Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 5D6Hq6I

Candidature spontanée pour un poste d'ami

Feat. Lyanora

Tes années d’errance t’ont toujours amené à penser qu’une fois de retour parmi les tiens, tout irait bien, tout serait beau, tout serait rose. Ouais, en fait, non. Déjà parce que pendant tes années d’errance, t’as jamais vraiment cru que tu retournerais parmi les tiens, ni même que tes parents feraient l’impasse sur ton passé. Tu savais que Jun’ serait toujours de ton côté, pour le reste, tu t’étais fait à l’idée de devoir te débrouiller seul et poursuivre ta vie de manière indépendante. Cependant, le destin en a décidé autrement et aujourd’hui -bon ça fait déjà quelques temps- t’es de nouveau bien au chaud dans ton lit douillet et luxueux. C’est cool, vraiment. C’est mille fois mieux que de dormir dans la rue sur un banc pour être franc. Néanmoins, tout n’est pas tout beau tout rose et ça, c’est un problème.

C’est un problème parce que tu peux pas concevoir qu’avec les moyens qu’ont les Shelby, qu’avec tout ce que tu peux être amené à faire, t’arrives à t’ennuyer. T’es beau, intelligent, drôle, riche et sociable, y’a vraiment pas moyen que tu puisses avoir une journée durant laquelle tu te poses sur ton canapé et où t’es pas capable de savoir quoi faire. C’est inconcevable. Et pourtant c’est ton cas. Ça fait déjà quelques jours que t’as cette sensation amère, que tu parviens pas à faire jaillir cette étincelle qui attisera le feu de ta passion.

Aujourd’hui est donc le jour où tu saisis le taureau par les cornes et par lequel tu résoudras ce faux-problème. Comment ? De la plus simple des façons. Tu te redresses, abandonnant le moelleux de ton sofa, chose pour laquelle ton popotin ne manque pas de t’accabler. Direction ta chambre depuis laquelle tu t’équipes. Tu fais les choses en grand et tu vois loin, puisqu’en effet, devant ce grand miroir qui est le tien, tu apparais anormalement classe et raffiné. Un joli costume digne des plus grandes soirées mondaines, de belles chaussures de ville cirées, une cravate pour la touche de sérieux, un peu de parfum parce que t’aimes sentir bon et un manteau dans le ton pour venir harmoniser ta tenue et te permettre de survivre à l’extérieur alors que les températures commencent à se rafraichir.

La porte de chez claque et tu ne manques pas de verrouiller ton domicile avant de prendre une longue inspiration et zieuter un peu le quartier résidentiel qui te fait face. Tu clos finalement tes paupières et soudainement « Plouf plouf, au bout de trois ce sera toi que je choisirai, un, deux et trois ! » Ton index pointe une direction et, tel un robot, tu te mets à dévaler la rue droit dans ladite direction, cela jusqu’à arriver devant le premier logement qui interrompt ta marche. « Et bah voilà. »

Tu te retrouves devant une sonnette que tu viens le plus naturellement du monde marteler. Puis, après un raclement de gorge et un petit bip sonore qui semble désigner le fait que l’habitant du somptueux logement qui se dresse face à toi t’entend, tu t’élances. « Bonjour, je m’appelle Nathan Shelby, j’ai 21 ans et j’habite dans le quartier. Actuellement sans emploi, il se trouve que mes journées se font longues et que je me fais malheureusement très chier. De ce fait, je me présente à votre domicile afin d’obtenir un entretient dans l’unique but de devenir votre ami et de pouvoir tuer le temps en votre compagnie. Dans l’attente de vos retours sur ma candidature, je me tiens, Madame, Monsieur, à votre entière disposition juste ici, au seuil de votre porte. Mes salutations les plus distinguées. » Bah voilà, maintenant t’as plus qu’à attendre. Et si dans cinq minutes t’as pas de réponse, t’auras qu’à passer à la maison suivante.

Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent


Candidature spontanée pour un poste d’ami
Lyanora
Nathan

« Ne bouge pas. Prends une journée de repos. Aujourd’hui, c’est la journée pour te détendre et dormir un peu. Tu en as besoin, tu as eu une semaine infernale avec l’organisation du concours. » C’était vrai, il avait raison. J’avais besoin de repos, j’avais besoin de m’allonger et de savourer ces rares instants où je pouvais me permettre de ne pas penser. J’avais besoin de prendre du temps pour moi, chez moi, dans ce lieu qui lentement me semblait moins familier que ces onéreuses chambres d’hôtel que l’on m’offrait en permanence. « Ce n’est qu’une nuit. » disait mon agent, mais chaque nuit se transformait en semaines, puis aussi rapidement que j’avais dit oui, je me retrouvais en absence prolongée de mon domicile, laissant toutes les responsabilités qui en incombaient à ce pauvre fiancé déjà submergé par ces titres. Lui qui se levait aux aurores pour rejoindre son dôme et qui ne revenait qu’une fois le soleil en déclin.

Si la nuit avait suffi à nous retrouver, sa routine avait reprise aujourd’hui. Je restai en plan. Assise au milieu de cette cuisine de marbre immaculée. Assisse, un thé à la main à scruter ces murs que j’avais décoré de mes innombrables dessins. Assise à scruter, nostalgiquement, ces instants où j’avais le temps et où j’avais la paix. Les jambes croisées en tailleurs, ma tasse dans les mains, un débardeur et une courte paire de shorts pour me vêtir et les cheveux en bataille, ce matin, j’étais le cliché de cette artiste qui cherchait une réponse et une vague d’inspiration. Il ne manquait que ce crayon et cette feuille vierge pour décorer la scène.

Non, pas aujourd’hui. Pas aujourd’hui.

Je me contenterais de fixer les murs en sirotant mon thé, je me contenterais de prendre le temps. La simplicité et la pureté du moment. C’était ma réponse à tout aujourd’hui. Être simple et pure. Prendras-tu le thé ? Purement et simplement. Vas-tu te reposer ? Purement et simplement. Comment tu vas ? Purement et simplement. Voulez-vous acheter un aspirateur ? Purement et simplement.

Purement et simplement.

Un leit motiv qui m’enjaillait de toute évidence tant je l’avais répété depuis mon réveil. Aux objets comme aux êtres vivants m’entourant et m’adressant la parole. Et là, toute suite, je savourais sa saveur ; menthe et fleur d’hibiscus sans me demander où je serais dans une heure. Sans me préparer à une réunion de planification pour la prochaine édition de Miss Lumiris ou à un entretien avec un je-ne-sais-quelle personnalité fameuse de la région. De toute façon, par les temps qui courraient, ils n’avaient qu’un sujet à la bouche. « Miss Caelum, vous étiez sur la funeste croisière où monsieur notre doyen est décédé. Qu’avez-vous fait ? Y étiez-vous ? Que pensez-vous du suspect dans cette affaire, monsieur Lether ? On dit qu’on vous a menacé d’un couteau, c’est vrai ? Comment vous êtes-vous sentie ? » Terrible, terrible événement. Une journée de laquelle je regrettais me souvenir. Chacune de ces sensations étaient encore si fraiches. On aurait dit que les larmes que j’avais versées ce jour-là perlaient encore mes joues de leur humidité saline asséchant la peau… et eux, viles commères qu’ils étaient, ils ressassaient ces souvenirs. Ils me rappelaient cette douleur, ce sentiment d’être inutile, cette explosion de rage que j’avais ressenti. Pour eux, c’était un jeu. Pour moi, c’était un cauchemar.

Je n’avais plus dessiné depuis, je n’avais plus pris le temps de laisser aller ces chimères qui m’envahissaient pour qu’elles guident mon coup de crayon. J’en avais peur. J’avais peur de ce qui allait se dessiner devant moi. J’avais peur de voir renaître le visage de ma geôlière ou le crachat ocre et le cri de douleur qu’avaient laissé tomber le doyen avant de se raidir.

Je secouai la tête, interrompu par un poing matraquant ma porte. Mes yeux étaient déjà imbibés. Ma vue était déjà flouée. Combien de temps avais-je ressasser cette vie publique et ces événements sombres ? Depuis combien de temps étais-je assise là, perdue dans mes toiles purement et simplement ? Je l’ignorais. Je portai mes yeux vers le long corridor et me levai pour m’y enfoncer lentement, ma tasse de thé toujours en main. J’appuyai sur l’interphone et je n’eus ni le temps de saluer ni d’interroger que je fus assaillie par une tirade éphémère qui ne s’empêcha pas de se répercuter aux murs de mon logis. J’écoutai chaque mot de celui que j’avais cru être un colporteur. J’écoutai chaque parole qu’il dit avec ouverture et politesse.

Dans ses mots, je détectais une pointe de noblesse et de fortune. Dans ses mots, il trahissait une origine bourgeoise. Heureuse coïncidence, sachant que j’étais la pire sur ces règles de bienséances nobles. À moins d’être un colporteur bien distingué, je doutais qu’il puisse vouloir me vendre quoique ce soit ou collecter des dons pour quelconque œuvre caritative. Sur ses derniers mots, je collai néanmoins ma bouche contre l’interphone. « Vous vendez des chocolats ? » dis-je curieuse, une pointe d’espoir dans la voix. Aucun jugement n’était paru quant à ses mots, aucune décision n’avait été rendue quant à son éligibilité à voir ma porte s’ouvrir. Je m’étais contenté de cette brève réponse, de cette soudaine envie de savourer le goût sucré d’un chocolat.

Dans ma voix, il y avait ce soupçon d’entrain que l’on aurait cru perdu l’instant d’avant. Dans ma voix, il y avait cette fraction de curiosité qui me hurlait d’ouvrir et ce murmure sage d’Alaric qui tournait en boucle ; n’ouvre pas à n’importe qui. « Purement et simplement. » dis-je à nouveau dans l’appareil sans que ce Nathan ne puisse en comprendre le sens, sans qu’il n’aie le contexte de ce motto du jour.

Et j’ouvris.

Sans davantage de vérification, sans davantage me questionner. J’ouvris rapidement pour découvrir l’apparence de cet ami mystérieux. J’ouvris rapidement, révélant ces habits du jour de repos que je portais. Un étanche et épais sourire sur les lèvres. Sans précaution ou permission, je me saisis de son avant-bras pour le forcer à entrer. « Ce n’est pas grave pour le chocolat, mon fiancé doit en avoir mis dans les armoires. On se le partagera. » Il n’avait pourtant pas répondu à ma question. Il n’avait même pas eu le temps de dire un mot. C’était mon tour. Mon tour de lui parler et de lui présenter cette maison décorée de dessins de mon cru comme si elle avait été un musée ouvert au public.

Je n’expliquais rien, je le tirais plutôt vers la cuisine où je me rassieds au sol en souriant et en lui présentant une chaise. « Enchantée monsieur Nathan. Je suis Lyanora. Aujourd’hui, c’est mon jour de repos et j’ai décidé d’obéir à la vie, purement et simplement, comme elle se présente. Pas d’artifice, pas de décision, pas de monsieur grognon qui râle car son fond de teint a mal été appliqué pour son entrevue de dix-neuf heures. » dis-je en prenant une grosse voix pour parodier ces journalistes superficiels qui pullulaient sur nos canaux de télévision. « Donc ! Vous êtes l’objet que la vie m’a présenté pour que je l’accepte. » Il y avait dans ces mots autant de spontanéité que de méchanceté. Je venais de dire, sans m’en rendre compte, à un homme qu’il était un objet. « Vous voulez quelque chose à boire ou à manger ? » … et je ne m’en excusai même pas. Je fis comme si de rien n’était. Parce que ma maladresse était passée sous mon radar. Je n’avais pas vu. Je n’avais pas entendu. J’étais capturée par l’instant.

Déjà que personne ne laissait entrer quelqu’un chez soi aussi promptement, je faisais tout pour rendre cet instant encore plus malaisant, encore plus maladroit.

Mais c’était spontané. Purement et simplement.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 5D6Hq6I

Candidature spontanée pour un poste d'ami

Feat. Lyanora

Tu peux sentir le vent souffler légèrement à travers ta fine chevelure. Les températures se rafraichissent et l’air hivernal approche pas-à-pas. Pour autant, l’hiver, c’est une saison que tu apprécies. Bon, pas quand t’es obligé de vivre par toi-même et que tu te retrouves à vagabonder dans les rues des villes de la région, c’est sûr. Toutefois, dans de bonnes conditions, t’en viens à apprécier tout particulièrement cette période de l’année. Elle a un charme féerique, un élan de romantisme et ce blanc immaculé qui recouvre les horizons, il t’apaise. C’est ça, l’hiver est apaisant. Pour autant, ce dont t’as besoin là tout de suite, c’est d’un tonifiant, c’est d’énergie, c’est de quelque chose qui pimente ta vie. Alors t’es surpris lorsque, alors même que tu t’apprêtais à tourner les talons, t’entends cette petite voix féminine s’échapper du haut-parleur de l’interphone. Pris de court, tu ne sais pas trop quoi répondre, te perdant dans une hésitation trop longue « Ah… euh… mhhh… » Mais de nouveau, tu es sauvé par cette même voix et, dans la seconde qui suit, par cette porte qui s’ouvre sous tes yeux.

Se dessine alors une jolie silhouette, qui, de son entrain surprenant, te force à la suivre dans sa démarche. Alors oui, tu es attiré à l’intérieur de la belle maison, mais ce n’est pas réellement ça qui fait que tu es forcé de la suivre. Ce n’est pas la force physique de la demoiselle qui te charme soudainement, c’est cet élan de jovialité, ce sourire joyeux, tu y trouves une chaleur apaisante et en toi, tu peux déjà sentir cette flamme s’animer, celle qui brûle lorsque te vient l’envie d’apprendre à connaître quelqu’un.

Alors tu ris. Tu ris naturellement, aux éclats, toujours aussi surpris, mais c’est de bon cœur et c’est surtout très vrai. « Je suis désolé, je m’assurerai de ramener des chocolats la prochaine fois ! » Parce que tu y vois déjà une prochaine fois, ça te parait assez évident, cette jeune fille, tu ne la connais même pas encore et pourtant, tu veux déjà la revoir. Te retrouvant dans sa cuisine, tu vois la dénommée Lyanora s’asseoir sur le sol et, malgré ton apparence que tu as faites assez soignée, tu n’es pas du genre à faire des manières plus que de raison. Alors très spontanément, tu viens également poser ton postérieur sur le plancher, buvant les paroles de ton interlocutrice avec un intérêt très prononcé. « Pas de monsieur, pas de vouvoiements ! » C’est presque une demande autoritaire que tu lui fais, ce visage angélique que tu arbores venant néanmoins adoucir la chose. « On doit avoir le même âge et si on doit devenir amis, autant partir sur de bonnes bases et sur un pied d’égalité total ! Je me permets donc de te tutoyer à partir de maintenant. » En pouffant de rire brièvement. T’as ce côté assez franc et direct, Lyanora en tant que personne te plait et donc, tu comptes bien lui révéler le Nathan le plus vrai possible.

« Hey ! C’est pas mon genre de râler pour une mauvaise pose de fond de teint. » En fronçant un peu les sourcils, pas sérieux du tout. Parce que c’est aussi ça la part ta part la plus vraie : tu ne réfléchis pas toujours avant de parler. Tu n’as même pas vraiment compris que Lyanora ne parlait pas de toi, mais toi, tu préfères surenchérir pour donner du poids à la discussion, reprenant après un rire assez sincère. « C’est même pas mon genre de mettre du fond de teint tout court… » En te grattant doucement le menton, comme si tu réfléchissais à la dernière fois que c’était arrivé.  

Tu écoutes ta compagne du coup s’exprimer avec cette témérité qui te plait tant depuis que tu as pénétré à l’intérieur de son domicile. Elle a l’air bonne vivante et amusante et honnêtement, tu te dis que c’est tout ce dont tu as besoin. C’est ce genre de rencontre que tu veux faire. Avec ce genre de personne que tu veux tisser des liens et ça, tu peux d’ores et déjà le dire après ces quelques instants passés à ses côtés. Soudainement, tu te raidis, puis tu t’allonges au sol, une main se resserrant sur ton cœur, un peu comme si t’étais en train de faire une crise cardiaque, ou que tu venais de recevoir une balle en pleine poitrine. « Oh… C’est donc ça, Lyanora ? Je ne suis donc qu’un objet destiné à te faire passer du bon temps ? A te donner du plaisir ? Un jouet ! » A force de côtoyer Jade, tu deviens presque bon pour faire la drama-queen. Tu ne ressens pas le besoin de préciser à ton hôte que tu es en train de blaguer, puisqu’il te suffit de trois secondes pour t’esclaffer comme un enfant. Et là encore, tu t’immobilises, plus inerte, plus en proie aux doutes. « Attends, attends… » Tu te redresses d’un coup, faisant face à la jolie demoiselle, l’air plus concerné. « Ça sonnait bizarre ce que je viens de dire, non ? » Puis voilà que tu repars dans une hilarité totale, finalement, c’est peut-être ça la part la plus vraie de ton être. Cette maladresse chronique qui fait que tu peux en arriver, très naturellement, à ce genre de situations.

« Hmmm, je prendrais bien quelque chose à boire, n’importe quoi ! » Parce que cette bonne tranche de rigolade t’a donné soif. Et maintenant qu’un semblant de calme semble être revenu, t’en profites pour revenir sur ce qu’à pu te dire ta partenaire, plus tôt. « Et donc, tu travailles dans quoi d’ordinaire ? » Parce qu’au fond, Lyanora, ça ne te semble pas si inconnu au bataillon…  

Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent


Candidature spontanée pour un poste d’ami
Lyanora
Nathan

Indubitablement. Chaque fois c’était pareil, chaque fois, on me demandait de passer outre la politesse… et chaque fois, je refusais. Il était inimaginable pour moi d’octroyer ce privilège à mon conjoint, encore moins à un homme duquel je ne connaissais que le nom et qui m’avait procuré un certain amusement. Je souris, mais tout de suite, je devins un peu plus grise dans ma façon d’agir, perdue entre le respect et les principes, errant entre les normes familiales et les attentes des autres. Je marchais sur des œufs, cherchant comment m’exprimer sans savoir si la façon que j’avais de m’exprimer pouvait réellement nuire à ma famille. Jour après jours, on me pointait ce vilain défaut. Jour après jours, on me demandait de cesser d’employer le vouvoiement et si j’avais réussi à retirer la titularisation pour Alaric, j’étais loin d’y être parvenue pour les autres. Je soupirai. Un soupir nostalgique pour cette époque où l’on ne me demandait pas de changer, pour cette époque où l’on comprenait la prudence de ma politesse. Et pour les chocolats. Une part de moi aurait aimé se rassasier de ces pâtes lactées pour, au moins, un instant, cesser de remuer ciel et terre pour plaire aux autres. On ne changeait pas une personne en quelques instants, on ne me changeait pas en quelques instants. Il fallait du travail. Beaucoup de travail. Alaric l’avait compris. Ma famille l’avait compris. Ils le respectaient. Alors pourquoi chaque nouvelle rencontre était-elle teintée de cette même question. Était-ce maladroit ? M’avait-on menti ? Toutes ces années, m’avaient-on dit que je m’exprimais bien alors que je faisais preuve d’une vulgarité sans égal ? « C’est plus compliqué que ça à vrai dire… Je vouvoie jusqu’à mon fiancé ou ma famille. Ce n’est pas contre vous. C’est la manière de laquelle on m’a éduquée. Je peux tenter d’élider le monsieur par contre. » J’avais insisté sur le mot tenter. Rien n’était sûr. Rien n’était jamais sûr avec moi.

La certitude n’existait pas. Par pour moi du moins.

Ce qui était un sourire épanouissant s’en était allé, il ne restait plus qu’un espoir mince qu’il accepte cette proposition. Il ne restait plus que le souhait que ce marché lui aille et qu’il ne soit pas trop à cheval sur ses idées. Un mince espoir. Comme pour tout ce qui teintait ma vie, j’avais peu d’assurance, voire pas du tout. Mes rires, bien que discrets, existaient. Si je les empêchais de sortir de ma bouche et de faire vibrer l’air de la maison, il pouvait aisément voir mon amusement, couplé à cet étrange sentiment qui m’envahissait, comme si j’avais été jugée sur le moindre des mots que j’avais employé, simplement parce qu’il m’avait demandé d’éviter le vouvoiement. Je n’avais jamais compris pourquoi ça me plongeait dans cet état, j’avais toujours eu du mal à me rationnaliser sur la réaction mélancolique dès que l’on questionnait l’effervescence de mon vouvoiement. Ne pouvait-on pas simplement accepter ce facteur de ma personnalité ? Ne pouvait-on pas simplement passer par-dessus et accepter que j’aie une expression différente, mais que pour moi, elle était normale.

Non, il y avait toujours une remarque.

« Pardonnez-moi, j’ai… je… non laissez tomber. Je m’en fais pour rien. » Et je m’en excusais, parce que l’erreur était mienne. Parce que j’étais l’anormale personne. Ça ne pouvait pas être l’autre. Pas dans ma tête. Je m’essuyai rapidement les yeux comme si j’avais tenté d’éponger des larmes et dès que mes mains rencontrèrent à nouveau le sol, mon sourire revint. « Voilà ! J’suis guérie. » dis-je, tentant davantage de me convaincre que de le convaincre. Je ris simplement, doucement. Le ton cristallin de mon rire effleurant les murs avant de s’éteindre dans le creux de nos oreilles. « Alors, si vous êtes là pour me donner du plaisir, il faudra travailler fort. » dis-je avant de me lever spontanément pour me diriger vers le réfrigérateur. À mi-chemin entre la provocation et l’amusement, je n’avais pas pesé mes mots. Je n’avais pas non plus capter les double sens éventuels, je ne les captais jamais de toute façon, comme si tout ce qui se rattachait à ses postulats douteux n’existait pas et ne faisait pas partie de ma vie. « Non, c’est faux. Je suis un public facile il paraît. » étouffais-je avec un rire en ouvrant la porte de l’électroménager afin de sortir une carafe en verre…

« La dernière fois que j’ai pris la carafe comme ça avec un invité, je l’ai échappée… j’y voyais pas grand-chose en même temps. » Ce small talk. Cette petite discussion qui ne servait qu’à éviter le silence et les malaises. Il n’apprendrait pas à me connaître par ces mots. Il ne se sentirait pas inclus par un souvenir nostalgique d’un ami qui s’en était allé.

Et sa question me percuta lorsque je versai le contenu orangé du contenant dans deux verres différents. Je fus saisie. Tentant d’éviter de révéler de façon tacite mon titre. « Je dessine… sur les murs c’est tout mon œuvre… et je discute avec des hommes qui usent de fond de teint. » dis-je en tentant d’étouffer la dernière partie de ma phrase, espérant qu’il ne découvre pas le pot-au-feu, espérant qu’il ne fasse pas de liens avec les entrevues ou les marques auxquelles je prêtais mon visage et ma voix. « Et parfois, je chante avec mes Pokémons. » Avais-je été trop ambitieuse ? En avais-je trop dit ? Non. Au mieux, il comprendrait que je dressais des Pokémons et que je pratiquais la coordination. Au pire, il croirait que j’étais une pseudo étoile montante de la chanson et il tenterait d’acheter mon album – inexistant. – Il ne pouvait pas tomber directement sur mon métier, il ne pouvait pas trouver en un seul coup, c’était trop rare, trop peu commun. Peu de gens suivaient les carrières des Miss et Misters Lumiris… ou du moins, je m’amusais à le croire. « Et vous ? » dis-je davantage par politesse que pour causer boulot. Simplement parce que les jours de repos me permettaient de penser à autre chose. « Attendez ! Je veux deviner ! Vous ne vendez pas de chocolat, mais vous faites du porte-à-porte. Vous êtes un vendeur d’assurance un peu drave qui recherche de la fantaisie un jour de week end donc vous faites de la prospection en buvant du jus de pêche avec une parfaite étrangère. » exposai-je avec un brin de sarcasme et de rire dans la voix.

Il n’avait rien d’un vendeur d’assurance, il ne me semblait pas drave on plus, mais ça m’amusait de prétendre le croire. Ça m’amusait de ne pas cerner le personnage pour qu’il m’explique tout de lui sur un ton insulté. Je lui tendis l’un des deux verres de jus et je regagnai ma place en le dévisageant. « Ou vous êtes l’assistant personnel de madame Lise Gray et vous venez m’espionner. » Mes yeux s’arrondirent. La panique s’enflamma dans mon torse. Je venais de gaffer. Je venais de cafter. Tout le monde connaissait Lise. Elle était bien plus connue et illustre que moi. Nommer son nom ainsi, la nommer comme si elle en voulait à mon existence laissait entendre que je n’étais pas rien moi non plus. Notre combat d’arène avait été médiatisé après tout.

J’avais peur. Je craignais des représailles face à cette moquerie. Et s’il la respectait ? Et si ça s’avérait ? Et il était réellement venu pour en apprendre plus sur moi et le rapporter à je ne sais quelle boîte de médias. « Pardonnez, je vous écoute. » sillais-je dans mon angoisse, m’avouant vaincue et me dérobant à l’engagement que j’avais pris ; deviner son occupation.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 5D6Hq6I

Candidature spontanée pour un poste d'ami

Feat. Lyanora

Elle vouvoie jusqu’à son fiancé ? T’es largement capable de comprendre l’idée, après tout, délicat de ne pas le faire. De ton côté, c’est peut-être cette éducation très précise que tes parents ont tenté de t’inculquer. Peut-être que cette demoiselle face à toi est le reflet de ce que tes parents auraient voulu que tu sois, en apparence au moins ? A dire vrai, c’est moins horrible que ce que tu aurais pu imaginer. T’as toujours détesté cette façon de faire de tes parents, ces vaines tentatives qu’ils ont pu avoir pour te modeler à leur image, pour faire de toi celui qu’ils auraient voulu que tu sois… Alors un soupir vient mourir en outrepassant tes lèvres quasiment closes. C’est impoli, parce que ça corrèle avec la reprise de Lyanora et que l’idée de lui manquer de respecter est bien loin de toi. Alors tu te reprends vite, venant surenchérir sur ses paroles. « Je vois… » Un petit rire éclate finalement à travers la pièce, t’es plus à l’aise avec cette ambiance détendue, de toute façon. « Dans ce cas, ne t’en fais pas. Je comprends. Je suis aussi issu d’une famille un peu… stricte sur les apparences, disons. Je vais continuer de te tutoyer si ça te convient ? Toi de ton côté, fais comme tu le sens ! » Parce qu’après tout, si tu peux te permettre de faire à ton aise et de tutoyer cette jeune fille que tu ne connais que depuis quelques instants, tu peux largement admettre qu’elle ait besoin de plus de temps pour trouver ses propres marques.

Accepter le naturel de l’autre. Ça te semble définitivement être la bonne chose à faire. Surtout que tu ne peux pas dire que Lyanora est désagréable. Alors, dès l’instant où elle te semble douter, dès l’instant où elle te parait s’éloigner un peu de toi, se noyer dans ses pensées… Tu lui adresses une petite tape amicale sur l’épaule, venant la faire légèrement vibrer et la ramener à tes côtés. « Ne t’excuse pas. C’est moi l’enfant perturbateur ! Ma petite sœur te ressemble un peu… alors, j’ai l’habitude ! » Et t’espères que ça suffira à la rassurer, que ça suffira à lui faire comprendre qu’entre vous, il n’y a pas le moindre problème.

Tu serais presque un bon acteur, en témoigne cet autre souffle que tu propages, une expiration sonore, presque dramatique, comme pour signifier quelque chose qui te déplait. « Travailler ? Oh non, c’est épuisant ça… Je préfère m’amuser ! » Et il n’y a rien de plus véridique à cela. Alors évidement, ton pouffement vient immédiatement rappeler à Lyanora que le tout est teinté d’humour, cependant, le fond n’en demeure pas moins réel. T’es pas fait pour le travail et grand bien te fasse d’être né sous une bonne étoile. Ou, à minima, sous un portefeuille bien garni : celui des Shelby. « Les gens disent souvent que je suis drôle. » Jade le dit, Juniper également, c’est suffisant pour que tu en fasses une généralité. « Le problème étant que ce n’est pas toujours volontaire… Hmmm, du coup je sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose ? »

Redresser sur tes deux pattes, tu laisses donc ton hôte te servir de ce breuvage frais qui semble également délicieux. D’ailleurs, tu ne manques pas l’occasion de faire une petite blague, puisque le small-talk n’est en rien en problème pour toi, au contraire. « Oh… C’est pour ça que tu verses tout à côté, t’as oublié tes lunettes, c’est ça ? » Elle semble être le genre de personne crédule, pas dans le mauvais sens du terme, mais t’es presque certain que ta remarque lui fera vérifier si effectivement elle a renversé du jus ou non. Et pourtant, pas une seule goûte n’est venue tâcher la table… Oups. Ça t’arrache d’ailleurs un nouvel éclat, plus franc, avant d’en revenir à l’écouter très attentivement.

« Ah ! Donc tu es une dresseuse ?! » Et l’éclat dans tes prunelles ne trompe pas : elle a piqué ton intérêt. Encore plus que précédemment, en tout cas. Parce que de tous les sujets abordables, les pokémons sont vraiment celui que tu préfères. « Attends, attends… Je suis sûr que tu aimes… hmmmm… Les types fée ! » Elle a le physique et la personnalité d’une amoureuse du type fée, tu ne peux pas te tromper, hein ?

« Ça veut dire quoi, drave ? » T’as une main derrière ta tête qui se perd dans ta chevelure, grattant ton crâne fébrilement, presque honteusement. Du moins, c’est l’apparence que tu donnes pendant une seconde avant de briser ce silence gênant qui n’a même pas eu le temps de s’installer d’un ixième rire. En tout cas, tu te prêtes au jeu, recueillant les informations que Lyanora pense avoir sur toi et jouant de quelques mouvements de tête pour la mettre en confiance ou, au contraire, la désemparer. Tu portes d’ailleurs le verre cristallin à tes lèvres, dégustant de ta boisson en réfléchissant rapidement à ce que tu vas répondre. « T’es nulle ! » Oui, c’est exactement ce que tu viens de dire le plus naturellement du monde et ça, en tirant la langue à la jolie demoiselle face à toi. Plus de gêne ni de honte, pas de freins, pas de craintes… Après tout, naturel n’était-il pas le maître mot de cette rencontre ? « Lise Gray… Lise Gray… » Un nom là encore qui te disait quelque chose, toutefois, t’as jamais été très doué pour assimiler les informations concernant des gens que tu n’as jamais rencontré. Tu préfères le faire avec des pokémons, plutôt. « 'Connais pas. Mais si c’est une ennemie, je préfère prendre ton côté ! Tu m’as donné du jus, alors… On peut lui tendre un guet-apens et l’emmener loin dans les contrées hostiles et sauvages, pour que personne ne la retrouve et qu’elle ne puisse plus te menacer ! » Rassurant comme type.

« Non, bah, pour être très franc, tu sais déjà tout. Je suis l’héritier d’une famille bourgeoise, donc je parasite la société en profitant des fonds de mes parents. Pas de travail, c’est vraiment trop chiant de travailler. » Après tout, tu lui as déjà fait la remarque plus tôt. « Je préfère m’intéresser aux pokémons, ils ont plus de choses à nous offrir, je trouve. J’ai commencé le dressage il n’y a pas si longtemps et… Un jour, j’irai défier le maître de la ligue. » Cocasse venant de quelqu’un qui n’est pas même au fait de l’identité d’un des champions de la région. Il faut dire que tu fais tout ça pour toi avant tout, tu n’as pas besoin de connaître tes futurs adversaires avant de les rencontrer, après tout, n’est-ce pas là une part amusante de cette aventure : la découverte ? « Enfin, c’est encore loin tout ça. Mais j’aime me dire que c’est ce qui me motive à me lever chaque jour. Rendre mes pokémons heureux et les amener vers les sommets que je leur ai promis en les rencontrant. » Voilà désormais que tu dévoiles ta rangée de dent du haut dans un sourire harmonieux. « Puis, c’est tous les jours le week-end pour moi, alors, ça me laisse plus de temps pour faire de belles rencontres ! La preuve, t’as répondu à ma candidature d’amitié ! » Au moins, t’es original dans tes démarches. Même si bon, de ce que t’en comprends, si ta tentative a eu autant de succès, c’est surtout parce que Lyanora est seule aujourd’hui… Ce qui amène donc la question suivante : « Et ton fiancé ? Il travaille aujourd’hui ? C’est aussi un artiste ? » Ça ne te semble pas être une question déplacée, donc autant nourrir ta curiosité.  

Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 1152
Née le : 02/12/1998
Age : 22
Région : Kanto
Pokédollars : 9086
Stardust : 2595
Stardust utilisés : 2524
Equipe pokemon : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 549 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 407 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 542 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 182
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 754 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 763 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 829 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 286
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 781 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 546 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 585 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 332
Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 841 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 755 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 187 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 102 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 724 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 003 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 492 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 272 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 273 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 389 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 687 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 458 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 037-a Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 595 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 607 Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora 074

Icone : Candidature spontanée pour un poste d'ami | ft. Lyanora LyanoraC_Icon1
Trophée Activité - Argent
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent


Candidature spontanée pour un poste d’ami
Lyanora
Nathan

Mon expression s’était figée entre le désarroi et la honte. Le rouge m’était monté aux joues et la chaleur embrasait mon front. J’avais honte. Sans même avoir vérifié si j’avais bel et bien versé le liquide ocre sur le comptoir, sans même sentir la substance liquide mouiller mes vêtements, je me confondais déjà d’excuses télépathiques à l’endroit de mon invité. J’avais tant à me reprocher pour un dégât que je n’avais pas fait. En catastrophe, je m’étais ruée vers l’évier, je m’étais épris d’une serviette et je l’avais passée sur le comptoir avec vitesse… Rien. Il n’y avait rien. Le comptoir était sec comme il l’avait été l’instant d’avant, comme il l’avait toujours été. Mes yeux s’arrondirent de surprise. Ma voix s’enroua. « Vous avez nettoyé avant moi ? » laissais-je entendre dans un étonnement candide, comme si ça avait été possible. C’était impossible qu’il m’ait menti, même pour une plaisanterie. Forcément, il avait tout nettoyé l’instant où j’avais eu le dos tourné. Il n’y avait que cette possibilité qui soit imaginable. Et je souris. Je ris, le remerciant du regard. « Merci d’avoir sauvé ma céramique, c’est l’enfer à dégommer quand je renverse du jus. » C’était faux. Une simple serpillère suffisait normalement, mais j’avais envie d’exagérer, de grossir les choses et de l’emporter dans une partie de mon univers où tout était toujours plus gros que la réalité. Où je dépeignais toujours de façon fantasmagorique les événements de mon quotidien.

Soulagée, je jetai la serviette et je m’assieds sur le comptoir, dévisageant Nathan, curieuse. Je l’écoutais, simplement. Une oreille assidue en guise de réceptacle de l’information qu’il me lançait. Malgré les indices, malgré tous les sous-entendus que j’avais fait, il n’avait toujours pas capté qui j’étais et ça m’allait. Je ne lui étais qu’un visage familier, sans plus. Une personne qui n’avait pas eu l’importance de s’insérer dans sa mémoire.

Ça me convenait.

J’aimais être, même l’instant d’un moment, cette inconnue que nul ne connaissait. Ou du moins, que mon interlocuteur ne pouvait pas se rappeler. C’était important pour moi de me rappeler, parfois, que je n’étais pas seulement cette femme toujours de richesse vêtue. J’avais besoin de me rappeler que, comme tous les autres, j’avais des rêves… aussi ambitieux soient-ils. Et je l’écoutais parler, comme si je n’avais été qu’une fille issue de bonne famille. Comme si je n’avais été que celle que j’étais quand j’avais mis pied-à-terre sur Lumiris. « Raté ! » m’exclamais-je d’un rire taquin lorsqu’il évoqua le type fée. « J’ai bien trois Pokémons de type fée, mais ce sont les plantes qui me passionnent vraiment, ça j’en ai dix-huit espèces différentes. » J’avais compté récemment. Je connaissais ce chiffre par cœur parce que c’était une question qui revenait souvent dans ce parcours médiatisé vers l’arène plante « Alors, madame Caelum, on sait que vous souhaitez prendre la place d’Hayato. À combien de Pokémons différents vos futurs challengers devront-ils se préparer ? » Dix-huit. Et ça augmenterait encore. Ça continuerait d’augmenter jusqu’à ce qu’un jour je me dise qu’enfin j’en avais assez, que je manquais d’amour à leur distribuer. Mais je ne manquais jamais d’amour.

« Mon premier Pokémon est une Fragilady d’ailleurs. Je crois que j’aime les fleurs de par leur fragilité et leur capacité d’insuffler la vie avec l’oxygène et tout ça… Puis le type est plein de surprise… Mon Archéduc par exemple… » Je m’interrompis. Coupant court à la passion qui se manifestait de mes lèvres en un filet fluide qui prendrait d’anxiété n’importe quel humain normalement constitué… Parce que j’en avais trop à dire. Trop à raconter sur le moindre de ces Pokémons qui partageaient mon quotidien. « Pardonnez-moi. Je me suis mal exprimée, je voulais dire drabe, morne, ennuyeux. Pas drave… la drave c’est un vieux métier colonial. » Nul moyen de savoir si j’excusais pour mon erreur ou pour m’être emportée dans ma passion, mais je m’excusais… comme j’avais l’habitude de le faire. Parce que c’était de convenance. Puis Lise revint sur la table. Je frémis à la simple mention de son nom, comme si elle m’avait terrifiée de sa pseudo-omniscience. Comme si elle avait été la personne qui m’avait intimidée toute ma vie à tel point que je n’arrivais plus à la sortir de mon esprit.

Espiègle garce qu’elle était à venir m’envenimer jusqu’à ma résidence… par un jour de calme.

« Go. » Ça avait été spontané, perdu au milieu du fleuve de mots qu’ils me déblatéraient. Ça avait cassé le ton courtois de nos phrasés, mais je n’avais pu m’en empêcher. Exiler Lise, quelle merveilleuse idée. Quelle splendide idée. Une qui n’aurait pas dû m’enjailler autant et qui l’avait pourtant fait, comme une douce attention que l’on avait dissimulé sous mes yeux et que je découvrais pour la première fois. C’était pourtant malsain de m’enorgueillir ainsi. C’était malsain de mépriser une personne à ce point, mais je continuais. Mes idées partaient en vrille, j’ébauchais déjà un plan intérieurement. J’étais prête… ou du moins j’essayais de l’être… avant de tendre à nouveau l’oreille vers Nathan. J’avais écouté chacun de ces mots avec une attention particulière, me promettant de revenir sur la disparition de Lise plus tard, me promettant de me permettre de traîner son nom dans la boue auprès de cet homme. « On se ressemble un peu en fait, monsieur Nathan. Je suis la cadette… et la benjamine… d’une famille de coordinateurs plutôt célèbres de là où je viens. Ils sont moins influents ici, mais tout de même connus. Les Caelum, ça vous dit quelque chose ? Enfin, c’est très bourgeois et aristocratique chez moi, comme déjà dit. En principe, ils ont déshérité ma sœur parce qu’elle est venue à Lumiris… puis j’ai fait pareil, en promettant de leur faire honneur, donc je vis à leur crochet aussi, mais je dessine… professionnellement j’entends et je… » De longues s’écoulèrent avant que je ne reprenne. « J’ai gagné le concours Miss Lumiris, donc je serre de mascotte à la région de temps partiel, considérée comme élite de la coordination avec un seul ruban en poche… celui de mon fiancé, je suis fiancée à monsieur Alaric Onde, le champion coordinateur de Port-Corail. C’est là qu’il est. Il est parti pour quelques jours sur une croisière pour un concours. Ça arrive toutes les semaines, j’ai l’habitude. Je suis devenue dresseuse sur Lumiris, c’est là que j’ai adopté Altesse, ma Fragilady. Voilà voilà… c’est ma petite biographie. Mais pitié, ne voyez pas mon titre plus gros qu’il ne l’est. Je ne suis pas un symbole de beauté ou de fantaise… je ne suis qu’une mascotte qui travaille avec la doyenne… la championne de la ligue, autrement dit. » concluais-je en souriant… inquiète que le ton ne change complètement avec cet aveu. Ce n’était pas le premier à qui je le disais, d’autres n’avaient même pas sourcillé, mais j’avais toujours peur que ça change tout. J’avais toujours peur que l’on se sente obligé de me respecter parce que j’étais influente. J’avais peur d’exister dans un monde où on ne voyait plus que mon titre.

Je lui adressai un sourire gêné avant d’engloutir l’entièreté de mon verre comme s’il n’y avait plus eu de lendemain. « Lise, c’est l’actuelle championne de type Spectre. Son arène est tout près de la plage mystique. Elle était jury à l’édition de Miss Lumiris que j’ai emporté et ma prédécesseur… mais elle m’en veut d’avoir ravi la place de Kisara Amasis, la championne de type fée… et si vous avez entendu parler de la croisière Ariwa… et bien sachez que cette excursion a rendu nos relations encore plus problématiques car j’ai osé la confronter sur ses problèmes d’attitude et son égo démesuré… On ne se porte pas dans nos cœurs mutuellement… Quand je suis allée visiter son arène… ça a empiré les choses. Nous ne sommes pas faites pour être amies… j’aime bien votre idée de l’envoyer vivre ailleurs. Le monde me semblerait plus facile à affronter sans elle. Vous me racontez votre plan ? » Évidemment, je blaguais – ou non. – Je n’avais aucune intention de lui faire du mal réellement, mais j’avais plaisir à me venger psychologiquement à l’imaginer souffrir comme elle m’avait fait souffrir en restant debout à papoter alors que l’on me menaçait de mort.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération