Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

Répondre au sujet
I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mar 17 Sep 2019 - 12:21
Pourquoi est-ce qu'il est ici? Finnigan n'était pas certain où ses pas le menait dans la nuit noire parsemée de néons dans la ville de Voltapolis. La compagnie lui avait organisé une fête surprise pour son vingt-huitième anniversaire et c'était tellement touchant de recevoir cette attention que le créateur avait failli pleurer de joie. Ils avaient même préparé quelque chose pour les jumeaux et l'Amasis se doutait bien que Nadia n'y était pas étrangère. Vraiment, qu'avait-il fait pour avoir une perle comme elle à ses côtés. La meilleure assistante et amis que quelqu'un pourrait espérer avoir. Après une telle soirée, Nadia avait ramené les enfants à la maison avant que tout le monde ne sorte l'alcool et il faut dire que Finnigan ne s'est pas privé pour en profiter. Il n'en buvait pas souvent et son anniversaire n'est qu'une de ces rares occasions.

C'est ainsi qu'il se trouvait à la gare, seul et avec ses capacités affaiblies. Il essayait de garder un air sérieux puisqu'il était en public, mais le presque trentenaire ne pouvait s'empêcher de lâcher un petit rire de temps en temps alors que des idées les plus farfelues les unes que les autres entraient dans sa tête avant d'en sortir aussi tôt. Malheureusement, il n'a pas vu le banc qui se dressait sur son chemin et voilà comment le grand Finnigan Mikael Amasis tomba a plat ventre sur l'un des bancs de la gare de Voltapolis en ne pouvant contrôler son fou rire quand à sa maladresse. Vraiment, c'était une très bonne soirée pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Izaiah L. Silvērsteiń
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6616-and-now-that-you-dont-have-to-be-perfect-you-can-be-good https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6617-izaiah-s-trainer-card#89902 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6596-the-curves-of-your-lips-rewrite-history-termine#89697
Dresseur Pléiade
Messages : 305
Née le : 01/08/1997
Age : 22
Région : Johto
Stardust : 1034
Equipe pokemon : I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 168 I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 353
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Dresseur Pléiade
Izaiah L. Silvērsteiń
Identité du dresseur
Messages : 305
Née le : 01/08/1997
Age : 22
Région : Johto
Stardust : 1034
Equipe pokemon : I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 168 I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 353
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 305
Née le : 01/08/1997
Age : 22
Région : Johto
Stardust : 1034
Equipe pokemon : I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 168 I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 353
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Ven 27 Sep 2019 - 23:39

I'M NOT TIPSY BUT FULL ON DRUNK
The problem with some people is that when they aren't drunk they're sober.
- Tu vas être O.K pour rentrer chez toi ?

Tu hoches la tête. Le mouvement est un peu maladroit, un peu trop déterminé pour être sincère, mais il suffit à convaincre ton accompagnatrice. Lâchant un soupire, celle-ci retire ce bras qui enlaçait son cou depuis votre départ de la salle puis dépose une main sur ton épaule. Visiblement, elle n’a pas envie de s’occuper de toi, mais elle n’ose pas non plus t’abandonner aux griffes de la nuit. Pas comme ça, pas dans cet état lamentable.

- Bon sang Iza… Soit un peu plus responsable la prochaine fois, tu veux bien ?

Tu hausses les épaules, rigole doucement puis concentre toute ton énergie dans le maintien de ton équilibre. C’est difficile. Incroyablement difficile. Tu as l’impression que le monde tangue sous tes pieds. La terre est liquide. Ce n’est qu’un vaste océan dans lequel tu nages allègrement. Le monde, ce monde, t’appartient tout entier. Tu rigoles une deuxième fois. La jeune femme soupire.

- Dis, tu m’écoutes quand je te parle ?

Surpris, tu redresses ton regard vers elle puis dépose une main maladroite sur sa joue. Grossièrement, tes doigts glissent vers sa bouche, accrochent sa lèvre inférieure puis font barrière -ou presque- à un soupire. Elle est marrante quand même, n’est-ce pas ? Compréhensive au possible, l’infirmière retire délicatement ta main de son faciès pour te la rendre puis elle fait un pas en arrière. Elle s’en va déjà ? Ne comprenant pas, tu écarquilles légèrement les yeux. Mais la soirée ne fait que commencer ! D’ailleurs, quelle heure est-il ? Silencieusement, ton regard parcourt la gare à la recherche d’une horloge. Rien. Tu grommelles ton mécontentement, indifférent à la jeune femme qui n’attend que ton aval pour s’enfuir loin de toi.

- Bon eh bien… Bonne nuit Iza ! Repose-toi bien.

Elle te fait un mouvement de la main. Tu l’accueilles joyeusement puis t’empresses même de le lui rendre, visiblement d’excellente humeur. Peut-être même un peu trop.

On va se le dire : tu es lourd. Incroyablement lourd.

- Bonne nuit April ! À demain !

La soirée avait pourtant bien commencé. Tu t’en souviens parfaitement. C’était une simple soirée organisée par le club social de l’hôpital. Une soirée en apparence toute banale, mais qui avait commencé à dégénérer à l’instant où quelqu’un -C’était quoi son nom déjà ? Sim…on ? Sim… éon peut-être bien- s’était mis en tête de faire boire le petit bénévole qui n’avait jamais rien connu auparavant. Tu t’étais pourtant bien défendu ! « Non, mais vous savez, avec la transplantation cardiaque, je ne pense pas que ce soit une bonne idée ! » Mais comment espérais-tu argumenter sur ton état de santé dans une assemblée composée d’infirmiers et de médecins ? Une fois de temps en temps, boire ne tuait personne. C’était l’excès qui était dangereux. Pas une première cuite après vingt-deux-ans d’abstinence.

Difficile de dire si cela t’avait vraiment mené au bon endroit.

Désormais seul, tu avances prudemment dans la gare. Tu essaies de garder le dos droit, de ne pas déparler, mais tu ne sais même pas où tu es. Est-ce vraiment le train qui te ramènera en sécurité chez toi ? Et puis, c’est où chez toi déjà ? Découragé, tu te mordilles légèrement la tête, les yeux dans le vide.

- Bravo Izaiah. T’as vraiment fait ça comme un champion. Excellente soirée. Un gros 10/10.

Ou pas. Tu rigoles. Tu t’en veux autant que le ridicule de la situation t’amuse. Tu n’arriveras pas chez toi. Pas ce soir. Pas avec cette absence totale d’esprit ou de QI pour guider tes pas. Mais ce n’est pas très très grave. Tu t’amuses bien en ce moment, non ? Tu peux faire ça toute la soirée. Mais pas dans une gare. Non non, une gare c’est ennuyant. À cette heure -Quelle heure ? Tu ne le sais toujours pas. Pourquoi ne regardes-tu pas ton portable ? Mystère !-, il n’y a pas assez d’âmes qui vivent pour que ce soit réellement intéressant. Tu dois aller ailleurs. Ailleurs, oui, mais où ?

Soupirant, tu te laisses tomber sur un banc pour mieux cogiter sur la question. Un truc cloche. Un mouvement sous toi, un râlement (un rire ?) à tes oreilles, un inconfort à ta vie. Doucement, tu fronces les sourcils, baisse le regard vers le plat du banc. Il y a un homme. Une information tout à fait inusitée que ton cerveau plusieurs secondes à analyser. Tu t’es assis… sur un autre être humain. Prenant conscience de l’horreur (horreur, vraiment ?) de ton geste, tu t’empresses de te relever. Malheureusement, tu t’enfarges dans les fleurs du tapis et tombe pitoyablement sur le sol de la gare. Assis sur le béton armé, tu fixes cet être vivant quelques secondes durant.

- Euh… Je… Pardon ? Je ne vous avais pas vu.

Encore heureux. Si le geste avait été posé sciemment, il y aurait eu beaucoup de questions à se poser.

- Je ne vous ai pas fait mal j’espère ?
(c) TakeItEzy (Izaiah L. Silvērsteiń)



Merci à Hazel pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mer 11 Déc 2019 - 12:37
Toujours là, allongé sur son banc, Finnigan déposa sa joue contre la surface froide pour tenter de récupérer un peu ses esprits et le contrôle de ses actions. Tout va bien, rien ne peux briser la tranquillité de cette soirée et la joie qu'il ressent grâce à l'alcool. Enfin, ce n'était jusqu'à ce qu'un postérieur n'entre en contact avec son dos de façon inattendue qui avait bien failli lui faire régurgiter ce qu'il avait consommé tout à l'heure. À la place d'être en colère, ce n'est qu'un autre fou rire alors qu'il se relevait doucement.

Pas de mal, pas de mal ça arrive!

Il se met à vérifier son état en tapotant son ventre avant de se toucher les joues.

Non, tout est encore à l'intérieur pour l'instant, donc aucun problème à signaler!

Il continue de regarder son interlocuteur en fronçant les sourcils, soudainement très concentré

Ya du potentiel, je suis certain. Essaie de mettre tes main sur les hanches pour voir?

Comme pour lui montrer l'exemple, Finnigan se lève pour prendre une pose simple et facile à exécuter. Il avait beau avoir un physique quelque peu banal, mais il y avait quelque chose qui pourrait fonctionner. À moins que c'est l'alcool qui parcours les veines de l'Amasis qui accentue les charmes du blond en une vision tordue de la réalité? On ne le saura pas maintenant et c'est justement ça qui est rigolo.

Ta face me dit un truc, on s'est déjà rencontré quelque part? Finnigan, enchanté.

S'il serait un emoji, Finn serait le thinking emoji vu la position de sa main sous son menton, mais avec quand même un peu plus de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Izaiah L. Silvērsteiń
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6616-and-now-that-you-dont-have-to-be-perfect-you-can-be-good https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6617-izaiah-s-trainer-card#89902 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6596-the-curves-of-your-lips-rewrite-history-termine#89697
Dresseur Pléiade
Messages : 305
Née le : 01/08/1997
Age : 22
Région : Johto
Stardust : 1034
Equipe pokemon : I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 168 I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 353
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Dresseur Pléiade
Izaiah L. Silvērsteiń
Identité du dresseur
Messages : 305
Née le : 01/08/1997
Age : 22
Région : Johto
Stardust : 1034
Equipe pokemon : I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 168 I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 353
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 305
Née le : 01/08/1997
Age : 22
Région : Johto
Stardust : 1034
Equipe pokemon : I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 168 I'm not tipsy but full on drunk \\ with Izaiah 353
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Jeu 9 Jan 2020 - 22:59

I'M NOT TIPSY BUT FULL ON DRUNK
The problem with some people is that when they aren't drunk they're sober.
Heureusement, il était plutôt sympa. Qui ça ? Aucune idée. L’être humain qui se tenait là et au contact duquel tes fesses, à peine posées, s’étaient aussitôt relevées. Oui voilà, cet être humain-là. Tu te sentais un peu con soudainement, n’est-ce pas Iza ? Tu étais peut-être bourré, mais aveugle… Ça tu en doutais fortement. L’alcool ne rendait pas aveugle. Enfin, pas normalement. Est-ce qu’on venait, contre ton gré, de te condamner à une éternité de noirceur, dis ? Est-ce pour cette raison qu’ils avaient tant insisté pour que tu consommes, à la soirée ? Tu découvrais soudainement que personne n’avait réellement souhaité découvrir une autre facette du petit bénévole si parfait, si gentil. Non, non.

C’était un piège, un horrible piège pour te rendre aveugle.
Ou, plus simplement, con.
Ah ça par exemple, ils avaient bien réussi vu le QI qui se manifestait du muscle à l’abri entre tes deux oreilles.

Rigolant légèrement avec l’être humain qui avait rencontré ton postérieur avant ton visage, tu prends une grande inspiration avant de te relever à ton tour. Houla, ça tourne, n’est-ce pas ? Déposant une main contre un lampadaire non loin de vous, tu acquiesces légèrement.

- Ok tant mieux. Imaginez le drame si je vous avais cassé quelque chose… !

Parce que tu te croyais vraiment assez gros et lourd pour casser des os ? Ignorant volontairement le manque de logique derrière ton commentaire, tu continues d’admirer le personnage. C’est bizarre quand même, ce qui se passe. Ça ne fait pas trop de sens quand on y réfléchit bien. Et puis, pourquoi il te regarde comme ça ? T’as quelque chose sur le visage ? Inquiet, tu tâtes lourdement la peau de ton faciès à la recherche d’une tache. Tu n’avais pas souvenir d’avoir régurgité… Alors au moins, tu pouvais avoir l’esprit en paix : il n’y avait pas de trace indésirable de ton dîner sur le coin de ta bouche. Mais alors quoi ? Pourquoi te regardait-il comme ça ?

- Euh… Oui, oui. D’accord, pas de souci.

Du potentiel ? Tu ne comprenais rien. Quel genre de potentiel ? Imitant maladroitement la pose prise par l’inconnu, tu te demandes à quoi tout ça peut bien rimer.

- Je pense pas que j’ai vraiment du potentiel pour prendre la pose… Vous cherchez un mannequin à mettre dans une vitrine ? Ils en vendent en plastique vous savez.

Murmures-tu en rechignant légèrement. Tu ne comprenais rien. Entre tes deux oreilles, c’était le vide absolu. Il n’y avait rien de plus que ton incompréhension navrante et tes recherches désespéré d’un sens à cette rencontre qui n’en avait pas. Vous n’étiez que deux âmes égarées, deux pauvres mecs bourrés que la vie avait décidé de faire se rencontrer. C’était limite drôle que d’assister à votre dialogue et d’en admirer tout le caractère hasardeux. Enfin, « drôle »… C’était subjectif. Tout le monde avait sa vision de ce qui était drôle ou de ce qui ne l’était pas, après tout. Toi, tu aurais ris. Mais toi, tu riais à tout ce qui n’était pas vraiment amusant. Tu n’étais pas vraiment une référence en la matière.

- Je ne sais pas… Euh, je suis photographe et vidéaste sur pokétube, mais je ne pense pas que vous soyez vraiment le public cible de mes vidéos. Sans vouloir vous insulter.

C’était quoi, le public cible de tes vidéos ? Et puis, « vidéaste » ça sonnait quand même mieux que pokétubeur. C’était une belle manière de cacher la vérité sous une autre. Félicitation.

- Mais je m’appelle Izaiah Lux Silvēsteiń si ça vous intéresse. C’est un nom assez peu commun je crois donc… En vrai je sais pas.

La réflexion était difficile. Réfléchir était une torture et chercher d’où cet homme pouvait bien te connaître était un véritable supplice.

Ne pouvait-on pas te laisser mettre ton cerveau sur off, tout simplement ?
(c) TakeItEzy (Izaiah L. Silvērsteiń)



Merci à Hazel pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération