Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

Répondre au sujet
a million dreams are keeping me awake (juniper)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


La nouvelle année n’était toujours pas arrivée que toi, t’as décidé qu’il était temps de recommencer à zéro. De quitter Hoenn pour changer d’air, changer d’environnement et peut-être trouver ta voie maintenant que tu étais loin de tous ces mauvais souvenirs qui pesaient encore sur tes épaules, sur ton esprit.

Sur ton coeur, aussi.

Noël était passé et alors que l’un de tes cousins repartait pour Lumiris, tu lui avais demandé si tu ne pouvais pas venir avec lui. T’as pas trop expliqué le pourquoi du comment, restant assez vague quant aux raisons qui t’ont poussé à quitter l’armée, lui laissant simplement savoir que tu avais vraiment besoin de ce changement. Que tu avais besoin de faire quelque chose, autre chose, si tu ne voulais pas t’enfoncer dans ce désespoir qui menaçait de t’engloutir. Parce que tu ne faisais que ça, depuis quelques semaines, broyer du noir. Tu ne faisais que ça, à ressasser les derniers événements et à tout remettre en doute, allant jusqu’à questionner ce que toi tu valais en tant que personne. Si vraiment tu valais quoi que ce soit. Parce qu’au final, tout ce que tu avais accompli jusqu’à maintenant n’était pas grâce à toi. Pas parce que tu avais été douée. Pas parce que tu avais été intelligente.

Mais parce que quelqu’un voulait te voir briller.
Parce que quelqu’un d’autre espérait tirer quelque chose de ta réussite.

Tu décides alors de sortir pour aller prendre l’air. Auguste n’est pas là, de toute façon, et t’avais pas envie de passer la soirée seule en étant enfermée chez lui. Chez toi ? C’est pas exactement chez toi mais, pour le moment, t’avais surtout manqué d’options. T’es partie sur un coup de tête en ayant aucune idée de ce que tu veux faire de ta vie, de ce que tu comptes faire dans les prochains temps, alors… Pour le moment, ce serait ça. Et, pour ce soir, t’étais sortie profiter des belles lumières de Noël toujours présentes au sein de la capitale, te dirigeant là où se trouvait encore le marché de Noël. Ça aurait au moins le mérite d’attirer temporairement ton attention ailleurs et d’occuper ton esprit pour quelques instants.

Tu n’es pas sortie seule non plus, ayant décidé qu’il s’agissait d’une bonne occasion pour apprendre à connaître ce pokémon qui venait d’entrer dans ta vie, à savoir la mignonne petite Mucuscule que t’a offert ton cousin il y avait de cela deux jours à peine. Elle est hors de sa pokéball, te suivant ton tranquillement au travers la foule, semblant aussi avoir une passion toute particulière de glisser sur tes bottes pour les recouvrir de bave. - Chu… Tu soupirs doucement, rigolant même un peu en la voyant faire. - Ça fait déjà quatre fois depuis hier que je les nettoie. Ça ne semble pas vraiment lui poser problème parce qu’elle passe sur tes bottes, glisse derrière toi, avant d’y revenir. Tant pis. T’allais devoir les nettoyer une cinquième fois.

Tu constates toutefois alors que tu viens de t’arrêter pour t’acheter un vin chaud qu’elle n’est plus sur tes bottes. Ni derrière toi. Ni à tes côtés, à vrai dire. Tu ne peux que t’inquiéter, sentant la panique monter en toi alors que tu te dis qu’il t’a même pas fallu deux jours pour perdre ton pokémon. C’est ridicule. Trop ridicule. Pourquoi est-ce qu’Auguste t’a fait confiance ? Pourquoi est-ce qu’il a cru que ce serait une bonne idée de te confier un pokémon. - Chu ?! Un peu plus paniquée alors que tu la cherches du regard pour, finalement, la trouver pas si loin que ça, sur les bottes d’une inconnue. - Oh, eh… Tu poses ton regard sur la demoiselle, une jolie brune dont les bottes sont désormais souillées de la bave de ton pokémon. - Je suis eh… Toujours aussi timide face aux inconnues. Un peu trop timide. Surtout que t’as peur. Peur qu’elle soit en colère. Peur qu’elle te reproche ton manque de discipline ou encore celle de ton pokémon.

- Je suis désolée ! Tu baisses un peu les yeux, détournes le regard, avant de finalement rappeler ton pokémon dans sa pokéball, pour éviter qu’elle décide à nouveau de faire des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
T'as un peu de temps pour toi aujourd'hui, une étrangeté considérant que t'as passé une bonne partie du mois de décembre à enchaîner les heures supplémentaires à l'élevage de façon à pouvoir esquiver autant ta meilleure amie que ton frère. Cette volonté n'est plus vraiment présente maintenant - une discussion avec Jade a suffit à calmer certaines inquiétudes - mais les deux personnes les plus importantes de ta vie étant occupées... Ouais autant dire que t'as pas grand chose à faire, surtout que ton patron avait décidé que tu avais droit à des vacances pour le temps des fêtes. T'aurais pu rester à la maison et profiter d'un peu de confort, mais t'as décidé à la place de sortir pour te changer les idées. Et puisque t'as du temps devant toi, t'as opté pour une expédition plus qu'une petite balade de santé. Direction le marché de Noël installé à Nemerya. T'y allais souvent avec tes parents plus jeune, mais sans doute que le découvrir par toi-même sera une expérience bien plus agréable.

Enfin, tu décides de ne pas l'explorer complètement seule. Ta solution habituelle - en dehors d'y traîner Jade et/ou Nathan - aurait été de laisser Edelweiss sortir de sa pokéball, mais depuis son évolution tu préfères éviter dans des endroits potentiellement bondés. Elle a encore un peu de mal avec sa nouvelle taille et la dernière chose que tu voudrais c'est qu'elle glace quelqu'un par accident. T'optes donc pour laisser sortir un autre de tes compagnons, un pokémon ayant une taille plus facile à gérer. C'est Linnea, la mélo que tu fais apparaître à tes côtés et elle ne tarde pas à venir se placer sur ton épaule pour chantonner les musiques des fêtes qui mettent un peu plus d'ambiance dans le marché. Tu vois bien que ça lui fait plaisir et tu te promets de prendre le temps de laisser ta toudoudou et le ouistempo que Jade t'as offert la rejoindre avant de repartir. Ils pourraient sans doute s'amuser un peu en faisant de la musique.

Sauf que l'idée te sort rapidement de l'esprit lorsque tu sens un léger poids sur tes bottes. Tu baisses les yeux pour y découvrir un mucuscule et tout son mucus sur tes bottes. « Qu'est-ce que tu fais là toi ? » Pas plus dérangée que ça - même s'il faut admettre que tu les aimes bien ces bottes. La réponse à ta question arrive rapidement sous la forme d'une (charmante) jeune femme. T'es un peu surprise par ses excuses, surtout par son non-verbal en fait. Tu clignes des yeux, interloquée, avant de rire doucement : « J'en comprends que c'est votre pokémon ? » C'est plutôt une évidence considérant qu'elle venait de rappeler le petit dragon dans sa pokéball. T'attends donc pas vraiment de réponse avant de poursuivre : « Ce n'est pas très grave, ce n'est que des bottes. » T'attrapes des serviettes de papier sur le stand le plus proche pour essuyer un maximum de mucus sur tes bottes. Tu te relèves avec un petit sourire, calmant d'un geste la petite mélo sur ton épaule qui semble bien plus mécontente que toi. Elle se renfrogne un peu plus sur ton épaule, mais ne fait rien de plus à l'intention de la dresseuse inconnue. « Je pense que ça dérange plus Linnea que moi. » Faut croire qu'elle a appris d'Edelweiss, qu'elle est maintenant un peu trop prête à te protéger de tous les dangers potentiels, même les plus insignifiants, même ceux qui n'affectent que tes bottes.  (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


Tu t’excuses un peu maladroitement, un peu timidement aussi. Parce que t’as l’habitude des erreurs. T’as l’habitude de te faire réprimander. T’as l’habitude que les autres haussent la voix sur toi. C’est comme ça depuis toujours, depuis aussi longtemps que tu te souviennes. Et si t’avais réussi à prendre sur toi, ces dernières années, à retrouver un peu de confiance en toi, ça n’a malheureusement pas duré bien longtemps. Parce que tout est à refaire. Tout est à recommencer. Encore. Parce que tu as été malmenée. Parce que tu ne t’es jamais sentie aussi mal que quelques semaines plus tôt. Parce qu’il y a ce mal-être que tu portes encore, que tu exprimes difficilement, que tu tentes tant bien que mal d’enterrer comme si ce n’était rien. Alors oui, tu te montres timide face à l’inconnue. Un peu mal à l’aise.

Toutefois, sa réaction n’est pas celle à laquelle tu t’attendais. Elle est plus douce que ce que tu avais prévu, ce qui ne manque pas de te surprendre. Tu relèves donc tes prunelles vers elle, hochant doucement de la tête lorsqu’elle te demande s’il s’agit de ton pokémon. Il aurait été difficile de prétendre le contraire alors que tu viens de la rappeler dans sa pokéball. - Et elle est encore très jeune. De ce qu’Auguste t’a dit, cela faisait quelques jours à peine qu’elle était sortie de son oeuf. Autant dire qu’elle était encore très jeune, trop jeune, un peu trop curieuse aussi et ne semblait pas du tout tentée de t’écouter.

C’est bien toi, ça, en fait. T’avais aucune difficulté à te faire obéir d’imposants pokémons tel que des Galeking ou encore des Tyranocif lorsque tu travaillais pour l’armée, aucun problème à parcourir les cieux à dos de Drattak, mais une Mucuscule à peine vieille de quelques jours et tu ne pouvais rien face à elle.

- Oh. Tu rigoles doucement. Un petit rire léger, un peu nerveux aussi, timide surtout, alors que tu observes le Mélo. - Je suis désolée de l’avoir embêté. C’est tout de même plus facile pour toi de t’adresser aux autres pokémons plutôt qu’aux humains. Et bon, même si elle t’a dit que ce n’était que des bottes, ça ne t’empêche pas de te sentir un peu mal alors qu’il y a encore des traces de mucus et ce, même si elle a tenté de les nettoyer rapidement. Tu observes donc autour de toi, rapidement, alors que tu tiens toujours ta tasse de vin chaud dans tes mains, réchauffant ces dernières. - Est-ce que je peux vous offrir quelque chose à boire ? Pour m’excuser ? Tu t’en veux presque d’avoir posé la question à peine a-t-elle franchi tes lèvres.

Après tout, pourquoi est-ce qu’elle aurait envie de passer du temps avec toi ? De s’attarder plus longtemps en ta compagnie ? T’es juste celle qui vient de ruiner ses bottes. T’hésites donc un peu avant de finalement enchaîner. - C’est pas obligé non plus, c’est juste que… Et là, t’as l’impression de te défiler, comme si tu lui avais offert quelque chose que tu ne voulais pas vraiment lui offrir. Tu te mords un peu la lèvre, comme pour te forcer à te taire. - Tout ça pour dire que… Le vin chaud offert ici est bon. Ouai, c’est pas exactement ce que tu avais voulu dire, mais c’est tout ce que tu trouves à dire pour te rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
L'évidence est rapidement confirmée, c'est bien son pokémon. La précision ne t'étonne pas plus que ça, tu réalises depuis quelque temps que les jeunes pokémons se montrent parfois très difficiles à gérer. Tu n'avais pas eu tellement de problème avec Edelweiss, mais elle avait été soigneusement choisie. T'as eu bien moins de chance avec les autres. « C'est toujours plus compliqué quand ils sont jeunes. » Autant dire que t'as quand même un minimum d'expérience avec tout ce que tu peux voir à l'élevage. Tu réalises tout de même que tu t'es prononcée comme si tu t'y connaissais vraiment, ce qui n'est pas vraiment le cas. « Enfin, je ne suis pas une experte non plus. » T'es pas non plus une grande dresseuse, donc l'autorité tu ne connais pas plus que ça.
Ça ne t'empêche pas d'avoir le tour - parfois - avec tes pokémons, comme avec la petite melo qui se calme un minimum. Tu secoues la tête lorsque l'inconnue s'excuse à l'intention de Linnea. « Oh, elle va s'y faire. Elle prend juste les mauvaises habitudes de mes autres pokémons. » De ta feunard d'Alola en l'occurrence, mais tu doutes que ça l'intéresse plus que ça. Alors tu n'ajoutes rien de plus, si ce n'est qu'un nouveau sourire. Oh, probablement que tu devrais amener tes bottes se faire nettoyer pour de vrai, les serviettes de papier n'ayant enlevé que le plus gros du mucus, mais ce n'est pas très grave. Tu ne vas pas repartir du marché pour si peu - t'es un peu loin de chez toi de toute façon.

Puis, surtout, au-delà du fait que tu ne comptes pas faire tout un plat pour des chaussures (t'en as des tonnes après tout oups), l'inconnue te surprend avec une proposition. « Oh. » Tu ne t'attendais pas à ça, en partie parce que tu ne penses pas qu'elle doit s'excuser plus que de raison. T'as pourtant pas le temps de répondre quelque chose de plus intelligible que ta réaction immédiate qu'elle reprend la parole. Tu l'observes, la surprise laissant rapidement place à l'amusement. Tu finis même par pouffer lorsqu'elle termine son semi-rattrapage. Ce n'est pas d'elle que tu ris, c'est juste, tellement différent de ce dont tu as l'habitude. « Il n'y a pas vraiment de raison de s'excuser, mais ce serait avec plaisir. » Tu ne refuserais certainement pas une invitation si gentiment faite. « Je n'ai pas encore pris de vin chaud en plus. » Pas que tu aurais refusé si ça n'avait pas été le cas, mais bon, c'est pratiquement d'une pierre deux coups (ou pas). Ça te semble surtout être une occasion de rencontrer quelqu'un de charmant (jolie en prime), qui n'a pas la même manie que Nathan et Jade peuvent avoir de te traîner un peu partout parfois malgré tes refus occasionnels. Et bon, comme t'es sur place, autant profiter d'une compagnie qui semble agréable. Tu lui fais signe d'ouvrir le chemin, tu sais pas quel stand elle a essayé, t'es pas non plus très pressée. Tu prends surtout le temps de te présenter : « Moi c'est Juniper. » Tu t'apprêtes à lui tendre la main avant de réaliser qu'il y a un peu de mucus dessus de ta tentative de nettoyer tes bottes alors tu te contentes plutôt d'un sourire. « Enchantée. » La politesse reste de mise après tout, même avec des bottes salies.  (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


La jeune (et jolie) demoiselle semble s’y connaître en pokémons. Ou, plutôt, en l’élevage de jeunes pokémons, de ce que tu peux entendre. C’est pas exactement ton cas. T’as jamais eu de pokémon à toi, t’as jamais eu à en dresser un toi-même, travaillant généralement avec ceux qui avaient été entraînés par l’armée. Donc, si tu t’y connais en combat les impliquant, pour ce qui est de les entraîner, c’est une toute autre histoire. Tu ne peux toutefois pas retenir ton rire lorsqu’elle te fait savoir que sa Mélo prend les mauvaises habitudes de ses autres pokémons, portant tout de même une main devant tes lèvres, comme si ça te gênait presque de rire comme ça. Ce qui est un peu le cas. T’as pas non plus envie qu’elle s’imagine que tu te moques d’elle ou tu ne sais pas trop. - J’espère alors que, si j’ai d’autres pokémons, ils ne prennent pas eux aussi l’habitude de ramper et de baver partout. Tu te sens un peu mieux, moins intimidée, devant celle qui s’est montrée plus douce et plus compréhensive que ce que tu aurais cru. Assez pour plaisanter un peu.

Et, alors que tu lui proposes de lui offrir un vin chaud, un tas de questions se bousculent dans ta tête tout comme tu en viens à te dire que tu n’aurais peut-être pas dû faire ça. Tout ça parce que tu doutes trop de toi. Que tu doutes de ce que les autres pourraient penser de toi. Que tu ne penses pas que quiconque apprécierait vraiment ta compagnie. Après tout, ça n’a jamais vraiment été le cas et ceux que tu croyais être des amis… Ne l’avaient jamais vraiment été. Mais elle accepte et ça te fait sourire. Le genre de sourire que tu n’affiches pas souvent. Un sourire sincère. - Pour être honnête, c’est la première fois que je bois ça. On m’a dit que c’était un incontournable.

Tu lui fais donc signe de te suivre pour retourner vers le stand que tu venais à peine de quitter, tenant toujours la tasse fumante entre tes mains. La file se fait un peu plus longue mais bon, personnellement, t’es pas contre de passer un peu plus de temps avec elle. Parce qu’elle te semble gentille. Parce qu’elle s’est montrée agréable avec toi. Et puis, t’es ici pour un nouveau départ. T’es ici pour recommencer à zéro. Il est peut-être temps que tu arrêtes de fuir tous ceux qui s’adressent à toi. - Oh, je suis désolée ! Tu t’excuses lorsque tu remarques que tu ne t’es pas présentée. - Moi c’est Hailey. Toujours avec ce petit sourire qui s’est dessiné sur tes traits lorsqu’elle a accepté ton invitation. - Et la Mucuscule, c’est Chu’. Celle qui est retournée dans sa pokéball, tout ça pour éviter qu’elle te fausse à nouveau compagnie. - Sinon, eh, autre le vin chaud, je ne sais pas trop ce qu’il y a à faire ici. Tu dis ça en riant un peu, levant une main pour te gratter l’arrière de la tête, un peu gênée. Normalement, tu aurais pris le temps d’explorer seule mais, quitte à faire un nouveau départ, autant t’efforcer de sortir de ta zone de confort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
Pas offusquée pour deux sous, tu ne peux même que rire à ton tour lorsqu'elle rebondit sur ta description de Linnea. T'imagines pendant un instant ce que ce serait si elle devait se retrouver avec plusieurs pokémons baveux ou pleins de mucus. « Je vous le souhaite. Autant un mucuscule c'est adorable, autant je ne pense pas que ce serait aussi mignon sur d'autres pokémons. » Ce ne serait définitivement pas enviable pour elle. Tu ne penses pas que ça te plairait beaucoup d'avoir plusieurs pokémons baveux. Autant t'as pas de problème à voir une paire de bottes gâchées, autant tu ne sais pas ce que ce serait une base régulière... Quoi que bon, à ses débuts ton Tylton avait bien l'habitude de faire tomber la pluie dès qu'il était moindrement contrarié. Faut croire que tous les pokémons ont des comportements moins agréables.

Ça n'importe pas vraiment pour l'instant, tu te concentres plutôt sur l'inconnue. T'acceptes son invitation avec plaisir. Ce n'était pas nécessaire, ses excuses étaient plus que suffisantes, mais t'es pas contre l'idée de passer un peu plus de temps avec elle. Elle semble être une agréable compagnie et t'as surement besoin de rencontrer un peu de nouvelles personnes. « Jamais de vin chaud ? C'est effectivement un incontournable des marchés de Noël. » Quoi qu'à bien y penser, t'en bois pas souvent non plus, mais faut dire que ça fait pas si longtemps que t'as atteint la majorité. Il y a aussi le fait que c'est difficile de boire quelque chose de chaud quand tu te fais traîner un peu partout par Jade. T'as appris avec le temps que c'est même à éviter si tu ne veux pas finir par renverser le contenu de la tasse sur toi ou sur quelqu'un d'autre.

Une fois dans la file, t'es surprise à nouveau par des excuses. C'est rare que tu trouves quelqu'un qui a l'excuse plus facile que toi, ce n'est pas peu dire. Tu secoues doucement la tête, l'air de dire que ce n'est pas grave. T'es pas trop certaine de pourquoi elle s'excuse de toute façon. Tu prends plutôt le temps de présenter le pokémon qui t'accompagne de façon plus officielle : « Elle c'est Linnea. Je préviens, elle risque de se mettre à chantonner sous peu. » Une habitude prise à ta toudoudou. Une habitude qui reviendrait dès que son attention passerait d'Hailey à la musique qui résonne dans le marché de Noël. T'imagines qu'il faut juste qu'elle détermine que l'autre jeune femme n'est pas une source de danger malgré son pokémon. Ça lui passerait rapidement. Puis au pire des cas, tu pourras toujours la faire retourner dans sa pokéball, parce que t'as plutôt envie de rester en compagnie d'Hailey, au moins pour quelque temps. « Vous n'êtes jamais venue dans un marché de Noël ? » Un peu surprise, parce que t'as l'impression que c'est quand même un incontournable du temps des fêtes. C'est aussi une attraction importante dans la capitale. « C'est surtout des stands où on peut trouver à manger ou des cadeaux à offrir. » Tu regardes aux alentours, te demandant si l'attraction du Père Noël et ses cerfrousses serait encore là à cette date. « L'idée c'est de pouvoir vivre la magie de Noël. Si vous voulez je peux vous accompagner dans l'exploration. » Et tu proposes peut-être un peu trop rapidement la chose. Elle a beau t'avoir proposé un vin chaud ça ne veut pas dire qu'elle a envie de t'avoir dans ses jambes pour un temps plus allongé. Enfin, c'est trop tard pour reculer maintenant. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


Effectivement, du peu que tu en avais bu, une gorgée à peine avant que ta Mucuscule ne s’échappe, le vin chaud avait un certain charme. C’était différent de ce que tu avais pu boire par le passé, mais l’alcool chaud, ce n’était pas non plus quelque chose qui t’était inconnu. Pas que tu t’y connaissais beaucoup en alcool mais le saké avait souvent été présent chez toi lors des fêtes que tu passais en famille. T’es donc assez contente de ton choix, te disant que, comme ça, tu peux te faire pardonner sans toutefois lui imposer quelque chose qu’elle n’aimerait pas. Après tout, lorsque tu lui avais suggéré de lui offrir une tasse de vin chaud, tu n’avais pas pensé à la possibilité qu’elle n’aime pas, ou alors qu’elle ne soit pas intéressée par l’alcool. C’était quelque chose qui venait tout juste de traverser ton esprit et tu préférais la chasser plutôt que d’y accorder plus d’attention. Après tout, ça n’avait plus trop d’importance maintenant.

- C’est le bon moment de l’année, en plus, pour chantonner. Tu dis ça parce qu’il y a de la musique qui parvient à tes oreilles, quelques mélodies se voulant festives, de celles que tu n’entends seulement qu’à cette période de l’année. - Pas dans un marché de noël comme celui-ci. De ce dont tu te souviens, c’était un peu différent à Hoenn. Tu marques une pause, faisant mine de réfléchir, avant de finalement ajouter quelque chose, ne serait-ce que pour donner un peu plus de contexte à ce que tu viens de lui partager. - Je suis arrivée il y a deux ou trois jours à Lumiris donc j’explore un peu. Tu dis ça avec un petit sourire, lui partageant ainsi que tu étais nouvelle dans les environs, ayant tout juste quitté Hoenn pour un endroit que tu ne connaissais toujours pas.

Elle t’explique alors ce que tu peux y trouver et tu hoches doucement de la tête. C’est ce que tu as cru voir alors que tu passais devant les stands, l’odeur de la nourriture attirant évidemment ton attention. Peut-être même que t’allais t’arrêter à l’un de ces stands, la faim commençant à se faire ressentir. Ou alors c’est peut-être que la gourmandise, que ton envie de goûter à tout ce qui s’offrait à toi. Peut-être bien.

Ce qu’elle te propose ensuite te surprend, assez pour que tu écarquilles un peu les yeux. Dans d’autres circonstances, tu aurais sûrement refusé. Tu te serais contenté de lui payer la tasse de vin chaud, de lui donner avant de tout simplement prendre la fuite, pas très à l’aise lorsque tu te retrouvais trop longtemps avec une personne. Mais bon. Pas cette fois-ci. Parce que tu as décidé de sortir de ta zone de confort. Puis il y a aussi que, si tu t’es habituée à la solitude, celle-ci commence aussi à te peser. Enfin, elle ne fait pas que commencer à te peser, seulement, t’en prends d’autant plus conscience maintenant que t’as décidé de partir d’Hoenn, de t’éloigner de ta famille. Tous sauf d’Auguste, qui a eu l’amabilité de t’acceuillir chez lui. - Si vous n’avez rien de mieux à faire… Parce que tu ne voudrais tout de même pas l’embêter. - Ça me ferait plaisir de ne pas avoir à me perdre seule dans la foule.

La file avance et, rapidement, c’est à votre tour. Tu demandes donc une tasse avant de tendre de l’argent à celui derrière le stand pour finalement tendre ta nouvelle acquisition à la jolie brune qui t’avait offert sa compagnie. - Voilà pour vous. Tu t’éloignes ensuite un peu du stand, pour ne pas embêter les autres clients derrière vous, avant de glisser ton regard autour de vous pour finalement le ramener vers ta partenaire improvisée pour la soirée. - Par où est-ce qu’on commence ? Après tout, elle semble plus s’y connaître que toi, alors autant lui faire confiance quant à ce que tu devrais voir dans les environs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
C'est vrai que c'est le bon moment pour chantonner. Tu sais que Linnea ne se priverait pas de le faire, il faut juste qu'elle se sente un peu plus à l'aise - sortir ta toudoudou aiderait sans doute en ce sens, mais bon. Ça viendrait sans doute plus rapidement que prévu, difficile de résister à l'ambiance des fêtes qui entoure le marché de Noël. Tu sais que tu te laissais souvent entraîner par l'ambiance plus jeune, maintenant t'as un peu trop de retenue pour ça. Tu laisses les écarts de comportement à ta meilleure amie en règle générale. Tu notes tout de même que ton interlocutrice n'a jamais fait de marché de Noël comme celui-ci. Peut-être que ce n'est pas une fête vraiment célébrée dans sa famille... Non, la véritable raison est autre et ne peut que piquer ta curiosité. « Oh vraiment ? » Il y a mille et une questions que t'as envie de poser sur le coup, notamment une très inutile sur l'opinion de la région malgré le fait que ça ne fait que très peu de temps qu'elle est arrivée à Lumiris. Tu te contentes d'une autre question, un peu plus simple - au moins en apparence : « Vous habitiez où avant ? » Tu ne peux pas t'empêcher d'être curieuse, après tout, t'as pas vraiment eu l'occasion de connaître les autres régions du monde sauf lors de rares voyages avec tes parents. Et bon, on ne peut pas dire que les parents Shelby sont les meilleurs guides de ce monde.

T'espères, en revanche, être une meilleure guide pour celle à qui tu proposes un peu de compagnie pour sa découverte du marché. T'espères que tu ne t'avances pas trop, que tu lui imposes pas ta présence alors qu'elle aurait préféré s'en passer. Tu ne serais pas vexée en cas de refus, même si tu dois avouer que tu trouverais ça plutôt dommage. Ton sourire s'agrandit lorsqu'elle accepte ta proposition. « Oh je comptais faire le tour de toute façon, donc autant le faire à deux. » Autant le faire en bonne compagnie surtout, mais ça, t'évites de le dire. T'as pas envie de paraître trop insistante ou trop bizarre. À la place tu te contentes de sourire et de la suivre alors que la file s'avance un peu plus vers le stand de vin chaud. Tu reçois rapidement ta tasse et tu ne peux retenir un petit soupir de soulagement lorsque tu sens la chaleur se propager sur tes mains. « Merci beaucoup. » T'aurais peut-être dû commencer par ça en arrivant, ça réchauffe tout de même bien tes mains pas assez protégées contre le froid.

Reste à décider par où commencer vu que c'est à toi que revient évidemment le rôle de guide. T'hésites un bref instant avant de lui faire signe de te suivre. « Autant commencer par mon stand préféré. » Parce que t'as eu l'opportunité de te faire une opinion sur la question à force de revenir presque à chaque année. « Enfin s'il est encore là, je n'ai pas eu l'occasion de venir cette année. » Parce que t'as été plutôt préoccupée et que t'as passé ton temps à travailler. Tu ne vas pas t'étendre jusque là, ce n'est pas très intéressant. Tu prends simplement la direction dans laquelle il devrait se trouver. « Mais il ne faut pas hésiter à vous arrêter si quelque chose vous intéresse. C'est bien tout l'intérêt d'un marché de Noël. » Tu le ferais sans doute à un moment ou un autre pour prendre un petit quelque chose pour Jade. Pas que t'as oublié de lui acheter un cadeau, mais autant profiter d'être sur les lieux. Et ça reste assez facile de trouver dans une telle atmosphère. Tu te permets quand même de préciser : « Il faut juste que tu te gardes une place, je t'amène aux meilleurs beignes de la place. » Oui bon, t'as aussi laissé tomber le vouvoiement du même coup. T'espères que ça ne la dérangera pas trop. Sinon eh bien... tu blâmerais l'ambiance festive ? (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


Tu hoches doucement de la tête. Ouai, t’es jamais venue dans un endroit comme celui-ci et, au final, tu sais pas trop si c’était parce que c’était moins populaire à Hoenn ou simplement parce que ce n’était pas ce que préféraient faire tes parents à cette période de l’année. Puis, autre tes parents, tu n’avais jamais vraiment eu quelqu’un pour t’y accompagner, la solitude ayant été ta meilleure amie de longues années durant. Et c’était même encore le cas aujourd’hui, même si t’essayais, tant bien que mal, de t’ouvrir un peu plus au monde t’entourant. Que ce soit avec ton cousin qui s’efforce d’être là pour toi que cette jolie demoiselle avec qui tu as accepté de passer la soirée. - Je suis d’Hoenn. T’y as passé toute ta vie et, malheureusement, t’en gardes pas que des bons souvenirs. Même que, à l’heure actuelle, tu ne peux pas t’empêcher d’avoir ce goût amer lorsque tu repenses à Hoenn. Aux dernières années. À tout ce que tu as cru accomplir.

Tu préfères ne pas trop penser à ça, ne pas trop te miner le moral. L’ambiance est légère et t’as ce petit sourire sur les lèvres. Ce sourire qui se veut bien présent même si un peu discret. Le genre que tu n’affiches pas souvent, très rarement même, mais que tu offres à ta partenaire du moment. Celle avec qui tu allais découvrir ce marché de Noël comme elle venait tout juste de te suggérer de t’aider à t’y retrouver. Ça te fait plaisir, plus que tu ne l’aurais cru, que quelqu’un cherche à rester avec toi plus que nécessaire. Et ça te fait même sourire un peu plus, derrière ton écharpe que tu fais un peu remonter, comme si tu avais honte qu’une simple proposition aussi banale que celle-ci puisse te rendre momentanément heureuse.

Une fois vos tasses en main, il était temps d’aller voir ce que la place avait à offrir. Elle te fait savoir qu’il y a un endroit qu’elle affectionne tout particulièrement et tu lui fais donc signe de t’y guider. - D’accord. Tu souffles un peu du nez, amusée. - Mais si vous me dites ça, je risque de nous arrêter à toutes les deux minutes. Parce que tu trouverais quelque chose de beau. Quelque chose de lumineux. Quelque chose de potentiellement intéressant. Parce que, même si tu peux sembler assez calme, un peu trop réservée même, il y a cette jeune femme qui sommeille en toi et qui n’attend qu’une chose, celle de pouvoir recommencer à rêver.

- Oh, bonne idée. Je commence à avoir un peu faim. Ton dernier repas remontait tout de même à quelques heures déjà. Puis, alors qu’elle a décidé de te tutoyer, tu décides d’en faire de même, y voyant là une autorisation à le faire. Puis, si ce n’était pas le cas, tu pourrais toujours t’excuser. Ce n’est pas comme si tu n’avais pas l’habitude de le faire. - Quand tu dis que tu n’as pas eu le temps encore de venir cette année c’est que tu aurais aimé y venir plus tôt ? Tu es beaucoup occupée ? Une question comme une autre, pour faire la discussion, pour ne pas laisser le silence s’installer trop longtemps entre vous. - Et désolée si c’est indiscret. Après tout, tu ne voudrais tout de même pas la mettre mal à l’aise. T’es juste curieuse. Puis, surtout, si elle est quelqu’un d’occupée, tu ne voudrais pas la retenir ici trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
Hoenn... tu connais pas beaucoup cette région. Une part de toi a envie de poser plus de questions, de t'attarder sur le sujet autant pour en apprendre plus sur elle que pour satisfaire une curiosité sur un coin du monde que tu n'as pas eu l'occasion de vraiment connaître. Le reste de ta personne se doute que ce serait indiscret. Tu ne sais pas ce qui explique son déménagement, peut-être n'est-ce qu'une envie de changement, mais tu préfères ne pas prendre le risque de la mettre mal à l'aise. Alors tu laisses couler, te concentrant plutôt sur le marché de Noël et le vin qui finit par arriver entre tes mains. Tu notes tout de même l'information, sait-on jamais si l'occasion se présenterait d'en savoir un peu plus.
En attendant, tu t'improvises guide du marché. Tu ne sais pas si tu serais très efficace dans ce rôle, mais tu peux quand même te fier à ce que tu préfères. Il faut bien que tes visites à chaque année t'aient apporté quelque chose, même si ce n'est que des préférences pour certains stands. Le commentaire d'Hailey t'amuse et tu ne peux pas t'empêcher de tourner la tête vers elle avec un sourire un peu plus prononcé sur les lèvres. « C'est tout l'intérêt d'un marché de Noël. » Et tu n'es pas pressée, donc tu n'as aucun problème avec l'idée de t'arrêter toutes les deux minutes pour regarder un stand ou un autre. « C'est pas dit que je ne le fasse pas non plus. » Que tu ajoutes, sur un ton un peu plus amusé. Enfin, tu pourrais toujours repousser tes achats à plus tard. Ce n'est, après tout, que des cadeaux bonus, rien de très pressant.

Et puisque la proposition des beignes semble lui plaire, tu t'efforcerais de la mener à bon port sans trop d'arrêt de ta part. Surtout que tu réalises que manger un peu ne te ferait pas de mal, ton dernier repas doit commencer à remonter plus que tu ne le penses. Tu ramènes ton regard vers Hailey lorsqu'elle te pose une question. Tu ne peux pas t'empêcher de pouffer lorsqu'elle s'excuse encore. « Oh non, pas besoin de t'excuser. » Tu lui épargnerais certes les détails plus personnels, mais ce n'est rien de très indiscret. « J'aurais voulu venir plus tôt oui, en général je viens avec ma famille ou ma meilleure amie à chaque année. » Mais bon, disons que c'est un peu plus compliqué à faire quand t'évite ta meilleure amie et ton frère. « Cette année j'ai travaillé tout le mois de décembre donc ce n'était pas trop possible. » Et c'est une raison parfaitement normale, plus que la moitié que tu obscures pour les bienfaits de cette discussion. « Mais maintenant, je suis en vacances donc autant en profiter. » Une façon comme une autre de dire que tu n'as rien qui te retient pour aujourd'hui, que t'as bien envie de passer un peu plus de temps avec elle. Tu continues la route avant de lui demander : « J'imagine que tu habites dans le coin pour que venir au marché soit une de tes premières activités à Lumiris ? » Trop indiscret ? Peut-être, mais en même temps tu ne lui demandes pas son adresse. T'es juste curieuse. Le marché est un bonheur à visiter à chaque fois, mais ce ne serait pas forcément ton premier choix d'activité dans toute la région. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


Ça allait alors, si vous étiez deux à vous arrêter ici et là parce que quelque chose avait capté votre attention. Quoique, à bien y penser, t’as aussi hâte d’arriver au stand de beignes, juste parce que tu avais faim et que tu avais déjà envie de manger à peu près tout ce qui croisais ton regard, allant des crêpes aux biscuits ou encore les soupes dont l’odeur parvenait jusqu’à tes narines. Quoique, pour ça, ça allait peut-être être difficile à manger en te baladant et donc les beignes te semblaient être l’idée parfaite. Et c’est pour ça que tu te retiens de t’arrêter à un stand où ils vendaient encore quelques belles décorations de Noël, ton regard attiré par un Père-Noël lumineux avec son traineau et ses rennes. T’as jamais été de celles très (trop) fans de Noël mais, dans une telle ambiance, tu ne peux que te laisser porter par la magie de la période, par cette douce musique que tu peux entendre et par ces éclats de rire de gens heureux ici et là.

Tu préfères plutôt te concentrer sur elle que sur tout ce qui vous entoure, curieuse à son sujet mais aussi cherchant à savoir si tu pouvais, ou pas, accaparer autant de son temps ce soir. Après tout, si elle était du genre très occupée, elle avait sans doute mieux à faire que de te faire découvrir le marché de Noël. Tu comprends donc qu’elle travaillait beaucoup, te retenant toutefois de lui demander tout de suite ce dans quoi elle travaillait, avant de finalement être un peu soulagée d’entendre qu’elle est actuellement en vacances. Ça te permettait de ne pas te sentir trop mal que de t’imposer ainsi pour la soirée. - Je vais donc m’assurer que tu passes une bonne soirée. Pour qu’elle puisse ainsi mieux profiter de ses vacances. Tu sais pas trop pourquoi est-ce que t’as dit ça, mettant simplement ça sur le compte du fait que t’apprécies sa compagnie et tu espères que la réciproque soit vraie.

- Oui, exactement ! Pour le moment j’habite chez mon cousin, qui du coup habite dans le coin. Après tout, il n’avait pas trop eu le choix que de vivre dans le coin. Ou, tout du moins, oui, il avait le choix, mais ça devait être plus facile comme ça, compte tenu qu’il avait son arène à Nemerya. - Donc c’est à peu près tout ce que j’ai vu de Lumiris, pour le moment. T’étais pas contre de visiter un peu, d’explorer la région. Après tout, pour le moment tu ne fais rien en particulier. Pas de boulot, pas vraiment de responsabilité, tu sais même pas ce que tu veux faire pour être honnête. T’as juste la chance d’avoir été intelligente et d’avoir placé pas mal d’argent de côté, ces dernières années. Ça te permettait de ne pas trop te mettre de pression pour le moment.

Puis, finalement, tu décides de te montrer à nouveau un peu plus indiscrète, parce que t’es curieuse et parce que t’as bien envie d’en apprendre un peu plus sur elle. - Et tu travailles dans quoi, au fait ? Qu’est-ce qui a donc pu la tenir aussi occupée ce dernier mois ? Elle te semble assez jeune, à peu près ton âge, peut-être plus jeune, et t’es presque surprise en réalité qu’elle ne t’ait pas dit être encore aux études. Pour ta part, t’as abandonné après le lycée, nullement tentée de te retrouver à la fac, mais ça, c’était parce que tu avais fuis l’école dès que tu en avais l’occasion. T’as jamais eu une bonne expérience de la vie scolaire et pourtant, ce n’était même pas que tu étais mauvaise à l’école. Tu n’avais juste pas vraiment eu de chance, pas l’occasion de vraiment apprécier apprendre dans une classe où beaucoup trop d’étudiants cherchaient à faire de ta vie un enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
En vacances, ça te fait presque bizarre de le dire. C'est d'autant plus bizarre considérant que c'est ton patron qui t'a forcé à prendre des vacances après que tu aies un peu trop forcé sur les heures de travail pendant tout le mois. C'est un détail que tu n'as pas besoin (et pas envie) de partager, mais c'est tout de même la réalité. Au commentaire d'Hailey ton sourire s'étire un peu plus avant que tu ne répondes : « C'est plutôt bien parti. » L'ambiance du marché de Noël aide certes à profiter du moment, mais il n'y a pas de doute quant au fait que sa compagnie rend ta soirée bien plus agréable. Il faut dire qu'elle est différente de ce dont tu as l'habitude. Loin de l'énergie envahissante que Jade et Nathan ont, loin de la sévérité de tes parents, la conversation est agréable avec elle, tout simplement. T'es donc pas pressée que vos chemins se séparent, t'es un peu plus pressée, en revanche d'atteindre le stand de beignes, mais ce n'est qu'un détail.

Sans surprise, elle t'apprend qu'elle vit effectivement dans le coin, chez son cousin plus exactement. T'hoches la tête, contente d'avoir pu satisfaire ta curiosité sur ce point. Puis t'écoutes avec attention ce qu'elle ajoute. « C'est un bon début. Au moins tu découvres Lumiris à son stade le plus festif. » Même si t'imagines que le marché de Noël devait être un peu plus bondé un jour il y a une semaine ou deux. Pas que ça te dérange, toi qui n'aime pas vraiment les foules. Ça t'évite de t'inquiéter pour tes pokémons, même Linnea aurait pu se perdre dans la foule. Là vous avez assez de place pour marcher tranquillement et la mélo peut rester confortablement perchée sur ton épaule et chantonner des petits airs festifs. « Mais il y a plusieurs endroits dans la région qui valent la peine d'être vus. » Tu penses notamment aux grottes mystiques même si tu ne gardes pas le meilleur souvenir de ton expédition là-bas avec Jade. Tu songes un instant à lui proposer tes services de guide à nouveau, mais tu te retiens. Peut-être que ce serait un peu étrange considérant que tu ne la connais que depuis... moins d'une heure. Non pas que tu chasses complètement l'idée de ton esprit.

Mais tu te concentres plutôt sur le flot de la discussion qui se dirige vers un sujet facile. « Je travaille dans un élevage ! » Il n'y a aucun doute que ça te passionne, il y a un enthousiasme évident dans ta voix. « Je ne fais qu'aider, mais comme il y a toujours quelque chose à faire les heures s'enchaînent facilement. » Façon de parler en tout cas. T'hésites un moment à ajouter quelque chose d'un peu plus sérieux, d'un peu plus près de ton coeur. « Je n'imagine même pas ce que ça va être si un jour j'ai mon propre élevage ou ma propre pension. » Un projet que tu envisages de plus en plus, même s'il faut admettre que tu manques d'expérience encore. C'est peut-être pour ça que tu n'en as pas vraiment parlé à qui que ce soit avant maintenant, surtout pas à tes parents. Tu sais que même s'ils ont accepté que t'ailles travailler pour l'éleveur, ça ne veut pas dire qu'ils approuvent que ce soit ça que tu fasses de ta vie. Tu chasses tout ça de ton esprit, ce n'est pas le moment de te casser la tête avec l'avis de tes parents. « Enfin, pas que ça risque d'arriver bientôt. » Tu rigoles doucement avant de t'engager dans l'allée habituelle du stand de beigne. Reste plus qu'à espérer qu'il soit encore là. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


En effet, tu ne peux pas dire que t’es déçue de ce que tu découvres de Nemerya, voir même de Lumiris pour le moment. Il y a cette ambiance légère qui t’aide aussi à apprécier ce que tu vois, puis il y a aussi le fait que c’est différent de chez toi. C’est loin de chez toi et, honnêtement, ça te fait du bien. T’as l’impression que tu peux laisser tout ça derrière toi, ne serait-ce que temporairement. Juste pour une soirée où tu te laisses porter par la légèreté du moment, par l’ambiance festive de l’endroit, par la douce mélodie chantonnée par le Mélo. T’as juste envie de te dire que tout va bien, pour un moment. De faire taire cette colère qui brûle en toi au quotidien, cette rage qui te donne envie d’hurler face à l’injustice de la vie. Pour un court moment, l’espace d’une soirée, alors que tu lui as dit que tu t’efforcerais de rendre sa soirée plus agréable, t’as aussi envie de passer du bon temps.

- Oh, comme lesquels ? Tu sais que si tu demandes à Auguste, il pourrait te dire où aller et ce qui valait la peine d’être vu, toutefois, t’es curieuse de savoir ce qu’elle, elle aime bien voir. Peut-être les plages au sud de Lumiris ? Ou alors les montagnes enneigées ? Tu sais pas trop, c’est pour ça que tu poses la question. Après tout, autre l’appartement de ton cousin et ce marché de Noël, ah, et l’aéroport aussi, tu n’as pas vraiment vu grand chose de la région. Et t’as heureusement pas mal de temps devant toi pour découvrir ladite région.

Puis, ce n’est pas la seule question que tu lui poses. Tu t’intéresses aussi au domaine dans lequel elle travaille. Un domaine qui semble vraiment la passionner, ce qui t’arrache un sourire. Elle a donc l’habitude avec les pokémons, ce qui explique peut-être bien la réaction qu’elle a eu face à ta Mucuscule. Ça ne devait pas être la première fois qu’un pokémon bavait sur ses bottes. - Je sais ce que c’est. À nouveau, il y a ce petit rire qui s’échappe de tes lèvres. - Mon oncle avait une pension pokémon et j’y allais souvent lorsque j’étais plus jeune. Tu y allais surtout pour te réfugier, trouvant réconfort auprès des pokémons à défaut d’en trouver auprès d'autres humains. - Du coup j’ai un peu pris l’habitude de l’aider avant… Avant que tu décides de rejoindre l’armée. Un détail qui, sans que tu puisses y faire quoi que ce soit, vient assombrir ton regard. - Avant que je n’ais plus trop le temps de l’aider.

Tu préfères te concentrer sur autre chose, comme ce projet qu’elle te partage. - C’est beaucoup de boulot, avoir sa propre pension, mais je sais qu’eux aiment vraiment ça donc je pense que c’est un beau projet que tu as ! Et t’es sincère en disant ça. Et t’aimerais peut-être ça, toi aussi, avoir un projet. Quelque chose qui te motiverait. Quelque chose qui te passisonnerait. T’as l’impression de plus avoir grand chose, en fait, depuis que t’as quitté l’armée. De plus savoir ce que tu veux faire. De plus savoir où tu vas. - Oh, et, pendant que j’y pense, la pension appartient désormais à mon cousin donc, si jamais tu as des questions, je pourrais toujours lui demander. Tu offres ça comme ça, pour l’aider, certes, et ce même si elle a sûrement déjà des contacts dans le milieu, mais ça c’est peut-être aussi pour te donner une excuse pour la revoir. Pour lui reparler. Sans que ça semble bizarre ou trop envahissant. Après tout, ça se plaçait bien dans la discussion, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
Ton commentaire attire une question, ce n'est rien de surprenant. Reste que c'est plus difficile d'y répondre sur le tas que t'aurais pu le croire. Faut dire qu'en temps normal, t'es plutôt de ceux qui planifie (et vraiment surplanifie) les choses et que, par conséquent, donner ton avis spontanément ne fait pas trop partie de tes habitudes. Tu prends donc quelques instants pour réfléchir, peut-être parce que tu veux pas lui donner une réponse décevante. T'aimes pas contrarier les gens, même si tu ne les connais pas vraiment. « Je suis sans doute biaisée parce que c'est de là que je viens, mais le sud vaut vraiment la peine d'être exploré. » Bien sûr que tu vantes Port-Corail et ses environs. T'as beau avoir un teint beaucoup trop pâle pour ton bien l'été, tu restes une fille du sud, une fille qui a passé des journées sur la plage avec Jade quand vous étiez gamines. Tu réfléchis tout de même à un endroit autre que la région où tu as grandi. « La rivière argentée c'est bien aussi. » Bon, toi c'est surtout les pokémons qui s'y trouvent qui t'intéressent, mais t'y es quand même allée à plusieurs reprises. « Si jamais tu as besoin de quelqu'un pour t'accompagner, je pense que je la connais comme ma poche. » Tu rigoles un peu, comme pour ne pas paraître trop insistante dans ta proposition. T'aurais sans doute du te retenir encore, comme t'avais prévu le faire à la base. Sauf que bon, ce serait bête de perdre ton expertise de la Rivière argentée, comme ça. Quoi c'est pas crédible ? Tant pis.

C'est bien plus simple, en revanche, de parler de ton travail, même de parler de tes potentielles ambitions futures, comme celle d'avoir un élevage. T'es contente d'apprendre qu'Hailey sait ce que ça implique, au moins comme ça tu n'as pas l'air d'exagérer pour rien. Tu l'écoutes avec attention, remarquant du même quoi la noirceur qui vient troubler son regard l'espace d'un instant. Ça te fait froncer les sourcils, comme si tu craignais d'avoir mis le doigt sur une corde sensible sans le savoir, mais t'as au moins le bon sens de ne pas t'engager davantage sur le terrain. Tu la suis dans le retour à la légèreté. Ton sourire revient aussitôt et t'hoches doucement la tête. « Merci, mais c'est plutôt pour le long terme. Pour l'instant je me contente d'apprendre les ficelles et essayer de m'en sortir. » Parce que c'est beaucoup de travail et que, malgré toi, t'es plutôt habituée à la facilité. Même si tu n'es pas mal traitée à l'élevage, on ne peut pas dire que c'est aussi simple que la vie dorée que t'as chez tes parents. « Oh, avec plaisir. Franchement je prends toute l'aide que je peux avoir. » T'es enthousiaste, ça se voit facilement. Après qui sait si c'est parce que ça te donne l'occasion de rencontrer un autre éleveur ou parce que ça pourra éventuellement te donner l'occasion de la revoir, elle. Surement le premier, même s'il faut admettre que sa compagnie t'est agréable.

Mais bon, avant de penser à ça, il faut déjà profiter de la soirée. Et t'es bien contente de voir que le stand de beigne se tient toujours. « Coup de chance, ils sont encore là cette année. » Tu relèves ta main libre pour désigner le stand. Tu te diriges vers la courte file qu'il y a. « Prends ce que tu veux, c'est moi qui invite. » Ça te semble être la moindre des choses considérant qu'elle a payé le vin chaud. Puis bon, t'entends déjà ta mélo se plaindre dans ton oreille pour te faire comprendre qu'elle voulait quelque chose aussi.(c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


Tu te dis alors que t’es chanceuse de l’avoir rencontré. Après tout, elle n’était pas du coin et elle aurait très bien pu ne jamais faire la route jusqu’ici. Ça aurait été dommage, ne serait-ce que parce que t’aurais dû explorer ce marché de Noël seule plutôt qu’en agréable compagnie. Tu ne dis toutefois rien de ça, déjà parce que t’es pas trop l’habitude de partager tes pensées lorsqu’on ne te demande pas ton avis mais aussi parce que t’as peur que ça puisse mal paraître et qu’elle puisse te trouver bizarre. Tu te contentes donc simplement de sourire et d’hocher doucement de la tête. - J’en prend bonne note, même si j’imagine que ce n’est pas l’idéal à cette période-ci de l’année, non ? Après tout, qui dit sud dit très certainement plage et c’est toujours plus agréable en été qu’en hiver de ce que t’en sais.

- Mais la rivière argentée ça me parle bien. Toujours pas la bonne période de l’année pour se baigner mais, quand même, l’endroit te semble joli et ce, rien qu’avec le nom. - Et je ne dis pas non à un peu d’aide pour ne pas m’y perdre. Une excuse pour la revoir ? Oui, sans aucun doute. Parce que c’est quelque chose qui t’a souvent manqué, la compagnie d’une autre personne, toi qui étais devenue plus qu’à l’aise avec la solitude. Et ça te fait plaisir.

Ça te donne vraiment l’impression de repartir sur de nouvelles bases.
Sur de meilleures bases.

Le sujet ensuite va vers ce qu’elle fait, ce qui occupe ses journées et tu apprends donc qu’elle travaille dans une pension. Naturellement, tu en viens à parler de celle de ton oncle, qui appartient désormais à ton cousin, là où tu allais te réfugier lorsque tu étais plus jeune. Lorsque tu avais besoin d’un peu de réconfort. Lorsque tu avais besoin de te changer un peu les idées, d’oublier temporairement la douleur que pouvait t’apporter la vie au quotidien. - Oh, je me doute bien avec ce que tu dis que ce n’est pas pour maintenant, mais ce n’est pas pour autant que ce n’est pas un beau projet. Tu dis ça en souriant avant d’hocher à nouveau de la tête. - D’accord, bah, je peux soit lui transmettre tes questions ou alors te laisser ses coordonnées. Et tu te soucis pas trop du fait qu’il est un homme occupé aux nombreuses responsabilités. Oups.

Ton regard se porte ensuite vers le stand qu’elle cherchait et ton ventre se manifeste à nouveau lorsque la douce odeur des beignes te parvient aux narines. Tu regardes donc la petite affiche le temps que vous êtes dans la file, avant de finalement faire ton choix. - Je vais prendre un beigne classique et un beigne au caramel. Une fois que c’est ton tour, lançant toutefois un regard à celle à tes côtés pour t’assurer qu’il n’y a pas de problème avec ce que tu demandes. T’en prends pas trop, juste assez pour satisfaire un peu ton appétit et tes papilles gustatives, n’ayant aucun doute quant au fait qu’il y avait d’autres stands qui allaient attirer ton attention d’ici à ce que tu quittes le marché de Noël.

Une fois tes beignes en main, tu t’éloignes un peu avant d’en prendre une bouchée. - Oh ! Je comprends pourquoi est-ce que tu viens ici à chaque année. Tu laisses entendre un petit rire avant de rebondir sur ce que tu viens tout juste de dire. - Est-ce que généralement tu viens ici en étant accompagnée ou tu viens avec ton pokémon ? Une façon détournée pour savoir si elle a quelqu’un dans sa vie ? Non, même pas. T’es juste curieuse à savoir si elle préfère généralement venir ici avec des amis ou de la famille ou si, comme toi, elle préfère un peu plus la compagnie des pokémons.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
Au final, tes suggestions de lieux à visiter n'ont rien de bien impressionnants. Ce sont des endroits que tu as vu à de plusieurs reprises et que tu connais bien. Faut dire que tu n'es pas la plus grande exploratrice et qu'en général si tu vas quelque part c'est souvent parce que Jade t'y traine. Ce que tu dis n'a pas l'air de lui déplaire pour autant même si elle fait une remarque plus que pertinente. Ah, tu n'avais même pas pensé à la période de l'année, tu te sens un peu idiote maintenant. « C'est sur que pour se baigner c'est pas l'idéal, mais ça reste joli. » Mais bon, comme t'as dit, t'es aussi très biaisée quand ça concerne Port-Corail. Puis tu serais pas contre qu'elle vienne y faire un tour, même si tu n'y es pas aussi souvent qu'avant. Tu pallies rapidement à ce détail - qui n'est pas vraiment un problème en soit, tu ne la connais pas depuis très longtemps - en lui offrant tes services de guide pour la Rivière argentée. Il faut dire que considérant tout le temps que t'y a passé, tu connais effectivement le coin. « Eh bien, quand tu veux. Faut que je profite de mes vacances. » Et t'étais partante pour la revoir plus tôt que tard, mais tu évites de le dire ouvertement. Tu veux pas paraître trop bizarre non plus.

Même si, au fond, il semblerait que vous voyez les choses d'une façon un peu semblable. Parce qu'elle te propose de te mettre en contact avec son cousin lorsque tu lui confies tes projets d'ouvrir une pension un de ces jours. Tu te sens tout de même obligée que c'est un projet à long terme, ce n'est pas comme s'il était pleinement assumé de toute façon. « Juste un projet ambitieux. » Que tu soulignes lorsqu'elle insiste sur la beauté du projet. Toi, un peu pessimiste ? Ça t'arrive, peut-être parce que tu connais d'ores et déjà la réaction que tes parents auraient. Enfin, ce n'est pas pour tout de suite. « Oh, les deux me vont. Je ne veux pas déranger non plus. » La déranger elle ou son cousin d'ailleurs. Au moins passer par elle te donnera l'occasion de plus lui parler... enfin, tu lui laisses décider ce qui est mieux, c'est plus simple comme ça.

Surtout que ton esprit passe vers les beignes puisque vous arrivez au stand de beignes. Tu hoches la tête à sa commande. Elle aurait pu demander l'entièreté du menu que tu n'aurais rien dit de toute façon. T'en commandes un peu plus pour ta part, pas tant parce que tu as un appétit monstre, mais simplement pour en ramener à Nathan ou à Jade (dépendant où tu déciderais de passer ta nuit). T'en récupères qu'un, au chocolat, pour manger tout de suite. Comme à chaque année, t'es loin d'être déçue par le goût. « N'est-ce pas ! » Bien contente que ça lui plaise. Pour ce qui est de la réponse à sa question, elle est évidente. « Accompagnée, en général. » Aujourd'hui est plutôt une rare exception. « Si ma meilleure amie ou mon frère me traîne pas quelque part, j'ai tendance à rester chez moi et m'occuper de mes pokémons. » Ou squatter chez Jade et t'occuper de tes pokémons. Tu rigoles doucement, assumant tout de même tes côtés plus casaniers. T'aimes bien ton confort, t'as pas vraiment l'habitude de sortir de ta zone de confort quand tu n'es pas obligée de le faire. « J'imagine que dans ton cas c'est plutôt avec ton pokémon ? Comme tu viens d'arriver, tu dois n’avoir qu'une personne vers qui te tourner. » Parce qu'elle avait parlé de son cousin non ? « Enfin deux maintenant. » Que tu ajoutes avec un sourire. T'aimes bien sa compagnie alors pourquoi tu ne proposerais pas plus ouvertement ta compagnie. Surtout que bon, t'es sure que Jade serait fière de toi pour une fois. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


Elle, elle devait profiter de ses vacances et toi, tu comptais chercher à occuper tes journées à défaut de vraiment savoir ce que tu allais faire maintenant que tu étais ici, à Lumiris. T’allais sûrement explorer un peu la région, juste pour prendre un peu de temps pour toi. Pour parvenir à faire la paix avec tout ce que tu avais laissé derrière toi. Ou, tout du moins, pour prendre le temps d’essayer de faire la paix avec tout ce que tu avais laissé à Hoenn, tout ce que tu voulais oublier. Les mauvaises rencontres et les mauvaises expériences. Ce sentiment désagréable qui ne te quittait plus, cette impression de ne pas être assez. De n’avoir rien réussi par toi-même. De ne rien pouvoir réussir par toi-même. Le chemin était long pour tenter de te reconstruire, de retrouver ce peu de confiance que tu avais gagné ces dernières années. Un chemin long, très long, peut-être même trop, alors que tu ne savais même pas si tu avais le courage de l’emprunter.

Heureusement, tu n’as pas à y penser maintenant. Ni dans les prochains jours. Tu veux prendre un peu de temps pour souffler. Pour te reposer. Pour penser à autre chose. Pour t’occuper aussi de ton nouveau pokémon, Chu’. Pour prendre le temps de la connaître et de créer une certaine relation avec cette dernière. - T’en fais pas, si j’offre c’est que tu ne me déranges pas. Et puis, pourquoi pas aussi occuper tes journées en agréable compagnie ? Ou, tout du moins, en ayant quelqu’un avec qui parler ? Quelqu’un qui savait tout de même connaître la région, ne serait-ce que le sud de cette dernière et qui n’était pas ton cousin. Pas que tu ne l’aimais pas, au contraire, tu savais juste qu’il était un homme occupé aux nombreuses responsabilités. Pas non plus que tu vois la jeune femme qui se trouve à tes côtés, celle qui commande actuellement des beignes pour vous deux, comme n’était pas occupée et n’ayant pas de responsabilité, parce que tu sais que c’est difficile de s’occuper de beaucoup de pokémons et que travailler dans une pension est quelque chose qui demande beaucoup de temps et d’énergie. C’est juste que… Pour le moment, t’aimes bien être avec elle.

Et tu t’efforces surtout de chasser tous ces doutes de ton esprit, cette spirale dans lequel tu as eu le temps de t’enfoncer entre le moment où tu lui as dit ce que tu voulais et celui où le beigne se trouvait dans tes mains.

- Oh, c’est cool ! Tu penses, du moins. Tu as toujours été enfant unique et tu n’as jamais vraiment eu quelqu’un que tu aurais pu considérer comme étant une meilleure amie. Quelqu’un qui souhaitait vraiment passer du temps avec toi, assez pour te tirer de chez toi pour t’entraîner dans tu ne savais trop quelle aventure. Mais tu te dis que ça doit être cool. Enfin, c’est peut-être juste l’idée d’avoir une amie aussi proche qui te semble cool, mais ça sonne un peu pathétique donc tu préfères ne rien dire sur le sujet. Quant à ce qu’elle ajoute, t’es un peu surprise, ça se voit dans ton regard, dans ce rouge aussi qui vient colorer tes joues. - Oui, même si eh, en vérité… Comme ça ne fait pas très longtemps que je l’ai, même pas depuis Noël. Donc quelques jours tout au plus. - J’essaie surtout d’apprendre à savoir comment elle est. Et à éviter qu’elle mette de la bave partout, même si ça, ça te semblait être peine perdue.

Continuant de manger ton beigne tout en prenant une gorgée de vin chaud, tu regardes autour de toi, comme si tu cherchais quelque chose. Sans doute même que c’est ce que tu fais, regardant ce qui pourrait potentiellement t’intéresser. - Il y a d’autres stands que tu aimes voir lorsque tu viens ici ? Pour savoir s’il y avait un autre endroit qui en valait la peine. - Sinon je pense avoir vu des écharpes sur un stand pas loin, on peut peut-être aller voir ? Rien t’empêchait de faire un cadeau avec quelques jours de retard à Auguste. Ou alors simplement te trouver quelque chose. T’aviserais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
Tu finis par hocher doucement la tête lorsqu'elle t'assure que ça ne dérangerait pas, qu'elle ne l'aurait pas proposé autrement. T'as aucun de mal à la croire, en ce qui la concerne du moins, mais tu ne parlais pas juste d'elle. Tu pensais aussi à son cousin qui se retrouve avec un bon nombre potentiel de questions sans être vaguement au courant. Enfin, peut-être qu'il aime bien donner des conseils à son prochain et qu'au final, ça lui ferait plaisir de répondre à tes questions. T'en sais rien au fond, elle doit le connaître bien mieux que toi. « Ce sera avec plaisir alors. » Que tu finis par répondre en ponctuant ta phrase d'un sourire. Ça te fait plaisir d'avoir l'opportunité d'apprendre d'un autre éleveur, même indirectement. T'es aussi contente d'avoir une autre opportunité de la revoir. T'apprécies bien sa compagnie et t'es à peu près sûre que passer plus de temps avec elle ne pourrait que te faire du bien.

Bon, certes, il sera difficile de battre cette première rencontre alors que tu peux déguster des beignes que tu sais excellents, mais ça donne tout de même envie. Et peut-être que la prochaine fois, il n'y aura pas ton mélo qui réclamerait une part de ton beigne ce qui te force à tenter un équilibre précaire pour trouver un bout de beigne nature à lui donner. Tu relèves la tête vers Hailey lorsqu'elle reprend la parole. « Oui, c'est pas toujours reposant, mais c'est jamais ennuyant. » Autant avec Jade qu'avec Nathan en fait. T'as toujours été la plus sage de vous trois, toujours celle qui tente de calmer les ardeurs autant que possible. Tu t'efforces de ne pas penser aux dernières semaines qui ont été un peu trop particulières en ce que tu as été absente de la vie de Jade - et un peu de celle de Nathan, préférant plutôt lui retourner la question. T'apprends du même coup qu'elle vient d'avoir le mucscule, ce qui explique beaucoup de choses. « Ah d'accord je comprends mieux. » Tu comprends surtout comment elle a fini sur tes bottes. Pas que ça te dérange plus maintenant que toute à l'heure, c'est juste plus clair pour toi. « Au moins elle est adorable donc y'a pire à apprendre à connaître. » Même si tu supposes que le mucus n'est pas exactement le truc le plus agréable à s'habituer.

Ton attention finit par se reporter sur les différents stands qui vous entourent. « Hm... il y a un stand de crêpes un peu plus loin. Et un autre qui fait de la raclette... »  Tu réalises que tous les stands que tu évoques ont une chose en commun : la nourriture. « Enfin, je ne viens pas que pour la nourriture non plus. » C'est discutable considérant que c'est quand même ce que tu préfères lorsque tu explores le marché de la capitale. T'as des bons souvenirs d'avoir testé mille et un stands avec Jade - même si vous l'avez amplement regretté après coup. Mais ce qu'ajoute Hailey te donne un échappatoire que tu comptes bien saisir. « Mais allons voir le stand d'écharpes ! » Avec un peu plus d'enthousiasme parce que t'es curieuse de voir ce qu'il y aurait pour que ça ait capté l'attention de l'autre jeune femme. Il ne vous faut pas beaucoup de temps pour vous y rendre, juste assez de temps pour que tu termines le beigne que tu tenais dans ta main - en ignorant les demandes de Linnea qui en voulait plus. Tu regardes le stand avec un certain intérêt - même si tous tes cadeaux ont été achetés et donnés. « Oh, ça t'irait bien cette écharpe là. » Que tu te permets en attrapant une écharpe pour la tendre à Hailey avec un sourire. C'est bien mieux que tu t'attardes à ce qui lui irait bien à elle plutôt que tu songes à t'acheter une écharpe de plus alors que t'en avais déjà bien trop pour ton propre bien. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


C’est pas quelque chose que tu connais, pas quelque chose avec laquelle tu as beaucoup d’expérience et donc, de ce fait, tu ne peux que la croire sur parole. Peut-être que les choses auraient pu être différentes si tu t’étais un peu plus ouverte aux autres, si tu les avais laisser entrer dans ta vie, mais ce n’était pas le cas et, malheureusement, tu ne pouvais pas revenir en arrière. Tu ne pouvais pas changer le passé. Et même si tu le pouvais, le ferais-tu ? Oui, sans doute. Il y a certains moments que tu aimerais recommencer, faire différemment. Tenter de faire les choses mieux avec ce que tu sais aujourd’hui. Mais il y a d’autres moments de ta vie que tu préfères ne pas revivre, des moments où tu sais que les choses n’auraient pas pu être différentes. Tu n’aurais pas pu plus t’ouvrir aux autres ne serait-ce que parce que même encore aujourd’hui, tu peines à faire confiance. Tu préfères encore rester seule plutôt que de risquer d’être blessée.

- Oui, ça va, elle est mignonne. Je dois juste faire beaucoup de lessive et souvent nettoyer les planchers. T’as l’impression de faire que ça depuis deux jours, même. Mais ça ne te dérange pas trop, c’est ce que ton rire léger semble vouloir dire. Après tout, elle est mignonne puis, ça te permet aussi d’éviter de te sentir trop seule. Ça te permet d’avoir l’impression d’avoir quelqu’un à tes côtés, sûrement ce dont tu as de besoin à l’heure actuelle pour essayer tant bien que mal de te remettre sur pied. Tu devrais aussi peut-être faire plus, consulter par exemple, plutôt que de broyer du noir, mais tu ne préfères pas. Tu ne te sens pas prête de parler de tout ce qu’il s’est passé, pas prête de rouvrir cette boîte que tu tenais fermée. Tu n’étais pas prête à refaire face à la douleur et à la honte, pas plus que tu étais prête à laisser ce feu qui brûlait en toi te consumer. Alors tu te divertis comme tu peux, t’essaies de trouver des distractions pour oublier tes problèmes. C’est pas une solution permanente mais, pour le moment, c’est pas si mal. C’est pas non plus très sain mais, là encore, c’est sans doute le mieux que tu peux faire pour l’instant. Vivre dans le déni, prétendre que tout allait bien, c’est quand même tout ce que t’as fait toute ta vie, tu commences à avoir l’habitude maintenant.

Tu ne peux que rire à ses mots alors qu’un sourire plus doux vient étirer tes lèvres. - Je vois que t’aimes bien la nourriture. Ce n’est pas une critique, ça t’amuse surtout. Même que tu trouves ça mignon, en fait. Au moins tu sais que, si tu veux la revoir, t’as qu’à lui proposer d’aller manger quelque chose, au restaurant par exemple. Bon, ça aurait tout l’air d’un rendez-vous galant donc, finalement, après réflexion, tu préfères chasser l’idée pour le moment. Un stand de crêpes te semble mieux. Moins posé. Plus décontracté. Moins sérieux surtout.

Toutefois, pour le moment, c’est le stand d’écharpes qui l’emporte. Tu observes donc tout ce qu’il s’y trouve avant de rire un peu face à une écharpe avec de mignons petits motifs de Mentali. Tu sais pas trop pourquoi mais tu te dis soudainement que t’as envie de l’acheter pour Auguste. Oh, tu sais qu’il ne la portera pas, mais elle est mignonne puis, Mentali, c’est un pokémon psy, raison de plus. Tu n’as toutefois pas le temps de passer à l’acte que ton attention est attirée ailleurs, sur ta partenaire de la soirée qui te désigne une autre écharpe. - C’est vrai qu’elle est jolie. Tu lui souris un peu timidement avant de prendre le morceau de tissu et de l’enrouler autour de ton cou. - Tu trouves que c’est bien ? Lui demandant alors son avis avant de faire ton choix, si vraiment elle avait vu juste. Avec l’hiver qui commençait à s’installer, ça ne serait définitivement perdu. - Et toi, tu aimes quoi comme couleur ? Pour pouvoir lui trouver une écharpe. Mais tu réalises soudainement que ça fait un peu gamin, comme question, et tu ne peux donc qu’enfoncer un peu ton visage dans l’écharpe que tu viens tout juste d’essayer, tout ça pour cacher ce rouge qui colore tes joues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
Faire la lessive souvent et nettoyer les planchers, ça semble effectivement être une conséquence logique à l'élevage d'un mucuscule. Ça n'empêche pas que ça te fait rire, un peu. « Au moins grâce à elle, tes planchers doivent être plus que propres par moment. » Avant que ce soit gâché quelques instants plus tard, mais ça c'est un détail, rien de plus. Tu sais que si c'était toi à sa place, tu te plaindrais un peu par moment, mais tu pardonnerais nécessairement tout à ton pokémon. Tes parents ne le supporteraient pas, mais en même temps, ils ne supportent pas vraiment les membres de ton équipe. « Mais je comprends, quand j'ai eu ma goupix d'Alola elle s'amusait à faire de la neige et ça créait des flaques un peu partout. » C'est une habitude qui lui est rapidement passée puisque tu as fait mille et un efforts pour qu'elle arrête. Sachant que tes parents n'étaient pas totalement partant pour te laisser avoir un premier pokémon, ça aurait pu devenir la goûte (flaque) d'eau qui aurait fait déborder le vase de leur patience. Mais bon, entre temps, elle a grandi et est devenue une merveilleuse feunard qui n'essaie plus de créer de la neige un peu partout ou du moins qui ne le fait plus qu'à l'extérieur.

Tu regrettes un peu sa présence à tes côtés dans le marché de Noël. Bon elle se serait sans doute montrée un peu méfiante d'Hailey, mais t'as l'habitude de l'avoir sur tes talons. Puis au moins, elle n'aurait pas essayé de te réclamer plus de beigne comme le fait ta mélo. Mais bon, peut-être que Linnea a pris ça de toi considérant que tu n'arrives qu'à parler de stands de nourritures en réponse à la question de l'autre jeune femme. C'est peut-être un drôle de sens des priorités ou peut-être que c'est simplement le fait que la nourriture est plus mémorable que les différentes créations. Tu rigoles, un peu gênée, au commentaire qu'Hailey fait, cachant tes joues rosies derrière ton écharpe. « C'est quand même un point important des marchés de Noël. » Une faible défense qui importe peu au fond, tu ne crois pas qu'elle trouve ça particulièrement bizarre. Puis bon, si tu voulais vraiment te défendre, tu pourrais te cacher derrière Jade qui est toujours partante pour de la nourriture. Pas que ce soit vraiment utile, en vérité. « Mais oui, j'aime bien la nourriture. » T'aimes encore plus cuisiner, mais t'as l'impression que ce serait une précision à la fois inutile et plus bizarre que ton appréciation de la nourriture, donc tu la tais.

Et c'est bien plus simple de te concentrer sur le stand de foulard. T'en repères assez rapidement un qui te semble dans les bonnes teintes pour bien aller à Hailey. Tu lui adresses un sourire lorsqu'elle souligne qu'elle est effectivement jolie. Sans être une experte dans la mode, tu t'y connais quand même un minimum et tu aimes croire avoir de bons goûts. Ce qui ne garantit pas qu'elle plairait à ta compagne pour la soirée puisque tu ne savais absolument rien de ce qu'elle, elle aimait. Ça ne t'empêche pas d'hocher la tête lorsqu'elle te demande ton avis. « Ça te va bien. » Pleinement sincère - tu ne vois pas vraiment l'intérêt de juste avoir raison. Et tu reportes ton attention sur les différentes écharpes devant toi pour réfléchir à ta couleur préférée. T'as presque envie de répondre un truc presque cliché du genre "j'aime toutes les couleurs" (ce qui n'est pas faux en soit), mais ce serait pas très utile comme réponse. « À en choisir une seule, je dirais... » T'hésites un peu. « Le bourgogne ? » Ouais, même si tu ne le dis pas directement, ton hésitation sous-entend un peu que t'aimes bien toutes les couleurs.

Tu continues d'observer les écharpes, faisant bien attention de ne pas te mettre dans l'idée de prendre quoi que ce soit pour toi - déjà que tu te dis que ce serait peut-être bizarre si tu lui offrais l'écharpe qu'elle a essayé - mais ton regard ne peut pas s'empêcher de s'attarder sur les écharpes à terme. « Il y a vraiment des trucs adorables. » Tu attrapes du même coup une écharpe avec des teddiursa dessus, définitivement pour un enfant - et en soit tu ne la porterais pas. « J'espère que tu es parée pour l'hiver, surtout si tu veux explorer Lumiris. » Une façon comme une autre d'en apprendre un peu plus sur elle et d'où elle vient. Si ça se trouve elle va te dire que l'hiver n'est pas vraiment rude à Hoenn. « Sinon je suis sure que ça t'irait très bien aussi. » Toujours avec l'écharpe teddiursa dans les mains, t'es un peu plus taquine, mais au fond, quitte à choisir, l'autre écharpe lui va bien mieux. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


C’est juste un peu embêtant, pour les planchers, parce que bon, t’es pas chez toi, t’es chez ton cousin, et il vient tout juste de déménager dans la maison où tu vivais actuellement donc tu préférais éviter que ton pokémon en vienne à ruiner l’endroit. Pour le moment, c’était pas arrivé, mais après, t’es là que depuis deux ou trois jours tout au plus, tu peux donc qu’espérer que les choses se passeraient bien dans le futur. T’essaies de pas trop t’inquiéter sur le sujet, ne serait-ce que parce que t’a espoir de réussir à bien élever ton pokémon, assez pour qu’elle ne laisse pas sa bave partout. Certes, c’est pas pour tout de suite, parce qu’elle est encore jeune, parce qu’elle vient à peine de sortir de son oeuf, mais t’essaies d’avoir confiance, tant en elle qu’en toi-même. C’est plus difficile d’avoir confiance en toi qu’en elle, mais il faut bien que tu commences quelque part. - Et t’as fait comment pour qu’elle arrête ? Après tout, si tu pouvais avoir quelques conseils alors que tu débutes tout juste avec les pokémons, tu ne dirais pas non.

Essayant de savoir ce qui était intéressant à voir ici, au marché de Noël, tu ne peux que laisser entendre un petit rire en constatant que les stands de nourriture semblaient être ce que préférait la jolie brune à tes côtés. Ça t’arrache un petit sourire amusé qui s’étire davantage lorsque tu la vois tenter de se défendre. - Heureusement que je n’ai rien de prévu pour la soirée, comme ça on peut y rester un moment et essayer tous les stands de nourriture. Une façon comme une autre de lui dire que tu n’étais pas prête de partir et que tu aimerais bien passer cette soirée en sa compagnie. Parce que sa compagnie t’es plaisante, presque réconfortante et que, jusqu’à maintenant, tu passes un très bon moment avec elle.

C’est toutefois un stand à écharpes qui attire ton attention et c’est donc là-bas que tu te diriges tout en t’assurant qu’elle te suivait toujours. Tu regardes quelques trucs, en essaie même une qu’elle te tend, ne pouvant à nouveau pas empêcher tes joues de se colorer un peu lorsqu’elle te dit que ça te va bien. T’as pas trop l’habitude des compliments et si, pour le coup, c’est l’écharpe qu’elle complimente, t’es tout de même un peu visée alors que tu l’essaies. Tu penses, du moins. Et ça te fait sourire doucement, te donnant presque l’envie de ne plus la retirer.

Le bordeaux ? Tu cherches des yeux quelque chose qui pourrait s’en rapprocher, voir s’il n’y avait pas une écharpe dans ces teintes là. Tu regardes ensuite celles qu’elle regarde, dont une avec des motifs de Teddiursa qui a attiré son attention. - Hm, ça va je pense. J’espère juste que l’hiver est assez doux ici. T’aimes pas trop avoir froid alors t’espères que tu n’aurais pas à en souffrir beaucoup, de l’hiver. Autrement, ça pourrait presque te faire regretter d’être partie d’Hoenn pour t’installer pour une durée indéterminée à Lumiris. - Ça me fait penser… Lorsqu’elle te dit que l’écharpe avec des Teddiursa t’irait bien. - Je pensais peut-être acheter celle-ci à mon cousin. Tu attrapes alors celle avec des Mentali, d’un rose pas très viril mais bon, c’était pas vraiment l’important à tes yeux, concernant l’écharpe. - Mais c’est juste parce qu’il aime bien le type psy. Et encore, il s’agissait-là d’un euphémisme. Il était sans doute le meilleur dresseur psy de la région.

T’as donc une écharpe autour du coup, celle que Juniper t’a tendu un peu plus tôt et une dans la main, que tu comptes offrir à ton cousin. Qu’il l’aime ou pas, au final, c’était pas le plus important. T’avais pensé à lui et c’était suffisant pour te faire sourire légèrement à l’idée de lui offrir. Tu t’intéresses donc aux autres morceaux de tissu déposés sur le stand devant vous avant d’attraper quelque chose de plus classique, aux couleurs assez sombres dans les teintes que la demoiselle à tes côtés t’avait dit préférer. - Elle est bien celle-là, tu ne trouves pas ? Pour elle, du moins. Tu penses. T’es pas certaine, ça s’entend à l’hésitation de ta voix, mais tu lui tends tout de même avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
Comment t'as fait pour arrêter ? C'est une bonne question à laquelle tu n'as peut-être pas une réponse satisfaisante. Parce que t'as tout essayer pour que Edelweiss perde l'habitude le plus rapidement possible. Tu pourrais plaisanter en disant que tu lui avais dit que tes parents la ramèneraient à l'éleveur si elle n'arrêtait pas, mais t'as pas envie qu'Hailey pense que tu menaces ou maltraites ton pokémon. Il vaut mieux te contenter d'une réponse plus normale et plus proche de la réalité. T'es pas très autoritaire comme dresseuse, autant être honnête sur ce point. « J'ai un peu tout essayé en fait. » Ce qui n'est pas très utile, mais c'est aussi pour dire que ce qui a fonctionné pour toi ne fonctionnerait pas nécessairement pour elle. Bon ça semble évident, mais tu préfères couvrir tes bases. « J'ai fini par comprendre qu'il faisait trop chaud pour elle et ça a un peu aidé de baisser la température. » Pour le reste, ça a été beaucoup d'essais-erreurs pour espérer que l'habitude lui passe avant que tes parents ne s'en rendent compte. « Donc peut-être qu'il y a quelque chose qui rendrait ta mucuscule plus confortable et qui éviterait qu'elle lâche autant de mucus. » Même si bon t'es loin d'être une experte en la matière, encore moins pour les dragons. Tu te dis que tu pourrais demander à Nathan s'il n'a pas des conseils. Ils seraient sans doute plus pertinents que les tiens.

Parce que toi, tu t'y connais déjà plus en nourriture. T'es un peu gênée sur le coup même s'il faut admettre que c'est vraiment ce que tu as retenu du marché au fil des années. La gêne te passe un peu lorsqu'elle fait remarquer que vous auriez du temps pour essayer les différents stands. « Je ne pense pas que nos ventres le supporteraient. » Tu pouffes un peu, parce que vraiment des stands de nourriture, il y a en a énormément. « Mais on fera un best of. » Ta façon de dire que tu n'es pas non plus pressée, que ça te dit bien de passer ta soirée à essayer les meilleurs. T'as déjà l'impression d'en connaître une bonne partie, mais pourquoi pas te risquer à quelques nouveautés en prime. Ce n'est pas comme si tu avais spécialement envie de partir, t'aimes bien le temps passé avec elle. Même si ça implique que tu allais devoir demander à Jade si tu pouvais dormir chez elle si c'est trop compliqué d'attraper le traversier.

Mais pour l'instant, ce n'est pas une grande préoccupation à avoir. Tu te concentres plutôt sur le moment présent - une chose rare venant de toi - et sur les écharpes devant vous. Vous avez trouvé par elle - du moins t'estimes que ton choix lui va à ravir - et si tu continues de regarder c'est plus pour rire qu'autre chose. « Hm au nord c'est un peu plus violent, mais sinon je pense que ce n'est pas si mal. » Mais, en même temps, ça pourrait l'être et habituée comme tu es, tu ne t'en rendrais pas nécessairement compte, donc à voir si elle peut vraiment se fier sur ton appréciation de la température. Et si tu plaisantes en proposant l'écharpe teddiursa, t'es surprise en la voyant attraper une écharpe du même style mais avec un mentali. Est-ce qu'elle préfère ce genre d'écharpe ? Non, la véritable explication arrive rapidement et t'hoches la tête. « Oh, c'est parfait alors. » Bon tu connais pas son cousin, mais sur le principe, y'a quand même un concept. « Il se spécialise dans le type ? » T'aurais peut-être l'occasion de lui poser quelques questions sur les pokémons de ce type de ton équipe.

Cette réflexion est un peu interrompue lorsque Hailey parle d'une autre écharpe. Tu relèves la tête dans sa direction avant d'esquisser un sourire. Tu comprends mieux l'intérêt de la question sur ta couleur préférée en voyant l'écharpe qui table pile dans les teintes évoquées. « Elle est jolie oui. » Tu la prends d'une main en retirant ton écharpe de l'autre pour pouvoir essayer celle qu'elle t'a tendue. « Ça me va bien ? » Elle est douce en tout cas. Tu te dis que tu pourrais bien la prendre. Qu'en était-il du nombre astronomique d'écharpes que tu as déjà ? T'en aurais une de plus, ce n'est pas très grave. Tu te permets même de plaisanter. « Moi qui avait prévu ne rien acheter ce soir, c'est mal parti. » Tu rigoles doucement, le signe que tu n'es pas sérieuse. Il faut dire que ça ne change pas grand chose à ton budget. Tu peux bien te permettre des petites dépenses, surtout si c'est gentiment conseillé. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


Un best of ? À l’entendre parler, t’as l’impression que tous les stands ici pourraient faire partie de cette liste qui se veut presque exclusive, et donc, dans les faits, ça ne changerait pas grand chose. Mais ça te fait sourire, ça t’amuse et tu te contentes donc d’hocher de la tête. De toute façon, t’es pas encore partie et t’es pas contre d’explorer encore un peu le marché de Noël en sa compagnie. Comme le stand d’écharpe où vous vous trouvez actuellement alors que tu observes ce qu’il y a autour, s’il n’y a pas quelque chose qui pourrait attirer ton attention. - Je tâcherai de pas trop aller au nord de la région dans ce cas-là. Parce que bon, t’as jamais été une grande fan de l’hiver, pas une très grande froide non plus. Tout ce que tu y trouves à cette saison c’est la possibilité de pouvoir boire un café chaud près d’un feu, le tout en portant un gros pull ou encore sous une couverture épaisse. Et pourquoi pas avec un bon livre, tant que tu y es. Quelque chose d’agréable et, surtout, une activité que tu peux faire seule. Une activité pour laquelle tu n’as pas à t’embarrasser de la compagnie d’autrui.

À sa question, tu hoches doucement de la tête. - Il est même le champion de l’arène psy. L’arène qui se trouvait à Nemerya, donc. La raison pour laquelle t’étais ici. Après tout, c’était plus simple pour lui comme ça puis, être à la capitale avait ses avantages. Tu te demandes aussi s’il y a un type avec lequel tu aurais le plus d’affinité, un type qui t’intéresserait assez pour vouloir avoir plusieurs pokémons de ce type en particulier. Ça soulève aussi une autre question, à savoir si t’as vraiment envie d’avoir plus de pokémons que ça. Tu sais pas trop. T’imagines que tu verrais comment ça se passe avec Chu’ avant de te pencher plus sérieusement sur la question.

- Ça te va très bien. Tu dis ça avec sincérité, toujours avec les joues légèrement colorées. Tu rigoles ensuite un peu à ses mots avant de tendre la main pour qu’elle te rende l’écharpe. - Je peux aussi te l’offrir pour accepter d’être ma guide pour ce soir. C’est pas vraiment pour ça mais bon, te fallait bien une excuse pour ne pas paraître bizarre. Pour ne pas avoir à dire que ça faisait longtemps que tu n’avais pas passé une si bonne soirée en compagnie de quelqu’un. Que tu ne t’étais pas méfiée de quelqu’un, surtout. Ça avait quelque chose de reposant de ne pas (trop) être sur la défensive. De ne pas avoir à peser tes mots. De ne pas non plus être victime de quelconque critique sur ta personne. - Même si ça ne changera rien pour tous les stands de nourriture auxquels tu dois m’amener. Tu as toujours ce petit sourire sur les lèvres alors que, finalement, tu ne regrettes pas trop d’être sortie ici ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake

hailey & juniper
C'est sans doute la meilleure idée qu'elle peut avoir, d'éviter le nord pour ne pas devoir supporter les grandes froideurs. Bien sûr, ça revient à négliger quelques endroits dans la région parce qu'il ferait trop froid pour être exploré, mais tu ne penses pas que c'est dramatique. Peut-être qu'elle pourra tout bonnement attendre les meilleures températures de la saison estivale. Enfin, tu ne sais pas trop combien de temps elle compte rester à Lumiris, une question pour une autre fois. T'as pas eu l'impression qu'elle ait moindrement envie de parler de sa vie d'avant  « Sinon il te faudra un bon manteau. » Ou une écharpe puisque c'est à ce stand que vous vous arrêtez pour continuer votre exploration du marché de Noël. Il semblerait d'ailleurs que ce soit un bon arrêt puisque vous trouvez rapidement votre compte d'abord avec une écharpe pour elle (choisie par tes bons soins), mais aussi une pour son cousin. Tu t'attendais un peu à ce qu'elle confirme que ce dernier se spécialise dans le type psy, mais t'es quand même surprise par l'affirmation qu'elle t'offre. « Ah. » Un peu prise de court par la drôle de coïncidence que ça implique. « Ma meilleure amie l'a défié il n'y a pas si longtemps. » Enfin, c'est un détail. Ça explique surtout pourquoi elle est à la capitale puisque si tu ne te trompes pas, c'est bien là qu'est l'arène.

Et finalement, toi aussi tu te retrouves avec une écharpe. Ce n'est pas si étonnant même si ce n'est certainement pas prévu. Tu fais remarquer la chose en plaisantant sur le fait que tu n'avais pas prévu de dépenser pour la soirée. Bon, c'était d'ores et déjà un échec considérant que t'as acheté des beignes, mais ça ne va certainement pas en s'améliorant si tu te prends une écharpe en prime. « Oh, non, je ne disais pas ça pour ça. » Ce n'est pas vraiment pas une question d'argent après tout, plus une question du nombre conséquent d'écharpes que tu as déjà. Sauf que t'as l'impression que ça sonne présomptueux de dire que tu peux le payer. Alors tu ne dis rien de plus et tu retires l'écharpe pour lui tendre. Tu ne vas pas débattre pendant des heures, surtout qu'elle te donne un échappatoire en évoquant tous les autres stands de nourritures que tu avais évoqués. « C'est vrai, il y aura toujours ça. » Et bon, c'est ridicule de penser que tu n'achèterais rien d'autre, mais ça c'est un détail.

Au moins ça implique que vous continuerez d'explorer pour un moment parce qu'il faut au moins que tu lui fasses goûter plusieurs autres desserts que t'as vanté. « D'ailleurs, je pense qu'on serait dues pour du chocolat chaud. » Tu ne sais pas si elle aime ça, mais t'as fini ton vin chaud et t'as bien envie de récupérer un peu de chaleur dans tes mains. Et bon, comme vous avez fini au stand d'écharpes - tu pourrais toujours en prendre pour Nathan et Jade, mais bon - autant continuer votre chemin. Tu désignes le centre du marché. « C'est définitivement moins vivant avant Noël. Ils ont arrêté de mettre le père Noël au centre. » Il reste encore les installations de son village, là où les enfants accourent généralement. Tu ne te plains pourtant pas du  manque d'animation. Hailey semble un peu trop vieille pour vouloir s'asseoir sur les genoux du Père Noël et bon, comme ça vous n'êtes pas constamment bousculée par une foule. (c) felicis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones

a million dreams are keeping me awake (juniper) Hailey14

a million dreams are keeping me awake

Hailey & Juniper


À ce qu’elle ajoute, tu ne peux pas t’empêcher de te dire que le monde est petit. Ou alors qu’en vrai c’est normal, que n’importe quel jeune dresseur passe par là à un moment où à un autre s’il a pour objectif de conquérir les arènes. - Est-ce que toi aussi ça t’intéresse, les combats d’arènes ? Tu te poses la question, à savoir si, par exemple, c’est un truc qu’elles font à deux. T’as souvent entendu parler de cette rivalité qui pouvait naître entre deux amis, cette envie de se surpasser tout en accompagnant l’autre. Est-ce que toi tu aimerais ça, affronter un champion d’arène ? Mener des combats avec tes pokémons ? Pour la seconde partie, t’en as déjà fait, mais c’était pour une réalité toute autre que celui d’obtenir des badges. C’était plus une nécessité qu’une activité. Tu te dis toutefois que ça serait pas mal. Certes, ça te demanderait de te former une équipe, de capturer des pokémons et de les entraîner mais t’as de la chance d’être bien entourée, d’avoir au moins une personne à qui tu pourrais demander conseil si le besoin se faisait sentir.

Lorsqu’elle te rassure qu’elle ne disait pas ça pour ça, que ce n’était pas une façon sous-entendu de lui demander de lui offrir l’écharpe quoi, tu te contentes d’un doux sourire en guise de réponse. Toi, ça te fait plaisir, et puis, t’as aucun doute quant au fait que vous alliez sans doute alterner pour payer au cours de la soirée au travers tous les stands qui se dessinaient tout autour de vous. Alors bon, t’y voyais là comme l’occasion de lui faire un cadeau où elle serait forcée de penser à toi à chaque fois qu’elle mettrait son écharpe. Chose que tu ne dis bien évidemment pas de vive voix pour ne pas sembler trop bizarre mais qui effleure tout de même ton esprit.

- Oh, ça me semble être une bonne idée, ça. En parlant des chocolats chauds, après avoir payé les trois écharpes que tu avais gardé avec toi, attendant un moment plus propice pour lui donner la sienne, à ta partenaire pour la soirée. - En même temps, il est trop tard pour dire au père Noël ce qu’on veut, il est déjà rentré pour dormir jusqu’à l’année prochaine je pense. Tu ne crois bien évidemment plus au père Noël mais t’as toujours été charmée par la magie qui flottait dans l’air à cette période-ci de l’année. - Au moins comme ça c’est un peu plus tranquille et il n’y a pas trop d’enfants. Tu dis ça avec une certaine légèreté avant de te rattraper un peu, réalisant que ça ne te fait peut-être pas passer pour la plus agréable des personnes. - C’est plus que eh… Je ne suis pas vraiment fan des foules et j’aime bien les enfants, hein, mais souvent ils crient et courent et bousculent et eh, voilà. Tu rigoles un peu en passant une main dans ta longue chevelure, comme pour cacher ta nervosité grandissante. Toi, avoir peur d’être jugée par les autres ? Jamais, voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération