Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -42%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
124.99 €

Répondre au sujet
welcome to lumiris - emiko
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


welcome to lumiris



Le trajet t’a paru fichtrement long. Il faut dire que ce n’est pas rien, de faire la route depuis Artiesta. En plus, t’as dû prendre le bus, ce qui rallonge le tout. Assise à côté d’un type qui ronflait, t’as fait le meilleur voyage qui soit, vraiment (non). T’as plutôt cru que t’allais péter un câble. La colère te rongeait ; t’avais littéralement envie de le réveiller et de lui hurler à la figure qu’il ferait bien d’arrêter son bordel avant que tu ne sortes de tes gonds. Mais t’as rien dit, parce qu’il y avait du monde autour, notamment une petite madame approchant des soixante-dix ans qui te regardait d’un mauvais oeil. Et puis pour couronner le tout ? Tu t’es tapé le type aux ronflements incessants tout du long. Genre, il a fait exactement le même trajet que toi. T’as pas eu de chance, ma pauvre Anthéa.

Mais t’as pas arrêté de te dire que c’était pour la bonne cause. Après tout, t’as pas fait tout ce chemin pour rien (t’es pas du genre à perdre ton temps ; soit il y a une fête à la clé, soit il y a un évènement pour le moins important). En effet, si tu te rends à Port-Corail, c’est pour accueillir Emiko qui fait son arrivée, aujourd’hui. Petit bout de femme au caractère fort, tu l’as rencontré à diverses reprises lorsque tu habitais encore à Féli-Cité. T’as eu à faire quelques conférences et pour les étudiants en lettres de ta ville et t’as pu échanger avec elle quelques fois. Et puis finalement, vous avez garder un peu contact : elle t’a donné quelques petits coups de main durant la rédaction de certains de tes articles.

Alors quand elle t’a dit qu’elle arrivait à Lumiris, tu lui as aussitôt dit que tu viendrait l’accueillir. Bien que tu n’es aucun doute quant au fait qu’elle aurait très certainement pu se débrouiller, arriver dans un endroit qui nous est inconnu et retrouver des personnes que l’on connaît est toujours plus agréable selon toi. Et puis, t’as bien envie de la revoir aussi.

Enfin, voilà que tu mets le pied à terre. Tu salues d’un sourire horriblement forcé le personnage qui t’a empêché de passer un bon voyage avant de t’éloigner le plus rapidement possible (histoire que le sarcasme ne s’abatte pas sur ce pauvre monsieur qui, au final, n’a pas fait exprès de t’embêter de la sorte). Bref, t’as presque couru jusqu’au port de la ville. A peine t’es arrivée qu’un bateau accoste (sûrement celui d’Emiko). T’es pas très grande et y a foule un peu, ça te frustre parce que tu vois rien. Alors t’essaies de te mettre sur la pointe des pieds, histoire de guetter et de pouvoir la voir arriver, mais c’est pas évident (t’es pas une danseuse classique hein, les pointes t’y arrives pas).

Quand soudain, tu l’aperçois un peu plus loin. Agitant ton bras, tu te frayes un chemin au travers de la foule (n’hésitant pas à bousculer quelques personnes au passage ; t’as peur de rien toi) jusqu’à arriver devant elle. Large sourire sur ton faciès, tu replaces une mèche de cheveux derrière ton oreille.

« Coucou Emiko ! Tu vas bien ? Pas trop long le voyage ? »



feat Emiko Murakami

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Emiko avait voyagé plusieurs jours en bateau en direction de la région qu’elle avait hâte de découvrir. Elle a découvert les joies de la croisière ensoleillé. Elle ne se priva pas d’occuper la piscine avec Cali. Elle fit très attention à sa petite Tarsal qui se rafraîchissait avec elle, mais qui était une très mauvaise nageuse à cause de sa morphologie. Les bains de soleil répété avaient d’avantage foncé de la jeune dresseuse. Elle avait aussi squatter la salle de sport et avait commencer à entraîner Cali à obéir à ses ordres ainsi que ça coordination pour la rendre plus adroite. Le duo passa un chouette voyage, si ce n’est un accrochage avec un groupe de garçons collant aux mains baladeuses. Le problème fut très vite réglé, car Emiko encastra le responsable dans un mur et ses amis n’eurent pas le courage d’intervenir.


C’est donc une jeune fille en pleine forme et bouillonnante d’énergie qui débarqua à Port-Corail. Elle devait y retrouver Anthéa, une amie qu’elle avait rencontré durant ses études à Féli-Cité. Emiko se trouvait plusieurs années inférieures à celle d’Anthéa quand elles se rencontrèrent grâce au blog de cette dernière. Emiko était l’une de ses premières fans et avait discuté un moment sur internet avant de se rendre compte qu’elles étaient dans la même école. Il y avait une petite foule sur le quai ce qui obligea Cali à retourner dans sa ball. Emiko n’eut pas à chercher très longtemps, car son amie s’était frayé un chemin pour venir se mettre devant elle. Physiquement, tous les opposaient, mais elles étaient liées par la passion de vivre et de raconter des histoires. Anthéa vivait dans son monde, sa vie étant un conte qu’elle écrivait en ignorant ce qui ne lui plaisait et ne l’intéressait pas, ce qui plaisait à Emiko.

« Salut, le voyage a été parfait. J’ai pu faire découvrir à Cali le plaisir de se baigner dans une grande piscine. Il faut que je te la présente en plus. Tu connais un endroit où on serait tranquille ? »
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération