Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal

Répondre au sujet
I can't leave you alone. Ft. Kiana
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


J'avais passé une sale journée. Des cours à rallonge, des remarques, des moqueries. Même à la fac je n'étais pas tranquille. J'avais donc besoin de décompresser, de prendre l'air. J'avais besoin de partir, de me retrouver dans un endroit où je me sentais bien. Et Sunyra était vraiment la ville parfaite. Bien qu'il me fallait un peu de temps à pied, et que je ne rentrerai donc pas tôt chez moi, j'avais pris la décision d'aller m'y promener. Et puis, si le lendemain j'arrivais en retard en cours, ce n'était pas bien grave. J'avais toujours été à l'heure, alors pour une fois, j'avais décidé de prendre un peu de temps pour moi.

En fin d'après midi, je m'étais donc mis en chemin. Pour une fois, Koga et Yoku avaient acceptés de rester dans leur pokéball. J'avais besoin de réfléchir, de penser, et je n'avais pas envie de m'inquiéter de ce que mes Pokémon's seraient en train de faire. Heureusement pour moi, ils étaient vraiment compréhensifs, et n'avaient pas bronchés. Bien entendu, je les ferais sortir une fois là-bas. Mais là, oui, j'avais besoin d'être seul, dans ma bulle.

Le soleil commençait déjà à décliner dans le ciel lorsque j'étais enfin arrivé. J'avais pris une grande inspiration, profitant de l'air pur et presque sain de la ville. Puis je m'étais dirigé vers un petit stand où ils vendaient quelques sandwichs et autres. Traditionnel jambon-beurre, j'avais également pris quelques baies pour ma petite tritox et mon plumeline. Ils furent ravis lorsque je leur avais donné, une fois qu'ils furent sortis de leurs pokéballs. Et ils semblaient vraiment heureux de revenir une nouvelle fois ici. En plus, c'était la première fois que nous venions à Sunyra de nuit. Pour tout dire, la ville avait vraiment un certain charme, que ce soit le jour comme le soir.

Pour une fois, j'avais voulu que nous allions dans le coeur de la ville. A chaque fois, nous étions allés au Parc du Saule. Il était donc temps de découvrir autre chose. Il y avait pas mal de monde, surtout en terrasses, dans les bars, les restaurants. Et malgré ça, tout était calme. C'était vraiment agréable, et je ne regrettai vraiment pas d'être venu. Nous marchions dans les rues, qui étaient éclairées par quelques lampadaires. Il y en avait clairement moins qu'à Artiesta. Mais en même temps, comme la ville était tournée vers l'écologie, c'était normal qu'ils fassent des économies d'électricité.

Le temps passait, filait à toute vitesse, et je ne m'en rendais pas vraiment compte. nous avions tourné dans toute la ville, et au moins deux bonnes heures s'étaient écoulées. Il était désormais presque vingt trois heures. Il est peut-être temps pour nous de rentrer. Mais, était-ce vraiment raisonnable, de rentrer à une telle heure ? J'avais plus d'une heure de marche pour retourner jusqu'à mon appartement. Peut-être que je ferai mieux d'aller à l'hôtel ? Je fouillai mes poches. Mince, j'aurai jamais assez. Et je n'avais pas prévu mes affaires pour dormir à la belle étoile. Tant pis, il faut que je trouve un banc. Alors je me mis en quête de trouver un banc. Je fis donc demi-tour. Koga et Yoku, qui étaient fatigués, étaient de nouveau dans leur pokéball.

La plupart des lampadaires avaient été éteins, et seuls quelques uns avait été laissé allumé. Les ruelles étaient beaucoup plus sombres, et j'avais alors pris la lampe torche de mon téléphone pour mieux éclairer. Et, tandis que j'arpentais les rues à la recherche de mon fameux banc, des bruits venant d'une ruelle plutôt inquiétante à mon goût attirèrent mon attention. Je décidai donc de m'approcher, afin de voir ce qu'il s'y passait. Est-ce que t'as fais le bon choix, Isaac ?
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Enfin arrivée !

Le pied à peine posé sur la terre ferme, Kiana s'étira de tout son long. Si le bateau ne la dérangeait pas, ce voyage lui avait tout de même paru s'éterniser.
Enfin pour le moment, il en valait la peine.

La jeune femme inspira profondément l'air chargé d'iode du port, puis observa avec un grand sourire les contours de la ville qui s'étirait devant ses yeux : Sunyra.
Elle avait déjà passé la dernière partie de sa traversée sur le pont avant, à s'émerveiller de ce paysage inconnu. Maintenant qu'elle se trouvait encore plus près Kiana n'était que plus fascinée : elle n'avait jamais vu de bâtiments si modernes, ni d'installations si sophistiquées. Tout lui paraissait si impressionnant qu’elle se sentait toute petite. Ce n'était vraiment pas la plus grande ville de la région ? Ni la plus avancée ? Mazette, Lumiris lui réservait bien des surprises.

Bien décidée à les découvrir, notre jeune insulaire ajusta son sac sur son épaule et partit d'un pas vif en direction des rues animées. Vai'ata devait guetter son arrivée à Artiesta, mais elle allait prendre le temps de visiter cette ville quand même.
Son après-midi fut donc occupée à arpenter chaque recoin qui attirait son attention. Notamment le centre-ville grouillant d’une animation calme, et le pont Caeli avec sa vue à couper le souffle. La ville était étonnante, gigantesque, curieuse. Comment fatiguer ?
(quand elle ne s’était pas sentie aussi libre depuis un moment)

Ce n'est qu’au soleil couchant que Kiana abandonna son tourisme ; elle s’amusait tellement qu’elle n’avait pas du tout fait attention à l’heure. A ce stade il était sans doute plus sage de passer la nuit à Sunyra, la demoiselle sortit donc son téléphone dans l’idée de trouver l’hôtel le plus proche.
Horreur, malheur. Retour brutal à la réalité.
Elle avait oublié de vérifier si elle pouvait capter depuis une autre région.

Un léger vent de panique souffla en elle, mais Kiana s’efforça de garder son calme en tournant la situation à l’humour. Quelle idiote quand même ! Elle se savait tête en l’air mais pas à ce point. Mais au pire ça faisait partie de l’aventure, non ? Ceux qui s'engouffraient dans la jungle n’avaient pas forcément de réseau, et ils n’en mourraient pas (pas tous). C’était un peu la même chose ici, sauf qu’elle n’était pas retournée à l’état sauvage - au contraire, elle avait plutôt fait un bond vers le futur si on comparait la cité portuaire à sa petite île natale. Le danger était moindre !
Et au pire, ça n’empêchait pas de trouver une chambre.

Un soupir résigné lui échappa, avant que la brunette ne se remette en route. Elle espérait tout de même trouver un hôtel avant qu’il ne fasse totalement nuit.
Mais allez savoir si elle était née sous une mauvaise étoile ou si l’un de ses ancêtres avait trahi la patrie, son souhait ne se réalisa pas.
A la place, allez savoir comment, Kiana s’éloigna des quartiers sûrs.

Oh elle ne réalisa pas tout de suite son erreur, étant peu familière des lieux. Même quand deux garçons s'approchèrent pour lui demander si elle était perdue, elle se sentit plus soulagée qu’inquiète. Après tout que pouvait-il lui arriver ? L’endroit était civilisé à priori, et on lui proposait gentiment de l’aide.
C’est donc avec gratitude que Kiana les suivit dans un dédale de ruelles.

Il lui fallut un moment pour se douter de quelque chose. Ils allaient marcher encore combien de temps ? Pourquoi y avait-il de moins en moins d’éclairage ? Ce coin était moins bien entretenu, non ? Et pourquoi ne parlaient-ils quasiment pas, ne répondaient pas à ses questions ?
Quand le doute se mua en crainte, elle s'arrêta net. "Vous m'emmenez où exactement ?"
Trop tard pour fuir.

Comprenant que leur futur victime n'était plus dupe, le duo devint plus agressif. Ils la trainèrent de force un peu plus loin en la tenant par les bras et les cheveux. Kiana essaya vainement de se libérer mais contre deux hommes, elle ne réussit qu'à se faire encore plus mal. Bon sang qu'elle avait mal. A en avoir les larmes aux yeux.
Mais moins qu'elle n'avait peur.
(Terreur qui rongeait son coeur)

Dans une tentative désespérée la jeune femme hurla à l'aide, mais l'un des agresseurs la fit taire rapidement en la giflant violemment. Kiana fut sonnée pendant quelques secondes ; pas assez pour ne plus rien sentir, mais juste ce qu'il fallait pour abandonner.
C'était le point de rupture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Il faisait vraiment sombre, et il était difficile de voir quoi que ce soit. Avant que je regarde réellement ce que était en train de se passer, un hurlement, déchira le silence de la nuit. Un cri féminin, désespéré, qui me fit frissonner. Je penchai la tête, et je réussi à distinguer trois silhouettes, deux debout qui semblaient s'agiter, et une autre qui semblait être à genoux, ou bien même assise. Bien entendu, je ne mis pas longtemps à comprendre la situation. Je dois faire quelque chose. Je devais lui venir en aide. Je ne pouvais pas la laisser là.

Je m'approchai alors, silencieusement, en prenant soin de ne pas faire trop de bruit. J'avais éteins ma lampe torche, et seul un lampadaire à la lumière faiblarde éclairait la petite ruelle déserte. Je devais d'abord évaluer la situation. Avais-je réellement le temps ? Je réussi à me retrouver à quelques mètres seulement d'eux, et ainsi mieux voir ce qu'il se passait. Deux garçons, de vrais abrutis, qui avaient amenés un jeune fille dans cette ruelle sombre et étroite. Faut vraiment pas avoir de cerveau pour faire ce genre de choses. La fille semblait perdue dans ses pensées, ou alors à moitié dans les vapes. En tout cas, elle était dans un sale état. Je dois l'aider. En fait je dois pas réfléchir, je dois foncer dans le tas. Ca faisait bien longtemps que je ne m'étais pas battu. Je savais pas trop ce que ça allait donner. Mais si ça pouvait lui laisser le temps de partir, j'aurai au moins fait une bonne action.

Je m'avançai alors, me montrant clairement cette fois-ci. Je pris une grande inspiration avant de prendre la parole.

"-Et vous deux là, c'est pas très malin de faire ce genre de choses. Laissez là repartir."

Etait-elle capable de repartir toute seule ? Je l'espérai. Il le fallait. Je ne savais pas comment gérer les choses. Comment allais-je m'en sortir ? Bref, mes paroles furent suivis de deux rires à faire froid dans le dos.

"-Y veut quoi le gringalet là ? Dégage, sinon tu vas y passer aussi."

Et ils continuèrent à rire, tandis que la pauvre fille semblait toujours sonnée. Mhhh, on va voir si ils continuent à rire bien longtemps. Je relevai la tête, enlevant la capuche, dévoilant mon visage couvert de bandages. Je pris soin d'arborer un sourire des plus démoniaques. Ils cessèrent aussitôt de rire.

"-Vous êtes toujours pas décidés à la laisser partir ?"

"-Tu te prends pour qui en fait ? On va te faire ta peau sale zombie."

Les deux bonhommes lâchèrent la fille, et s'avancèrent vers moi. L'un fit craquer ses doigts, et l'autre tapa son poing dans sa paume. Ok, je suis mal barré. Ce que je voulais être un effet de surprise à eu tout l'effet inverse. Merde. Concentration, anticipation, reflexion. Mais j'eus à peine le temps de penser à ce que j'allais faire, que le poing que l'un d'entre eux vint percuter mon visage. Ni une ni deux, je lui rendis son coup, avant de me retourner vers l'autre afin d'éviter son coup, et de lui balancer un coup de pied dans le ventre. mon nez s'était mis à saigner, et je passai la main rapidement dessus afin d'enlever un peu de sang. Ils revinrent à la charge plus vite que prévu. Et je dû encaisser plusieurs coups. J'y arriverai jamais. Et je pouvais voir du coin de l'oeil que la fille ne bougeait toujours pas. Sonnée, choquée aussi sûrement. Réagi Isaac putain ! Mais comment réagir alors que je me trouvais maintenant au sol, et que les coups de poings et de pieds pleuvaient sur moi ?

La douleur était atroce. Et, dans un dernier espoir, je balançai mon poing, le plus fort possible, priant pour que je puisse en atteindre au moins un des deux. Et, comme par miracle, c'est ce qui arriva. L'autre, visiblement étonné, eu un court instant d'inattention, et je profitai sur l'occasion pour le mettre au sol également. Sans attendre, je me relevai, tentant tant bien que mal d'ignorer mes blessures, puis je me dirigeai vers la fille. Elle n'avait toujours pas bougée d'un millimètre. Je lui tendis ma main.

"-Vite, il faut qu'on se barre d'ici avant qu'ils se relèvent !"

Il allait falloir courir. Loin, très loin. En aurions nous la force ? En tout cas, il était certain que si nous ne partions pas avant qu'ils se relèvent, je ne pourrai pas les battre, et nous nos retrouverions tous les deux dans un sacré pétrin. Pourtant, j'espérai que je n'allai pas lui faire plus peur qu'eux, avec ma tête de momie, et qu'elle accepterait de bouger, qu'elle n'aurait pas peur, et qu'elle ne resterait pétrifiée. Pitié qu'elle reprenne vite ses esprits.

Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
La ruelle était étrangement animée, mais Kiana était encore loin.
Le vacarme, la violence, plus rien ne l’atteignait.
Elle s’était barricadée.

Le coup asséné par l’un de ses agresseurs n’y était pas pour rien évidemment - il avait frappé fort, et sur le visage en plus. Elle ne sentait ni le froid du sol ni le métal de son propre sang s’échappant de sa lèvre fendue ; rien d’autre qu’une vive douleur, comme un brasier qui consumait ses nerfs avidement.
Mais il y avait aussi ce moment de désespoir profond qui avait usurpé toutes ses forces.
La demoiselle avait vu la fin et ne savait pas comment y échapper, sauf en fuyant son propre corps.

Oh, elle n’était pas totalement vaincue. Kiana était tombée violemment mais savait se relever, elle avait l’endurance et la volonté pour.
Même si cette réalité la heurtait, la décevait, elle ne baisserait pas les bras.
Il lui fallait juste un peu de temps pour se reprendre.

Par chance c’est ce qu’on lui offrit. Kiana avait passé quasiment tout le combat dans cet état secondaire, cillant et tressaillant par moments lorsqu’un éclat de voix perçait son brouillard ; c’est vers la fin qu’elle revint lentement à elle, juste avant qu’une main aidante ne se présente devant ses yeux surpris.
"Vite, il faut qu'on se barre d'ici avant qu'ils se relèvent !"
Cette injonction finit de la sortir de sa transe. La brunette releva la tête vers l’inconnu - des bandages ? - elle prit à peine le temps d’afficher son trouble avant de se tourner vers les deux agresseurs qui gémissaient en essayant de se relever.
Incroyable, il avait fait ça tout seul ?
Non ce n’est pas le moment.

L’un d’entre eux parvint à s’accroupir, ce qui sonna une alarme en elle. Ses instincts à l’affût (pour une fois), Kiana attrapa vivement les doigts du jeune homme encapuchonné puis ils se mirent à courir de toutes leurs forces, sans se ménager ni l’un ni l’autre. Pas très malin quand l’un des deux était blessé, mais l’adrénaline faisait oublier pas mal de choses.
Le duo leur hurla des menaces et des insultes et elle comprit aux échos qu’ils avaient réussi à se remettre sur pieds (trop rapidement à son goût). La jeune femme redoubla d’efforts pour les semer, en resserrant sa prise sur la main qu’elle tenait toujours.
Par chance ils finirent par abandonner, sans doute grâce aux coups donnés ;  quoi qu’il en soit leurs voix finirent par se taire. Par sécurité elle mit encore quelques mètres entre eux.

Quand ils s’arrêtèrent enfin, Kiana posa ses mains sur ses genoux et s’adossa au mur en respirant bruyamment. Elle avait l’impression que ses poumons s’étaient transformés en déserts, et ne parlons même pas de ses muscles qui ne voulaient même plus réagir maintenant que l’adrénaline retombait.
Son souffle quelque peu repris, elle put enfin prendre la parole. “On est en sécurité ?” C’était plus une confirmation qu’une vraie question.

Merci de m’avoir aidée…” Kiana redressa le menton vers son interlocuteur. La vue de bandages la perturba une nouvelle fois l’espace d’une seconde, avant que l’affolement ne succède sur ses traits. “Tu saignes !” Oublié l’incongru de sa tenue : elle s’approcha de lui, retira sa capuche et prit son visage entre ses mains pour tenter de l’examiner, le tout sans lui laisser le temps de réagir. Ce n’est qu’en captant son regard que notre insulaire réalisa ce qu’elle était en train de faire.

Elle le lâcha alors lentement, sans brusquerie, comme pour ne pas l’effrayer. Puis baissa la tête, penaude. “Désolée. Ça te fait mal ? Si tu sais où se trouve l’hôpital le plus proche je peux t’aider à y aller.
C’était en quelque sorte de sa faute s’il était blessé, après tout - parce qu’elle était maladivement naïve.
Kiana lui devait au moins cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Je n'eus même pas le temps de réagir lorsqu'elle attrapa ma main, et qu'elle se mis à courir. Enfin au fond, j'étais rassuré, bien qu'au loin, on pouvait entendre les deux gars crier bon nombres d'insultes et de menaces. D'ailleurs, j'avais pu sentir la main de la fille se resserrer un peu plus sur la mienne, m'entraînant encore plus vite. Je faisais de mon mieux. Mais que c'était dur. L'adrénaline avait beau me pousser vers le haut, je pouvais encore ressentir la douleur des coups donnés. Pourtant, je ne devais pas lâcher. Si j'abandonnais, tout ça n'aurait servi à rien. Alors je continuais de courir, tant bien que mal. Je continuais, en essayant de faire abstraction. Et plus nous courions, plus j'avais l'impression que la douleur diminuait. Mais, je savais que dès que nous nous arrêterions, tout me reviendrai en plein dans la face.

Et puis, nous avions fini par nous arrêter. Peut-être aurais-je dû continuer à courir ? Car notre course folle, comme prévu, me revint droit dans la figure. Je l'imitai donc, et m'adossai au mur. Je fus pris de vertiges, et j'avais l'impression que mon coeur allait exploser, et que tout mon corps allait me lâcher tant j'avais mal. Ma respiration était rapide, beaucoup trop rapide. Et ne parlons pas du sang, qui continuait toujours de couler. Ouai, j'étais dans un sale état. Mais j'avais au moins réussi à lui porter secours. C'était comme une petite victoire. Enfin, durant un temps, je fus comme dans ma bulle, et je n'entendis même pas ce qu'elle m'avait dit. Je ne revins à la réalité que lorsqu'elle me retira ma capuche, et qu'elle pris ma tête entre ses mains. D'ordinaire, j'aurai reculé, j'aurai hurlé de ne pas me toucher. Mais là, j'étais beaucoup trop abasourdi. Trop choqué. Et, pourtant, ce fut beaucoup moins désagréable que ce que je pouvais bien imaginer. Une drôle de sensation parcourut mon corps, mais surtout, une vague de chaleur. Oui, c'était chaud. C'était agréable. Et ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ça. Alors j'étais resté là, sans rien dire, sans bouger. Mais lorsque nos regards se croisèrent, elle retira doucement ses mains, et baissa la tête, gênée. Je l'étais aussi en soit.

“-Désolée. Ça te fait mal ? Si tu sais où se trouve l’hôpital le plus proche je peux t’aider à y aller.”

Oh oui, ça me fais terriblement mal. J'avais presque envie de hurler de douleur, mais je ne le fis pas. Non, au contraire, j'arborai plutôt un sourire, faisant mine de rien. Je ne voulais pas aller à l'hôpital. Non. Pas dans cet endroit de malheur. Pas là-bas. Alors elle ne devait pas savoir. Mais en même temps, comment garder une expression neutre alors que votre ventre est pris de douloureuse crampe ? Que vous avez l'impression que vos poumons sont en feu ? Que votre coeur bat tellement fort que vous avez l'impression qu'il va s'arrêter de battre d'une seconde à l'autre ? Que vos jambes sont aussi molles que des chamallows ? Fais semblant Isaac, fait semblant. Dis lui que c'est rien de grave, que tu vas bien. Et, derrière ce sourire que j'arborai, je serrai les dents. Tout va bien. Tout va aller bien maintenant. Je l'ai sorti de cette situation, tout va bien. Ô douce auto-conviction.

"-Ce... C'est rien ne t'inquiète pas. Non non ne t'inquiète pas ça va aller." Mensonge Isaac, mensonge. Tu mens comme tu respires actuellement. "Pas besoin d'aller à l'hôpital, je m'en remettrai. Et puis d'abord, c'est pas de moi dont il faut se préoccuper. Toi, ça va ? Si tu as besoin, je pourrai t'amener à 'hôpital toi par contre."

En fait, je ne savais pas ce qui étais arrivé. Que lui avaient-ils fait ? Etais-je arrivé à temps, ou trop tard ? Je l'a regardai de haut en bas pour essayer de voir si elle avait quelque chose. Je remarquai alors que sa joue était anormalement rouge. Instinctivement, comme si je ne contrôlais plus mon propre corps, je posai ma main dessus. Ils l'avaient donc frappé. Combien de fois ? Fortement ? Quelle bande d'abrutis, faire ça à une fille en plus... Une bonne poignée de secondes passa, avant que je ne me rende compte de ce que j'étais en train de faire. Isaac tu fous quoi là ? J'eus un petit sursaut, et je retirai aussitôt ma main. Puis je la passai dans mes cheveux, gêné.  

"-Euh.. Pardon excuse moi... Du coup, qu'est-ce qu'il s'est passé exactement ? Qu'est-ce qu'ils t'ont fait ? Pardon, tu ne veux peut-être pas en parler..."

Et oui Isaac, il ne faut pas balancer des choses comme ça à tout va. Ce qu'elle venait de vivre avait dû être traumatisant pour elle, et il était peut-être encore trop tôt pour en parler. Je n'osai même plus la regarder, tant j'étais gêné de par ce que je venais de faire, et ce que je venais de dire.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Intérieurement, Kiana se sermonna une bonne dizaine de fois. Elle n’était pas une lumière mais savait que chacun avait son propre espace personnel, et peu importe l’étendu de celui du jeune homme, elle l’avait sans aucun doute franchi.
La proximité ne la gênait pas forcément dans son cas, au contraire notre brunette pouvait se montrer très tactile. Mais quelque chose lui disait que ce n’était pas son cas à lui - peut-être sa posture, ou sa capuche, qui sait. Ou même ses bandages ; qui lui disait qu’ils ne cachaient pas des blessures en cours de guérison et qu’en y touchant elle pouvait lui faire mal ? Grands dieux est-ce qu’elle lui avait fait mal sans le vouloir ?

Dans tous les cas d’une ils se connaissaient à peine, de deux Kiana lui devait une fière chandelle, pas une invasion. Mais passons.

"-Ce... C'est rien ne t'inquiète pas. Non non ne t'inquiète pas ça va aller."
Pour toute réaction, le jeune homme eut droit à un froncement de sourcil sceptique. Kiana n’y croyait pas du tout, sa crédulité avait des limites quand même. Il s’était pris plusieurs coups, saignait, souffrait peut-être en plus de blessures antérieures (et si elles s’étaient rouvertes ??), alors comment pourrait-il aller bien ? Comment pouvait-il lui dire de ne pas s’inquiéter ?
Cependant il avait peut-être une raison pour se cacher derrière un sourire, alors elle décida de ne pas le forcer (du moins pas tout de suite) par égard pour son aide et son courage.

"Pas besoin d'aller à l'hôpital, je m'en remettrai. Et puis d'abord, c'est pas de moi dont il faut se préoccuper. Toi, ça va ? Si tu as besoin, je pourrai t'amener à l'hôpital toi par contre."
La demoiselle secoua vivement la tête, en même temps que les mains, pour conforter sa réponse. “Non ne t’en fais pas, je vais bien grâce à toi ! Heureusement que-” Sa phrase resta inachevée. Sa voix s’évanouit en même temps que les doigts du brun se posaient sur sa joue, avec une douceur qui la laissa suspendue à ce contact. Elle l’interrogea du regard en ouvrant grand les yeux.

Oh Kiana ne comptait pas fuir cette chaleur qui diffusait lentement à travers son épiderme, ni même lui en vouloir. Elle était surtout surprise, agréablement.
Ce geste mettait du baume sur sa joue enflée et son cœur.
Les secondes semblèrent s’étirer sans fin avant que son vis à vis ne retire finalement sa main, avec une gêne qui faisait écho à celle de l’insulaire un peu plus tôt - et actuellement. Elle s’éclaircit doucement la voix avant de reprendre la parole. “Je vais bien…Mais il aurait pu lui arriver pire, tellement pire. Un violent frisson lui parcourut l’échine quand le souvenir de ces minutes de malheur remonta et Kiana serra ses bras contre son torse.

Oh mon dieu j’ai failli être agressée.” Vérité frappante s’il en est, exprimée dans un souffle horrifié. La laissant incrédule, terrifiée, partagée.
Seule la chance lui avait permis de s’en sortir quasi intacte (pour une fois qu’elle en avait).
La Nova releva bravement le front pour offrir un sourire en coin à l’inconnu - ses lèvres s’ourlaient d’ironie, ses iris se voilaient d’une peur fantôme. “Tu n’as pas à t’excuser de m’avoir sauvée, sans toi qui sait ce qu’ils m’auraient fait.” Elle laissa échapper un petit rire, de ceux trop fragiles, trop factices.J’espère que ce n’était pas un bizutage pour touriste, sinon je vais m’inquiéter pour la suite du séjour !
L’humour, ce superbe échappatoire. Mais c'était la meilleure manière pour Kiana de gérer ses émotions actuellement.
L'humour et la présence rassurante face à elle.

D'ailleurs, elle planta de nouveau le regard sur son visage. "Au fait, je m'appelle Kiana. Et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Je ne pus détourner le regard bien longtemps. Car, du coin de l'oeil, après qu'elle ait dit qu'elle allait bien, j'avais pu voir qu'elle fut prise d'un frisson. Le choc passé, l'effroi prit place, les souvenirs revenant doucement. Elle devait réaliser seulement maintenant ce qui venait de se passer. Et elle avait même croisé ses bras contre son torse. Et j'avais effectivement vu juste, puisqu'elle vint briser le silence en constatant qu'elle avait failli être agressée. Elle avait soufflée, probablement terrorisée. Et cela pouvait bien se comprendre. Comme elle l'avait si bien dit en me regardant avec un sourire des plus faux au coin des lèvres, qu'auraient-ils fait si je ne l'avais pas trouvé ? Je n'avais croisé personne en venant, et il ne me semblait pas que nous ayons vu une quelconque personne lors de notre course folle. Il était tard, les rues étaient désertes. Enfin presque. Mais alors, qu'avaient-ils en tête ? Que voulaient-ils lui faire ? Je secouai la tête, je ne voulais même pas y penser. Des abrutis comme ça, ça mérite la prison.

Une touriste donc ? Que pouvait-elle bien chercher à cette heure-ci, un endroit où dormir ? Enfin, là n'était plus vraiment la question, mais cela expliquait pour elle traînait aussi tard dehors. Mais bon, je sentais qu'elle voulait changer de sujet, ce qui était tout à fait compréhensible. Alors il fallait que j'aille moi aussi dans ce sens. Cela ne servait à rien, de continuer de parler de ce qu'il venait de se passer, juste à remuer le couteau dans la plaie, et la blesser encore plus émotionnellement. Kiana donc elle s'appelait ? Mon regard se planta également dans le sien.

"-Moi c'est Isaac, enchanté du coup."

J'aurai très certainement préféré la rencontrer dans une autre situation. Mais, c'était donc que cela devait se passer ainsi ?

"-Et du coup tu ne viens pas d'ici donc ? Tu es simplement en voyage ou tu emménages ?"

Oui oui, il devait être aux alentours de minuit, il faisait nuit, nous étions dans la rue, et j'étais en train de lui poser ce genre de question. Tout était complètement normal. Et d'ailleurs, personne n'avait nul part où aller. Enfin, elle avait peut-être un hôtel ou je ne savais quoi qu'elle n'avait pas réussi à trouver. Mais si elle n'avait vraiment rien, nul part où dormir cette nuit ? Moi j'étais habitué à passer mes nuits dehors, que ce soit dans le froid ou la chaleur. Mais elle ? Et puis, en état de choc, dormir dehors c'était probablement pas ce qu'il y avait de plus recommandé. Alors je me passai de nouveau la main dans mes cheveux, un sourire de gêne s'incrustant sur mon visage.

"-Tu as quelque part où aller pour cette nuit ? Non parce qu'il ne faudrait pas que tu restes dehors cette nuit."

Sur ce coup-ci, si elle n'avait pas d'endroit où dormir, je ne pouvais pas faire grand chose. Enfin, je ne la laisserai pas toute seule à la rue, ça c'était clair. Pas après ce qu'il venait de se passer. Et puis, même si il n'y avait rien eu, c'est dangereux de se promener seul la nuit. En revanche, j'appréhendai la nuit d'enfer qui se profilait. Si j'avais été proche de chez moi, ça n'aurait pas été un problème. J'aurai pu aller chercher des médicaments et de nouveaux bandages. Mais là, c'était impossible. Et puis, j'appréhendais aussi un peu que les deux autres aient tout de même fini par nous rattraper. Et s'ils avaient décidé d'en finir avec nous ? De me rendre la monnaie de la pièce ? Et s'ils attendaient le bon moment pour revenir à la charge ? J'eus un frisson rien que d'y penser. Non, il ne faut pas qu'ils nous retrouvent. J'espérai qu'ils avaient abandonné. Sinon on est fichu. Alors, je restai toujours un peux aux aguets, guettant les coins de ruelles les plus sombres, ayant un petit sursaut à chaque mouvement, à chaque bruit. T'as jamais été autant une fillette Isaac. Ouai, mais aujourd'hui c'était différent.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Isaac, donc ? Kiana se le répéta intérieurement pour être sûre de le mémoriser, avec une petite moue concentrée. Se connaissant elle était capable de se planter si elle ne faisait pas attention. Ce n’était pas un manque de respect ou d’intérêt, elle n’avait juste pas une excellente mémoire des prénoms - par contre les dates d’anniversaire aucun souci.
Heureusement la jeune femme en avait conscience, elle faisait donc toujours un effort.

Le brun l’interrogea ensuite sur le pourquoi de sa présence à Lumiris, ce à quoi elle avait une réponse toute trouvée. “Non je viens d'Alola ! Mon frère et ma sœur ont emménagé à Lumiris tous les deux mais ne donnent pas souvent de nouvelles, et comme tout le monde s'inquiète me voilà.” Kiana secoua la tête avec un air désapprobateur, comme pour ajouter vraiment ceux-là, on ne peut pas les laisser tout seuls - parfaitement ironique quand on sait qu'elle n'a aucun sens de l'orientation et a un don pour se mettre dans des situations pas possibles.
Au moins elle se détendait, maintenant que la conversation prenait une tournure plus banale.

Cela dit il restait un problème non résolu, sur lequel Isaac posa justement le doigt. La piqûre de rappel n’était pas des plus agréables ; la brunette affaissa les épaules en soupirant. “Maintenant que tu le dis, je n’ai toujours pas trouvé de chambre… Tu es du coin toi ? Si tu as un hôtel à me conseiller je suis preneuse.
Une idée lui vint alors, la remplissant d’énergie (une petite voix lui soufflait qu’il refuserait, si elle n’y mettait pas un minimum d’entrain). “Et au passage on pourrait s’arrêter dans une pharmacie ! Il doit bien y en avoir une de garde non ?” La brunette adressa un sourire d’excuse au garçon, qui devait sans doute avoir deviné où elle voulait en venir. Elle avait compris qu'il ne voulait pas aller à l'hôpital, mais... “Laisse-moi au moins m’assurer que tu vas bien. Je m’en voudrais si une de tes blessures s’infectait. Dis ?

Kiana soutenait son regard avec toute sa sincérité. Elle espérait qu’il comprendrait : le but n'était pas de lui forcer la main ni se mêler de ce qui ne la regardait pas - en l'occurrence elle estimait que ça la regardait totalement -, ce n'était qu'une inquiétude pure.
Kiana souhaitait qu’il prenne soin de lui ; ou s’il ne voulait pas, à défaut, elle souhaitait qu’il la laisse faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Alola donc ? Un frère et une soeur qui ne donnaient pas de nouvelles ? Etrange tout de même, une famille n'était-elle donc pas censée se donner régulièrement des nouvelles, surtout lorsqu'une distance comme celle-ci venait à les séparer ? Ca, je pouvais pas vraiment savoir. En tout cas, le seul souvenir que j'avais, c'était que ma mère et mon père n'arrêtaient pas de nous appeler quand avec Marya nous étions chez nos grands-parents. Oh, cela remontait à si longtemps. Ce n'était plus que de lointains souvenirs désormais. Que je voulais oublier. Enfin, là n'était pas vraiment la question. Le véritable problème, c'était la situation dans laquelle nous nous trouvions.

Evidemment, le pire scénario possible était actuellement en train de se produire. Elle n'avait pas de toit. Je n'avais pas de toit. Nous étions donc dans de beaux draps. Et puis, comme je n'étais pas du coin, je ne connaissais pas grand chose. J'y étais venu trois fois à Sunyra, quatre en comptant aujourd'hui. Mais, la plupart du temps, j'avais été au Parc du Saule. Mais, j'imaginais bien qu'il devait y avoir des hôtels au centre de la ville. Le second problème était le suivant : il était tard désormais, allait-elle pouvoir réserver une chambre à l'heure-ci ? Il y avait très peu de chance. Enfin, à chaque fois que j'avais été dans des hôtels, passé vingt-trois heures ils n'acceptaient plus personne, parfois même avant. Alors là, il était minuit...

La suite me fit remettre les pieds sur Terre tandis que j'étais en pleins dans mes réflexions, à chercher une solution à son problème. Le mien, on s'en fichait. Enfin, apparemment pas elle. Si mon état avait été moins grave, j'aurai directement refusé. D'ailleurs, j'allais refuser, je devais refuser. Je ne voulais pas mettre les pieds dans un hôpital, mais dans une pharmacie non plus. Je détestais le domaine médical plus que tout au monde, je le haïssais même. Mais alors que j'étais en train d'insulter tout ce milieu de tous les noms possibles, une vive douleur me rappela que je n'étais peut-être finalement pas en état de refuser. Et puis, elle insistait avec son regard...

"-Oh, j'espère pour toi que tu les retrouveras alors ! Et bien non, je ne suis pas de Sunyra, bien que j'aimerai à l'avenir venir y habiter. Alors pour tout dire, je ne connais pas trop les chambres d'hôtels si les chambres d'hôtes du coin." Petite pause. "Mais, tu crois qu'à l'heure-ci tu arriveras à trouver une chambre ? Parce qu'il est plus de minuit quand même... Enfin on peut toujours essayer de chercher quelque chose, mais sans vouloir te décevoir, à mon avis tu ne trouveras rien. Et en ce qui me concerne, non ce n'est pas la peine, je rentrerai sûrement chez moi à l'aube, j'ai déjà ce qu'il faut."

Mais elle continuait de me fixer. Alors je détournai le regard, puis il venait de nouveau croiser le sien, à plusieurs reprises. Arrête de me fixer comme ça. J'en ai pas besoin. Mais que c'était fabuleux, l'auto-conviction. En plus, mon corps qui n'arrêtait pas de me rappeler que j'avais clairement besoin de quelque chose pour soigner tout ça. Et puis, aurais-je la force de rentrer jusqu'à Artiesta le lendemain ? Vraiment, j'avais l'impression d'avoir la Terre entière contre moi. Et puis, elle n'arrêtait pas de me fixer. Est-ce que j'avais vraiment le choix pour le coup ? Après un long blanc, je poussai un soupir.

"-Bon d'accord, on s'arrêtera dans une pharmacie, et j'irai me prendre ce qu'il me faut."

D'un signe de la main, je l'avais invité à me suivre. Chaque pas était douloureux. Chaque respiration déchirait mes poumons. Alors je serrai les dents, tout simplement. Je les serrai tellement, trop concentré à trouver la meilleure démarche, celle qui me ferait le moins souffrir, que j'étais resté silencieux tout du long, jusqu'à ce que nus arrivions à une pharmacie qui semblait ouverte. J'avais tourné la tête de temps en temps pour vérifier qu'elle était bien derrière moi. Je vérifiai également chaque coin de rue, ayant toujours peur de voir les deux autres arriver de nouveau. Puis une fois à la pharmacie, j'avais daigné reprendre la parole.

"-Attends moi à l'entrée Kiana, j'en ai pour deux petites secondes."

Mais, est-ce que j'avais réfléchis deux petites secondes, juste deux petites ? Pas le moins du monde. Tête avec des bandages, du sang, est-ce que j'avais réfléchis une quelconque seconde à la réaction de la pharmacienne ? Non, bien entendu. J'avais trop été préoccupé par ma douleur, et ça, je n'y avais clairement pas réfléchis. Ce fut limite si elle n'hurla pas lorsqu'elle me vit. Elle me cria qu'elle allait appeler la police si je ne sortais pas immédiatement. Alors je tentais de lui expliquer, gentiment. Elle ne voulait rien entendre. Mais, après maintes et maintes minutes d'explications, elle daigna me donner ce dont j'avais besoin, bandages, médicaments, désinfectants, puis elle me fit bien comprendre que plus jamais je ne devais remettre les pieds dans cette pharmacie. Je retournai donc vers l'entrée.

"-Viens, on se casse."

Mon ton avait était limite froid, mais ça n'était pas contre elle ou pour elle. Je continuait de marcher une fois sorti, et m'arrêtai un peu plus loin. Puis je lançai un regard terriblement désolé à Kiana.

"-Désolé de t'avoir parlé comme ça. Enfin c'est juste que... Les gens m'exaspèrent un peu, et que c'était pas le moment appropriée pour qu'elle me fasse ce genre de réflexions. En tout cas, c'est sûr qu'elle me reverra plus celle-là."

Une pensée me traversa soudain l'esprit. Pourquoi Kiana n'avait-elle pas eu peur ? Surtout que j'étais dans un sale état, couvert de sang et tout ça. Tout le monde aurait hurlé à sa place. Tout le monde. Alors pourquoi pas elle ?

"-Je me demande pourquoi tu n'as pas eu peur de moi d'ailleurs..."

Ces mots, je les avais chuchoté, tout en baissant la tête. Enfin, aussitôt je me repris. Maintenant, il fallait qu'on s'occupe de son cas.

"-Bon bon bon, satisfaite ? Je m'occuperai de tout ça après. Maintenant, il faut essayer de te trouver un endroit où dormir. On peut rejoindre le centre soit par cette ruelle, soit par l'autre." Avais-je dis en désignant deux ruelles éclairées convenablement tour à tour. "Tu préfères passer par où ?"
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Est-ce qu’il essayait de changer de sujet ? Kiana l’en soupçonnait fortement.
Cependant cette fois-ci elle comptait bien insister, le traîner s’il fallait (hors de question d’abandonner).
Pas avant qu’Isaac n’ait mis les pieds dans une pharmacie, c’était le minimum syndical qu’elle réclamait de ses iris indéfectibles.

La jeune femme ignora donc volontairement tout ce qu’il trouvait à dire, se contentant de se rapprocher d’un pas quand la tirade se fit trop longue. Même quand le brun tomba à court de digressions elle resta plantée devant lui à le fixer, sans rien ajouter.
Finalement la libération (pour eux deux) : Isaac capitula. Quand Kiana assimila enfin l’information son faciès s’auréola de soulagement - d’une aura de victoire aussi. “Super !” Trop heureuse d’avoir réussi à le convaincre elle esquissa une petite danse, gauchement car ses muscles souffraient encore après course folle de tantôt et son immobilité des dernières minutes. Les mouvements trop soudains comme trop amples lui tirèrent une grimace de douleur.
Rien qu’une bonne nuit de sommeil ne saurait soigner dans son cas.

Le duo se mit donc en doute, notre insulaire toujours de bonne humeur, le pas dansant.
Du moins au début.

Au fur et à mesure de leur marche, elle s’était fait de plus en plus petite derrière Isaac. Il était tellement tendu que ça lui faisait mal ; ça la peinait de savoir que s’il tressaillait à chaque pas c’était parce qu’il l’avait aidée, que si son souffle était si erratique c’était forcément que la douleur devait être difficile à supporter.
Alors Kiana s’était juste faite discrète, ne sachant que faire d’autre pour lui. Plus d’une fois elle hésita à lui prêter son épaule en guise d’appui mais et si cette fois-ci le contact n’était pas bienvenu ? S’il refusait tout simplement d’être aidé ? Ses aînés lui avaient déjà parlé de fierté masculine, et si elle ne savait pas s’il en était question, elle se doutait que le jeune homme la repousserait. Puis qu’il retournerait se murer dans son mutisme, pour ne pas perdre sa concentration. Mieux valait commencer par ne pas le déranger donc.
(seule chose à sa portée, le silence)(sombre sotte)

Quand ils trouvèrent enfin une pharmacie ouverte, la brunette était d'autant plus fatiguée. Elle trouva quand même la force d’adresser à Isaac un sourire joyeux et un hochement du chef, avant qu’il ne disparaisse derrière les portes automatiques.
Ensuite elle attendit tout simplement, adossée au mur. Kiana aurait pu s’endormir là, debout, en plein milieu de la rue ; d’ailleurs son corps commença à basculer dangereusement. Mais soudain un éclat de voix la tira de son endormissement, dans un sursaut si violent que l’arrière de son crâne percuta le mur. Aie ! Décidément les surprises n’étaient pas finies. C’était quoi ça ? S’interrogea la demoiselle tout se frottant là où une bosse allait sans doute apparaître.
Une seconde.
Ça venait de la pharmacie non ?

Brusquement tout à fait réveillée, elle s’approcha de l’entrée pour essayer de voir ce qu’il se passait à l’intérieur. Est-ce qu’Isaac allait bien ? Il avait des ennuis ? Devait-elle rentrer ? Kiana décida d’y aller.
Elle était sur le point de rentrer, quand il ressortit - en manquant de peu de la percuter. Par chance elle avait des réflexes et un bon sens de l’équilibre. "Viens, on se casse." Hein ? Une seconde, pourquoi son ton était aussi froid ? Pourquoi avait-il l’air aussi furieux (blessé) ? Kiana ne comprenait pas. “Isaac ? Qu’est-ce qu’il s’est passé, tu- hé !
Et visiblement il ne souhaitait pas s’expliquer. Qu’à cela ne tienne, elle occupa son souffle à courir.

L’insulaire venait tout juste de le rattraper quand Isaac s’arrêta pour se tourner vers elle, avec un regard qui la transperça. Pourquoi ? Désolé. Pourquoi ?
Avait-il fait quelque chose de mal ?
Elle ne comprenait plus rien, à part une chose : de vieilles plaies s’étaient effectivement rouvertes en lui. Sinon pourquoi ces rebords tranchants tout d'un coup ?
A la lumière artificielle des néons, un début de réponse lui vint.

Isaac…” Sa voix n’était plus qu’un murmure, une hésitation. Kiana fit un premier pas vers lui, prête à tendre la main (dans tous les sens du terme). C’est la voix de son interlocuteur qui la stoppa.
Est-ce qu’il venait de dire quelque chose ?

"Bon bon bon, satisfaite ? Je m'occuperai de tout ça après. Maintenant, il faut essayer de te trouver un endroit où dormir. On peut rejoindre le centre soit par cette ruelle, soit par l'autre. Tu préfères passer par où ?"
Ce revirement imprévisible la fit cligner des yeux deux fois. “Oh, euh,” Elle examina rapidement les propositions. “Celle-ci.
Sa main désigna la rue la plus proche.
Avec un peu de chance ce serait aussi la plus rapide ; plus vite ils se poseraient mieux ce serait, pensait-elle.

Par chance (cette girouette devait avoir une conscience au fond), nos deux égarés n’eurent pas à chercher trop longtemps. Cette fois-ci ce fut au tour de Kiana de demander à Isaac de l’attendre un instant pendant qu’elle parlait au réceptionniste.
En revenant vers lui, elle lui fourra un objet dans la main sans aucune cérémonie. “Pour toi !" La touriste fit un pas en arrière avant de s’expliquer. “Tu croyais vraiment que je te laisserais passer la nuit dehors ? Même pas en rêve.” Mine penaude. “Heureusement leurs chambres ne sont pas trop chères, et j’ai réussi à négocier.
Se faire passer pour une malheureuse demoiselle perdue et fauchée, ce n’est pas trop difficile quand on en est une.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Kiana avait donc choisi de se diriger vers la ruelle la plus proche de nous. Je ne savais vraiment pas ce que nous pourrions y trouver. Mais, en général, les lampadaires restaient allumés dans les endroits où les passants étaient susceptibles de trouver de quoi faire. Alors, quand nous marchions, je priai pour que nous puissions trouver un petit hôtel où elle pourrait aller, et j'espérai profondément qu'il y aurait des bancs non loin. Comme ça, je pourrai aller y passer ma nuit, presque sereinement.

Et, fort heureusement, nous n'avions pas eu à marcher durant des heures. Kiana me demanda de l'attendre devant du temps qu'elle allait parler au réceptionniste. Et moi, durant ce cours laps de temps, je scrutais les environs, à la recherche de mo futur banc. J'allais même commencer à faire quelques pas en avant pour voir ce qu'il y avait plus loin, lorsqu'elle revint, et me fourra un objet dans la main. Je regardai alors ce que c'était : une clef. D'une chambre évidemment. Mes pensées furent confirmées lorsqu'elle prit de nouveau la parole pour me dire qu'elle n'allait tout de même pas me laisser dormir dehors. Je lui adressai alors un sourire limite gêné.

"-T'étais pas obligée, je suis habitué à dormir à la belle étoile. Tu me diras combien je te dois."

J'avais été prêt à refuser, encore une fois. Mais ça n'aurai pas été poli de ma part. Et j'allais sûrement passer une meilleure nuit ici que dehors. Surtout que l'humidité se faisait ressentir, et le fond de l'air était froid. J'avais alors remis ma capuche, pour que la personne à l'accueil ne voit pas ma tête et l'état dans lequel j'étais. Puis nous étions entrés dans l'hôtel. J'avais salué le réceptionniste, tout en baissant fortement la tête. J'imaginai qu'il avait dû me regarder d'un mauvais oeil. Puis nous nous étions dirigés vers nos chambres attitrées. Elles étaient l'une en face de l'autre. J'avais passé la clef dans la serrure, et avais ouvert la porte. Et, avant de la refermer, j'avais regardé Kiana.

"-Bonne nuit. Et... merci." Avais-dit avec beaucoup de sincérité.

J'avais rarement passé des soirées aussi agitée. Et une bonne douche allait faire du bien. Enfin, en partie. J'allumai la lampe de chevet, y posai mes pokéballs, et me dirigeai vers la petite salle de bain, tout en prenant au passage des affaires propres qui avaient été mises sur le lit ; un tee-shirt noir, ainsi qu'un jogging noir également. Je sais pas ce qu'elle lui a dit, mais ça m'arrange qu'ils aient mis des vêtements à disposition. Je mis une bonne poignée de minutes à retirer mes bandes usées. Mon dieu, la femme de ménage qui va vider la poubelle demain matin va avoir une sacrée frousse. Puis je réglais correctement la température de l'eau, avant de prendre ma douche.

En effet, la température devait être la bonne, au risque de me faire très mal. Ma peau était devenue ultra sensible, et que ce soit de l'eau trop chaude, trop froide, un rayon de soleil, ou encore un air trop froid en contact avec ma peau, et j'avais l'impression que celle-ci était tranchée par des milliers de petites lames. En soi, si je m'étais tous ces bandages, c'était donc pour protéger ma peau, pas pour mon aspect. Car j'avais reçu de très bons soins, ça je ne pouvais le nier. Alors oui, ma peau était désormais bicolore, et certes ce n'était pas forcément beau à voir et ça pouvait surprendre. Mais ce n'était pas si terrible que ça à la vue. Enfin, moi j'y étais habitué, c'était pour ça que ça ne me dérangeais plus. Dans tous les cas, je devais quand même la protéger avec ces bandes.

Une fois ma douche terminée, je pris soin de bien tout désinfecter, de remettre mes bandes sur tout le corps, et de prendre les médicaments pour la douleur. Puis je m'étais affalé sur le lit, passant mon bras gauche au-dessus de la tête. Et je fixai le plafond. Pour le moment, je n'avais aucune envie de toucher au plateau repas qui se trouvait sur la petite table en face de mon lit. Je laissai plutôt mes pensées dériver. Ce fut peut-être une mauvaise chose même, car les souvenirs de la soirée passaient en boucle dans ma tête. Et puis tout un tas de questions aussi ne cessaient de se répéter inlassablement dans ma tête. Et si ils nous avaient suivis même jusqu'ici ?

J'étais tellement dans mes pensées, que j'avais à peine entendu que l'on toquait à ma porte. J'avais simplement fait "Mhhhh ?", peut-être même pas assez audible d'ailleurs. Non, je restai là, sur mon lit à fixer de le plafond sans vraiment le fixer.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Décidément elle allait croire qu’Isaac voulait à la bonne étoile.
Attendez, habitué ? Vraiment ?
Mais quel genre de vie menait-il ?

Sa résolution ne fut que plus ferme après avoir entendu cela. Kiana rétorqua avec un clin d’oeil complice  “Si tu préfères, considère que je le fais pour moi. Je n’aurais pas pu dormir en paix en te sachant dehors.
Na ! Et maintenant, tu avais encore des objections ?
Elle n’attendit pas de le savoir pour détourner les talons. Non ce n’était pas forcément mature (qu’importe tant que ça fonctionnait).

En déverrouillant sa porte, la jeune femme pensa qu’elle devait une fière chandelle au réceptionniste : il avait été assez sympa pour arranger des vêtements propres, un petit repas et des chambres face à face. A l’occasion elle devrait le remercier encore.
Avant cela un bon repos s’imposait. Kiana se retourna en même temps qu’Isaac, avec la même idée en tête (coïncidence amusante).
La sincérité avec laquelle il la remercia lui réchauffa le coeur (enfin il acceptait son aide, enfin elle était utile). Un sourire doux étira ses lèvres. “Bonne nuit Isaac.

Ceci dit la brunette prit possession de son toit d’une nuit avec un soulagement inattendu : elle n’avait même pas remarqué à quel point elle était stressée avant de se poser sur le lit. Se savoir au chaud, en sécurité, avec un lit douillet était quand même agréable après sa journée. Kiana aurait presque pu sombrer dans la seconde, mais avant elle rampa jusqu’à la douche histoire de détendre ses muscles et retirer toute trace (de poussière comme de ces hommes-bêtes).
Le contact de l’eau chaude la réveilla un peu.

Une fois propre et changée elle retourna s’asseoir sur le matelas moelleux et fixa son repas l’eau à la bouche. La faim la dévorait désormais, notre dresseuse était prête à ne faire qu’un pli de son dîner.
Cependant avant qu’elle n’ait le temps d’y planter sa fourchette, le visage d’Isaac lui apparut. Sa main resta figée dans les airs pendant que ses pensées s’enfuyaient. Est-ce qu’il dormait déjà ? Il avait mangé au moins ? Et pris soin de ses blessures ?

Toutes ces questions la taraudaient avec tant d'insistance qu’elle finit par se lever, plateau sous (enfin sur) le bras, pour toquer à la porte d’en face.
Aucune réponse audible. Kiana essaya un “Tu dors ?” tout bas (allez savoir s’il pourrait l’entendre)(mais et s’il dormait ?).
Heureusement le jeune homme avait une bonne audition. Par contre il avait totalement la tête du presque-endormi quand il ouvrit, le petit épi rebelle sur son crâne lui tira d’ailleurs un petit rire.  “Déslolée, j’espère que je te dérange pas.” Elle leva son chargement assez haut pour qu’il puisse le voir. “Je me disais que quitte à faire, on pourrait manger ensemble ? Promis je t’embêterai pas longtemps. Et au passage, je venais prendre des nouvelles de tes blessures.
Ses intentions exprimées, la demoiselle attendit sagement sa réaction. Peut-être avait-il déjà mangé et voulait juste se reposer, auquel cas elle retournerait dans sa propre chambre. Le but n’était pas de le déranger après tout - même si involontairement, elle le faisait sans doute déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Je restai là. Je ne bougeai pas. Comme si toute la pression retombait. Comme si toute la douleur s'envolait. Et j'étais bien là, sur ce lit. Même le mien n'était pas aussi confortable. J'y serai resté des heures, des journées entières, affalé, tant j'avais l'impression d'être vidé de toute énergie. "Tu dors ?" Avait résonné bon nombres de fois avant que je ne réalise que c'était Kiana qui se tenait derrière la porte. Je pris dans mes dernières ressources, et me leva. Foutues courbatures. Enfin, je sentais que les médicaments commençaient à faire effet. Je frottai rapidement mes yeux fatigué, avant d'ouvrir la porte.

Au petit rire qu'elle eut, je me doutai que quelque chose devait clocher sur ma tête. Lorsqu'elle me demanda si elle ne me dérangeait pas, je lui adressai un sourire, simplement. Non, elle ne me dérangeait pas, loin de là. C'était rare qu'une personne revienne vers moi. J'acquiesçai lorsqu'elle proposa que nous mangions ensemble d'un hochement de tête. Puis je pris son plateau, l'invita à entrer, refermai la porte, et le lui amena à la petite table où se trouvait le mien. Je m'assis, et avança mon plateau de nourriture vers moi. Puis je commençai à piocher dans les quelques légumes qui s'y trouvaient, avant de relever la tête.

"-Tu ne me déranges pas ne t'inquiète pas. A vrai dire, je ne sais même pas si j'arriverai à dormir cette nuit. Ou alors, je tomberai de fatigue ! Donc tu peux rester autant de temps que tu veux, il n'y a pas de problème." Avais-je dis, suivis d'un petit rire. "Ne t'inquiète pas pour mes blessures. Ca va aller, j'ai l'habitude."

J'avais trop l'habitude même. Enfin, je continuai à manger deux trois petites choses.

"-Et toi, ça va mieux ? D'ailleurs, il me reste des anti-douleurs, tu en veux un pour dormir correctement ?"

Ils l'avaient tout de même giflés fortement. Et Dieu seul sait si ils l'avaient frappé avant que j'arrive. Je ne lui laissai pas vraiment le temps de répondre, je m'étais levé pour aller chercher la boîte, et l'avais posé à côté de son plateau.

"-Même si tu n'en prends pas un maintenant, on ne sait jamais. Et puis au pire, ça pourra toujours te servir du temps que tu seras ici." Lui avais-je dis avec un sourire.

Je continuai de manger, mais je n'avais pas réussi à finir mon plateau. Je n'avais déjà pas une faim d'ogre d'ordinaire, mais alors là, ce n'était même pas la peine d'en parler. D'ailleurs, si elle n'était pas venu, je n'y aurait probablement pas touché. Je ne voulais pas qu'elle s'inquiète, alors je m'étais forcé. J'avais alors poussé mon plateau vers elle.

"-Tiens, si tu en veux, prend. Moi, je n'ai plus trop faim, alors fais toi plaisir." J'avais bien remarqué qu'elle semblait prête à engloutir son plateau. Alors qu'elle se fasse plaisir en mangeant le miens, et puis, elle en avait bien le droit vu les circonstances. "Donc tu comptes faire quoi demain ? Partir directement chercher ta soeur et ton frère ?"

En tout cas, moi, je n'avais pas hâte d'être le lendemain. Car je savais pertinemment que le lendemain, j'allais devoir traîner ma carcasse jusqu'à Artiesta.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
De toute évidence, Isaac était le genre de personne que la fatigue rendait moins loquace (ou encore moins ?) que d’habitude. Kiana ne lui en tenait pas rigueur, une partie de sa fratrie était comme ça aussi : le matin il ne fallait pas trop les brusquer, et ils ne communiquaient que par gestes ou sons inarticulés. Résultat elle comprenait assez bien le langage des endormis.
Pour sa part elle était toujours pleine d’énergie, du moment où ses yeux s’ouvraient au moment où elle les refermait. Une vraie pile électrique.

Le brun récupéra son plateau, puis ils s’installèrent sur la petite table de sa chambre. La demoiselle se frotta les mains avec enthousiasme avant d’empoigner ses couverts. “Bon appétit !
A la première bouchée, elle ne put retenir un mhhh de plaisir. Que ça faisait du bien de mettre quelque chose dans son estomac qui criait famine. Elle n’avait même pas la tête à surveiller ses manières - mais écoutait attentivement ce que disait son vis à vis par contre.

C’est censé me rassurer, que tu aies l’habitude ?” Kiana lui demanda avec un air circonspect. Ça l’inquiétait plus qu’autre chose oui ! Il se blessait si souvent que ça ?
Remarque ça expliquerait les bandages.
Que cachaient-ils exactement ?

Dans un élan incontrôlable de spontanéité, elle faillit lui poser la question (et lancer indéniablement un froid entre eux). Heureusement Isaac changea de sujet à temps, pour l’interroger sur ses blessures. Ironique, quand on les regardait tour à tour : la brunette n’avait quasiment rien à part une joue un peu enflée, mais lui…
Avant qu’elle ne puisse réagir il s’était levé pour lui ramener une boîte d’anti-douleurs. Kiana accepta sa bienveillance avec un sourire. “J’en prendrai un avant de me coucher alors. Merci de t’inquiéter pour moi mais pense un peu plus à toi, je te rappelle que c’est toi qu’ils ont le plus amoché.
Décidément, il était si gentil. Comment quiconque pourrait… ?
Elle chassa cette pensée de son esprit avant de la terminer et retourna à son repas.

Elle devait vraiment y mettre toute son énergie, étant donné qu’Isaac finit par pousser vers elle la fin de son plateau. Réalisant soudainement son manque total d’élégance, la jeune femme piqua un fard et avala de travers, manquant de s’étouffer. La quinte de toux qui s’en suivit ne passa qu’une fois son verre d’eau vide. “Désolée.” Finit-elle par bredouiller, tête baissée. La honte, vraiment…

Kiana se racla la gorge pour enchaîner avec un entrain forcé (pour ne pas se cacher sous la table)(tuez-la svp). “Demain il faut déjà que je trouve une boutique de téléphonie ! Mon forfait ne couvre pas l’étranger, j’avais oublié de vérifier avant de partir haha. mieux valait en rire qu’en pleurer. Et toi ? Tu vas retourner chez toi ?
Son regard capta alors deux petites sphères placées sur la table de chevet. “Ce sont tes pokémons ?
Elle était décidément bien curieuse, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


J'avais écouté attentivement chacune de ses paroles, et avait adopté une moue amusée, bien que fatiguée, lorsqu'elle avait avalé de travers, et qu'elle s'excuse. Ce qui me rassurais, c'était qu'elle semblait allait bien, psychologiquement. Ou alors elle ne le montrait pas. Mais l'histoire avec les deux agresseurs semblaient déjà lointaines, bien qu'elle resterait sûrement gravée à jamais en elle. Nous n'avons pas la capacité d'effacer nos souvenirs les plus douloureux et traumatisants. Nous devons apprendre à vivre avec, à les accepter, à avancer. Car l'esprit humain n'est pas capable de faire un reset. Nous ne pouvons rien oublier de ce qu'il nous était arrivé.

Je remis donc mes idées en ordres, afin de répondre à toutes ses questions et affirmations dans l'ordre, avant d'inspirer un grand coup. Je pouvais d'ailleurs recommencer à inspirer et expirer de l'air sans avoir l'impression que mes poumons étaient en train de brûler. Et donc, cela me permis de me détendre et de me relâcher un peu plus.

"-Quand je dis que j'ai l'habitude, c'est juste que... Enfin, disons que j'ai eu à supporter plus que ces coups-là." Avais-je commencé tout en arborant un sourire. Vraiment, plus le temps passait, et plus je me demandais pourquoi elle s'inquiétait tant pour un monstre comme moi. "Dans ce cas merci de t'inquiéter pour moi aussi. Mais tu sais.. Je pense qu'il est plus difficile de subir une douleur psychologique, plutôt qu'une douleur physique. Enfin, n'en parlons plus à moins que toi tu le veuilles, et pardon de ramener le sujet sur le tapis..."

Quelle maladresse. Vraiment, je n'étais pas doué pour parler aux gens. Je passai ma main derrière la tête, et baissai le regard. Et voilà, les pieds dans le plat. Vite, il fallait que je change de sujet.

"-Et, mais tu n'as pas à t'excuser de manger ou même de t'étouffer ! Tu sais je suis pas un grand maniaque de la posture à table ou quoi que ce soit aha ! Profites-en, c'est pas à tout le monde que je donne mon plateau" Lui avais-je dis en faisant un clin d'oeil.

Petite tentative de détendre l'atmosphère, je ne devais être qu'un boulet en vérité.

"-Si mes souvenirs sont bons, il doit y avoir un magasin de téléphone et tout ça dans le centre même de la ville. Après, tu en trouveras peut-être un proche d'ici ? J'essaie vainement de t'indiquer alors que moi-même je ne connais pas la ville, cocasse non ?" Avais-je lancé avec un petit rire. "Et sinon moi, oui je vais essayer de rentrer chez moi. Je devais avoir cours normalement demain, mais je crois que je ne vais pas y aller." Avais-je dis avec un air pensif. Puis je repris mes esprits. "Oui, ce sont bien mes pokémons. Dans la Pokéball de droite, c'est Koga, une petite tritox, et dans la pokéball de gauche c'est Yoku, un Plumeline. Koga et moi, ça va faire quelques années qu'on se connait maintenant, et j'ai capturé Yoku il y a quelques mois. Et toi, tu as un ou des pokémons ?"

Je me surpris moi même à poser tout un tas de questions. En général, j'étais bavard quand j'étais stressé, angoissé, ou que j'avais peur de quelque chose. En temps normal, je parlais peu, et froidement. Alors, pourquoi là, je parlais autant ? Elle ne me faisait ni peur, et j'étais beaucoup moins stressé qu'une heure auparavant. Alors pourquoi ? Peut-être parce qu'elle paraissait vraiment bienveillante avec moi, et que, ça me faisait chaud au coeur.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Elle fuit involontairement son regard quand il effleura le sujet de son agression. Un mince sourire (aucunement joyeux, juste courageux) vint plisser ses traits.
Kiana ne pouvait pas mentir en disant qu'elle allait parfaitement bien. Si elle avait été seule, sans doute qu'elle aurait craqué ; d'ailleurs s'il lui avait fallu s'aventurer dans les couloirs de l'hôtel la jeune femme aurait probablement demandé à Isaac de l'accompagner. Un sentiment d'insécurité nouveau se tapissait dans un recoin, mais elle pouvait le gérer. Parce qu'il était là, qu'il était digne de confiance, et que pour le moment elle préférait s'inquiéter de lui plutôt que de sa propre personne.
(Ça l'aidait aussi)

Heureusement le jeune homme n'insista pas (au contraire et elle lui était reconnaissante d’avoir changé de sujet si prestement), pour la rassurer sur ses manières. Il avait deviné que son embarras venait de là ? Par Arceus enterrez-la tout de suite.
C'est ce que Kiana aurait pensé en temps normal, seulement l'ambiance détendue et la complicité naissante la firent oublier toute honte. Elle répondit "Je suis honorée alors !" et son rire léger s’envola (libéré).
Étrange, comme elle se sentait de mieux en mieux.
(que ça faisait du bien, d’oublier les contraintes)

Isaac entreprit ensuite de répondre à ses questions dans l’ordre, distillant au passage quelques informations que l’insulaire prit soin de recueillir (elles ne firent naître que plus de questions : il n’est pas de Sunyra, d’où alors ? Etudiant, en quoi ? Il avait donc bien deux pokémons, la laisserait-il les voir ?).
Isaac la rendait curieuse - il le lui rendait bien.
Tu as raison, mieux vaut te reposer demain.” Appuya-t-elle à sa réflexion, juste avant qu’il ne parle de ses pokémons. A ce moment son regard s’illumina. “Oui, j’ai un pokémon ! Elle sortit sa pokéball. Il s’appelle Makana, c’est un hypotrempe. On se connaît aussi depuis un moment. A l’occasion il faudra qu’on les présente, pour voir.” L’idée l’amusait peut-être un peu trop (Kiana ou l’enthousiasme facile).

Pour le moment, la brunette se doutait que si elle dérangeait Makana en plein milieu de la nuit, il lui ferait la tête. Elle rangea donc sa pokéball, puis se servit dans l’assiette non terminée du garçon - la sienne étant déjà vide. “Au fait t’en fais pas pour le magasin, je trouverai bien. Mais si tu n’es pas de Sunyra, tu viens d’où ? Oh et tu étudies quoi ?
Décidément, des questions comme s’il en pleuvait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Un rire léger. Presque cristallin. Un de ces rires qui vous fait du bien. Un rire pur. J'avais eu beau déblatérer tout un tas de paroles après qu'elle m'ait répondu "Je suis honorée alors !", j'avais ce petit rire qui ne cessait de se répéter en boucle en ma tête. Je me sentais étrangement bien, en sa compagnie, alors que nous ne nous connaissions pas. Ce genre de sensation, ce devait bien être la première fois que je ressentais ça. Ou bien, il y avait longtemps. Je ne savais plus. Mais c'était drôlement agréable. Doux, et agréable.  

Enfin, je secouai la tête pour revenir sur Terre, et écouter ce qu'elle avait à dire. Alors elle aussi elle a un Pokémon ? Un hypotrempe ? Je n'en ai jamais vu ! Makana... Oui, elle avait raison, ce pourrait être bien qu'on les présente, à l'occasion. A l'occasion ? Mais, cela voulait donc dire... Dans le futur, une prochaine fois ? Cela voulait dire qu'un autre jour, peut-être dans une semaine, peut-être deux ou même voire un mois, nous nous reverrions ? En général, je croisais les gens une seule fois seulement dans ma vie. On se reverra un autre jour alors. Cette pensée me fit vraiment chaud au coeur, et un nouveau sourire s'esquissa sur le coin de mes lèvres, sans que je ne m'en rende vraiment compte.

"-Oh, je suis sur qu'il doit être adorable cet Hypotrempe. Et bonne idée, il faudra qu'on les fasse se rencontrer ! Koga est plutôt joyeuse et adore rencontrer de nouveaux pokémons. Quant à Yoku... Il est plus discret, mais si ton Hypotrempe se met danser et à le suivre dans ses mouvements, alors mon petit Plumeline adorera sûrement ton Pokémon !" Avais-lancé avec un petit rire. Puis je m'étirai un coup, avant de continuer. "Oui, de nos jours on en trouve dans n'importe quelles villes. Je ne me fais pas trop de soucis pour toi. Et bien, j'ai un appartement dans la périphérie de Artiesta. Enfin, je passe plus de temps sur les routes et à dormir à la belle étoile que dedans. Dès que je travaillerai, je mettrais de l'argent de côté, et j'aimerai beaucoup venir vivre ici, à Sunyra. Je trouve cette vile vraiment agréable, et, pour tout dire, j'aime beaucoup venir m'y promener. Mais bon, ça va être compliqué de trouver un travail où on m'acceptera."

J'avais chuchoté la dernière phrase, tout en baissant légèrement la tête. Oui, trouver du travail avec ce physique n'était pas facile. J'avais déjà essayé plusieurs fois, mais on m'avait toujours refusé. Alors, depuis quatre ans, je vivais avec les économies de mes parents. Mais, je ne tiendrai plus longtemps à ce rythme là. Il allait rapidement falloir que je trouve un vrai travail, et que j'ai un vrai salaire. Mais j'avais beau essayer, je n'y arrivais pas. Et, en plus de ça, j'avais un crédit à rembourser pour mon université. Bref, si dans les mois qui venaient je n'arrivais pas à avoir une source de revenus, je croulerai sous les dettes, et je me retrouverai sûrement à la rue. Et je ne voulais pas que mes pokémons aient à vivre ça.

"-J'étudie la psychologie. Je suis en deuxième année de licence. Mais, du coup, je vais vraiment avoir besoin d'argent pour le loyer de mon appart. Enfin bref, et toi tu fais quoi dans la vie ? Et, je ne te l'ai pas demandé, mais tu as une idée d'où se trouvent ton frère et ta soeur ?"

Finalement, c'était un comble que j'étudie la psychologie. Avant, j'aimais beaucoup aider et comprendre les gens. Aujourd'hui, ce n'était plus le cas. Si je m'étais dirigé dans cette filière, c'était pour une raison, probablement profonde, qui m'était encore inconnue. Mais, j'avais senti le besoin d'aller dans ce domaine.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Si Makana se met à danser avec Yoku ?! La suggestion est si incongrue que le rire de Kiana se mêla à celui d’Isaac (allègre résonance de deux âmes en concordance). Elle n’allait certainement pas manquer d’en parler à son partenaire numéro un, ça l’amuserait - d’autant plus qu’il serait fichu d’accepter.
Ils étaient aussi excentriques l’un que l’autre.

L'hilarité passée, son vis à vis s’étira - ça n'échappa à son observation, est-ce qu’il fatiguait ? - avant de passer au sujet suivant. Oh, il venait donc d’Artiesta ? S’il se baladait souvent par ici ça lui faisait une trotte à chaque fois dites donc…
Attendez est-ce qu’elle a entendu Artiesta ? La brunette n’en croyait pas ses oreilles. Sur le coup son expression dût trahir sa surprise d’ailleurs, mais cette nouvelle n’était pas pour lui déplaire. Sérieusement, quelles étaient les chances de trouver - ou d’être trouvée ? Enfin sauvée plutôt ? - par quelqu’un venant de sa destination dès son premier jour ? A Sunyra ? Bref ils auraient essayé de le faire exprès que ça n’aurait pas mieux fonctionné.

Beaucoup de temps pour les routes ? Isaac était un aventurier en herbe, ou est-ce qu’il se perdait souvent ? Ou bien est-ce que son appartement ne lui plaisait pas ? Dans tous les cas Kiana pourrait totalement comprendre. Elle espérait seulement qu’il faisait un minimum attention (comique venant d’une tête en l’air crédule).
Ils avaient décidément plus de points communs qu’on ne le croirait. Kiana trouvait aussi la ville portuaire très agréable, même si elle n’y avait passé qu’une journée et que certains quartiers n’étaient pas recommandables (plus jamais elle n’y mettrait les pieds).
C’était intéressant d’écouter le jeune homme parler de ses projets futurs. Peut-être parce qu’elle-même n’était pas décidée là-dessus, alors que l’échéance approchait. Et puis elle aimait les gens qui avaient un objectif ou un rêve en tête - pourquoi pas les deux ?

Isaac termina par sa filière et ses difficultés financières (après avoir chuchoté quelque chose d’incompréhensible), ce à quoi l’insulaire pouvait aussi compatir. Mais à la réflexion… Il habitait seul ? Et s’auto-gérait ? Ce n’était pas commun à son âge, si peu qu’elle retint in extremis de faire la remarque à voix haute (sait-on jamais ce que les autres ont vécu).
Au moins elle gagnait en tact. Ou peut-être que quelque chose l’empêchait de trop le questionner ; comme un rien l’écorcherait.
Je compatis pour les soucis financiers, c’est super stressant. Sa famille n'avait jamais été riche, malheureusement. Kiana avait réuni tout ce que ses parents pouvaient lui accorder et les économies de ses quelques jobs d’été pour venir à Lumiris. Psychologie, hein ? Les autres n’auront plus de secret pour toi. A moins que tu te spécialises dans les pokémons ? Et tu vas pas y croire, ma sœur habite à Artiesta ! C’est elle que je vais retrouver en premier.

Sa joie était manifeste. Notre touriste en herbe savait maintenant qu’ils pourraient se revoir facilement. Tiens il faudrait qu’elle pense à lui demander son numéro, pour pouvoir le contacter quand elle aurait enfin un téléphone utilisable.
Prise par un coup de fatigue soudain (sans doute la faute de son estomac plein), Kiana ne put s’empêcher de bâiller doucement. “Pardon.” Demanda-t-elle en se frottant les yeux, avant de se recentrer sur leur conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


Oui, les problèmes d'argent, c'était vraiment pas cool du tout. J'arrivais au bout des réserves, il allait falloir que je les remplisse à nouveau, avant de finir à la rue. Oh, moi, ça ne me dérangerais pas. J'aimais vraiment bien dormir à la belle étoile, et je savais que personne ne viendrai m'embêter ; c'était peut-être l'un des seuls avantages à avoir ce physique. Mais je ne voulais pas que mes Pokémon's connaissent le froid, la faim. Car, le peu d'argent que j'avais était pour payer mon loyer, et le reste pour acheter de quoi faire vivre au mieux mes pokémons. Moi, je passais en dernier, et c'était ce qui me semblait le plus logique.

Je ne voulais pas tout savoir des autres, loin de là. Mais, je pense que si j'avais choisi psychologie, c'était plutôt pour comprendre pourquoi l'être humain se comporte ainsi. Pourquoi il ressentait le besoin de toujours compter sur les autres, mais de les laisser, de les abandonner une fois que les autres avaient besoin d'aide. Pourquoi personne n'était venu m'aider moi, alors que j'ai toujours tout donner pour les autres ? Enfin, elle allait donc à Artiesta ? Une vague de joie me submergea, tout comme elle visiblement. Nous allions donc pouvoir nous revoir, peut-être plus vite que prévu. Et ça, ça me rendis vraiment... heureux ? Oui, heureux, c'était le mot.

"-Oh, je ne sais pas si je pourrai tout connaître des autres, l'Homme est un être bien trop compliqué à comprendre." Avais-lancé avec un air amusé. "C'est vrai ? Wow, c'est fou quand même ! A croire que c'est le destin qui voulait que nos routes se croisent..." Avais-je dis avec un large sourire.

Il était quand même sacrément fort, ce fameux destin. Mais, parfois, il fallait aussi provoquer les choses. J'eus une moue amusée lorsqu'elle bailla et qu'elle s'excusa. Puis je me levai, alla attraper mon carnet de notes et mon stylo dans la poche de mon pantalon. Je pris la table de chevet comme support, et y gratta mon prénom, nom, et numéro de téléphone, avant d'arracher la feuille. Je revins ensuite vers Kiana, lui pris la main, et y déposai le morceau de papier.

"-Tiens, avant que j'oublie."

Puis je refermai ses doigts sur le bout de papier, avant de lui lâcher délicatement la main.

"-Je pense que tu devrais aller te reposer. Non pas que je veuilles te virer de ma chambre, loin de là ! Mais tu es fatiguée, et il ne faut pas louper le train du sommeil." Avais-je dis d'une voix étonnamment douce, avec un petit rire. "Je ne sais pas à quelle heure tu comptes repartir demain, et je ne sais pas si on se verra. Si jamais t'as besoin d'un conseil ou que tu cherches quelques choses à Artiesta, hésite pas à m'appeler ou m'envoyer un message, je suis quasiment dispo tout le temps." Petite pause, puis je pris une inspiration, avant de la fixer droit dans les yeux. "Et aussi, je voudrai que tu saches que... Je suis heureux de t'avoir rencontré."

Oui, heureux, c'était vraiment le mot adéquat.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Kiana savait ce que c’était, les soucis d’argent ; plus d’une fois sa famille avait dû se serrer la ceinture. Elle savait aussi ce que c’était d’avoir honte (craindre le regard des autres).
L’Homme était effectivement difficile à comprendre. Trop rapide à juger, à dénigrer, à abandonner (pour des mains froides et des cœurs vides, tuée l’humanité). Mais ce n’était pas tout, n’est-ce pas ?
Fallait-il perdre espoir ? Désaimer son prochain comme il nous ignorait, oublier le beau pour le laid et finalement, parce que l’un n’existe pas sans l’autre, ne plus rien voir ? Entrer dans le cercle infernal (craindre l’inconnu, haïr le connu) qui ternissait lentement les couleurs du monde ?
Elle ne voulait pas de ça. Kiana rejetait cette pensée si fort qu’elle n’osait même pas se méfier de quiconque.

Et parfois, la vie lui donnait raison.
Parfois, elle croisait sur sa route des gens dignes de son obstination.

La brunette n’avait rien d’une psychologue, mais elle pensait commencer à cerner Isaac. Commencer seulement. Il était gentil et attentif, courageux aussi (mais fragile et oh comme elle regrettait pour lui).
C’était quelqu’un de bien. De ceux dont elle aimait penser “c’est le destin qui a guidé notre rencontre”, parce qu’ils lui permettaient de garder foi. De ne pas ouvrir les yeux trop vite.
Entendre le jeune homme faire écho à sa pensée la fit sourire. “C’est vrai !” Parfois le destin faisait bien les choses.

Il se leva alors sous son regard interrogateur, alla fouiller dans ses affaires, puis revint vers elle après avoir griffonné quelque chose sur une feuille de papier. Kiana observa ses gestes alors qu’il saisissait sa main pour y enfermer délicatement le mémo (ne le serre pas trop fort si tu n’en veux pas, mais ne le laisse pas s’envoler s’il-te-plaît).
Son choix était tout fait : de sa propre initiative, elle resserra légèrement sa prise en soufflant “Merci” chaleureusement.

Isaac suggéra ensuite d’aller se reposer, ce qui l'embrassa. S’il proposait cela c’était sans doute parce qu’elle avait baillé, or ce n’était vraiment pas poli quand ils étaient en pleine conversation.
Mais le sommeil la rattrapait à toute vitesse. La demoiselle allait donc le remercier pour tout avant de prendre congé et lui assurer qu’elle prendrait contact avec lui une fois arrivée à Artiesta ; c’est l’inspiration à la fois hésitante et décidée du brun qui la stoppa. Que voulait-il rajouter ?

"Et aussi, je voudrai que tu saches que... Je suis heureux de t'avoir rencontré.”
La surprise écarta ses paupières. Heureux de la rencontrer ? Remplacée rapidement par la joie, qui joua avec son palpitant. Elle ?
A ce moment, Kiana eut l’impression que ses lèvres essayaient de toucher ses oreilles. “Je suis heureuse de t’avoir rencontré aussi.” Elle se leva, rangea la note d’Isaac dans sa poche, puis lui saisit doucement les phalanges - pour que le geste ne soit ni trop familier ni trop brusque. “Merci encore pour tout. Je te contacterai une fois arrivée à Artiesta.” La jeune femme ajouta avec humour “Je sais pas si tu as remarqué mais j’ai souvent besoin d’un guide, et quitte à faire autant demander à un ami non ?
Elle guetta l’assentiment dans les prunelles de son vis à vis.
Son accord pour l’appeler ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones




I can't leave you alone.

"I'm sorry but I can't leave you alone in this dark street." | Kiana & Isaac


J'étais surpris. Surpris de la façon dont je venais de me comporter, surpris de ce que j'avais dit. Comme si ça n'était pas moi. Ou du moins, pas le moi actuel. Je commençai à me poser tout un tas de questions, lorsque Kiana se leva, et me pris doucement les phalanges. Je le regardai, l'interrogation bien présente dans mes prunelles. Elle n'avait pas à me remercier autant. C'était normal que je lui sois venu en aide. Et puis, elle m'avait bien aidé pour la suite. Enfin, si on continuait comme ça, on ne cesserait donc jamais de se remercier.

"-Oui, tu me diras si tu es bien arrivée ! Et pas de problème, le grand Isaac sera donc ton guide ! S'entraider, c'est ce que font les amis n'est-ce pas ?" Avais-je lancé avec un clin d'oeil suivi d'un rire.

Puis elle avait commencé à repartir en direction de la porte. Je lui avais lancé un nouveau "Bonne nuit", avec un large sourire, puis j'étais parti m'affaler, une nouvelle fois, sur mon lit. Je fixai le plafond, et tout un tas de nouvelles questions vinrent se bousculer dans ma tête. Mais qu'est-ce qu'il t'a pris Isaac ? Tout ça, ça me ressemble si peu... Oui, tout ça, ça n'était pas moi. Depuis quand je disais ce genre de choses ? Depuis quand je souriais autant ? Depuis quand je riais autant ? Depuis quand je prenais plaisir à discuter avec quelqu'un ? Enfin, je m'assoupis rapidement, l'esprit embrumé de mauvaises pensées.

----------------------

Je m'étais réveillé aux aurores, à cause de la douleur qui refit surface. Heureusement, j'avais gardé un anti-douleur, que je m'étais empressé de prendre. J'avais évité d'aller au petit-déjeuner, histoire de ne pas faire peur à tout le monde. J'irai m'acheter un croissant ou un chausson aux pommes sur la route. Ou alors, je déjeunerai une fois que je serai chez moi ? Dans tous les cas, il fallait que je penne vite le chemin du retour, histoire d'arriver avant que le cachet ne fasse plus effet. Je m'étais fais une rapide toilette, avait défait les draps et rassemblé mes affaires, puis j'étais sortis de la chambre. Lorsque j'eus ouvert la porte, je tombai sur Kiana, qui devait probablement aller au petit-déjeuner. Je lui souris.

"-Salut Kiana, tu t'es bien reposée ?" Avais-je demandé avant de regarder l'heure sur mon téléphone. "Excuse moi, je vas y aller, je voudrai rentrer chez moi tant que l'anti-douleur fait encore effet ! Fait attention sur la route, et essaie de ne pas te perdre ! Ah, et appelle moi, ou alors envoie moi un message du coup pour me dire quand tu seras à Artiesta ! Allez je dois filer, à bientôt Kiana !"

Je lui avais fais un dernier sourire, avant de me diriger vers la sortie. Je saluai le réceptionniste tout en faisant en sorte de cacher mon visage. Une fois dehors, je pris une grande inspiration. Il fallait que je me dépêche. En tout cas, je pense que je n'oublierai jamais cette soirée à Sunyra.
Code par Sphénix pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Kiana Ehu-Kai
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6651-you-don-t-know-how-lovely-you-are-kiana-journal-de-bord https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6652-dripping-like-a-saturated-sunrise-kiana-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6630-terminee-she-lives-to-see-the-sun-and-feel-the-wind-and-drink-the-rain-kiana
Dresseur.euse Nova
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Dresseur.euse Nova
Kiana Ehu-Kai
Identité du dresseur
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 562
Née le : 14/05/2001
Age : 20
Région : Alola
Pokédollars : 227
Stardust : 2037
Stardust utilisés : 1912
Equipe pokemon : I can't leave you alone. Ft. Kiana 116I can't leave you alone. Ft. Kiana 405
I can't leave you alone. Ft. Kiana 095
I can't leave you alone. Ft. Kiana 750
I can't leave you alone. Ft. Kiana 207
I can't leave you alone. Ft. Kiana 586 I can't leave you alone. Ft. Kiana 032 I can't leave you alone. Ft. Kiana 387 I can't leave you alone. Ft. Kiana 258
Icone : I can't leave you alone. Ft. Kiana 1z9j60N
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
blanc
Trophée Boutique - Argent
blanc
"Oui, tu me diras si tu es bien arrivée ! Et pas de problème, le grand Isaac sera donc ton guide ! S'entraider, c'est ce que font les amis n'est-ce pas ?"

Kiana rayonna de joie. Elle approuva les dires d’Isaac d’un ample mouvement du chef avant de rire à son tour ; l’euphorie lui donnait des ailes.
Ici elle pouvait se faire des amis en toute décontraction. Personne ne connaissait sa situation. Personne ne la moquerait.

Le jeune homme l’avait ensuite escortée jusqu’à la porte, où elle avait pris congé d’un “Bonne nuit” en lui rendant son sourire. Notre insulaire mit un peu de glace sur sa joue puis se réfugia avec plaisir sous ses draps.
Le sommeil la rattrapa bien vite, mais ses dernières pensées allèrent à celui qui occupait la chambre d’en face.


Un rayon de soleil traître la réveilla, profitant d’une faille entre les rideaux. Ah, c’est vrai qu’elle avait oublié de les fermer correctement. Mais Kiana ne voulait pas se presser ; il devait être tôt, et elle ne pouvait de toute façon pas quitter la ville avant d’être passée par un opérateur.
Chassez le naturel et il revient au galop, qu’on dit ; malgré toute la bonne volonté que la jeune femme mit à s’enfouir sous sa couette, son rythme cardiaque accéléra lentement pour trouver son rythme diurne et son esprit sortit de sa torpeur. Au bout d’un moment elle abandonna.

Une fois rafraîchie et habillée, Kiana sortit de sa chambre. Pour tomber nez à nez avec un Isaac visiblement prêt à partir. “Salut Isaac, plutôt oui et toi ?” Répondit-elle à sa première question, avant d’incliner la tête. Il avait l’air vraiment pressé.

"Excuse moi, je vais y aller, je voudrai rentrer chez moi tant que l'anti-douleur fait encore effet ! Fait attention sur la route, et essaie de ne pas te perdre ! Ah, et appelle moi, ou alors envoie moi un message du coup pour me dire quand tu seras à Artiesta ! Allez je dois filer, à bientôt Kiana !"
Aaaah, ceci expliquait cela. La brunette leva bien haut le menton en souriant - l’air de dire t’inquiète je gère, je suis une grande fille maintenant (on sait tous que ce n’est pas totalement vrai). “T’en fais pas, file ! Et compte sur moi je serai à Artiesta bientôt.

Qu’elle a dit, avant de le regarder partir en le saluant de la main jusqu’à ce qu’il disparaisse derrière un mur. Son petit déjeuner avalé et ses affaires prêtes, ce fut à son tour de décoller - non sans saluer une dernière fois le réceptionniste.

Le ciel était clair, Kiana n’eut pas trop de mal à trouver une boutique de téléphonie capable de l’aider, son humeur était bonne. Seul un faible relief sur sa joue témoignait encore de sa soirée ; ça et un bout de papier soigneusement plié dans son sac.
Tout allait bien, étrangement.

Tant et si bien qu’à peine installée dans le train, la demoiselle s’était assoupie. Ainsi elle n’entendit pas l’annonce : Vous avez pris place à bord d’un train en direction de Voltapolis…

Artiesta allait attendre plus longtemps que prévu.

RP terminé


Songe en turquoise
Merci Allen et Ashe pour les avatars ♡
Impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération