Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -78%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
23.95 €

Répondre au sujet
Méfie toi des Zorua [ELEANORE]
Kali Rockwen
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7203-journal-de-kali https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7186-t-card-kali-rockwen#97850 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7119-kali-rockwen-je-brise-tout-ce-que-je-touche-finit
Dresseur Pulsar
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Dresseur Pulsar
Kali Rockwen
Identité du dresseur
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Jeu 20 Fév 2020 - 3:15

Méfie toi des zoruas

Kali s'était remit depuis la dispute qu'il avait eut avec son oncle. Il était toujours en colère contre lui-même, mais cela devenait un état presque naturel chez lui et s'il ne voyait Allan que lors de rares échanges emplis d'animosité, au moins n'était-il pas seul pour la suite de son voyage. Il ne savait juste pas trop comment s'y prendre pour les excuses, notamment car il était intimement convaincu que son oncle ne les accepterait pas.

Le voilà de retour à Nemerya, une fois de plus. L’événement organisé pour la Saint Valentin avait été l'excuse parfaite pour y retourner. Après tout, Allan autant que lui avait un défi à finir et si Kali n'avait clairement pas autant d'avance que son oncle, au moins était-il déterminé à tout faire pour réussir.
Ça lui changera au moins les idées.

Son Zorua sur l'épaule, il marchait dans les rues qu'il n'avait pas eut le temps de visiter la première fois, passant en simple coup de vent. Il observait l'architecture nouvelle sans vraiment savoir pourquoi reconstruction il y avait eut. C'est que Kali était un jeune homme qui ne s'informait que rarement. D'autant plus qu'il fut tellement perdu dans ses pensées qu'il ne remarqua que tardivement qu'Asura avait disparu de sur son épaule.
Il posa la main dessus, surpris et puis, se retournant, il le chercha du regard, fronçant les sourcils. Il savait que le pokémon ne craignait rien, mais il s'inquiétait d'avantage pour la personne qu'Asura risquait d'emmerder.

Il finit par le voir, rampant avec discrétion le long de la rue. Asura se dirigeait vers une jeune femme aux allures peu avenantes, ventre à terre, dans une discrétion impeccable. Kali roula des yeux, commençant déjà à s'avancer vers le pokémon ténèbres lorsque celui-ci bondit dans ce qui semblait être la sac de la jeune femme, disparaissant à l'intérieur, sûrement attiré par une odeur agréable.
Kali soupira, arrivant bientôt à proximité de cette pauvresse.
Revenir en haut Aller en bas
Eleanore A. Idrys
Dresseur Météore
Messages : 90
Née le : 06/07/1996
Age : 23
Région : Iles Oranges
Stardust : 395
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] 6oxyMéfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_079_XY
Dresseur Météore
Eleanore A. Idrys
Identité du dresseur
Messages : 90
Née le : 06/07/1996
Age : 23
Région : Iles Oranges
Stardust : 395
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] 6oxyMéfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_079_XY
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 90
Née le : 06/07/1996
Age : 23
Région : Iles Oranges
Stardust : 395
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] 6oxyMéfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_079_XY
Dim 23 Fév 2020 - 14:19
don't get in my way
ft. Kali Rockwen
La colère vibrait dans tes veines. Ce n’était pas nouveau. Izaiah n’aurait été aucunement surpris de ce regard vibrant d’une rage à l’état pur, de ce corps décharné qui dégageait une colère par tous les pores de sa peau. Il n’aurait pas réagi, n’aurait rien fait de plus que d’être lui-même. Ce qui avait tendance à t’énerver davantage. Ce matin-là, il avait fait des œufs. Tu n’avais pas touché au repas. Tu n’étais pas la meilleure des colocataires, n’est-ce pas ? Tu ne voulais pas qu’il s’attache à ta personne, qu’il pense se faire une amie. Tu ne serais aucunement son amie. Il ne fallait pas qu’il se fasse d’idées. Asriel, lui, avait pris quelques bouchées des œufs en crépitant joyeusement, ravi de l’attention du jeune homme, avant de te suivre.

Tu avais erré. Sans vraiment de but, dans Voltapolis, pour atteindre Nemerya, la capitale. Tu avais erré sans trop savoir où tu allais, marchant, respirant tout simplement. Légèrement habillée malgré le froid. Tu ne savais pas ce que c’était de s’habiller adéquatement, n’est-ce pas ? Au moins cette fois, tu portais des vêtements qui n’étaient point déchirés, tu avais un peu plus de sens, un peu plus de classe. Même si tu portais à ton dos un petit sac en très mauvais état que tu avais trouvé dehors, dans les ordures, et que tu avais nettoyé histoire de pouvoir transporter quelques trucs dont des antidotes pour les pokémons, des pokéballs, et tout ce que tu pouvais bien trouver dehors.
Tu avais commencé à construire tes propres pokéballs et c’était agréable d’avoir le fruit de son propre travail entre ses mains. Tu te concentrais jour après jour à travailler sur les matériaux pour en tirer quelque chose, oubliant le monde autour, oubliant le temps qui passait. Il t’était déjà arrivé de passer la nuit à travailler sur une petite figurine. C’était ainsi que tu trouvais le moyen de respirer à nouveau. Ne serait-ce qu’un minimum, ne plus être condamnée à baigner dans le feu de ta haine.

Asriel sur ton épaule, le Ramoloss à tes côtés, vous profitiez de l’air frais. Jusqu’au bout de tes doigts, la rage crépitait comme l’électricité sur le corps de ton Statitik. Il n’aurait point fallu qu’on te dérange, que l’on te bouscule. Tu étais une bombe à retardement, et il était si facile de dégoupiller la grenade que tu te révélais à être. Quelqu’un le fit, par ailleurs. Ce ne fut point prévu, tu n’avais pas cherché les problèmes. Tu ne l’avais jamais fait, n’est-ce pas ? Tu avais seulement été un enfant à qui la vie n’avait point offert de pause, de répit, une enfant frappée par la malchance d’un foyer volant en éclats, d’une fugue terminant par un kidnapping. Tu n’avais jamais cherché les problèmes. On avait seulement décidé de faire de toi le monstre que tu étais aujourd’hui et on te reprochait, désormais, ce que l’on avait fait de toi. Tu n’avais pourtant rien demandé. Tu aimerais bien pouvoir t’échapper de ce corps qui ne te convenait pas, de cet esprit embrumé qui t’empoisonnait jour après jour, des souvenirs revenant constamment pour te démontrer que personne n’était gentil par désir de l’être.
now i have nothing left,
And I’m scared to death


Tu n’avais plus rien depuis si longtemps, plus rien à perdre, plus rien à quoi te raccrocher. Plus rien. Il fallait comprendre qu’à partir du moment où un être n’avait plus rien à perdre, il n’avait plus rien à craindre et qu’en même temps, la peur faisait partie intégrante de son existence. La peur, la rage, la haine. Tu n’étais que ça. Tu ne serais que ça. Tu n’espérais rien de plus de ton existence.
Ce fut Asriel qui réagit le premier. Asriel qui te protégea, qui attaqua. Parce que si cette petite arachnide pouvait être adorable et gentille envers les personnes qui l’étaient à ton égard, elle pouvait être violente dès que quelqu’un, quelque chose, s’approchait un peu trop de toi. Le Statitik envoya donc très rapidement un Cage-Éclair suivi de Piqûre sans laisser le temps à qui que ce soit de réagir. Tu n’avais même pas eu le temps de comprendre ce qui venait de se produire qu’Asriel avait neutralisé en quelques secondes ce qu’il avait classifié comme étant un ennemi.

Tu avais enlevé ton sac de ton épaule et sortis de là un Zorua entouré de petits filets électriques en soupirant. Ton regard s’était posé sur ce qui semblait être son dresseur en haussant les épaules puis en sortant de ton sac un antidote et une potion et l’administrant. « Apprends-lui à ne plus sauter dans les sacs des gens. Ça aurait pu être pire. » Asriel crépitait toujours, mauvais, prêt à attaquer de nouveau. « Asriel aurait pu te le mettre encore plus KO. Dresse-le un peu. » Ta voix était froide, sans appel.
Tu gardais en tête qu’un jour, tu aurais ta revanche sur ce monde.
Et ce n’était pas ce petit dresseur qui te ferait l’avoir. Tu le doublais en taille. D’accord, peut-être pas doublé, mais tu étais clairement plus grande que lui. Plus âgée, plus grande et plus marquée par la vie. Plus féroce, plus cruelle. Tu en étais certaine. Il ne serait qu’une poussière dans ton chemin que tu dégagerais rapidement s’il décidait de faire du trouble.
Asriel l’avait déjà prouvé, non ?


tell me i am something human, tell me i am real and not a piece of a living dream
(c) TakeItEzy (Izaiah L. Silvērsteiń)


Revenir en haut Aller en bas
Kali Rockwen
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7203-journal-de-kali https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7186-t-card-kali-rockwen#97850 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7119-kali-rockwen-je-brise-tout-ce-que-je-touche-finit
Dresseur Pulsar
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Dresseur Pulsar
Kali Rockwen
Identité du dresseur
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Lun 2 Mar 2020 - 2:41

Méfie toi des zoruas

Mais alors que le jeune homme pensait voir la femme paniquer, s'énerver ou même ne simplement pas se rendre compte de sa présence, c'est son Asura qu'il entendit couiner. Il sembla surpris un instant alors que sa victime avait prit son sac en main pour sortir de là le pokémon grisâtre, enroulé dans des fils semblant électrifiés. Il couinait de temps à autre de douleur, immobilisé.
Kali fronça alors les sourcils et rejoint en quelques pas la femme qui lui dit alors, posant son regard sur lui :

« Apprends-lui à ne plus sauter dans les sacs des gens. Ça aurait pu être pire. » Elle sortit de son sac une potion et un antidote, l’appliquant sur le pauvre zorua qui couina encore un peu, plus par caprice qu'autre chose alors que son maître resta planter devant eux. « Asriel aurait pu te le mettre encore plus KO. Dresse-le un peu. » Et si la réaction de la jeune femme aurait put lui convenir, le ton qu'elle employait ne lui faisait guère de bien et il serra alors les dents. D'où se permettait-elle d'être ainsi froide ? Asura était dressé. Mais Asura était un pokémon amoureux des plaisirs, tout comme Kali était un humain qui aimait se faire du bien. Il avait du sentir une bonne odeur et...

Le garçon fronça les sourcils. Il vint prendre son pokémon dans ses bras et se redressa alors que ce dernier glissa son son épaule, s'y agrippant comme il pouvait, une fois soigné. Le jeune gamin envoya un regard électrique à la froideur de la dresseuse en face de lui et il répondit sur un ton qui laissait transparaître son animosité :

« Toi dresse ton pokémon ! Asura n'a rien fait d'mal, c'est le tien qu'a un problème ! » Le basique, mais non moins incontournable : c'est celui qui dit qui est. Kali était sur la défensive, mais sans doute n'aurait-il pas dû s'énerver ainsi face à une personne qui avait la gentillesse de soigné son pokémon en tort. Pourtant, il ne s'arrêta pas.

« Il a juste voulu voir ce qu'il y avait dans ton sac, ça va ! Y'à pas putain d'mort d'homme ! » Et face à tant de vulgarité, il ponctua sa phrase d'un roulement d’œil agacé, soupirant largement.
Revenir en haut Aller en bas
Eleanore A. Idrys
Dresseur Météore
Messages : 90
Née le : 06/07/1996
Age : 23
Région : Iles Oranges
Stardust : 395
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] 6oxyMéfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_079_XY
Dresseur Météore
Eleanore A. Idrys
Identité du dresseur
Messages : 90
Née le : 06/07/1996
Age : 23
Région : Iles Oranges
Stardust : 395
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] 6oxyMéfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_079_XY
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 90
Née le : 06/07/1996
Age : 23
Région : Iles Oranges
Stardust : 395
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] 6oxyMéfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_079_XY
Dim 29 Mar 2020 - 2:23
don't get in my way
ft. Kali Rockwen
Une flamme dans ton regard. Elle brillait, dansait, dans tes yeux si glaciaux, dégageant une haine qu’on ne pouvait décrire, qu’on ne pouvait nommer.
Il ne savait pas à qui il s’opposait.
L’ennemie qui se dressait devant lui, l’erreur qu’il faisait en pensant pouvoir te défier, il ne la connaissait pas, mais il allait très rapidement la savoir alors que sa voix peu heureuse s’élevait dans les airs, enfantine. Dépourvue de sens, de paroles ridiculement peu logiques et bien trop puériles. Ce fut un rictus sur tes lèvres, un rictus mauvais, un rictus qui pouvait donner un vent froid dans le dos, alors qu’il te reprochait en retour ce que tu lui avais reproché de prime abord. Pensait-il pouvoir t’atteindre si facilement ?

Tout ce qu’il obtenait, c’était le miroitement de ta haine si profonde, si violente, dans ton regard qui s’était posé sur lui, alors qu’Asriel était prêt à attaquer, à renvoyer des décharges électriques. Il n’hésiterait pas, tu l’avais bien vu. Asriel était gentil. Il était sociable. Mais quand on s’invitait dans ta bulle, quand on s’incrustait sans prévenir, il devenait protecteur et prêt à attaquer sans donner le temps de réagir. C’était ce qui avait pu être observé maintenant, avec cet étranger qui te regardait, qui t’envoyait des piques à la figure.

« Alors, très cher, tu sauras que Asriel est éduqué. Il défend sa dresseuse des intrusions. C’est ton pokémon qui ne sait pas se tenir. Parce que oui, fouiller dans les sacs des autres, c’est mal. Visiblement, c’est ton éducation aussi qui est à refaire ! »
Tu aurais pu être polie. En fait non, laisse-moi me reprendre : tu n’aurais jamais démontré la moindre politesse et cette simple phrase en prouvait ce fait. Tu te fichais que ce soit mal pris, mal interprété. Il pourrait mettre te frapper que tu n’en aurais rien à faire : tu aimais la violence, tu ne vivais que de ça. De haine, de rage, d’une colère si vibrante qui coulait dans tes veines, qui rythmait ton existence. Tu vivais d’insultes, de répliques mordantes. D’un besoin de prouver aux autres qu’ils ne valaient rien, tout comme toi.

Parce que contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, tu ne te pensais pas supérieure, tu ne pensais pas valoir mieux qu’eux. Tu les traitais en tant que merde tout en sachant que c’était exactement ce que tu étais également. Tu étais au bas de l’échelle, tu le resterais toute ta vie, mais ça n’allait pas t’empêcher de te venger de tous ceux qui ont décidé de profiter de ce rang. De ceux qui avaient cru pouvoir te traiter vulgairement parce que tu ne comptais pas. Tu allais faire comprendre au monde entier ce que c’était d’avoir mal, d’être seule, d’être martyrisée. Et tu n’abandonnerais pas avant d’avoir atteint ton but, on pouvait compter sur toi. Tu étais persévérante. Et peut-être que ce n’était pas la meilleure des qualités à avoir dans ton cas, mais c’était une des rares que tu possédais.

Tu l’avais foudroyé du regard, en te demandant pourquoi on t’envoyait un gamin pareil qui n’était pas capable de réfléchir ne serait-ce que quelques secondes avant d’ouvrir sa gueule. Parce que ça lui aurait fait du bien de penser à ce qu’il allait dire pour ne pas dire complètement de la merde, mais visiblement, il ne savait pas le faire. Ce qui était… dommage. Enfin, t’allais bien entendu répliquer, tu ne laisserais pas ce gamin s’en tirer à bon compte. Oui, c’était un gamin pour toi. « Alors, tu sauras que c’est de l’invasion de vie privée et si en plus il était ressorti avec quelque chose, du vol. Tu te renseigneras, les pokémons n’ont pas des droits de plus que les êtres humains et tu aurais pu te retrouver en garde à vue pour un tel geste. » Ta voix était toujours aussi froide. Peut-être même davantage mordante.

« Du coup, lis un peu les articles de lois avant de penser à l’ouvrir, veux-tu ? Parce que tu débites un peu trop de conneries pour le temps que j’ai à t’accorder. » Jouais-tu avec le feu ? Clairement. Tu étais douée pour attiser les flammes, pour provoquer la colère des autres, parce que tu étais toi-même une boule de haine, une vipère sans filtres qui n’avait que faire de la santé mentale de ceux qui t’entouraient – tu voulais seulement la détruire. Alors… il entrait dans ta toile. Et ça te satisfait. Même si tu n’étais pas heureuse, tu demeurais si enragée. Enragée de son existence, de la tienne, de celle de l’univers.
Tu t’étais éloignée légèrement en le regardant. Asriel était toujours sur ton épaule, en train de les fixer. Tu haussas les épaules. Que pensait-il vraiment pouvoir faire ?


tell me i am something human, tell me i am real and not a piece of a living dream
(c) TakeItEzy (Izaiah L. Silvērsteiń)


Revenir en haut Aller en bas
Kali Rockwen
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7203-journal-de-kali https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7186-t-card-kali-rockwen#97850 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7119-kali-rockwen-je-brise-tout-ce-que-je-touche-finit
Dresseur Pulsar
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Dresseur Pulsar
Kali Rockwen
Identité du dresseur
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 81
Née le : 01/12/2003
Age : 16
Région : Unys
Stardust : 405
Equipe pokemon : Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_570_XY
Méfie toi des Zorua [ELEANORE] Miniature_403_XY
Jeu 2 Avr 2020 - 6:53
Méfie toi des zoruas

« Alors, tu sauras que c’est de l’invasion de vie privée et si en plus il était ressorti avec quelque chose, du vol. Tu te renseigneras, les pokémons n’ont pas des droits de plus que les êtres humains et tu aurais pu te retrouver en garde à vue pour un tel geste. » Dit alors son interlocutrice, le foudroyant subitement du regard. Elle n'avait déjà pas bien l'air agréable, mais là, elle faisait carrément flipper. Il grimaça, il n'avait pas réellement penser à ça, tiens, et le voilà qui fronçait les sourcils par orgueil.

« Du coup, lis un peu les articles de lois avant de penser à l’ouvrir, veux-tu ? Parce que tu débites un peu trop de conneries pour le temps que j’ai à t’accorder. » Si elle avait entièrement raison de réagir de la sorte, la fierté de Kali ne l'entendit pas de cette oreille. C'est qu'il le prit clairement comme une attaque et au lieu de se remettre en question, il réagit comme un pokémon blessé et menacé, par la défensive.
Serrant son pokémon dans ses bras, il fronça le nez et dévisagea la jeune fille du regard. Ses yeux passèrent de haut en bas et il constata donc qu'elle ne semblait pas bien robuste, au delà de son caractère de vraie conne.

« Mais ferme ta gueule ! » Fut la réponse la plus élaborée qu'il put sortir sur le coup. Il réagit presque par réflexe, se sentant agressé. Asura glissa hors de ses bras pour monter sur son épaule, se mit de face et gronda contre le pokémon jaunâtre qui l'avait agressé.

« Je t'emmerde avec tes lois, toi ! Un petit pokémon de rien du tout qui fouille vite fait dans ton sac plus par connerie qu'autre chose et toi tu m'parles de garde à vue ?! Putain mais arrête d'être aussi frigide, merde ! » Cracha-t-il, croisant les bras, se tenant droit. Il faisait le fier, lui, le gamin, mais il n'avait absolument aucune raison de l'être. Sa répartie était minable, vulgaire et n'avait aucun fondement. Il aurait mieux fait de s'écraser, de demander pardon et merci et de s'en aller aussi vite qu'il était venu.

Mais que voulez-vous ? Kali était un impulsif arrogant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération