Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
Le Petit Marseillais Shampooing infusion thym et thé vert Bio – ...
1.31 € 3.25 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille
Camille Gutenberg
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5768-camille-gutenberg-journal-de-bord#79636 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5634-t-card-camille-gutenberg#77747 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t4913-camille-gutenberg-le-silence-est-d-or-terminee
Dresseur Pléiade
Messages : 740
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3235
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Dresseur Pléiade
Camille Gutenberg
Identité du dresseur
Messages : 740
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3235
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 740
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3235
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Le cirque venait de s’installer à Fort des Songes et Camille venait de se faire embaucher. Ce n’avait pas été si difficile. Le cirque manquait de magicien et Camille était ce qui se faisait de mieux à Lumiris. Elle avait travaillé dur pour en arriver là et surtout, elle n’avait pas beaucoup de concurrence, il fallait bien l’avouer. Peut-être ira-t-elle se faire un nom dans d’autres régions pour voir si son talent et ses tours sont aussi fameux ailleurs.

Le chapiteau était monté et elle allait bientôt faire ses premiers pas dans le cirque. Mais pour l’heure, elle avait quitté le cirque, et se précipitait dans les rues de la ville, un livre contre elle.

Ses cheveux tombaient en une cascade noire sur ses épaules. Elle s’était habillée comme pour un grand rendez-vous et ses yeux vert émeraude brillaient d’impatience, d’appréhension et d’excitation.

Une petite foule était déjà rassemblée devant la librairie et une file avançait lentement. Camille se glissa à la fin et se mit à trépigner d’impatience. Elle regarda le livre qu’elle tenait. Il était toujours impeccable, pas abîmer ? Non tout allait bien. Elle regarda derrière elle. Personne. Elle était la dernière. Elle espérait que la dédicace ne se finisse pas avant qu’elle n’arrive. Elle était un peu en retard mais n’avait pas pu venir avant.

La magicienne allait enfin rencontrer un auteur qu’elle chérissait. Il était très difficile d’intéresser Camille à autre chose que la magie, les concours et la coordination. Depuis toute petite, elle n’avait qu’une idée, devenir une grande coordinatrice. Elle avait travaillé dur pour y arriver et ne s’était intéressé à rien d’autre. La gymnastique mais parce qu’on pouvait s’en servir dans un concours. La danse bien sûr, mais dès que l’utilité pour son projet n’était pas avérée, la jeune fille les négligeait. Elle avait été une très bonne élève en classe, simplement parce qu’elle avait compris que si elle avait de bons résultats, elle sortirait plus vite et avait potentiellement des bourses pour l’aider.

Sa vie ne tournait qu’autour de ça et des glaces. Jusqu’au jour où on lui avait suggéré de lire un livre. On l’y avait même forcé. Ce fut un petit déclic et elle avait dévoré le livre. Elle avait essayé un autre auteur dans le même style mais elle n’avait pas aimé. Un autre livre du même auteur ? Elle avait adoré. En moins d’un mois, elle avait lu toute la collection et maintenant, elle les relisait le soir avant de dormir. Une passion soudaine pourrait-on dire.

La file avançait et bientôt la jeune femme se retrouva devant l’écrivain. Elle lui tendit le livre sans rien dire. Elle le fixa longuement, très longuement, avant de s’en rendre compte. Elle se secoua et rougit avant de sortir un carton marron avec un écriture rose qui disait.

Bonjour, je m’appelle Camille.

Elle en sortit un autre et le lui montra.

J’adore ce que vous faites, pourriez-vous signer mon livre s’il vous plait.


Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille Signat10

Camille dialogue par écrit en italique et par signe juste en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
un autographe s'il vous plait
today is a fresh start
Aujourd’hui est une journée qui ne s’annonce pas bien.

Voilà ce que tu aurais dit il y a quelques mois en arrière encore. Mais en ce jour, ce n’est plus le cas. De ton propre chef, tu as décidé d’organiser une séance dédicaces dans la ville de Fort-des-Songes. Tu as toujours été dans Lumiris Centre afin de réaliser ces séances. Lucia t’a toujours conseillé d’aller dans toutes ces grandes librairies, celles qui attirent le plus de monde possible. Cette fois, tu as voulu changer. Comme c’est toi qui a décidé de tout faire, de A à Z, tu as décidé d’aller dans une petite boutique de livres de ta ville. La libraire a vraiment été ravie quand tu lui en as parlé et Lucia n’a pu qu’approuver ce choix. Après tout, tout ce qu’elle désire, c’est te voir avec le sourire ; te voir aller mieux. Alors te voir ainsi, prendre de telles initiatives alors que tout n’était qu’un poids avant, ça lui a vraiment mis du baume au coeur. Parce que cela faisait bien longtemps que tu ne l’avais pas fait. Des années.

Te voilà donc sortant de la douche, te munissant d’affaires simples mais habillées. Tu ne veux pas porter l’habituel costard qui te sied pourtant à ravir. Tu n’as pas envie d’être trop conventionnel. Non, aujourd’hui c’est ta journée ; tu as désires faire les choses à ta manière. Une main qui ébouriffe tes cheveux pour les sécher, tu te parfumes avant de fixer ton reflet dans le miroir de ta salle de bain. Un sourire se dessine sur ton visage tandis que tu n’as de cesse de te répéter : Ça va aller. Ça va le faire. Après tout, c’est un peu ton grand retour sous le feu des projecteurs. Cela fait un moment que tu ne t’es pas montré au grand jour (des mois que tu te terrais dans ton appartement fermé). Ce n’est qu’après le départ d’Ezekiel que tu as décidé de te reprendre réellement en main et d’écrire de nouveau. La vérité, c’est que ça t’as fait drôlement du bien de gratter de nouveau le papier. Tu as, pour le moment, mis de côté le roman de Louise. Tu en as informé ses parents, leur promettant que tu t’y pencherais de nouveau dès lors que tu irais mieux psychologiquement parlant. Bien que tu ne sois plus aussi fade et triste qu’avant, il t’arrive encore d’avoir des phases de petites dépressions malgré tout.

Tu ne pourras pas t’extirper de la mélancolie qui te colle à la peau depuis des années aussi facilement. Tu le sais ; ce sera un long combat mais tu comptes le mener et ce, jusqu’à le gagner.

Tu as donc fait chemin jusqu’à la petite librairie, gaiement. Il y avait déjà quelques personnes qui attendaient avant même qu’elle ne soit ouverte. Tu as pris le temps d’échanger quelques mots avec eux, le temps d’une poignée de minutes avant d’aller te préparer et t’installer. Etrangement, ça t’as plu de converser un peu. Tu t’ouvres au monde petit à petit et au fil des jours, tu en découvres la beauté. Beauté que tu ne voyais pas ; aveuglé par la laideur de ton passé.

La journée est passée vite. Les gens étaient visiblement contents de te retrouver en dédicaces. Alors, pour chacun, tu as discuté quelques minutes au moins. Tu ne voulais pas juste signer et les laisser filer. Non. Après tout, ils ont lu ton livre, c’était la moindre des choses, n’est-ce pas ? Qui plus est, la petitesse du lieu n’a pas rameuté toute une foule, ce qui t’as permis de prendre le temps. Oui, c’est ton mot d’ordre aujourd’hui. Enfin, voilà la dernière personne de la journée. Tu lui adresses un sourire chaleureux avant d’attraper son livre. Un « Bonjour. » qui se veut accueillant en signe de salutation, tu penches légèrement la tête de côté quand tu la vois te fixer sans rien dire. Un petit rire t’échappes même quand elle secoue la tête et que tu remarques le rouge sur ses pommettes. La surprise nait cependant dans tes prunelles quand elle sort un premier carton pour te saluer et se présenter, avant d’en attraper un deuxième te demandant si tu peux signer son livre, qu’elle adore ce que tu fais.

« Enchanté. Je te le signe au nom de Camille je suppose ? » Que tu demandes tout en te munissant de ton stylo et en ouvrant le livre. « Merci, c’est gentil. Je suis heureux que ça te plaise. »

Et c’est vrai. Tu ne l’as jamais vraiment dit ouvertement, mais de savoir qu’on te lit, qu’on aime ce que tu fais, c’est gratifiant. C’est une force, une motivation sans pareille qui t’as toujours poussé à continuer, malgré tes mauvaises passes.

« Cela fait un moment que tu attends ? J’espère que ça n’a pas été trop long ! »

Avant, ça ne t’aurais pas fait grand-chose. Maintenant, tu en as quelque chose à faire, du ressenti des autres.

« Pour la peine, est-ce que tu voudrais que j’écrive quelque chose de particulier sur ton livre ? » Que tu lances, la douceur dans la voix tout en poussant vers elle une feuille vierge ainsi qu'un stylo afin qu'elle puisse y écrire sa potentielle requête.

Tu n’es plus le Achille d’avant.
Non, c’est un tout nouveau Achille qui se dresse fièrement.
j'espère que ça te conviendra  In love  
(c) TakeItEzy & Ellumya
Revenir en haut Aller en bas
Camille Gutenberg
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5768-camille-gutenberg-journal-de-bord#79636 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t5634-t-card-camille-gutenberg#77747 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t4913-camille-gutenberg-le-silence-est-d-or-terminee
Dresseur Pléiade
Messages : 740
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3235
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Dresseur Pléiade
Camille Gutenberg
Identité du dresseur
Messages : 740
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3235
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 740
Née le : 21/03/2001
Age : 20
Région : Hoenn
Pokédollars : 6797
Stardust : 3235
Stardust utilisés : 2600
Equipe pokemon : Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille E849cafded45f1bc10fcf7368f26439e
A la question de l’écrivain, Camille hoche énergiquement la tête. C’est son prénom après tout. Et c’est marqué sur la carte. Cette idée de cartes est vraiment bonne, bien qu’elle ne puisse pas couvrir toute une discussion. La magicienne avait réfléchi à ce problème mais faire trop de carte allait poser un autre problème : elle allait passer son temps à chercher la bonne carte. Peut-être avec des couleurs selon le thème ?

Quoi qu’il en soit, sa carte présentation était fort utile. Par le passé, elle utilisait sa carte de magicienne la faisant apparaitre par un tour de passe-passe, mais ces derniers temps, cette action s’était avérée dangereuse pour sa vie privée. Des gens commençaient à faire le rapprochement rien qu’en la voyant, il ne fallait pas que ceux qui ne la reconnaissaient du premier coup d’œil aient confirmation de son identité.

Camille n’était le genre de personne à l’aise avec les autres, surtout les inconnus. Elle fixait l’écrivain avec un peu trop d’insistance et il fallut qu’il pose une autre question pour qu’elle se rende compte qu’après sa première réponse, elle l’avait détaillé de son regard vert.

Elle regarda derrière elle. Elle était la dernière. Avait-elle attendu longtemps ? Elle haussa les épaules en signe d’ignorance : elle n’avait pas fait attention. Elle était contente d’être là c’était suffisant. C’était ça ou continuer à préparer son spectacle. Mais à trop en faire, on finit par faire mal ou se faire mal. C’était impensable pour Camille et donc, il lui fallait faire des pauses. Mais ses passions étant limitées, elle s’était rabattue sur la présence de l’écrivain.

Ecrire quelque chose de spéciale pour elle ? Cette proposition fit rougir la jeune femme. Et l’attention de la feuille et du stylo la fit fondre. L’homme était aussi gentil qu’il écrivait bien. Elle prit le stylo dans la main gauche et réfléchit un instant. Mais rien ne lui vint à l’esprit.

Je ne sais pas. Mais avec plaisir. fut tout ce qu’elle écrit d’une écriture aussi belle que possible.

En se penchant sur la table elle sentit quelque chose dans sa poche et se souvint. Elle posa le stylo et produisit deux billets qu’elle tendit à l’auteur, avec un petit carton.

vous aimez le cirque et la magie ? Voici deux places.

Elle avait longuement hésité à préciser pour venir la voir, mais elle faisait des efforts pour rester anonyme et surtout, elle avait peur de faire prétentieuse devant l’homme. Elle rougit doucement en lui offrant les deux billets. Pour lui et quelqu’un de son choix bien sûr. On ne va jamais au spectacle seul.


Un autographe s'il vous plait - Camille et Achille Signat10

Camille dialogue par écrit en italique et par signe juste en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
un autographe s'il vous plait
today is a fresh start
Si tu avais peur de changer, aujourd’hui, tu ne regrettes pas d’avoir fait le pas. D’avoir osé te dire que toi aussi tu avais le droit d’être heureux. Ou du moins, de ne plus être malheureux. Tu n’es pas du genre à avoir un égo aux dimensions démesurées, mais tu te félicites du chemin que tu as déjà parcouru jusqu’ici. Quoi qu’en dise les détracteurs, il t’aura fallut énormément de courage pour oser passer ce cap. C’est vrai, après toutes ces années à te morfondre, à vivre les volets clos, la fumée annihilant l’oxygène de ton appartement et l’opium à la place du sang, il t’a fallu beaucoup de volonté. Cette dernière, tu l’as trouvé après cette poignée de semaines passées avec Ezekiel. Sûrement que si les choses avaient été différentes, si vous n’en étiez restés qu’à vos retrouvailles et que le destin n’avait pas fait croiser de nouveau vos chemins, tu n’auras pas réussi à t’élever comme tu es en train de le faire.

Alors, cette fois-ci, tu remercies la vie.
Tu la remercies de t’avoir ouvert les yeux.

C’est sûrement la première fois d’ailleurs que tu ne regrettes pas d’être venu à une séance de dédicaces. D’ordinaire, c’est toujours un fardeau pour toi : venir à la rencontre des gens, porter ce sourire qui n’avait jamais rien de naturel. Tu n’avais jamais apprécié faire semblant mais tu n’avais pas le choix. Mais aujourd’hui c’est différent. Tu es une tout autre personne. Ton sourire n’est pas excessivement grand et pourtant, l’on peut y voir toute ta sincérité.

D’ailleurs, il y en a un qui nait après qu’elle est secouée énergiquement la tête suite à ta question. Tu as même un petit rire que tu caches en mettant le dos de ta main devant la bouche avant de te racler la gorge pour reprendre un peu de sérieux. Elle ne sait pas. C’est à toi de trouver quoi écrire ; et tu veux t’appliquer. Tu ne veux pas jeter une phrase à la volée, quelques mots qui seraient d’une banalité sans précédent. Tu penches alors légèrement la tête sur le côté, mordille le stylo avant que tes pupilles interloquées ne se posent sur le nouveau petit carton qu’elle te montre en plus de deux billets tendus.

Tu es troublé un instant. Voilà bien longtemps que tu n’as pas été au cirque, ni même que tu n’as apprécié un spectacle de magie. Et puis, malgré le fait que tu es en pleine ascension vers la confiance en toi et le bonheur, tu te sens un peu mal à l’aise soudainement ; tu te dis que tu ne mérites pas que l’on t’offre quoi que ce soit. Pourtant, ce serait malpoli que de refuser. Alors, tes lippes courbées, tu attrapes doucement les deux billets, avant de les poser soigneusement à côté de son livre que tu t’apprêtes à dédicacer.

« Merci beaucoup, c’est très gentil de votre part. »

Le second problème, c’est que tu ne saurais pas réellement qui appeler pour t’accompagner. C’est la semaine, ta soeur à cours et ton père ne voudra sûrement pas faire un trajet aussi long entre la capitale et ici pour un spectacle, aussi intéressant soit-il. Lucia peut-être ? Oh, tu ne sais pas, tu verras bien le moment venu.

« Vous vous produisez, dans ce cirque ? Pardon, c’est peut-être indiscret mais vu la façon dont vous avez fait apparaître les billets… » Qu’il lança tout en se frottant la nuque. « Jusque quand sont-ils valables ? »

Que tu ne le loupes pas, ce serait bien dommage, n’est-ce pas ? Enfin, tu t’armes correctement de ton stylo de nouveau, afin d’enfin dédicacer son livre. Une idée te vient et tu commences à écrire.

« En tout cas, cela fait tellement longtemps que je n’ai pas mis les pieds dans un cirque que je serai ravi de m’y rendre. Encore merci à vous. »

Ta phrase terminée, tu refermes avec délicatesse le livre avant de le pousser vers elle et de planter tes prunelles dans les siennes.

« Et voilà, j’espère que cela vous conviendra. »

Un énième sourire.

Et dans son livre, elle pourra y lire : « Pour Camille. Merci de m’avoir offert la possibilité de retrouver mes yeux d’enfants et mon innocence d’antan. Je vous souhaite pleins de belles choses dans votre vie. Peut-être à un de ces jours ? - Achille. »
j'espère que ça te conviendra  In love  
(c) TakeItEzy & Ellumya
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération