Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Comme un air de déjà vu [avec Nivris]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
- "Bulle-Feu ! Tout-Noir ! Chasse-Ombre ! Et pour le final : Hurle-rayon !"

La série de sphères luminescentes est chassée par les Ténèbres des deux attaques Spectres, puis une explosion retentit alors que Salem ouvre en grand le trou noir qui lui sert de bouche pour déchaîner un gros rayon d'énergie rouge. L'impact soulève un nuage de poussière, et je me protège un instant le visage par réflexe. Cela dit, lorsque le calme revient, force est de constater que tout s'est plutôt bien passé en fin de compte. Certes, la zone autour de la cible a bien souffert comparé à la cible elle-même, mais le gros rocher a quand même été en partie réduit en miettes, ce qui reste globalement positif.

"Hum, pas mal du tout ma grande ! Tu l'as eu cette fois, et sans te tromper sur l'enchaînement qui plus est. Bravo !"


La Skélénox pousse la série de sifflements qui lui sert de sourire, avant de se jeter sur sa proie. Oui oui, le caillou calciné, on parle bien de la même chose. Là, elle l'attaque à grands coups de dents pour l'achever, engloutissant les éclats de roche comme s'ils n'étaient que de simples biscuits. Peu importe ses progrès, j'ai bien peur que certaines choses ne changeront jamais vraiment... D'ailleurs, il y aurait certainement de quoi étudier le fonctionnement des trous noirs en se penchant sur le régime alimentaire saugrenu et surtout sans limite de la petite fantômette... Mais je divague.

Cela fait un moment que malgré toutes ses gaffes et tendances à déclencher des incidents, Salem montre de réels signes d'améliorations. Bien sûr, elle est encore loin de m'écouter, mais ça lui arrive globalement plus souvent qu'avant. Mieux, maintenant que j'ai à peu près compris comment elle réfléchit (enfin, je crois), j'arrive mieux à la canaliser. En réalité, elle me fait vraiment penser à une enfant : elle fait des bêtises, ne comprend qu'un vocabulaire simple et a une capacité de concentration d'à peine quelques minutes.

Cependant, en tenant compte de cela, on dirait bien que nos entraînements hebdomadaires portent leurs fruits ! Mine de rien, la Skélénox est parfaitement capable de se débrouiller en combat tant qu'il ne s'éternise pas. Et qu'il n'y a pas de source de distraction près d'elle. Et quelle est de bonne humeur.

...

Oui, ça fait quand même beaucoup, mais que voule...

"Salem ? Salem, où est-tu passée ? Je... "


Je me retourne de tous les côtés, avant d'entendre un petit ricanement spectral sur la droite. Bon sang, elle est déjà loin ! J'ai à peine tourné le dos 5 secondes que déjà... Enfin bon, pas le temps de discuter !

"Salem, reviens ! Pas par là !"

Peine perdue, la fantômette volette tête en bas vers un lampadaire, avant de traverser le mur d'enceinte et de disparaître de ma vue. Ni une ni deux, je fais sortir Keiko de sa pokéball avant de me mettre à courir vers l'entrée de Fort-Des-Songes, à une cinquantaine de mètres de là. Pas le temps de lui expliquer la situation, mais je ne doute pas que la Mysdibule ninja pourra me rattraper sans problème. On ne sera pas trop de deux pour rattraper la Spectre avant qu'elle ne mette le bazar en ville.

...

Oui je sais,  il y a comme un air de déjà vu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que depuis que ma petite équipe et moi avons emménagé en secret dans la petite ville de Kishika. Kalos me paraissait tellement loin de ma vie à présent. Ici, il y a tant de choses et de lieux à découvrir dans la grande île que je passe mon temps à essayer de convaincre les autres que je ne risque rien ici, qu'on ne me connaît pas et que je suis extrêmement prudente à l'extérieur, y compris pour ne pas être prise en photo. Quand je suis au dehors, loin de la ferme, je porte toujours un haut de survêtement avec une large capuche pour cacher une partie de mon visage et mes cheveux, ou une perruque.

C'est habillé de mon grand pull que je suis arrivée à Fort-des-Songes, avec mon sac à dos, et mes deux pokemon. Chand'L comme à son habitude s'est hissé sur mon épaule, agrippé près de mon visage, sa petite flammèche bleutée dansant joyeusement au gré de mes mouvements. Bug quant à lui est bien au chaud dans sa ball. Après un voyage toujours trop long pour moi - je déteste les bus - nous sommes arrivés dans la ville. Je ne sais pas comment l'expliquer mais l'atmosphère de la cité est étrange, comme si elle venait tout droit du passé. Il ne manque plus que la couleur sépia, bien connue des photographes, pour rendre un image plus authentique, et l'on pourrait se croire quarante ou cinquante ans en arrière.

Dès mon arrivée, la faim s'est faite sentir et mon regard a tout de suite été attiré par la devanture d'un glacier artisanal. Une fois devant l'étalage, le choix des parfums et les couleurs des crèmes ont vite fini de me convaincre. Quelques minutes plus tard, nous sommes attablés sur une nappe à carreaux rouges, une énorme coupe de cinq boules glacées à la vanille, au chocolat au lait, à la noisette, au caramel et à la pistache, le tout surmonté d'une montagne de chantilly. La cuillère à la main, et une coupelle dans l'autre, j'allais plonger l'ustensile pour récolter la pistache et la noisette, afin de les offrir à mes deux compagnons. Au moment précis où ma cuillère touche la crème, un horrible visage blanc grimaçant, aux grands yeux rouge apparaît dans les rondeurs des boules de glace, et se détache en s'avançant vers moi en poussant un rire venu d'outre-tombe. Je pousse un cri d'effroi et en lâche ma cuillère de peur.


"Hiiiiiiii !"

Chand'L saute sur la table au même moment, sa flamme gonflée de fureur, prêt à attaquer...

"Lance étonnement !"

L'attaque n'a même pas le temps d'être exécutée, que le pokemon spectral a déjà disparu, et que son rire n'est plus que ce qu'il reste de son passage. Je mets mon poing sur mon coeur qui bat à cent à l'heure. Mais quelle trouille !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Même en sprintant pour faire le tour, je n'ai guère d'espoir de rattraper la petite Spectre, surtout au sein d'un terrain de jeux pareil. Vu qu'elle est du coin, elle connaît la ville par coeur ! Et même sans ça, rien que le fait qu'elle puisse passer au travers des murs et qu'elle soit attirée par tout et n'importe quoi complique sérieusement l'équation. Ça ne vaut peut être pas la peine que je m'essoufle pour rien, il doit y avoir une autre méthode...

- "Salem ? Salem, si tu reviens je t'offre une boîte de biscuits ! Ceux au chocolat blanc, tes préférés ! "


Pas de réponse, mis à part une vieille dame qui me regarde d'un air étonné.

Mince, elle est déjà si loin que ça ? Normalement, c'est un argument infaillible, mais encore faut il qu'elle m'écoute. Qu'est ce que...

Hurlement de peur relativement aigu.

Mon regard croise celui de Keiko, qui hoche la tête avant de reprendre sa course avec une roue. On est d'accord, ça ne peut que être l’œuvre de Salem... Quelques rues plus loin, je débarque près de l'étal d'un marchand de glaces où une jeune femme a l'air de se remettre de ses émotions. Peut être l'origine du cri juste avant ?

"Excusez-moi ? Ma Skélénox s'est échappée alors que j'avais le dos tourné, vous ne l'auriez pas vu ? Elle n'est pas méchante, simplement un peu... Joueuse, disons. "


A mes côtés, la Mystibule semble plutôt contrariée, comme à chaque fois que la fantômette fait une bêtise. Et même le fait de rencontrer un pokémon qu'elle ne connaît pas ne la rend pas curieuse, aussi elle se contente d'un petit salut de tête protocolaire vis-à-vis de la bougie spectrale.

"J'essaye de la retrouver avant qu'elle ne commette trop de gaffes, mais... Enfin, aux grands mots les grands remèdes je suppose."

D'un revers de main, je fais sortir Zyl de sa pokéball, chose que j'aurais préféré éviter. A cette heure-ci, l'Alakazam fait généralement la sieste, et je lui avais dit qu'il serait tranquille toute la journée de toute façon. On dirait bien que c'est raté...

"Désolé, j'aurais voulu te laisser dormir, mais on a une Salem en vadrouille..."


Paire d'yeux qui se lève au ciel en entendant la nouvelle. Avec un soupir presque audible, le pokémon Psy jette un bref regard aux inconnus avant de fermer les yeux pour se concentrer, pressé d'en finir avec cette énième escapade. Quand je vous dit qu'il y a un air de déjà vu...

Précisions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Cette frayeur !! Je n'ai même pas eu le temps d'identifier le spectre qui a investi ma délicieuse glace, que le pokemon a déjà repris sa route en ricanant. Bizarrement, son apparition intempestive m'a coupé l'appétit. Tout en reprenant mes esprits, je regarde maintenant ma gourmandise avec un certain écoeurement, et repousse la coupe de la main. Je regarde dans la direction qu'a pris le fauteur de trouble, en me disant que les pokemons spectres sont quand même de sacrés farceurs...

Quelques minutes plus tard, un homme déboule sur la terrasse du glacier, avec une mysdibule et semble chercher quelque chose ou quelqu'un, c'est à l'évocation du nom que je fais le rapprochement.


"Skélénox !! Voilà c'est ça ! Je savais bien que j'avais déjà vu ce pokemon !"

Chand'L répond timidement au salut de la mysdibule en poussant un petit "Funé-cire ?" interrogatif, et secoue la tête vigoureusement en regardant le jeune homme qui a l'air disons, légèrement paniqué. Tellement paniqué qu'il sort une autre ball de sa poche et libère une magnifique Alakazam, en prenant des gants de l'avoir réveillé... Joueuse ? Le mot est faible et je comprends son empressement à la retrouver surtout si elle se met à effrayer les habitants de cette ville tranquille et faisant ses farces.

"Justement oui, elle vient de ruiner notre goûter... Elle est partie dans cette direction..." Lui dis-je en lui indiquant le chemin pris par le pokemon. "Mais nous l'avons vite perdu de vue. C'est qu'elle est drôlement rapide !"

Je croise le regard de mon petit Funé, dont la lumière brille plus intensément à présent, et l'idée nous vient à tous les deux en même temps : proposons notre aide, cela nous donnera peut-être l'occasion d'en apprendre plus sur les spectres, et de s'entraîner un peu. Je me lève aussitôt de ma chaise et pose l'argent de la glace sur la table, puis j'attrape mon sac à dos.


"Chand'L et moi allons vous aider avant qu'elle fasse d 'autres dégâts, à nous six on devrait la retrouver dans la ville plus facilement..."

J'ai toujours cette petit appréhension quand je dois sortir Bug de sa coque, les insectes ont toujours été ma plus grosse phobie, mais je ne veux pas le laisser de côté. Je suis une dresseuse maintenant, et je dois prendre soin de tous mes petits protégés. Mes doigts hésitants encore, j'active l'interrupteur et le scarhino noir aux yeux rouges sort de sa léthargie. J'avance ma main un peu tremblante vers lui, et lui tapote la tête gentiment et avec le plus de conviction possible. Ohlala ses antennes vibrantes toujours... Le gros scarabée plisse les yeux de plaisir.

"Bug on a besoin de toi. Monsieur a égaré une Skélénox et nous devons la retrouver avec lui. Tu es prêt à nous aider ?" Je me redresse et me met à courir dans la direction où j'ai vu le spectre pour la dernière fois. "Elle a pris la direction du marché, suivez moi, c'est par là !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Première bonne nouvelle, la piste était bel et bien la bonne. Comme quoi, à force, on finit par adopter les bons réflexes...

"Ha, désolé pour le dérangement..."
dis-je en passant ma main derrière la nuque pour accentuer mon air contrit. "C'est effectivement pour cela que je voudrais la rattraper avant qu'il n'y ait trop de grabuge. Surtout depuis qu'elle maîtrise l'attaque Feux-follets, je crains toujours un départ d'incendie ou quelque chose du genre..."

Seconde bonne nouvelle, la jeune femme se propose pour nous donner un coup de main, ce à quoi je ne m'attendais pas. Plutôt une bonne surprise, surtout au vu de son pokémon Spectre. Avec un peu de chance, il pourra peut être attirer sa curiosité... Je veux dire, elle était manifestement juste à côté de lui tout à l'heure, mais la connaissant elle a très bien pu le rater complètement en se focalisant sur la glace. Et dans tous les cas, plus de paires d'yeux et de jambes seront toujours utiles, ne serait-ce que pour jouer les rabatteurs...

"Vraiment ? C'est gentil de vouloir m'aider, vous ne serez clairement pas de trop !"


Avec le pokémon qui m'est inconnu qu'elle fait sortir de sa pokéball, nous voilà donc 6 pour prendre en chasse la fuyarde. Enfin, plutôt 5 en réalité, car Zyl a entre temps rouvert les yeux et me tends une de ses cuillères en argent. L'ustensile pulse légèrement dans ma main quand je la tends dans la direction indiquée par la jeune femme, à la manière d'une baguette de sourcier. Avec un hochement de tête satisfait, l'Alakazam croise mon regard en prenant un air blasé. Voilà, débrouille-toi avec ça, j'ai fait ma part du boulot.

"Très bien, j'ai compris, merci pour le coup de pouce... Promis, tu peux dormir sur tes deux oreilles jusqu'à ce soir cette fois."

Zyl replonge donc dans sa sphère privée, et je me dépêche d'emboîter le pas à la jeune femme et à ses pokémons, Keiko ayant déjà filé en première ligne. D'ailleurs, est-ce qu'on parle du fait qu'elle a choisi d'appeler son pokémon scarabée Bug ? Non ? Très bien, je suis sans doute mal placé pour critiquer sur ce terrain...


...


Notre petit groupe finit par arriver sur une petite place circulaire emplie d'étals en tout genre. Fruits et légumes, tailleurs de pierre et vendeurs de colifichets pour superstitieux... L'endroit est bien trop étroit pour tout ces marchandises, aussi la circulation est réduite à de minces allées de pavés. Clairement pas les meilleures conditions pour retrouver quelqu'un dans tout ce fouillis bigarré ! Pourtant, la cuillère dans laquelle Zyl a infusé ses pouvoirs psychiques est formelle : Salem ne devrait pas être loin.

A quelques mètres de là, Keiko profite d'un tas de caisses en bois entreposées sans réel but apparent pour prendre de la hauteur et monter sur le toit d'une échoppe en un mélange de bonds et d'escalade.   Manoeuvre qui se révèle d'ailleurs payante, car la Mysdibule fait claquer ses mâchoires d'acier quelques instants plus tard.

"Keiko ? Par là ? Où est-ce que..."


La cuillère réagit, mais il est déjà trop tard : une Skélénox sort en ricanant de sa cachette sous un cageot et fuse vers le Sud, ne laissant derrière elle qu'un cadavre de navet à demi-rongé.

"Salem, ce n'est pas un jeu, reviens ici !" dis-je en sachant déjà que c'est peine perdue. Il va falloir la battre à cache-cache si on veut l'attraper, et ça risque de ne pas être une partie de plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Moi qui rêve d'aventures et surtout que ça bouge tous les jours, je suis servie ! Et la petite ville si tranquille qu'on m'avait décrit, est à présent devenu un immense terrain de jeun pour un pokemon spectre. Je n'ose pas imaginer dans quel état je me trouverai, si l'un de mes compagnons avaient soudain des envies de fugue... Heureusement, le funécire est tellement attaché à moi, qu'il faut presque que ce soit moi qui l'éloigne pour avoir un peu d'intimité, quant à l'insecte il passe le plus clair de son temps dans la sphère qui lui est dédiée. Je n'ai toujours pas réussi à me faire complètement à lui, même si j'essaie de l'entraîner et de m'occuper de lui le plus souvent possible.

Nous voici donc tous les six repartis aux trousses du pokemon spectre, et comme je suis la dernière à l'avoir vu, je prends la tête de la course, Chand'L sur mon épaule et Bug courant avec nous de toutes ses grosses pattes. Lorsqu'on arrive au marché, je pousse un soupir de soulagement, et me retourne vers le maître de Salem.


"Elle n'a pas l'air d'avoir encore pu causer de dégâts ici. Vous n'avez pas quelque chose qui pourrait l'attirer ? Dites... Je serai vous je pense que j'essaierai de lui mettre un collier avec un grelot pour que vous puissiez l'entendre à défaut de la voir..."

En même temps que je parle, son autre pokemon escalade un tas de caisses pour chercher la fugitive parmi la foule, assez nombreuses je dois bien avouer. De mon côté je me tourne vers Chand'L pour qu'il essaie de repérer l'énergie vitale du spectre.

"Concentre toi mon grand, retrouve là !"

Au moment où la flamme bleutée se met à vaciller dans une direction, la skélénox sort de cette cachette, la bouche encore pleine de navets. décidément les préférences alimentaires des pokemon seront toujours un grand secret pour moi. Et la voici qui reprend la poudre d'escampette en direction du sud.

"Bug ne la laisses pas filer ! Lance Balle-graines pour essayer de lui faire perdre l'équilibre..."

Le scarhino se fige, campe sur ses puissantes pattes, et propulse plusieurs projectiles en direction de la fuyarde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
"L'idée du collier à grelots m'a déjà effleuré l'esprit, et j'ai même déjà essayé avec une clochette. Le résultat a été... Peu probant, disons. Au bout de quelques instants, elle l'a mangé. Ce qui au final n'était pas si mal vu le bruit incessant qu'elle faisait avec en voletant dans tous les sens..."

Alors que l'intéressée jaillit justement de sa cachette, la jeune femme (dont j'ignore encore le nom ?) réagit et demande à son pokémon d'attaquer. En soi, j'aurais probablement fait pareil dans son cas, donc elle n'est pas à blâmer. Non, le problème que j'ai avec ça est le choix de l'attaque elle-même. A peu près n'importe quelle capacité aurait pu bien marcher, et l'attaque fait d'ailleurs mouche. Le souci est plus sur le principe même : une série de projectiles. Soit une déclaration de guerre en bonne et due forme pour la petite Spectre, qui glapit avant de cacher sous un étal. Trois secondes plus tard, un ricanement spectral retentit, et le crâne flottant réapparaît. Salem vient de trouver un marchand de noix, et la bataille commence...

Avec une précision plus que discutable, la  Skélénox se met à bombarder grossièrement la zone où se trouve son agresseur à l'aide de ses propres projectiles envoyés à toute vitesse. Cerise sur le gâteau, elle se sert de Feux-follet pour enflammer ses munitions. Inutile de vous faire un dessin : en l'espace de cinq secondes, la scène de marché calme devient un champ de bataille, et c'est la débandade. Entre ceux qui veulent se mettre à l'abri, le marchand de noix qui se met à crier de colère et les curieux attirés par le bruit, la place risque rapidement de tourner au carnage.

Pris dans le remue-ménage, mes propres cris se perdent dans les exclamations des autres, et je ne peux que difficilement avancer vers l'abri fortifié de la fantômette. De son côté, Keiko se jette dans la mêlée pour arrêter un maximum de projectiles et progresser elle-aussi vers Salem pour la prendre en tenailles. Dans le doute, je fais aussi sortir Sergeï de sa pokéball en lui indiquant du doigt le problème, mais l'Insecte se fige comme à son habitude.

Cela dit, Salem arrive rapidement à court de munitions, et nos regards se croisent. Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre qu'elle vient de faire une grosse, grosse bêtise... Et pour prendre de nouveau la poudre d'escampette pour échapper à toute réprimande. Ne reste donc qu'un chaos de coques noircies et de gens très mécontents, qui commencent à me dévisager d'un air mauvais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
C'est vrai que l'idée du grelot est peut-être un peu facile, et que cela s'applique plus facilement à un animal basique comme un chien ou un chat, non fourni avec des pouvoirs... J'imagine en souriant la scène de l'infernal pokemon en train de ronger le collier et de gober la clochette en même temps. Mon amusante vision est malheureusement de très courte durée, car la petite spectre a décidé de ne pas nous faciliter la tâche et nous fait face, le regard déterminé à nous faire payer l'attaque... Sur le moment, ça m'a pourtant paru une bonne idée d'essayer de la déstabiliser avec une attaque pas trop méchante mais répétitive, pour attirer l'attention de la fuyarde, et peut-être la forcer à se fixer au sol.

Ce que je n'ai pas prévu en revanche, c'est que non seulement j'ai réussi à capter son entière attention, mais en plus je l'ai mise en colère et elle a décidé de nous rendre la monnaie de notre pièce. Le temps que je comprenne ce qui vient de lui passer par la tête, on se retrouve sous une pluie de projectiles enflammés, des noix trouvées là sur un étal. Panique à bord, les passants et les commerçants se cachent comme ils le peuvent, ou s'enfuient ventre à terre... Pour ma part, je trouve refuge derrière la camionnette d'un boulanger, Chand'L terrifié se rapetisse au maximum grâce à sa lilliputie, quant à Bug, il se jette au milieu de la bataille avec la mysdibule, en renvoyant comme il peut les noix avec sa corne, ou en les stoppant avec la "cogne" de ses robustes pattes.

Je me retourne alors vers le maître du spectre qui a vraiment l'air dépité et lui crie.


"Monsieur ? Elle est comme ça tout le temps ? Ca ne doit pas être simple pour vous..."

La pluie de noix s'arrête soudain, signe que celle qui se nomme Salem, n'a plus de munitions. Loin de s'avouer vaincue, la voilà qui reprend la tangente et s'enfuit à nouveau en ricanant.

"Elle ne s'arrête donc jamais ?" dis-je en soupirant. "Je crois que vu l'énergumène, on devrait plutôt élaborer un plan pour la capturer ou la raisonner, si c'est possible. Ca ne sert à rien de lui courir après, j'ai plus l'impression que ça l'amuse... Au fait, je m'appelle Nivris, on n'a même pas eu le temps de se présenter. Je vais sûrement dire une bétise, mais vous avez essayé d'activer tout bêtement sa ball pour qu'elle la réintègre comme la plupart des pokemon ?"

Je connais déjà la réponse, mais au point où nous en sommes, il vaut mieux parer à toutes les éventualités...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
C'est un Roy dépité qui réponds à la jeune femme :

- "Oui, presque tout le temps... Et impossible d'utiliser une pokéball tant qu'elle ne reste pas immobile ne serait-ce qu'un court instant, elle n'aurait qu'à l'éviter..."

Soupir. Puis un autre.

"Roy. Et si vous avez un plan autre que refaire appel à Zyl, je suis preneur. En attendant, j'ai quelques excuses à présenter."

L'air mi-las, mi-contrit, je m'exécute donc et me confonds en explications et réparations auprès des commerçants touchés, mettant la main au porte-feuille pour accélérer le processus. Avec le temps, j'ai eu de quoi prendre le coup de main, et un joli billet a bien souvent eu plus d'impact que toute la politesse embarrassée dont j'étais capable.
En attendant, Keiko se joint aux pokémons de la jeune femme après avoir ramassé les cadavres de noix calcinés des environs. Elle remercie d'une révérence élégante l'insecte pour son aide, mais les claquements de sa chevelure-mâchoires montrent clairement qu'elle est énervée, chose rare s'il en est. Salem est bien la seule chose capable de la faire sortir de ses gonds, en bien ou en mal. Et là, tout à l'heure, une certaine petite Spectre va se faire passer un sacré savon de la part de sa grande sœur d'adoption.

Il me faut bien quatre minutes pour finir de rendre des comptes et retourner vers la petite troupe installée dans un coin de la place. Autant dire que la fuyarde pourrait être n'importe où à l'heure qu'il est.

"Désolé, j'ai fait au plus vite. Merci encore pour le coup de main, euh... Nivris, c'est bien cela ? Est-ce que vous avez eu une idée pour l'attraper ? A mon avis, le meilleur moyen d'en finir reste de l'attirer plutôt que de lui courir après. Enfin non, le mieux serait de demander à mon Alakazam, mais j'aurais préféré éviter de revenir sur ma parole. Bref, il faudrait lui tendre un piège, mais je doute qu'elle accepte de s'approcher de Keiko ou de moi. Vous, en revanche... Est ce que l'on pourrait tenter une approche avec votre Funécire et un appât ? "


Joignant le geste à la parole, je sors de mon sac une boîte de biscuits aux pépites de chocolat blanc.

"Avec ça, il y a peut être de quoi l'amener dans un coin tranquille où on pourrait la prendre en embuscade... Elle prendrait probablement très mal que quelqu'un d'autre touche à ses friandises préférées. A condition qu'elle le voit, bien sûr..."


Fronçant les sourcils, je tourne la tête de droite à gauche en cherchant Sergeï du regard, mais le Sarmuraï a complètement disparu depuis tout à l'heure.

Gros soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le pauvre homme ! En plus d'avoir perdu son pokemon, ou plutôt de lui avoir permis de s'enfuir, voilà qu'il est obligé de réparer les dégâts commis par la spectre, et vu l'étendue du massacre, il lui faut plus que des excuses pour parvenir à calmer les esprits. Les habitants et les commerçants sont furieux. Dépité et sûrement un peu triste, je le vois mettre la main au porte-monnaie et distribuer son argent à ceux qui ont le plus perdu dans la bagarre. Je n'ose pas imaginer si cela m'était arrivé !

Quelques minutes plus tard, il nous rejoint et nous explique un plan d'action qui pourrait éventuellement fonctionner. A priori la petite skelenox adore les cookies au chocolat blanc et d'après lui on pourrait se servir de ça contre elle, pour l'attirer quelque part et la piéger. Evidemment, il n'est pas question de l'appâter avec un de ses compagnons, vu que Salem les connaît tous et qu'elle flairera le subterfuge trop flagrant.


"Mais avec des pokemon qu'elle ne connaît pas... Oui ça peut marcher, vous avez raison. Chand'L pourrait peut-être faire griller les biscuits ? L'odeur du chocolat fondu et de la pâte qui recuit va se répandre un peu partout, elle attirera forcément une skelenox gourmande hors de son trou..."

Oui ça pouvait fonctionner et je sais déjà que Chand'L se prêtera au jeu sans hésitation. La première partie du plan est posée, mais attirer la pokemon sera beaucoup plus facile que de l'attraper. Et la suite me fait un peu peur, qui sait comment elle va réagir en voyant un autre pokemon utiliser ses gâteaux préférés ? Je me retourne vers le jeune homme avec une pointe d'inquiétude dans le regard, je n'ai pas non plus envie que Chand'L soit blessé par une Salem en furie.

"Roy ? Et pour la suite, comment vous compter la retenir et l'arraisonner ? L'attirer c'est bien, mais elle risque de re disparaître aussitôt qu'elle vous verra, d'autant plus qu'elle doit bien se douter que vous êtes fâché contre elle... A moins que l'un de vos pokemon connaisse une attaque qui la maintienne prisonnière le temps d'un instant ?"


Je ne vois guère que cette ultime solution pour la contenir assez, au moins le temps que son maître lui lance sa ball. Une fois à l'intérieur de la sphère, on sera sûre qu'elle ne pourra pas s'en échapper.


"Malheureusement, aucun de mes compagnons n'a appris de ligotage, ou cage-éclair..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
- "L'idée du biscuit fondu est excellente ! Démoniaque même connaissant Salem. Voilà une odeur qui pourrait sans doute l'attirer à des kilomètres à la ronde. Pour ce qui est de la suite, je m'en charge."

Ravi de la suggestion et du coup de main de la jeune femme, je joint le geste à la parole pour finir de répondre à sa seconde question. D'un geste du bras, je lance une pokéball en l'air dont une forme serpentine ne tarde pas à émerger. Ondulant de tout son corps comme pour s'étirer après une longue sieste, la Arbok aux écailles de pierre se retourne ensuite vers les inconnus, ravie d'avoir des admirateurs. Et que ce soit déjà l'heure de manger.

"Nivris, Céris, Céris, Nivris, voilà pour les présentations. J'ai une mission à te confier ma grande... Et une fuyarde à mettre hors d'état de nuire. Mais oui, tu auras de quoi manger juste après, promis..."


J'hésite quelques instants à faire également sortir Kirin, mais cela pourrait se retourner contre nous. Le Zoroark n'a jamais été très patient vis à vis de Salem, et pourrait bien tout faire tomber à l'eau en voulant expédier le problème. Non, il vaut mieux qu'il reste à l'écart. Dommage, car sans cela ses talents nous auraient été très utile, à n'en point douter.



...


Quelques minutes plus tard, le plan est en place. Nous nous sommes un peu éloignés du centre-ville pour aller dans un quartier plus calme et moins fréquenté, et le Funécire isolé répand depuis tout à l'heure une délicieuse odeur de chocolat fondu. Nous ? Nous entourons tous discrètement le pokémon Spectre dans les rues adjacentes,veillant à le garder en ligne de vue tout en restant à l'écart.

Il ne faut que quelques instants pour que maître Salem par l'odeur alléchée ne s'approche, la bave aux lèvres. Contrairement à d'habitude, elle vole en ligne droite dans le calme et sans bruit, complètement zombifiée par la flagrance sucrée. Son attitude a de quoi faire un peu peur, mais le piège se referme sans le moindre accroc : alors que la Skélénox arrive à proximité du Funécire, Céris jaillit de sa cachette pour paralyser sa proie avec un Regard Médusant. Aucune résistance en face, la Spectre se laisse hypnotiser par l'étrange envoûtement des yeux fendus de la Arbok.

"Je crois que c'est bon, on peut y aller ! " dis-je en chuchotant à Nivris avant de m'élancer pokéball à la main vers le trio.

Très satisfaite de voir la fantômette sous son contrôle, Céris susurre de plaisir en goûtant l'air de sa langue bifide. C'était vraiment trop facile. Admirez, elle ne peut que s'approcher lentement comme un pantin désarticulé ! Oh oui, qu'est ce que c'est amusant ! Et excitant... Regarde, petite chose, je mange même de ton si cher biscuit fondu, et tu ne peux rien faire du tout...

Au moment où j'arrive sur place, il est déjà trop tard. Un hurlement strident me vrille les tympans, et la Skélénox brise l'emprise de la Arbok sous l'effet d'une colère intense. Arbok qui n'a pas le temps de réagir alors que sa proie lui balance une Ball'Ombre en pleine figure, avant de lui hurler toute sa rage dessus avec un Ultralaser à bout portant.

Salem entre en mode berserk, ça va piquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Décidément cet homme a plus d'un tour dans son sac, en tous cas plus d'un pokemon... Alors que je lui expose mon idée de faire cuire un des gâteaux pour attirer la fuyarde, tout en me demandant comment il va si prendre pour la capturer une fois qu'elle sera là, il sort un magnifique Arbok de sa sphère, et me le présente. Le long serpent écoute attentivement les indications de son lanceur. Pendant ce temps je donne un biscuit à Chand'L qui, avec l'aide de quelques flammèches, fait rôtir le gâteau. L'air embaume bientôt des effluves de la pâtisserie et du chocolat fondu. M^me moi, j'en ai l'eau à la bouche...

Il ne faut pas longtemps pour que Salem vienne à notre rencontre, et dès qu'elle apparaît, le serpent bondit hors de sa cachette et la fixe en l'hypnotisant. Mon coeur s'arrête de battre dans ma poitrine, et je retiens mon souffle en guettant l'intervention de Roy, qui sort de notre cachette à son tour, une ball à la main. je me précipite à sa suite, persuadée que le cauchemar va prendre fin, sauf que...


"Roy attention !"


Par ma position, je vois bien avant lui que le charme entre l'arbok et la skelenox est rompu. Cette dernière n'est plus du tout sous l'emprise du regard du serpent, et elle a l'air furieuse. Comme si Chand'L avait déjà compris que Salem va nous faire payer ce guet-apens, le funécire lance dans sa direction une  volute de gaz empoisonné pour se protéger. L'épaisse couche de gaz enveloppe alors Salem.

Le cri de Salem a encore une fois fait ressortir l'instinct de protection de Bug, et le gros scarabée noir se place stratégiquement entre nous, ses grosses pattes bien ancrées dans le sol, prêt à nous défendre, à supporter la colère de la skelenox, et à accuser les attaques. Bug s'interpose, ses yeux rouges rivés sur les cavitées vides du visage spectral. Je le vois cogner son énorme corne contre le sol, soulevant la poussière, comme pour attirer l'attention vers lui, une sorte d'incitation au défi.

Je fouille dans ma poche pour refermer ma main sur ma dernière ball. J'hésite encore un peu, car je viens juste de récupérer le Kraknoix, et je n'ai pas encore eu le loisir de pouvoir m'entraîner avec lui.


"Je n'ai plus qu'un kraknoix, mais je ne connais pas bien son potentiel, je viens juste de l'avoir... Vous croyez qu'il peut nous être utile ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Presque, mais non.

A force, je devrais avoir l'habitude, mais il faut bien avouer que j'ai du mal à prendre le pli. Pour ma défense, vous avouerez tout de même que mon manque de chance à répétition défie parfois les probabilités. A trois secondes près, l'affaire était entendue et Salem retournait dans sa pokéball. Mais non, bien évidemment, il a fallu que quelque chose parte en vrille.

Heureusement, Nivris a eu le réflexe de m'avertir, et son pokémon Insecte se place entre la furie et nous pour intercepter toute attaque. Et il fait bien d'ailleurs, car une pluie d'étincelles ne tarde pas à partir dans notre direction alors que la Spectre tire des Rayons chargés à qui mieux-mieux.

"Malédiction ! A couvert, vite ! Sinon, elle va tou-"

Un mouvement attire soudain mon attention alors que je me protégeait le visage en reculant, et un Sarmuraï surgit de nulle juste devant le pokémon sombre de la jeune femme. Quelques étincelles jaillissent encore dans son dos, mais le flot s'assèche en une poignée de secondes et le silence se fait. Comme étonnée, la Skélénox ouvre de grands yeux et regarde le Sarmuraï toujours immobile. Elle fait même un pas dans sa direction. Puis un deuxième. Le troisième sera son dernier : la fantômette s'écroule à même le sol, vaincue.

Le Sarmuraï n'a toujours pas bougé.

"Je... Sergueï ? C'est... Et bien, bien joué ? Je ne sais pas trop quoi dire là, je ne l'avais pas vue venir celle-là... Et Salem non plus manifestement."

Puisqu'on en parle, je m'approche pour m'agenouiller devant l'intéressée afin de vérifier qu'elle n'est pas sérieusement blessée. Enfin, si tant est qu'on peut vraiment blesser un spectre avec une attaque physique. Toujours furieuse et inquiète à la fois, Keiko se précipite à mes côtés pour elle aussi inspecter sa protégée, et je ne peux pas m'empêcher un petit sourire en la voyant secouer la tête autant que moi.

"Bon... On dirait que l'affaire est entendue, elle ne se relèvera pas de sitôt après ça. Dans le doute, je vais quand même la faire rentrer de suite dans sa pokéball, sait-on jamais..."


Aussitôt dit, aussitôt fait, et je me retourne ensuite vers la jeune femme :

"Ça va, vous n'avez rien ? Vos pokémons non plus ? Je suis vraiment navré pour tout ce cirque, c'était... Probablement ma faute, certes. Quoi qu'il en soit, je vous doit une fière chandelle !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Comment la situation a pu nous échappé au point d'en arriver à cette situation critique ? Je ne savais même pas qu'un pokemon familier pouvait se rebeller autant contre son maître. J'en viens à me dire que j'ai peut-être eu beaucoup de chance avec ceux qui m'accompagnent aujourd'hui, et que les choses auraient pu mal tourné s'ils avaient été un peu moins obéissants. Quand je vois les dégâts causés par cette petite skelenox, je ne sais vraiment pas comment je pourrai me sortir du pétrin si l'un de mes petits protégés avait des envies d'anarchie.

Je n'en mène pas large, et je me rends compte que toutes nos tentatives pour localiser et récupérer la fugitive, se sont soldé par un échec jusqu'ici. Je regarde avec compassion le gros insecte Bug se mettre une nouvelle fois entre la colère de Salem et nous, prêt à en découdre si il le faut. Je n'aurai jamais cru dire ça un jour, mais je l'apprécie de plus en plus.

On est de nouveau dans une impasse, le pokemon est furieux et refuse toujours d'obéir à Roy, et je nous vois déjà à devoir nous protéger contre une autre attaque spectrale. Au moment où Roy nous crie de nous mettre à couvert, j'aperçois un flash, et l'instant d'après un immense pokemon qu'on dirait fait d'acier, surgit de nulle part, fait face et semble absorber l'attaque lancée par Salem. Je ferme les yeux sous l'intensité du choc électrique, mes bras repliés sur ma tête pour nous protéger Chand'L et moi.

Le silence tombe sur nous comme un manteau épais, et je rouvre lentement les yeux. Le pokemon inconnu est toujours là, et Roy s'est précipité sur Salem qui a l'air inanimée, hors d'état de nuire à nouveau. Je regarde la scène sans trop comprendre ce qu'il vient de se passer, mais je réalise que notre sauveur est un autre compagnon du jeune homme. Je vois également avec un grand soulagement la petite sphère se refermer sur la fugitive, écartant toute nouvelle catastrophe.


"Et bien ! On peut dire qu'il tombe à pic votre Sergueï !"

Je m'approche doucement d'eux, me penchant au-dessus de la scène de lutte, et voit la tristesse mêlée à l'inquiétude dans les yeux de Roy. Je ne peux pas faire grand chose malheureusement, à part lui apporter tout mon soutien, et pose instinctivement ma main sur son épaule.

"Nous allons bien, ne vous inquiétez pas... Et Salem, elle n'a rien de cassé ?"

Je sens tout à coup une pression sur ma jambe et baisse les yeux pour voir Bug qui nous a rejoint lui aussi. Je le prends dans mes bras à son tour pour un câlin qu'il a bien mérité, et un son qui ressemble à un ronronnement métallique sort de sa gorge. Pour rompre un peu la gravité de ce dénouement inattendu, je me redresse et tapote mon épaule pour que le funécire me rejoigne.

"Vous savez la fière Chand'L est un garçon, vous allez me le vexer ! En tous cas, je crois que j'ai découvert un nouveau héro dans mon équipe... Tu as été formidable toi aussi Bug, et je suis fière de toi.." dis-je en continuant de le papouiller sur le haut du crane. "Cette mésaventure aura au moins servi à nous reprocher et pour ça je vous en remercie Roy. Comment allez vous faire avec Salem maintenant ?.."

Je n'ose pas lui dire, mais il est clair que le pokemon a besoin d'un dressage plus important, car si elle doit échapper à tout contrôle de cette façon, elle pourrait finir par blesser vraiment quelqu'un...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
"Tout va bien, je crois qu'elle était juste sonnée... Sergueï a fait ce qu'il fallait, il maîtrise son sujet sur ce genre de chose."

Heureusement d'ailleurs, sinon on risquait plus que quelques fruits écrasés cette fois... Mais en l'occurrence, j'avais oublié à quel point le Sarmuraï peut se révéler plein de surprises. En matière de traque, il n'a clairement pas son pareil, et il arrive même à surprendre Salem à cache-cache, c'est dire. Bon par contre, le voilà qui se fige de nouveau comme une gargouille au beau milieu de la route. Contrecoup, habitude étrange, lubie ? Difficile à dire...

"Désolé pour le jeu de mot mon grand, c'était plus fort que moi." dis-je avec un petit sourire à destination de la bougie spectrale. Sourire qui se transforme en un mélange de soupir et de grimace. Un soumace ? Une gripir ? Peut importe, vous avez saisi le sens du néologisme.

"Oh, je crois qu'on va commencer par un bon séjour tout frais payés dans sa pokéball, histoire d'être tranquille. Puis une longue explication, même si je doute sincèrement de son utilité. Salem est un peu comme une enfant avec une mémoire de Magicarpe : sur le coup, elle comprend quand on la gronde, mais le lendemain elle a déjà tout oublié... "

Soupir mêlé à un sourire cette fois.

"Et encore, elle s'est quand même un peu améliorée avec le temps, surtout grâce à Keiko... Hein ma grande ?"


La Mysdibule secoue la tête d'un air navrée, peu convaincue. Avec un air contrit, elle s'approche de nos compagnons du jour pour les remercier d'une révérence polie, avant d'aller faire de même pour Sergueï. Qui a toujours autant de réaction qu'un Grolem sous somnifères, mais elle ne s'en formalise pas plus que ça.

"Enfin bon, on verra bien... Et Keiko a raison, merci encore pour m'avoir aidé à limiter les dégâts de cette petite furie. Si je peux faire quoi que ce soit en retour, n'hésitez pas à demander..."

Au passage, je vais vérifier l'état de Céris toujours assommée, mais la Arbok n'a pas l'air sérieusement blessée. Heureusement que malgré toutes les attaques qu'elle connaît, la Skélénox n'a pas tellement de force de frappe...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Après toute cette course, et cette pagaille disséminée aux quatre coins de la ville, tout n'allait pas si mal au final. Déjà personne n'avait été blessé dans l'incident, les dégâts même s'ils sont sûrement considérables, ne sont que matériels, et tous les pokemon s'en sortent sans trop de blessure. Je pousse un soupir de soulagement de savoir que la Skélénox va bien malgré les attaques qu'on lui a fait subir pour tenter de la canaliser. Une chose est certaine, Roy aura encore beaucoup à faire avec elle, pour qu'elle devienne plus sage et obéissante.

Bug profite toujours du câlin, et de mes caresses, pendant que le jeune homme fait le point sur la santé de chacun de ses compagnons. Je réalise alors, qu'il arrivera un jour où je devrais reproduire ces gestes moi aussi, le jour où je devrai combattre un autre joueur et que celui-ci fera mordre la poussière à ma petite équipe. Un frisson d'horreur me parcourt le dos rien qu'à cette pensée. Mais je réagis aussitôt à l'une de ses paroles.


"Elle s'est assagie dis-tu ? Qu'est ce que ça devait être avant alors ?" lui dis-je en souriant.

Il me remercie pour mon aide et cela me fait monter le rose aux joues. En y repensant, je n'ai pas eu l'impression d'avoir servi à grand chose, si ce n'est d'avoir donné sa direction de fuite, ou de nous défendre le mieux que je pouvais.

"Je n'ai pas fait grand chose comparé à ton équipe... J'ai l'impression qu'ils sont tous très proches non ? Ou en tous cas qu'ils veillent les uns sur les autres. c'est beau je trouve..."


J'espère arriver à un tel niveau d'équilibre un jour, en tous cas j'essaierai de suivre son exemple. je finis par me redresser, et active la sphère bicolore pour que Bug puisse se reposer au chaud dans sa ball. Puis je me retourne à nouveau vers Roy et lui tend la main, un grand sourire illuminant mon visage. J'ai glissé dans la sienne mon numéro de téléphone, griffonné sur un papier, pour que nous ne perdions pas contact.

"Tout est bien qui finit bien. C'est l'essentiel ! J'espère sincèrement que nos routes se recroiseront à nouveau dans d'autres circonstances. A très bientôt alors !"

La faim refait surface, j'en ai complètement oublié que nous étions attablé et que la skélénox nous a privé de notre collation. Cette fois nous prenons la route d'un salon de thé...


RP clos !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération