Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

Répondre au sujet
We'll be the proud remainers - ft Lys
Ombline Fheri
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7299-ombline-fheri-a-l-encre-de-mon-coeur https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7298-ombline-fheri-t-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7294-ombline-fheri-be-your-own-kind-of-beautiful-terminee
Dresseur Nova
Messages : 301
Née le : 16/07/1996
Age : 25
Région : Lumiris
Pokédollars : 2858
Stardust : 839
Stardust utilisés : 745
Equipe pokemon : We'll be the proud remainers - ft Lys Milusia We'll be the proud remainers - ft Lys JbbiWe'll be the proud remainers - ft Lys Hzolio10We'll be the proud remainers - ft Lys Joltik
Icone : We'll be the proud remainers - ft Lys Ombline
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Nova
Ombline Fheri
Identité du dresseur
Messages : 301
Née le : 16/07/1996
Age : 25
Région : Lumiris
Pokédollars : 2858
Stardust : 839
Stardust utilisés : 745
Equipe pokemon : We'll be the proud remainers - ft Lys Milusia We'll be the proud remainers - ft Lys JbbiWe'll be the proud remainers - ft Lys Hzolio10We'll be the proud remainers - ft Lys Joltik
Icone : We'll be the proud remainers - ft Lys Ombline
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 301
Née le : 16/07/1996
Age : 25
Région : Lumiris
Pokédollars : 2858
Stardust : 839
Stardust utilisés : 745
Equipe pokemon : We'll be the proud remainers - ft Lys Milusia We'll be the proud remainers - ft Lys JbbiWe'll be the proud remainers - ft Lys Hzolio10We'll be the proud remainers - ft Lys Joltik
Icone : We'll be the proud remainers - ft Lys Ombline
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Boutique - Bronze
Le nez levé vers le ciel, Ombline regarde la devanture de l’hôpital où les rescapés de la centrale avaient été emmenés. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle venait faire là, après tout elle voulait laisser la centrale et tout ce qui la concernait derrière elle. En fait si, elle sait. Elle veut prendre des nouvelles, notamment de ceux qu’elle a soignés pendant la catastrophe. Notamment d’une personne. La jeune femme qui avait perdu son oeil à cause des terribles pièges du laboratoire d’Hestia.

La mâchoire d’Ombline se crispe et la colère monte en elle à cette pensée. Hestia. Elle abhorre ce nom, c’est à cause d’eux que tout a commencé, à cause d’eux que tout ça est arrivé. Les poings serrés, la jeune femme tente de se reprendre, ce n’est pas le moment. Elle a besoin d’être calme, si ce n’est pour elle, pour la demoiselle qu’elle vient voir. Lys Aiden. Elle avait réussi à récupérer le nom complet de la jeune femme, il y avait bien évidemment eu des listes des participants au carnage. C’est tout ce qu’ils étaient au final, des noms sur une liste dont plus personne ne se souciait à présent que tout était terminé.

Lentement, l’herboriste prend une grande inspiration et entre dans le hall de l’hôpital. Être ici la met quelque peu mal à l’aise. Déjà parce qu'elle en a réchappé sans aucune blessure physique comparé à d'autres mais aussi parce qu'elle se sent coupable de ne pas avoir pu faire plus que ce que ses maigres compétences lui avait permis de faire sur le moment. Elle aurait pu faire tellement plus si elle avait su comment s'y prendre…

Le regard de la réceptionniste à l’accueil de l’institut médical pèse sur Ombline qui s’est arrêtée en plein milieu de l’entrée. Lorsqu’elle s’en rend compte, la jeune femme secoue légèrement la tête et s’avance vers le comptoir.

“Bonjour, je viens voir une amie, Lys Aiden.”

Elles ne se sont vues que ce jour-là. Sont-elles vraiment amies ? Ombline n’en sait rien mais c’est sans doute la manière la plus simple de prendre de ses nouvelles. On lui indique alors la chambre de la jeune femme et l’herboriste s’y rend. Une fois devant la porte, la blonde s’arrête et hésite quelques secondes avant de porter trois petits coups et d’entrer.


We'll be the proud remainers - ft Lys K2ma11

Merci à Jenna pour l'avatar tout pipou qui a accompagné Ombline jusqu'à la fin de l'évent centrale Awww Jotem <3
Merci à Angelo pour la magnifique signature ainsi que l'avatar actuel Awww Jotem <3
Revenir en haut Aller en bas
Lys Aiden
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6300-journal-de-bord-lys-aiden https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6299-trainer-card-lys-aiden https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6285-fool-the-whole-world-just-untill-i-ll-get-better-i-m-terrified-i-ll-be-faking-forever-lys-aiden-ended
Dresseur Nova
Messages : 599
Née le : 13/01/1996
Age : 25
Région : UNYS
Pokédollars : 1440
Stardust : 2508
Stardust utilisés : 2264
Equipe pokemon : We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_197_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_422_Orient_XY
We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_140_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_698_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_425_XY
Icone : We'll be the proud remainers - ft Lys 30bt
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Fossile - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Or
Dresseur Nova
Lys Aiden
Identité du dresseur
Messages : 599
Née le : 13/01/1996
Age : 25
Région : UNYS
Pokédollars : 1440
Stardust : 2508
Stardust utilisés : 2264
Equipe pokemon : We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_197_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_422_Orient_XY
We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_140_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_698_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_425_XY
Icone : We'll be the proud remainers - ft Lys 30bt
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Fossile - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 599
Née le : 13/01/1996
Age : 25
Région : UNYS
Pokédollars : 1440
Stardust : 2508
Stardust utilisés : 2264
Equipe pokemon : We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_197_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_422_Orient_XY
We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_140_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_698_XY We'll be the proud remainers - ft Lys Miniature_425_XY
Icone : We'll be the proud remainers - ft Lys 30bt
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Fossile - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Or

we'll be the proud remainers
tell me how 'cause for now, i'm nothing like that
L’amertume qui demeure - et le goût salé sur le palais de larmes qui ne coulent pas;
Il a suffit d’une présence pour que ton esprit s’effondre; d’une présence à ton réveil pour que les larmes décident de franchir la barrière mentale que tu leur avais toujours imposé; une présence pour que la faiblesse ressorte. Il avait suffit d’une personne pour que tout éclate ; et tu aurais voulu qu’il reste pour toujours, pour que tu puisses te blottir dans ses bras, que tu puisses oublier jusqu’au simple fait que tes poumons respiraient encore dans un monde où tout semble vouloir que vos existences soient réduites en cendres.
L’amertume qui ne s’en allait point - goût salé qui demeurait. Tu aurais fondu en larmes encore si tu en avais eu l’énergie, mais les calmants fournis par l’hôpital t’épuisaient plus que tu n’aurais accepté l’admettre.

Une semaine de vie qui t’avait été volée. Que tu ne pouvais pas ravoir, qui s’était perdue, quelque part, dans un vide qui menaçait de t’engloutir. Une semaine ailleurs, dans un monde sombre et froid dans lequel ne restait que la voix de Caël qui t’appelait, te suppliait, de revenir, de ne pas partir, de ne pas l’abandonner - et tu avais ouvert les yeux dans la souffrance atténuée par les anti-douleurs. Tu avais pourtant souffert émotionnellement dans une violence telle qu’on avait été forcé de te donner des calmants pour que la panique s’efface doucement, ne laissant que quelques traces, quelques relents acides.  
Et maintenant, le vide de ta chambre te donnait envie d’arracher les perfusions attachées à tes bras, d’hurler, de tout détruire, de tout envoyer en l’air - jusqu’à déchirer la lettre si précieuse sur la table de chevet, pas trop loin de ton lit d’hôpital et sans doute était-ce pour ça qu’Ifrit était sorti de sa pokéball; parce que ta détresse résonnait trop profondément pour qu’il demeure éloigné de ta personne. Le voici maintenant collé contre toi, sa flamme réchauffant ton coeur un peu trop froid, ton corps un peu trop glacé - ton être un peu trop abîmé.

Tu avais fermé les yeux, te laissant bercer par la présence tendre et loin d’être envahissante du pokémon; seul souvenir d’Izaiah qui avait décidé que c’était plus simple de partir. Plus simple de partir, tenter de fuir tous les souvenirs que Lumiris laissait si brûlants, de la braise sur laquelle vous marchiez tous.
Tu l’avais vu, dans la panique générale, tu avais vu sa silhouette doucement s’effacer au loin et tu avais voulu hurler, tu avais voulu hurler à t’en déchirer la gorge, à t’en éclater les poumons, pour qu’il se retourne, pour que tu te précipites vers lui - pour que tu le berces tout doucement en lui jurant que tu allais tout faire pour que ces événements ne deviennent que de terribles souvenirs, mais pas menaçants. Mais tes jambes t’avaient abandonné, ton corps avait décidé de s’effondrer, et tu avais rejoins les méandres inquiétantes de l’inconscience.

Jusqu’à te réveiller une semaine plus tard dans ce lit d’hôpital, jusqu’à ce que la voix de Caël te ramène dans une réalité que tu aurais tôt fait souhaiter oubliée. Mais tu souhaitais plus que tout que Caël revienne, et attraper sa main, la serrer si fort qu’il en grimacerait en te demandant de faire attention (ou peut-être pas, tu n’avais pas beaucoup de forces après tout). L’entendre te parler, peu importe ce qu’il pourrait bien te raconter, tu désirais sa présence dans ta chambre tellement ardemment.
Mais tu sursautas quand on cogna à la porte de ta chambre, dérangeant légèrement Ifrit qui ne s’attendait pas à un mouvement de ta part. « Pardon, Ifrit. » Parce que ce n’était pas dans les habitudes de Caël, de cogner à la porte. Il l’ouvrait, tout simplement. Alors tu savais très bien que ce n’était pas lui. Et tu ne pouvais que te demander qui ça pouvait bien être.

Tu n’avais vu personne d’autre qu’Ellende, Lilith, Caël et le personnel médical, depuis que tu étais dans cette chambre d’hôpital et tu ne pouvais point cacher qu’affronter le monde extérieur t’effrayait. Comment pouvais-tu affronter ce qui était devenu l’inconnu maintenant qu’une bonne partie de ton champ de vision ne t’était plus accessible, qu’environ la moitié de ton monde était plongé dans une noirceur éternelle, qu’on ne pouvait chasser, qu’on ne pouvait arranger.
Suite à ton réveil, on était parvenu à te poser un oeil de verre. Mais celui-ci n’existait que pour l’esthétique. Jamais il ne pourrait remplacer les fonctions de ce que tu avais perdu - jamais il ne pourrait agir quand tu demanderais à l’autre oeil de regarder quelque part. L’oeil de verre demeura pour toujours immobile, seulement présent pour “faire joli”.
« Entrez ! »

Tu ne savais pas à qui t’attendre, mais tu ne te serais certainement pas attendue à ce que ce soit quelqu’un de la centrale. Quelqu’un qui avait vécu l’horreur et l’impuissance au même niveau que toi - quelqu’un qui avait traversé ce lieu également. Quand tu lui avais dit d’entrer, tu avais vu cette personne qui avait essayé de prendre soin de la blessure, qui avait sans doute permis à ton corps de supporter un peu mieux la douleur, de continuer à avancer jusqu’à ce que tu puisses croiser Damien.
« Bonjour… Je me souviens plus de votre prénom… me l’aviez-vous dit ? »
Mémoire floue des événements sur certains points - les médecins t’avaient assuré que c’était tout à fait normal et que tu n’avais pas à t’en faire.

(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)


Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération