Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

Répondre au sujet
expectative singulière. ❞ (lyanora)
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
expectative singulière.
solaire au premier instant ⋆ lyanorael
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
None yet
None yet
None yet
None yet
None yet
Adossé au muret qui borde l'allée, Cael observe les passants, l’œil paisible et curieux. Des couples et des familles – des adolescents amourachés qui se tiennent la main et les enfants agités qui courent loin devant. Hécate, qui se voudrait libre de galoper, a tenté de bondir en esquivant les humains pressés – c'est après trois remontrances qu'elle s'est lassée et qu'elle a préféré raser le mur près de son dresseur. C'est que le commun des mortels ne mérite pas qu'elle emmêle ses crins soigneusement peignés (jamais), ni ses trépignements d'impatience. Elle a toutefois obtenu revanche sur cette humanité trop envahissante sur son terrain de jeu – sans que son dresseur le remarque, ses prunelles se sont illuminées, et la glace à peine entamée d'un enfant s'en est allée s'échouer à ses pieds, provocant pleurs et stupeurs sur le trottoir d'en face tandis qu'elle piaffait de satisfaction. Cael lui a bien adressé un regard curieux, que la Ponyta a fait mine de ne pas remarquer, mais les pièces du puzzle n'ont pas eu le temps de s'assembler dans l'esprit du jeune acteur que ses pensées s'étaient déjà envolées pour d'autres horizons.

Expectative singulière pour l'après-midi estival qui s'entame à peine – bouffée d'air frais promise comme raison d'endurer la semaine entière qui l'a éreinté. Les tournages aux aurores et jusqu'à la nuit noire, les prises répétées, les cascades manquées et tous les hématomes en trophées – ce matin encore il suait entre les taules du hangar qu'on leur avait prêté à Fort-des-Songes le temps d'une prise à laquelle les décors factices d'un studio n'aurait pas rendu justice.
Douché, changé et rassasié (mais sans avoir pris le temps de se reposer), il n'a que confirmé que l'invitation tenait toujours avant d'emprunter le premier bus en partance pour Artiesta depuis le cœur de Nemerya.

Casquette à l'envers pour dissimuler les mèches pastelles de sa tignasse cendrée, lunettes de soleil épaisses (strass discrets sur les montures), t-shirt à l'effigie d'un quelconque sponsor et paire de jeans clairs et usés, Cael s'est fondu dans la masse des anonymes qui traînaient les rues. Écouteurs dans les oreilles, Hécate sur les talons, il a profité du beau temps pour sauter quelques rambardes et franchir les obstacles de la ville assourdissante autour de lui – jusqu'au point de rendez-vous (atteint bien trop en avance). Breloques au poignet qui tintent et claquent et restent de paillettes qui luisent sur les pommettes, chaînette autour de son cou qu'il coince entre ses dents pour ne pas jouer avec son labret décalé, Cael dodeline de la tête sur les airs de rock qui passent en boucle depuis ce matin. Deuxième écouteur glissé dans son col, à droite il entend les cris qui montent des attractions du parc en bas de la rue – point de chute de tous les passants qui défilent devant lui.

C'est le hennissement discret d'Hécate qui le force à quitter l'écran de son portable des yeux et à relever la tête – et la silhouette qui s'approche d'eux ne laisse pas de place à l'erreur. Il a trop vu son visage, trop entendu son nom – Miss Lumiris et ce titre suffit à faire d'elle une figure importante de la région. Starlette accessible – il ignore si c'est de nature ou parce que son propre nom l'a glissé entre les lignes des very important people qu'elle s'autorise à fréquenter.
Qu'importe.

« Miss Caelum ? »

Il se redresse et s'approche, la jeune Ponyta piaffant à sa suite en guide de salutations – et le sourire qui s'étire sur les lèvres de Cael est simple, franc et sans détour,
chaleureux par nature, solaire au premier instant.

« Heureux que vous ayez accepté l'invitation. C'est dans vos habitudes, de rejoindre des presque inconnus en pleine rue ? À moins que j'aie l'honneur d'être l'instigateur d'une expérience inédite. »

Risette appuyée – raillerie évidente.

« Enfin... J'espère que vous n'êtes pas contre un peu de sucre, parce que je comptais vous proposer d'aller au parc d'attractions et de trinquer autour d'une canette ou deux en observant les gens grimper dans les manèges les plus terrifiants. »

Entre gens importants.
hop, débrouille-toi tu l'as voulu love u ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Expectative singulière
Lyanora
Caël
Il suffisait d’un mot, un simple mot m’attirait toujours et il avait été écrit. Comme un fin poisson, j’avais mordu l’appât à pleine bouche. Littéralement. J’avais mordu mon téléphone par excitation. Il y a de ces bulles au cerveau qui ne s’explique pas. Je ne pouvais simplement plus me contenir dès lors que l’on parlait de plaisir. Malgré moi. La curiosité avait porté mon regard sur mon téléphone puis l’instant suivant, je m’habillais, le téléphone entre les dents. Un habit de circonstance pour le lieu de rendez-vous qu’il m’avait donné : le parc d’attractions. J’aurais un peu de route à faire, mais j’aimais bien débalancer mes horaires normalement surchargés. Comment avait-il eu mon numéro ? Allez savoir. À vrai dire, la question ne m’était même pas venu à la tête. J’étais de ces filles un peu trop candide pour ressentir un danger, si tant eut été qu’il y en avait un. J’avais vu le texto et aussi tôt j’avais tapé « OUI! » ni oui ni j’arrive. Oui en majuscules avec un point d’exclamation. L’excitation m’avait trahie.

Je n’avais laissé ni message ni indice d’où j’allais et je quittais la maison, accompagnée par mes douces divas, dont Altesse qui grommelait déjà son mécontentement. Plus elle grognait, plus je riais. Plus elle me tirait la tronche, plus je me sentais bien. C’était ironique puisqu’à l’accoutumée j’agissais exactement dans l’autre sens. Rien à foutre de la logique aujourd’hui. Ces fameuses journées spontanées où je cancellais tous mes plans n’avaient pas eu lieu depuis belles lurettes et elles me manquaient. À travers leur aspect confrontant, malgré les angoisses, malgré les tracas, elles m’apaisaient. Simplement. Franchement. J’étais tout sourire. J’étais de bonne humeur. Rien ne viendrait gâcher mon moral. C’est ce que je me disais. Était-ce la réalité ? Probablement pas. Mon cœur s’attristait à la moindre difficulté, j’étais à ce point sensible.

Il fallut quelques heures, mais j’arrivai enfin. Ma Fragilady grincheuse sur les talons. J’étais comme une enfant, les yeux grands, brillants d’une lumière impossible. J’étais ébaubie devant l’ampleur du site. Je n’en étais pourtant pas à ma première fois, mais j’agissais comme tel. Je n’avais qu’une envie : sauter partout et tout essayer. C’est ce que je ferais. J’en faisais mon sacro-saint objectif. J’espérais que cette personne qui m’avait invitée soit prête à me courser par monts et par vaux. Je courrais partout, c’était certain. Elle devait assez peu me connaître pour avoir choisi ce lieu de rendez-vous.

Puis l’apostrophe vint. On disait mon nom. Je me tournai rapidement. « C’est vous 06 44 05 74 85 ? » dis-je en criant. Tout le monde avait pu m’entendre, certains s’étaient même retournés. Je criais un numéro de téléphone ainsi, sans aucune discrétion, sans anonymat. L’excitation avait pris le dessus et j’avais partagé cette information probablement terriblement privée dans un amas de gens. Nous étions tous les deux les cibles d’un soudain étonnement. M’avait-on reconnue ? L’avait-on reconnu ? « Oooh ! Vous êtes monsieur Cael Hogan ! Je vous reconnais sous vos lunettes. » Si ce n’était pas fait, tout le monde venait de le reconnaître. Oups. J’avais ressenti le besoin d’hurler son nom avec étonnement comme si j’en eus eu la nécessité, comme si notre duo ne captait pas déjà l’attention. Pour le coup, l’anonymat, c’était gâché et je ne le réalisais pas. Au contraire, j’étais encore plus excitée. J’allais faire des montagnes russes avec une célébrité. Chose que j’aurais cru impossible tout juste sept mois auparavant, avant que je ne devienne une mascotte pour l’entièreté de la région. Je m’étais approchée de lui avec enthousiasme. Je n’eus ni question sur les raisons de son invitation ni sur les moyens qu’il avait utilisés pour obtenir mon numéro. Je m’étais simplement approchée de lui et je lui avais tendu la main. « Enchantée monsieur Cael. Je suis Lyanora Micaela Caelum. » Oui, il s’en doutait probablement à ce stade, mais je sentais le besoin de le lui confirmer.

Sa question vint et je souris, candidement, comme une enfant. Tout de mon énergie du jour rappelait celle d’une gamine de tout juste dix ans. « Non, j’accepte que si la personne ne fait aucune faute. » criais-je à nouveau en me moquant. Comme si c’eut été une excellente blague, puis je me penchai vers son oreille pour chuchoter quelques mots à l’abri de ces oreilles baladeuses qui nous avaient pris pour cible. « En vérité, normalement, mon fiancé me retient, mais cette fois il dormait. » C’était la seule raison que j’avais à lui offrir. Insouciante, j’avais quitté la maison simplement parce qu’il n’était pas levé pour m’en empêcher. Je fonctionnais comme ça. Je suivais l’impulsion qui parcourait sauf s’il m’en empêchait. Je retirai ma tête et affichai un sourire radieux, qualifié par la blancheur de mes dents avant d’écouter ce qu’il avait à me dire de plus.

« Ça me va. Pomme d’amour et un tour de carrousel maintenant. » Il n’eut pas le temps de répliquer. Quand je parlais d’impulsion, c’était ce que je voulais dire. Je l’attrapai par le poignet et le tirai vers cette foule qui nous avait entourés. Au pas de course, je me ruais vers l’entrée du parc. Il n’avait pas le choix. Personne n’avait jamais le choix avec moi en réalité, jusqu’à ce qu’on se braque et me sermonne. Alors je pleurais. Puis on me consolait… puis je recommençais. J’étais infernale… Mais je ne le savais pas, à ma défense.





Dernière édition par Lyanora M. Caelum le Lun 22 Mar 2021 - 21:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
expectative singulière.
solaire au premier instant ⋆ lyanorael
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
None yet
None yet
None yet
None yet
None yet
Anonymat ravagé – Cael jette des regards alentours, sans s'étonner des mains qui se jettent brusquement sur les téléphones portables et les braquent dans leur direction. Il ne s'en offusque pas plus que de raison : quoique son numéro de téléphone ait été jeté au vent sans pudeur d'aucune sorte (si quelque aventureux l'avait retenu, voire enregistré par mégarde sur un enregistrement vocal ou une vidéo lancée lorsque Lyanora s'est exclamée, il n'en sera de toute façon pas à son premier changement d'identité téléphonique) le reste est coutume agréable – apogée confirmée de toutes ces années passées à courir après ses rêves, trop pour qu'il ne se permette pas d'embrasser leur résultat le rire aux lèvres et la fossette à droite.

« Eh bien, ce n'est pas la discrétion qui vous étouffe, lance-t-il en ricanant, relevant d'un geste ses lunettes de soleil qu'il abandonne sur son crâne, dévoilant ses prunelles cérulées pétillantes d'espièglerie. »

Hécate observe la scène, et la foule qui s'amasse autour d'eux – Cael se demande lequel sera le grand chanceux qui contactera la presse locale pour vendre son cliché à prix d'or – et, doucement, s'agace. Alors, au trot, elle tourne autour de son dresseur et de son invitée, forçant les curieux à reculer, piaffant d'impatience aux pieds de ceux qui refusent de s'écarter et bousculant les plus récalcitrants. La starlette n'empêche rien – il pourrait de toute façon la rappeler à l'ordre qu'elle n'obéirait pas. Elle étouffe au milieu des foules que Cael adore – si elle n'agit pas pour lui, elle ne le fera que pour elle-même et son confort personnel.

« Ah ! il rit en se laissant entraîner, pressant le pas pour ne pas perdre la mesure. Aurais-je trouvé plus impatiente que moi ? »

Lorsqu'il trouve la cadence il échappe à la prise de la Miss sur son poignet, jette un coup d’œil à sa Ponyta qui, la tête haute, savoure son impression de puissance du haut de ses trois pommes à chaque fois qu'elle écarte une énième groupie ou un admirateur – Cael n'en doute pas, qu'ils sont nombreux, ceux-là qui se pâment pour un sourire ou une attention de Miss Lumiris.

« Fiancé, vous disiez ? Hm, un champion coordinateur à la tête d'un dôme, si je ne m'abuse ? Je ne suis plus bien sûr de ce que j'ai lu. »

D'un geste de la tête, il désigne un stand pas encore pris d'assaut – barbes à papa multicolores, gaufres garnies et pommes d'amour luisantes de sucre à l'étalage – duquel il s'approche en tirant de sa bandoulière quelques pièces de monnaie qu'il tend par dessus la caisse lorsqu'il commande.

« Alors, dites-moi, qu'est-ce que ça fait d'être Miss Lumiris ? Ce doit être quelque chose, de se retrouver projetée sous le feu des projecteurs du jour au lendemain, pas vrai ? Vous comptez vous présenter de nouveau au titre l'année prochaine, ou bien vous préférez rendre votre couronne et laisser leur chance à d'autres ? »

Pommes d'amour en mains, Cael offre un sourire et son bras libre à Lyanora – invitation simple et désintéressée tandis qu'il croque dans la friandise caramélisée, les prunelles déjà parties à la recherche d'un carrousel digne de ce nom au milieu des attractions.
j'espère que ça ira. love ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Expectative singulière
Lyanora
Caël
J’avais brièvement écarquillé les yeux. Aussi occupé soit-il, cet homme avait pris le temps de se renseigner à mon sujet. S’il ne connaissait pas le nom de mon fiancé, il en connaissait bien l’identité. Du moins, la profession. Une question effleura mon esprit : comment ? Jamais, depuis ma victoire au concours, je n’avais voulu regarder ces articles que l’on publiait à mon sujet. J’avais peur qu’ils me démolissent « Lyanora Caelum, miss Lumiris ou enfant espiègle ? », « Encore une crisse de larmes pour la cadette des Caelum. », « Sans ruban, elle remporte le titre de Miss Lumiris », « Fiancée à un coordinateur, elle ne sort plus de chez elle. » ou encore « Pédante et mondaine, une bourgeoise pour miss Lumiris. » Ces titres sensationnalistes me faisaient peur et je n’avais définitivement pas l’énergie – ou la force de caractère – de gérer ces critiques véhémentes et empreinte d’une agressivité que je n’aurais su supporter. Chaque jour qui passait, de chaque quotidien publié contenant mon image que l’on livrait au pas de notre porte, Alaric faisait le tri. Dès lors que l’on faisait mention de moi, méliorativement ou non, il le jetait. Une attention que j’appréciais particulièrement considérant toute la misère que j’avais à endosser ces épaulettes bien trop lourdes.

Avant de lui répondre, j’avais eu besoin de me questionner. Nous étions deux figures médiatiques, mais quelles étaient ses intentions ? Pourquoi donc m’avoir ainsi convoquée alors que je n’étais qu’une « étrangère ? » Y avait-il ici un jeu d’influence que je ne saisirais pas ? Que je ne saisirais probablement jamais. À travers ma célébrité, j’étais toujours demeurée accessible et courtoise. La célébrité n’avait pas été ce poison de superficialité qui, pour certains, permettait de s’élever au-dessus des autres. La réponse était pourtant simple. « Oui. » Tout simplement. Aussi cohérent que cela puisse sembler. Un immense sourire à la vue de ce stand qu’il me désignait. « Oui, c’est le champion du dôme de Port-Corail, Alaric Onde. Il a travaillé si fort. Je ne peux que m’en réjouir. » Je mordais ma lèvre inférieure, comme si je tentais de réprimer cette impulsion qui me dictait de toucher à chacune des friandises que le tenancier daignait bien présenter.

Je m’épris d’une pomme d’amour que je mis bien trente secondes à déballer avec de finalement la lécher comme si elle n’avait été qu’une sucette. Le sucre s’empara de ma langue et je jubilai légèrement, tout sourire. Le goût du caramel caressait ma dent sucrée et je ne pouvais m’empêcher d’apprécier le moment, aussi futile soit-il, lorsque j’enfonçais finalement mes palettes dans l’écorce sucrée de la friandise. J’échappai une satisfaction sonore bien audible et hurlai. « C’est trop bon, vous avez goûté ? » Un hurlement qui s’évanouit dans la foule qui nous observait. Prenant le temps d’engloutir la collante bouchée avant de lui répondre, un léger silence s’installa entre nous deux.

Je ne comprenais pas.

Je me retrouvais devant une espèce de vide cognitif, incapable de réellement donner un sens à ses mots. Je les avais compris, là n’étais pas le problème. Je ne savais pas comment les interpréter. À ses yeux, étais-je l’une de ces starlettes exigeantes qui se complaisaient dans leur gloire et qui, à travers leur succès, se croyait tout permis. J’avais laissé entendre un « hmmm… » de réflexion. Une hésitation. Tentant d’appliquer ces phrases à ma réalité, à ma façon de vivre ma soudaine ascension. « Je ne sais pas… » concluais-je enfin, dubitative. J’avouais mon ignorance, cet aveuglement avec lequel je me bernais depuis bientôt sept mois. « Il n’y rien de vraiment différent… je crois. Je suis toujours une femme plutôt simple qui fuit un peu la splendeur des médias. Enfin non, j’ai un horaire bien plus chargé qu’avant, des séances photos, on me reconnaît souvent… mais ça ne change rien je crois ? » Je réfléchissais avec lui, à voix haute. Depuis janvier, avais-je changé ? J’avais eu cette phase obscure où j’avais peiné à sortir de chez moi parce que dès lors que je faisais un pas à l’extérieur, je me sentais suivie, mais au-delà… j’avais continué à être la même, non ? « Vous connaissez les Caelum ? » m’interrompis-je. Si ça semblait soudain, la question était pertinente. Connaissait-il mes parents ? « Mes parents sont tous les deux plutôt célèbres à Kanto et à travers le monde. Ils sont des coordinateurs Pokémon plutôt réputés. Ma sœur et moi avons toujours un peu de la lumière que les projecteurs envoyaient sur eux, vous voyez ? Je suis née le 2 décembre. Le 3 décembre, un article était publié à mon sujet, mon bilan de santé, celui de ma mère, jusqu’à mes caprices y étaient répertoriés… je n’ai jamais vraiment été dans l’ombre. Après, pour une fois, je jouis de mon propre succès, mais j’imagine qu’être l’une des héritières d’une famille célèbre, ça donne toujours un coup de pouce pour n’avoir qu’un pas à franchir avant d’entrer dans sa propre lumière… » Je marquai une pause pour prendre une nouvelle bouchée de ma gâterie. « D’une façon, j’ai toujours voulu prouver à mes parents que je pouvais émettre ma propre lumière, que je n’avais pas besoin de la leur. Le titre a au moins ça de beau : il éblouit tant il crée de la lumière. » Une nouvelle pause. Je n’avais même pas osé nommer le titre. Encore. Quand assumerais-je ce sobriquet ? Probablement jamais. Chaque fois, j’évitais de le mentionner. Personne n’avait besoin que je le mentionne constamment. Je n’en ressentais pas le besoin. « Malheureusement, je devrai laisser le champ libre. Comme ma prédécesseure, j’appartiendrais au jury de la prochaine édition. Personne ne peut poser la main sur ce titre deux fois. On devient une ombre. Celle qui était là avant et qui montre la voie à la suivante. Monsieur Cirrus est assez transparent sur ce sujet : la gloire est de courte durée, mais constitue un excellent tremplin. Ma simple victoire, alors que je n’avais aucune expérience de scène, du moins en concours officiels, a suffi à me faire reconnaître comme l’une des coordinatrices les plus estimés de la région, avec les champions de dômes et monsieur Even, mon homonyme masculin. » Je me tus enfin. Prenant un grand souffle et une copieuse bouchée de ma pomme d’amour.

Cette réponse me satisfaisait. J’ignorais ce qu’il connaissait de moi. J’ignorais jusqu’à ses sources, mais j’avais la prétention de croire que cette réponse était puissante, précise et ô combien significative de mon humilité, malgré la popularité. J’affichai un nouveau sourire vers la foule, les dents brunies par le caramel et me levai pour courir vers le carrousel que je n’avais eu aucune misère à détecter. Comme s’il avait toujours fait partie de moi de renifler les carrousels, même à des milles.

Je n’eus aucune attention pour Cael. Ni regard ni parole, je pris pour acquis qu’il me suivrait. S’il tenait le moindrement à cette rencontre, il le ferait, de toute façon. Sachant qu’il m’avait invitée, forcément il y tenait. C’était le genre de raccourcis intellectuels que créait ma tête et je l’en remerciais. Tout était toujours si simple. La file de gens s’ouvrit devant moi, perturbé par le fait que je n’interrompe pas ma course. Je n’avais même pas daigné ralentir. J’avais souri tout du long. Je crus entendre certains me traiter de folle. Je les ignorai. Je pris place sur l’un des poneys en sautillant. Excitée comme si j’avais été une enfant. « Et vous, monsieur Cael ? Vous appréciez ces projecteurs ? Toutes ces artifices desquelles on vous gâte pour votre travail ? Vous… vous avez travaillé pour en arriver là ? Vous le vivez bien ? » Je n’avais même pas regardé s’il était à mes côtés. Je n’avais même pas pris le temps de l’attendre. Je me disais, candidement, qu’il avait eu le même réflexe que moi et que tous deux nous avions accourus sur ces poneys comme si ç’avait été une course. « C’est difficile d’être reconnu partout ? » S’il ne le savait pas déjà, s’il m’avait entendue, cette phrase lui révélerait que je ne me rendais pas compte que cet amas de gens nous était destiné à tous les deux. Que naïvement, je ne pensais pas être célèbre ou être reconnue alors que partout en Lumiris des photos et des entrevues de moi circulaient.

Je ne le savais pas. Je ne m’en rendais pas compte. Je ne m’en étais jamais rendu compte.

À mon sens, je n’avais ni notoriété ni célébrité. J’étais simplement une femme qu’on avait mise sur quelques panneaux et magazines. Je n’étais pas une icône, j’étais un visage, une mascotte tout au plus. Pas une inspiration pour les jeunes coordinatrices, encore moins une célébrité famée et désirée. J’étais encore cette simple Lyanora Micaela Caelum, une illustre inconnue venue de Kanto pour se sortir du projecteur trop puissante et drainant qui suivait ses parents. Venue vivre sa propre vie et renouer avec sa sœur. À mon sens, j’étais comme les autres. Aveugle, je ne voyais jamais ces gens articuler silencieusement mon nom ou mon titre. Ils ne pouvaient pas parler de moi, je n’étais rien de conséquent. Au mieux, je pouvais plaire à l’œil, au pire, on pouvait me trouver idiote, mais jamais on ne pouvait m’aduler ou m’idéaliser. « Je dois avouer que parfois, j’aimerais bien vivre, une seule journée cette célébrité. Voir comment c’est d’être aimé et reconnu quoique l’on fasse. Je ne le serai probablement jamais, je n’ai pas les épaules pour tenir la pression, mais ça me plaît de l’imaginer. » Je marque un bref silence. S’il avait encore eu une chance de douter de mon innocence et des œillets protecteurs que je m’étais créés pour m’empêcher de contempler cette célébrité qui me tenait la porte à chaque commerce, je venais de détruire cette chance.

J’avais un réel talent pour la destruction, mine de rien.




Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
expectative singulière.
solaire au premier instant ⋆ lyanorael
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
None yet
None yet
None yet
None yet
None yet
« Je les connais, oui. »

De loin – d'aussi loin qu'on peut connaître un nom qui partage les mêmes sphères que soi. Cael a frôlé beaucoup des célébrités de ce monde – tous les visages issus des scènes et des arts, il les a aperçus au moins une fois pour de vrai, au détour d'un tapis rouge, d'un studio de photographie ou d'une remise de prix. Encore adolescent, il s'est glissé au milieu de tous ces very important people qu'il a longtemps considérés comme des modèles avant qu'ils deviennent des égaux, et il s'y est forgé un nom – quand il n'était personne, et sorti de nulle part.
Alors il acquiesce, simplement, tandis qu'elle parle – il acquiesce sans l'interrompre tout en forçant son regard à ne jamais trop se détourner d'elle ; il suffirait que ses prunelles accrochent un looping ou un ballon pour qu'il soit tout à coup porté loin de Lyanora. Il pourrait l'oublier, ce ne serait pourtant pas de sa faute – parce que tout ce qu'elle dit l'intrigue et l'intéresse et fait luire au fond de ses yeux des étincelles curieuses et avides d'autres questions qui viendront bien, tôt ou tard, d'une façon ou d'une autre (quand il s'en rappellera).

« Oui... J'imagine que c'est une victoire, que de pouvoir se détacher de l'ombre de ses propres parents. »

Drôle de paradoxe et qu'il n'a jamais connu – pas de la même façon, en tout cas.

Il mord dans le caramel et le caramel résiste à ses dents – et tandis qu'il songe vaguement qu'il aurait sans doute mieux valu commander une gaufre bien garnie ou une barbe à papa on ne peut plus mainstream, son attention s'est déjà déportée plus loin, sur l'une de ces attractions vertigineuses dont il s'est épris très jeune. Les nacelles sont en pleine ascension, elles tournoient déjà bien au dessus de leurs têtes et toujours plus près du ciel, doucement, tout doucement, comme un jeu sadique qui leur permettrait d'admirer l'horizon et puis les hauteurs qu'ils vont bientôt quitter. Ils sont immobiles, perchés au sommet d'une colonne lumineuse qui l'éblouit tant elle clignote trop vif pour ses yeux clairs et même en plein jour. Leurs jambes balancent dans le vide et leurs cheveux volent au vent, d'en bas Cael peut entendre les rires qu'ils échangent, insouciants, insoucieux, même pas peur qu'ils semblent rire au vent, même pas peur mais ils hurlent l'instant qui suit lorsque la nacelle lâche et qu'elle dévale tout d'un coup tous les étages escaladés – chute libre qui ne ménage pas les aventureux.
Il s'esclaffe doucement en détaillant les visages des victimes, puis tourne la tête dans l'intention de partager son semblant d'hilarité à son invitée du jour. Seulement, voilà : s'il s'est immobilisé dans l'allée, captivé par le spectacle pourtant habituel d'un parc d'attraction, elle, par contre, ne semble pas l'avoir attendu.

« Miss Caelum ? »

Et il tourne, tourne sur place, tourne en rond, décontenancé au milieu de la foule. Il manque même, au milieu de sa confusion, de laisser échapper sa pomme d'amour ou de l'accrocher dans les cheveux d'une gamine qui passait trop près sans le regarder, toute attentive (bien plus que lui-même) à l'une de ses amies au verbe tout à fait passionnant. Il ne s'attarde pas, esquisse trois pas puis s'immobilise encore.
Où peut-elle bien être ?
À ses côtés, Hécate piaffe et s'impatiente – c'est lorsqu'il baisse les yeux sur elle que les détails lui reviennent et que la solution de l'énigme lui paraît brusquement limpide. Un carrousel ; Lyanora cherchait un carrousel – alors c'est la piste qu'il suit, le pas pressé, tâchant de se fondre dans la masse alors qu'il sent les regards appuyés qui s'attardent sur lui et qu'il entend les murmures qui questionnent (tu crois que c'est lui ? toujours le même refrain) mais aujourd'hui Cael ne s'attarde pas, aujourd'hui Cael a d'autres projets (et d'autres inquiétudes).

Enfin, il est là – l'immense carrousel au charme indéniable. L'air vieilli, vaguement vintage, le manège a ce petit quelque chose d'époque qui fascine Cael un instant de trop. Du cachet, pour sûr, il y en a – et même ceux qui ne montent pas observe comme il tourne et tourne et tourne et comme les Galopa de bois vernis montent et descendent comme lancés dans un galop fou une cavalcade inarrêtable ;
elle est là elle aussi, perchée sur l'un des chevaux peints, à tout jamais figés dans une foulée en suspens. Le manège est déjà lancé et Cael se renfrogne – un peu honteux, un rien agacé, et ce sont ses propres idées qu'il maudit, ses propres travers qu'il exècre ; il s'assombrit tout juste assez pour songer, le temps d'une seconde, qu'il se voudrait autrement fait, autrement né,
puis l'instant qui suit il contourne l'assemblée pour grimper loin des regards, dans un sursaut inconscient pourtant maîtrisé – il n'était question que d'escalader un muret bas à l'arrière du plateau et d'un pas pour franchir le vide et se percher sur le plancher de bois.
Il n'allait pas attendre – à vrai dire Cael n'attend jamais. Impatient, et dissident ; il se dit, à défaut d'excuses louables, que de raconter les incommensurables dangers traversés pour la rejoindre lui évitera son ire – mais il s'approche et il entend sa voix, il l'entend qui parle et
qui s'adresse à lui ?

L'a-t-elle dont entendu approcher, est-elle déjà en train de le gronder, comme un enfant qu'on prendrait en faute et qui nous ennuierait ?

« ...pour en arriver là ? Vous le vivez bien ? »

Tout doucement, sans un mot, sans un bruit, il s'en vient se percher sur le Galopa le plus proche – rien qu'un peu en retrait, rien qu'un peu en arrière. Il n'a pas encore délié ses lèvres, pincées dans une expression des plus troublées.
Mais de quoi lui parle-t-elle ?
Sont-ce des remontrances qui lui sont destinées ?


« C’est difficile d’être reconnu partout ?
... Pardon ? »

Il se serait étouffé, s'il avait eu à la bouche un morceau de pomme – c'est sa voix, par défaut, qui s'est étranglée.

« Ne me dites pas que vous n'avez pas rem... »

Il n'achèvera jamais cette phrase.
Éclair de lucidité ou simple instinct de survie – il promet (de lui à lui-même) qu'il ne parlera jamais de cet épisode (à personne) tant qu'elle ne le fera pas (mais elle le fera forcément ;
pas vrai ?)
Il n'imagine pas – il n'imagine pas que Miss Lumiris ait pu être aussi emportée dans ses discours qu'il l'a été dans sa contemplation ; elle ait pu l'oublier lui comme il l'a oublié elle.
Chance ou ridicule, Cael préfère ne pas savoir et croire en sa bonne étoile – peut-être l'heure de répondre de ses actes n'est-elle pas encore arrivée.
(Arceus, merci ; encore un peu de répit pour le Ciel qui ne saurait trop quoi faire de cet homme).

Alors, il inspire – doucement, il cherche le fil conducteur du peu qu'il a entendu, du rien qu'il a saisi. De quoi parlait-elle, sinon de lui ?

« C'est... Je ne sais pas. Et c'est lui, cette fois, qui s'avère un peu trop honnête lorsqu'il admet à son tour son ignorance. Contrairement à vous, je ne suis pas né dans ce monde-là. Mon père n'était qu'un ouvrier, et moi un gamin comme un autre, qui a juste débarqué du jour au lendemain à sept ans en criant au monde entier qu'il avait décidé d'être acteur. »

Une lubie d'enfant – ce n'était que ça. Rien d'autre que ça. Un rêve comme tous les gamins en ont – qu'ils parlent de devenir magicien, princesse ou astronaute ; lui avait choisi acteur. Mais lui, contrairement aux autres, il n'a pas lâché – il n'a pas renoncé. Lui, contrairement aux autres enfants, n'a pas oublié de rêver, même quand il est devenu trop grand. Il a même rêvé plus fort et plus haut, rêvé plus fou.
Rêvé complètement barré, loin des ambitions muselées de tous les autres qui se sont arrêtés en cours de route et l'ont jalousé.

« Je me suis retrouvé propulsé dans la célébrité du jour au lendemain. C'est souvent comme ça que ça fonctionne... Un bon rôle dans l'oeuvre d'un producteur reconnu et respecté, c'est... le point de départ pour qu'une carrière puisse s'envoler. Et j'ai eu la chance que ça m'arrive. »

La chance d'être remarqué ; la chance qu'on lui laisse une chance. Une occasion de changer la donne et de montrer qu'il en voulait, que c'était lui dont l'équipe avait besoin plutôt que d'un autre.
T'es remplaçable, gamin, qu'on lui a dit ce matin-là, quand il s'est pointé menton levé mais genoux tremblants à sa plus grande audition. Y'en a des milliers comme toi qui attendent leur tour devant la porte, alors donne-nous une bonne raison de les congédier eux et pas toi.
Ça n'a pas manqué.

« Mais parfois... Enfin, vous l'avez bien vu. Je vais quelque part... On me reconnaît. On me reconnaît toujours, tôt ou tard. Et quand on ne vient pas d'une famille comme la vôtre, quand on n'y est pas habitué depuis toujours... Quand c'est du jour au lendemain qu'on apparaît en couverture de magazine alors que la veille on n'était rien... On y perd beaucoup au change. Parfois de la famille, souvent des amis. Tout le monde... Tout le monde n'est pas capable d'assumer les risques de fréquenter quelqu'un comme... comme nous, j'imagine. »

Sa voix se meurt un peu sur le bord de ses lèvres et il se dessine à son esprit quelques lettres qu'il essaie de balayer, des malaises et des amertumes ; pourtant ils sont deux pour des dizaines d'autres dont la présence s'est dispersée puis dissipée tout à fait au fil des mois puis des années. Des Driss, à qui il a promis que les flashs ne viendraient jamais empiéter sur son quotidien paisible, il y en a eu d'autres avant Driss Protheroe ; et des Sera, à qui il a avoué qu'elle finirait, tôt ou tard, risée parce qu'elle existait trop proche de lui, il y en a eu d'autres avant Sera Densetsu.
Ses augures n'ont jamais menti – les amitiés ont été ravagées, et même les amours quelquefois. Il n'a jamais rien su sauver – parce qu'il n'a jamais eu la force de retenir ceux qui n'avaient pas celle de rester.

« Je suis presque certain que quelqu'un dans cette foule nous a reconnus, et qu'en cherchant un peu sur Instagram demain matin on retrouvera des photos de nous dans ce manège, précisément à cet endroit, en train de tenir cette conversation. »

Vivre célèbre ou vivre libre – Cael n'a jamais trouvé le moyen de faire coïncider les deux existences désirées. Toutes les choses banales du quotidien lui sont forcément refusées : marcher dans la rue sans être forcément interpellé, faire trois courses dans un supermarché, assister à un concert depuis les gradins, se rendre dans le salon de coiffure au coin de la rue ou emprunter les transports en commun.
S'il s'est toujours voulu accessible, le quotidien, lui, s'est barricadé loin de ses mains tendues.

« Je crois cependant que vous vous méprenez sur un point... Et je ne sais pas comment ça a pu vous échap... »

Vraiment ?

« Cette célébrité que vous aimeriez goûter le temps d'une journée, vous la tenez déjà au bout des doigts. Vous êtes devenue une égérie, un modèle pour toute une génération de gamines aux grands rêves. Vous êtes devenue une grande sœur pour un millier de fillettes que vous ne connaîtrez jamais, et on parle de vous sur un nombre astronomique de sites, de revues, de blogs... On vous reconnaît dans la rue et on murmure sur votre passage. Et ce n'est pas que parce que je suis là. »

Et peut-être que c'est vrai ; peut-être qu'il ne comprend pas tout à fait comment ça peut lui échapper, comment elle peut ne pas voir comme on la remarque, ne pas voir comme on la regarde,
est-ce qu'elle a peur ou
est-ce qu'elle y croit vraiment ?
À son anonymat, ou à ce qui paraît s'en rapprocher – et Cael la regarde un peu perdu, un peu confus, il ouvre la bouche et puis se tait. Un instant – rien qu'un instant, parce que Cael ne se tait jamais longtemps.

« Vous ne l'avez vraiment pas remarqué ? Vous croyez vraiment que l'attroupement à l'entrée ne m'était destiné qu'à moi ? »
j'espère que tu auras la relance qu'il te faut. love ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Expectative singulière
Lyanora
Caël
Je le regardais, pantoise. Levant le doigt comme si j’avais quoique ce soit à répondre. Comme si j’avais été en mesure de lui répondre. Non, j’étais bouche bée. Le regard rivé sur le paysage qui n’avait de cesse de défiler. Bouche bée. Moi, célèbre ? Sûrement pas. Je n’avais rien de spécialement beau à apporter pas plus que je n’avais fait quoique ce soit qui soit réellement matière à me propulser à l’avant-scène. Miss Lumiris ? Ça n’avait rien de si populaire. Oui, j’avais gagné un titre, une certaine fortune, une notoriété… mais une célébrité ? La simple idée soudaine que l’on ait pu me reconnaître me plongeait dans une certaine anxiété, presque névrosée. Je n’avais rien en commun avec son vécu. Il était acteur. Il jouait devant les caméras dans des films qui n’avait d’égal que sa propre célébrité. J’avais été la gagnante d’un spectacle éphémère duquel nous n’entendrions plus parler bientôt. À la limite, j’étais l’enfant la plus prometteuse d’une portée, mais sans plus. Comme quoi, au pointage total, j’avais fini derrière Even. Il était le vrai gagnant de ce concours, j’étais la seconde, celle à qui on avait remis une tiare pour l’accompagner parce qu’un Mister ne vient jamais sans une Miss. Je n’étais qu’une étoile filante qu’on oublierait demain. Quand je vieillirai, quand je me friperai, il y aura longtemps que je ne sera qu’un lointain souvenir dans les mémoires des lumiriens qui avaient assisté à la compétition.

Non. Vraiment. Je n’avais rien à voir avec lui. J’étais moindre.

Mon regard revint vers lui, empli de questions. « Bah, non. » lui dis-je, le plus sérieusement du monde. Bah non, ce n’est pas moi que l’on reconnaissait. Bah non ce n’est pas moi que l’on posterait sur les réseaux sociaux. Bah non je n’étais pas une inspiration pour qui que ce soit. Je n’avais rien de cette personne qu’il me décrivait. Au mieux, j’étais un peu plus connu que la caissière de la supérette de Némérya qui avait vu passer tous les dresseurs de la région. Est-ce moi qui me bloquais toute seule à l’étendue de ma renommée ? Impossible. « L’édition annuelle de Miss Lumiris est à peine diffusée sur le web, à la limite, une centaine de personnes ont vu le concours. Je ne suis qu’une parure que le doyen engage depuis pour bien paraître. Pour montrer que l’on peut réussir quelque chose ici, même si on vient de loin. » C’était au fond ce que j’étais, la tête d’affiche d’une scène méconnue et méprisée. Je n’étais qu’un ornement public, une personne que l’on invitait plus par coutume que par intérêt. Je n’avais rien à apporter à personne. Aucune leçon à enseigner, aucune morale à dicter. J’étais un visage. Un objet que l’on manipulait pour donner l’impression que le voyage jusqu’à Lumiris en valait la peine. « Les gens à l’entrée ont vu monsieur Caël Hogan et une jolie jeune femme. Au mieux, ils feront des articles sur celle qu’ils croiront être votre nouvelle conquête. On cherchera mon nom. D’aucuns le trouveront et on commencera à me jalouser, parce que, moi, j’ai pu avoir votre parfum sur mon bras. Personne ne crie jamais Lyanora, ce n’est pas accrocheur, c’est trop rude à l’oreille. Personne n’a d’yeux pour une fille qui s’appelle ainsi. » Et pourtant. Pourtant si je devais savoir, je tournerais de l’œil. Je paniquerais.

Un instant, je me tus. Pour apprécier la musique candide du manège. Une musique nostalgique qui me rappelait ces quelques moments sacrés que j’avais pu mémoriser avec ma famille. Avant qu’ils deviennent ce couple idéalisé par le public et que chaque sortie soit accompagnée d’une foule de gens qui nous dérangeait. C’était ça la célébrité, pas l’ombre de réputation et d’estime que Cael prétendait que j’avais acquis. Comment lui prouver que je n’étais pas celle qu’il croyait, que je n’avais rien d’une coqueluche adulée par les gamines terrées dans leur chambre. Je n’avais rien à voir avec les boys band qu’elles voulaient épouser, pas plus qu’on pouvait m’associer à ces starlettes de la pop qui vendait du rêve. Je savais chanter, je savais dessiner, je savais faire du ruban, je savais danser, je savais combiner mes talents. Rien d’incroyable. « Et puis… Est-ce que je veux vraiment être celle de qui on se souvient parce qu’elle a fait tournoyé des pétales de fleur en brûlant une robe ? » Ça n’avait rien d’exceptionnel. L’image pouvait être belle, faire rêver et…

Ah… faire rêver.

Mon regard se vida soudainement. Faire rêver. Mes parents l’avaient dit « Si tu les fais rêver, ils reviendront toujours te voir. Tu deviendras l’image qu’ils idéalisent et aspirent à devenir. C’est ça le secret. Ce n’est pas le cadre, la chorégraphie, les combinaisons d’attaques, c’est l’instant T. L’image précise que tu veux que l’on garde ton numéro. C’est de cet instant qu’ils se souviendront. C’est de cet instant qu’ils seront séduits. Pas de toi, pas de tes Pokémons. De l’instant T. C’est le point capital de ta performance. » J’avalai ma salive bruyamment et regardai Cael. « Par Arceus ! » avais-je dit avec stupéfaction, au point de se faire se tourner deux parents qui veillait sur leur enfant. Je venais d’avoir cette révélation. « J’ai vendu du rêve. Je suis une marque. » Je le disais de façon étonnée, comme si l’entièreté de ma prestation n’avait été qu’une improvisation que je n’avais jamais pris le temps de réfléchir. Pourtant j’avais tout réfléchi, mais à travers leurs enseignements, mes parents avaient rendu la création de cet instant T purement naturel. Je ne m’en rendais pas compte, mais j’en mettais dans chacun de mes numéros. L’ange aux ailes de glace. La robe qui brûle dans une tempête florale. La chute d’Altesse après avoir prier à la lune. Les orbes qui m’aspirent la voix. Le jeu de ballon dans le ciel avec le public. C’était limpide et clair. J’avais vendu du rêve. J’avais fait ce qu’il fallait faire pour gagner l’estime d’une population, inconsciemment, mais je l’avais fait. « Vous, avec vos personnages touchants et intelligemment joués, vous vendez du rêve. Vous êtes une marque. Moi avec ma robe qui prend feu pour me montrer plus épanouie encore, je suis devenue une marque aussi. » dis-je comme si je comprenais enfin la logique derrière l’équation « un plus un. » Je regardais Cael, les yeux grands, comme s’il venait de m’instruire sur le sens de ma propre vie.

Le manège s’arrêta, une voix nous demanda de se diriger vers la sortie. J’avais d’autres plans. Par un heureux hasard, les chevaux sur lesquels nous étions s’étaient arrêtés directement devant l’entrée du manège et j’avais souris. « On fait un test, monsieur Cael ! » dis-je dans mon usuelle imprudence. Prenant pour point d’appui la barre qui liait l’animal de plastique à la structure, je me levai. Attirant l’attention de quelques curieux. « Elle fait quoi la cinglée là » devaient-ils penser.

Ça ne me dérangeait pas.

Je portai l’une de mes mains à ma bouche, imitant la triste moitié d’un porte-voix. L’autre restant contre le mât pour m’assurer que je ne chute pas. Et j’hurlai. J’hurlai jusqu’à m’époumoner. « Excusez-moi tout le monde ! J’ai une question, mon ami qui raffole des pommes d’amour juste-là est un comédien connu. Cael Hogan. On discutait et tout et il m’a amené à me questionner. Est-ce que vous me reconnaissez ? Je suis Lyanora Caelum, miss Lumiris 2020. » Il y eut un bref instant de silence. Le temps que l’information que je venais de crier se confirme et soit assimilée. Les gens s’emballèrent, murmurant entre eux.

Je redescendis de mon perchoir pour rejoindre Cael, pour éliminer la distance que le carrousel avait créé. Je lui souris en posant la main sur son poignet. « Je ne le suis peut-être pas finalement. » dis-je sur un ton moqueur sans réaliser la bourde que j’avais commise, l’ampleur de la bombe que j’avais lâchée. Les barrières d’entrée s’ouvrirent et l’émoi qui s’empara des visiteurs du parc me fit tourner le dos vers eux. Un étrange mélange de nos deux noms sortait de la bouche de chacun et je me tournai vers Cael. « Oups. » lui dis-je simplement. Candidement. Il avait raison en bout de ligne, peut-être n’avais-je pas testé la chose de la bonne façon. Je serrai son poignet, je laissai tomber ma pomme d’amour au sol et je détalai. Pas assez forte pour gérer des furies de quelque nature que ce soit dans l’instant, je préférais fuir, aussi vite que possible. J’avais créé un tsunami dans l’enceinte de ce manège et la seule solution imaginable était la fuite. Personne n’en aurait envisagé une autre. Pas même la plus folle des idoles.

Je cherchais du regard la direction vers laquelle sécuriser ma fuite, tirant Cael vers moi pour qu’il ne soit pas avalé par cette vague d’admirateurs en liesse, pour qu’il ne succombe pas à ma bêtise. Je bondis par-dessus la clôture et cherchai un refuge des yeux. « La grande roue. » m’empressai-je avant de m’y diriger. Manège trop vieux, souvent ennuyant, peu de gens y allaient encore, si ce n’était pour admirer la vue. Un tour de grande roue pouvait prendre jusqu’à une heure. Ça nous donnerait assez de temps pour que l’on nous croit partis et déjà loin du parc. Pour autant que l’on pouvait calmer un tsunami et ses conséquences, ça permettrait, au moins, de temporiser. Ça permettrait au moins aux gens de se calmer, de détruire la concentration de gens. Les foules avaient tendance à être plus facile à contenir une fois dispersées. C’est le temps que j’essayais de gagner en me ruant vers cette attraction en tant de me cacher derrière ce chapeau que j’avais revêtu.

Une partie de moi voulait s’arrêter pour s’excuser d’avoir été trop loin. Une partie de moi s’en voulait d’avoir gâcher le moment et la profondeur de la discussion, mais une autre partie s’en amusait. Était-ce un luxe que de rire ainsi d’une célébrité qu’on ne croyait pas avoir ? Était-ce prétentieux que de se dire « J’ai réussi mes chers parents. » ? Je courrais, une concentration dans l’âme, un sourire sur les lèvres… parce que pour une fois, je réalisais que j’avais réussi une entreprise que je m’étais promis de réaliser. Pour la première fois, je réalisais que je n’avais pas qu’été au bon endroit, au bon moment. J’avais dressé le portait d’une idole humble, modeste, inspirante qui ne prétendait pas être une autre. Était-ce ce que ce public avait vu ? Une Lyanora loin de l’hypocrisie de ses parents ? L’idée me faisait sourire. L’idée m’amusait. Parce que c’était la preuve que j’attendais depuis longtemps, celle qui me dirait que je n’avais pas besoin de paraître intéressée, que je pouvais simplement l’être et que ça ne me rendrait pas moins intéressante. Et si mes apparitions publiques au nombre restreintes m’avaient amené là, où me mènerait donc cette vie qui, tranquillement devenait quelque chose. J’en avais fait du chemin depuis la méprise du kidnapping sur la route 5 jusqu’à ce jour au milieu du parc d’attractions où je me retrouvais poursuivie par une horde de gens en compagnie d’une célébrité notoire.

J’avais toujours été consciente de l’instant présent, sans jamais réaliser ce qu’il représentait et cet homme venait de jeter une lumière dense sur tout ça, sur ce spot qui me suivait sans que je ne m’en rende compte, parce que je ne prenais pas le temps d’imaginer les murmures. « Ça va vous ? » hurlais-je par-dessus mon épaule à mon poursuivant que j’avais lâché un instant avant, confiante qu’il saurait me suivre ou me retrouver. Il connaissait mon plan. Le sien aurait peut-être été plus futé, après tout il devait avoir l’habitude de ce genre de situation contrairement à moi, il devait savoir les gérer.

Trop tard.

Ma fuite était déjà entamée et je ne freinerais plus qu’une fois que j’aurais atteint mon objectif. C’était ça la magie d’être ma propre personne. Je ne prenais pas le temps de me poser de questions avant d’agir. J’agissais simplement, comme bon me semblait. Que le geste soit logique ou non ne me préoccupait pas le moins du monde. Je n’avais pas le temps de questions mes gestes, j’en prenais déjà suffisamment pour me questionner moi-même continuellement. C’était au moins ça de gagner pour l’instant : dans l’énergie de la fuite, je ne me flagellais pas intellectuellement. Je riais même, m’amusant de cette « blague » aussi détestable que louable. On dit toujours de confirmer nos doutes. Je l’avais pris au bas mot, comme d’habitude : j’étais incapable de percevoir le second degré et les nuances.





Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
expectative singulière.
solaire au premier instant ⋆ lyanorael
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
None yet
None yet
None yet
None yet
None yet
Il se contente d'un sourire, une fossette à droite et croc sonore qui brise le caramel qui enrobe la pomme – il se tait tandis que s'allume dans les yeux de Miss Lumiris comme une étincelle vive, l'éclat singulier de celle qui réalise peut-être le début de quelque chose. Ça le ferait presque rire, si ça ne l'étonnait pas tant – cette humilité candide dont elle se pare quand il lui parle de reconnaissance et de célébrité. Il ne se souvient lui-même plus tout à fait ce que c'était, les débuts – les premières fois qu'on l'a reconnu dans la rue, les premières fois qu'il a dû s'entourer pour sortir, encadré de vigiles, les premières fois qu'il a vu son visage placardé dans les rues ou pixélisé dans les stories de toutes celles et tous ceux qui l'arrêtaient pour un selfie souriant. Des souvenirs troubles, des sensations effacées – il se rappelle comme c'était parfois overwhelming, d'être adolescent mais brusquement différent, comme c'était grisant d'être un peu plus grand et puis parfois tragique d'être isolé sans plus jamais être seul. Il avait fallu réapprendre à s'entourer, rayer ceux qui l'approchaient par intérêt ou renoncer à ceux qui avaient fui par crainte de sa nouvelle célébrité. Boucler son cœur à certaines amitiés qui s'étaient déliées, à certaines amours qui s'étaient passées.
Il avait appris à ses dépends que tout le monde n'était pas fait pour le monde dans lequel il évoluait.

Elle se lève et il s'étonne, hausse un sourcil sans comprendre – seulement trop tard, seulement quand tous les yeux sont déjà braqués dans leur direction et que, déjà, les barrières cèdent sous l'assaut brusque et inattendu des foules qui les dévisagent et les reconnaissent. Il ne saisit pas tout à fait – comme la situation s'est vue si soudainement renversée, leur anonymat trahit, leur tranquillité délaissée. Il ne sent que son emprise ferme sur son poignet qui l'entraîne et le fait trébucher, il vacille mais s'élance dans son sillage, Hécate sur les talons qu'il rappelle dans sa Pokéball et les idées en déroute.
Il ne comprend pas tout de suite et puis – et puis il s'esclaffe en esquivant les passants, la grande roue en ligne de mire et plus rien d'autre n'existe que les instants volés qui n'appartiennent qu'aux enfants. C'est se sentir ivre et libre, c'est se sentir stupide mais trouver l'humilité d'en rire, dérision sur dérision et tant pis s'ils sont un peu pénibles, s'ils dérangent, s'ils prennent trop de place – tant pis si dans les bousculades on les moque ou qu'on crache une insulte entre deux pardon dont il se fend sans jamais s'arrêter ; tant pis s'il faut être détestés parce qu'ils ont l'audace de vivre trop fort (Cael, lui, continuera de réclamer encore).

« Ça va ! Mais ne vous arrêtez surtout pas ! »

Pas de regard en arrière ni d'hésitation – Cael s'essouffle à peine, grisé par la course et par les couleurs qui défilent et les bruits qui s'entremêlent autour d'eux, les voix, les musiques, les heurts des auto-tamponneuses, les cris des enfants, les roulements du tambour qui transforme la poudre de barbe à papa en nuages sucrés.
Plus avant, la file de la grande roue s'étire jusque dans l'allée, et le jeune acteur tire de sa poche trois billets et sa carte d'identité – tout juste ce qu'il faut pour soudoyer.

« Grimpez ! J'arrive ! »

Et l'emprise qui se libère, son souffle court quand il échange les billets contre deux places et qu'un coup d'œil sur sa carte et son visage suffit au forain pour qu'il adresse un signe à son collègue et que la porte de la nacelle leur soit ouverte.
Il grimpe les marches, deux par deux, sans jeter le moindre regard à la foule sonnée qui ne comprend pas, et s'engouffre à l'intérieur tandis qu'on referme et que, déjà, le tour reprend.

Il inspire – expire.
Il éclate de rire.

« Oh bon sang ! J'avais jamais fait ça… Sacrée première fois. »

Risette appuyée, Cael adresse un regard à sa camarade et puis se penche au dessus du rebord pour observer en bas tandis qu'ils s'éloignent lentement du sol. Retirant sa casquette, il glisse une main entre ses mèches colorées et s'affale dans le siège usé mais confortable.

« Miss Caelum, vous êtes complètement timbrée ! »

Mais ç'a du bon, il doit bien l'avouer… S'évader.

« Ceci étant dit… Est-ce que vous avez un plan, pour après ? Parce qu'un tour de grande roue, ça ne dure pas deux heures et demie. Même si j'ai dû donner de quoi en faire trois ou quatre… J'ai pas compté. »

Il renverse la tête en arrière, ferme les yeux puis les rouvre pour observer le ciel qui s'étire au dessus d'eux – infini. Ils sont si loin – si loin des nuages et des cieux, pour lui qui les a frôlés déjà de tellement plus près. De tellement plus haut.
Il tend la main au dessus de lui, mais la laisse retomber l'instant d'après.

« Comment vous avez fait pour ne pas voir que votre image avait changé ? »

Comment a-t-elle fait, pour demeurer insouciante, dans un monde qui s'évertuait à les ramener chaque fois à leur responsabilités ?
damn it pardon du retard ;; ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Expectative singulière
Lyanora
Caël
. Quelle course folle. Je n’aurais imaginé à aucun moment ce matin que cette rencontre tournerait ainsi. Que je serais pousser les plus lointains recoins de ma forme physique à chercher l’appui de mon souffle. Chaque expiration tentait de retrouver l’équilibre, le rythme régulier, celui auquel j’avais l’habitude. Il ne semblait pas me venir. Mes bronches brûlaient et pourtant, je riais, je souriais et j’appréciais le moment. Je m’étais amusée. Je m’étais amusée à fuir cette horde d’individus. Parce que. Seulement parce que. Ça m’avait mise à l’épreuve, ça m’avait donné envie d’émotions fortes desquelles je pouvais douter, mais j’en avais envie… poussée par l’adrénaline, poussée par la vibration de mon cœur qui me suppliait d’arrêter. Assise dans la nacelle, je souriais naïvement les gens à l’extérieur « Bonne journée monsieur Dupont ! Et vous aussi madame Fitzgerald ! » des noms purement fictifs, je ne connaissais personne de la masse, j’attendais simplement que Caël me rejoigne, j’attendais que l’on s’enfuit tous les deux vers le ciel ensemble. J’attendais de pouvoir toucher les nuages avec une certaine impatience et dès qu’il s’assied, j’oubliai notre souci précédent, de façon figurée bien sûr. Dès que l’on eut sécurisé notre exutoire, je commençai à sourire comme si rien n’était jamais arrivée, comme si ma bêtise n’avait jamais emporté un mouvement de foule si énorme que nous dûmes nous réfugier en hauteur… comme lorsqu’un animal vorace nous poursuivait dans une jungle dense. Nous étions ces petites bêtes qui fuyaient pour leur vie… et je ne trouvais mieux à faire qu’en rire.

Lui non plus d’ailleurs.

Nous étions deux enfants hilares, enivrés par le sentiment qui nous avait fait courir aussi vite. Un mélange de peur, de fierté, d’amusement et de jugement. Nous étions deux gamins souriant comme s’ils venaient de recevoir une chaudrée de bonbons au goût toujours plus sucré. J’étais la pire des deux, frôlant l’insolence d’une caresse quand j’agitais la main vers cet attroupement d’humains qui nous voyaient se dérober à leur attention et qui continuaient de s’agglomérer comme s’ils avaient formé une vigie pour rendre hommage à une nouvelle cause sociale née de la mort soudaine d’un individu. « Il fallait prévoir un plan ? Les gens ne s’évaporent pas ? » eussé-je pour réponse devant son interrogation. C’était nouveau pour moi. Je n’avais aucune idée de la manière de traiter avec ces foules envahissantes, pas plus qu’un enfant de trois ans ne savait nouer ses lacets. De nous deux, j’étais probablement la moins apte à élaborer un plan de fuite. De nous deux, j’étais probablement la plus proche de la population. De nous deux, j’étais pourtant celle que l’on urgeait de trouver un plan. « Vous avez des gardes du corps que l’on pourrait appeler. Je n’en ai pas de mon côté. Lumiris n’a pas les moyens. » dis-je en souriant avant de m’imposer de tout mon poids sur lui pour regarder de l’autre côté de la nacelle, du sien.

Je n’avais aucune perception de l’espace personnelle de toute façon, je n’avais aucune perception de cette violation de l’individualité que je faisais et ça ne me dérangeait pas particulièrement ; c’était innocent. Le geste était purement candide, teinté de la plus propre des volontés. Ça ne se voulait ni offensant, ni romantique, ni aguicheur. J’étais seulement curieuse. Curieuse de constater l’ampleur de ce qui avait court. Et quand je repris ma place, je souris. « Elle n’a toujours pas changé. » Et elle ne changera probablement jamais. Même si demain je devenais la femme la plus célèbre de la région, même si demain on se ruait à ma porte pour m’apprendre ô combien on reconnaissait mon talent, mon image ne changerait pas. « Vous voyez monsieur Cael, je suis la cadette d’une famille célèbre… mais vous le savez. Plus jeune, j’avais toujours du mal à comprendre l’austérité de mes parents et je me suis toujours promis que peu importe la situation, je ne ferais pas comme eux. Même si je devenais la femme la plus riche et célèbre du monde. Parce que je suis accessible, parce que j’ai la présence d’esprit d’être amicale et de vouloir en apprendre le plus sur l’autre. Je peux concevoir que les gens me perçoivent différemment, mais de là à dire que j’ai une autre image… je ne crois pas. S’ils m’apprécient, c’est qu’ils apprécient mon authenticité… C’est qu’ils s’y identifient. L’image était moins connue, mais elle était la même. Que je reçoive un bonjour mademoiselle d’un illustre inconnu à l’aube ou d’une jeune femme ayant visionné mes prestations… Il y a un an ou récemment… je reste la même. L’image est juste médiatisée. Elle n’a pas changé. »

Décidément, aujourd’hui j’étais d’une humeur bavarde. J’avais envie de justifier, d’expliquer. De décortiquer, de comprendre. D’analyser, de communiquer. Cael n’était que la victime de cette philosophie que je lui partageais, de cette vision de la vie d’artiste qui m’était probablement propre. Mon discours, lui-même, était confus. J’ignorais si je parvenais à communiquer ce que je voulais dire ou si je mélangeais des concepts… ou si je le perdais lentement dans un brouillard étanche de mes propres conceptions. « Mais sinon... Cette soudaine popularité m’a échappée… parce que… ça ne ressemble pas à celle de mes parents. Eux ils font de la scène souvent. Moi je porte des robes et je dis bonjour à des monsieurs à cravate dans des soirées mondaines. J’ai davantage la vie d’une femme politique que d’une coordinatrice inspirante. Encore là, même en voyant ça… J’ai du mal à me dire que j’en suis à l’origine. C’est vous plus que moi. C’est la curiosité plus que la réputation. Ce n’est pas mon nom, c’est le titre… » dis-je en souriant et continuant de regarder cet amas de personne en bas qui devenaient toujours plus petits au fur et à mesure que nous nous élevions dans les airs. Au fur et à mesure que les nuages s’approchaient. « Je ne suis pas spéciale moi. » concluais-je en portant mon regard vers les cieux, en tendant la main contre la fenêtre en espérant pouvoir toucher la peluche de ces nimbus toujours inaccessibles. Mon sourire s’était estompé. J’étais saisie par la vue.

J’avais pourtant déjà pris l’avion…

Mais jamais je n’avais profiter de la vue, jamais je n’avais pris le temps de m’arrêter. « C’est comme votre pomme au caramel. C’est vous qui l’avez rendu spécial. Elle ne l’était pas au départ. Vous êtes un Roi Midas pour faire sentir spécial, mais je n’ai rien à voir avec ça, moi. » Était-ce de l’entêtement ? Ou doutais-je réellement ? Je peinais à répondre à cette question moi-même. Je ne savais pas. Ç’aurait pu être les deux. Parce que je ne me sentais pas accomplie, parce que malgré mes efforts, je n’avais pas encore eu de nouvelles de mes parents, ils ne m’avaient pas encore félicitée de mon indépendance. Était-ce tout ce dont j’avais besoin ? Une congratulation plus ou moins sincère de mes géniteurs ? Était-ce tout ce qui me manquait pour enfin avancer et accepter que j’avais évoluée. « Vous l’avez votre pomme d’amour, non ? Vous l’avez aimé parce que vous y avez goûté, parce que vos papilles l’ont rendu appréciable. Et parce que vous l’avez aimée, alors forcément tout le monde l’aimée. C’est la même chose pour moi. Vous avez aimé ce que j’ai fait donc, selon vous, tout le monde a aimé. Je ne crois pas que ce soit vraie. Je me suis fait des ennemies ce jour-là. » Je pensais à ces femmes que j’avais vaincues, ces agents qui n’avaient pas remarqué une artiste indépendante qui avait dominé la compétition. Ça me faisait douter. Ça me faisait nier.

Si elles ne m’aimaient pas… alors personne ne m’aimait. Ça fonctionnait dans ce sens, pas dans l’autre.





Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
expectative singulière.
solaire au premier instant ⋆ lyanorael
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
None yet
None yet
None yet
None yet
None yet
Il l'observait, presque sans comprendre. Sans un mot et stupéfait, les lèvres entrouvertes mais aucun son n'en filait. Il ne saisissait pas – ça lui échappait, et il ne savait pas bien pourquoi. Il entendait bien tout ce qu'elle lui disait, mais c'était abstrait quand il l'écoutait. Peut-être parce que sa célébrité à lui avait commencé trop tôt, peut-être parce qu'il était si jeune à l'époque qu'au fil des années elle lui avait presque paru évidente. Peut-être, aussi, qu'il s'était persuadé qu'il n'existait qu'une seule forme de célébrité : on passait de l'ombre à la lumière et il n'y avait pas d'entre-deux. Il réalisait seulement à l'instant qu'il s'était peut-être fourvoyé : c'est parce qu'il avait été entouré de gens comme lui qu'il s'était convaincu de cet état de fait. Toutes les histoires, dans son milieu, se ressemblaient : c'étaient des récits de hasards, d'opportunités saisies, de « oui » prononcés au bon moment. Des chances et des timings que l'univers agençait correctement – saupoudrés, quand même, de talent, de travail, de volonté, d'efforts et de flexibilité. Il fallait être prêt aux compromis, aux échecs et aux sacrifices.
Mais il n'avait connu que ces histoires-là, des témoignages qui faisaient écho au sien et qui avaient fini par graver en lui l'idée d'un schéma récurrent plutôt que de trajectoires singulières.

Moue légère au bord des lèvres, il renversa la tête en arrière, observant le ciel qui s'étirait au dessus d'eux. C'aurait sans doute été plus magnifique encore de nuit, mais les paysages diurnes, moins populaires, avaient pourtant leur propre charme – le bleu qui s'étendait à l'infini était clair, et l'on y avait peint quelques nuances de blanc qui s'y superposaient avec élégance. Ils étaient loin du sol, et la plongée offrait une vue sur les allées vives et colorées d'Artiesta en contrebas. Une nuée d'oiseaux volait en direction du sud, achevant de donner à l'horizon des airs de carte postale.
Il écrirait bien à son père, tiens, un de ces quatre...

« Je me suis fait des ennemis aussi, vous savez ? »

Il haussa les épaules, et se redressa en soupirant. Accoudé au rebord de la nacelle, les bras croisés et la tête posée sur ce support bien sommaire, il observait le monde d'en bas – patchwork de couleurs qui s'agençaient maladroitement les unes aux autres.

« On apprend vite que la plupart n'alimentent leur haine qu'à grand renfort de jalousie. Ils en veulent à nos rôles, à nos bénéfices, à nos privilèges, ils s'attaquent à notre âge, à notre manque d'expérience… Ils déforment nos histoires, notre image, nos valeurs. Ils font de nous des gens que nous ne sommes pas. Parce que c'est plus facile de salir l'image de quelqu'un d'autre que de laver la sienne. »

Il en avait trop fait les frais – surtout lorsqu'il était adolescent, et pas encore si rôdé. Surtout lorsqu'il était fragile et vacillant, quand son monde s'était effondré, et que les vautours s'étaient jetés à sa gorge sitôt qu'il avait trébuché ; et l'étoile montante du cinéma on avait simplement tenté de l'éteindre tout à fait.
Elle s'était éteinte, pendant deux ans. Deux longues années de vide et de fuite.
Et puis, il s'était rallumé. Il avait ravivé la flamme – et elle avait été plus brûlante que jamais. Brasier incandescent, cendres bleues – plus rien n'avait su l'étouffer.

« Iels vont détesteront parce que vous, vous avez réussi. Parce que vous, vous avez eu ce qu'iels n'ont pas eu. Même lorsqu'on vous aura détrônée, on vous détestera encore. Parce que vous aurez porté la couronne avant qu'iels n'en ai aperçu la moindre dorure. »

Le monde était ainsi fait : les envieux n'aimaient que les plus pauvres qu'eux, sans jamais réaliser comme ils auraient pu être riches d'amour et d'estime. Ils se nourrissaient de haine, de fiel, de rancœur et de folie.
Cael aimait les Hommes – mais c'était parce qu'il les aimait tant qu'ils le blessaient si bien.

Il tira son téléphone de sa poche, et sélectionna le numéro préenregistré en haut de son répertoire. Portant l'appareil à son oreille, tandis que leur nacelle redescendait lentement, il s'amusait à incliner sa tête d'un côté, puis de l'autre, à chaque tonalité qui résonnait. Lorsque le cliquetis familier retentit, il se redressa.

« Hmm dis, t'es toujours dans le coin ? Ouais, écoute, il se peut qu'on soit plus ou moins poursuivis par une émeute en folie. Du coup… Ouais. Euh… Tu me crois si je te dis qu'on s'est réfugiés dans la grande roue ?… Okay. Pas de souci. Vous êtes des gars sûrs. »

Il se fendit d'un rictus, et raccrocha, avant de reporter son attention sur sa camarade de vadrouille.

« Ils avaient prédit que ça arriverait. Du coup, ils devraient être là quand on descendra. Ils écarteront la foule et nous conduiront jusqu'à la voiture. Vous êtes déjà montée dans une limousine ? »

Non, la limousine n'était pas son moyen de déplacement privilégié.
À vrai dire, Cael était souvent plus… modeste, dans son quotidien. Il payait des taxis ou des chauffeurs Uber, empruntait quelquefois le bus, le tram ou le métro – il s'était toujours revendiqué proche de son public, et il y avait, malgré tout, quelque chose de grisant à être reconnu et abordé, entouré.
Mais il savait qu'ils avaient très certainement été filmés, et qu'on diffusait et partageait sans doute déjà les images sur les réseaux sociaux. Bientôt, il y aurait foule : certains se déplaceraient au parc d'attractions essentiellement dans l'espoir de les croiser, et ils n'auraient plus aucune échappatoire.
Si ce pouvait avoir du bon pour l'économie de la fête foraine, il n'était pas certain que ce genre de rassemblements de masse imprévus soit tout à fait autorisé (et sécurisé).

« Ils sont là… Venez. »

Ils étaient trois – loin des archétypes des hommes en costard - cravate - lunettes de soleil véhiculés par les films. Types somme toutes plutôt moindres, rien qu'un peu baraqués puisque c'était ainsi qu'on le disait – ils se seraient fondu dans la masse s'ils n'avaient pas eu des brassards de sécurité et des oreillettes clairement visibles.

Il se saisit de la main de Lyanora dans la sienne, et descendit de la nacelle. Une étrange ovation s'éleva de la foule qui s'était épaissie et que les gardes du corps tenaient à l'écart. Il adressa un sourire à ces visages anonymes, ralentissant le pas pour accorder quelques photos volées à ceux qui avaient déjà leur téléphone portable en main.
Ils furent escortés jusqu'à la sortie du parc, et invités à grimper dans une limousine blanche rutilante. Cael précéda le voiturier, ouvrant la portière et indiquant à sa camarade d'y grimper avant lui. Il la suivit de près, refermant la porte sur eux avant de s'installer confortablement sur les sièges en cuir.

« Pfouah... Même moi j'avais oublié à quel point c'est pompeux, ces caisses... minauda-t-il en se fendant d'un rire léger – l'instant d'après, il se penchait en direction de Lyanora. Où désirez-vous aller ? Demandez simplement : pour aujourd'hui, mon chauffeur est le vôtre. »

Ses intonations et son regards, eux, murmuraient surprenez-moi.
plop j'espère que ça t'ira ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) 549 expectative singulière. ❞ (lyanora) 407 expectative singulière. ❞ (lyanora) 542 expectative singulière. ❞ (lyanora) 182
expectative singulière. ❞ (lyanora) 754 expectative singulière. ❞ (lyanora) 763 expectative singulière. ❞ (lyanora) 829 expectative singulière. ❞ (lyanora) 286
expectative singulière. ❞ (lyanora) 781 expectative singulière. ❞ (lyanora) 546 expectative singulière. ❞ (lyanora) 585 expectative singulière. ❞ (lyanora) 332
expectative singulière. ❞ (lyanora) 841 expectative singulière. ❞ (lyanora) 755 expectative singulière. ❞ (lyanora) 187 expectative singulière. ❞ (lyanora) 102 expectative singulière. ❞ (lyanora) 724 expectative singulière. ❞ (lyanora) 003 expectative singulière. ❞ (lyanora) 492 expectative singulière. ❞ (lyanora) 272 expectative singulière. ❞ (lyanora) 273 expectative singulière. ❞ (lyanora) 389 expectative singulière. ❞ (lyanora) 687 expectative singulière. ❞ (lyanora) 458 expectative singulière. ❞ (lyanora) 037-a expectative singulière. ❞ (lyanora) 595 expectative singulière. ❞ (lyanora) 607 expectative singulière. ❞ (lyanora) 074

Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Expectative singulière
Lyanora
Caël
Si j’avais été consciente, si j’avais eu le moindre instinct de survie, j’aurais eu peur quand la nacelle s’était immobilisée. J’aurais sursauté quand la porte s’était ouverte pour nous confronter à cette foule que j’avais appâtée. Je n’en fis rien. Je ris plutôt. Comme si c’eut été un jeu. Comme si tout ça n’avait été qu’une mise en scène bien ficelée, un sketch à caméras cachées que je venais tout juste de saisir. J’étais la victime d’une mauvaise blague. Et pourtant, nul regroupement de figurants avait réellement le talent pour feindre un si réaliste brouhaha d’idéalisation. Mais c’était faux. Pour moi du moins. Je me refusais à croire qu’il pouvait y avoir la moindre parcelle de vérité dans cette réalité… parce qu’elle ne correspondait pas à mon quotidien. C’était sa faute à lui. C’était grâce à lui que les voix s’enjaillaient autant. Mes passages ne soulevaient jamais plus que des murmures. J’en avais la conviction.

Je n’arrivais plus à discerner les mots qu’il prononçait, je n’arrivais plus à l’entendre, le spectre de mon attention perdu dans le néant psychologique et la commotion. Désorientée, incapable de me convaincre que tout cela existait… déphasée, complètement absorbée, rattrapée par les chimères que j’avais longtemps fuis. Si longtemps. J’avais ces échos de cette adolescente que j’avais été. De celle qui avait hurlé sur ses parents au point d’exploser en larmes. « Je ne veux pas de votre célébrité maudite ! » Et à l’époque, je pensais le moindre de ces mots. À l’époque, j’avais la conviction que je parviendrais à m’en sauver, à éviter les bains de foule et la superficialité du vedettariat. J’avais échoué. Mon obsession de rendre fiers mes parents m’avaient menée à l’endroit précis qu’ils avaient souhaité. M’avaient-ils manipulée ? Avaient-ils tiré des ficelles ? Même si je posais la question, je ne saurais jamais ; ils ne l’avoueraient pas.

Et je vivrais éternellement avec ce doute : Suis-je le résultat de mon labeur ou de celui de mes parents ?

Et au moment où cette question m’effleura l’esprit, mon cœur fit un bond, je commençais à courir, tirée par Caël. Traînée de force dans la foule. « On va où ? » poussais-je candidement en posant la main sur mon couvre-chef pour le retenir. J’imagine qu’il savait… moi pas. J’avais bien d’autres idées, mais aucune ne nous aurait réellement aidés. Comme d’habitude, je nous aurais simplement davantage enfoncé dans ces sables mouvants que j’avais le don de créer moi-même.

Dans le mouvement, je ne pris la peine de regarder personne. Ni objectif ni enfant. Je suivais simplement, je tentais de comprendre, de décrypter les conditions de notre échappatoire, de comprendre où nous allions… car la réponse ne vint jamais. Il était concentré. Il avait mieux à faire. Il devait nous guider dans cette mer de monde qui se scindait en deux à notre approche comme si nous avions été Moïse divisant les eaux. Le courant d’air frais percutant la cornée de mes yeux laissa couler une larme qui s’envola presque aussitôt. Je battis des paupières… peut-être trop longtemps ? « Elle arrive d’où ? » Parce qu’évidemment, je n’avais pas entendu l’appel. « Vous pouvez faire apparaître des limousines en plus ? » Parce que la première idée qui me vint ne fut pas qu’il avait son propre réseau de sécurité, évidemment. Je vais choisir l’option qui donnait l’impression que j’étais une idiote écervelée qui croyait encore en la magie. – Après tout, étions-nous si rares dans un monde où les chevaux ont des crinières de feu ? – Et je me tus. Je ne prononçai aucun autre mot. Je ne laissai plus entendre ma voix. Il ne restait plus, comme son pour habiter notre entourage, que nos souffles haletants, que l’adrénaline qui tranquillement retournait à sa place, que notre silence soulagé d’avoir échappé au tumulte que j’avais provoquée.

Et je me serais excusée, si je n’avais pas eu le réflexe de laisser entendre ce rire nerveux qui avait résonné plus tôt. Exception faite que, cette fois, il ne s’arrêta pas au bout de quelques secondes. Il persistait à briser l’angoisse de notre mutisme. Un son devait habiter l’endroit. Un son devait m’habiter. J’avais besoin d’être rassurée.

Et comme s’il m’avait entendu, sa voix vint briser la panique de mon hilarité. « J’veux comprendre comment vous faites… » soufflais-je difficilement entre deux bouffées d’air. C’était flou. Je le savais. Il ne comprendrait probablement pas. À vrai dire, comme ça, à bout de souffle, à moitié givrée par l’adrénaline, on aurait presque pu me supporter. J’étais soudainement tellement moins loquace. « Les films tout ça. J’ai jamais compris comment on faisait… vous pouvez me montrer ? » précisais-je.

Je connaissais l’existence des effets spéciaux. Je connaissais les studios et les caméras, l’éclairage et le maquillage. Je connaissais les termes, certaines grandes lignes, mais rien de technique. Je ne savais rien de l’envers du décor. On me l’avait décrit. J’avais pu l’expérimenter pour certains talkshow, mais le studio d’un film ou d’une série devait être du tout au tout différent.

Il y avait longtemps, je m’étais intéressée au métier d’actrice, mais j’avais vite jeté l’éponge, faute d’enthousiasme familial et là… je sentais poindre au bout de mon nez une opportunité sans pouvoir l’expliquer. Pourquoi maintenant ? Pourquoi ne voulais-je pas rentrer comme n’importe quelle personne normale. Parce que l’impulsion en avait décidé autrement et que je la suivais toujours aveuglément. Qu’il y ait ou non un danger. Parce que Artiesta… c’était la ville pour ça. La voiture se mis en marche sans que Caël n’aie à dire un seul mot. On m’avait entendue. Ça suffisait. Je souris. Pratiquement remise de mon émoi, regardant la foule se disperser lentement, je souris. « Et votre pomme d’amour finalement ? Elle était bonne ? Vous n’avez jamais répondu. » dis-je, confiante.

Comme si rien ne s’était jamais passé. Comme si cette foule n’avait jamais existée. Comme si nous n’étions encore qu’au début de notre discussion. Comme si je tentais de nier l’existence de ma pseudo-célébrité. Et je ris. « Vous avez eu le temps de la finir au moins ? » Quid de ses mots sur la jalousie ? Je les avais écoutés… je les avais reçus. Je les ignorais plus ou moins, incapable de définir si cette même jalousie qu’il décrivait s’appliquait autant moi qu’à lui. C’était comme si j’espérais que l’on passe à autre chose, comme si je refusais de me laisser convaincre… comme si je voulais rester aveugle, naïve, incapable de me rendre compte que j’avais eu cette incidence qu’il avait mentionné. Et j’aurais continué de nier si la course dans cet amas de gens n’avait pas refait surface en un flash… un flash bref qui suffit à me laisser sur l’appétit d’une question. « Vous l’avez voulu ? Le succès j’veux dire… Si oui, vous saviez que ce serait comme ça ? Que vous ne pourriez plus sortir sans issue de secours, que vous ne pourriez plus vraiment rencontrer personne ? Si oui, pourquoi ? Pourquoi avoir continué ? » À chaque point, j’avais marqué un long silence dubitatif, j’avais hésité à finir de formuler ma question comme si je redoutais sa réponse.

Parce qu’à travers sa réponse, j’espérais trouver le réconfort d’une naïveté ambitieuse. J’espérais pouvoir trouver les mots qu’il me manquait pour qualifier mon actuel sentiment.





Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : expectative singulière. ❞ (lyanora) Miniature_077_Galar_EB expectative singulière. ❞ (lyanora) XLA3Kxd expectative singulière. ❞ (lyanora) EsZEBUz expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Tarsalevo1mini expectative singulière. ❞ (lyanora) Jade.Mysdibulemini
Icone : expectative singulière. ❞ (lyanora) U5BzTah
expectative singulière.
solaire au premier instant ⋆ lyanorael
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
None yet
None yet
None yet
None yet
None yet
Faire apparaître des limousines… D'une certaine façon, il n'en était pas bien loin. On cédait si simplement à la plupart de ses caprices que c'était un peu comme si… Et, si Cael n'était pas exigeant en termes de luxe, il l'était en termes d'absurde. Il était loin de ces célébrités détachées de la réalité qui réclamaient des loges plus aménagées que des villas, mais il ne manquait pas d'imagination. C'était souvent le souvenir que ceux qui avaient travaillé en sa compagnie gardaient de lui : l'image d'un type plus adolescent qu'adulte, et plus fantasque que raisonnable. On retenait son rire, et son attitude décalée… C'était l'image qu'il s'était façonnée. Celle qu'il avait voulue, celle qu'il s'était donnée ; ce qu'il était… ou, du moins, ce qu'il était devenu. Parce qu'il avait touché le fond, puis qu'il avait trouvé la force de remonter ; il savait que le jour finissait par se lever et le monde par retrouver ses couleurs… C'était un peu ce que son existence symbolisait.
On survivait.

« J’veux comprendre comment vous faites… Les films tout ça. J’ai jamais compris comment on faisait… vous pouvez me montrer ? » Et le chauffeur, sans autre impulsion que ces mots-là, avait pris une direction que Cael devinait sans peine. Ses prunelles s'étaient posées sur la jeune femme à ses côtés, qu'il observait, indéchiffrable. À vrai dire… lui-même ne se souvenait plus bien de ce que c'était, cette curiosité candide à l'égard de son monde. Il le côtoyait depuis si longtemps qu'il en avait oublié les prémices. Ses premiers pas semblaient si loin… Et ça lui plaisait, d'une certaine façon, de redécouvrir son univers au travers des yeux d'une autre.

Lorsqu'elle mentionna brusquement une certaine pomme d'amour, Cael resta confus. Pris au dépourvu, il baissa les yeux sur ses mains vides puis, dans un réflexe idiot, s'en alla fouiller dans son sac à bandoulière. Il ne trouva rien (heureusement) qui s'apparentait de près ou de loin à une pomme d'amour partiellement croquée. La Pokéball d'Hécate était là, ainsi que son téléphone portable, le badge magnétique de sa chambre d'hôtel, son portefeuille, un paquet de chewing-gum et sa cigarette électronique – ainsi qu'une quantité hallucinante de tickets de caisse jamais jetés. Mais d'une pomme d'amour ? Pas la moindre trace. « Je-euh… Elle était bonne, oui. Mais… Il semblerait que je l'aie laissée tomber dans notre course poursuite… » Il s'était gratté la joue, le regard fuyant, un rire léger au bord des lèvres – l'air fripon d'un enfant pris en faute.

Enfin… Ça n'était pas le plus important. Son attention fut rappelée à l'ordre par son interlocutrice, et son regard revint docilement se poser sur elle. Ses interrogations le laissèrent silencieux, longtemps. Il s'était enfoncé dans son siège, et avait fixé le plafond de la limousine d'un regard vague, perdu dans des réflexions qui demeurèrent silencieuses.
« Je ne dirais pas que j'ai voulu le succès, dans le sens où… J'étais très jeune quand j'ai commencé. Je ne savais pas tout ce que ça impliquerait en grandissant. Mais j'étais ado et presque adulte quand ma popularité est grimpée en flèche et… Je savais un peu plus à quoi m'attendre, j'avais un peu plus de recul. Je n'imaginais pas que ce serait… à ce point. Au point où on retrouverait l'adresse d'une de mes petites amies de l'époque pour vandaliser sa caisse et sa barraque. Ça a attiré beaucoup d'hypocrites à mes côtés… et ça a éloigné des personnes que j'aimais profondément. » Ç'avait été le lourd tribut à payer. Peut-être qu'à dix-sept ans, il n'y était pas prêt – parce que sa carrière et les recherches à son nom sur les navigateurs internet avaient brusquement explosé l'année où il avait perdu son collègue, son partenaire, son partner in crime, son meilleur ami. Il n'avait pas eu les épaules suffisamment solide… et il avait flanché. Il avait renoncé.
Mais il était revenu. Et, depuis, il continuait.
« J'aime ce que je fais. J'aime… ce que j'ai l'impression d'apporter aux gens. Ma carrière m'a donné une voix, le droit de parler et d'être entendu. J'ai décidé que j'allais m'en servir pour des choses qui comptent, et je refuse de perdre ça. » Il pouvait être la voix de ceux que l'on n'écoutait pas. « J'ai vraiment compris ça le jour où j'ai reçu une lettre d'un ado de quinze ans qui me disait que grâce à moi, et à mon rôle dans un film, il avait trouvé la force de faire son coming out et qu'il avait trouvé du soutien là où il se croyait seul. Qu'avant ça, il pensait à mettre un terme à sa vie pour que ce soit plus facile. Il m'a dit que je lui avais sauvé la vie. Et moi, je me suis dit que j'avais plus droit d'arrêter. Que j'avais envie de continuer. Histoire de foutre un bon gros coup de pied dans la bien-pensance pour défendre des causes qui me tiennent à cœur. »

Un sourire aux lèvres, il avait reposé les yeux sur Lyanora à ses côtés. « J'ai simplement fait de ma passion quelque chose que j'espère utile à ce monde. » J'ai donné du sens à ce que je faisais.
plop j'espère que ça t'ira ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération