Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + sucette, goupillon et ...
30.99 € 49.99 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Les blessures du passé. [Ft Isaac]
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dim 22 Sep 2019 - 18:14
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


J'étais en route pour Hérisis quand je m’arrêtait à Voltapolis. Ce jours-là j'avais l’œil qui me grattait. Mon docteur m'avait toujours dit que c'était mauvais signe. Et pour le coups, je n'avais pas trop le choix, je devait allez voir les urgence au plus vite : il y avait une infime chance que se soit mon œil qui soit entrain de nécrosé. C'était peu probable, mais mon doc' m'avait toujours dit de prévenir avant d'agir. Suivant son conseil, je me dirigeait donc vers l’hôpital espérant que je me soit trompé.

En arrivant, je fut accueillit très vite. Il s'avère que c'était une heure creuse, je n'eut donc pas à entendre. Je retirai mon masque et le médecin vérifia l'état de mon œil. Par chance, il n'y avait rien d'inhabituel, en dehors de la cicatrice et du port visuel. Donc il fut simple de deviner que cela devait venir du masque. Et là, je me souviens que je suis passé de "détendue" à "crisper" d’un coup. Un appareil comme ça, c'est très cher, et la sécu te rembourse que la moitié de son prix. Si jamais il s'avère qu'il avait un dysfonctionnement majeur, j’étaie dans la merde : j'avais plus d'yeux avant un bon moment. Donc, sans hésité, je le retirais de mon visage et le leur tendait. Pour moi, il était plus qu'important qu'il s'occupe du problème, s'il pouvait le réparer. Mais comme je m'y attendait, il me dire d'attendre un bon moment, car la personne qui se chargeait des prothèse mécanique était en pause, et il lui faudrait au moins une heure pour vérifier le masque, sans compter les réparation, si réparation il y avait. Ces malins, ils me dirent de faire un tour, alors qu'eux , des professionnel était gêné d'être en ma présence. Mais que voulez-vous, quand j'enlève mon masque, j'ai le regard d'un mort.

Donc, c'est un peu à contrecœur que je décidait de rester à l'entrée, sortant mon casque audio et me mettant des musiques. J'avais une playlist entière de musique faite pour planer dans le noir total de mon aveuglement, et donc j'en profitait. Mutius, dans sa pokéball depuis la veille, à cause d'une d'un de ses classiques malaise, profitait surement lui aussi du calme. J'avais beau ne rien voir, la musique me transporté dans l'espace insondable du rêve et du fantastique, tandis que les gens défilait devant moi. Bon, j’avais eu au moins la décences de mettre un bandeau devant les yeux ce qui empêchait les autres de me voir.

Je ne sais pas combien de temps j'étais rester là, dans le noir, silencieux d'apparence. Le calme faux de cette bulle de musique et de vide semblait m'engloutir avec elle. Mais elle se brisa bientôt tandis que je sentit sur moi le regard pesant d'un être curieux de me voir ainsi posé. C'est donc avec un ton  assez doux que je dit ces mots, tout en enlevant mon casque :

T'inquiète pas, je vais pas te manger tu sais !
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Hayashi
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6376-journal-de-bord-d-isaac https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6375-t-card-isaac-hayashi https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6364-some-things-change-you-isaac-hayashi-terminee
Dresseur Pulsar
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Isaac Hayashi
Identité du dresseur
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Lun 23 Sep 2019 - 17:00




Les blessures du passé.

"Past's scars write your futur." | Travis & Isaac


Ils avaient été malins, ces médecins. Au début, ils voulaient me revoir pour ma coupure à la jambe, qui avait mis du temps à guérir. Mais aujourd'hui, ce problème était réglé. Pourtant, ils avaient insisté pour me revoir. Mais, est-ce qu'ils comprenaient au moins ce que c'était pour moi l'hôpital ? Antre maléfique, à l'origine de la plupart de mes souffrances. Oh, c'était à Artiesta que j'avais été amené, ce jour-là. Et si seulement ils ne m'avaient pas sauvé. Oh, ils auraient mieux fait de me laisser toucher le fond, et ne jamais me réveiller. Au moins, la mort m'aurait retiré toutes mes souffrances. Et, j'aurai été avec eux. Ils m'avaient enlevé ça. Ils ne m'avaient pas laissé le choix. Pour eux, j'avais dû me réveiller, vivre, guérir de mes blessures. Le physique, ça pouvait encore se soigner plus ou moins bien. D'ailleurs, ils avaient fait des miracles, ça je ne pouvais le nier. Mais se rendaient-ils comptent de la douleur psychologique que je vivais depuis quatre ans ? Non bien entendu, ils ne pouvaient pas comprendre. Ils faisaient juste leur job, celui de soigner et de sauver. Mais moi, j'aurai voulu ne pas être sauvé. Ils ne m'avaient pas laissé le choix. Ils ne m'avaient pas laissé le choix.

J'aurais très bien pu ne pas y aller. Alors, qu'est-ce qui m'avait poussé à aller jusque Voltapolis, une nouvelle fois, alors que j'étais bien loin de cette ville ? Force invisible que je ne pouvais expliquer. Alors, j'avais pris mes deux pokémons, dans leurs pokéballs, et j'étais parti. La boule au ventre, la rage au coeur, vague de souvenirs et d'émotions qui parcourait mon corps tout entier. Ils ne m'ont pas laissé le choix. Non. Désormais, je devais vivre avec ces horribles souvenirs, la gorge nouée à chaque fois que mon esprit faisait un faux pas et me ramenait toutes ces images. Les souvenirs, si joyeux de mon enfance, étaient devenus noirs. Comme si ma vie entière se résumait à cette douleur incurable. Mais ça, est-ce qu'ils s'en rendaient compte ? Non, bien sûr que non, leur métier était de sauver les douleurs et les problèmes physiques, pas ce qu'il se passait dans la tête.

J'avais traîné sur le chemin, mais j'avais fini par arriver. J'aurai bien fait demi-tour, mais j'habitais loin, alors autant ne pas avoir fait tout ce chemin pour rien. "C'est juste pour faire un petit bilan sur votre état de santé général." Ils se sentaient obligés ou bien ? J'avais passé le pas de la porte, pour la troisième fois maintenant. J'avais l'impression que les femmes à l'accueil s'habituaient de plus en plus à mon physique atypique. Tant mieux, ça fait un problème en moins. Les médecins, les deux même que les les autres fois, s'étaient aussitôt dirigés vers moi et m'avaient emmené dans une salle. J'eus droit à toute une batterie d'examens. Et puis, ils m'avaient demandé d'aller attendre à l'entrée les résultats des analyses qu'ils m'avaient faites. "Vous savez, j'ai pas les moyens de payer tout ça" que je leur avais dit. Et ils m'avaient répondu que ce n'était qu'un détail, et que nous verrions ça plus tard.

Je m'étais alors rendu à l'entrée de l'hôpital, à contre coeur. J'allais donc devoir rester là, à attendre, à la vue de tout le monde. Je savais que j'avais dit à Vaelin que je voulais devenir un dresseur reconnu, mais là, c'était pas pareil. Je voulais juste fuir, partir de cet endroit répugnant. Ah, ils étaient gentils, je ne dis pas le contraire. Mais rien que le mot, le nom de ce lieu, ça me rendait fou. Et, alors que j'étais en train de me morfondre, j'aperçu une personne tout aussi atypique que moi. Enfin, il était assis, là, sur sa chaise, les yeux bandés d'un foulard. Peut-être s'était-il fait opérer ? Ou alors était-il aveugle ? Dans ce cas-là, pourquoi il attendrait ici ? Ce ne fut que lorsque sa voix résonna, que je me rendis compte que j'étais en train de le fixer. Chose bien entendu non voulu de ma part. Et puis, il ne restait qu'une chaise à côté de lui. Je n'avais donc d'autre choix que d'aller m'asseoir à côté de lui.

"-Euhm, excuse moi je ne voulais pas te fixer, j'étais surtout perdu dans mes pensées." Avais-je commencé, avec un ton peu assuré. "Je m'appelle Isaac et toi ?"

C'était sorti tout seul, sans aucun tact. Quand j'étais angoissé, ou bien en colère, je ne savais plus comment me comporter, et les mots sortaient généralement tout seul. Je me retrouvai alors à causer beaucoup plus que d'ordinaire. Enfin, je me mis bien au fond de mon siège, et croisai mes jambes. Puis je fixai dans le vide.

"-T'es là pour quoi toi ?"

De nouveau, c'était sorti tout seul. Pas de jolies phrases bien tournées, pas de jolis mots. Non, juste des paroles brutes, sans émotions. Juste du vide. Je veux me barrer de là.
Code par Sphénix pour Epicode.



Spoiler:
 


Dernière édition par Isaac Hayashi le Mer 25 Sep 2019 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Lun 23 Sep 2019 - 18:32
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


Lorsque le jeune homme répondit et s'approcha, je pus entendre les sons produit par son corps. Les deux qui me surprirent le plus furent celui du tissus sur du tissus et le bruit du tissus sur sa chair, qui semblait trop rude pour qu'il ne s’ agissent d'une simple blessure. Puis, l'odeur confirma mes soupçons. Il y avait comme une mince odeur de brulé enfin, plus l'odeur d'une viande ayant été brulé, noyé et préservé. Je le laissais donc s'assoir à mes côté, écoutant ce qu'il me disait avec une oreille attentive.

Isaac, hein ? Je suis Travis, enchanté de te rencontrer.

Il me posa une nouvelle question, mais même sans regarder dans les yeux, je sentait son malaise. On aurait put penser qu'il était mal à l'aise parce que j'étais étrange, mais ça ne correspondait pas au actions qu'il avait effectuer envers moi. Il c'était assis à mes côté juste lorsque je lui avait fait remarqué qu'il était un peu "invasif", même si ça ne me gênait pas. Il y avait quelque chose qui le tourmentait, et vue ses symptômes, j'avais deviné ce qui le gêner. La raison complète m'échappait, mais je pouvait vite comprendre qu'il avait du mal avec les hôpitaux.

Alors je décidait de snober sa question et m'approchait de la dame de l’accueil.

Excusez-moi madame, je suis Travis, vous savez, l'aveugle. Je n'avais pas prévue de sortir, mais ce jeune homme c'est si gentiment proposé que je ne peux refuser.

Mr Hayashi ? Il attend un rapport, et je vous conseillerais d'évité de prendre son aide. Il est assez perturbé, mais ça les docteurs ne veulent pas l'accepter. J'ai beau leur dire, mais qui écoute la femme à l’accueil ?

Ne vous inquiétez pas, je sais ce que je fais. Mettez son rapport avec le mien quand ils arriveront, pour pas qui le cherche trop. Et croyez moi, je vais revenir, je laisserais pas derrière moi un appareil de plusieurs millier de pokédollard, vous pouvez me croire. Le nom est Saint. Merci bien madame !

Et tandis qu'elle finit la paperasse je m'approchait à nouveau du jeune Isaac. J'avais fait en sorte qu'il entende tout ce que j'avais dit, en espérant qu'il n'est pas entendu les commérage le ciblant de la part de cette standardiste. Je sortit des lunettes de soleil que je mis par dessus le bandeau.

Alors Isaac, qu'est ce que t'attend ? Tu laisserais pas un aveugle marcher tout seul dans la rue.

Lui forçant gentiment de se levé, je mis sa main sur son épaule pour qu'il me serve de repère.

Allez, évitons de trop trainer ici, j'ai vue un petit bar tranquille un peu plus loin, avec des espace reclus. Je suis sûr que ça va te plaire. Je te paye ta conso !

Et disant cela, je fit mine de suivre le jeune homme, malgré que j'avais quasiment une carte mentale du lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Hayashi
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6376-journal-de-bord-d-isaac https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6375-t-card-isaac-hayashi https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6364-some-things-change-you-isaac-hayashi-terminee
Dresseur Pulsar
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Isaac Hayashi
Identité du dresseur
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Mer 25 Sep 2019 - 8:29




Les blessures du passé.

"Past's scars write your futur." | Travis & Isaac


Même après quatre années, quatre putain d'années, j'avais ces jours où rien n'allait. Tout était sombre, noir. Je ne voyais de beauté en rien, je ne croyais plus en rien. J'étais susceptible au plus haut point. Le moindre bruit, la moindre parole, la moindre pensée, et je devenais irritable. J'étais froid, distant. Mais surtout brisé de l'intérieur. Depuis ce jour-là, j'avais l'impression qu'on avait placé une bombe dans mon corps, et que mon âme était brisée en mille morceaux. Pendant ces jours-là, je n'aimais plus rien, je ne ressentais plus rien. Enfin, ce n'était pas totalement vrai. Je ressentais, ou plutôt je subissais ce poids à l'intérieur qui me pesais, qui manquait de me couper le souffle. Je ressentais cette rage, cette haine de vivre. Parce que je ne le méritais pas. Et puis, on me le rappelait assez souvent.

Le Travis à côté de moi ne m'avait pas répondu. En soit, ça m'arrangeais, car je n'avais pas envie de parler. Je voulais juste me barrer de ce lieu similaire à l'enfer. Et puis il se leva, comme ça d'un coup. Tant mieux, j'aurai pas à faire la conversation. Et, alors que je m'étais plongé de nouveau dans mes idées noires, je fus aussitôt ramené à la réalité lorsque je l'entendis parler avec la femme de l'accueil. Attend, il fait quoi là ? Etait-ce une blague ? Oui, je devais rêver. C'était pas possible. Moi qui n'avait qu'une envie, celle de partir, voilà qu'il voulait qu'on sorte ? Déjà, pourquoi il faisait ça ? A oui, il m'avait pas vu, ce devait être pour ça. Je tendis l'oreille pour bien tout entendre. Quelle erreur. Parfois, la curiosité est un vilain défaut. "Il est assez perturbé." Et puis quoi encore ? Il faudrait que je sois heureux, que je souris, et que je ris ? Elle croyait quoi celle-là ? "Mais qui écoute une femme d'accueil ?" Mais reste femme d'accueil. Au moins, tu crains rien. Mais par contre, évite de raconter ce genre de choses, parce que t'as pas vécu ce que j'ai vécu d'accord bichette ?

Je voulais me lever, et aller lui dire deux mots. Mais Travis revint vers moi, me fit bien comprendre qu'il fallait que je me lève, et en plus il posa sa main sur mon épaule. Un frisson parcourut mon corps, et je serrai les dents. Déjà, je n'aimais pas qu'on ne me laisse pas le choix. Mais en plus, que l'on pose sa main sur mon épaule... C'était trop pour moi. Si je n'avais pas été dans l'hôpital, j'aurai sûrement fait une scène. Mais, au lieu de ça, je serrai les dents, et sorti. Je ne dis rien jusqu'à ce qu'on arrive au café. Je l'avais laissé me guider. Puis je lui avais indiqué, à contrecoeur, où se trouvait sa chaise, et je m'étais installé en face. J'avais rabattu ma capuche sur ma tête, avait croisé mes jambes, mes bras, et je m'étais véritablement posé sur la chaise d'une façon non conventionnelle. Mais je m'en fichais. Je me fichais de tout à ce moment-là. Puis j'avais commandé un café au serveur, qui avait eu un mouvement de recul en venant vers notre table. J'avais alors lâché un "Tsss", avant qu'il ne parte tout préparer. Puis, après un long moment sans rien dire, je décidai de briser le silence. avais-je vraiment le choix ?

"-T'as toujours pas répondu à ma question, mais en fait je m'en fou." Avais-je lancé d'un ton sec. "C'est quoi du coup ce fameux appareil qui coûte apparemment des milliers de pokédollars que tu attends de récupérer ?"

Si personne ne parlait, cela rendrait la conversation encore plus dérangeante. Alors voilà, je me sentais obligé de le faire, bien que cela ne m'enchantait pas de taper la causette avec un inconnu.
Code par Sphénix pour Epicode.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Mer 25 Sep 2019 - 15:03
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


En arrivant au café, il eu, malgré une certaine gêne, la gentillesse de m'indiquait ma place. Puis, je sentie, dans sa gestuelle, qu'il était contrarié. Quand le serveur arriva, il fut clairement intimidé par le jeune homme et il se demanda surement si le jeune ne me tenait pas en otage, vu mon bandeau et tout. Je lui commandé donc un Blue Lagoon avec une baie sitrus supplémentaire. Puis, il y eu le silence. Je l'avais sortie un peu de force, mais au fond, je savait que c'est ce qu'il voulait. Bon, pas forcément d'être ici avec moi, mis de ne plus être à l’hôpital. Alors, il me posa une question.

Alors, je vous jure que d'habitude, je suis très ouvert par rapport à moi. Je ne cache rien de ce que je considère le "petit privé". Donc, on aurait put croire ça anormal que je lui réponde ceci :

Je suis ici pour une révision de mon masque optique. L’appareil qui me rend la vue.

Le serveur arriva à peu près au même moment, et en entendant ça, il fut un tout petit peu moins stresser par la situation, même si Isaac ne l'aidait pas à se détendre, vue son attitude. Je prit la baie Sitrus et en silence, je la mis dans un petit sachez que je mis ensuite dans ma poche. Puis, saisissant le morceau de citron sur le bord de la coupe, je commençai à remuer ce dernier dans le cocktail, afin que son zeste imprègne le tout.

Brulure au troisième degrés sur tout le corps. Vu le bruit du tissus et de ta chair, il ne s'agit pas d'une brulure accidentelle.

J’arrêtais de siroter et bue une petite gorgé de mon verre.

Tout ton corps est brulé, il n'y a aucun bruit de peau non brulé. Tu t'es jeté volontairement dans les flammes.

Je reposais mon verre et je continuait à parler, tout en faisant en sorte que seul lui m'entendent, mais en restant nonchalant, comme si je lisais une liste de course.

Un suicide ? Non, ta peaux à déjà cicatrisé, mais tu es toujours en vie, donc ce n'est pas la raison. Non, tu avais une bonne raison de te jeté dans le feu. Mais pourquoi te laisser rôtir... Hum...

Je repris une gorgé plus rapide et je continuait.

L'échec. Tu avait un but, mais tu n'as pas réussit à l'accomplir. Donc, tu as abandonné.

Tout en disant cela, je pris le bout du ruban entourant me yeux et je commençait à le desserrer doucement.

Vue ton état de pensée actuel et le fait que tu était seul à l’hôpital le scénario le plus logique soit que ta famille est morte dans un incendie, ou peut-être un accident de grande envergure.

Je commençais à laisser tomber le ruban, de sorte à ce qu'il ne puisse voir que la cicatrice au niveau des tempes, puis je commencé à délier le nœud.

Tu te sens coupable, tu pense peut-être que tu aurais dut être à leur place, ou bien que tu préférerais être avec eux. Hum, cette situation... Elle est si...

Enfin, le ruban tomba, dévoilant mes yeux et leur regard mortuaire. Isaac était assez proche pour observer les ports visuel dans mes iris. En même temps que je fit ceci, je lui dis, avec un ton assez calme et un sourire qui était entaché par mon regard mort :

Je suis comme toi Isaac. Je suis un survivant. Une personne qui à été récupéré après un horrible accident, qui le marqua à vie, mais à qui ont à jamais demandé la question "que veux-tu ?". Moi, j'ai était béni par l'ignorance jusqu'à peu. Mais le choc de tout ses souvenirs, fut aussi dur que ton présent, aujourd'hui. Croit moi.

Ne voulant pas choquer à mort le pauvre serveur s'il revenait, je remis mon bandeau sur les yeux et je repris une gorgé de ma boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Hayashi
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6376-journal-de-bord-d-isaac https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6375-t-card-isaac-hayashi https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6364-some-things-change-you-isaac-hayashi-terminee
Dresseur Pulsar
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Isaac Hayashi
Identité du dresseur
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Mer 25 Sep 2019 - 17:44




Les blessures du passé.

"Past's scars write your futur." | Travis & Isaac


Un appareil optique qui rendait la vue donc ? C'était fou comme la science avait fait des progrès. Et c'était fou comme je m'en foutais. Être aveugle finalement, ça devait être bien. Ne pas voir toutes les atrocités de ce monde. Juste être dans le noir le plus total. Vivre dans l'innocence. Ce devait être beau. Plus beau que d'être spectateur. Oui, être aveugle, ce devait être bien. Une fois dans les ténèbres, seule l'imagination compte. On peut alors choisir de se projeter des belles images, magnifiques même. Personne ne peut nous en vouloir, puisqu'on ne voit pas. On peut alors imaginer les choses autrement. Et ça, ça devait sacrément aider à mieux vivre dans ce monde fade sans couleurs. Oui, l'imagination pouvait permettre de projeter des couleurs. Car nous sommes maîtres de nos pensées, de ce que nous voulons voir dans notre tête. Alors que, lorsqu'on a accès à la vision, on ne peut-être que spectateur de la vie qui défile devant nos yeux. On ne peut rien changer à ce que l'on voit. On vit avec ce que l'on voit. On cauchemarde avec ce que l'on voit. Oui, être aveugle, ce devait être bien finalement.

Le serveur arriva, et posa notre commande sur la table. Je bus le café d'une traite, et reposai la tasse -d'une façon vraiment peu délicate- sur la table. Je me demandai même ce que je faisais ici. Enfin, je continuai de garder cette attitude désinvolte, lorsqu'après avoir remué son citron dans sa boisson il prit la parole. Alors que je regardai les passants du coin de l'oeil, mon regard se posa entièrement sur lui lorsqu'il commença à parler. Je fronçai les sourcils. Que veut-il dire par là ? Et, plus il avançait dans son raisonnement, plus je me mis à m'asseoir correctement, tout en continuant de le fixer, d'un regard noir, et froid. Plus ça allait, et plus il remuait le couteau dans la plaie.

C'était douloureux. Oh que oui ça l'était. Et j'avais l'impression que ça l'amuser, de déblatérer tout ça, à la portée de tout le monde. Oh, il chuchotait, mais les murs ont des oreilles. Et il s'amusait à balancer ça comme ça, tout en sirotant tranquillement son sirop. Petite gorgée par petite gorgée, tandis qu'il continuait à creuser là où il ne fallait pas. Pourquoi se permettait-il de s'immiscer comme ça dans ma vie ? Mais pour qui se prenait-il ? Il n'avait pas le droit de faire ça, tout simplement. J'avais l'impression qu'il avait prémédité tout ça. Et bon sang que j'avais envie de frapper quelque chose. C'était vraiment pas le jour. C'était pas LE jour où il fallait me faire chier. Pourtant il continuait. Il donnait les détails même. C'est jouissif pour lui ou quoi ? Et bon sang que j'avais envie d'envoyer la table en l'air. Bon sang que j'avais envie de lui hurler dessus, de l'empoigner et de bien lui faire comprendre qu'il n'avait pas le droit.

Et, en plus de ça, il s'amusa même à enlever son bandeau pour me montrer que, soi-disant, nous étions pareil. Non, je ne crois pas. Non, nous n'étions pas pareil, loin de là. Je ne connaissais pas ses blessures, et je m'en contre fichais. Je ne connaissais pas son passé, et je n'en avais rien à faire. Je ne voulais rien savoir de lui, pas après ça, pas après avoir dit tout ça. La haine et la rage qui me possédaient depuis tôt le matin déjà s'amplifiaient, doucement, mais de plus en plus. Et ma poitrine se serrait. J'avais l'impression qu'on me comprimais les poumons tant ma respiration devenait difficile. Et la colère, ô la douce colère qui venait me hanter. Les pensées les plus sombres et les plus interdites qui me traversaient l'esprit. La seule chance qu'il avait, c'était que nous nous trouvions dans un espace public. Si ça n'avait pas été le cas, je ne savais pas ce dont j'aurai été capable.

"-T'as pas choisi le bon jour mec." Avais-je lancé tout en baissant légèrement la tête, un sourire diabolique s'implantant sur mon visage. J'avais frappé du poing sur la table en même temps.

Fortement. D'ailleurs, un peu trop peut-être. Quelques autres clients s'étaient retournés, et nous regardaient d'un air horrifié. Mais qu'ils nous regardent avec un air horrifié je m'en cogne. Je veux me barer. Je veux frapper dans quelque chose. Je veux - Il ne valait mieux pas que je pense à la suite. Il fallait que je me calme, que je me contrôle. Mais comment faire, dans ce genre de situation ? Lorsque la personne qui est en face de vous, que vous ne connaissez pas, vous met devant le fait accompli ? Sans une once d'hésitations ? Sans une once de remords ? Et quand plus elle trouve à dire "Mais tu vois, finalement on se ressemble" ? J'avais envie de péter les plombs. Mais je ne pouvais pas, nous étions en lieu public.

"-T'as pas le droit de dire qu'on est pareil." Avais-je commencé à dire tout en murmurant. "T'as pas le droit de dire que je me suis laissé cramer, t'as pas le droit de dire que j'ai abandonné parce que c'est pas vrai !" Avais-je dis cette fois-ci en hurlant.

Les clients et les passants commençaient à s'inquiéter. Le serveur regardait de part la vitre. Toute l'attention était sur nous. Mais je n'en avais rien à faire. Il n'avait pas le droit.

"-T'as pas le droit de balancer tout ça tout en sirotant ta boisson tranquillement ! Tu connais rien, alors viens pas balancer des trucs comme ça à la portée de tout le monde ! T'avais préméditer tout ça hein ? C'est pour ça que tu m'as fait sortir de l'hôpital sans me demander mon avis. T'es bien triste mon pauvre, t'as pas de vie à essayer de foutre la merde dans celle des autres ?"

Oh si vous saviez combien je me retenais de lui envoyer mon poing dans la figure. D'envoyer mon poing sur la table. De balancer la tasse par terre. Si nous avions été autre part, je l'aurai fais. Mais je ne pouvais pas, nous étions en lieu public.

"-Et bien reste dans l'ignorance mon grand, mais vient pas me faire chier. Tu connais rien de mon passé, ni de mon présent. Tu sais pas ce que je vis, dans quoi je vis. Tu sais rien de tout ça, alors vient pas la ramener en faisant croire que t'es capable de deviner mon passé."

J'aurai pu être violent. Je le voulais intérieurement. Briser les vitres de ce foutu café. Retourner les tables, les envoyer dans la rue. Mais je ne pouvais pas, nous étions en lieu public.

"-Et bien, content pour toi si t'es un survivant. A non pardon, j'en ai rien à faire en fait. Moi ils auraient mieux fait de me laisser crever. Alors, grand bien te fasse si t'es content de vivre. Grand bien te fasse. Mais n'invite pas des inconnues à boire un café si c'est pour balancer des choses dont tu n'as même idée."

Les gens s'inquiétaient, je hurlais. Si ils savaient tous comme j'avais envie de tout frapper, tout envoyer balancer. Mais je ne pouvais pas, nous étions en lieu public.
Code par Sphénix pour Epicode.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Jeu 26 Sep 2019 - 10:00
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


Il explosa. Littéralement. Il se lâcha tellement fort que je ne put que rester silencieux. Non pas par peur ou quoi que se soit, mais parce qu'il prouvé mon point. C'est lorsqu'il eu finit de me crier dessus que je me levais et que je posais mes deux mains sur la table, avant de le regarder en face, même s'il ne pouvait voir mes yeux.

Te comprendre ? Non, je ne peut effectivement pas te comprendre. Deviner ce qui te blesse, ça par contre je le peux. Et sans vouloir me la jouer, je pense que tu es conscient du fait que j'ai deviner justement. Parce que si j'avais eu tort, tu n'aurais pas gâcher ton énergie à me hurler dessus. Tu serais parti, laissant un vieux con seul.

Mon ton était assez particulier. Il était à la fois calme, mais on pouvait sentir une forme de claire discrète.

Mais tu vois, le truc, c'est que le "vieux con" que je suis ne te crois pas. Je ne me laisse pas avoir par les mensonges avec lesquels tu te remplit la tête. Tu veux me faire croire que tu veux ta propre mort ? Que tu préfèrerais ne pas être ici ? Oh ! Quel égoïsme ! Quel enfant pourri gâté tu es !

Et soudain, mon ton changea du tout au tout, devenant simplement calme avec une pointe de douceur.

Voilà ce que tu voudrais que je dise pour pouvoir invalider tout ce que je viens dire. Voilà ce qu'aurais dit une personne qui n'a rien compris. Mais je te comprend. Tu n'a pas abandonné par égoïsme. Tu ne souhaite pas mourir par égoïsme. Tu es trop altruiste.

Mon poing se serra un peu.

Tu trouves ça injuste d'être le seul survivant. Tu aurait préféré mourir avec eux pour ne pas les narguer, toi, le seul survivant. Si tu veux mourir, c'est parce que tu n'acceptes pas le fait que le seul qui est survécu soit toi, non pas parce que tu dois souffrir leur mort, mais parce que c'est injuste. Ta vie, tu l'as voit comme une injustice. Et je vais t'avouer une chose : Tu as raison, c'est injuste. Vous auriez put tous survivre, mais tu es le seul vivant. La raison de cette survie doit être encore plus douloureuse que la mort de ta famille.

Et soudain, je tapé du poing sur la table. Mais contrairement à lui, je ne me contrôlé pas, donc un petit impact apparue, tandis que mon poing se mis à saigner.

Mais tu veux gâcher ta vie parce que tu n'as pas put sauver les autre. Et ça, c'est pas altruiste ! Ça, c'est irrespectueux ! Ça, c'est manqué de respect à ceux laissé derrière ! Oh ! Je sais ce que tu vas me dire : "je m'en fiche de ton avis !", "ne parle pas à leur place !", "tu ne comprend rien !". Mais tu sais quoi ? Tes phrases d'apparences, je m'en moque ! Tout comme tu te moque de mon passé. Parce que ça n'a aucune importance ! Ce qu'il y a d'important, c'est ta volonté d'être mort, ou plutôt ta tentative de te persuader que tu ferais mieux d'être mort.

Je le pointait du doigt.

Tu veux me faire croire que tu es suicidaire ? A d'autre ! Vue l'état de ta chair, cela fait longtemps que tu vit avec cette brulure et vue la gravité de la brulure, tu as dut prendre une tonne de médicament. Un vrai suicidaire, ça n'attend pas qu'un "vieux con" lui hurle dessus pour agir ! Une overdose, une veine tranché, un saut depuis un immeuble : tu as certainement eu le choix ! Mais tu es ici, vivant et en bonne santé ! Quand vas-tu accepter le fait que tu veux vivre ? Quand vas-tu devenir assez devenir assez égoïste pour accepter que tu n'es pas près à mourir ? Ou, en étant plus cruel, quand vas-tu te rendre compte que si tu meurs, tu laissera tombait ta famille ? Ou peut-être le sais-tu déjà, que mourir parce qu'ils ne sont plus là ne serait qu'une insulte à leur existence et à leur mort !

Je remis un coup sur la table de mon poing.

LA SEULE QUI NE COMPREND RIEN ICI, C'EST TOI GARÇON !

Mes glandes lacrymales lâchèrent un peu, et je ne put me retenir.

ET VOUS, LA ! C'EST PAS UN SPECTACLE ! DEHORS ! MAINTENANT.

Et ce faisant, je jetait une liasse de pokédollards pour le dédomagement.

Hurle autant que tu veux, frappe moi comme tu veux le faire depuis tout à l'heure si tu l'oses ! Mais tu le sais comme moi : le moment où tu posera ta main sur moi, tu sera le seul à être blessé ! Parce que tu n'es pas ça ! Tu n'es pas un monstre qui à survécut à un incendie ! TU ES UN GARS JUSTE QUI A FAIT DE SON MIEUX ET QUI N4ACCEPTE PAS SON ECHEC ! Mais c'était pas de ta faute ! Je n'ai beau ne pas savoir ce qui à causé la mort de ta famille, je peux le sentir en toi, le voir dans ton âme : Tu as fait de ton mieux pour les aider, mais tu n'es pas la cause de leur mort ! Alors pourquoi tu te force à être le seul coupable ! Pourquoi tu ne te rend pas compte que vivre tel un fantôme n'arrangera rien !

Les larmes coulaient encore un peu plus, malgré mon attitude faciale qui était plutôt colérique. Mes mains tremblait et je respirait violemment, incapable de me calmer.

Et le pire, c'est que dès que quelqu'un tente de t'aider, la première chose que tu essayes de faire, c'est l'écarter, qu'il te laisse dans ton cercle vicieux de soufrance ! MAis tu sais quoi ? Je ne suis pas un pokéon stupide qui tourne le dos à un autre pokémon blessé parce qu'il cri et tapesur tout ce qui l'approche ! Non ! Moi je me laisse défoncer juste pour ne serais-ce que calmer la douleur ! PARCE QUE TU N'AS PAS A SOUFFRIR, PEU IMPORTE CE QUE TU EN PENSE !
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Hayashi
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6376-journal-de-bord-d-isaac https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6375-t-card-isaac-hayashi https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6364-some-things-change-you-isaac-hayashi-terminee
Dresseur Pulsar
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Isaac Hayashi
Identité du dresseur
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Ven 27 Sep 2019 - 8:30




Les blessures du passé.

"Past's scars write your futur." | Travis & Isaac


J'avais baissé la tête, et je regardais la table, puis le sol tour à tour. Mais lorsqu'il avait reprit la parole, je l'avais fixé, avec une expression à la fois neutre et obscure. Comme si plus aucun sentiment ne pouvait y être lu. Comme si je n'étais plus qu'un mur, vide et froid. Et je l'avais été écouté déblatérer son speech, parfois décrochant, parfois en ayant envie de lui hurler dessus. Mais malgré tout les sentiments par lesquels j'étais envie, je ne laissais plus rien paraître physique. J'étais dans une rage si noire, si profonde, si dévastatrice, qu'elle m'empêchait tout mouvement. Et il fallait que je l'a dompte, cette rage. Car le moindre geste pourrait être violent, beaucoup trop violent. Alors, à la place, je restais assis, et je ne bougeais pas. Je le fixai juste. Je le fixai. Et j'essaie de chasser toutes les idées sombres qui me passaient par la tête.

Mais c'est un fou, c'est pas possible. Je n'avais pas réagis, lorsqu'à plusieurs reprises il avait taper du poing sur la table. Je l'écoutai simplement balancer toutes ces conneries, cet amas de futilités. En réalité, plus que la colère, je ne comprenais pas pourquoi il agissait ainsi. Il y gagnait quoi en réalité ? Il cherchait à se faire des amis ? Non, parce que ce n'était pas vraiment la bonne méthode. Enfin, ça ne marchait pas avec moi. Il ne me connaissait pas, alors pourquoi il venait me parler de mon passé comme ça ? Ma journée était déjà horrible, et il ne faisait que l'empirer. J'aurai jamais du venir à Voltapolis. Je n'aurai jamais dû venir faire leur putain de visite qui ne servira à rien. J'aurai mieux fais de rester chez moi.

Et, alors qu'il avait fini de parler depuis un bon nombre de minutes, j'avais laissé un blanc, tout en croisant mes bras. Je devinai fou à l'intérieur. J'allais exploser. Et ça, ce n'était pas bon. J'avais réussi à me retenir jusque là, j'aurai pu balancer bons nombres de propos beaucoup plus horribles et tranchants. Mais je m'étais retenu. Je me contenais. J'avais réussi jusque là. Mais il me cherchait. Et plus le silence s'allongeait, plus la folie tentait de prendre le contrôle de mon esprit. Il ne fallait pas que je vire de bord. Il fallait que je me contrôle. Mais c'était si difficile. Si dur. Alors, pour échapper à l'obscurité envahissante qui allait prendre possession de mon esprit, je me mis à rire. Je fus même pris d'un fou rire. Un énorme fou rire. Incontrôlable celui-là. Alors j'avais ris, diaboliquement, sarcastiquement, durant quelques minutes. Les passants marchaient rapidement, ils nous dévisageaient tous. Pour beaucoup, ils étaient même parti se réfugier à l'intérieur du café. J'en avais même entendu certain qui parlaient d'appeler la police. Grand bien leur fasse.

"-En fait, tu me fais bien rire. Tu cherches à te faire des amis en essayant de résoudre leurs problème ? En s'occupant de ce qui se passe dans leur tête, de ce qui les torture ? Je suis désolé, mais avec moi ça marchera pas." Avais-je dis d'abord en riant, puis mon ton redevenant de plus en plus froid. "T'aura beau me dire tout ce que tu veux, tu feras rien changer. Je t'ai rien demandé, alors je vois pas pourquoi tu te mêles de ce qui ne te concerne pas, et surtout pourquoi je devrai t'écouter."

Mon regard était plus noir que jamais. Il ne pouvait pas le voir, mais je m'en fichais.

"-Arrête de parler de ma famille et des évènements qui se sont produits comme si tu avais été là, comme si tu l'avais vécu. TU NE SAIS RIEN. Je crois que ça tu veux pas bien l'entendre mon grand. Ne dis pas que je suis un égoïste et un enfant pourri gâté s'il te plait. Parce que tu ne sais pas ce qu'il s'est passé. Pourquoi je me suis retrouvé comme ça. Mais tu insistes tellement, que je vais te la donner cette putain d'explication."

Agressivité, émotions qui remontaient.

"-Je suis toujours venu en aide à tout le monde quand j'étais petit. Toujours, pour tout et n'importe quoi. J'aimais faire ça, je me sentais utile. Mais ce jour-là, j'ai préféré aider un garçon qui se faisait harceler, plutôt que de rentrer chez moi. Je l'ai raccompagné chez lui, me suis assuré qu'il allait bien, au lieu de rentrer chez moi. Je suis revenu, la nuit était déjà tombée. Et la machine était enclenchée."

Haine, dégoût.

"-J'ai tout perdu à cause des autres, TOUT PERDU. Quand j'étais jeune, j'ai jamais rien demandé en retour à personne, j'étais toujours là pour eux. Mais quand moi j'ai eu besoin qu'on m'aide, qu'est-ce qu'il s'est passé ? Tout le monde m'a tourné le dos. Tout le monde. Et tout le monde n'a fait que me rejeter, me dénigrer, m'insulter. Je n'ai jamais eu personne pour moi quand j'en avais besoin. Qui te dis que je n'ai jamais essayer de me donner la mort hein ? Qui ? Tu crois que ça me fait plaisir de vivre comme ça, avec ce physique répugnant, et qu'on me considère comme u rat, un nuisible, un moins que rien, un monstre ? Tu crois que c'est facile ? T'arriverai à le supporter ça ?"

Colère. Rage.

"-Si je suis encore ici à l'heure actuelle, c'est pour mes pokémons. Parce que je n'ai qu'eux. Et puis, ne me fais pas croire que tu essaies de m'aider de cette manière ? Non parce qu'alors t'as certaines choses à revoir dans ton approche. Et t'es vraiment un petit rigolo. TU CROIS VRAIMENT QUE CA M'AMUSE DE SOUFFRIR ? NON PARCE QUE J'AI L'IMPRESSION QUE TU ME PRENDS POUR UN IMBECILE, UN CRETIN QUI SE REJOUIT DE VIVRE DANS LA DOULEUR ET LA SOUFFRANCE. T'es comme tous les autres en réalité. T'es aussi pourri qu'eux."
Code par Sphénix pour Epicode.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Ven 27 Sep 2019 - 11:59
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


Je le laissais de nouveau parler, mais cette fois-ci mon expression changea. M'écoutait-il au moins ? Tout ce que j'avais prévue qu'il allait dire, il le dit. Tout ce que je lui avait dit, il disait que c'était faux pour ensuite dire exactement ce que je disais. Le faisait-il exprès ? Je ne sais pas pourquoi, mais je le trouvé juste idiot à ce niveau là. Et puis sa backstory de son accident... Je ne put m'empêcher de me sentir presque offenser lorsqu'il affirma que personne avait tenter de l'aider puis qu'il me sortit que j'étais comme tout les autre... Ma patience à des limites, vous savez, et bien que je voulais absolument l'aidez, il y avait un moment ou je ne pouvais plus supporter de parler à un mur.

Je fini ma boisson d'une traite, tout en me rasseyant. Je n'allais pas plus m'abimer pour une personne qui ne fait aucun effort. Et en ayant fini ma gorgé, je dit, sur un ton très calme :

Je ne sais pas ce qui est le plus ironique : le fait que tu as réagit comme j'ai dit que tu allez réagir, ou le fait que ça prouve que tu n'écoute pas ce que je dis.

Avec un calme olympien, je sortit un bandage de mon kit de soin dans la poche de mon manteaux et je commençait à préparer de quoi soigner mes mains.

Quand à t'as question, si je pourrais supportait d'être vue comme un monstre, je te répondrai une chose : tu m'as convaincue, tu t'en fiche de ce qui t'entoure. Après tout, tu as bien vue mes yeux, porte close vers une âme que personne ne saurait trouvé en moi. Tu me demande si je peu supporter d'être vue comme un monstre ? Hum, étant donné que mes yeux sont deux miroir vers la mort et que mon masque fait que les gens oublie que je puis souffir ou parfois que je suis un homme, je te répondrait une chose : Je ne fais pas de comparaison des douleurs, vue que c'est subjectif, mais toi, au moins, tu peux prouver au gens, d'un regard, que tu es un homme. Moi, j'ai perdue pour toujours ce privilège, voir pire, il est impossible d'être sur que je sois encore homme. Donc ma réponse sera claire : oui, je supporte très bien, parce que j'ai appris à faire des efforts, même si c'est injuste.

Je commençait à me bander la main droite.

Par exemple, dans ma jeunesse, personne ne voulait m'approcher à l’hôpital, quand j'avais encore les yeux découvert. Et je me demandait : pourquoi personne ne veut de moi ? Puis, j'ai appris une chose simple qui est que les homme ont peur de la maladie. Et aussi qu'il ont peur de la mort. Et que à travers moi, il voyait ces deux peur dans un corps d'enfant. Ce qui est plutôt le summum de l'effroi. Encore une fois, je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais, il est possible que ce soit exactement ce qui se soit passé avec toi. Bien que je dirais aussi que tu était mal entouré, non pas que ce soit de ta faute.

Je commençait à bander mon autre main.

Par contre, ce qui est ta faute, c'est le fait que personne ne t'aide désormais. vue que même lorsqu'une personne te comprend, tu fais tout pour la faire partir, quitte à mal-interpréter volontairement ses propos, à lui dire qu'il a tort avant de redire exactement ce qu'il à dit ou bien en lui. Comme par exemple le fait que tu ai persuadé que j'ai dit que tu n'as jamais tenter le suicide. J'ai dit que tu n'y étais jamais arrivé, pas que tu n'avais jamais essayer. Ou bien, quand tu essaye de me persuader que je n'ai rien compris à ton histoire, que je dit n'importe quoi, et que lorsque tu explique ce qui t'es arrivé, tout ce que j'avais en certitude était vrai, et certaine de mes simple hypothèses furent confirmer. Ou encore, quand j'ai dit l'opposé total de ce que tu voudrais que j'ai dit, que tu serais un enfant gâté égoïste, alors que j'ai clairement dit que tu vivais trop par altruisme et que tu devait devenir un peu plus égoïste, assez pour au moins t'apprécier toi-même.

Je coupais le bandage avec mes dents. Puis, je soupirais.

Plus ça va, plus je te cerne, et moins je te comprend. Par exemple, parce que tu es arrivé trop tard parce que tu avais aider quelqu'un, et qu'ensuite personne ne t'aida, tu es prêt à considérer l'humanité comme un monstre, en utilisant des raccourci logique. Mais est-ce de la faute de ce garçon qui était maltraité si tu es arrivé trop tard ? A mon avis, c'est déjà plus logique de blâmer les harceleur, parce que s'il n'avait pas était là, tu n'aurais pas eu à aider ton camarade de classe. Et quand bien même : il ne sont pas ceux qui ont mis le feu à ta maison, sauf erreur de ma part.

Je laisser un morceau de bandage couvert de produit pour lui, au cas où il aurait une blessure que je n'aurais pas vue.

Par contre, tu n'arrive pas à faire le lien entre le fait que je tu n'arrive jamais au bout de tes tentatives de suicides et le fait que peut-être, tu es une raison de vivre autre que tes pokémons. Je veux dire, ça m’étonnerais que tu ai tenter de te suicider quand tu avais des pokémons, vue que, comme tu le dit si bien, tu vit pour eux.

Je soulevais un peu ma tête, et, toujours sur un ton calme, ayant compris qu'être passionné ne servirait à rien, je conclue :

Je pense que tu es loin d'être un imbécile, sinon je ne perdrais pas de mon temps à essayer de t'aider. Cependant, je pense que tu t'es tellement persuadé que personne ne voulait t'aider, que tu empêche les gens de t'aider. Maintenant, cri, tape, hurle, insulte moi si tu le souhaite. Mais si tu es si persuadé que ça que j'ai tort, que je devrais pas dire tout ça, que je suis qu'un vieux con aigri sans amis, alors agit en conséquence. Je l'ai déjà dit et je le redirais autant de fois qu'il le faut : je n'ai pas peur de me faire griffer en aidant un animal blesser.

Et sur ces mots, je croisais les bras de manière nonchalante, tout en gardant mon attitude calme.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Hayashi
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6376-journal-de-bord-d-isaac https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6375-t-card-isaac-hayashi https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6364-some-things-change-you-isaac-hayashi-terminee
Dresseur Pulsar
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Isaac Hayashi
Identité du dresseur
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dim 29 Sep 2019 - 10:37




Les blessures du passé.

"Past's scars write your futur." | Travis & Isaac


"-J'ai une seule question. Pourquoi est-ce que tu fais ça ? Je ne t'ai rien demandé et je n'ai pas besoin de ton aide. Seuls mes Pokémon's peuvent m'apporter ce soutien."

Après quatre ans sans personne, j'avais survécu, bien que je continuais d'être rongé par le malheur. Parce qu'après tout, un tel évènement est un traumatisme, surtout pour un jeune de seize ans. Les autres ne m'apportaient maintenant plus que des malheurs, alors je n'avais plus besoin de personne. Et plus personne n'avait besoin de moi. C'était au moins un bon point. Et puis quoi encore, je n'allais pas continuer à me tuer à la tâche sans rien y gagner en retour. J'avais assez donné, et j'en avais subi les conséquences. Mais n'oublie pas ta conversation avec Lewis, Isaac. Je voulais bien garder en tête les conseils qu'il avait pu me donner. D'ailleurs, j'avais essayé de mettre en pratique. J'avais été vers les gens, j'avais été chercher le contact, j'étais venu en aide à Kiana. J'avais essayé. Mais si au final, tout ça n'avait servi à rien ?

"-Il n'y a que Koga qui puisse me comprendre. Nous avons vécu la même chose en grande partie. Je l'ai trouvé un jour alors qu'elle était grièvement blessée. Je me suis battue pour réussir à l'attraper, afin de l'emmener dans un centre Pokémon. Elle avait peur, elle était perdu, elle était seule. Elle n'avait confiance en rien ni personne. Elle venait de se faire passer à tabac. Des gens étaient passés avant moi devant ce buisson où elle était, et personne n'a voulu l'aider. Personne. Nous sommes pareils, avec Koga, et il n'y a qu'elle pour me comprendre, et moi pour la comprendre."

Les êtres humains ne pouvaient pas comprendre, à moins de le vivre à leur tour. Mon ton se faisait néanmoins de plus en plus calme et posé. La colère et la haine se dissipaient, bien qu'encore présentes. Mais la façon dont je réagissais était peut-être disproportionnée. Je restais avant tout civilisé. Et, adopter ce genre de comportement ne faisait qu'aller dans le sens de tout ceux qui pensaient que j'étais un montre.

"-Je ne peux prouver à personne que je suis un homme, puisque plus personne ne me considère de la sorte. Et puis, tu me parles de ta jeunesse. Mais tu crois que ça fais quoi de voir un type bandé de la tête aux pieds ? Même les médecins avaient peur de moi. Ils faisaient leur travail, mais jamais personne ne venait me voir quand j'étais tout seul dans ma chambre d'hôpital. C'était limite si les infirmières osaient poser un regard sur moi quand elles m'apportaient à manger. Je ne voyais du monde que pour mes examens médicaux. Et ce, pendant une année complète, si ce n'est un peu plus. Je suis seul depuis ce temps là. Et puis, comment se faire des amis avec cet accoutrement hein ? J'ai plus d'entourage depuis bien longtemps. Et plus personne ne veut m'approcher."

Si la haine disparaissait, c'était au tour de la mélancolie et de la tristesse de prendre le dessus. Gorge nouée, larmes aux yeux, je ne pouvais les retenir.

"-Excuse moi, mais comme je te l'ai dis, maintenant, je n'ai plus besoin de personne. C'est trop tard. Et tu dis me comprendre, mais pardonne moi je te rectifie. Tu as vu juste concernant mon passé. Par je ne sais quelle technique psychologique ou peu m'importe, tu as dans la globalité remis les éléments à leur place. Tu vois seulement la façade. Tu ne vois pas ce qu'il y a derrière, et tu ne peux encore moi la comprendre. Car je ne pense que que tu saches ce que ça fait de plonger au travers des flammes, tout en entendant toute ta famille piégée, en train de hurler de douleur et de désespoir. Je crois que tu ne sais pas comme ça peut déchirer le coeur d'un adolescent de seize ans de savoir qu'il ne peut rien faire, et qu'il se trouve lui aussi parmi les flammes. La douleur, la chaleur, la fumée. Les larmes qui n'arrivent même pas à couler. Non, elles ne coulent pas, parce qu'elles s'évaporent. Cette sensation de se sentir seul au monde, impuissant. Et puis, les plaintes laissant place à un lourd silence, seulement rompu par le crépitement des flammes. Ca, je crois que tu ne peux pas comprendre, et tu ne peux même pas t'imaginer ce que ça fait à un ado de seize ans, et encore à l'heure actuelle, quatre ans après."

Mais cette fois-ci, pas de feu, ni de chaleur excessive pour stopper les larmes. Non, là, elles pouvaient couler. Et c'était ce qui était en train de se passer. Elles roulaient, doucement, le long de mes joues.

"-Oui, l'humanité est une pourriture. L'homme est pourri. Il est mauvais, et sans scrupule. Profiteur, manipulateur. Je n'ai jamais dis que c'était la faute de ce garçon. Je dis juste qu'à trop vouloir aider les autres, et bien au bout d'un moment on se fait bouffer, briser, détruire, enterrer. Je suis désolé, mais les autres ne sont rien."

Foutu humanité.

"-Ne cherche pas à savoir ce que j'ai essayé de faire, il le vaut mieux pour toi. Et, contrairement à ce que tu pourrais croire, je reste un être civilisé, et non pas un animal blessé. J'ai appris à me soigner seul, pas besoin de quelqu'un. Mais laisse moi te reposer une fois la question : Pourquoi tu as fais ça ?"

J'étais civilisé. Mais si nous avions été dans un endroit un peu plus reculé, sans grand monde autour de nous, je n'aurai peut-être réagi de la même façon.

"-Pardonne moi, mais la prochaine fois que t'essaie d'aider quelqu'un, procède d'une autre façon. C'est pas en rentrant dans son intimité de la sorte que la personne va accepter de se faire aider. C'est pas en balançant d'un coup l'étendu de son passé qu'elle va accepter de se faire aider. C'est pas non plus en essayant de lui faire des leçons de morales par la suite qu'elle va accepter de se faire aider."

J'avais sorti un mouchoir, et avait essuyé les quelques larmes qu'il restait sur mon visage. Vivement que je rentre chez moi.
Code par Sphénix pour Epicode.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Lun 30 Sep 2019 - 19:45
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


Encore une fois, je le laissais vider son sac. Et lorsqu'il eu finit et qu'il eu commença à sécher ses larmes, toujours sur mon ton calme et plein de compassion, je lui répondit.

Je ne prétend pas tout comprendre de toi, cela m'est impossible. Tout comme je ne me comprend pas forcément. Et je suis sincèrement heureux que tu es trouvé un être capable de te comprendre, et vice-versa.

Je fit un mouvement vers lui. Pas au point de me lever pour lui faire un câlin ou n'importe qu'elle autre marque d'affection bien trop inapproprié. Non, juste, mon langage corporel montré une ouverture. Il avait arrêté de crier, je voulais lui montrer que je l'écoutais et que j’acceptais ces dires.

Mais tu as tort sur un plusieurs point. Non, je ne suis pas là pour me foutre de toi, mais je ne peux pas accepter que tu me dise que je ne comprend rien, sans que je puisse dire la même chose lorsque c'est le cas.

Je continuait à parler sur un ton doux, mais pas infantilisant.

Tu as tort sur le fait que plus personne ne te considère comme un humain. Tu te considères comme un humain. Sinon, tu n'auras pas de problème à ce que je dise que tu es comme un animal blessé. D'ailleurs, je ne voulais pas insinuer que tu était un animal, c'était une métaphore peut-être mal-placé.... Parce que justement, je te considère comme un humain. Alors je sais que c'est rapide à dire pour une personne qui n'as pas le don de vue et qui lui aussi est monstrueux. Mais sache deux choses : La première est que même avant que je perde mes yeux, en toute sincérité, tu m'aurais fait peur. Mais j'aurais quand même fait ce que j'ai fait aujourd'hui. Non pas parce que je suis un héros ou que je me sente plus fort que quiconque, mais juste parce que je suis trop curieux et empathique. Et la seconde chose, c'est que même sans mes yeux, mes autres sens marche à pleine capacité. Et crois moi, j'en sais plus sur ton physique sans mon masque qu'avec.

Tout en parlant, je me mis à trifouiller mes point d'attache aux niveaux de mes tempes, caché sous mes cheveux, les dévoilant en partie. Avec ma colère, certain de mes cheveux c'était coincé dedans et ça me gêné.

Et bien que tu penses le contraire, je te jure que je vois plus que la façade. Je ne suis pas le genre à sortir mon passé comme ça, et je sais que tu n'as pas une folie envie de l'entendre, mais j'aimerais que tu porte au moins une oreille. Si je suis venue dans cette région, c'est pour refermer une blessure de mon passé, une blessure que je ne porte plus vraiment en moi, mais qui doit être soigné. J'ai déjà posé mon pied sur cette îles. Il y a exactement 20 ans. J'y ai vue mon père mourir devant moi, d'un coup de couteaux dans le cœur. en un instant, je suis devenue orphelin, je n'avais plus personne. Alors j'ai sauté sur ce type, je voulais pas perdre mon père, même si  c'était trop tard. Tu as vue le résultat.

Je lui montrait mon bandeau.

Puis le trou noir. Tu es trop jeune pour avoir connue le tremblement de terre de Joliberges. Mais sache que j'y était, sous les gravât, blessé gravement, mort de fin et de soif, aveugle et ayant pour seule compagnie mon pokémon qui tentait de nous empêchait de mourir. J'étais si faible que respirer était un effort, si tu enlève l'air surchargé en poussière et autre particules volatile qui me rendait la chose horrible. Et le pire, c'est le noir. Quand ton dernier souvenir est le visage souriant de ton père, il est encore plus dur d'accepter les ténèbres. Mais bref, j'ai été sauvé, blablabla, j'ai survécut, et maintenant ceux qui ont tué mon père doivent me chercher pour me tuer, pour une chose dont j'ai absolument perdu tout souvenirs. C'est pour cela que je suis venue ici. Pour retrouver ce qui me vaut cette traque incessante.

Ceci dit, je semblait regarder le ciel, pensif. Bien évidemment, j'étais aveugle.

Certain, des idiots, dirait que j'ai vécut pire que toi. Mais ce n'est pas vrai, parce que je ne l'ai pas ressentit comme toi tu ressent ta peine. Je l'ai vécut autrement, c'est tout. Et puis, si on devait faire un concours de la douleur, même si c'est débile, mon pokémon pourrait tous nous écraser. Mutius à vu et fait des choses qui rendent nos histoire tellement peu horrible en comparaison. Et pourtant, de nous trois, c'est le plus insouciant. Il est bien plus sage que nous, que moi, que toi. Et pourtant il à beau avoir vécut des choses affreuse en compagnie des humains, il à décider de s'accrocher à moi, à mon père, au gens qu'il rencontre.

Je fit une pause.

Je ne veux pas dire que ta douleur n'est rien, parce que ce n'est pas un concours. Mais si tu laisses ta douleurs dicté tes choix, tu ressort encore plus souffrant. Je n'ai pas toute les solutions, en vérité, Mutius les aurait les solutions. Mais c'est un être complexe à comprendre, et il ne peut nous aider pour l'instant.

Puis, je décidait de répondre à ça vrai question.

Ecoute, je sais que je ne suis pas forcément doué pour aider les gens comme toi ou moi. Mais je ne peux pas juste abandonné parce que "je sais pas faire". Je préfère raté en essayant quelque chose que ne rien risqué en restant immobile face à ce que je ne sais pas faire. Si je veux t'aider, ce n'est pas pour "essayer" de e faire aller mieux. C'est juste que... Je sais pas... Je me suis vue en toi. Ou plutôt j'ai vue qui j'aurais put être si j'avais était entouré autrement. Que tu accepte ou pas ce que je vais dire, je le dirais quand même : tu es une bonne personne, mais tu as tellement était entouré de mauvaise personne que tu ne vois plus la différence entre quelqu'un qui tente de faire quelque chose pour toi et quelqu'un qui veut juste suivre ses petits plaisir égoïste. Mais tu as aussi oublié que tu es toi aussi un humain, et que ce n'est pas en te repliant sur toi-même que tu te sentira mieux. C'est pas en crachant sur ton espèce, sur ton sang, que tu arrangera les choses. Aussi bien soit les pokémons, ils ne faut pas oublier que tu n'es pas comme eux. Tout comme je ne serais jamais comme Mutius. Et même si tu penses que la seule personne qui te crois est ton pokémon, tu n'as juste pas encore rencontré ce qui peuvent aussi te comprendre. Ou peut-être les as-tu fais fuir. Tu dis que tu n'as pas besoin des humains... Mais c'est faux. Tu es beau être différent celons tes critères, tu restes comme tout être humain, et tu as besoin des même chose que tous les gens, qu'ils soit sain ou malade : tu as besoin des autres. Pas pour t'aider, non. tu as juste besoin des autres pour vivre. Parce que nous, humain, nous n’existons réellement que lorsque l'autre nous voit exister.

Je sortis ça naturellement, sans vraiment penser à ma phrase. Je n'avait pas chercher à sortir une grande phrase de savant, c'était sortit tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Hayashi
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6376-journal-de-bord-d-isaac https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6375-t-card-isaac-hayashi https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6364-some-things-change-you-isaac-hayashi-terminee
Dresseur Pulsar
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Isaac Hayashi
Identité du dresseur
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Ven 4 Oct 2019 - 15:04




Les blessures du passé.

"Past's scars write your futur." | Travis & Isaac


En réalité, j'essayais de ne pas trop penser. Je ne cherchais pas à comprendre pourquoi cette conversation avait lieu. Car, c'était à me rendre fou. Je ne cherchais pas à comprendre les raisons, pourquoi Travis avait commencé à me parler de tout ça d'un coup. Car, c'était à me torturer l'esprit. Une moindre pensée, une moindre interrogation quand au début de la conversation, et j'avais envie de taper ma tête contre un mur. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi pourquoi pourquoi pourquoi ? Apparemment, ça ne l'amusait pas. Mais, dans tous les cas, je m'en fichais. Il venait de foutre ma journée encore plus en l'air. Il venait d'éveiller d'anciens souvenirs que j'essayais vainement d'enfouir au plus profond de moi-même, afin qu'ils ne refasse plus jamais surface. Au lieu de tout arrêter, il continuait d'enfoncer le couteau dans la plaie, de le remuer.

"-Pourquoi..."

Ce mot n'avait été qu'un murmure, qui s'évapora bien rapidement dans le bruit de la foule qui continuait toujours de se demander ce qui pouvait bien se passer à notre table. Un mot, simple, court, qui tournait en boucle et auquel je n'arrivais pas à apporter de réponse. C'est frustrant, de rester stupide face à ce "pourquoi". Il vous regarde, sans bouger, sans sourciller et attend que vous trouvez par vous même ce que vous cherchez. Sacré "pourquoi". Fruit de mes démons.

"-Je n'ai jamais dis que je ne me considérais pas comme un homme. J'en suis un. A mes yeux. Pas pour les autres. Pour eux, je ne suis que le fruit du démon, une chose horrible et monstrueuse qu'on a osé laisser en liberté. Quand les gens pensent ça, c'est impossible de le leur montrer, que je suis bien un humain."

Les autres, toujours les autres."Pourquoi..." Nouveau murmure. Je posai mon front contre la paume de ma main.

"-Que veux-tu que je te réponde à part que je suis désolé pour ce qui t'es arrivé ? Et que je te souhaite de trouver la cause de ton malheur ? Je comprends pas vraiment pourquoi tu déballes ton passé, douloureux soit-il, là, comme ça, d'un coup. J'avoue que j'ai du mal avec le concept. Si tu t'attends à ce que j'ai de la pitié pour toi ou quoi que ce soit, et bien je suis désolé de te le dire, mais ce n'est pas ce qui va se produire. Je ne sais plus éprouver de la pitié, désolé."

Non, je ne savais plus. Personne n'en avait jamais éprouvé pour moi. Alors pourquoi moi, maintenant, je devais en ressentir ? Pourquoi je devrai m'attendrir devant une telle histoire, alors que personne ne l'a fait pour moi ? "Pourquoi..." Je voulais pas réfléchir à tout ça, et finalement je ne faisais que ça.

"-La douleur, c'est mon quotidien. Tu crois que ça peut cesser du jour au lendemain ? Et puis, personne n'a jamais voulu me venir en aide, c'est certain. Dans tous les cas, je fais fuir tout le monde, peu importe la situation. Et, je suis désolé de te l'apprendre, mais je pense pas que ce soit ton petit discours qui change mon quotidien. Je n'ai besoin de personne. Personne n'a besoin de moi. Point."

Je veux rentrer. Je voulais rentrer, mais en même temps, je ne me sentais pas chez moi dans cet appartement insalubre. Je veux juste me casser.

"-Je suis désolé si tu pensais que cette conversation allait mieux se passer. Mais je pense qu'il est temps d'y mettre fin. Je n'en peux plus de toutes ces personnes qui nous épient depuis le début." Avais-je dis en haussant le ton et en regardant les concernés avec un regard noir. "Et je vais devoir rentrer chez moi m'occuper de mes pokémons."

Je jetai un coup d'oeil sur mon portable, avant de sortir quelques pièces et de les poser à côté de ma tasse. J'avais même laissé un pourboire. Chose rare.
Code par Sphénix pour Epicode.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Sam 5 Oct 2019 - 16:40
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


J'écoutais finalement Isaac et je me rendit compte d'une chose qui me serra le cœur : il était déjà tombé trop loin pour être rattraper. Il se contredisait, se voilait la face ou se mentait à lui même. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment. Peut-être que c'était la seule manière qu'il avait pour se rassurer ? Ou bien, il était déjà tombé dans une forme de folie pernicieuse ? J'avais voulue l'aider, mais au fond, il avait raison. Je ne pouvais pas l'aider. Pas moi, je n'était pas la bonne personne... e vérité, je ne pense pas que la personne qui lui fallait était encore en vie. C'est triste, mais je ne voyait pas comment il pouvait se sortir de ce cercle vicieux de douleur, à part en y faisant face, ce qu'il ne voulait clairement pas faire. Mais que pouvais-je faire, moi, simple passant, aveugle de surcroit ? Que pouvais-je faire quand il n'écoutait que la moitié de mes mots ? Que pouvais-je faire, quand il prend forcément mal tout ce que je dit ?

Je ne cherche pas la pitié, je ne l'ai jamais chercher. Mais cela n'as plus d'importance désormais.

Je me justifiait encore, même si cela n'avait plus aucun intérêt réel. Je parlais à un mur qui ne voyait que ce qui l'arrangeait, je ne pouvais pas faire plus. J'étais fatigué. Il avait juste réussit à me fatiguer. J’espérais au moins qu'il est retenue quelque choses de notre conversation.

Retournons à l’hôpital pour récupérer nos résultat, et puis nous pourrons continuer nos vies.

Je mis moi aussi de quoi payer, avec un pourboire, puis je me levait, silencieusement. Je pense que j'étais en colère au fond. Contre lui, parce qu'il redoubler d'effort pour se sentir mal. Contre moi, d ne pas savoir comment l'aider. Mais je n'y pouvait rien.

C'est donc silencieusement que je sortit du bar, sans vraiment faire attention à s'il me suivait ou pas. J'espérai récupérer mon masque pour pouvoir retourner dans mon Van pour m'occuper de Mutius. Je voulais finir cette interlude vide.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Hayashi
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6376-journal-de-bord-d-isaac https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6375-t-card-isaac-hayashi https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6364-some-things-change-you-isaac-hayashi-terminee
Dresseur Pulsar
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Isaac Hayashi
Identité du dresseur
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 385
Née le : 13/10/1999
Age : 20
Région : Lumiris
Stardust : 1426
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_758_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_741_Buyo_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_077_XY
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_761_SL
Les blessures du passé. [Ft Isaac] Archzo10
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Sam 5 Oct 2019 - 17:29




Les blessures du passé.

"Past's scars write your futur." | Travis & Isaac


C'était la première fois. La première fois depuis quatre ans que quelqu'un venait de parler aussi aisément de mon passé, hormis les médecins. C'était la première fois aussi que je déclarai ouvertement, bien que succinctement, ce qu'il s'était passé ce jour-là, ce que j'avais ressenti. Mais, est-ce que ça m'avait aidé ? Non. Peut-être était-ce dû au fait que je n'étais pas de bonne humeur depuis le matin même. Non, ce n'était même pas de la mauvaise humeur. Juste un trop plein d'émotions en ayant pensé au fait que je devais venir ici. Et, plusieurs fois, je m'étais demandé si c'était la bonne idée, de venir ici. Je n'aurai jamais dû, j'aurai mieux fais de rester chez moi, avec Koga et Yoku. Faire deux heures de marche, pour au final en arriver au résultat là, c'était pas ce que j'avais le plus espéré.

Non, parce qu'au final, tout ça ne m'avais que fait replonger dans les tréfonds de la douleur. Et tout allait redevenir comme à cette époque. Cette époque où les ténèbres étaient le seul endroit où je me sentais à ma place. Ces jours où j'ai passé des heures enfermé, dans le noir. Ces jours où rien n'avait de sens, où je souhaitais m'endormir et ne plus jamais me réveiller. Cette période noire qui m'avait animé, consumé, soulagé, ayant pour seul amis la nuit et les ombres. J'avais réussi à sortir la tête du trou. J'avais réussi à me reprendre un peu. J'avais réussi à côtoyer du monde, et je commençais même à aimer ça. Mais là, c'était comme si tout venait de s'effondrer sous mes pieds. Que les fondements, que j'avais doucement construits, venaient de se briser. Qu'on venait de me retirer de force ce que j'avais réussi à bâtir. La cicatrice, qui avait jusque là pris du temps à se refermer, venait de s'ouvrir de nouveau.

Sans un mot, sans le regarder, je l'avais suivis jusqu'à l'hôpital. J'aurai très bien pu attendre qu'il y soit allé, et j'y aurais été à mon tour. Mais non. Je voulais juste en finir au plus vite. Rentrer et m'enfermer. Ne plus voir personne, ne plus entendre personne. Juste être seul. Une fois le pas de la porte du bâtiment franchit, je m'étais dirigé vers l'accueil. D'ailleurs, la femme arqua un sourcil lorsqu'elle nous vit rentrer. L'atmosphère était tendu. Enfin, elle me rendit les résultats de mes analyses. Elle allait d'ailleurs m'expliquer quelque chose, mais je lui coupai la parole. "Si y a quoi que ce soit, appelez moi sur mon portable. J'ai pas le temps. Au revoir." Puis j'avais tourné les talons, avant de vite m'arrêter. Montre que t'es pas celui qu'ils peuvent penser. Je me retournai alors vers Travis, avec un regard froid et un visage sans expression.

"-Désolé. Bonne continuation."

Mon ton avait été distant. Puis je m'étais retourné, avant de sortir. Mon pas s'était fait rapide, puis, au final, je m'étais retrouvé à courir dans la rue. Les dents serrées, le coeur déchiqueté, l'âme empoisonnée, les larmes aux yeux, je courrais. Les passants me regardaient d'ailleurs étrangement. Mais je n'en avais que faire. Je courrais. Je voulais rentrer. Je ne voulais plus voir personne.
Code par Sphénix pour Epicode.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Travis Saint
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6714-carnet-de-recherche-de-travis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6713-t-card-de-travis-saint#91332 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6685-tout-ce-que-je-vois-devant-moi-c-est-le-passe-travis-saint-terminer
Dresseur Éclipse
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Éclipse
Travis Saint
Identité du dresseur
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 116
Née le : 18/06/1982
Age : 37
Région : Sinnoh
Stardust : 383
Equipe pokemon : Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniature_622_XY Les blessures du passé. [Ft Isaac] Miniat10

Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Sam 5 Oct 2019 - 19:11
Les blessures du passé.Rencontre
Saint
Travis
Hayashi
Isaac


Le voyage jusqu'à l’hôpital se fit dans le silence. J'avais assez parlé et assez écouté d'ailleurs. J’avançais, et tandis que mes idée noires s’évanouissait, je pensais déjà à la fête que je ferais à Mutius. Je devais me détendre ! Et puis, j'avais décidé de ne plus souffrir pour rien il y a longtemps. Donc c'est avec un calme olympien que je rentrait dans l’hôpital.

L’atmosphère était plutôt tendue entre Isaac et moi, mais je commençais déjà à m'en foutre. Je le laissais récupérer ses papiers, puis, ce fut mon tour. Je fut heureux d’apprendre que mon masque avait eu juste un dysfonctionnement mineur qui avait été réglé. Et sans frais supplémentaire qui plus est ! Je fis en sorte de calmer la standardiste quand elle parla du comportement d'Isaac. Puis, récupérant mon dut, je remis mon masque et enfin, je put revoir les couleurs de la vie. Ne pas réussir à aider quelqu'un quand tu es dans les ténèbres, c'est marquant. Pendant quelque instant, j’eus crut le monde grisâtre, mais la réalité des choses suffit à me redonner de l'espoir. Qui sait, peut-être qu'Isaac trouvera une personne spéciale, qui le fera vibrer et l'aidera !

Ainsi, je me dirigeais vers mon van, le coeur moins lourd, mais l'esprit remplit de question inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Village Hentaï
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération