile. Lorsqu’elle avait fuit je me suis vite retrouver confronter aux conséquences de tes actes. J’aurais bien réglé ta date, oui ça aurait été avec plaisir que je t’aurais dédouané de tout désagrément mais, je voyais bien le regard des gens, rien ne pourrait rembourser ça et puis je ne pouvais pas te laisser seule dehors dans ta tenue et ton état… C’était criminel il allait t’arriver un malheur ! Et comme un malheur n’arrive jamais seul, je le vis sur le pas de la porte que je fixais avec dépit, Slothy déguerpissant nonchalamment du magasin, tranquillement sans la moindre pression.
 
-P-putain !
 
C’est trop ! Tout arrivait en même temps ! Il fallait gérer trop de chose. Les gens hurlaient, s’agglutinaient, et mon pokemon prenait la fuite. Alors j’ai bousculé tout le monde et j’ai fuit à mon tour, comme à chaque fois dans cette ville maudite ! Hellena tu m’avais refiler ta poisse ! Bref, j’avais rattrapé Slothy, après une poursuite légendaire au milieu du boulevard, à l’entrée d’une ruelle peu éclairé. J’allais le réprimander quand j’ai reconnu ta voix larmoyante et lui intimait juste de se taire ? tandis qu’il s’agitait dans mes bras pour tendre le cadeau vers la silhouette accroupi devant un sac de détritus. Ma pauvre Lya… Ca faisait peine à voir ! Mais en même temps comment résister… C’était si tentant que j’en gloussais d’avance… Le suite tu la connais Dr Tritus a pris la parole ! Et dire que c’était le début d’une grande histoire… C’était pas vraiment comme ça que ça se passait dans mes manga romantique… En même temps ils se passait tous en milieu scolaire et moi j’allais plus à l’école je risquais pas de me retrouver dans ce genre de situation haremesque… Et tant mieux c’est si oppressant, si angoissant !
 
-Lya…

© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Is it shiny enough ?
Lyanora
Alaric
Juste un instant, j’aurais voulu complètement fondre et m’effacer dans l’asphalte. Je me sentais terriblement gênée. Il m’avait entendue parler aux poubelles. Évidemment, ç’aurait été trop beau qu’il ne me retrouve pas. À la place, j’étais aux prises avec un homme de bon cœur qui souhaitait simplement m’aider. C’était trop pour moi. J’eus envie de me lever et courir jusqu’à la fin du monde. J’avais tellement honte et mon seul réflexe fut de m’allonger au sol, les mains contre le visage. Il avait gagné. J’étais vaincue. Je m’excusai une nouvelle fois. Et chuchotai, étouffée par mes propres paumes « Pardonnez-moi monsieur Alaric, je ne voulais vraiment pas vous nuire… » pour une première rencontre, c’était beaucoup. Nuire était un euphémisme par rapport à la honte que je ressentais. Je m’excusai à nouveau, peinant à contenir mes larmes. « Je ne fais que décevoir les gens et gâcher leur vie, monsieur Tritus a tort. Je n’ai rien de beau. » Y avais-je cru ? À ce doublage bancal ? Oui. J’étais comme ça. Je n’avais pas fait attention. Pas que j’eus été débile ou quoique ce soit, je savais bien que les déchets ne parlaient pas… mais j’avais besoin de croire que la magie existait. Qu’un peu de magie pourrait me remettre sur les rails et que je puisse devenir une personne qui répandait le bien autour d’elle.

Ce n’était pas encore le cas et d’ici là, j’endurerais ma malédiction, espérant que l’on daigne me montrer la main et m’indiquer le chemin. Était-ce ce dont j’avais besoin, un peu d’encadrement ? Simplement une rampe sur laquelle m’appuyer pour monter les marches. Probablement, j’avais toujours été assez gauche dans mes décisions. Ma sœur accepterait-elle d’être cette rampe. Pas si je ne me rendais jamais jusqu’à elle. Au fond, elle n’était pas obligée de savoir que j’étais venue en Lumiris. Je pouvais toujours partir. Je pouvais toujours lui dire qu’elle me manquait et que j’aimerais qu’elle vienne me visiter. J’étais trop sotte pour tenter ma propre aventure.

Plus je réfléchissais, plus je m’enfonçais dans cette peine qui m’assaillait, plus je me torturais. Plus je me montrais vulnérable à cet homme qui n’avait pas demandé à croiser mon chemin. Il faudrait que je lui remette ça. J’avais une dette inestimable à son endroit maintenant. J’avais honte… mais je sortis enfin de mon terrier, à savoir mes paumes. Mon regard bouffi croisant son visage rassurant, bienveillant. J’essuyai les quelques larmes qui tardaient à s’assécher et je regardai l’homme. « Merci Monsieur Alaric… » Vraiment. J’imagine qu’il ne le réalisait pas, mais il avait été d’un support précieux dans cette crise que j’avais moi-même provoquée. « Vous savez… en ce moment, j’aimerais ouvrir l’un de ces poubelles de métal, la vider de son contenu et me cacher en son intérieur. Je me sentirais à place. » C’était cruel. Terriblement cruel. Cruel et dénigrant de m’abaisser au niveau d’être une poubelle, moi qui avais pourtant tout fait pour toujours plaire et trouver des passions pour ponctuer ma vie. « Mais vous ne me laisseriez pas faire… pas vrai ? » Qu’espérais-je avec cette question ? Quelque chose de positif. Qu’il me redise que je n’étais pas une poubelle sans prendre cette voix que j’apparenterais désormais à monsieur Tritus, si je devais l’entendre à nouveau.

Je me redressai et attrapai la boîte que le Polarhume avait déposé devant moi. Assise en tailleur, je regardai le Pokémon, attendrie par son sourire. Un sourire candide et naïf, plein de bonne volonté. « Merci petit monsieur » lui dis-je d’une voix étouffée en posant mon doigt sur son vente. Qu’était-ce donc ? Je l’ignorais. Délicatement, je dépliai l’emballage, observant avec curiosité la réaction du Pokémon en reniflant quelques fois au cours de l’opération. J’avais pleuré à chaudes larmes, c’était normal.

Un collier. Un petit collier argenté ornementé d’un flocon sur lequel trônait, en son épicentre, un grenat. Une pierre précieuse rouge vin. Évidemment que je fus surprise. Qui ne l’aurait pas été ? Étais-je heureuse ? Pas encore. J’imagine que ça viendrait, mais pas dans l’instant. J’étais ébaubie. Prise d’un étrange sentiment poignant. Cet homme… Alaric me déclarait-il sa flamme ? Non. Nous venions à peine de nous rencontrer, ç’aurait été trop rapide. Personne ne tombait en amour aussi rapidement sauf dans… « Êtes-vous l’un des princes desquels on parle dans les contes de fée ? » les contes de fée… Ma voix avait été plus rapide. Évidemment que non et je me sentais stupide de le lui avoir demandé. Je me sentais stupide de montrer que je croyais encore à ces histoires. J’étais supposée être une adulte, pas l’une de ces gamines qui cherchaient le prince charmant. « Non pardonnez-moi monsieur Alaric… je veux dire… c’est de vous ? Vous m’aimez ? » Trop rapide. Encore. Je sautais aux conclusions comme je passais de l’euphorie aux larmes, beaucoup trop rapidement, en sautant des marches. Je serrai le talisman dans ma paume en baissant la tête. S’il avait eu un coup de foudre, alors je venais de tout gâcher. J’avais gâché quelque chose qui n’existait même pas. Si ça ce n’est pas du talent, alors je me demande ce que c’est.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Relooking de l’extrême


Feat : Lyanora



PUTAIN ! PUTain ! Putain ! Mais quelle angoisse l’ourson polaire qui se prenait pour le père Noël venait d’offrir un cadeau à la demoiselle en larme. Sur le papier c’était chou, mais quand on savait que je ne lui avait jamais donner ça, c’est… Angoissant ? Je n’entendais presque plus Lyanora, comprenant que quelques mots dans le flots de ses paroles « Prince », « fée », « Pardonner », « Aimer »… Je voyais ses lèvres bouger mais mon esprit été tétanisé, bloquer sur le fait que mon pokemon avait voler un objet et que son acte ainsi que celui de Lyanora finirait par me retomber dessus vu la poisse que j’ai. Mes yeux était ronds et fixes, figée sur les lèvres de la cadette des Caelum. Je me voyais déjà embarquer en prison avec le nounours m’épiant du bus me tirant la langue pour seul au revoir. Maudit père noël… Le plus grand des voleurs !

-Mademoiselle Lya… No… No…Ra…

« …Je ne me sens pas très bien ! » C’est ce qui aurais dû sortir de ma bouche si j’en avais eu le temps. Ne croyais pas que ce rouge teintant ma peau était preuve d’amour, de désir et d’émotion fasse aux charmes de le brune… Non pas cette fois-ci ! Si j’étais cramoisie, c’est car la chaleur c’était emparé de mon corps comme si je fus une vulgaire cocotte-minute. Un cocotte défectueuse qui flancha sous le poids de cette pesante chaleur. Haute température, mauvaise désaltération, fortes émotions et stress voilà un cocktail explosif qui me fit perdre l’équilibre et l’esprit le temps d’un instant. Démunie de toute forces, mes jambes m’avais lâchés me laissant directement plonger dans les bras de Lyanora qui devait certainement croire que ce fut la réponse à sa question. Quelle terrible désillusion !

-Qu-quelle chaleur ! De… De l’eau…

Haletant et trempé de sueur voilà à quoi me réduisais mon stress, un malaise vagal me mettant tout bonnement à genoux ! Je m’agrippais tant bien que mal, puisant dans mes dernières forces, au coup de ma jolie interlocutrice, perdant mes doigt dans sa chevelure et mon front trempé sur son épaule. Pathétique, j’étais tout bonnement pathétique n’est ce pas Lyanora… Un piètre héros ! Et évidement ce con de polarhume ricanait assis que une caisse. Je vais vraiment finir par haïr Noel à cause de ce petit être cruel et malicieux ! Reprenant peu à peu mon souffle, mes esprits et mes forces je tendais de me relever avant d’être pris de nouveau vertige et de lâcher le jeune femme pour me laisser glisser à l’ombre contre le mur frais de la ruelle. Voilà qui était agréable et reposant. Ici avec monsieur Tritus c’était une bonne place pour me reposer, n’est-ce pas ?

-IL … Il l’a volé… On est dans la merde… Lyanora !

C’est ainsi que les Bonnie et Clyde de Lumiris sont nés… Non c’est faux ! Nous étions juste deux gamins en proies à un terrible sentiment de culpabilité … Quel duo incroyable ! Il ne nous restez plus qu’une chose à faire, rejoindre nos compères les déchet comme l’avez précédemment proposé Lyanora avant que je ne puisse répondre coupé par l’intervention de Slowthy. Allez mademoiselle Caelum cachons nous dans cette belle poubelle ! C’est notre maison maintenant ! La seule place que l’on mérite !


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Is it shiny enough ?
Lyanora
Alaric
Cette accolade. Voulait-elle dire oui ? Est-ce que cet homme m’avouait m’aimer alors qu’on se connaissait à peine. Ces larmes que j’avais eu n’était plus qu’un souvenir. Je souriais en tapotant le dos d’Alaric sans comprendre ce qu’il voulait vraiment. La main fermée sur le collier je souriais, prenant le temps de la passer à mon cou dans un mouvement souple. J’étais si calme. En opposition totale à ce que je lui avais montré jusque-là. On dit que le chemin le plus direct vers le cœur d’une femme est créé par les pierres précieuses, alors que celui de l’homme est son estomac. Je prends une seconde caresser le pendentif du bout des doigts et glisse ma main vers mon sac à mains pour en sortir une bouteille d’eau qui me servirait à répondre à la demande d’Alaric. Il voulait s’abreuver, je l’aiderais. Sans problème. Surtout après cet inestimable cadeau. Je le laisse poser ses mains sur la bouteille pour en boire quelques gorgées pendant que je le berce de gauche à droite comme s’il était un enfant. Un enfant gigantesque qui ne demandait qu’un peu d’attention.

Puis en de courts mots, il coupe enfin ce silence, accusant son Pokémon de vol. J’aurais voulu comprendre ma réaction, très franchement. Je ne la compris pas. Je jetai un œil vers le père Noël et il ne fit que sourire. J’échappai un rire. Nerveux ? Non un rire pincé, classieux, moqueur. Comme celui d’une mère qui rit de la blague de son enfant. Je range la bouteille d’eau et en sors mon porte-monnaie. « Ce n’est pas grave monsieur Alaric… » dis-je en espérant le rassurer, en espérant qu’il se détende un peu et que son genou cesse de s’enfoncer dans mon flan. Je me tortille un peu de douleur puis pousse en un petit murmure « Malgré les déchets, ça ne sent pas bon. Nous ne sommes pas dans la merde. » Et je souris, sortant une carte de crédit héritage diamant de mon porte-monnaie. « Tenez, prenez la. Réglez la facture du collier. On fera comme si vous me l’aviez acheté. » dis-je d’un ton presque romantique en glissant la carte entre ses doigts. Je bouge encore un peu pour relâcher la pression contre mes côtes et je regarde autour de nous. Il y a plus romantique comme endroit pour donner un aussi beau bijou, mais l’idée m’amuse, sans savoir pourquoi.

À ce moment, je le connais à peine. Je connais que son nom et son Pokémon, son envie d’aider et se racheter, mais rien de plus. Je ressens malgré tout un petit pincement au cœur, un pincement qui me dit que je reverrai cet homme. Je me lève tranquillement, tentant de ne pas le brusquer, m’empare de sa main et l’aide à se relever. « Je peux vous accompagner si vous voulez, ce sera comme si on se fiançait pour eux, ce sera drôle. » dis-je en étouffant un sourire. Je passe mon coude sous son aisselle et marche vers ce commerce que je viens à peine de saccager. Le sentiment de honte n’était plus là. Au contraire, j’avais l’impression d’être un trophée duquel on pouvait être fière. Une femme forte qui se tenait droite dans une boutique qui la tenait en bien basse estime. Je souris à l’homme qui nous avait aider aux cabines, son regard est inquiet. Je souris à ces clients qui me dévisagent comme s’ils se demandaient quelle était ma prochaine crise d’hystérie. Le collier placé de façon bien visible, je vois l’employé tourné au rouge. J’espère qu’Alaric lui tende ma carte et je pousse un grand sourire de satisfaction. « Vous y croyez-vous ? Il me l’offre et c’est la première fois que l’on se rencontre. » Je parle bien fort pour que l’on m’entende, que tout la boutique me jalouse. J’entends bien des femmes se plaindre et j’en vois d’autres donner des coups de coude à ceux que j’estimais être leur époux.

Elles ne savent pas. Elles n’ont aucune idée que je suis celle qui paie ce cadeau pour ne pas avoir l’air d’une voleuse, que j’essaie d’arranger un malentendu plutôt que de me chercher un plan. Ce qu’elles pensent ne me dérange pas. Alaric m’avait subie, m’avait aidée, m’avait prise en pitié, avait tenté de me consoler, je pouvais bien réduire pour ce fardeau impossible qui l’insupportait. Considérant sa réaction, j’imaginais bien qu’il n’avait pas les fonds d’offrir un tel cadeau. Mais il était beau, toute la volonté était là, ou presque, ça me laisserait un souvenir de ma première journée sur cette île. Cette journée où j’avais pleuré dans un commerce, que je l’avais fui par honte, puis que j’étais revenue, provocante, presque insidieuse. Une journée qui, sans que je le sache, annonçait une partie de ce à quoi ressemblerait mes jours en Lumiris. Je portai ma tête à l’oreille d’Alaric « Si vous voulez, on peut aller manger ensuite. Ça nous permettra d’oublier. » L’estomac. Le chemin vers l’amour.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Relooking de l’extrême


Feat : Lyanora




-Non, je ne peux pas accepter… C’est mon pokemon qui a fauté, vous n’avez pas à payer pour ça !

Tu aurais aimé que tout soit simple, que ton existence est pus être simplement effacé, que le déménagement de ta famille en Lumiris depuis nombre d’années n’est jamais eu lieu, mais la réalité ne se plie à aucune volonté, c’est nous qui ployons l’échine devant elle, nous qui subissons ses attaques et ses humiliations, nous seul qui rampons et acceptons notre sort, pas l’inverse. Et la volonté du monde, c’était de faire de moi un jouet, qu’un pokemon et une fille pouvait prendre en pitié. M’acheter ? Certes, j’étais dans la dech mais j’avais encore mon amour-propre, cet égo patriarcal, qui touche presque tous les hommes quel que soit leur âge. Je ne pouvais accepter l’argent de Lyanora. Pourtant, il n’était pas en projet dans la tête de la jeune fille que je puisse accepter. Pourtant, la cadette des Caelum semblait sourde à mes mots, aucun de mes balbutiements honteux, aucune de mes protestations, ni même mes menaces de l’abandonner ou de jeter ou briser sa carte, ne l’avais fait lâcher ma main. Elle était si tenace ! Quand elle a une idée en tête, je vous jure il est tout bonnement impossible de l’en défaire. Que vouliez-vous que je fasse ? Elle m’a tiré jusqu’à l’intérieur de la boutique, comme un toutou apeuré et honteux. Je n’allait tout de même pas le blessé ou lui causer du préjudice, il était criminel de briser un si joli sourire… C’est comme voler la glace d’une gamine !

-Pa-pa-pardon !

Avais-je bégayé en réponses au regard haineux et à la phrase d’une Lyanora toute guillerette et provoquante. Elle ferait une actrice formidable pouvoir jonglé entre les émotions aussi aisément, c’est du génie ! Je tendis la carte de la pléiade comme il était convenu. Je n’arrivais pas à soutenir le regard du vendeur, ni celui de ma partenaire de mésaventure, je n’étais que honte, aussi rouge que mon bandana… Déchiré et ranger dans la poche de ma veste. Encore une journée catastrophique à ajouter dans la longue liste des galères d’indépendance. La vie n’est pas un long fleuve tranquille ! Je sens alors son candide parfum t’envoûter (le séjour parmi les poubelles n’ayant en rien atténuer ce parfum succulent qu’elle portait). Sa chaleur et sa voix si proche de mon oreille étaient une caresse, une invitation à chavirer. Manger pour oublier ? Ce n’est pas boire pour oublier normalement ? Quelle étonnante question. Que gagnait elle à passer plus de temps avec moi, si ce n’est une chance en plus de s’attirer des ennuis. Mais d’un autre côté, mon ventre grognait depuis qu’elle avait prononcé les mots magique, je gargouillais tant qu’on aurait cru que j’étais affamé, suivant un régime draconien pendant de nombreux jours ? La réalité ? Restons candide, je ne veux pas que Lyanora me prenne encore en pitié, même si c’est bien la seule à me considérer ces derniers temps.

D’accord, viens je t-t’invite ! T-T’as de la chance grâce à Hellena, je connais un restau branché, mais abordable… Je t-t-te dois bien ça !

Elle va bien se moquer de moi, c’est sûr en voyant le maximum de ce que je peux lui offrir, elle qui porte des vêtement si beaux et dont la posture si parfaite trahis une noblesse inégalable. La belle et le clochard, voilà ce qu’on était ensemble. Un duo improbable ! Je baissais les yeux pour ne pas croiser le regard de la petite bourgeoise, honteux d’avance, mais je lui attrapais quand même la main pour fuir cette boutique, et la honte. Cette main, je ne la lâcherais plus, pas vrai ?


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Is it shiny enough ?
Lyanora
Alaric
Je lui souris. Un rapide sourire courtois qui volait tout dire. Les yeux encore bouffis par les larmes je lui exprimais physiquement que j’acceptais de le suivre, lui tendant la main comme si j’avais été une princesse. La vérité derrière ce jeu, de cette soumission à sa volonté, c’est que j’avais aucun argument pouvant cautionner que je choisisse le restaurant. Je ne connaissais pas plus à la ville que j’en connaissais de cette région sur laquelle je venais d’arriver. S’il n’était pas la première personne que je rencontrais, il n’en était pas loin. Et, vraisemblablement, il n’était pas tout neuf par ici. J’ignorais qui était Hellenna, j’ignorais ce qu’il rencontrait, mais comme une candide enfant épatée par la promesse de la rencontre d’un rêve je le suivais en trottinant, joyeuse. L’épisode de larme était passé. Comme s’il n’avait jamais existé. Il en restait bien les sévices sur mon visage rougi et bouffi, mais je n’étais plus victime de cette effroyable cascade de tristesse. « Je vous suis, mon amour. » avais-je dit avec un clin d’œil avant de me laisser entraînée vers la sortie, toujours prise par ce jeu sordide que l’on avait inventé pour ce cadeau que m’avait tendu son Pokémon.

Caricaturale sur les bords, portée par je ne sais quelle inspiration du moment, nous avions passé les portes et j’avais pouffé de rire, fracassant le quatrième mur de plein fouet. Si j’avais été le moindrement convaincante l’instant précédant, je m’étais rapidement exorcisé de ce sérieux. Il n’en restait plus qu’un rictus idiot, un battement de cœur d’excitation, une jubilation que je me plaisais à palper. « Vous avez vu la tronche qu’il tirait ? » lâchai-je entre deux éclats de rire. Je jette un rapide regard vers la porte de la boutique, je saluai le vendeur puis je sors de son champ de vision. Voilà. L’énergumène qui avait nuit à la paix de son commerce s’en était allé. Avec un ami ? L’interrogation avait clairement gagné son regard. Comment étions-nous passé de la honte à un amour, aussi mensonger soit-il ? Comment la femme qui pleurait dans sa cabine un instant plus tôt était-elle devenue une fière et provocante femme plus que culottée ? Comment un changement aussi drastique s’était-il opéré ? C’est probablement ce qui me faisait le plus rire ; les questions demeurées en suspens dans sa tête.

« Dites-moi, où m’amenez-vous ? » avais-je soufflé finalement en reprenant mon sérieux. Je voulais maintenant laisser derrière moi cette boutique et aller de l’avant. Des mauvais moments, Dieu sait que j’en avais connus. Celui-ci était loin d’être le pire. Je jonglais avec l’affubla quotidiennement, une journée de plus ou de moins n’y changerait pas grand-chose. Surtout que j’étais loin d’être une figure connue. Une sombre inconnue lâchée au milieu de la capitale régionale, comme bien d’autres avant moi, comme bien d’autres après moi. J’étais banale pour ce tenancier. J’ignore par quelle force je le comprenais maintenant, mais je le comprenais. Fière, je ne pouvais que maintenir mon sourire. Surtout qu’un sentiment nouveau m’avait gagnée…

Cet homme…

Cet homme dégageait un certain charme, une certaine patience. Des qualités que je ne pouvais qu’admirer et honorer. Jamais il n’avait perdu patience à mon endroit, peu importe quels traitements j’avais pu lui infliger. « J’espère que ça goûte bon… je vous fais… » Je retins un instant ma pensée. Allais-je réellement dire ce mot ? Était-ce réellement mon intention ? « … confiance. » Oui. Il ne m’avait pas fallu beaucoup de temps. Un simple après-midi, une simple collision et voilà que j’avais commencé à suivre un homme sur lequel je savais bien peu de choses.

Je le suivais un léger pincement sur le cœur, une légèreté dans la cadence de mes pas. Était-ce ce que l’on appelait un béguin ? Non. C’était trop rapide, non ? Trop rapide pour dire que je ressentais une forme d’attachement envers lui. « Tant que c’est moi qui paie cette fois… » Cette fois… comme s’il avait payé ce collier. Il n’en était rien, il avait brandi la carte. Sans plus. J’agissais pourtant comme si elle avait été la sienne. Par méprise ? Non, j’en étais consciente. C’était volontaire. Le testais-je ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Relooking de l’extrême


Feat : Lyanora



Pourquoi avoir répondu à l’appel de l’estomac de la demoiselle ? Car j’avais faim ? Était-ce réellement la seule raison ? Oui ton ventre grognait mais tu aurais tout aussi bien pus lâché la jeune inconnu dans ce vaste monde et t’en aller manger un modeste morceau, quelque chose de pas cher qui te permettrais de continuer à économiser. Pourquoi avoir tendu cette main, et accepter de piocher dans tes économie pour animer le sourire de la belle brune ? Certes, tu lui était en partie redevable mais toute cette folle histoire n’avais pour origine que la demoiselle si on retraçait l’histoire. Alors pourquoi tu avais baisser les yeux et changer de couleur quand sa main avait toucher la tienne et que continuant son jeu grotesque elle t’avais affublé du deuxième nom de cupidon (pour finalement pas t’appeler par te tel petit surnom dans votre futur commun ! Allez madame Lya encore un petit effort !). C’est seulement quand toute l’histoire fut de l’histoire ancienne, loin de nos regards. Juste une devanture, un souvenir, qui déjà s’évaporait dans l’éclat du rire de Lyanora.

-Ahaha ! Ouai je vais devoir me t-trouver un autre ma-magasin de fringues maintenant !

Ca commençait à devenir un véritable parcours du combattant maintenant, pour éviter les lieux dans lesquels tu t’étais fait remarqué. Complice de quatre cent coup, toujours emporter par des femmes pour laisser une marque néfaste à Nemerya, tu voulais te faire petit. Tu n’aimais pas être remarqué, être observé, en soit cette ville était comme un médicament, le lieux où on te sortait pour te sortir de ta zone de confort. La ville de toutes les agitations ! Tu avais fini par lâcher la main de la jolie pléiade, un peu gêné par cette nonchalante proximité. Elle saurait bien te suivre même si tu ne la trainais pas derrière toi, n’est-ce pas ? D’ailleurs, elle, elle venait d’arriver selon ses propres dires… Elle n’avait rien de mieux à faire qu’une escapade avec un morne inconnu ? Surtout après tant de gène ? Si elle venait d’arriver elle voulait surement explorer la ville et préparer son ambitieux voyage !

-Vous allez voir, c’est mon endroit p-préféré à Némérya ! Il est en hauteur, un peu isolé, loin de l’académie et du tumulte de la ville… Je suis sûr que ça plaira à votre âme de dessinatrice, Madame Caelum !

J’avais à mon tour commencer à la vouvoyer, à force de l’entendre faire. Après tout c’est normal, c’est la bienséance qui le veut, je suis bien mauvais en sociabilisation… J’aurais dû le faire depuis le début, vouvoyer cette belle inconnue et l’appeler par son prénom ! Grimpant les marche, tu continuais :

-Et puis, en dehors du cadre, c’est p-plutôt bon et p-plus abordable que le collier que vous avez au cou… Je p-p-p-pourrez vous payer pour vous cette fois, Miss Caelum !

Oh ! Sous ses airs de petite ange, Lyanora était taquine, elle savait tacler là où il fallait pour réveiller l’égo d’un homme, ou rire en fonction de l’instant. Arrivant sur les lieux, le décors se dévoila au duo. Au j’étais un idiot ignorant. Comment j’avais pus manquer le fait que ce restaurant était en fait le rendez-vous des jeunes couple. Un cadre somptueux, des plats merveilleux et une carte porté par le désir. Comment j’avais pus être aveuglé si longtemps ? Et pourtant, à cause d’Hellena j’avais assimilé cette découverte à un restaurant de proximité entre pote. Elle est bien bonne !

-Le p-paysage vous plait ?


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Relooking de l'extrême [pv Lya] 549 Relooking de l'extrême [pv Lya] 407 Relooking de l'extrême [pv Lya] 542 Relooking de l'extrême [pv Lya] 182
Relooking de l'extrême [pv Lya] 754 Relooking de l'extrême [pv Lya] 763 Relooking de l'extrême [pv Lya] 829 Relooking de l'extrême [pv Lya] 286
Relooking de l'extrême [pv Lya] 781 Relooking de l'extrême [pv Lya] 546 Relooking de l'extrême [pv Lya] 585 Relooking de l'extrême [pv Lya] 332
Relooking de l'extrême [pv Lya] 841 Relooking de l'extrême [pv Lya] 755 Relooking de l'extrême [pv Lya] 187 Relooking de l'extrême [pv Lya] 102 Relooking de l'extrême [pv Lya] 724 Relooking de l'extrême [pv Lya] 003 Relooking de l'extrême [pv Lya] 492 Relooking de l'extrême [pv Lya] 272 Relooking de l'extrême [pv Lya] 273 Relooking de l'extrême [pv Lya] 389 Relooking de l'extrême [pv Lya] 687 Relooking de l'extrême [pv Lya] 458 Relooking de l'extrême [pv Lya] 037-a Relooking de l'extrême [pv Lya] 595 Relooking de l'extrême [pv Lya] 607 Relooking de l'extrême [pv Lya] 074

Icone : Relooking de l'extrême [pv Lya] LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Is it shiny enough ?
Lyanora
Alaric
Je souris d’abord devant la scène, joli restaurant au coeur du ville qui jamais ne semblait s’arrêter. Ici, tous les couples assis à ces tables semblaient avoir appuyer sur le bouton pause et ainsi avoir oublié leur quotidien mouvementé. Le train-train de la routine ne semblait pas avoir d’efficacité ici, dans cette fresque intemporelle où je pouvais observer nombre de couples jeunes comme plus vieux. Je jetai un œil vers l’homme à côtés. Avait-il cru à cet épisode de comédie ? Avait-il cru ce surnom ? « Mon amour », dans l’urgence du moment je l’avais dit, dans la crédibilité de la scène que nous avions dit, mais il semblait l’avoir assimilé à tel point qu’il transformait cette rencontre impromptue en un rencard romantique aux finalités encore nébuleuses. Je doutais de ces intentions, j’affichais une légère méfiance intellectuelle et pourtant, je ne me sentais pas de jeter du revers de la main de son invitation. Ç’aurait été impoli, voire ingrat alors que, de toute façon, je n’avais rien de mieux à faire que marcher vers une ville qui était encore loin. Pour ce qu’une halte d’une trentaine de minutes changerait. « O-oui… » lui dis-je dubitative, sans souligner le passage soudain au vouvoiement. Si j’avais cette exigence à mon propre endroit, je ne l’avais jamais eu de la part d’un autre et sans me déranger, j’avais accroché sur son emploi. Tentait-il de bien paraître ? Tentait-il de me séduire en singeant mes manières ?

Soit.

Au pire, nous serions incompatibles, nous nous reverrions quelquefois, nous deviendrions amis. S’il était charmant, une relation amoureuse n’était pas envisageable dans un avenir proche selon moi. J’avais encore tellement de choses à faire avant de m’engager à stabiliser ma vie. Il le comprendrait. Forcément. Même si je connaissais l’adage « ne on résiste pas à ses propres émotions », naïvement, je ne concevais pas une optique de vie de couple pour le moment.

J’eus un bref sourire, je serrai d’une main le collier et j’avançai. Avec lui, en regardant vers l’avant. Si nous avions été crédibles l’instant d’avant, le faux-semblant s’était envolé. Nous ne nous touchions pas, je me tenais raide, nerveuse. Réaliser qu’il était potentiellement en train de me faire des avances m’avait mise inconfortable ; je ne savais pas gérer les hommes, pas plus que je ne savais entretenir une voiture. Ça n’avait jamais été important. Nous arrivâmes à la porte où l’hôtesse nous accueillit. « Pour deux personnages ? » J’avais timidement souri. « Non… Euh oui ! Pardonnez, je voulais dire oui, pour deux personnes. » cafouillai-je nerveusement, le battement de mon cœur s’accélérant, prise d’une soudaine nervosité à la gorge. Une nervosité qui comprimait mes cordes vocales et qui, si je l’avais voulu, m’empêcherait probablement de chanter.

De la façon la moins naturelle du monde, je suivis la serveuse qui nous montra une table. Une table qui nous proposait une vue sur la fresque florale à l’avant du magasin. Une table dont les seules chaises se faisaient face. J’échappai un sourire et pris place. Sans attendre que l’on tire mon siège ou que l’on m’y invite. Je le fis simplement, machinalement, sans me poser de question. Sans en poser non plus. Tout de suite, je me réfugiai dans le menu, fuyant le moment où je regarderais Alaric dans les yeux. Fuyant l’instant où son regard amoureux, si tant était qu’il existait, croiserait mon embarras.

Si la façade et les apparences ne m’avaient pas convaincue encore d’un rencard, la carte le fit. Table d’hôte des amoureux. Côtelettes de Cupidon. Soupe de noces italienne. Salade d’amour. Je levai les yeux vers Alaric, espérant le trouver aussi nerveux que moi. Aussi rouge que moi. Je palpais une tension dérisoire dans ma poitrine, comme si soudainement les apparences devenaient importantes. Comme si soudainement, j’acceptais de me prêter au jeu de la séduction. Je posai le menu d’un geste vif, suffisamment puissant pour que mon vis-à-vis capte mon mouvement et entende le claquement du carton plastifié contre la table. J’avais posé le geste sans penser à la bougie au centre de la table ou à cette salière et cette poivrière sur le coin qui menaçaient de tomber à tout instant, au moindre contact. Heureusement, je n’avais rien touché. Je n’avais pas mis le feu, je l’avais éteint. Je n’avais pas fait tomber les accessoires de cuisine. Tout était resté parfaitement intact comme si tout avait été collé sur la table. D’un regard plein de défi, je fixai Alaric. « Choississez pour moi. » déclarai-je comme un ordre à un domestique, certes avec un minimum de considération, mais tout de même. Un vague sourire sur le bord d’un visage, un aveu d’incapacité à me concentrer sur le bout de la langue. Distraite par mes réflexions sur les intentions de l’homme, je n’arrivais pas à comprendre ce que je lisais sur le menu et, de ce fait, rien ne me semblait intéressant. S’il choisissait un menu qui m’intéressait, alors peut-être m’engagerais-je un peu plus émotionnellement… volontairement cette fois.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération