Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

Répondre au sujet
Alors que la nuit tombait... [ Rencontre avec Thalim Wuruhi ]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors que la nuit tombait...

Gaïa et Azurill ont passé la journée à la plage, mais cette fois, personne ne s'est mis à l'eau. Elle devait terminer de relire ses cours et faire des fiches pour ses examens. Elle était de nature studieuse, mais commençait réellement à douter de ses envies à poursuivre ses études.

"Haaaaaan le soleil se couche, et je n'ai même pas pu me mettre à l'eau!" Dit-elle en relevant ses cheveux mais en gardant le sourire.



Alors que la nuit tombait... [ Rencontre avec Thalim Wuruhi ] 9fzh



"Ces cours commencent à me fatiguer, en plus, à terme, je ne travaillerais pratiquement pas en mer! Dit-elle d'un ton exaspéré à Azurill qui la regardait avec peine. Tu penses que j'aurais mieux fait de faire des études en biologie marine? Tu sais, ça revient pratiquement au même... Je finirais dans un labo! Disait-elle en se perdant dans ses pensée, regardant vers l'horizon qui affichait des couleurs magnifiques dans les tons rosés et orangés. Quel magnifique spectacle mon Bibinou..."
- Azuu..
- Non, c'est prof de surf que j'aurais dû être voilà tout. Apprendre aux gens comment se positionner sur une planche... Tu penses pas que se serai super? Être en pleine nature, pour voir ce genre de spectacle, à l'infini!
- Azuuu!!

Gaïa regardait aux alentours, la nuit tombait, tout s'assombrissait. Elle apercevait quelque habitants qui venaient déposer des lanternes sur l'eau, c'était apparemment une traditions vieille de plusieurs siècles et serai liée à la venue d'un Pokémon légendaire. Dans l'espoir de le revoir, les habitants perpétuent cette tradition. Elle trouvait le spectacle magnifique. Il faisait à présent complètement nuit. Une nuit sombre et calme, éclairée par la pleine lune et les lanternes qui flottent à la surface de l'eau, s'éloignant petit à petit.

"Comme les étoiles sont belles ce soir... Particulièrement belle..."

Alors que Gaïa se perdait dans l'infinité du ciel, ses rêveries furent interrompue par une lumière dans son champ de vision, à quelques dix mètres d'elle, sur le sable.

"Tiens ? Tu vois ce que je vois Azu?"
- Azuuu ! Dit-il d'un ton interrogateur.
- C'est du feu... Qu'est-ce qu'un Pokémon feu ferai-t-il sur la plage?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors Que La Nuit Tombait..





Bien qu'il ne soit arrivé sur Lumiris il y a à peine quelques jours, Thalim s'était déjà relativement familiarisé avec la culture et les technologies locales; bien plus avancées que celles qu'il avait pu rencontrer à Sinnoh ou Hoenn. Même s'il était clairement déconcerté sur bien des points, il devait avouer qu'il se plaisait bien ici. Il y régnait une aura paisible, sereine, qui semblait favoriser le vivre ensemble comme sur son île natale. Aucun réel effort n'avait été fait, il avait réussi à sympathiser avec presque toutes les personnes qu'il avait rencontré depuis son arrivée, et traversé presque la moitié de l'île grâce au stop, une pratique qu'il affectionnait particulièrement. Pas d'argent à dépenser, aucun effort à fournir, en plus de faire de belles rencontres qui l'a souvent amené sur la trace d'un pokemon légendaire ou d'un conte local y faisant référence. Et vous vous en doutez, c'était le cas ici également. Calé au fond de la remorque d'un vieux fourgon où se bousculaient une dizaine de watt-watt, il discutait avec Basile, un fermier l'ayant pris sur la route, faisant tous les jours la route entre le Sud et le Centre de la région. Il ne savait pas grand chose sur les pokémons de légendes, mais il lui parla d'une "plage mystique" où des lanternes étaient quotidiennement déposées par les habitants pour honorer un ancien pokemon. A ces mots, Thalim et Ma'a partagèrent un regard complice et bondirent hors du véhicule, toujours en marche, pour foncer en direction de cette fameuse plage qui n'était pas très loin de l'endroit où ils étaient.

Il finit par trouver une petite auberge non loin de la plage, où il eut de plus amples informations sur ladite légende: les lanternes y seraient déposées tous les jours depuis des années sans qu'aucun pokemon ne soit jamais apparu. Profondément déçu, il s'était finalement résout à ne pas y aller, persuadé qu'il s'agissait en vérité d'une énième convention sociale plus qu'à un réel cérémonial. Mais cette décision était sans compter la motivation de Ma'a à quand même y aller. Alors que Thalim était sur la terrasse de l'auberge, fumant une cigarette tout en profitant du cadre crépusculaire des plus reposant que lui offrait le lieu, elle vint l'embêter en courant dans tous les sens, tenant une lanterne dans ses mains.

Ouisti-cram! Ouisti, Ouisti, Ouisti, Ouisti.. geignait-elle sans s'arrêter, passant parfois par dessus son partenaire en un bond.

▬  Raaaaah, ça va, c'est bon j'ai compris, on va y aller! grommela Thalim, sachant pertinemment qu'elle n'allait jamais s'arrêter s'il ne cédait pas maintenant. 

Il prit alors un petit chemin partant de l'auberge, menant directement à la fameuse plage, subissant les gémissements de joie d'une Ma'a surexcitée sur son épaule. Même si ça le gonflait d'y aller, très sûrement inutilement, il devait avouer qu'il adorait la voir aussi heureuse, séduit par son innocence, et esquissa un léger sourire. Une fois arrivé, il assista à un spectacle merveilleux. La nuit tombante camouflait l'horizon, et la surface de l'eau, ne laissant apparaître qu'une traînée de petites lumières semblant flotter dans le vide. Séduit, encore une fois, par ce splendide spectacle naturel, il se posa sur le sable, silencieusement, observant les quelques personnes venus déposer des lanternes supplémentaires. Il se demandait pourquoi Ma'a n'avait pas déjà allumée la sienne, elle qui semblait avoir si hâte de le faire, mais compris rapidement pourquoi lorsqu'elle lui tapota la joue en lui pointant une direction.

Ouiiii.. gémit-elle tristement avant de sauter de son épaule et de courir là où elle lui a indiqué.

Sans même réfléchir, ni même de poser de question, il se releva en entamant une course poursuite en suivant la petite lumière qui émanait de la queue de la petite Ma'a. Ils arrivèrent près d'une petit-fille, à peine âgée d'une dizaine d'année, qui se plaignait tristement auprès de sa grand-mère qu'elle n'avait pas de lanterne pour pouvoir appeler elle aussi le pokemon de la légende. Impuissante, l'aînée tentait de la réconforter, elle et son petit écrapince tout aussi déçu, en l'affirmant qu'ils reviendraient un autre jour avec, cette fois-ci, une lanterne qu'elle pourra allumer.

Ouisticram! les surpris Ma'a, en leur proposant la lanterne qu'elle gardait précieusement depuis leur arrivé à l'auberge.

Ooooooooooh merci petit Ouisticram! Mais d'où est-ce que tu viens? Ah tu es venu avec ton dresseur! dit la petite fille en voyant finalement arriver Thalim.

C'est un pokemon très intelligent que vous avez là, jeune homme! Mais gardez votre lanterne, c'est votre présent, pas le notre.. lui dit cette fois-ci la grand mère.

Je suis le partenaire de Ma'a, et non son dresseur! rit-il en la regardant grimper de nouveau sur sa tête. Et pour être honnête, j'espérais rencontrer un pokemon légendaire en venant ici, c'est elle qui souhaitait absolument apporter cette lanterne. Si elle vous l'a donné c'est qu'elle souhaite que vous l'allumiez.

Ouiiiiiiisti! confirma Ma'a en tapotant gentiment sur le crâne de Thalim.

Merciiiii Ouisticram! Mais dit moi tu pourrais l'allumer pour moi? S'iiiiiil te plaît? J'ai peur de me brûler moi si je l'allume.. dit-elle d'une voix candide.

T'inquiètes, je vais m'en occu..

Thalim avait sortit son briquet de sa poche pour l'allumer mais l'écrapince de la petite ne semblait pas être d'accord. D'un coup de pince rapide, le pokemon s'en saisit avant de courir dans la direction opposé




Ecra, Ecra, Ecra, Ecra!

Hey! Arrête où tu vas?! J'en ai besoin de ça! hurla alors spontanément Thalim en lui courant après sur la plage.

Toutes les personnes présentes sur la plage s'étaient retournées vers lui, continuant de courir d'un pas décidé derrière le petit voleur, sous les rires amusés de la petite, sa grand mère, mais aussi de Ma'a qui, pour une fois, n'était pas celle qui le faisait tourner en bourrique..





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors que la nuit tombait...

Gaïa et Azurill s'étaient décidé à marcher le long de la plage, entre le sable et la mer qui venait s'échouer sur leur pieds. Azurill aimait rebondir dans l'eau pour éclabousser Gaïa. Furaiglon n'était pas loin non plus, faisant parti de la famille depuis peu et n'étant pas du tout habituer à ce genre de paysage, et de textures, ils s'amusait à laisser ses traces de pas dans le sable, comparant la trace de ses serres à la trace des petites pattes de Goélise. D'ailleurs, les Goélise n'étaient pas coucher et continuaient à parcourir l'océan à le recherche de nourriture. L'eau était bonne, la brise était rafraichissante... Une nuit magnifique sur la plage. Gaïa commençait à se perdre dans ses rêveries. En y repensant, même si les raisons pour lesquels ils avaient atterrit à Lumiris étaient sombre, il faut dire qu'ils se plaisaient bien ici. Les habitants étaient très agréables et même courtois et il y avait plein d'endroits magnifique à découvrir! Quel dommage de n'avoir personne à qui le partager... Bien sur elle pouvait toujours appeler Kala, mais ce n'était pas du tout pareil.

Alors qu'ils marchaient tranquillement, l'une la tête dans les étoiles, un qui jouait dans l'écume, et l'autre se roulait dans le sable, ils entendirent des cris, et des rires amusés au loin dans le sens opposé. Ce qui les firent se retourner. Gaïa pu distingué grâce au superbe calir de lune une petite ombre qui se rapprochait d'elle de plus en plus. Elle pu finalement deviner que c'était un un Ecrapince, et eut le reflexe d'écarter les jambes pour le laisser passer. Ce qui n'était pas le cas de la grosse ombre qui suivait ce petit crabe.

Alors que la nuit tombait... [ Rencontre avec Thalim Wuruhi ] W8t2
Hein?


BAAAAAAAM




En 3 secondes Gaïa avait esquiver un Ecrapince, et s'était fait foncé dessus par quelque chose, ou quelqu'un qui l'avait faite tombé sur le sable et qui l'écrasait de tout son poids sans vraiment être pressé de se relever.

"Je ne vous dérange pas trop? rigolait-elle. J'ai vraiment du mal à respirer!" dit-elle en exagérant des grimaces, et espérant faire réagir ce-... Cet homme, qu'elle distinguait au clair de lune sans voir son visage qui était tourner.
- Azu, Azu, Azuriiiiill ! hurla-t-il en faisant des rebond sur le dos de l'homme qui m'étouffait.
- Tu sais, Azu... Je ne suis vraiment pas certaines que ça nous aide en quoi que se soit! Avait-elle rétorquer en pouffant de rire, enfin du moins en essayant.
Quant à Ka'nui? Il s'était habilement hissé jusqu'à la tête de ce mystérieux inconnu. Ce qui lui faisait un très beau couvre-chef.
- Comme tu es majestueux sur ton piédestal! Ka'nui te va à merveilles.

A peine avait-elle terminé sa phrase, que l'homme décidait enfin de donner un signe de vie.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération