Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Répondre au sujet
respirer en chœur // lyra
Allen Blackburn-Jagger
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7697-journal-de-bord-allen https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7698-t-card-allen https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7686-the-crownless-again-shall-be-king-allen
Dresseur Éclipse
Messages : 72
Née le : 01/02/2001
Age : 19
Région : Galar
Stardust : 40
Equipe pokemon : respirer en chœur // lyra ZKuNMHz
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Éclipse
Allen Blackburn-Jagger
Identité du dresseur
Messages : 72
Née le : 01/02/2001
Age : 19
Région : Galar
Stardust : 40
Equipe pokemon : respirer en chœur // lyra ZKuNMHz
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 72
Née le : 01/02/2001
Age : 19
Région : Galar
Stardust : 40
Equipe pokemon : respirer en chœur // lyra ZKuNMHz
Trophée Pokémon - Bronze
Jeu 30 Jan 2020 - 19:39


RESPIRER EN CHŒUR
     
     
     
     
     
     
Gladys était d’une humeur du tonnerre (positivement parlant). Elle avait posé sa demi-journée et attendrait l’arrivée de Lyra, le midi, pour manger avec elle avant de passer l’après-midi ensembles. Ce serait un grand bol d’air frais agréable, sans compter qu’elles ne s’étaient pas vues depuis deux semaines.
Et il était très rare qu’elles passent deux semaines sans se voir, même en coup de vent. Allez savoir comment, elles trouvaient toujours le moyen de passer du temps ensemble, malgré leurs emplois du temps chaotiques à toutes les deux. C’était nécessaire, presque vital ; elles étaient alliées dans la vie, bouées de sauvetage, filet de sécurité. Alors Gladys avait hâte ; hâte de revoir son amie, sa sœur. Pour autant, elle s’appliqua à son travail, plaisantait avec ses collègues, luttait de toutes ses forces pour ne jeter aucun surplus de regard vers l’horloge.
Une fois, deux fois, passent encore ; plus serait inconvenant.
Et puis à un moment… Lyra arriva enfin. Gladys était aux anges ! (Elle venait de faire des heures sup’) elle rendit presque immédiatement son tablier. Avant, elle fit signe à Lyra de s’installer alors qu’elle approchait du comptoir et lui offrit un immense sourire. « Installe toi t’inquiète, j’arrive ! Comme d’habitude, ou tu veux prendre autre chose ? » Elle parlait du café et du sandwich. Après lui avoir répondu, Lyra s’éloigna pour s’asseoir ; Gladys finit de servir quelques clients, ranger des affaires, alla se changer puis récupéra sa commande (celle de sa meilleure amie et la sienne) avant de déposer de l’argent dans la caisse- ah non. Josh -son manager- la réprimanda en souriant et affirma que c’était cadeau de la maison. Elle aurait bien pleuré d’émotion mais se contenta d’insister, puis d’abandonner et de le remercier chaleureusement. Plateau en mains, elle s’avança, guillerette, vers son amie.
« Et tu sais quoi ? On se fait offrir le repas ! »
Elle eut un rire puis s’installa. Les jeunes femmes n’avaient rien prévus, elles aimaient passer du temps ensemble, au calme. Se retrouver.
« Alors, quoi de neuf ? Ou même de réchauffé, sauf si tu as du nouveau depuis hier soir. » Elle rit doucement ; elles se parlaient en moyenne une fois par jour au téléphone. La brune attrapa son café latté et plongea les lèvres ; parfait. « Et comment va Shunt ? » Sujet sensible ; Lyra avait peur des pokémons. Mais Gladys continuait d’espérer que le petit négapi l’aiderait à surmonter ce fardeau-là (et s’il pouvait en faire plus, ce serait vraiment parfait…).
  • jtm ♥


  • Revenir en haut Aller en bas
    Lyra S. Amasis
    Dresseur Éclipse
    Messages : 49
    Née le : 17/01/2000
    Age : 20
    Région : Lumiris
    Stardust : 335
    Equipe pokemon : respirer en chœur // lyra 333
    Dresseur Éclipse
    Lyra S. Amasis
    Identité du dresseur
    Messages : 49
    Née le : 17/01/2000
    Age : 20
    Région : Lumiris
    Stardust : 335
    Equipe pokemon : respirer en chœur // lyra 333
    Trophéespassez la souris sur les icones
    Messages : 49
    Née le : 17/01/2000
    Age : 20
    Région : Lumiris
    Stardust : 335
    Equipe pokemon : respirer en chœur // lyra 333
    Mer 12 Fév 2020 - 22:29

    respirer en choeur
    if you're leaving baby, let me down slowly
    Tu as mal au coeur. Tu as mal à l'âme.
    Tu as mal de respirer, mal d'exister.
    Ton poids si léger morphologiquement parlant est si lourd sur ta conscience. Tes inspirations se teintent de la noirceur qui s'étend dans ta maison. Bougies allumées comme unique lumière, diffusant un filtre apaisant et pourtant, ombre sur tes pensées aucunement colorées de prime abord.

    Les rideaux tirés, coupée du monde, tu faisais les cents pas dans le salon depuis quelques minutes. En fond, d'une vieille radio grésille quelques notes de musique classique. En dehors de cet bruit presque parasite, un silence régnait sur ta maison. Sur le comptoir de ta cuisine se trouvait Shunt. Tranquille. Quand on le regardait aller à l'extérieur, on peinait à croire que cette chose pouvait se tenir calme, mais il avait saisi l'effroi dans ton regard à chacun de tes mouvements et ne se laissait aller qu'en espace ouvert. Respectueuse créature prenant sur lui. Tu ne savais pas en faire autant.

    Un pas, un autre.
    Lequel sera vers la mort ?
    Épée de Damoclès en constant balancement au-dessus de la tête de cette poupée de glace que tu étais, et cette cage thoracique se battant continuellement pour préserver son usage. Respire. Inspire. Expire. Tout ira bien (tu n'en es pas si sûre).
    Tu secoues légèrement la tête, tes cheveux blancs venant se déposer dans un souffle sur ton dos alors que tu entrais dans ta salle de bain. Ta main, délicate, alluma l'interrupteur alors que ton regard (horrible) dévisageait ta frêle stature. Tu n'inspirais rien de plus que la pitié. Tu avais pitié de toi-même. Tu comprenais que les autres en fassent autant. Cette réflexion ne te donnait qu'une envie : briser la glace qui en était responsable.

    Mais tu étais attendue. Tu ne devais pas tarder. Tu attrapais un linge que tu mouillas à une eau tiède pour te le passer sur le visage avant d'attraper tes lunettes de soleil. Dans ton salon, tu soufflas les bougies, respirant l'odeur de fumée quelques instants.
    Rassurant.
    Rassurée.
    Effrayée.
    Mais ce n'était rien de plus que ton état normal, ton état constant. Tu avais enfilé une veste légère en dessous du petit manteau en simili suede. Profonde respiration avant d'appeler un taxi. Tu n'irais certainement pas en bus. Shunt s'était déplacé pour te rejoindre et tu avais mis une distance entre vous deux. Tu n'aimais pas les pokemons. Les attaques qu'ils possédaient, leur dangerosité a ton égard. Tu n'aimais pas grand chose. Tu en avais tant peur.

    Taxi arrivé, tu pris place sur le siège avant et Shunt se contenta de la banquette arrière. Droit au but, tu lanças l'adresse. Tu n'étais pas bavarde. Tu ne voulais pas t’engager dans une discussion qui s’éterniserait avec quelqu’un que tu ne connaissais pas et qui te donnait envie de te cacher six pieds sous terre pour ne pas être vue, pour ne pas être observée. Tu ne dégageais que cette fragilité attristante, mais on ne savait jamais comment t’aborder. Ça t’allait, ça te convenait. Tu ne désirais point que l’on t’aborde après tout.
    Le taxi ne mit pas de temps à arriver au lieu de travail de ta meilleure amie, de ta seule amie, et tu remis l’argent avec, bien entendu, un pourboire généreux, avant de rapidement descendre. Tout en demeurant attentive aux moindres gestes que tu effectuais pour ne pas te briser. Condition médicale que tu détestais de plus en plus chaque jour. Voyons le bon côté des choses, tu avais pu rencontrer Gladys. Mais tu ne savais pas voir le bon côté des choses, n’est-ce pas ? Tu ne voyais que le mal que ta maladie t’apportait. Et tu souhaitais ne pas exister plutôt que vivre avec elle.
    Mais Gladys, tu ne vivrais pas sans. Gladys était ton rayon de soleil, ta bouffée d’air frais. Elle était toujours joyeuse, toujours énergique, toujours là. Et tu avais peur de la voir s’éteindre, parce que quelque part, son regard ne souriait pas comme ses lèvres et tu savais qu’elle avait des problèmes dans sa vie, seulement elle n’en parlait pas et tu ne savais pas comment elle faisait pour être aussi forte. Tu admirais Gladys, tu l’adorais, et tu ne te voyais pas passer une vie sans sa présence pour te relever après tes journées monotones et éreintantes moralement parlant.

    Tu t’étais approchée du comptoir en souriant à Gladys, sourire si sincère. C’était si rare, ce sourire sincère. Toujours aussi énergique qu’elle était. « Fais-moi découvrir des trucs de la carte ! » Tu ne savais pas trop ce que tu voulais, autant en profiter pour voir ce qu’elle pouvait bien t’apporter, n’est-ce pas ? Après quoi, tu étais allée trouver une place assez éloignée de l’entrée pour ne pas être angoissée par les gens.
    « C’est gentil ! Tu les remercieras pour moi s’il te plaît ! » Tu eus ce doux rire quand Gladys te posa sa question, en te disant que c’était pas mal difficile d’avoir un événement nouveau dans ta vie en une journée seulement. Vous vous appeliez tous les soirs et entendre sa voix était sans doute ce qui te tenait dans un état moral acceptable. Vraiment, tu étais chanceuse de l’avoir. Tu ne la méritais pas pas.   « J’ai corrigé des copies ! Tu devrais voir les réponses des élèves parfois, c’est désespérant ! » Parce que tu étais enseignante, déjà, à dix-neuf ans. C’était le seul mérite que tu avais : être intelligente. En dehors de ça, tu étais seulement un poids horrible. Tu te figeas quand elle te parla du pokémon qu’elle t’avait offert. « Euh.. c’est-à-dire que… je l’ai oublié dans le taxi. » Tu avais totalement oublié de le faire sortir du taxi et tu te demandais maintenant comment tu allais bien pouvoir le retrouver. Oops ?

    (c) TakeItEzy (Izaiah L. Silvērsteiń)
    Revenir en haut Aller en bas

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    -
    Répondre au sujet
    Outils de modération