Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-12%
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Manette Switch Pro
52.99 € 59.95 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Retour au bercail ~ Ft. Edenael
Zephyra I. Kromwell
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9083-journal-de-bord-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9081-t-card-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9059-the-awkward-squall-zephyra-i-kromwell-termine
Dresseur.euse Nova
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Dresseur.euse Nova
Zephyra I. Kromwell
Identité du dresseur
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc

Kromwell
Zephyra

Belung
Edenael

「 Retour au bercail 」
Clefs en main, je déverrouille la porte de mon appartement, Edenael juste derrière moi. Je suis de retour chez moi, à Fort-des-Songes, après une intense journée de travail... Mais je suis, de façon imprévue, accompagnée.

Finalement, lorsque nous étions encore au White Spring, Edenael a accepté ma proposition. Au départ, il comptait retourner à Voltapolis à vélo, mais vu le froid polaire qui règne dehors, même s'i était redescendu plus au sud, je n'étais pas certaine qu'il y échappe ni qu'en arrivant à Voltapolis, il puisse retrouver quelque logement que ce soit. Après tout, depuis les récents incidents qui avaient eu lieu juste avant que je n'arrive dans la région, la ville avait perdu toute son attractivité et sa splendeur d'antan, et tentait tant bien que mal de se reconstruire. Pour l'avoir visitée en détails, je savais de quoi je parlais. J'avais alors demandé à mon interlocuteur, après avoir encaissé le prix réduit de sa commande et de celle de sa partenaire, de patienter juste une dizaine de minutes, le temps que je range sa table, finisse de tout nettoyer, ranger et de tout fermer aussi. Rien ne devait rester ouvert. Ayshee et Nâga m'avaient aidée à passer un coup rapide sur la table, laver et ranger les deux tasses ainsi que la bouilloire, puis vérifier que chaque placard, chaque casier de l'arrière-pièce du salon et de la salle de repos étaient bien fermés. Tout semblait parfaitement en ordre, donc. J'étais ensuite retournée vers Edenael en le remerciant de m'avoir attendue. Lorsqu'il avait fait rentrer une Nieb toute heureuse, quoique un peu fatiguée, dans sa pokéball, j'avais pu ainsi activer le recyclage de l'eau des aquariums. Enfin, j'avais coupé toutes les lumières. Seuls les lampadaires présents dehors nous éclairaient encore, mais pour combien de temps ? Ils allaient finir par s'éteindre, pour éviter trop de pollution lumineuse et pour économiser de l'électricité, également. Armée de mon manteau épais, cache-oreilles hivernal bien en place, j'avais ouvert la porte du White Spring pour que nous puissions sortir affronter le froid glacial. Ayshee et Nâga étaient, bien sûr, retournés dans leurs pokéball respectives.

Une fois l'antivol retiré, j'avais dégagé mon vélo de la zone de rangement, puis je l'avais enfourché. Il ne fallait pas traîner, sinon nous n'arriverions jamais à temps à Fort-des-Songes. Nous serions congelés avant. Heureusement, Edenael ne traînait pas, lui non plus. Je pus alors prendre la tête de notre duo, puis nous partîmes en slalomant entre les différentes rues et ruelles, jusqu'à quitter totalement Windoria. Ensuite, il y avait seulement un peu de chemin à travers la route 4 à faire avant d'atteindre la piste cyclable. A ce moment là, je jetais des coups d'oeil réguliers derrière mon dos pour voir si le jeune blondinet me suivait toujours. J'en étais désormais convaincue, il était plus jeune que moi, peut-être seulement d'une ou deux années, mais il était plus jeune. La traversée de la piste cyclable fut rapide. Une fois au bout, j'indiquais à mon compagnon de descendre de son vélo, et j'en fis de même. Après, nous arriverions dans la cité, et comme il faisait nuit et que tout Fort-des-Songes était constituée de pavés, je n'étais pas certaine que les résidents apprécieraient le bruit des roues d'un vélo à cette heure-ci. Nous avions donc terminé le trajet jusqu'à mon appartement à pieds.

En voyant Edenael hésiter à rentrer à l'intérieur, ce qui est plutôt normal vu sa timidité naturelle mais aussi parce qu'il ne veut pas s'imposer, je l'incite à venir en le tirant avec douceur derrière moi:

Entre. Tu seras mieux à l'intérieur pour rechercher rapidement si les deux hôtels du coin ont encore de la place plutôt que dehors par ce froid à faire geler un Polarhume.

J'en profite pour refaire sortir Ayshee et Nâga de leurs pokéball. Mes deux compagnons s'étirent et s'ébrouent, bien contents d'être de retour chez eux. Au moins, ils n'ont pas été frigorifiés, eux. Moi qui pensais que le froid disparaitrait totalement lorsque nous arriverions à Fort-des-Songes, je me suis trompée. Il fait moins froid qu'à Windoria, c'est vrai. Mais les courants d'airs cinglants qui sifflent sournoisement dans les ruelles et qui, parfois, s'insinuent dans un recoin de l'appartement font franchement frissonner.

Indiquant le fauteuil à Edenael pour qu'il puisse s'installer, je m'assois sur la chaise en bois de ma cuisine. Dommage que je ne possède aucun aquarium pour son Barpau, elle aurait pu ressortir se dégourdir les nageoires, elle aussi. En même temps, je n'avais pas prévu, en me réveillant ce matin, que j'aurai des invités surprises le soir même. Beaucoup de gens auraient refusé de faire ce que j'ai fait, tout simplement parce qu'Edenael reste un inconnu total pour moi. Et il faut toujours se méfier des inconnus, pas les ramener chez soi. Règle de base que l'on nous apprend enfant. Mais rien qu'à l'idée que si je l'avais laissé se débrouiller, il aurait pu dormir dehors, mon visage se déforme en une grimace douloureuse.

Non Zeph'. Tu as bien fait de le ramener ici.

J'espère donc sincèrement qu'en recherchant sur son téléphone les endroits d'accueil pour la nuit du secteur, il trouvera un endroit où dormir.


Retour au bercail ~ Ft. Edenael Ru1x
Zephyra te fait sourire en #66cccc
Merci à Lyanora & Aël pour les magnifiques avatars ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Edenael avait observé avec attention l’entièreté du rituel de fermeture du White Spring. Zephyra et ses Pokémon s’étaient assurés que tout était bien rangé, les cartes, la vaisselle, les couverts, mais également, l’eau des aquariums, que toutes les chaises étaient bien de nouveau à leur place. Cela ressemblait en tout point à ce qu’il avait l’habitude de faire en rangeant la boutique Pokémon de son père. A l’époque, il devait faire bien attention à ce que tous les produits soient bien en ordre sur les étagères afin que l’ouverture du lendemain se passe sans accroc, que les caisses étaient bien fermées et bien comptées. Bien entendu, la procédure de fermeture était adaptée à chaque commerce. Comme cela demandait une certaine concentration, il laissa la jeune femme s’en occuper sans la déranger.

Ils se mirent en route, à vélo, et sortirent rapidement de Windoria. Le thé chaud lui avait permis d’emmagasiner un peu de chaleur, mais vu le vent et le soleil désormais absent, le jeune dresseur ne savait pas combien de temps il pourrait maintenir une température corporelle normale. Au moins, Zephyra ne traînait pas. Elle était très sûrement une grande habituée du vélo, et comme c’était la norme de transport à Galar, il n’avait pas trop de mal à suivre. Cela lui permettait au moins de faire un peu monter la température pour combattre le froid. Si le trajet devait s’éterniser toutefois, la déperdition de chaleur pourrait devenir critique.

Le galarois aurait adoré continuer sa conversation avec elle, mais : premièrement, il devait garder son énergie pour pédaler rapidement afin de ne pas geler sur place ; deuxièmement, le vent était tellement fort qu’il ne pouvait pas la rattraper pour se mettre à son niveau ; troisièmement, à cause de ce vent, impossible d’entendre clairement ce qu’il se passait autour.


Bon sang, mais quel temps de chien.

Le blond mourrait d’envie de se plaindre. Il fallait le dire, il était crevé de la veille, il avait froid, faim.

Mais stop ! Bon sang, la vie est belle, mec ! se força-t-il à penser mentalement, pour se reprendre.

Il était très - pour ne pas dire infiniment - reconnaissant à Zephyra de lui avoir trouvé une solution alors que lui n’avait rien de mieux que d’envisager dormir dehors à la prochaine ville, sans même avoir l’assurance de pouvoir l’atteindre avant la fin de la nuit.
Prenant le guidon d’une seule main, il resserra le nœud de sa cape rouge autour de son cou, pour essayer de se couvrir au maximum : son bermuda et sa chemise mince ne faisaient pas grand-chose pour le couvrir, une vraie tenue estivale.

Plus tard dans la soirée, un temps qui lui avait paru une éternité, ils arrivèrent à Fort-des-Songes. A vrai dire, il ne faisait pas beaucoup plus chaud qu’à Windoria, mais, au moins, s’il avait à dormir dehors, il était quasiment certain de ne pas mourir d’hypothermie. Pourtant, malgré sa volonté nouvelle de ne pas se plaindre, il était frigorifié. Il tremblait de tout son corps, sentait ses extrémités froides et douloureuses, et ses lèvres desséchées par le vent. Mais dans la pénombre, cela ne se voyait pas, alors il ne disait rien. Edenael suivait sa guide, qui connaissait la ville comme sa poche, mais il ne voyait pas d’hôtel en vue.


Mais, c’est qu’elle m’amène chez elle, en fait. Qu’est ce que je vais faire, moi ? En fait, ça se trouve, elle savait très bien que y’aurait pas d’hotels de disponible, alors elle m’a emmené ici pour pas que je dise non… Bah. Je me fais sûrement des idées. Bon, là, j’ai rien dit, mais faut vraiment que je réchauffe mes mains, j’ai les doigts qui vont tomber sinon.

Et, le Belung ne s’était pas trompé, elle sorti une clef de sa poche et ouvrit son appartement. Elle ne manqua pas de l’invita à entrer, ce qu’il ne pouvait refuser vu son état. Elle lui conseilla de s’installer tranquillement à l’intérieur pour rechercher un endroit où dormir. Il n’allait pas vraiment perdre de temps, il n’allait pas non plus lui demander l’hospitalité après tout ce qu’elle avait déjà fait pour lui rendre service.

- Ecoute, c’est très… gentil de ta part. fit-il en grelotant puis en soufflant sur ses mains, pour qu’elles reprennent un peu de couleur. Je m’y mets tout de suite !

Le dresseur posa son sac au pied du fauteuil, enleva sa cape et sans pour autant déboutonner sa chemise, il n’était pas chez lui. Il démarra avec peine son réseau Dusk (ses doigts le faisaient souffrir) pour commencer à faire ses recherches. Il n’allait pas tarder à savoir s’il pourrait dormir ou non au chaud cette nuit.

- Je ne sais pas vraiment comment te remercier. Je suis très gêné d’être chez toi, alors que l’on se connaît à peine. Je suis sûr que je vais trouver un endroit pour cette nuit.

Il jeta un coup d’œil aux Pokémon de son hôtesse, qui l’observaient fixement, comme cherchant Nieb.
Pas de chambre d’hôte, ou d’auberge de jeunesse pour accueillir les jeunes dresseurs démunis comme lui. Ah ! Un hôtel ! Son regard s'illumina. Complet. Ah mince. Il poursuivit sa quête.
Tout en faisant ses recherches, comme pour meubler le temps, il demanda :


- Qu’est-ce qui t’a fait venir à Lumiris, Zephyra ? Tu avais une raison particulière ?

Lui en attendant qu’elle lui réponde, allait devoir trouver un prétexte pour ne pas abuser de son hospitalité, car, oui… Il n’y avait rien pour dormir aux alentours. Au pire, il pourrait prétexter avoir trouvé, et irait trouver un endroit abrité pour attendre sagement de reprendre son vélo au petit matin.

Revenir en haut Aller en bas
Zephyra I. Kromwell
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9083-journal-de-bord-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9081-t-card-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9059-the-awkward-squall-zephyra-i-kromwell-termine
Dresseur.euse Nova
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Dresseur.euse Nova
Zephyra I. Kromwell
Identité du dresseur
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc

Kromwell
Zephyra

Belung
Edenael

「 Retour au bercail 」
Pendant qu'Edenael pose son sac en me remerciant de l'avoir ramené ici et démarre ses recherches, je me frictionne énergiquement les mains afin de réactiver la circulation sanguine dans mes doigts frigorifiés. Tremblotante, je me relève de ma chaise et j'essaie tant bien que mal de tourner le bouton du radiateur pour augmenter la température de l'appartement. En partant ce matin, je n'ai pas spécialement pensé à laisser le chauffage à une température plus haute que d'habitude. L'habitat étant un endroit frisquet par nature, je me suis dit que ça irait, comme les autres jours. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il fasse si froid aujourd'hui, surtout pas jusqu'à Fort-des-Songes.

Clic.

Ça y est, j'ai passé la sécurité. Je tourne le bouton de quelques crans en essayant désespéramment de sentir à nouveau le bout de mes doigts, en vain. Il va falloir que je m'active si je ne veux pas être transformée en statue de glace avant que la température ne soit assez remontée pour moi. Pour mon invité, en tout cas, ça semble convenir. En même temps, il fait bien meilleur ici que dehors, et vu qu'Edenael a passé un moment dans le froid avant de débarquer au White Spring, il est tout à fait normal qu'il soit actuellement plus réchauffé que moi.

D'ailleurs, comme je l'ai si bien deviné puisque j'arrive à décrypter le jeune homme comme un livre ouvert, cela le dérange de devoir rester chez moi le temps de trouver un endroit où passer la nuit. Il a l'air d'ailleurs convaincu qu'il en trouvera un. Moi, j'en doute fortement. Ce n'est pas une histoire d'être pessimiste ou quoi que ce soit, mais je connais très bien Fort-des-Songes, depuis plusieurs semaines que j'y suis maintenant. Et aujourd'hui, à une heure pareille, sans réservation, trouver un logement me paraît impossible. Peut-être que la situation aurait été différente si nous nous étions trouvés à Nemerya ou à Sunyra, et encore. Je ne suis pas certaine que beaucoup d'hôtels acceptent des clients qui n'ont pas réservé au préalable à moins, bien sûr, que ceux-ci ne soient prêts à y mettre la somme nécessaire. Si par miracle il arrive à dénicher quelque chose, il faut absolument qu'il me montre sa trouvaille, pour que je note l'adresse au cas où une situation similaire se reproduirait.

Edenael me pose alors une question qui me sort de toute ma réflexion, me faisant aussi également oublier que je n'ai toujours pas récupéré de sensations dans le bout de mes doigts. Pourquoi suis-je venue à Lumiris, donc. C'est une très bonne question. J'ouvre un placard de la cuisine pour sortir deux récipients, de quoi donner à boire à Ayshee et Nâga qui, même s'ils ont eu leur friandise, n'ont pas pu se réhydrater après. Je les remplis d'une eau aussi froide que le bout de mes doigts et je leur tends, avant de répondre d'un ton à la fois calme et étonnamment sérieux :

Eh bien, pour tout te dire, je suis venue ici dans l'objectif de démarrer une nouvelle vie. Avoir un nouveau départ, en quelque sorte. Ce qui est sûr, c'est que j'avais besoin de quitter Galar.

Alors que c'est une région que j'affectionne beaucoup. Quel paradoxe. Enfin, je ne connaissais pas grand chose de Galar si ce n'est les grandes villes où ma mère me trimballait avec Kieran pour chacune de mes représentations. Je pouvais toujours apercevoir les Terres Sauvages à bord de notre taxi volant. Mais je n'ai jamais pu m'y rendre comme je le souhaitais. Comme tant d'autres choses, d'ailleurs.

Et toi Edenael ? Pourquoi es-tu venu à Lumiris ?

A mon tour de savoir la raison qui l'a poussé à venir jusqu'ici. La ou les raisons. Elles peuvent être multiples, après tout. Je me rassois sur ma chaise après avoir posé sur la table quelques biscuits, qu'Ayshee et Nâga ont bien entendu interdiction de voler, sous peine de punition sévère. Mais rassasiés comme ils sont, je pense que je n'ai pas trop de soucis à me faire, de ce côté là. J'en tends alors un à Edenael, en attendant qu'il m'éclaire sur la raison de sa venue. Et peut-être qu'il va avoir trouvé un logement, qui sait.


Retour au bercail ~ Ft. Edenael Ru1x
Zephyra te fait sourire en #66cccc
Merci à Lyanora & Aël pour les magnifiques avatars ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Edenael continuait ses recherches sur Dusk. Pas d’hotel en vue pour le moment. Enfin, si, mais ceux qu’il avait consulté affichaient complet ou indisponible. Il n’était pas beaucoup plus avancé que tout à l’heure. Le dresseur se demandait s’il allait ou non devoir trouver un prétexte pour quitter les lieux, s’il ne trouvait pas où crécher pour la nuit.

Pendant ce temps, Zephyra s’occupait du radiateur. En effet, il ne faisait pas particulièrement chaud chez elle. Mais, au moins, ils étaient à l’abri du vent, et donc, du froid. Edenael l’observa. Elle avait froid, elle aussi, bien qu’elle ait été plus habillée que lui pour sortir du White Spring. Cela était sûrement dû au fait qu’elle avait passé la journée enfermée alors que lui l’avait passée dehors, et que donc, son corps s’était tout de même habitué peu à peu au froid, bien qu’il n’en puisse plus à un moment, et que cela entraine son arrêt au salon de thé. Heureusement, d’ailleurs, car sinon, il n’aurait pas eu l’occasion de rencontrer sa compatriote pour le moins charmante, et serviable par-dessus le marché.

Son hôtesse se rendit dans la cuisine pour aller chercher de l’eau pour ses Pokémon. Après tout, eux n’avaient bu depuis qu’il les avait rencontrés, quelques heures plus tôt. Elle s’installa délicatement auprès de lui, et répondit à sa question de tout à l’heure. Alors, elle aussi était venue à Lumiris pour démarrer une nouvelle vie. Elle restait particulièrement évasive sur les circonstances de sa venue toutefois. Elle avait peut-être vécu une jeunesse difficile à Galar et avait choisi de se reconstruire dans une nouvelle région, loin des siens. Un peu comme lui en fait… Bien entendu, Zephyra n’attendit pas beaucoup avant de lui retourner la question. Elle lui tendit un des biscuits qu’elle avait déposé sur la table ; cela tombait bien, il n’aurait pas oser se servir sans qu’on lui propose.


- Merci ! ça tombe très bien, j’ai une faim de Goinfrex, fit-il en prenant le biscuit avant de le dévorer littéralement. Mmmmh, délicieux !

Le galarois ne répondit pas tout de suite à la question de son hôtesse. Pour être honnête, il ne savait pas comment commencer. La jeune femme ne lui avait pas dit grand-chose, alors, fallait-il qu’il réponde franchement, ou allait-il rester très flou, de la même façon ? Il se sentait vraiment en confiance, avec Zephyra. Il gratta machinalement le col lâche de sa chemise.

- Je suis un peu venu pour les mêmes raisons. Je, travaillais à la boutique Pokémon de mon père, depuis six ans environ. Il m’a viré, il y a quelques mois. J’ai logé, quelques temps chez une restauratrice de Skifford, puis elle m’a offert Nieb. Je lui suis très reconnaissante d’avoir pu mettre un coup de pied à mon ancienne vie, en faisant toute la place nécessaire pour un nouveau départ. On s’est beaucoup rapproché, Nieb et moi, très vite, car on avait que nous deux…

Ému, il reprit un biscuit sur la table.

- Ma mère voyage beaucoup pour son travail, m’a souvent parlé de Lumiris, alors je me suis dit que ça pouvait être une bonne idée de couper les ponts avec Galar pour le moment. Mais comme tu as pu le constater, j’ai un peu improvisé, je n’ai pas encore de travail ni d’endroit où dormir.

En lui disant cela, il en disait peu, mais sans mentir. Il ne mentionnait pas que son père l’avait fiché dehors en le soupçonnant de s’être drogué, lui qui avait des problèmes d’alcool. Sa mère qu’il ne voyait jamais, et dont il n’entendait quasiment jamais parler autre que par les journaux et émissions télé. Lui qui était très à l’aise pour parler habituellement, en ayant le ton neutre ou jovial, ne pouvait s’empêcher d’être touché par ce qu’il venait de raconter. Cela faisait remonter de nombreux souvenirs dans son esprit, mauvais pour la plupart.

- Et voilà, tu sais tout, finit-il par dire en se forçant à sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Zephyra I. Kromwell
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9083-journal-de-bord-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9081-t-card-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9059-the-awkward-squall-zephyra-i-kromwell-termine
Dresseur.euse Nova
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Dresseur.euse Nova
Zephyra I. Kromwell
Identité du dresseur
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc

Kromwell
Zephyra

Belung
Edenael

「 Retour au bercail 」
Une fois que mon invité a saisi l'un des petits biscuits que je lui ai tendu, qu'il avale en quelques bouchées seulement, je repose le paquet à l'ouverture refermable une fois sur deux uniquement sur la table basse devant moi, placée à égale distance entre le fauteuil sur lequel Edenael a pris place et ma vieille chaise de cuisine. Une fois de plus, il s'est empressé de me remercier pour lui avoir offert quelques gâteaux seulement, ce qui ne manque pas de me faire rire silencieusement. Rictus que je cache avec mon index entre deux bouchées de biscuit. Depuis tout à l'heure, je le vois continuer de pianoter sur son téléphone, à la fois attentif aux recherches qu'il mène et aussi à la conversation que nous entretenons. Je me mets à réfléchir également à ce que je possède dans mes placards. Je dois bien avoir un vieux matelas en mousse enroulé entouré d'une bâche plastique quelque part, avec un duvet supplémentaire dans un autre coin. En ce qui concerne l'oreiller, il y en a déjà un entre son dos et le dossier du fauteuil sur lequel il est assis, donc ça devrait le faire. J'ai donc approximativement tout le nécessaire pour qu'il puisse dormir ici, s'il ne trouve pas de chambre. Et je n'ai pas besoin d'être douée en probabilités pour savoir qu'il n'y a pratiquement aucune chance qu'il dorme ailleurs qu'ici, sur le parquet de mon salon.

Edenael m'explique alors ses propres raisons de venue dans la région. Comme moi, il avait besoin de recommencer à zéro, ailleurs qu'à Galar, où pourtant, enfin dans ce qu'il me raconte, il avait l'air de mener une vie plutôt paisible. Mais je suis très bien placée pour savoir que si toute existence peut en apparence paraître calme et sans remous, il suffit d'aller voir sous la surface pour se rendre compte que la réalité est à mille lieux de cela. Lui aussi a noué un lien très fort avec Nieb, autant que celui que j'ai noué avec Ayshee, qui m'accompagne depuis neuf années. Je jette un coup d'oeil sur le côté et l'aperçoit s'installer sur sa couverture de fortune, entourée par un gigantesque Nâga-écharpe. C'est assez amusant et déroutant à la fois que leur nouvelle façon de dormir soit celle-ci. Ça crée un tableau inhabituel, unique en son genre.

Edenael reprend un second biscuit dans la barquette en plastique au moment où j'avale le dernier morceau du mien. J’époussette ma jupe pour en dégager les quelques petites miettes qui y sont tombées. J'ai hâte de voir le jour où seront vendus des gâteaux qui, peu importe la situation, ne font jamais aucune miette. Mais là n'est pas le sujet, je crois. Mon interlocuteur ajoute que même s'il est arrivé à Lumiris avec, tout comme moi, plein de promesses d'un avenir plus radieux qu'il ne l'a été jusqu'à présent, il n'a pour le moment encore aucun logement fixe, pas de travail non plus. Tout ce qu'il faut pour attendrir mon petit coeur altruiste. Et me faire toutes ces révélations a l'air de l'avoir secoué aussi. Il n'a plus son air timide ou son sourire mi-gêné mi-enthousiaste, il a une mine très triste.

Je pose alors ma main sur la sienne en signe de réconfort, et lorsqu'il relève la tête pour me regarder, je lui renvoie un sourire doux et sincère. J'ai eu raison de l'amener ici, de lui faire confiance. Il n'y a pas une once de méchanceté en lui. Il est juste un peu perdu, et a été malmené par la vie. Et en ça, je me reconnais bien en lui. Il m'a fait des révélations qui doivent peser assez lourd sur ses épaules. Moi, je ne suis pas prête à les faire, en tout cas pas comme ça. Parler de Kieran, ça je peux. Parler de ce qu'il a subi. Parler de ce que j'ai subi moi-même, une fois seulement, et qui a marqué mon esprit et mon corps à vie. Ça, j'en suis totalement incapable.

Ça n'a vraiment pas dû être facile de couper les ponts du jour au lendemain. Mais s'il y a une chose que je peux te promettre, c'est que ta nouvelle vie ici sera formidable, tu verras !

De la joie. De l'espoir. J'ai les émotions et la transmission des bonnes ondes contagieuses. Chasser les mauvais souvenirs. En recréer d'autres, bien plus beau. C'est ce que moi, j'ai commencé à faire, tout en chérissant fortement les quelques fragments du passé inoubliables nichés dans ma mémoire.

Un regard en biais sur le téléphone allumé de mon invité me fait comprendre qu'il n'a toujours rien trouvé. Maintenant, c'est sûr. Il ne trouvera plus rien ce soir. Une idée fuse dans mon esprit, surgie de nulle part. Idée qui franchit la barrière de mes lèvres avant même que je n'ai eu le temps de l'examiner :

J'ai bien réfléchi. Non, je n'ai réfléchi à rien du tout. Le temps que tu te trouves un logement et un travail, je peux t'accueillir ici quelques jours, ça te fait un pied-à-terre et ça t'économise de l'argent. Ce n'est pas très grand, mais il y a tout ce qu'il faut. Il manque juste un aquarium pour Nieb.

C'est seulement à cet instant que ma proposition percute le fond de mon esprit, une fois que mes neurones se sont bien reconnectés entre eux. Je viens de proposer à quelqu'un de venir habiter chez moi. Pour quelques jours. Alors qu'on se connaît à peine. Juste parce que j'ai un grand coeur. Et qu'il fait écho à mon propre parcours et à ma personnalité.

Qu'est-ce qui tourne pas rond chez toi, Zeph' ?

Je m'empresse d'ajouter, par peur de l'embêter plus qu'il ne doit déjà sans doute l'être :

Bien évidemment, tu n'es pas obligé d'accepter ! Mais si ça peut t'aider, alors je peux te dépanner sans aucun souci. Tu peux compter sur moi.

Si j'avais eu la tête d'un gangster de quarante balais passés, cette phrase sonnerait comme un kidnapping. Mais c'est plus fort que moi. Je dois l'aider, le temps qu'il puisse s'installer. Une main tendue, j'en ai toujours rêvé. Alors si je peux tendre la mienne, c'est tout aussi bénéfique.


Retour au bercail ~ Ft. Edenael Ru1x
Zephyra te fait sourire en #66cccc
Merci à Lyanora & Aël pour les magnifiques avatars ♥


Dernière édition par Zephyra I. Kromwell le Lun 23 Nov 2020 - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
« Ta nouvelle vie ici sera formidable. » Il y avait beaucoup d’optimisme dans les paroles de Zephyra. Cette jeune femme venue de Galar avait aussi du traverser des épreuves difficiles pour décider ainsi de repartir de zéro et de mener une nouvelle vie, dans une région inconnue, et de s’y lancer sans connaître personne. Ce qui faisait vraiment drôle à Edenael, c’était de réaliser que dans un monde peuplé de Pokémon, où tout semble plus simple, où, en apparence, les gens sont heureux, rarement seuls, toujours accompagnés ou aidés des Pokémon dans leur tâches quotidiennes ; de réaliser que finalement, dans ce monde-là, le quotidien de bien des gens peut-être sombre et loin d’être léger.

Zephyra avait complètement compris cela, c’était évident, et avec le temps, ce qui avait manqué au blond jusqu’à présent, avait peut-être réussi à garder les bons souvenirs dans un coin de la tête et chassé les moins bons. En tout cas, vu son sourire et sa bonne humeur contagieuse, sans parler de sa serviabilité et de sa gentillesse omniprésente, c’est l’impression qu’elle donnait.

A ce moment-là, Edenael se fit la promesse de ne pas être optimiste qu’en apparence. Il ne savait pas quels événements difficiles elle avait pu traverser au cours de sa vie. Mais, lui, savait ce qu’il avait vécu. Et comparé à certains, il était loin d’être un martyr. Il fallait donc passer au-dessus de ces difficultés, et vivre une vie heureuse et épanouie sur ce nouveau continent dont il avait encore tout à découvrir. Il s’était complètement perdu dans ses pensées. Il n’entendit même pas le début de la phrase suivante de son hôtesse. Mais petit à petit, inconsciemment, les mots furent interprétés et il se rendit compte, avec un léger décalage, de la proposition que la galaroise venait de lui faire. Ce décalage aura sûrement paru comique.


Elle est sérieuse ? Elle ne me connaît même pas ! En même temps, si je n’accepte pas… Je vais dormir dehors. Et encore, dormir c’est un bien grand mot, je vais survivre dehors, ça va mieux, oui.

Il répondit d’ailleurs très rapidement, sans réfléchir.

- Zephyra ! Je… c’est vraiment très gentil, mais je ne peux pas accepter.

En plus je n’ai même pas vraiment d’argent pour te dédommager, comme je ne l’aurais pas eu pour un hôtel non réservé à l’avance, mais c’était un bon prétexte pour s’éclipser.

Force était de constater qu’aucune autre option valide ne lui permettait de trouver une excuse pour ne pas rester ici ce soir. Vu la proposition qu’elle venait du lui faire, le jeune homme ne pouvait imaginer une seconde que Zephyra le laissera partir en sachant pertinemment qu’il allait dormir dehors. Il enfouit sa tête dans ses bras tel un enfant qui fait la tête, avant de lâcher un râle exaspéré, étouffé par sa position, avant de relever vivement la tête et de reprendre son calme.

- Zephyra… Je… Juste pour une nuit d’accord ? Je n’ai vraiment pas envie de m’imposer, ni même de gêner tes habitudes et tes Pokémon. Je me contenterai de dormir dans le canapé. Et demain, je fais en sorte de trouver un logement vers Voltapolis, histoire de ne pas te déranger plus longtemps. En plus il faut que tu retournes au travail, ça ne créerait que des soucis, dit-il au pas de course, complètement embarrassé par le tournant de cette situation. Je te remercie pour l’hospitalité. Mais là, il faut absolument que tu me dises si je peux me rendre utile de quelque manière que ce soit. Je ne peux pas « juste » rester là, sans rien faire.

Guettant la réaction de la jeune femme, et l’approbation de ses Pokémons déjà assoupis, il se trahit lui-même en se pouvant se retenir de bailler longuement dans son coude, les yeux rouges de fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Zephyra I. Kromwell
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9083-journal-de-bord-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9081-t-card-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9059-the-awkward-squall-zephyra-i-kromwell-termine
Dresseur.euse Nova
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Dresseur.euse Nova
Zephyra I. Kromwell
Identité du dresseur
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc

Kromwell
Zephyra

Belung
Edenael

「 Retour au bercail 」
Du positivisme. Encore et toujours, rester positive. Peu importe les obstacles, peu importe les circonstances. Être positive, déterminée. Ne rien lâcher, aller jusqu'au bout, peu importe le prix à payer. C'est mon mantra depuis des années maintenant. Depuis que Kieran est parti, en fait. Cette attitude, qui m'a maintes fois sauvé la mise dans les situations difficiles, ne me quitte pratiquement jamais. Communiquer de l'espoir à Edenael, c'est ce que je souhaite. Après tout, il est venu ici pour repartir de zéro. Alors je n'ai aucun doute sur le fait que, loin de ses soucis anciens et premiers, tout se passera bien pour lui ici. Enfin... Une fois qu'il aura trouvé un logement et un travail s'il en a besoin d'un, histoire d'éviter de se retrouver à dormir dehors.

Je guette donc la réaction du jeune homme qui semble, comme je l'avais si bien imaginé et prédit, gêné. Tout à fait normal. Je crois que si une personne que je connaissais à peine me faisait cette même proposition, j'aurai refusé. Ou alors j'aurai accepté en essayant de dédommager mon hôte pas tous les moyens possibles et imaginables. C'est donc un refus qui parvient à mes oreilles, m'arrachant une moue inquiète. Je n'ai pas oublié qu'Edenael n'a nulle part ou aller, alors s'il refuse, où est-ce qu'il va bien pouvoir aller ? Et puis, il refuse quelle partie de ma proposition, exactement ? La première ? Il ne veut pas dormir ici cette nuit, faute d'autre logement ? Ou bien la deuxième, peut-être ? Il ne veut pas que je le dépanne pour quelques jours si besoin ? Il ne veut pas que je l'aide ?

Stop Zeph', tu te poses trop de questions là.

J'essaie tant bien que mal d'arrêter la course folle et tourbillonnante de pensées au coeur de mon esprit tandis qu'Edenael se prend la tête entre les genoux, les mains glissés dans ses cheveux couleur blé. La scène doit être assez comique à voir, pour un spectateur extérieur. Nous sommes tous deux en train de trop réfléchir avec des expressions et des positions improbables, en tentant tant bien que mal de réfréner et de calmer tout ça. Finalement, mon interlocuteur précise le fond de sa pensée, ce qui me fait soupirer de soulagement. Il accepte de rester, au moins pour la nuit, et repartira au petit matin se chercher un logement à Voltapolis. Index sous le menton, je m'interroge. Il compte aller vivre là-bas ? C'est un bon endroit d'accueil, enfin je crois. Ou peut-être ne souhaite-t-il juste y rester quelques temps. Maintenant que je connais un peu mieux la ville, après mon expédition touristique haute en couleurs, j'aurai peut-être des idées à lui donner.

C'est un bâillement de sa part qui me sort une fois de plus de la réflexion dans laquelle je m'étais plongée. Je m'empresse de me lever, un sourire reprenant naissance sur mes lèvres.

Tu peux venir m'aider à préparer le canapé pour que tu puisse y dormir convenablement, si tu es d'accord, je lui dis en me dirigeant vers la porte de ma chambre.

J'entre dans celle-ci puis ouvre la vieille et grande armoire qui s'y trouve afin d'en sortir le duvet auquel j'ai pensé il y a une quinzaine de minutes. J'attrape la housse en tissu soigneusement pliée à mettre autour et je tends le tout à Edenael, avant de m'exclamer subitement :

Au fait, j'ai un matelas en mousse aussi, si tu préfères, plutôt que le canapé. C'est comme tu le souhaites ! Et ne t'inquiète pas, fais comme chez toi.

Le rouleau est bien là, dans un coin. Décidément, j'ai une bonne mémoire sur mon inventaire, depuis que je suis ici. J'espère sincèrement que mon invité va réussir à passer une bonne nuit, vu comment il a l'air de tomber de fatigue. Mais avant tout, il faudrait que je songe à préparer le dîner. Un dîner léger, de préférence, vu qu'on a déjà tous grignoté et qu'on est tous fatigués. Quand Edenael se sera prononcé sur le choix du canapé ou du matelas, j'irai ensuite voir ce qu'il me reste dans mes placards pour nous cuisiner un doux repas avant que nous n'allions tous nous reposer pour de bon.


Retour au bercail ~ Ft. Edenael Ru1x
Zephyra te fait sourire en #66cccc
Merci à Lyanora & Aël pour les magnifiques avatars ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Edenael n’aimait pas devoir quelque chose à quelqu’un. Pourtant, il savait bien qu’en acceptant la proposition de Zephyra, de loger au moins pour cette nuit à Fort-des-Songes, même s’il avait déjà promis de s’en aller au petit matin le rendait redevable de quelque chose. Il se décida alors à l’aider pour tout pour ce soir, tout en restant le plus discret et petit possible.

Est-ce vraiment compatible, se faire discret, et aider pour tout ? Boarf, au pire, je suis poli, je peux pas m’en empêcher.

Pendant qu’il cherchait un moyen de la dédommager, elle lui proposa de préparer le canapé pour dormir cette nuit. Son hôtesse lui tendit une housse toute propre, avant de se rendre compte qu’elle avait aussi un matelas en mousse qu’elle pouvait mettre par terre, avec le même linge de lit. Elle lui laissait même le choix.

Mais pourquoiiii tu me laisses décider… ça ne me facilite pas du tout la tâche là, imagina-t-il tel un enfant pourri gâté.
Bon, il va quand même falloir que je me décide. Bon, va pour le canapé, ça lui fera un truc de moins à ranger. Pourtant, je serai peut être mieux installé sur le matelas en mousse. Raaaaaah ! En plus, si j’abime un truc sur le canapé, je suis mal. Alors que la mousse logiquement, c’est pas trop fragile.


Il se décida, et lui dit :

- Va pour le matelas alors, je t’aiderai à tout ranger, pour qu’on ait l’impression que je ne suis jamais passé ici, c’est promis. dit-il énergiquement – le peu qu’il lui reste néanmoins -, voulant à tout prix ne pas paraître aussi fatigué qu’il ne l’était.

Et comme ça, cette nuit, je pourrais réfléchir à ce que je lui ramènerai la prochaine fois que l’on se voit. Parce que ce service ne restera pas unilatéral, il n’en est pas question.

Edenael se dirigea vers son sac, le prit, afin de le redresser. Il tint sa pokéball, son unique pour l’instant, au niveau de son visage, avant de l’embrasser d’un doux baiser affectueux, et de dire : « Bonne nuit, Nieb, fais de beaux rêves ». Il n’en avait pas terminé avec la jeune femme dont il allait occuper le domicile cette nuit.


- Une fois que l’on aura installé le matelas, est-ce que je peux t’aider à faire quelque chose ? Le diner, la vaisselle, le ménage ? termina-t-il.

Cette dernière question, le galarois l’avait formulée avec plus d’assurance que d’habitude. En effet, il en avait assez d’avoir parfois des réactions impulsives et naives. On l’avait déjà trouvé « mignon » à plusieurs reprises, mais jamais assez adulte pour le trouver « bien ».

Roh, et pourquoi je pense à ça maintenant ? Comme si c’était le moment… pensa-t-il avant de soupirer, les yeux tournés vers le sol, puis ne pouvant s’empêcher de bailler. Cet énième bâillement n’eut pour seul effet de le faire se frapper les deux joues avec les mains pour se maintenir éveillé, brisant alors toute la posture qu’il avait construite en une seconde.



Revenir en haut Aller en bas
Zephyra I. Kromwell
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9083-journal-de-bord-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9081-t-card-zephyra-i-kromwell https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9059-the-awkward-squall-zephyra-i-kromwell-termine
Dresseur.euse Nova
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Dresseur.euse Nova
Zephyra I. Kromwell
Identité du dresseur
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 208
Née le : 13/02/1999
Age : 22
Région : Galar, Kickenham
Pokédollars : 1198
Stardust : 620
Stardust utilisés : 539
Equipe pokemon : Retour au bercail ~ Ft. Edenael X1ukRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_336Retour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_562_Galar_EBRetour au bercail ~ Ft. Edenael Miniature_564_EB
Icone : Retour au bercail ~ Ft. Edenael Tnjt
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
blanc
blanc

Kromwell
Zephyra

Belung
Edenael

「 Retour au bercail 」
Comme je m'y attendais, Edenael choisit de prendre le vieux matelas en mousse pour passer une bonne nuit réparatrice dessus. Il est vrai qu'il aurait pu prendre le canapé, mais vu que le mien n'est pas si grand et que, comme beaucoup de choses ici, il est assez âgé et usé, ça aurait été bien moins confortable et il n'aurait pas autant dormi que si on installe le matelas par terre. En tout cas, le jeune homme semble absolument tenir à m'aider et à ranger une fois que le matin sera venu, alors que c'est évident qu'il tombe de fatigue. Ça se lit sur son doux visage encore un peu enfantin, mais également en voyant la teille des cernes qui lui soulignent les yeux.

Pendant que mon invité d'une nuit retourne vers son sac pour, je suppose, sortir ses affaires et dire bonne nuit à sa partenaire qui doit déjà dormir d'un profond sommeil dans sa pokéball, je me baisse pour me fondre dans mon armoire et attraper le matelas en mousse qui d'un premier abord me glisse des mains. Je saisis donc la sangle élastique qui l'entoure pour le tirer et je finis brusquement assise en dehors de l'armoire. Cette scène ridicule me fait sourire, et me relève rapidement en croisant les doigts pour qu'Edenael n'ait pas assisté à cet instant où je me débats avec un vieux matelas en mousse. Je retire la sangle, je le déroule et ressors de ma chambre en le tendant à mon interlocuteur, qui malgré sa fatigue semble être d'une volonté de fer pour faire le ménage, la vaisselle, faire à manger, enfin bref, ça va être difficile pour lui de rester assis sur une chaise ou dans mon fauteuil en attendant que je prépare quelque chose.

Tiens, essaie de pousser la table basse pour nous dégager de l'espace. On va déposer le matelas à côté du canapé, comme ça tu auras toute la place qu'il te faut pour dormir.

Edenael décale ma table basse et nous déposons tout en douceur le matelas sur le sol en bois. Je lui tends alors les draps qui vont avec, ainsi qu'un oreiller et une couverture pour qu'il ne prenne pas froid même si, se trouvant à côté du radiateur, je pense qu'il n'aura pas à se geler les orteils cette nuit.

Est-ce qu'un bol de soupe chaude ça t'irait comme dîner ? Je lui demande.

Je baille subitement à m'en décrocher la mâchoire. Ça y est, je crois que sa propre fatigue a déteint sur moi et que mes muscles sont en train de se relâcher. Nous n'allons pas trop traîner après le repas, je crois bien. Après, il paraît que cette histoire de bailler quand quelqu'un baille, c'est de l'empathie. Et je n'ai pas trop de doutes sur le fait que je sois empathique, parfois même trop.

Un coup d'oeil sur le côté en direction de mes Pokémon me fait sourire. Ils dorment tous deux à poings fermés, l'un contre l'autre, et cette scène de confiance et d'amour emplit mon coeur d'une douce joie. Après tout, j'ai toujours rêvé de voir des Pokémon comme ça, et que mes propres Pokémon s'apprécient tous entre eux. Ayshee et Nâga sont l'accomplissement de ces rêves que j'avais enfant, alors que tout dans ma famille natale m'enseignait le contraire de ce que je souhaitais. Ce n'était pas que mes parents traitaient mal les Pokémon, non. Mais ce qui est certain, c'est qu'ils leur prodiguaient une éducation et un entraînement au combat sévère, à l'instar de leurs enfants. Enfin, pour mon père, je ne suis sûre de rien, vu les comportements qu'il pouvait avoir avec nous. Ça ne m'aurait pas étonnée que sa violence se répercute sur ses propres Pokémon. Les pauvres. Rien que d'y penser, mes entrailles se tordent. Je secoue la tête pour chasser les sombres souvenirs qui, une fois de plus, sont en train de s'y engouffrer, et me recentre sur des instants plus joyeux. Mon regard se perd sur mon invité blondinet qui se dépatouille avec les draps et le matelas pas encore totalement aplati, et mon visage s'illumine de nouveau.

Je profite d'ailleurs qu'Edenael soit occupé avec ses draps pour aller dans la cuisine et vérifier s'il me reste bien de la soupe dans mes placards, et si lui préfère autre chose, d'autres aliments quelconques. Je crois que demain, des courses vont s'imposer. Mes placards sont actuellement désespéramment vides, et si mon estomac, ce soir, ne crie pas famine, ça ne saurait tarder dans les jours qui vont venir. Finalement, le seul stock de nourriture que j'ai, c'est de la nourriture Pokémon. Encore une fois, j'ai plus pensé à mes deux compagnons qu'à moi, et c'est tout naturel dans mon fonctionnement quotidien. Ayshee et Nâga passeront toujours avant moi, quoi qu'il arrive. En levant la tête, je distingue ce qui ressemble à de la soupe toute prête à réchauffer -plus de légumes, ça aussi il faut que je le rajoute sur ma liste- avec je ne sais pas trop quoi d'autre derrière. Je me mets sur la pointe des pieds pour tenter d'attraper le tout, mais mes doigts frôlent seulement l'étagère sur laquelle ils sont posés. Je fronce les sourcils en une grimace bougonne et je recommence en sautillant, en vain.

Bon sang, quelle idée d'avoir mis ça si haut ! Comment je vais pouvoir attraper notre repas du soir, maintenant ?


Retour au bercail ~ Ft. Edenael Ru1x
Zephyra te fait sourire en #66cccc
Merci à Lyanora & Aël pour les magnifiques avatars ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération