Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
Retour des cartes cadeau Jackpot Fnac
130 € 150 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Fooling around
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Fooling aroundRencontre
SAINT
Travis
BEEST
Nephele


Enfin, j'avais remplie ces papiers. Je pouvais ENFIN prendre un peu de repos dans cette belle cité qu'est Nemerya. J'avais put un peu l'observer grâce à mon dernier passage, celui qui avait était marqué par la rencontre de Pavel. Alors me retrouver encore ici... Cela me donner le sourire au lèvres. Pour une fois, les gens ne me regardais pas comme une espèce de freak show ambulant, mais comme une personne atypique. C'était rafraichissant. Mutius me suivant d'un pas calme mais sûr, Goudron accroché à mon épaule, ayant pris la forme d'un Roucoul avec ses couleurs bariolés. Tous trois nous marchions comme les compagnons que nous étions.

Alors que je sortais du bâtiment administratif me donnant accès à mon site de fouille, je marchait un peu dans la ville, sans faire trop attention à ce qu'il se passait autour de moi. J'avoue que ces immeubles me rendrait presque claustrophobe, mais l'ambiance, tout ces pokémons et ces gens vivant ensemble, c'est vraiment plaisant comme ambiance ! Et tandis que mon regard se redirigeais vers la Terre, je me rendit compte qu'il y avait un petit attroupement sur une petit place au milieu d'un parc. Il y avait une espèce d'animation, ou un truc dans le genre. Je me rapprochais pour m'apercevoir qu'il s'agissait d'une artiste de rue démontrant ses talents. Je restait assez en retrait, afin d'évité de l'effrayer avec mon étrange apparence. Elle se débrouiller pas mal et même Mutius, qui était passer devant tout les gens pour pouvoir la voir, semblait l'observer avec une certaine admiration fine.

Regarde ça Goudron ! On voit pas ça tout les jours ! Goudron ?

Je remarquais alors que mon Métamorph n'était plus sur mon épaule. En fait, je le voyait très bien, entrain de s'approcher de la jongleuse pour lui faire une blague. Le connaissant, il allait se mélangeait aux objets jongler puis aller se transformer en un pokémon vol pour surprendre tout le monde... J'espère juste que je n'aurais pas à intervenir... Après tout, c'était une blague innocente n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
troubles

 
 
 
 
 
 
Nemerya est effrayante.
C'est ce que tu as constaté en arrivant dans la capitale. La ville est immense, bien plus que tout ce que tu as pu un jour imaginer. Insensée dans ses dimensions. Immense et très peuplée. Trop pour toi. Il n'y a pratiquement aucun moyen pour toi d'être seule quelques heures.
La première fois que tu t'en es rendue compte, tu as paniqué. Tu as besoin de ta solitude. Tu as songé à repartir, quitter la ville et aller ailleurs. Cependant, tu ne l'as pas fais.
Tu es à la recherche de quelqu'un sans aucune idée de l'endroit où elle a pu aller après Windoria. Alors aller dans une ville avec beaucoup de monde peut être utile. Ca fait potentiellement plus de monde qui l'ont peut-être vue. Alors tu prends sur toi et restes.
L'unique avantage est que plus d'habitants signifie plus de spectateurs potentiels, donc plus d'argent pour toi. Tu te démènes pour faire une prestation le matin et deux l'après-midi. Le reste de la journée, tu la passes à interroger des gens.
Pour l'heure, tu te produis sur une petite place. Comme à son habitude maintenant, ta Fantyrm passe parmi les spectateurs avec ton coffret, recueillant les pièces que l'on veut bien donner. Pendant ce temps, tu jongles. Dans tes mains passent et repassent huit balles colorées qui s'élèvent ensuite vers le ciel ou rebondissent sur le sol, tour à tour. Un instant, elles semblent se suivre bien sagement. L'instant d'après, elles donnent l'impression de se déplacer en tous sens, comme dotées de leur propre vie. Pourtant, tu as une parfaite maitrise de ces objets. Aucun de tes gestes n'est mécanique. Ton attention est toute entière tournée vers les neuf balles qui voyagent entre tes mains.
Un instant. Neuf ? Tu as pourtant commencé avec huit balles. Tu as toujours eu huit balles. D'où vient la neuvième... ?
Un instant, perturbée, ta concentration vacille. Une balle fait un rebond imprévue mais tu parviens à la rattraper. Pour qui ne sait pas, le mouvement peut paraitre naturel, prévu. Tu essayes de te reprendre, tu dois rester professionnelle. Mais dans ton esprit raisonne cette information. Neuf balles au lieu de huit. Neuf balles au lieu de huit. Neuf balles au lieu de huit. Ton esprit se fixe. Ton attention est divisée.
Et soudain, un Picassaut de couleur noire fait son apparition parmi les balles, te surprenant.
❝ Aaah !
Cette fois, la perte de contrôle est totale. Tu ne maitrises plus tes balles et elles tombent toutes au sol, certaines à bonne distance de toi, d'autres, les plus hautes à ce moment-là, te retombent dessus et tu te baisses légèrement en te protégeant le visage.
Il y a du mouvement parmi les spectateurs, aussi surpris que toi par l'apparition du pokémon vol, puis plus encore par ta perte de contrôle. Ont-ils pensé que ça faisait partie du spectacle ?
Ce n'était pas le cas.
Tara revient vers toi, déposant le coffret par terre avant de s'enrouler de son mieux autour de ton cou (sa place préférée). Elle essaye de te rassurer. Tu te redresses lorsque plus rien ne te tombe dessus et observes ton public. Tes mains commencent à tordre nerveusement les bords de ta veste.
❝ Je suis désolée ! Ce. Ce n'était pas prévu. Je vous remercie d'avoir regardé !
Tu te penches pour ramasser ton coffret et le mettre précipitemment dans ton sac, puis entreprends de réunir les balles qui se sont dispersées.
  • Nephele parle en crimson
  • (c) candide | morphée (hazel) pour clémence (nephele)
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
    Identité du dresseur
    Trophéespassez la souris sur les icones
    Fooling aroundRencontre
    SAINT
    Travis
    BEEST
    Nephele


    Alors que goudron se mélangeais aux balles, je me rendis compte d'une chose : une certaine odeur de panique montait. Et sa source n'était autre que la jongleuse. Bien sûr, je m'était frayé un chemin dans la foule pour essayer de rattraper Goudron, mais je savais que je n'arriverais pas à temps. Mais en tout cas, je put sentir l'odeur de panique émanant de l'artiste et déjà je sentais que cette farce allait mal se finir... Je l'ai appris à mes dépend : Goudron n'est pas un mauvais bougre, il ne souhaite pas blesser les gens, juste les amusé. Mais il a tendance à soit partir trop loin, soit faire des farces aux mauvaises personnes.

    Goudron ! Revient ici immé...

    Trop tard... Déjà, il c'était changer en Picassaut et s'envolait en lâchant un petit cri comme pour rire. Et bien sûr la femme fut totalement déstabilisé et fit absolument tout tombé, sous le regard circonspect des passants et des spectateurs. Là, plus le temps de rigoler, je commençais à sérieusement demandé au gens de s'écarter, tandis que Mutius, plus petit, c'était déjà frayer un chemin jusqu’à l'artiste pour l'aider à récupérer ses balles et se relever, dans sa bienveillance habituelle. e retrouvant alors au milieu du cercle des gens, de mon long manteau noir vêtue, je montais mon regard mécanique au ciel, tandis que je pointait du doigts mon métamorph joueur.

    Goudron, redescend de suite !

    Mon ton n'était pas vraiment très colérique, mais il était extrêmement ferme. Il était clair que je n'allais pas le félicité pour ses actes. Il descendit du ciel, un peu honteux et se posa au sol devant moi prenant l’apparence de Mutius, les bras croisée en arrière et avec un mouvement de balancier au niveau de sa jambe indiquant clairement qu'il était désolé, même s'il ne comprenait pas pourquoi ça n'avait fait rire personne. Je lui fit un signe de la main pour lui indiquait de rester sur place, puis, je me dirigeais vers l'artiste de rue.

    Je suis sincèrement désolé, je l'ai quitté des yeux un quart de seconde et il en a profité pour faire une farce. Il n'est pas méchant, c'est juste qu'il aime faire rire les gens avec ses blagues... Mais il a du mal à juger si elle sont bonne ou pas... Enfin bref, laissez-moi vous aider !

    Dis-je sur un ton un peu confus, fasse à la situation particulière.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
    Identité du dresseur
    Trophéespassez la souris sur les icones
    troubles

     
     
     
     
     
     
    Tes doigts tremblent légèrement autour de tes balles de jonglage, ce qui est inhabituel. Tes mains sont normalement si sûrs. Mais tu as été déstabilisée et ça s'en ressent encore. A genoux sur le béton, tu les ramassais une à une, rapidement rejoint par un pokemon que tu ne connais pas. Mais contrairement au précédent qui avait perturbé ton jeu, celui-ci t'aide dans ta tâche.
    Tara se resserre doucement autour de ton cou. Le tremblement de tes doigts s'estompe et tu parviens même à sourire un peu au pokémon. Une fois toute les balles réunies, et tu les comptes à trois reprises pour être certaine, tu te relèves avec l'aide du pokémon inconnu et les ranges dans ton sac. Tu murmures.
    ❝ Merci pour ton aide.
    Tu t'étais concentrée sur cette tâche. Dans l'espoir que ça t'apporte un peu de calme, dans l'intention de fuir totalement l'extérieur, les personnes qui avaient regardé ton spectacle et assisté au désastre, la pression de leur jugement, de leur regard, les commentaires destructeurs dis avec une voix insouciante.
    Mais maintenant, ta tâche est achevée et tu dois reprendre conscience de ce qui t'entoure. Tu prends une profonde inspiration et relève la tête pour regarder autour de toi. La petite foule s'est dispersée, et il ne reste qu'un homme un peu effrayant avec un pokémon noir de la même espèce que celui qui t'a aidé.
    Est-ce que c'est son dresseur ? Tu devrais sans doute le remercier, mais tu ne bouges pas de l'endroit où tu te tiens? Tes dents mordent dans ta lèvre inférieure. Tu te balances légèrement d'un pieds sur l'autre. Tu as envie de partir, de prendre ton sac et t'éloigner rapidement mais tu restes sur place. Ce ne serait pas bien de partir juste comme ça, n'est-ce pas ?
    Un grincement de Tara te sort de tes pensées et tes yeux se refixent sur la réalité. Sur l'homme qui vient s'arrêter devant toi et. S'excuser.
    Tu le fixes un instant sans trop comprendre, puis ton regard dérive sur le pokémon sombre qui a été rejoint par son jumeau plus clair. Ramenant tes yeux sur l'inconnu, tu pointes avec le bout de ton doigt le pokémon, une certaine incrédulité sur tes traits.
    ❝ C'est. C'est le même pokémon ? Qui était une balle puis un oiseau ? Il est à vous ?
    Tu n'es pas tant accusatrice que stupéfaite. Tes yeux font un nouvel allée-retour.
    ❝ Comment il fait ça ?
    Est-ce qu'un pokémon est seulement censé pouvoir faire ça ?
  • Nephele parle en crimson
  • Désolée d'avoir été si longue, j'ai été absente un moment ;w;
  • (c) candide | morphée (hazel) pour clémence (nephele)
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
    Identité du dresseur
    Trophéespassez la souris sur les icones
    Fooling aroundRencontre
    SAINT
    Travis
    BEEST
    Nephele


    Je pus apercevoir Mutius saisir doucement la main de la jeune femme, comme pour la rassurer. Il devait lui faire un regard remplie de tendresse, comme à son habitude. Même si pour moi, il est un frère, pour les gens qui ont la chance de le rencontrer, il est comme un papi toujours souriant et remplie de joie de vivre. C'est surprenant de voir avec qu'elle simplicité il se fait accepté par les gens et à quel point il aime l'humanité. Alors que j'arrivais, je vis les lèvre de l'artiste bouger alors qu'elle dirigeait sa tête vers mon Gringolem. Je n'entendis rien, mais je put voir la réaction du pokémon, se redressant et faisant un petit salut.

    Puis, je les atteins et m'excusais, sans manquer de montrer à quel point j'étais désolé. Mutius rejoint alors Goudron pour lui faire un peu la morale, à sa manière, très gentiment. Malgré leur grande amitié, le métamorphe à toujours pris les paroles du Gringolem comme aussi importante que les mienne. Il faut dire que pour Goudron, le dresseur de l'équipe n'est pas moi, mais bien le duo que je forme avec mon frère. Mais bon, tout cela n'avais pas trop d'importance, étant donné que la jeune femme semblait vraiment déboussolé.

    Oh ! Goudron est un métamorphe, il peut prendre l'apparence de toutes choses qu'ils voit, et pas trop grosse ou complexe. Va t'excuser à la demoiselle !


    Le Gringolem noir repris alors sa véritable forme pour s'approcher de la jeune femme et il lui toucha simplement la jambe un peu honteux.

    Je suis désolé d'avoir dérangé votre spectacle... si vous voulez, je peux vous dédommager.

    J'étais assez clair dans mes mots, mais je ne pouvais m'empêcher de me grattez la tête.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
    Identité du dresseur
    Trophéespassez la souris sur les icones
    troubles

     
     
     
     
     
     
    Un Métamorph. C'est la réponse et l'explication. Un... Pokémon ? Tu supposes. Ca y ressemble après tout. Capable de prendre l'apparence d'autres êtres et d'objets. C'est étonnant. Et comme pour beaucoup d'autres pokémon, assez merveilleux.
    ❝ C'est incroyable...
    Une fois de plus, tu réalises à quel point tu peux être ignorante lorsqu'il s'agit de pokémon. Tu en connais en réalité assez peu.
    Le dresseur exige qu'il te présente des excuses, et tu observes avec une certaine fascination son changement de forme qui dévoile sa véritable apparence. Quelque peu décevante par ailleurs. Il n'a pas vraiment de forme propre, plus comme une flaque gélatineuse mouvante. Déroutant.
    Tu réprimes un frisson lorsqu'il touche ta jambe. La sensation n'est pas tant désagréable mais... Etrange.
    ❝ C'est bon. Je ne suis pas fâchée.
    Tu as surtout été surprise. Plus de peur que de mal donc, en dépit du malaise qui t'a envahi après coup. Tu te trouves un peu dérouté lorsque le dresseur propose de te dédommagé pour le dérangement de ta performance.
    Ce n'est pas quelque chose à laquelle tu t'attendais et tu ne sais pas tout de suite comment réagir. Tara grince contre toi et tu essayes de donner une bonne réponse.
    ❝ Comme je l'ai dis, je ne suis pas fâchée. Je.
    Tu te mords la lèvre et ton regard dévie légèrement vers ton sac. Cette performance là ne t'a sans doute pas rapporté beaucoup vue la façon dont elle s'est terminée. Et tu es déjà plutôt limite dans ton budget.
    ❝ Je ne dis pas non, si vous proposez le dédommagement.
    Tu n'es pas exactement en position de t'en passer.
  • Nephele parle en crimson
  • (c) candide | morphée (hazel) pour clémence (nephele)
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
    Identité du dresseur
    Trophéespassez la souris sur les icones
    Fooling aroundRencontre
    SAINT
    Travis
    BEEST
    Nephele


    Alors que la situation se calmait un peu, je pouvais observez à quel point cette jeune femme semblait surprise par toutes cette situation... Ah la vue de mon métamorphe elle sembla découvrir comme un nouveau monde de possibilité, comme si toute sa vie, elle n'avait pas entendue des métamorphs. Il me semblait pourtant qu'ils était plutôt commun. Après tout, la plus grosse majorité des éleveurs en ont au moins un pour... J'ai pas besoin de vous faire un dessin, non ? En tout cas, Goudron sembla surpris par la réaction de la femme et revint vers moi après qu'elle l’eus pardonné.

    Alors, je lui proposais un dédommagement. Elle sembla hésité au début, comme si elle se sentait mal de me demander quoi que se soit. Étais-ce le masque ? Ou bien juste une question de fierté ? Peu importe au final, car elle se ravisa et accepta un dédommagement. De mon point de vue, il me semblait bien qu'elle avait pas une vie simple, vue son hésitation et son acceptation presque à contre-cœur. Face à cela, je compris que juste lui donné de l'argent la rendrais plus honteuse qu'autre chose.

    Écoutez... J'ai un peu d'argent sur moi. Si vous voulez, on peut discuter dédommagement autour d'un verre. Se sera plus plaisant que de rester en plein milieu de la rue.

    Bien évidemment, le verre en question était le dédommagement. Je ne voulais pas qu'elle se sente mal d'avoir pris mon argent ou autres donc je lui paie un verre sachant très bien qu'elle risque simplement de refuser toute réelle aide financière. Au moins, peu importe ce qui se passait, elle aurait de quoi tenir au moins une journée dans son ventre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé
    Identité du dresseur
    Trophéespassez la souris sur les icones
    Revenir en haut Aller en bas

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    -
    Répondre au sujet
    Outils de modération