Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
[Partie 1] Fight for yourself ~ PV. Mikhail
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Un soir de printemps, le soleil venait tout juste de se coucher, il devait être aux alentours de 19 heures. Je commence à allumer quelques lumières dans ma maison, mais une impression bizarre me hante. Comme si quelqu'un me regardait. Tous mes pokémons se reposent dans leurs pokéballs, j'ai pris cette journée pour que nous puissions nous reposer, ces derniers jours n'ont pas été les plus faciles. Il n'y a que ma petite Funécire et ma Poichigeon qui sont avec moi.

Alors que je vais pour fermer le store de la cuisine, une ombre passe devant, mon téléphone se met à sonner au même moment. Je sursaute et me retourne lentement vers mon appareil électronique qui vibre sur le plan de travail en marbre de ma cuisine. Poichigeon ressent mon stress et se pose sur mon épaule tandis que Funécire se met dans l'encadrure de la porte de la cuisine pour tenter d'apercevoir quelque chose de bizarre par les fenêtres auxquelles je n'ai pas encore rabattues les stores.

« Allo ? »

C'est un numéro masqué. Mais la voix à l'autre bout me fait manquer un battement de coeur ... il s'agit de Nathan ... mon frère. Celui que je croyais mort sous les décombres de la grotte dans laquelle nous nous étions battus à Sinnoh. Je ne sais pas quoi faire, dois-je raccrocher ?

« Allo ma grand soeur bien aimée ? C'est ton petit frère chéri, tu aimerais que nous nous revoyons ? »

« Nathan ... tu as survécu alors ? On dirait que tu n'as toujours pas compris la leçon. Non, je ne veux pas te revoir. »

Je m'apprêtais à raccrocher alors qu'un sourire moqueur retentit de l'autre bout du fil, inquiète, je continue de l'écouter.

« Raccroche et je fais exploser la centrale de Lumiris. »

« Qu'est-ce que tu fous à Lumiris ? »

« Rejoins moi dans deux heures à la centrale, Quai d'arrivage des marchandises numéro 3. Viens seule, et surtout ... ne sois pas en retard, parce que ce n'est pas la centrale que je ferais exploser sinon, mais toute la région. J'en ai les moyens. »

Il bluffe ...

« Savais-tu que les scientifiques les plus fous de Galar avaient trouvés une recette d'un gaz mortel hautement explosif ? »

Il ne bluffe pas ... quel enfoiré. Je raccroche sur le coup, mon coeur bat trop rapidement, je dois me calmer. Que faire ? Je me met à chercher frénétiquement dans mon répertoire jusqu'à tomber sur le numéro de téléphone de ... Mikhail ! J'ai besoin de lui, ce n'est certes pas un champion d'arène ni un dresseur du niveau de Kei ou de Kisara, mais je sais que lui, saura me conseiller et me soutenir dans cette épreuve. J'ai besoin de son aide. Je ne perd pas de temps et l'appelle sur le champ.

« Allo ... Mikhail, c'est Lise. J'ai une grosse urgence, j'ai besoin de toi ... je ne sais pas quoi faire, je suis perdue ... aide moi. Je suis chez moi, tu ... tu peux venir s'il te plaît ? »

Ma voix tremble, les larmes montent, nul doute que mon ami ressent des sanglots dans ma voix. J'espère qu'il me comprendra et saura m'aider ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Fight for Yourself
Ah quelle journée ! Assis sur le rebord de la route 6, sans lunettes puisqu'il avait opté pour ses lentilles, le gris tentait de reprendre son souffle, le regard posé sur son équipe qui semblait plutôt bien s'éclater. Ils en avaient de l'énergie à revendre ceux là. Et au moins, ils s'entendaient plutôt bien, c'était déjà un bon point, n'est-ce pas ? Ils étaient tout les six. Les six principaux. Aleksandr', Pantsir', Ogon', Geroy, Iskra, la roussil qui l'avait rejoint il y a peu, ainsi que Mayak. Une jeune salamèche blanche gris et bleu. Qui avait éclot de son oeuf quelques jours auparavant. Le gris espérait qu'elle ait une bonne place parmi ses plus fort, mais pour le moment, elle restait le petit bébé que tous s'évertuait à protéger. Quand à ses trois autres pokemon, Svecha, Voda et Zech', elles étaient en vacance chez ses parents.

Ainsi donc, il passait tranquillement sa fin de journée, songeant à prendre route pour rentrer sur Sunyra et continuer son voyage. Une nouvelle arène avait ouvert, à Windoria, de type glace. Et après avoir affronté Yokoss, ça lui disait bien d'aller tester la puissance de cette nouvelle championne. Mais aussi de voir la ville de Windoria, qui, d'après les informations avaient reprit du poil de la bête. En soit, il avait pas mal de chose à faire encore. Comme d'habitude en faites.
Son sac ce mit soudainement à sonner, remuer, avant qu'un petit appareil bleu n'en sorte pour venir se placer devant Mikhail. Un Motismart, une technologie venue tout droit de Galar, et qui fonctionnait à merveille avec un Motisma. L'argenté l'avait d'ailleurs surnommé Ekler. Il s'agissait là d'un cadeau de ses parents, qui lui avait envoyé sur Kishika, désireux de pouvoir le contacter à n'importe quel moment, sans craindre un appareil déchargé. C'est qu'ils se montraient plutôt flippé le concernant, depuis le passage au volcan. Enfin, surtout son père.... L'idée devait sans doute venir de lui d'ailleurs.

Mais ce ne fut pas vraiment ce qui attira le plus l'attention de l'argenté. Non. C'était le nom qui s'affichait sur l'appareil. Lise. Un appel de Lise. Voila qui n'était pas commun. C'était surtout des messages qui passaient. Comme pour toute les personnes avec qui il conversait en général. Comme il faisait tout et n'importe quoi, les appels, il les loupait souvent... Enfin. Plus depuis son nouvel appareil remarquez mais...
Il attrapa l'appareil, et décrocha. Mais à peine eut-il finit de lâcher un "Hey !" tout joyeux qu'il reçut une douche froide. Cette voie... Sa voie... Il ne lui fallut pas plus de mot de la part de son amie pour comprendre que quelque chose n'allait pas. Il perdit rapidement son sourire, alors qu'il l'écoutait, alors qu'elle lui expliquait qu'il y avait urgence, qu'elle était perdue, qu'elle ne savait plus quoi faire... Et bien sûr qu'il ressentait les sanglots dans ses mots.

- Ouai.... Lise, prend le temps de respirer. Je fais au plus vite, d'accord ? Je vais t'aider, t'en fais pas. J'arrive.

Il lâcha l'appareil, qui se remit aussitôt à flotter non loin de lui en passant en mode haut parleur automatiquement. Il ne comptait pas raccrocher directement, pour lui laisser encore la possibilité de parler si elle en avait réellement besoin, puis attrapa les pokeballs de son équipe. Equipe qui avait arrêté de jouer d'ailleurs, en voyant l'air de leur dresseur. Ils comprirent que quelque chose n'allait pas et se laissèrent rappeler sans moufter. Tous, à l'exception de Geroy. L'Arcanin allait devoir mettre la gomme, pour aller jusqu'à Artiesta. Heureusement, ce n'était pas si loin que ça, en fin de compte.

_________

Geroy avait donc tracé la route, portant sans mal l'argenté. Une fois arrivé à Artiesta, l'animal avait ralenti, avant que le gris ne sorte de nouveau son appareil, afin d'utiliser le GPS pour s'y retrouver. S'il avait eut l'adresse de l'ancienne championne, il n'avait encore jamais mit les pieds dans la propriété en question. Il suivit du coup les indications, jusqu'à arriver devant une villa, entouré par la végétation. Un endroit luxueux d'ailleurs, mais bon. Ce n'était pas le moment de s'y extasier. Mikh' était donc descendu de sa monture, le remerciant d'un sourire et d'une caresse dans son épaisse fourrure, avant de s'approcher de la porte, laissant le Motismart se glisser rapidement dans son sac, qu'il avait de nouveau passé par dessus son épaule.  Il s'approcha rapidement de la porte pour y sonner, avant de reculer de quelques pas, histoire d'être visible, si jamais elle voulait vérifier que c'était bien lui, avant d'ouvrir. Reflexe obtenu de pars ses parents, qui avaient tendance à ne pas ouvrir à tout le monde. Enfin, surtout sa mère en vérité.
Quand à Geroy, l'arcanin c'était assit non loin, attendant sagement la suite des évènements...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mikhail me répond ! Il va venir, directement ! Mon coeur semble apaisé dans un sens, je relâche à moitié mon téléphone en fondant en larmes. J'entends encore la respiration de mon ami de l'autre côté du téléphone.

« Merci Mikh ! Merci vraiment ... je t'attend chez moi. »

Je prend le courage de raccrocher. Et seulement quelques secondes après avoir fait ça, mon coeur se met à s'accélérer de nouveau, je m'assoie de peur sur mon grand canapé en rabattant mes jambes face à moi. Poichigeon et Funécire font appel à tous mes pokémons surpuissants, ils sortent tous de leurs pokémons pour essayer de comprendre pourquoi je suis aussi mal. Funécire leur fait un récapitulatif et immédiatement Lucario prend en charge les choses, je reconnais bien là mon plus fidèle pilier.

« As ... ne vous mettez pas en danger. »

En effet, j'ai compris ce qu'il cherche à faire. Il va aller à la centrale avec Gardevoir et Ténéfix pour tenter de voir si nathan se moque de nous ou pas. J'ai tellement peur que je n'ai pas envie de les laisser partir. Je me lève d'un coup du canapé pour prendre mon starter dans mes bras.

« Tu fais attention à toi ! Et gardez un œil sur Ténéfix, vous savez. »

Ma Gardevoir me prend dans ses bras avant de se téléporter avec les deux autres en direction de la centrale. Je baisse les yeux pour me retenir de pleurer, je suis vêtue seulement d'un long maillot blanc et d'un unique sous-vêtement de la même couleur. Mes cheveux sont relâchés et ondulent dans mon dos. Les larmes perlent sur mes joues, qu'ai-je fait pour mériter ça ?

« Poipoi ? »

Poichigeon se pose sur ma tête, lorsque je relève les yeux, tous mes pokémons me regarde d'un air déterminé. On dirait qu'ils veulent m'aider à surmonter tout ça. J'allais les remercier lorsque tout à coup, la sonnette se mit à résonner dans toute la maison. D'un regard en direction de la porte je capte qu'il s'agit de Mikhail. Je me précipite pour ouvrir et ... en effet, il s'agit bien de lui ! Les larmes remontent, je lui saute dans les bras en pleurant. J'enfouis ma tête dans son cou.

« Mikh ! Entre, je dois tout t'expliquer ... »

Je relâche finalement l'argenté pour le faire entrer, une fois qu'il a prit place sur le canapé et que tous mes pokémons l'ont salué et que Nymphali lui a sauté sur les genoux, je ferme la porte à double tour et m'assoie à mon tour dans le renfoncement du canapé.

« Nathan, mon frère m'a appelé ... je t'avais dit avoir coupé les ponts avec lui mais ce n'est pas vraiment ce qu'il s'est passé. Nous nous sommes battus à mort à Sinnoh il y a presque un an pour savoir qui hériterait de l'épée de notre famille, l'épée en rapport avec certains légendaires. Lors de notre combat cette grotte s'est afaissée, j'en suis sortie vivante mais pas Nathan. Je l'ai cru mort à partir de là, je croyais l'avoir ... tué. »

Nymphali, toujours sur les genoux de Mikhail, tend son ruban jusqu'à moi pour m'entourer le poignet et me soutenir.

« Cette épée ne sonnait pas comme une fierté, c'est pour ça que j'ai décidé de la laisser à un musée spécialisé à Sinnoh. Mais Nathan non plus n'était apparemment pas mort, il m'a appelé ce soir pour que l'on se voient à la centrale, et que je lui donne l'épée. Je dois être à la centrale dans une heure et demie, sous peine qu'il fasse exploser la centrale ... voire plus. Il possèderait un gaz surpuissant que certains génies scientifiques de Galar auraient fabriqués. J'avais lu un documentaire là dessus, ce gaz serait fait à partir des Smogogo de type fée de cette région ... j'ai peur Mikhail je ne sais pas quoi faire. Donc Lucario a décidé d'aller à la centrale avec Gardevoir et Ténéfix pour constater de leur présence ou non. »

Je met ma tête dans mes mains, totalement incapables de savoir quoi faire. Est-ce que je devrais aller me préparer à livrer une énième guerre contre mon frère ? Que faire ? Je suis totalement perdue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Fight for Yourself
L'argenté n'avait pas attendu bien longtemps, avant que la jeune femme n'ouvre la porte. Il n'eut d'ailleurs pas le temps de bien la voir, qu'elle c'était jeté dans ses bras, enfouissant sa tête dans son cou alors qu'elle se mettait à pleurer. Ou peut-être pleurait-elle déjà ?... Bon sang, que ça lui pinçait le coeur de la voir dans un tel état... Il avait donc refermé ses bras sur elle pour la serrer contre lui, essayant de lui offrir le réconfort qu'elle recherchait, son regard s'étant posé sur un point invisible. Pourquoi était-elle dans un tel état ? Que c'était-il passé ? Qu'est-ce qui avait bien pu se passer ?

- ça va aller maintenant, je suis là...

Lorsque la jeune femme prit la parole, ce fut une promesse d'avoir les réponses attendu. Il la relâcha du coup, lorsqu'il sentit qu'elle en faisait de même et la regarda un instant en acquiesçant, alors qu'elle retournait chez elle. Cheveux détaché, simple haut blanc et sous-vêtement. En d'autre situation il en aurait sans doute rougie sur le coup, ne sachant pas bien s'il était légitime de la voir ainsi, mais pour le coup, ça lui était bien passé par dessus la tête.

- Geroy, merci pour la route. Revient te reposer maintenant.

Il c'était retourné vers son Arcanin, le rappelant dans sa pokeball, avant d'emboiter les pas de la jeune femme, fermant la porte derrière lui.

Une fois à l'intérieur, son regard vagabonda un instant sur la décoration des lieux, avant qu'il ne pose les yeux sur les pokemons présent. Il en manquait. Au moins deux. Son Lucario et sa Gardevoir. Mais il n'en fit pas la remarque, se contentant d'un sourire en guise de salut pour les autres. Puis, l'argenté alla s'installer dans le canapé, accueillant la Nymphali sur ses genoux. Il lui offrit d'ailleurs quelques gratouilles avant de poser les yeux sur Lise, qui venait de fermer la porte à double tour avant de venir s'installer ici à son tour.

- Alors dis moi... Qu'est-ce qu'il se passe ?

Ce qui allait suivre, pour le coup, il ne s'y attendait pas du tout. Et ce, dès les premiers mots. Son frère l'avait appelé. Ce frère que personne n'envierait... L'histoire qu'elle lui avait conté remontait à plusieurs mois déjà, mais tout été resté dans son esprit. Il resta silencieux donc, caressant le pokemon fée alors qu'elle parlait. Elle avoua donc qu'elle n'avait pas vraiment bien raconté l'histoire. Elle expliqua donc qu'ils c'étaient battu il y a un an environs, à Sinnoh, pour la fameuse épée familial. Mais qu'à la suite de ce combat, et à l'effondrement d'une grotte, elle disait avoir pensé qu'il était mort. Ou plutôt, avoir pensée l'avoir tuée elle-même... Ce passage l'interpella d'ailleurs. Voila donc pourquoi elle parlait de couper les ponts plutôt que de dire la vérité ?... Pour sûr que ça avait dut la hanter, malgré le fait qu'il ait fait le con.
Lise expliqua ensuite avoir laissé l'épée dans un musé de Sinnoh. Avant de lui dire que son frère l'avait appelé pour la récupérer. Cet objet de tout les maux. Il l'avait apparemment menacé de faire exploser la central de Lumiris, si elle ne s'y présentait pas dans une heure et demi. La faire exploser à l'aide d'un gaz qui viendrait de Galar d'ailleurs. Puis elle avoua avoir peur, et que son Lucario était donc parti avec la gardevoir et son tenefix vérifier là bas...

Hm... Effectivement, cela semblait bien flippant comme situation. D'ailleurs, étrangement il ne mit pas en doute que ce type soit capable de faire exploser une central, avec ce qu'elle lui avait racontée par le passée... Mikhail resta silencieux un instant, alors qu'il réfléchissait à tout ça. Mais une chose ne lui plaisait absolument pas dans l'histoire... C'était le fait qu'il menaçait directement Lumiris. Comme si... Comme si les Mistrals n'étaient pas suffisant...

- S'il fait exploser la central, ce sera les centre pokemons et les hôpitaux les premiers impacté... Ils ont des générateurs de secours, mais je doute que ce soit suffisant avec une panne de cette ampleur... Sans compter tout le réseaux Dusk qui sera totalement out si les serveurs ne sont plus alimenté... hm... - Il vint se gratter la barbiche, puis reprit - Ecoute. Tant que tes pokemons n'auront pas ramené les nouvelles, on est sûr de rien. Mais avec tout ce que tu viens de me raconter, j'ai bien l'impression qu'il va falloir lui montrer ce que c'est, un retour de flamme. D'ailleurs, je vais t'aider. Je vais pas te lâcher. On touche ni à mes amis, ni à Lumiris, sans en subir les conséquences. Tu seras pas seule sur ce coup là hein.

En soit, il n'était pas aussi fort que Lise. Il n'avait pas des pokemons aussi puissant que les siens, mais il c'était énormément amélioré depuis leur dernier combat. Ses pokemons avaient gagné en puissance, il leur avait appris de nouvelle capacité aussi, et lui-même avait apprit de nouvelle chose, auprès de Yokoss notamment. Alors il voulait bien penser qu'il n'était plus ce petit dresseur d'autrefois, surtout en faisant équipe avec son amie. Après tout, ils avaient bien réussi à mettre en déroute un groupe de braconnier alors qu'il n'avait que deux créatures bien inexpérimenté. Alors avec son équipe actuel, ça devrait être encore mieux, non ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Mikhail se montre extrêmement rassurant avec moi, je sens comme ma boule au ventre qui s'échappe peu à peu. Je ne dirais pas que je me sens invincible et capable de déplacer des montagnes lorsque je suis à ses côtés, mais presque. Tout ce qu'il me dit me rassure énormément, rien que le fait de le savoir à mes côtés dans ce genre de situation m'enlève un si gros poids. Je souris en essayant de me relever tant bien que mal, mais au moment où j'essaie de faire un mouvement, de l'agitation dans la cuisine me fait sursauter.

« ... Lucario ? »

Cette fois je me lève sans hésitation pour filer dans la cuisine, et j'y vois Lucario et Gardevoir qui soutiennent Ténéfix qui semble bien amoché. Oh mon dieu ... j'espère que ce n'est pas ce que je crois. Je me précipite sur mon pokémon Spectre pour le prendre dans mes bras. Mes sanglots remontent, j'ai peine à croire que s'il est dans cet état c'est uniquement par ma faute. Je vais retomber, je vais pleurer, je ne sais pas quoi faire. Mais soudain, je me souviens que je ne suis pas seule. Mikhail est là.

« Ok ... on souffle. Lucario, tiens informé tout le monde de ce que vous avez vus. Mélodelfe s'il te plaît, soigne Ténéfix. Gardevoir ... transmet nous ce que vous avez vu via tes pouvoirs psychiques à Mikhail et moi-même. »

Je regarde mon ami en hochant la tête, nous devons savoir. Pour se faire, nous nous rassemblons tous les trois dans le salon, Gardevoir se met devant nous et pose une main sur notre tête. Immédiatement je me met à voir des choses qu'ils ont pu voir lorsqu'il étaient à la centrale. Mikhail peut voir la même chose. Il y a au moins une dizaine de personnes cagoulés, ils gardent le secteur que Nathan m'a dit de rejoindre. Gardevoir a réussit à se téléporter in extremis à l'intérieur, suivie par Ténéfix qui s'est prit un coup de choc psy venu d'un Alakazam d'une femme vêtue de vêtements flashy. Après ça, tout se brouille, nous parvenons juste à voir un visage d'homme, blond, aux yeux teintés de sang et à la peau sur les os. C'est Nathan.

« C'est Nathan ... »

Je coupe moi-même le lien avec Gardevoir en tombant en arrière. Que faire ? Est-ce qu'on doit y aller ? Cette femme avec son Alakazam a mit KO mon ténéfix en un coup. Je suis totalement perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Fight for Yourself
Ce simple sourire qu'elle avait put faire, alors qu'elle essayait de se relever réconforta l'argenté. Au moins cela signifiait que ces mots avaient un minimum d'importance pour elle. Mais a peine sembla-t-elle aller un peu mieux, que du remue ménage se fit entendre dans une autre pièce. Surprit il avait regardé dans la direction en question, avant de jeter un coup d'oeil vers Lise, alors qu'elle appelait son Lucario. D'ailleurs, voyant la jeune femme se lever d'un coup, le gris repoussa avec douceur la Nymphali pour en faire de-même et la suivre jusque là. Dans la cuisine se trouvait alors le Lucario, la Gardevoir, ainsi qu'un ... Heu... Pokemon que Mikhail ne connaissait pas. Cependant, il était plutôt mal en point... Est-ce que voir son pokemon dans cet état ferait de nouveau vaciller la spécialiste des fées ? ... Heureusement non. Si elle sembla sous le coup de l'émotion durant un instant, elle avait rapidement reprit du poil de la bête pour donner ses ordres. Mettre au courant le reste des pokemons, soigner Tenefix -maintenant il avait un nom à mettre- et... Transmettre ce qu'ils avaient vue aux deux humains. Ah... Heu... Oui bon. Pas le choix. Et puis bon. Si Lise avait confiance, il n'avait rien à craindre si ?

Il avait suivit le mouvement du coup, pour se rendre de nouveau au salon, et après un coup d'œil vers son amie, il posa les yeux sur la Gardevoir. Quand il fallait. Il fallait. Quand à la suite ? Et bien... Lorsque le pokemon psy posa sa main sur son front, il eut l'impression d'avoir été envoyé dans un autre lieu, de voir dans les yeux d'un autre. Il vit donc la central, où se trouvait au moins une dizaine de personnes cagoulés. Puis il y a une forte attaque psy, venant d'un Alakazam qui accompagnait une bonne femme bien visible, une téléportassions, puis un capharnaüm pas spécialement visible, qui donna un semblant de migraine au gris, avant que tout ne s'arrête. Enfin. Que tout ne disparaisse après l'apparition d'une personne plutôt effrayante. Un type aux yeux de sang, et tellement squelettique...
Son premier réflexe fut de secouer la tête, pour se remettre le cerveau en place, encore un peu secoué par cette première expérience. Le mouvement mit fin au contacte avec la Gardevoir d'ailleurs... Et il en profita pour se masser les tempes un instant, alors qu'il réfléchissait. Il avait entendu la voie de Lise d'ailleurs. Ce simple nom qu'elle avait prononcé. Nathan. C'était donc son frère, ce cadavre ambulant.

Machinalement, il avait porté sa main sur la pokeball qui était accroché à son collier d'argent. Celle qui renfermait son ami de toujours, son Demolosse. Il avait cet impression que le canidé allait devoir faire énormément d'effort aujourd'hui, bien plus que tout ce qu'ils avaient put endurer jusque là. Etait-il prêt ?... Sans doute. Le canidé l'était toujours, si c'était pour protéger son dresseur.

- Bon... Au moins, on sait ce qui nous attends là bas. On a donc deux possibilité. Soit on fonce maintenant, en avisant sur place quoi faire. Soit on prend le risque de mieux réfléchir à l'action à mener, tout en sachant que les choses peuvent changer là bas, puisqu'ils doivent savoir maintenant, que tu es au courant...

Les deux cas se montraient donc assez risqué au final. Mais une chose était sûr, ils étaient clairement en sous nombre. Et leur adversaire, n'était surement pas né de la dernière pluie. Au final, ce qui gênait le plus l'argenté, c'était le temps. Et cet Alakazam qui semblait surpuissant...

- Par contre... Un avantage, c'est qu'ils ne me connaissent pas...

Après tout. Il n'était qu'un dresseur Lambda jusque là non ? Un type qui ne c'était pas vraiment fait connaitre, puisque son seul haut fait actuel, était d'avoir gagné le concours d'Halloween... Bien que, pour le coup, il ait oublié le fait qu'il fut probablement prit en photo avec Lise, ce jour là, où ils avaient un peu squatté le parc de Sunyra, le temps d'un début de soirée. Mais ça n'était que resté anecdotique, non ?...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Je ne sais pas quoi faire, correction, je ne savais absolument pas quoi faire avant que mikhail prenne la parole. Nathan a dû montrer mon visage à tous ses larbins, mais personne ne connaît le visage de Mikhail. Je serre mon poing en levant la tête.

« Je reviens. »

Et d'un pas déterminé, me voilà partie dans le long couloir de ma villa, pour aller jusqu'à ma chambre. En y entrant j'y retrouve Gardevoir qui s'y est téléportée, elle comprend ce que je vais faire. Je vais tout simplement m'habiller en conséquence et aller combattre ce fou furieux pour l'arrêter avant qu'il ne fasse n'importe quoi. J'ouvre donc mon dressing en grand et j'attrape des vêtements bien particuliers. Je décide d'enfiler une mini-jupe patineuse de couleur noir, un soutient-gorge de la même couleur, une veste en cuir noire et mes célèbres cuissardes à talons de la même couleur. J'attache rapidement mes cheveux ondulés, en une queue de cheval haute et me voilà de retour dans le salon en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire.

« Nathan ne connaît pas ton visage, tu peux te faire passer pour un patrouilleur. Il me semble que tu es un Ranger non ? Tu pourrais te servir de ça pour les inquiéter, la base Ranger s'inquiète d'une présence. Nathan va sûrement se demander si les pokémons qui sont venus étaient bel et bien les miens, ou s'il ne s'est pas juste fait repéré. Pendant ce temps, je vais m'introduire à l'intérieur avec Gardevoir et six autres de mes compagnons. Toi tu auras sept autre de mes compagnons, je n'ai pas envie que tes pokémons soient blessés. Je comprendrais que Démolosse veuille venir avec toi ... mais Nathan et son gang sont sûrement du niveau de Kei ou du mien, tu risques gros à vouloir me suivre. »

Je m'approche alors de Mikhail en passant ma main, dans mes cheveux, et c'est la voix toute tremblotante que je lui prend le menton entre mon pouce et mon index en lui déposant un baiser sur le front.

« Mais je te serais éternellement reconnaissante de ta présence auprès de moi. Mikh ... tu sais ... je ... non, oublie ... le temps file nous devons y aller. Je te laisse choisir les sept pokémons que tu veux avec toi. »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Fight for Yourself
Après qu'il ait parlé, la jeune femme annonça simplement qu'elle revenait, et s'éclipsa rapidement, sous le regard de l'argenté. Si sur le coup il ne comprit pas vraiment, il se rendit vite compte que ça devait-être pour se préparer. Ce ne serait sans doute pas habillé comme ça que... Oh... Oui, c'est à ce moment là qu'il réalisa vraiment la façon dont elle était fagotée. Il en resta d'ailleurs un instant bugé, avant de finir par passer à autre chose. Son regard passa alors les pokemons présent, les observant chacun tour à tour. C'était bien la première fois qu'il pouvait voir l'entièreté de l'équipe de la Miss Gray. Enfin, il manquait la Gardevoir, mais elle avait sans doute suivit sa dresseuse. En tout cas, la plupart des créatures dégageaient une certaine puissance, qui n'impressionnait plus vraiment l'argenté aujourd'hui. Enfin, plus autant que la première fois qu'il avait put les voir, pour certaine raison que Lise se rendrait vite compte.
Puis Lise revint, cette fois-ci bien habillé. Et coiffée d'une queue de cheval. Elle semblait bien plus motivée que juste avant en tout cas. Elle prit la parole, reprenant donc sur le fait que Mikhail leur été inconnu. Qu'il pourrait se faire passer pour un patrouilleur et... Ranger ? Lui ? Sur le coup il eut un léger sourire. ça le flattait qu'elle le pense Ranger, alors qu'il n'avait même pas encore été réellement frapper chez eux, ne se sentant pas encore prêt pour ça. En tout cas elle continua sur sa lancé, expliquant donc qu'il allait devoir faire diversion alors qu'elle, passerait par derrière en profitant de ça. Par contre... 7 de ses compagnons ? Pour Mikhail, c'était là l'envie d'une amie d'éviter les problèmes à un argenté un peu casse coup sur les bords. Puis elle s'approcha de lui, glissant l'une de ses mains dans ses cheveux, avant de lui faire baisser la tête pour poser un baiser sur son front. L'argenté la laissa faire, silencieux, fermant un instant les yeux alors qu'elle le remerciait pour sa présence et .. Et quoi ? Elle était vite passé à autre chose.

- Juste une chose, je ne suis pas ranger. Enfin, pas encore en tout cas. Sauf s'il c'est produit un truc dont je suis pas encore au courant... -Il secoua rapidement la tête pour revenir sur le sujet, histoire d'éviter de trop partir en hors sujet - Mais je peux me faire passer pour un patrouilleur, je connais leur façon de faire. J'ai juste pas le stuff pour. Par contre, concernant les pokemons... Sept c'est beaucoup trop. Je sais que tu te fais du soucis pour moi, et je t'en suis reconnaissant, mais si on veut que ça fonctionne bien, il va falloir respecter les lois. Six pokemons par personne, tu comptes déjà Alek', qui oui, ne me laissera pas, et donc cinq des tiens. Demolosse, Feunard, Nymphali, Draco et Altaria ?...

Alors oui, il avait tapé sur ceux qu'il connaissait le mieux, sur tout le groupe. Enfin, il y avait bien Funecire aussi, mais il doutait qu'elle ait les capacités qu'on leur demande pour le moment...

- Plus on restera sur un aspect normal d'une situation de patrouille et mieux ça devrait se passer. Si on commence à taper sur un aspect un peu plus "exceptionnel" ça risque de mal finir.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors que je reprend un peu de distance Mikhail me répond qu'il n'est pas Ranger ... bien, il faut penser à autre chose. Mais je n'ai pas le temps de me creuser la tête plus longtemps que mon ami propose autre chose, qui s'en rapproche d'ailleurs. Se faire passer pour un patrouilleur, avec son Démolosse et cinq de mes pokémons, suivons les lois et ne prenons que six de nos compagnons. Bien, j'espère qu'à deux ça le fera, normalement il ne devrait pas y avoir de soucis. Je tourne la tête vers mes amis qui ont été choisis par Mikh'.

Nymphali ne se fait pas prier et court jusque dans les jambes de mon ami, Draco et Altaria quant à eux s'approche tranquillement, l'une sérieuse et l'autre hautain, ils ne comptent pas se faire remarquer. Tout ce qu'ils entendront comme ordre de Mikhail sera exactement comme si moi je leur donnais, ils obéiront sans broncher. Par contre pour Feunard ça sera autre chose, elle est extrêmement hautaine et sait que sa puissance n'est plus à prouvée, elle peut geler n'importe quoi instantanément grâce à sa capacité Glaciation, tout comme mon Démolosse, ces deux là sont les plus instables, Mikhail devra se montrer dur et surtout, sûr de lui. Sinon ils ne lui obéiront jamais. J'explique ça rapidement à mon ami pour qu'il ne soit pas surpris lorsqu'il va devoir les faire combattre.

« Bien ... on suis ton plan du coup. Allez, tous avec Mikhail, nous n'allons pas tarder à partir. »

Alors que je m'apprêtais à prendre les pokémons que j'ai choisis, Ténéfix m'attrape la cheville, l'air extrêmement sérieux, il me lance un regard déterminé ... je n'ai jamais vu ce regard chez lui, et surtout pas ce sérieux, souhaite t-il que je l'emmène ? Pour qu'il se venge ? Je ne peux pas faire ça, il a subit énormément de dégâts et vient à peine de se remettre, l'emmener ça serait comme le jeter à l'abattoir. Alors que je m'apprêtais à lui dire non, Gardevoir s'approche et pose sa main sur mon épaule, Mélodelfe est derrière elle. Elle semble vouloir me dire que ses soins l'ont remit totalement sur pied et qu'il peut nous accompagner.

« Si tu le dis ... ne fait rien d'irréfléchi Ténéfix. »

Il rentre donc dans sa pokéball que j'accroche à ma ceinture, et me voilà paré avec mes six pokémons. Seul Gardevoir reste à nos côtés, et ceux que je n'emmène pas reste tranquillement à la maison ... dont je prend bien soin de fermer la porte à double tour. Nous allons bientôt nous téléporter un par un, Lissa va d'abord emmener Mikhail à l'entrée de la centrale pour qu'il aille jusqu'à l'endroit où se terre Nathan et ses subalternes pour leur demander ce qu'ils font, pendant que Gardevoir reviendra me chercher et me téléportera au centre de leur base. Avant cela, je m'approche de Mikhail en le prenant par le col, et en lui déposant un baiser sur la joue.

« Jure moi de faire attention Mikhail ... si tu as le moindre soucis envoie Nymphali à ma recherche avec son flair. Dès que tu auras fini de les occuper ou de les interroger, envoie un signal avec une attaque Dracossoufle d'Altaria, je les ferais exploser de l'intérieur et à partir de là ... la véritable bataille débutera, ils seront prit en sandwich. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Fight for Yourself
Lise finit par se ranger à sa proposition donc. Respecter les lois, rester dans les clous, ne pas se faire remarquer plus que nécessaire. D'ailleurs, la réaction de Nymphali lorsqu'il la choisi le fit sourire. Il s'en doutait un peu, quand aux autres... Il écouta les consignes de Lise les concernant et acquiesça. Pour la Feunard d'Alola et le Demolosse, ce n'était pas étonnant.
Enfin. Au moment où ils s'apprêtaient à partir, après que la jeune femme ait choisi son équipe, le Ténéfix refit son apparition, semblant vouloir retourner sur place aussi. Après négociation, le groupe finit donc par quitter la maison. L'argenté laissa Lise fermer derrière elle, alors qu'il observait un instant ce ciel magnifique. C'était fou, ce calme. Ce calme ambiant avant cette tempête imminente. Pourquoi que l'ancienne championne soit dans un tel état... C'était sûr que ce ne serait pas une promenade de santé. Ou alors était-elle aussi affecté parce qu'il s'agissait de son propre frère ? Du meurtrier de ses parents ?....  Dans tout les cas, ce n'était plus qu'une question de temps, qu'il se retrouve en plein milieu du bordel ambiant.

Le gris se tourna vers la jeune femme, lorsque celle-ci s'approchait de lui. Il fut assez surprit, il faut bien le dire lorsqu'elle l'attrapa par le col pour poser un baiser sur sa joue. Avant de prendre la parole. De lui demander de jurer de faire attention a lui, avant d'expliquer rapidement ce qui devrait, en théorie ce passer.

- Je ferais attention, ne t'inquiète pas. En plus je suis bien entouré, tu ne trouves pas ?

Il lui fit un sourire franc, un sourire qu'il put sortir bien facilement. Etant encore loin de la central, l'adrénaline n'était pas encore présente, l'appréhension non plus. Mais il savait qu'une fois sur place ce ne serait sans doute pas la même chose. Il avait bien vue comment ça c'était passé au volcan. Heureusement, ça ne l'avait pas empêché de réfléchir et pouvoir prendre certaine décision. Et puis, ce n'était pas vraiment le moment de lui faire peur et de l'inquiéter.
En tout cas, il finit par lui attraper les mains, pour lui faire lâcher son col, et les gardas dans les siennes.

- Et je te rappel que même une avalanche à pas réussi à éteindre ma flamme. Tu sais que je ne suis pas sans ressource. Ils s'y brûleront. Et puis on en finira une bonne fois pour toute, avec tout ça.

Ce sera sans doute difficile, oh ça oui. Peut-être qu'ils en perdront quelques plumes. Mais l'argenté préféré rester optimiste et éviter d'imaginer le pire.

- En tout cas... Fais attention à toi, aussi... Surtout.

Il ne voulait pas participer à un deuxième enterrement en si peu de temps...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération